Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 19:37

Communiqué de la section PCF pays de Morlaix :

La section du Parti Communiste du Pays de Morlaix apporte son soutien aux organisations syndicales qui appellent à l'action et à la grève le 12 septembre, et sera mobilisée avec les citoyens et salariés pour manifester très nombreux le 12 septembre, à 10h30 à Morlaix.

Il est essentiel que cette première mobilisation sociale réussisse, si on ne veut pas que le rouleau compresseur ultra-libéral de Macron continue à écraser les droits des salariés, les services publics, ce qui reste de notre modèle social, pour satisfaire les exigences du monde de l'Argent.

C'est une journée d'action test pour nos capacités de résistance et de riposte, comme pour les capacités du Pouvoir quasi monarchique de Macron à continuer à mener sa politique au service des privilégiés.

C'est à partir de maintenant que tout se joue !

Macron n'a pas de majorité d'idées, pas de majorité politique dans le pays pour mener son projet de conversion de la société française à l'économie capitaliste sauvage à l'anglo-saxonne. Si nous refusons le fatalisme et la résignation, nous pouvons gagner.

Les ordonnances Macron sont extrêmement dangereuses car avec elle, c'est le patron qui fixe les règles, l'accord d'entreprise conclu sous la menace du chantage à l'emploi prévalant sur la loi, avec à la clé des référendums bidon du type : augmentation du temps de travail ou licenciements...

Ces ordonnances facilitent les licenciements en plafonnant les indemnités pour licenciement illégal, en permettant les licenciements économiques pour des multinationales qui font des profits à l'étranger.

Les ordonnances Macron affaiblissent considérablement les pouvoirs d'intervention des représentants syndicaux. Elles imposent la flexi-précarité à tous en faisant du CDD la norme générale du contrat de travail.

Alors, tous ensemble disons non à la régression Macron Taille Patron !

La section du Parti Communiste Français du Pays de Morlaix

le 8 septembre 2017

 

Appel de la section de Morlaix du Parti Communiste à la plus forte mobilisation possible contre les ordonnances Macron, avec les syndicats, le mardi 12 septembre 2017 à 10h30 à Morlaix, place des Otages
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 07:33

La Butte Rouge, journal de cellule PCF du Plateau Nord-Est (la Madeleine-Kerfraval-La Boissière- Vierge Noire) à Morlaix: avril 1987

C'était l'époque où les sections du PCF avaient encore des cellules bien vivantes et une capacité, grâce au nombre de militants et à leur motivation, mais aussi aux moyens financiers des sections, de sortir des bulletins quartiers par quartiers pour réagir et proposer au plus proche des préoccupations quotidiennes des gens.

La section PCF de Morlaix et sa cellule des quartiers du Plateau Nord-Est, animée entre autres par Jean-Luc et Annie Le Calvez, sortaient ainsi le premier numéro du Journal de quartier communiste "La Butte Rouge" en avril 1987 où il est question des revendications des boulistes, d'une alerte au rat à Troudousten, d'une pétition d'habitants contre le bruit du groupe électrogène du Supermarché de La Boissière, des caddies du supermarché qui se baladent dans le quartier et de la nécessité de consigner les caddies pour éviter ces désagréments avec une pièce de 10 francs comme d'autres supermarchés, de la défense de la Sécu et des remboursements médicaux, avec les propositions de financement des communistes, et de la défense de la 3ème classe de maternelle de l'école Emile Zola de la Vierge Noire, depuis disparue, par l'adjoint communiste aux Affaires Scolaires Alain David et des parents d'élèves qui se sont déplacés avec lui à l'inspection académique. Du local au global, le propre d'un Parti qui se veut populaire et proche des gens.

Dans ce numéro 3 de la Butte Rouge, daté de décembre 1987, même mélange de discours politique national (la campagne présidentielle de André Lajoinie, la résistance sociale aux politiques pro-patronales de la droite et du PS par la grande manifestation du 29 septembre, l'injustice des réformes fiscales) et local (la Poste à la Boissière, les voies d'accès de Ty-Dour au collège, à Pors-ar-Bayec, les transports en commun), avec un appel à la participation citoyenne: 

"Ce journal est aussi le vôtre. Ecrivez-nous, faites nous part de ce qui ne va pas dans votre quartier, dans votre rue. N'oubliez pas qu'un problème popularisé est à moitié résolu". 

