Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 16:55
La section du Pays de Morlaix du PCF appelle à  participer massivement à la manifestation syndicale du mardi 5 octobre à 11 h place des otages à Morlaix - Communiqué

Communiqué de la section du pays de Morlaix du PCF

3 octobre 2021

La section du Pays de Morlaix du PCF appelle à  participer massivement à la manifestation syndicale du 5 octobre à 11 h place des otages à Morlaix

Augmentez les salaires et les retraites !
C’est le slogan qui marquera la manifestation du 5 octobre pour les emplois, les salaires et les conditions de travail et d’études.
Et les raisons de manifester ne manquent pas quand on sait que le SMIC vient d’augmenter de 2% seulement quand la rémunération des grands patrons progresse de 30% et que celle des grands actionnaires est de l’ordre de 40%.
Les familles populaires ont déjà bien du mal à boucler les fins de mois mais elles subissent aujourd’hui des hausses insupportables : denrées alimentaires, tarifs de l’énergie avec une nouvelle augmentation de 12,6 % du prix du gaz au 1er octobre (soit une augmentation de 57 % depuis le début de l’année), augmentation du prix de l’électricité et envolée du prix des carburants à la pompe.
Le député communiste Sébastien Jumel vient de proposer d’appliquer un taux réduit de TVA sur le gaz comme sur tous les produits de première nécessité. Une telle mesure permettrait effectivement de soulager dans l’urgence des millions de familles.

A cela se rajoute l'ignominie de la réforme de l'assurance chômage ! Le Président de la République et son Premier ministre ont donc décidé d'imposer la mise en œuvre de la contre-réforme de l'assurance-chômage en ce 1er octobre, malgré l'unanimité qu'elle rassemble contre elle.

Selon les chiffres de l'Unedic, avec l'entrée en vigueur de celle-ci, 1,15 millions de personnes vont ainsi voir aujourd'hui leurs droits baisser drastiquement, en moyenne de 17 % et jusqu'à 40 % pour les 400.000 les plus précaires, dont de nombreux jeunes. 50% des allocataires touchent moins de 860 euros par mois : Comment oser dire que l'on gagne plus au chômage qu'en travaillant !
Cette décision est une ignominie à l'égard des salariés concernés, jugés coupables d'un chômage dont seuls sont responsables les gouvernements successifs et le MEDEF

5 bonnes raisons de manifester

EMPLOIS

- Pour exiger la suspension des plans de suppressions d'emploi
- Pour le conditionnement des aides publiques au maintien et à la création d'emplois stables
- Pour exiger la création des emplois nécessaires pour répondre aux besoins dans les hôpitaux, les Ehpad... et dans l'ensemble de la fonction publique

AUGMENTATION DES SALAIRES
- Pour donner les moyens à toutes et tous de vivre dignement de leur travail et relancer l'économie via la consommation des ménages

DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE

- Pour conditionner les aides publiques aux entreprises à des critères sociaux et environnementaux et en assurer leurs contrôles par les représentants des personnels
- Pour maintenir et relocaliser les activités stratégiques sur le territoire
- Pour relancer la recherche et l'innovation à hauteur de 3 % du PlB

SERVICES PUBLICS

- Pour gagner des moyens pour les services publics de l'éducation, la santé, les transports, l'eau, de l'énergie... afin qu'ils répondent aux besoins de la population et aux défis de
demain

CONDITIONS DE TRAVAIL

- Pour une baisse du temps de travail hebdomadaire
- Pour le droit à la déconnexion et à l'encadrement du télétravail
- Pour l'ouverture des droits à la retraite à 60 ans à taux plein
- Pour la reconnaissance de la pénibilité

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 05:19
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
 
La section du Pays de Morlaix du PCF apporte son soutien à la manifestation à l'appel de  7 organisations syndicales et associations de retraités qui aura lieu vendredi 1er octobre à 11h place des Otages.

