Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 09:10
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
intervention de Erwan Rivoalan, membre de l'exécutif du PCF Finistère (Brest)

intervention de Erwan Rivoalan, membre de l'exécutif du PCF Finistère (Brest)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
intervention de Michel Moysan (Concarneau)

intervention de Michel Moysan (Concarneau)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Ismaël Dupont

Ismaël Dupont

Jean-Pierre Demaimay (Douarnenez)

Jean-Pierre Demaimay (Douarnenez)

Roger Héré (Morlaix) et Michel Tudo (Lanmeur)

Roger Héré (Morlaix) et Michel Tudo (Lanmeur)

intervention de Dominique Gontier (Moëlan)

intervention de Dominique Gontier (Moëlan)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Jean-Paul Cam et Gilbert Sinquin

Jean-Paul Cam et Gilbert Sinquin

Yvonne Rainero, Dominique Gontier, et François Lucas

Yvonne Rainero, Dominique Gontier, et François Lucas

intervention de Christian Beaumanoir (Crozon)

intervention de Christian Beaumanoir (Crozon)

intervention de Lucienne Nayet (Morlaix)

intervention de Lucienne Nayet (Morlaix)

intervention de Georges Le Duff (Lanmeur)

intervention de Georges Le Duff (Lanmeur)

intervention de Jean-Luc Le Calvez (Morlaix)

intervention de Jean-Luc Le Calvez (Morlaix)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
intervention de Roger Dupas (Pays Bigouden)

intervention de Roger Dupas (Pays Bigouden)

intervention de Martine Carn (Morlaix)

intervention de Martine Carn (Morlaix)

Daniel Boudin, le trésorier départemental (Châteaulin)

Daniel Boudin, le trésorier départemental (Châteaulin)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Ronan Tanguy (Le Relecq Kerhuon)

Ronan Tanguy (Le Relecq Kerhuon)

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Daniel Ravasio, secrétaire de la section de Morlaix

Daniel Ravasio, secrétaire de la section de Morlaix

Claude Bellec et Jacqueline Héré au premier rang, nos deux élus communistes brestoises à côté d'Anne-Marie Alayse

Claude Bellec et Jacqueline Héré au premier rang, nos deux élus communistes brestoises à côté d'Anne-Marie Alayse

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Michel Tudo

Michel Tudo

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
l'accordéoniste François Lucas, de Crozon, dans ses oeuvres: De l'Internationale au Temps des Cerises, en passant par des chansons de marins, le répertoire était riche

l'accordéoniste François Lucas, de Crozon, dans ses oeuvres: De l'Internationale au Temps des Cerises, en passant par des chansons de marins, le répertoire était riche

Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez
Photos de l'AG des communistes finistériens le samedi 21 octobre 2017 à Morlaix (salle de Ploujean) - photos de Jean-Luc Le Calvez

Une assemblée générale de phase préparatoire du Congrès Extraordinaire des communistes finistériens très chaleureuse et intéressante par ses interventions et ses débats riches et fraternels à Ploujean de 10h à 13h ce samedi 21 octobre.

60 adhérents étaient présents et 45 environ sont restés pour le repas, avec un très bon couscous.   

Un compte rendu synthétique à suivre... 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 06:13
Assez de mépris de classe, assez de politique pour les ultra-riches: stoppons Macron! Le PCF lance une nouvelle campagne d'affichage
Assez de mépris de classe, assez de politique pour les ultra-riches: stoppons Macron! Le PCF lance une nouvelle campagne d'affichage
Assez de mépris de classe, assez de politique pour les ultra-riches: stoppons Macron! Le PCF lance une nouvelle campagne d'affichage

Des centaines d'affiches et des milliers d'auto-collants reçus cette semaine au local du PCF Finistère qui vont être réparties dans tout le département dans la semaine. 