   

 

Il y a 30 ans....avant le "Chiffon Rouge": "la Butte Rouge", journal de cellule morlaisien du PCF, se félicitait de l'ouverture du bureau de poste de La Boissière, de la création de l'escalier entre Ty-Dour et le collège, et défendait une politique de défense de l'emploi, contre la finance et avec la candidature Lajoinie
Il y a 30 ans....avant le "Chiffon Rouge": "la Butte Rouge", journal de cellule morlaisien du PCF, se félicitait de l'ouverture du bureau de poste de La Boissière, de la création de l'escalier entre Ty-Dour et le collège, et défendait une politique de défense de l'emploi, contre la finance et avec la candidature Lajoinie
Il y a 30 ans....avant le "Chiffon Rouge": "la Butte Rouge", journal de cellule morlaisien du PCF, se félicitait de l'ouverture du bureau de poste de La Boissière, de la création de l'escalier entre Ty-Dour et le collège, et défendait une politique de défense de l'emploi, contre la finance et avec la candidature Lajoinie
Il y a 30 ans....avant le "Chiffon Rouge": "la Butte Rouge", journal de cellule morlaisien du PCF, se félicitait de l'ouverture du bureau de poste de La Boissière, de la création de l'escalier entre Ty-Dour et le collège, et défendait une politique de défense de l'emploi, contre la finance et avec la candidature Lajoinie
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans PAGES D'HISTOIRE POSITIONS DU PCF MORLAIX LA VIE LOCALE
commenter cet article
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 13:23
Un premier mai de mobilisation et de résistance - éditorial d'Ismaël Dupont pour le "Viaduc", programme de la fête du 1er Mai du Parti Communiste, distribué entre le 23 avril et le 1er mai

Un premier mai de mobilisation et de résistance!

La gueule de bois le lendemain du 23 avril ! En opposant l'un des candidats ultra-libéraux que s'étaient choisis la bourgeoisie et les milieux financiers, Emmanuel Macron, l'inspirateur de la politique économique de Hollande, à la candidate de l'extrême-droite, Marine Le Pen, le second tour de l'élection présidentielle porte de très grands dangers pour notre pays.

En même temps, le score réalisé par Jean-Luc Mélenchon (avec notamment 20,8 % sur la circonscription de Morlaix et 25,86 % à Morlaix), candidat soutenu activement par le Parti Communiste, a levé un potentiel considérable de résistance et de reconstruction d'une espérance de gauche nouvelle. Même si la gauche, toutes tendances confondues, est à un niveau très bas (27%), conséquence du désastre qu'a été selon nous le quinquennat Hollande, plus de 7 millions d'électeurs ont fait le choix d'un nouveau projet émancipateur, articulant démocratie, progrès social et écologique pour la société. C'est un point d'appui important. Dans les municipalités communistes, le score moyen de Jean-Luc Mélenchon est de 30 %, 10 points au-dessus de la moyenne nationale. Il faut aujourd'hui faire face aux dangers qui se présentent devant nous en nous appuyant sur ces idées et sur ces forces de résistance au libéralisme, à l'austérité, et aux projets xénophobes et réactionnaires.

Les militants et élus du Parti Communiste sont sans cesse sur le pont et dans la lutte pour défendre les services publics (l'hôpital, la Poste, le rail, les maisons de retraite, les écoles), les solidarités, les précaires et les salariés, les droits des citoyens à la consultation sur les affaires qui les concernent.

Dans ce contexte plus inquiétant que jamais il nous faut être mobilisés le 1er mai, à l'occasion du rassemblement syndical à 11h place des Otages, et de la 53e fête du Viaduc, la fête du Parti Communiste et du peuple de gauche, place Allende à Morlaix, à partir de 12h15.

Nous dirons notre résolution à combattre avec la plus grande fermeté la politique de casse sociale que mènera Macron s'il est élu (suppression de 120 000 postes de fonctionnaires,  aggravation de l'austérité, fragilisation des services publics et de la Sécurité sociale, poursuite des cadeaux au patronat et aux riches, via la suppression de l'ISF notamment, accélération de la remise en cause du droit du travail).