Alors que le premier ministre veut faire oublier l’enterrement de la loi grand âge, promise depuis le début du quinquennat et censée donner corps au « cinquième pilier de la Sécurité sociale » consacré aux enjeux de la dépendance (le rapport Libault de 2018 prévoyait 6 milliards d’euros en 2024 pour faire face aux besoins du grand âge.), on en loin du compte pour faire face aux besoins de la perte d'autonomie avec un plan gouvernemental de 400 millions.

La mobilisation des salarié-e-s et des retraité-e-s doit donc s’engager sans attendre pour gagner l’intégration du droit à l’autonomie dans la branche maladie de la Sécurité sociale, financé par les cotisations sociales, au sein d’une Sécurité sociale intégrale. Dans le cadre d’une nécessaire loi sur le grand âge et l’autonomie, exigeons la mise en place d’un grand service public de l’autonomie, en établissements ou à domicile avec 200 000 embauches dans les EHPAD et 100.000 dans le secteur de l’aide à domicile.

Alors que le président de la République veut reporter à 64 ans l’âge de départ à la retraite en modifiant les règles paramétriques en agissant sur l’âge de départ à la retraite et en augmentant le nombre de trimestres cotisés la mobilisation s'impose .

Pour les communistes ,pour une vie digne, aucune pension ne doit être inférieure au SMIC.
Le PCF propose d’ouvrir ce droit sans autre condition que d’avoir une carrière complète (hors pénibilité et carrière longues), qui sera reconnue comme telle dès lors qu’elle ne comporte, entre la fin du lycée, du secondaire et l’âge de 60 ans, que des périodes d’activité, de formation initiale ou continue, de chômage ou d’implications familiales.
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 19:56

Lors de la dernière allocution d’Emmanuel Macron sur la crise de la covid-19, le président de la République a décidé de remettre en marche la réforme des retraites. En pleine crise sanitaire, après avoir souligné l’importance du système de protection sociale à la française, le gouvernement décide donc de le détruire un peu plus.

Si d’après les mots du président, il ne s’agirait pas d’une réforme complète comme prévu avant la crise du covid, cette réforme rallongerait l’âge de départ à la retraite à 64 ans contre 62 actuellement. Et ce avec la justification de l’allongement de la durée de vie des Françaises et des Français. Allongement de l’espérance de vie certes présent pour les cadres, mais absent pour les ouvriers qui ont une espérance de vie inférieure.

 

Qui ne connaît pas dans son entourage proche ou lointain, une personne décédée peu de temps après on départ à la retraite, atteint d’une maladie qui le conduira à son dernier voyage après une vie de travail ?
Avec la réforme annoncé par E.Macron, les pots de départ aujourd’hui festifs seront-il demain des enterrements de collègues avant d’avoir pu atteindre l’âge de la retraite ?

Nous nous y approchons de plus en plus.

Et c’est d’ailleurs pour cela que l’ensemble des syndicats sont aujourd’hui contre la mise en place de cette réforme.

Fait assez rare pour le souligner, le MEDEF est aujourd’hui lui aussi contre sa mise en œuvre, non pas pour le bien être des salariés mais car il ne s’agit pas selon eux de la meilleure période pour mettre une telle réforme en place.

Le gouvernement va aujourd’hui contre son principal allié, le MEDEF. Je m’interroge donc sur le but de mettre en place cette réforme aujourd’hui.

Le Président veut-il paraître plus réformateur après avoir réformé ou plutôt détruit notre système éducatif pour préparer sa potentielle réélection en 2022? Ou bien préfère t’il faire diversion avec la réforme des retraites pour nous faire passer autres choses entre temps?

 

Une chose est certaine, la rentrée de septembre 2021 sera une rentrée sociale importante, les Françaises et les Français ne laisseront pas le gouvernement détruire un peu plus notre système de retraites et de solidarité si important comme nous le voyons aujourd’hui être détruit par le capitalisme sans limite dans la recherche du profit.