Face à la régression sociale et démocratique généralisée, une priorité: STOPPONS MACRON! 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 06:11
Assemblée du PCF Finistère à Ploujean (Morlaix) en août 2015 : avec un débat sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et celui de Centrale à Gaz à Landivisiau

Assemblée du PCF Finistère à Ploujean (Morlaix) en août 2015 : avec un débat sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et celui de Centrale à Gaz à Landivisiau

Assemblée Générale du PCF Finistère à Kernevel (Rosporden) en juillet 2017

Assemblée Générale du PCF Finistère à Kernevel (Rosporden) en juillet 2017

Après notre précédente AG du 8 juillet à Kernevel le 8 juillet dernier, en présence de 75 adhérents, la fédération du PCF Finistère (850 adhérents, dont 620 à jour de cotisation) tiendra sa prochaine:  

Assemblée Générale à la salle polyvalente de Ploujean, sur la commune de Morlaix:

Le Samedi 21 octobre de 9h30 à 13h 

Cette Assemblée Générale qui s'inscrit dans la préparation de l'Assemblée Nationale des Animateurs de section du 18 novembre 2017 et du Congrès Extraordinaire du Parti Communiste en 2018 sera suivie d'un apéritif et d'un repas fraternel (couscous, dessert). 

  

Assemblée Générale des adhérents du PCF en Finistère à Morlaix le samedi 21 octobre (salle polyvalente de Ploujean)
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 12:22
Logement, ce que Macron propose: l'insécurité sociale généralisée (PCF)

 

Le gouvernement a annoncé ses mesures sur le logement. Ce que Macron propose ? Aucun doute désormais : l’insécurité sociale généralisée, dans une ampleur sans précédent ; une violente attaque contre les classes moyennes et les familles les plus modestes ; un coup porté à l’emploi et l’économie.

 

MOINS 5€ BAISSE DES APL : Renchérissement du coût du logement

BAIL PRECARITE DE UN A DIX MOIS : insécurité pour les locataires

Moins 1,7 MILLIARDS D'€ POUR LES BAILLEURS SOCIAUX : moins de nouveaux logements, moins de logements rénovés, moins de services aux locataires.

 

Contre cette réforme, une majorité d’acteurs du logement, d’élus locaux, d’associations, de locataires, de citoyens se mobilisent pour défendre le logement social. Nous devons être entendus.

 

Avec Emmanuel Macron, Président des riches…

 

►Vous êtes aujourd’hui 1 locataire sur 3 à avoir perdu du pouvoir d’achat avec la baisse des APL de 5 euros, depuis le 1er octobre.  Vous serez demain 11 millions de Français locataires du parc social à perdre entre 50 et 70 euros par mois d’APL, répercutés directement sur le budget de votre bailleur.

Quelles sont les conséquences pour vous, familles de la classe moyenne ou plus modestes ?

 Cela représente une coupe brutale de près de deux milliards d’euros, à partir du 1er janvier 2018.

Cela représente des milliers logements neufs par an en moins pour les familles de la classe moyenne.

Cela aura aussi des conséquences graves pour les PME : un logement construit, c’est 1,7 emploi crée.

A titre de comparaison, la fin de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), cadeau fiscal aux plus riches, va coûter 3,2 milliards d’euros chaque année à l’Etat : c’est 10 fois plus que les économies réalisées en réduisant de 5€ les APL des familles de la classe moyenne et plus modestes.

 

Pour le logement, les communistes proposent :

Pour aider les Français à se loger, ce ne sont pas les APL qu’il faut réduire mais les loyers exorbitants. Il faut généraliser et renforcer l’encadrement des loyers et construire massivement des logements sociaux dans les zones où il y en a le plus besoin. Cela nécessite de mobiliser des financements, de renforcer les obligations des maires et les sanctions pour les communes récalcitrantes. Tous les territoires doivent prendre part à l’effort pour en finir avec le mal-logement !

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POLITIQUE NATIONALE ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 11:38
Stop à la casse sociale de Macron - Construire un nouveau progrès social pour la France (PCF, résolution du 14 octobre 2017)

STOP à la casse sociale de Macron

Un nouveau progrès social pour la France

- États généraux le 3 février à Paris -

En quelques mois, Macron veut casser les piliers du modèle social et productif français. Dégradation des droits des travailleurs·euses avec la loi travail et demain des chômeurs·euses avec la réforme de l'assurance chômage, casse programmée des retraites, bradage du potentiel industriel de la France, attaque contre le droit au logement, casse des services publics, communes et départements menacés ne plus avoir les moyens d'agir pour leur population…

Est-ce cela la modernité promise par le Président ?

Cette offensive contre notre modèle social s'inscrit en réalité dans la continuité des politiques libérales et de droite de ces dernières décennies, qui n'offrent aucun espoir d'une vie meilleure à nos concitoyen·ne·s.

Nous voulons un changement de société.

Il appelle un nouveau progrès social en France et en Europe.