Mais nous opposerons un refus catégorique et viscéral à de nouveaux progrès du Front National, dont rien ne permet de penser a priori qu'il n'a aucune chance de l'emporter au second tour des présidentielles, et qui, de toute façon, se servirait d'un bon score pour réussir ses législatives en faisant élire des dizaines de députés d'extrême-droite et en se positionnant comme première force d'opposition.

Nous refusons de banaliser la présence à l'Assemblée Nationale, à la tête des mairies, dans plusieurs régions et départements, d'un parti d'extrême-droite raciste et xénophobe, constituant un grave danger pour notre démocratie, les principes de notre République, notre lien social et humain.

L'extrême-droite incarne ce qu'ont toujours combattu les communistes qui savent à leurs dépens combien il en coûte pour les libertés démocratiques et les opposants de leur confier les rênes du pouvoir. Cette présence du Front National au second tour des présidentielles vient de loin et a des causes multiples, en premier lieu la permanence du chômage, de la précarité, les politiques libérales et de désindustrialisation et les déceptions amères par rapport aux politiques menées ces dernières décennies. On ne saurait pour autant s'en accommoder comme si le Front National était un parti démocratique comme un autre.

Car ce n'est pas le cas! 

Le FN, ce parti héritier de l'extrême-droite fasciste, quelles que soient les motivations diverses de ses électeurs, porte dans son histoire et le discours de ses dirigeants, les germes de la haine, de la division, de la discrimination, de l'autoritarisme, de menaces mortelles pour nos libertés, l'égalité des droits, la fraternité entre les citoyens français.

La meilleure réponse, c'est de battre largement Marine Le Pen, et, dans la foulée, d'élire à l'assemblée des députés vraiment de gauche pour vous défendre en combattant fermement et sans la moindre ambiguïté la politique d'Emmanuel Macron dont nul n'ignore le projet destructeur. 

Pour cela, le rassemblement de la gauche anti-libérale et de transformation sociale, de la gauche qui a voté Mélenchon, Hamon, est souhaitable, et nous le défendons depuis des mois.

Mais quoiqu'il en soit de l'issue de nos efforts de rassemblement, nous saurons nous appuyer sur le bilan de nos élus sincères et combatifs, proches des gens et du terrain, constants dans leurs engagements, des élus du PCF et du Front de Gauche qui à l'instar de Laurence Cohen, sénatrice communiste, responsable égalité Femmes-Hommes du Parti Communiste, présente à notre fête du 1er mai aux côtés des candidats PCF-Front de Gauche aux législatives, Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, ont porté jusqu'au bout au Parlement une réplique forte aux projets de loi et aux coups de force du gouvernement, et l'exigence d'une politique au service de l'Humain plutôt que de la finance.

Parce que nous avons l'Humain au coeur, nous continuerons sans nous décourager aux cotés des citoyens, et quoiqu'il arrive, notre combat au service de la dignité humaine, de l'égalité des droits, et de la justice sociale.  

Ismaël Dupont, le mercredi 26 avril 2017 

 

Ismaël Dupont prenant la parole lors de la mobilisation contre la loi El Khomri au mois de juin dernier

Ismaël Dupont prenant la parole lors de la mobilisation contre la loi El Khomri au mois de juin dernier

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 11:08
"Aux urnes, citoyens!" - éditorial d'Ismaël Dupont pour le Viaduc, avril 2017

Aux urnes, citoyens !

Les 23 avril et 7 mai, et les 11 et 18 juin, à l'occasion des prochaines élections présidentielles et législatives, c'est notre avenir qui se joue.

Allons-nous laisser les ultra-libéraux à la sauce Macron ou Fillon continuer à précariser les travailleurs, à détruire nos services publics, nos solidarités, notre modèle social ? Allons-nous permettre au clan Pen et à l'extrême-droite de conquérir le pouvoir ou s'en rapprocher toujours plus dangereusement pour les libertés et le développement du racisme et des discriminations?

Ou ferons-nous le choix d'une politique de progrès social, démocratique, écologique rompant avec l'austérité et les politiques au service du capitalisme et des oligarchies financières ?

Tout est encore possible dans ce moment politique extrêmement instable, imprévisible : notre avenir et celui de nos enfants et petits-enfants reste entre nos mains, même si rien ne se gagnera sans luttes, les élections ne se suffisant encore moins qu'autrefois à elles-mêmes.