Enzo de Gregorio, 18 juillet 2021

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 07:21
Daniel Ravasio, Enzo de Gregorio, Serge Bazin et Ismaël Dupont en distribution de A coeur ouvert juillet 2021 à l'hôpital de Morlaix

Daniel Ravasio, Enzo de Gregorio, Serge Bazin et Ismaël Dupont en distribution de A coeur ouvert juillet 2021 à l'hôpital de Morlaix

Jean-François Vérant, Mariette Labrousse, Ismaël Dupont distribuent le A coeur ouvert ce samedi 17 juillet place Allende sur le marché à Morlaix

Jean-François Vérant, Mariette Labrousse, Ismaël Dupont distribuent le A coeur ouvert ce samedi 17 juillet place Allende sur le marché à Morlaix

Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix

Cette semaine, le PCF Morlaix a distribué le journal santé du PCF Bretagne A cœur ouvert à l'hôpital de Morlaix le 15 juillet et sur le marché de Morlaix le 17 juillet, avec Jean-Francois, Mariette, Serge, Ismaël, Guillaume, Enzo, Daniel. Le journal, avec notamment une belle intervention de Irène Frachon qui revient sur le procès Servier, et un édito de Benjamin Amar, un des porte-paroles les plus percutants de la CGT dans les médias, également membre du PCF, sera distribué aussi à l'hôpital à Plougonven, à Brest, Quimper, et dans plusieurs autres endroits du département.

Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Partager cet article
Repost0
11 juin 2021 5 11 /06 /juin /2021 05:21
Rassemblement contre les idées d'extrême-droite à Morlaix le samedi 12 juin à 11h
Plus que jamais, marchons pour nos libertés contre les idées d'extrême-droite à Paris, Brest, St Brieuc et... MORLAIX
Rassemblement et manifestation pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite à Morlaix Samedi 12 Juin à 11h. A l'initiative de l'intersyndicale
 
Communiqué de presse de l'intersyndicale CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires :
 
Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire, les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.
 
Suite à l’appel national du 12 juin 2021 pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite, les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, AFPS, EELV, Ensemble, Gauche Indépendantiste, Génération-s, Jumelage Morlaix-Wavel, LDH, Morlaix Alternative Citoyenne, NPA, PCF, PS, UDB du Pays de Morlaix appellent tous les salariés, privés d’emploi, retraités, jeunes, précaires, … toute la population, à un rassemblement suivi d'une manifestation, dans le respect des mesures barrières contre la COVID 19, le samedi 12 juin prochain à 11h00 à Morlaix, place Edmond Puyo.
Partager cet article
Repost0
22 mai 2021 6 22 /05 /mai /2021 07:14
Dimanche 22 mai - La redadeg passe dans le pays de Morlaix - le PCF participe pour le soutien à la langue bretonne
Dimanche 22 mai - La redadeg passe dans le pays de Morlaix - le PCF participe pour le soutien à la langue bretonne
Dimanche 22 mai - La redadeg passe dans le pays de Morlaix - le PCF participe pour le soutien à la langue bretonne
La Redadeg, course en relais de 2020 km et 8 jours pour la langue bretonne passera dans le pays de Morlaix le dimanche 23 mai entre 7h et 10h30. Cette course a 12 ans maintenant et fait le tour de la Bretagne.

Enzo de Gregorio et Corentin Derrien seront les coureurs du PCF sur le kilomètre 414 de la Redadeg dimanche entre Terenez et la presqu'île de Barnenez.

Attention, à 8h20 ça va filer très vite, très haut, très fort!

Le PCF s'engage pour la langue bretonne mar plij!

Trugarez deoch Fabris Cadou

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 15:39
Communiqué de la section PCF du pays de Morlaix : soutien à la mobilisation des personnels de la Poste du 18 mai

Communiqué de la section PCF du pays de Morlaix : soutien à la mobilisation des personnels de la Poste du 18 mai.