Cela implique de s'attaquer au coût du capital, de placer la politique économique et monétaire au service de nos objectifs sociaux et de conquérir de nouveaux pouvoirs d'intervention des citoyen·ne·s et des travailleurs·euses.

À qui profite une telle politique ?

Les licenciements facilités, le contrôle accru des chômeurs et la baisse de leur indemnisation développeront la concurrence entre les travailleurs pour le seul profit des patrons. La vente de nos industries ira garnir le portefeuille des actionnaires au détriment de nos capacités productives nationales. La réforme du logement enrichira les spéculateurs. La casse de la Sécurité sociale ouvrira un gigantesque marché aux assureurs au détriment de la santé des Français·e·s.

La baisse des moyens des services publics, la disparition des départements et les nouvelles règles de gestion imposées aux collectivités livreront au privé leurs missions essentielles à la réponse aux besoins des populations.

C'est une politique sans avenir, au service du capital financier, faite par les riches pour les riches, au détriment de l'immense majorité des Françaises et des Français et de l'avenir de notre planète. Les problèmes de la France ne sont créés ni par les chômeurs, ni par les pauvres, ni par les fonctionnaires, ni par les immigrés.

Pendant que chacun d'entre-nous est incité à pointer du doigt son voisin, et alors que le racisme progresse, les plus riches du pays s'organisent avec Macron pour réduire nos droits à toutes et tous.

Le problème de la France est que ses dirigeants successifs ne servent que l'appétit des actionnaires, des banquiers, des spéculateurs. Ce sont eux les assistés du pays !

Il est temps de leur reprendre le pouvoir.

D'autres choix sont possibles dans le prolongement des avancées sociales du siècle dernier. Nous voulons un nouveau progrès social pour la France.

Depuis plusieurs semaines, des centaines de milliers de citoyen·ne·s se mobilisent pour dire STOP à cette politique.

Depuis le début les communistes et leurs parlementaires sont à leurs côtés, mobilisé·e·s dans la rue, à l'Assemblée nationale et au Sénat contre les projets gouvernementaux. Avec eux, nous pensons que la France mérite mieux.

Les communistes proposent à toutes celles et ceux qui luttent contre la politique d'Emmanuel Macron, aux forces syndicales, associatives et politiques engagées dans le mouvement social actuel, de construire dès maintenant l'alternative sociale à ce pouvoir autour de cinq grands enjeux :

-  STOP à la loi travail et à la casse de la Sécurité sociale !

Créons une sécurité de l'emploi et de la formation La création de la Sécurité sociale par le ministre communiste Ambroise Croizat a représenté une avancée considérable toujours essentielle pour l'immense majorité des Français·e·s. Au lieu de s'y attaquer et d'amplifier l'insécurité sociale, n'est-il pas nécessaire de la défendre et, au-delà, d'étendre cette sécurité au domaine de l'emploi ? Devant les transformations du travail par la révolution numérique, les inégalités professionnelles femmes-hommes grandissantes, notre priorité doit être de sécuriser l'emploi et de développer la formation pour sécuriser nos vies, les revenus de chacun·e, le temps libéré et l'égalité femme-homme. Ainsi nous pouvons faire reculer considérablement le chômage jusqu'à l'éradiquer. C'est en ce sens que les communistes ont déposé une proposition de loi pour une sécurité de l'emploi et de la formation.

- STOP à la vente de nos industries !

Engageons un renouveau industriel pour la France L'investissement dans notre industrie a permis à la France de devenir un pays développé et indépendant en capacité de répondre aux besoins de son peuple dans des domaines essentiels comme l’énergie, le ferroviaire, l'automobile ou la navale. Plutôt que de la brader au plus offrant, n'est-il pas temps de hisser notre industrie à la hauteur des défis de notre siècle, du développement numérique à l'urgence écologique ?

-  STOP à l'austérité et à la casse de nos services publics à l'échelle nationale comme dans les collectivités territoriales !

Construisons un service public du XXIe siècle La pauvreté atteint désormais 8,5 millions de personnes et ne cesse de s'aggraver : plus de 800 000 personnes en quatre ans ont basculé dans la pauvreté. Les services publics sont le patrimoine de ceux qui n'en ont pas. Leurs missions et le statut des femmes et des hommes qui les font vivre ont également joué un rôle essentiel au développement du pays en permettant de répondre à des besoins incontournables comme se déplacer, se soigner ou s'éduquer. Au lieu de les privatiser et d'affaiblir les collectivités territoriales qui les développent, ne devrions-nous pas les promouvoir pour qu'aucun territoire, aucun habitant de notre pays, n'en soit privé ? N'est-il pas temps d'en créer de nouveaux pour répondre aux défis du XXIe siècle ?