De notre côté, au Parti Communiste, nous faisons le choix, en vertu de notre volonté d'efficacité et de rassemblement populaire à gauche, d'appuyer la candidature de Jean-Luc Mélenchon qui est la mieux placée pour qualifier la gauche au second tour et mettre aux responsabilités une majorité défendant les intérêts des travailleurs, des jeunes, des retraités.

Nous nous sommes battus et nous continuons à nous battre pour un rassemblement large et gagnant aux présidentielles et aux législatives, une alliance populaire pour le progrès social susceptible de créer un espoir pour la population, associant les communistes, la gauche du PS, France Insoumise, les écologistes, pour construire un nouveau Front Populaire face aux enjeux de démocratisation du pays, de lutte contre la dictature de la finance et les projets mortifères d'une droite de plus en plus dure et de l'extrême-droite.

La 53ème fête du Viaduc du Parti Communiste le lundi 1er mai place Allende à Morlaix sera une nouvelle fois l'occasion d'incarner et de faire vivre dans un beau rassemblement festif, politique et populaire les valeurs que nous portons : l'Humain d'abord, l'égalité, la solidarité, le soutien aux luttes des salariés et pour l'accès aux droits !

Cette année, dans le cadre de la campagne des élections législatives, Laurence Cohen, sénatrice communiste, membre de la Commission des Affaires Sociales et responsable communiste pour l'égalité Femmes-Hommes, y fera une intervention politique au côté des candidats PCF-Front de Gauche aux législatives, moi-même et Muriel Grimardias, et de syndicalistes du secteur de la Santé.

Nous vous attendons nombreux à cette belle fête qui chaque année réunit le peuple de gauche à Morlaix.

Tout en présentant le bilan combatif des députés du Front de Gauche au Parlement de 2012 à 2017, nous développerons nos propositions pour sortir le secteur de la santé, de l'aide aux personnes âgées en perte d'autonomie, du sous-financement et d'une spirale de privatisation et d'austérité mortifère. Nous défendrons notre ambition pour une industrie nationale à reconstruire, passant par la gestion publique de secteurs clés comme l'industrie pharmaceutique, les transports, l'énergie, la construction et déconstruction navale, les autoroutes, mais aussi pour le développement de nouvelles filières liées à la nécessité d'une transition écologique de nos modes de production et de vie.

Des centaines de milliers d'emplois peuvent être créés en luttant contre l'austérité, le tout marché et libre-échange, les délocalisations, le pillage des actionnaires, et en reconstruisant une politique d'investissement productif pour l'avenir.

La clef de voûte du changement est la prise de pouvoir sur la finance et les banques.

Qui peut soutenir raisonnablement que l'ambition communiste et l'analyse du réel en termes de lutte des classes sont dépassés quand les ultra-riches en France voient leurs revenus augmenter de 8 % par an dans le même temps où notre pays compte 9 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs, quand 62 milliardaires possèdent autant que la moitié de l'humanité, quand les multinationales profitent à plein des paradis fiscaux, l'évasion fiscale représentant 60 à 80 milliards d'euros de perdus pour l’État français chaque année, plus que le déficit annuel de la France ?

L'argent existe, notre pays n'a jamais été aussi riche, et on ne cesse de nous faire croire qu'il n'y a plus de moyens pour rien : les services publics, la santé, la Sécu, l'augmentation des minimas sociaux, des salaires, des pensions de retraite.

Seules la mobilisation citoyenne et l'insurrection démocratique contre ce système de privilèges et de domination capitaliste creusant les inégalités et vidant de contenu notre démocratie peuvent relancer la marche du progrès dans notre pays, et incarner dans la vie quotidienne nos belles valeurs communes de liberté, d'égalité et de fraternité.

 

Ismaël Dupont.

 

Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, candidats PCF-Front de Gauche aux élections législatives: Ensemble pour l'Humain d'abord!

Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, candidats PCF-Front de Gauche aux élections législatives: Ensemble pour l'Humain d'abord!

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 14:58

Parti Communiste Français

Membre du Front de Gauche

Section de Morlaix

2 Petite Rue Callac 29600 MORLAIX ? tel : 02 98 88 30 35

Mel : pcf-morlaix@wanadoo.fr                                                Blog : http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/                          

 

Mardi 21 Mars (18 h - 22 h / local PCF Morlaix) :

atelier de réflexion et de formation sur le thème « la création et la répartition des richesses.