Le 16 mai 2021

Un mouvement de mobilisation unitaire important à la Poste aura lieu le mardi 18 mai  en intersyndicale unitaire dans le Finistère (CGT FAPT 29 Nord et Sud, CFDT 29, SUD PTT 29, FOCOM 29, UNSA Postes 29): ce sera un mardi noir à la Poste avec une grève qui s'annonce massivement suivie et des rassemblements à 10 h à Brest et Quimper. La section du pays de Morlaix du PCF soutient cette mobilisation des postiers. Au niveau départemental, le groupe La Poste, dont l'état et la caisse des dépôts et consignation sont les actionnaires principaux, mais qui est géré comme une entreprise à qui l'on demande des niveaux de retour d'investissement et de rentabilité ponctionnés essentiellement sur le personnel et la réduction du service public, continue ses réorganisations à marche forcée, au détriment de ses missions de service public, et du personnel, avec une intensification du travail, et souvent une perte de sens. Pour l'ensemble de la Bretagne, il n'y a eut que 15 embauches en CDI depuis le début de la crise sanitaire, et 5 dans le Finistère, et cela malgré le nombre de départs en retraite et l'augmentation spectaculaire de l'activité colis. 

Dans le pays de Morlaix, cette politique du groupe La Poste se traduirait par des mesures de réorganisation inacceptables que le PCF dénonce avec les élus locaux (à l'exception notable de la députée Mme Le Feur) et les syndicats de la La Poste.

- des réorganisation de tournées pour les facteurs qui sont déjà sous pression. Pour Morlaix, il y aura une tournée en moins.

- 15 heures d'ouverture de guichets de moins sur tout le secteur de Morlaix, 3 plein temps de postiers en moins.

Concrètement, cela se traduit par la volonté de supprimer l'agence postale de Taulé pour la transformer en agence postale communale, de faire passer des bureaux postaux en statut de facteurs-guichetiers a Plourin-les-Morlaix et Plouigneau (-7h d'ouverture), nouvelles réductions d'ouvertures à la Poste centre-ville de la rue de Brest (ouverture à 9h30 plutôt qu'à 9h) à Morlaix et au Géant de Saint Martin des Champs (ouverture à 10h30 plutôt qu'à 10h), après la surpression du bureau de poste de la Boissière, et avant cela, celui de la rue de Paris. Le bureau de Plougasnou ouvrirait aussi plus tard, à 9h30 plutôt qu'à 9h.  Le bureau de Lanmeur serait fermé le mercredi après-midi aussi bien que le lundi. Il n'y a déjà plus que 4 bureaux de poste véritables sur le secteur de Morlaix: Morlaix-centre, Saint-Martin, Plougasnou, Lanmeur.  Tous les autres ont été détruits, se sont transformés en agence communale, avec la suppression de nombreux emplois de postiers, des frais de service public national qui reviennent désormais aux communes, des restrictions d'accès au service.

Or, pour nous, la Poste est un service public essentiel, notamment pour sa banque qui est celle des classes populaires, et ses services courrier, colis, importants pour tous, et notamment les personnes âgées.

Au plan national, les syndicats de la Poste et les usagers expriment de nombreuses inquiétudes sur le service universel postal : La France pourrait ramener la distribution du courrier de six à cinq jours par semaine et abandonner le J + 1. La Poste risque de ne plus assurer ses missions de service public, faute d’une compensation financière de l’État. Le service universel postal qui oblige La Poste à distribuer le courrier six jours sur sept sur l’ensemble du territoire est en péril.

Et pourtant, en 2020, La Poste a dégagé un bénéfice de 2,1 milliards d’euros, contre 800 millions en 2019. Une politique de rentabilité pour l'actionnaire qui a pour contrepartie des suppressions d'emplois chaque année (100 000 depuis 10 ans pour le groupe la poste), la transformation de contrats protecteurs de fonctionnaires en contrats de droit privé, en CDD, missions d'intérim. Les postiers dénoncent ainsi légitimement une dégradation de leurs conditions de travail et demandent une plus grande reconnaissance : les communistes leur apportent leur soutien.

Communiqué de la section PCF du pays de Morlaix : soutien à la mobilisation des personnels de la Poste du 18 mai
Le Télégramme, 17 mai 2021

Le Télégramme, 17 mai 2021

 

Ouest-France
Morlaix. Le Parti communiste soutient la mobilisation des personnels de La Poste

Le Parti communiste français (PCF) de Morlaix (Finistère), soutient la mobilisation des personnels de La Poste, qui a lieu mardi 18 mai 2021, à Guipavas et à Quimper.