- STOP au mal-logement ! Garantissons le droit au logement à tou·te·s

Le logement social a quant à lui permis à des centaines de milliers de familles de se loger dignement mais reste encore trop peu développé alors que la spéculation immobilière interdit à une part grandissante des Français·e·s de se loger dans les villes, où se concentrent l'emploi et les services essentiels à la vie quotidienne des populations. Au lieu de casser cette avancée, de baisser l'APL, de mettre en danger les bailleurs sociaux, n'est-il pas temps de mettre un terme au scandale des expulsions locatives et de construire un grand service public du logement et de l'habitat pour garantir le droit au logement à toutes et tous ? 2

- STOP aux cadeaux aux actionnaires et aux plus riches ! Agissons pour la justice fiscale et de grandes banques publiques

La fraude fiscale des riches atteint 80 milliards d'euros par an et l’État ne fait rien. Les grandes banques privées se font des milliards avec nos crédits ou nous en privent quand nous en avons besoin, elles spéculent et ne financent pas les PME qui créent des emplois de qualité et portent des projets utiles. N'est-il pas urgent d'en finir avec les cadeaux fiscaux aux entreprises, d'élaborer une grande réforme pour la justice fiscale et d'impulser une autre politique monétaire, un nouveau crédit, en France et en Europe, avec de grandes banques publiques ?

Les communistes engagent aujourd'hui une campagne nationale pour un nouveau progrès social pour la France. Nous appelons les Françaises et les Français, à investir le mouvement social, à s'organiser, à participer aux prochaines journées d'action et à construire ensemble l'alternative sociale à la politique d'Emmanuel Macron.

Des cahiers du progrès social seront édités pour soumettre à nos concitoyen·ne·s nos propositions et recueillir les leurs. Dans tous les départements, des espaces de débats (réunions publiques, ateliers de travail...) seront mis à leur disposition pour définir ensemble les initiatives à prendre (pétitions, rassemblements, actions de solidarité…) pour construire cette alternative.

Nos parlementaires seront associés pour travailler aux changements nécessaires dans la loi.

Le samedi 3 février prochain, nous proposons une première étape nationale de cette campagne à tous les Français·e·s et à toutes les forces qui partagent cette démarche par la tenue d'états généraux du progrès social.

Pour gagner des avancées, nous avons besoin d'une démarche collective qui construise de l'unité politique.

Les états généraux débattront des mesures indispensables à une révolution sociale et décideront des formes d'une mobilisation populaire nationale pour la porter.

Stop à la casse sociale de Macron - Construire un nouveau progrès social pour la France (PCF, résolution du 14 octobre 2017)
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 14:59
Vente de solidaire de Fruits et Légumes du PCF à Paris au mois d'août 2017

Vente de solidaire de Fruits et Légumes du PCF à Paris au mois d'août 2017

Etats généraux de l'agriculture: Macron annonce du libéralisme par ordonnances (communiqué du PCF, 13 octobre)
  1. Etats Généraux de l'alimentation : Macron annonce du libéralisme par ordonnance

 

Le Président de la République a annoncé mercredi 11 octobre à Rungis, une série de propositions destinée au monde agricole et agroalimentaire.

L'ambition est juste d'instaurer une police des prix entre les producteurs, transformateurs et distributeurs notamment. A y regarder de plus près, Emmanuel Macron a en quelque sorte annoncé du libéralisme par ordonnance, lors de ce point d'étape des États Généraux de l'alimentation.

En effet, derrière ses propos « d'arrêter les productions qui ne marchent pas… ne s'inscrivant pas dans la concurrence internationale, de conditionner les aides à la taille des organisations de producteurs, de restructuration, de produire plus… », le président actualise les vieilles recettes libérales qui ont conduit un agriculteur sur trois à vivre avec moins de 350 euros par mois, ainsi que la disparition d'une ferme toutes les cinq minutes jusqu'au suicide agricole tout les deux jours.