 

Vendredi 24 Mars (17 h 30 / local PCF Morlaix) : AG spéciale fête du 1er mai 2017

 

Mardi 28 Mars (17 h 30 / local PCF Morlaix) : Réunion du Comité de Campagne pour les élections législatives.

 

Fraternellement.

 

Daniel RAVASIO, secrétaire de section 

Calendrier des réunions du PCF Morlaix en fin mars 2017
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 21:35
Membre du Front de Gauche
Section de Morlaix
2 Petite Rue Callac 29600 MORLAIX – tel : 02 98 88 30 35
Mel : pcf-morlaix@wanadoo.fr                                                Blog : http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/
 

Communiqué de presse du PCF pays de Morlaix-le 23 février 2017

Le 12 janvier dernier, les personnels des urgences du Centre Hospitalier du Pays de Morlaix ont manifesté (grève, rassemblement), avec l’appui d’usagers, pour alerter sur les graves difficultés rencontrées par le service des urgences, réclamer davantage  de moyens, et être enfin entendus sur leurs revendications pour un service public digne de ce nom et une autre gestion de l'hôpital, avec des moyens humains plus importants. 

Les personnels, avec leurs organisations syndicales, ont élaboré un document complet relatant leurs difficultés ainsi que des propositions de réorganisation qui permettaient de manière simple de régler les problèmes qu'ils rencontrent.

A ce jour, il n’y a aucune perspective d’amélioration et de prises en compte des revendications. C’est pourquoi un appel intersyndical (CGT, Solidaires, CFDT) est lancé pour une nouvelle journée d'actions le mardi 28 février.

L’hôpital de Morlaix, comme l’ensemble du système de santé en France, est victime des politiques néolibérales et d’austérité que nous dénonçons et qui ne peuvent plus continuer sans dégrader gravement les conditions de soins, l'égalité devant la santé, et les conditions de travail des personnels de santé. 

La section PCF du Pays de Morlaix apporte son soutien aux personnels dans l’action et sera présente aux côtés des personnels grévistes. 

Elle appelle la population à venir apporter son soutien aux personnels (rassemblement devant le bâtiment des urgences le mardi 28 février à 14 h), à exiger, comme usagers de l’hôpital, un service public avec des moyens à la hauteur des besoins permettant de garantir une sécurité et une qualité de soins auquel ils ont droit. 

communiqué de presse du PCF Pays de Morlaix: soutien à l'action intersyndicale des personnels de l'hôpital de Morlaix pour les Urgences le 28 février 2017
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 06:46
Le Trégor, 16 février 2017: à Plouigneau, le Parti Communiste à la rescousse du bureau de poste
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 20:52
Bureaux de poste dans le pays de Morlaix: le PCF Morlaix dénonce le projet de suppression des bureaux de postes et appelle la population à se mobiliser (Le Télégramme, 4 février 2017)
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 17:00

Des bureaux de poste bientôt fermés?

L'alerte est donnée par le PCF. Selon Ismaël Dupont, secrétaire départemental, « le bureau de poste de la Boissière fermera à l'automne » ? Il serait prévu « d'externaliser l'activité, si possible auprès d'un commerçant, le bureau de poste se transformant en relais commerçant ». Avec pour conséquence des services bancaires allégés, « le commerçant n'ayant pas accès aux comptes des clients, ne pouvant faire des retraits excédant 150 euros, ni ne pouvant garantir la même confidentialité et les mêmes activités de conseil ».

Annoncé le 2 février, ce plan de réorganisation « prévoit aussi la suppression des bureaux de poste de Taulé, Plourin et Plouigneau, un transfert possible, dans le cadre d'une négociation et si les communes concernées l'acceptent, des charges vers les communes pour créer des agences postales communales, et des services qui seront certainement moins fournis pour les usagers ».

Le Parti communiste « appelle la population à se mobiliser pour empêcher la casse de ce service public essentiel ».

 

Ouest-France, Vendredi 3 février 2017

Dans le centre Leclerc de la Boissière et le pays de morlaix, des bureaux de poste bientôt fermés? (Ouest-France, vendredi 3 février 2017)
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 08:18

Il faut abroger la loi dite « Travail » !