Le Parti communiste français (PCF) à Morlaix (Finistère), soutient la mobilisation des personnels de La Poste de ce mardi 18 mai 2021, à Guipavas et Quimper. Les réorganisations annoncées par le groupe se traduiraient par une tournée en moins, à Morlaix et « 15 heures d’ouverture de guichets de moins sur tout le secteur de Morlaix, trois pleins-temps de postiers en moins ».

Mais aussi « par la volonté de supprimer l’agence postale de Taulé pour la transformer en agence postale communale, de faire passer des bureaux postaux en statut de facteurs-guichetiers à Plourin-lès-Morlaix et Plouigneau », des réductions d’ouvertures à Morlaix, à celle du Géant de Saint-Martin-des-Champs, à Plougasnou, ou à Lanmeur.

Plus que quatre véritables bureaux

« Il n’y a déjà plus que quatre bureaux de poste véritables sur le secteur : Morlaix-centre, Saint-Martin, Plougasnou, Lanmeur. Tous les autres ont été détruits, se sont transformés en agence communale. »

Tout cela alors qu’en 2020, « La Poste a dégagé un bénéfice de 2,1 milliards d’euros, contre 800 millions en 2019 ».

https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/morlaix-le-parti-communiste-soutient-la-mobilisation-des-personnels-de-la-poste-dc0f18da-b6e1-11eb-b73a-358c628dc742

Partager cet article
Repost0
13 mai 2021 4 13 /05 /mai /2021 10:07
Opposition à la réforme de l'assurance chômage - La non-réponse de Sandrine Le Feur, députée LREM, au courrier du PCF Pays de Morlaix et à notre demande de rencontre
Opposition à la réforme de l'assurance chômage.
 
Le lundi 26 avril, nous écrivions à la députée LREM de la circonscription de Morlaix Sandrine Le Feur, en même temps que nous envoyions au Télégramme et au Ouest-France un communiqué contre la réforme de l'assurance chômage paru partiellement dans ces deux journaux à la fin avril:
 
" Bonjour Madame Le Feur, députée de la circonscription de Morlaix,
 
Voici un communiqué de la section du PCF pays de Morlaix que nous souhaitons vous adresser car il interpelle aussi vos responsabilités de députée du canton de Morlaix et de la majorité LREM par rapport aux conséquences sociales qui risquent d'être désastreuses, particulièrement dans ce contexte de pandémie et de crise économique et sociale, de la réforme de l'assurance chômage, une disposition d'autant plus déplacée qu'à l'autre bout de la chaîne sociale, les "premiers de cordée" n'ont jamais été aussi bien servis.  Nous espérons que vous pourrez porter attention à nos arguments et plaider pour un retrait de cette réforme de l'assurance chômage. Nous sommes bien évidemment disposés à échanger avec vous sur ce sujet.Bien cordialement,
 
Ismaël Dupont, élu communiste à Morlaix
 
Et Daniel Ravasio, secrétaire de section du PCF Pays de Morlaix
 
 
***
 
POUR L’EMPLOI, LA PROTECTION SOCIALE ET LE RETRAIT DE LA RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE
 
Le 1er Juillet prochain, victimes de la faillite de leur entreprise ou d’un licenciement, les sans emplois n’auront pas d’emploi à retourner exercer.
 
Avec la réforme de l’assurance chômage du président des riches, nombre d’entre eux n’auront plus droit à aucune indemnisation ou la verront diminuer drastiquement. Une réforme d'autant plus indécente au moment où 40 milliardaires français se partagent 510 milliards de dollars contre 277 milliards en 2020 et où, en pleine crise sociale, la bourse de Paris s'est envolée de 60% en un an. Plutôt que de s'attaquer à la racine de cet enrichissement vertigineux des puissants - l'évasion fiscale, qui coûte chaque année 80 milliards à l’État et aux caisses de solidarité - Macron tape sur les plus modestes. 
 