Pour promouvoir une agriculture durable, le PCF propose un autre paradigme alimentaire construit avec les paysans et la société :

-L'instauration d'un moratoire immédiat, financier, fiscal de l'agriculture française pour permettre aux exploitations de retrouver leurs équilibres économiques.

-La création d'un fond de soutien à l'agriculture paysanne et ses filières relocalisées, courtes, de proximité et biologiques,

-La promotion d'une nouvelle politique agricole et alimentaire (PAC) en Europe, qui réponde en priorité aux besoins des citoyens, débarrassée des accords de libres échanges (CETA, Mercosur…) avec pour objectif la souveraineté alimentaire des peuples et la transition écologique.

Les propositions de loi portées par les parlementaires communistes en faveur d'un encadrement des marges et pratiques des transformateurs et la grande distribution sont à disposition du Chef de l’État et du parlement pour avoir le courage d'affronter la rémunération du travail paysan.

 

Paris, le 13 octobre 2017

 

Le PCF

 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POLITIQUE NATIONALE ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 15:13
Antoine Casanova était un des grands intellectuels communistes de notre pays (Pierre Laurent)

Antoine Casanova était un des grands intellectuels communistes de notre pays (Pierre Laurent)

 

 

Les révolutions sont des révolutions sociales qui s'enracinent dans le développement de profondes contradictions et de malaises devenant explosifs au sein des nations et des sociétés.

Antoine Casanova
Napoléon et la pensée de son temps. Une histoire intellectuelle singulière (2000)

 

 

Antoine Casanova nous a quittés. Il était un des grands intellectuels communistes de notre pays. Historien, Il a travaillé sur les voies de passage du féodalisme au capitalisme, sur la Révolution, sur l'histoire sociale et politique de la Corse où il était né, et sur Napoléon Bonaparte. Il était aussi un connaisseur averti et respecté de l'Église catholique, en particulier de son histoire depuis le concile Vatican II.
Antoine Casanova a été un intellectuel  communiste rigoureux dans sa pensée ouvert aux autres. C'est dans cet esprit qu'il a animé « La Nouvelle Critique » avec Francis Cohen dans les années soixante-dix, puis qu'il a dirigé « La Pensée » de 1978 à 2014.

Spécialiste de la Révolution Française, il aimait vivre à Versailles près de la salle du Jeu de paume et du palais. Il en fut pendant de nombreuses années un élu d'opposition, vigoureux, reconnu et respecté de la droite versaillaise au sein du conseil municipal.

Antoine Casanova a fait profiter au collectif communiste son savoir, sa pensée singulière. Membre du comité central du PCF, de son bureau politique, Antoine a été de tous les combats pour l'émancipation humaine, pour que son Parti soit à la hauteur des enjeux de notre temps. Dans le cadre de ses fonctions, il a beaucoup travaillé afin de construire des échanges fructueux, passionnants avec le monde des croyants y compris parmi des membres de la hiérarchie catholique. Il défendait l'idée de Jaurès d' « une laïcité de l'égalité » qu'il a fait partager notamment en 2005 dans de très nombreuses conférences lors du centenaire de la loi de séparation des religions et de l'État.

Antoine c'était aussi l'amour de son île, la Corse. Il en a gardé l'accent, et aimait partager sa culture, ses spécialités culinaires et les joies de la montagne et de la mer.

A sa fille, Michèle, à ses proches, je tiens à leur exprimer en mon nom et celui des communistes mes condoléances les plus sincères. Nous partageons votre chagrin. Nous garderons un beau souvenir d'Antoine, qui nous laisse une pensée pénétrée des grands apports de Marx, exigeante et créative en héritage.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 17:23
Demandez le programme de la Fête de l'Huma Bretagne 2017 au parc des expos de Lorient: samedi 26 et dimanche 27 novembre
Demandez le programme de la Fête de l'Huma Bretagne 2017 au parc des expos de Lorient: samedi 26 et dimanche 27 novembre
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 12:25
PARIS by night: quelques courtes heures de sommeil avant d'enchaîner sur une journée du feu de dieu!

PARIS by night: quelques courtes heures de sommeil avant d'enchaîner sur une journée du feu de dieu!