 

Aujourd’hui, 11 janvier 2017, les sénatrices et sénateurs communistes présentent une proposition de loi visant à abroger la loi Travail.

Au Printemps dernier, nous avons été des millions à nous opposer à la loi Travail. 
Il faut rappeler que cette loi a été imposée à coup de 49-3, sans majorité parlementaire et au mépris total de la démocratie. Cette loi a également été imposée au mépris total d’un puissant et large mouvement social soutenu par une majorité de citoyen.
Au nom de l’adaptation « du droit du travail aux besoins des entreprises », elle s’attaque frontalement aux garanties collectives, aux acquis sociaux si durement conquis par 100 ans de luttes sociales. 

L’inversion de la hiérarchie des normes prévues par la loi Travail constitue un recul social sans précédent.

Depuis les Accords de Matignon de 1936, les conventions collectives et les accords de branche ne pouvaient qu'améliorer les conditions des salariés prévues par le Code du travail. Désormais, un simple accord d'entreprise permettra de déroger à ces règles, la hiérarchie des normes est inversée. Les salariés sont laissés seuls face à leur employeur dont les moyens de pression sont élargis au détriment des droits, des conditions de travail. 

Avec la loi Travail, les licenciements seront facilités, la précarité renforcée car elle permet aux entreprises qui réalisent des bénéfices de licencier pour motif économique. Les salariés pourront être obligés de travailler plus sans gagner plus, ceux qui refuseraient pouvant alors être licenciés….

Comment prétendre lutter contre le chômage en favorisant les licenciements ?!

Avec la loi Travail, par un simple accord d'entreprise, il sera possible de revenir sur le temps de travail et sur les 35h.

De même, la majoration des heures supplémentaires passe de 25 % à 10 % ce qui se traduira dans les faits par des baisses de salaires alors que le pouvoir d'achat a déjà considérablement baissé ces dernières années.

Avec la loi Travail, la santé au travail est menacée. Nombre de mesures de la loi contribuent à durcir les conditions de travail (plus de flexibilité, temps de travail, pressions de l'employeur). Dans le même temps, les missions de la médecine du travail sont dénaturées et l'intervalle entre deux consultations passe de 2 à 5 ans.

Cette loi n’est rien d’autre qu’une loi de soumission aux volontés du Medef.

Elle ne favorisera ni l’emploi ni l’économie, mais encouragera les suppressions de postes avec pour objectif d’augmenter les profits des actionnaires.

Je regrette que ni Gwenegan Bui, ni Marylise Lebranchu ne se soient opposés à la loi El Khomri imposée par Valls. Qu'ils n'aient pas soutenu la motion de censure de gauche contre le gouvernement Valls. Qu'ils se soient tu face à la criminalisation du mouvement syndical et de la jeunesse en lutte. 

Nous sommes toujours une majorité à ne pas vouloir de ce retour à des rapports sociaux dignes du 19e siècle. 

Alors oui, en 2017, il faut abroger cette loi de régression qui met en cause des décennies de conquêtes sociales !

Si les électeurs m'élisent député, je porterai l'objectif d'abrogation de la travail et je proposerai un vaste plan de sécurisation de l’emploi et de protection du salariat :
- l'adoption d'une loi de sécurisation de l'emploi et de la formation permettant à chaque salarié-e d'alterner période d'emploi et de formation choisie sans perte de salaire et sans passer par le chômage

- la refonte du Code du travail, rétablissant la hiérarchie des normes et garantissant de nouveaux droits aux travailleurs à l'entreprise

- le doublement des effectifs de l'Inspection du travail

- des négociations pour une réduction du temps de travail avec les 32h hebdomadaires pour objectif.

- de faire du CDI la norme et de limiter le recours à l'intérim

Ces mesures me semblent indispensables pour que le droit du travail et l’humain reprennent toute leur place dans un monde économique sans merci. 

 

Ismaël Dupont, 

 

Candidat aux législatives sur la 4 ème circonscription du Finistère, « Rassembler à Gauche, pour l’Humain d’Abord ! »

Prise de parole d'Ismaël Dupont lors de la manifestation contre la loi travail du 5 juillet 2016

Prise de parole d'Ismaël Dupont lors de la manifestation contre la loi travail du 5 juillet 2016

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011