Cela concernera d’abord les travailleuses et travailleurs les plus fragiles, celles et ceux qui avant la crise occupaient un emploi précaire (contrats courts, temps partiels, travailleurs saisonniers, etc.). Cela touchera également les salarié.e.s des secteurs les plus sévèrement touchés par la crise sanitaire (hôtellerie, restauration, culture, tourisme, évènementiel, restauration…).
 
Face à la crise, si cette réforme devait être appliquée, elle privera les nouveaux inscrits de 27 % de leur indemnisation en moyenne – parfois même jusqu’à 50 % - selon l’étude d’impact de l’Unedic. Elle doit être définitivement abandonnée.
 
Parce que nous avons plus que jamais besoin de solidarité et de justice sociale.
 
Parce que c’est la sécurisation des parcours professionnels qui permettra aux travailleurs de conserver leur savoir-faire.
 
Parce que les entrepreneurs auront besoin de personnels avec des compétences préservées pour relancer leur activité avec efficacité et sérénité.
 
Parce qu’il ne faut pas ajouter à la crise sanitaire un carnage économique et social, nous demandons d’étendre la période d’indemnisation pour les chômeurs en fin de droit, de permettre aux intermittents d’être rémunérés et d’abroger l’intégralité de la réforme de l’assurance chômage.
 
Nous interpellons solennellement la députée LREM de Morlaix Sandrine Le Feur: elle doit intervenir auprès de son "gouvernement" et ne pas se rendre complice d'une réforme de l'assurance chômage qui matraque les chômeurs. Cette réforme doit être définitivement abandonnée.
 
Le succès de la mobilisation syndicale du samedi premier mai, à 14h place Puyo à Morlaix, sera un bon indicateur du refus de cette politique de régression sociale et les communistes y prendront toute leur place.
 
Section du Pays de Morlaix du Parti communiste - 26 avril 2021 "
 
 
Le 10 mai 2021, j'ai reçu par courriel une non-réponse assez sidérante mais aussi éloquente malgré tout de la députée de Morlaix Sandrine Le Feur disant son refus de rentrer en dialogue avec le PCF pays de Morlaix et de nous opposer ses arguments en faveur de la réforme de l'assurance-chômage(si elle en a) à ceux que nous lui avons fait valoir dans notre courrier sous prétexte que je suis candidat aux départementales.
 
Est-ce que les mauvais coups du gouvernement cessent à l'approche des élections?
Est-ce que Madame le Feur qui justifiait le 1er mai les suppressions d'horaires d'ouverture dans les bureaux de poste et les suppressions d'agences postales contre la colère des mairies et élus locaux impactés du pays de Morlaix se met en vacances de ses fonctions de députée sous prétexte de départementales et régionales à venir?
Depuis quand l'assurance-chômage est une compétence du département?
 
Voici la non-réponse de Madame Le Feur.
 
En dehors de la politesse élémentaire d'apporter une réponse de forme, j'y vois une drôle de conception du rôle d'une députée de l'ensemble des habitants d'une circonscription, y compris ceux qui ne partagent pas l'ultra-libéralisme économique de la LREM et du président Macron soutenu par Madame Le Feur et l'ensemble des députés du Finistère (horreur!!!).
 
Ismaël Dupont
 
"Monsieur Dupont,
J’ai attentivement pris connaissance du communiqué de presse de la section morlaisienne du Parti Communiste Français. Je vous remercie de m’avoir fait part de vos arguments en faveur d’un retrait de la réforme de l’assurance chômage.
J’ai pour principe de toujours apporter une réponse à tous ceux qui m’écrivent.
Toutefois, venant d’un candidat officiellement en campagne, je doute que cet échange soit simplement dédié à la réflexion de votre collectif. Il m’apparaît qu’il vous est impossible de me garantir que votre démarche n’est pas liée aux échéances électorales prochaines et qu’il ne sera pas fait publicité de ma réponse au profit de votre campagne.
Aussi, je vous apporterai une réponse argumentée à l’issue de processus électoral.
Vous en souhaitant bonne réception,
Bien cordialement,
Sandrine LE FEUR
Députée du Finistère,
Quatrième circonscription."
Partager cet article
Repost0
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 06:52
Le 9 mai, marchons pour une vraie loi climat! - Communiqué du PCF Finistère
Le 9 mai, MARCHONS pour vraie loi climat !
 