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
Notre environnement proche, le stand du Finistère fait face aux Bretons de Paris et à l'espace Bretagne, est situé entre Maine-et-Loire et Morbihan

Notre environnement proche, le stand du Finistère fait face aux Bretons de Paris et à l'espace Bretagne, est situé entre Maine-et-Loire et Morbihan

stand des Bretons de Paris, au premier plan, avec le stand du Finistère à l'arrière-plan

stand des Bretons de Paris, au premier plan, avec le stand du Finistère à l'arrière-plan

allée Martin Luther King

allée Martin Luther King

les valeureux ouvreurs d'huîtres

les valeureux ouvreurs d'huîtres

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
la vaillante équipe de cuisine du samedi

la vaillante équipe de cuisine du samedi

la vaillante équipe de cuisine du samedi

la vaillante équipe de cuisine du samedi

la vaillante équipe de cuisine du samedi

la vaillante équipe de cuisine du samedi

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
Jean-Louis, Marie-France et Catherine

Jean-Louis, Marie-France et Catherine

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
Marion et Jeannine à la caisse

Marion et Jeannine à la caisse

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
ça discute en cuisine

ça discute en cuisine

A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...
A la fête de l'Huma 2017 sur le stand du PCF Finistère: le reportage photo de Pierre Saint Jalme dans le pays d'utopie où le soleil ne tombe jamais...

3 jours de boulot intense, mais aussi de joie, de partage, de fraternité, de franches rigolades. 

Le stand du PCF Finistère a bien vécu cette année, travaillant sans relâche mais dans la bonne humeur, le samedi notamment, avec 75 bénévoles qui ont pris du plaisir à travailler ensemble, et une très belle fréquentation. 

"On ne croise que des têtes blanches à la fête de l'Huma", disait un Insoumis de 35 ans dans un article consacré à la fête de l'Huma dans le Télégramme du lundi 18 septembre, article au contenu manifestement très désobligeant vis-à-vis de la fête et du PCF qui omettait de parler des 500 000 personnes qui s'y sont retrouvés dans une fête politique, culturelle, fraternelle, sociale, internationale, inter-générationnelle extraordinaire. 

Et pourtant, des jeunes, il y en avait plein sur le stand du Finistère comme partout ailleurs sur la fête, parmi les bénévoles, et aussi évidemment parmi nos visiteurs. 

Le stand du Finistère a enregistré 11 adhésions pendant la fête (plus de 1000 sur toute la fête). 

Voici quelques jolies photos prises par notre ami et camarade Pierre qui illustrent la beauté de cette fête sans pareil et l'ambiance sur le stand du Finistère. Ces photos ont été prises le samedi 16 septembre. 

 

  

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE NATIONALE DU PCF ACTUALITE REGIONALE
commenter cet article
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 11:57
Non à la privatisation des centres de santé par le gouvernement Macron-Philippe (PCF)

Non à la privatisation des centres de santé (PCF)
Le gouvernement prépare une ordonnance législative sur les conditions de création des centres de santé pour permettre et faciliter le droit à des cliniques commerciales et autres structures à but lucratif de les gérer. Ainsi des cliniques commerciales pourraient organiser des réseaux de centres de santé drainant les patients vers le secteur à honoraires libres et les dépassements tarifaires. Ainsi des groupes financiers et leurs actionnaires pourraient peser de tout leur poids pour orienter la médecine de ville dans le sens de leurs profits. Ainsi des mutuelles pourraient créer des filiales à but lucratif pour gérer des centres de santé. Le projet d'ordonnance tel qu'il se prépare est inacceptable !

La tradition des centres de santé est l'accès pour tous à des soins de qualité. Ils ne doivent pas être privatisés. Seuls des organismes et établissements à but non lucratif et des collectivités 
territoriales doivent être autorisés à créer et gérer des centres de santé. Une fois de plus le gouvernement Macron, trompe les Françaises et Français, en leur faisant croire qu'il va aider des centres de santé à se créer, alors qu'il ne s'agit que de créer des usines à soins pour faire de la santé une marchandise, pour le seul bénéfice de la Finance !

A l'inverse, le PCF, les professionnels de la santé comme les citoyen-ne-s attendent une toute autre loi qui renforce les centres de santé. Il est urgent de développer les centres de santé publics, 
d'en mailler notre territoire dans chaque canton ou bassin de vie, avec tous ses acteurs, pour lutter contre les déserts médicaux, permettre l'accès à la santé et aux soins, d'impulser la prévention, de soutenir la santé publique.

Parti communiste français

Paris, le 22 septembre 2017.

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE NATIONALE DU PCF
commenter cet article

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011