La loi Climat, dernier texte environnemental du quinquennat d’Emmanuel Macron, est en l’état un échec climatique et social. Le gouvernement et la majorité  ont affaibli le projet de loi en empêchant que des mesures de la Convention citoyenne pour le climat soient reprises par les député·e·s.
Ce 9 mai, juste après le vote de la loi à l’Assemblée Nationale, nous marchons pour dénoncer le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique, au dérèglement climatique. Nous marchons pour relever ces défis !
Pour sauver le climat, il faut changer ce système. La lutte contre le dérèglement climatique n’est pas compatible avec la recherche de la rentabilité maximale qui pousse aux délocalisations, aux concurrences entre les salarié.e.s et aux gâchis écologiques. Il Faut enfin mettre les richesses créées au service de la révolution écologique et de la réponse à tous les besoins humains.
Les mesures les plus structurantes proposées par la Convention concernant la rénovation globale des bâtiments, la réduction de l’empreinte carbone des grandes entreprises, la régulation du trafic aérien ou de la publicité, l’abandon du CETA et le renforcement du droit environnemental ont été repoussées à plus tard ou vidées de leur substance. Alors que certains pays ont revu à la hausse leurs ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre, la France laisse le peloton des nations les plus vertueuses s’échapper en n’étant pas capable d’accélérer, elle aussi,
le mouvement !
Au début du mois de février, la justice a condamné l’État pour inaction climatique. Le tribunal de Paris a reconnu la responsabilité de l’État français dans la crise climatique, et jugé illégal le non respect de ses engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre et le juge responsable de préjudice écologique.
Les communistes appellent à agir pour une relocalisation de nos productions pour réduire les besoins de transport longue distance des marchandises
Ils se prononcent pour un service public ferroviaire, fret et passager, en réduisant notamment le prix du billet SNCF pour les usagers , la gratuité des transports en commun, un plan de rénovation des bâtiments de 10 milliards d’euros/an ,l'arrêt du projet HERCULE visant à privatiser la production d’énergie, le rejet des accords de libre-échange type CETA et MERCOSUR et l'adoption d’une loi favorisant les circuits-courts ,la création d’un pôle public de l’énergie.
La fédération du Finistère du PCF appelle à participer nombreux aux marches pour le Climat qui se dérouleront dans le Finistère à Crozon, Concarneau, Morlaix ,Quimper , Quimperlé ...
 
Federation du Finistere du PCF
5 rue Henri Moreau
29 200 BREST
federation@29.pcf.fr
Le 9 mai, marchons pour une vraie loi climat! - Communiqué du PCF Finistère
Partager cet article
Repost0
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 06:27
Morlaix. Le PCF demande le retrait d’une réforme « qui matraque les chômeurs »

Ouest-France, 26 avril 2021

​Les communistes du pays de Morlaix dénoncent la réforme de l’assurance chômage, qui entrera en vigueur en juillet 2021. Selon le parti politique, elle impactera en premier lieu les salariés les plus modestes.

Dans un communiqué, la section pays de Morlaix du Parti communiste demande le retrait de la réforme de l’assurance chômage, « qui matraque les chômeurs ». Selon le parti politique, « elle concernera d’abord les travailleuses et travailleurs les plus fragiles, celles et ceux qui avant la crise occupaient un emploi précaire (contrats courts, temps partiels, travailleurs saisonniers, etc.) », mais aussi « les salariés(e)s des secteurs les plus sévèrement touchés par la crise sanitaire (hôtellerie, restauration, culture, tourisme, évènementiel, restauration…) ».

« Plus que jamais besoin de justice sociale »

« Si cette réforme devait être appliquée, elle priverait les nouveaux inscrits de 27 % de leur indemnisation en moyenne – parfois même jusqu’à 50 % – selon une étude d’impact », alerte encore le PCF. Cela alors « que nous avons plus que jamais besoin de solidarité et de justice sociale ».

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011