Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 07:34
La seule option possible - Fabien Gay, L'Humanité, 21 avril 2022
La seule option possible - Fabien Gay, L'Humanité, 21 avril 2022
Partager cet article
Repost0
22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 07:27
Formation PCF à Brest avec Amar Bellal le 20 mars 2022

Formation PCF à Brest avec Amar Bellal le 20 mars 2022

Le mauvais calcul
Publié le Vendredi 22 Avril 2022
 

Amar Bellal Rédacteur en chef de Progressistes

Fabien Roussel a été une des révélations de la campagne. Il a su développer une vision de gauche de ce que serait un mix énergétique incluant le nucléaire, sur le climat, la réindustrialisation de la France, mais aussi sur des sujets comme la tranquillité publique, la laïcité, la ­liberté d’expression. Il a sans nul doute contribué à rajouter des voix à gauche, avec des électeurs qui ne se seraient pas déplacés pour voter le 10 avril. Cela s’est vérifié dans l’histoire : la gauche est plus forte dans la diversité des idées et par les débats « par le haut » qu’elle peut susciter, et cela n’a pas grand-chose à voir avec le nombre de candidatures. Notons que la présence de trois candidats à l’extrême droite ne l’a pas empêchée d’accéder au second tour. Fabien Roussel a occupé de précieuses heures d’antenne arrachées aux éternels débats de la pensée unique économique et des thèmes identitaires, cela a contribué au renforcement global de la gauche en ancrant les débats sur les questions sociales.

Les reproches qui lui sont adressés, ainsi qu’à d’autres, d’être responsable de l’absence d’un candidat de gauche au second tour relèvent, au mieux, d’une méconnaissance des dynamiques électorales en jeu, au pire, d’une ligne assumée prônant l’existence d’un nombre réduit de candidats au service d’une vision hégémonique. Poussé à l’extrême, cela conduirait au système caractéristique des États-Unis où on ne peut quasiment voter que pour deux partis. En France, c’est une vision qui n’est pas nouvelle : déjà, en 2007, le PS et sa candidate Ségolène Royal reprochaient aux autres formations de gauche la multiplicité des candidatures.

Une forme d’autodéfense, que les psychologues connaissent bien chez les individus, face à un problème difficile à résoudre, consiste à lui trouver une explication facile afin que ce soit plus supportable à vivre. Et souvent alors, il est plus commode de rejeter la faute sur les autres et de trouver des coupables. Reprocher ainsi au candidat des « Jours heureux » ses 800 000 voix, c’est refuser de voir les 12 millions d’inscrits qui se sont abstenus et que personne n’a réussi à convaincre, auxquels il faut bien ajouter les 10 millions de voix qui votaient jadis à gauche. Aussi, les votes ne s’additionnent pas forcément parce que les offres politiques et les électorats ne se recoupent pas toujours.

Pourquoi la gauche plafonne-t-elle à 30 %, alors que dans un passé récent elle atteignait le seuil des 50 % et pouvait même espérer gagner une telle élection ? Telle est la seule vraie question sérieuse à se poser. Au fil des années, notons ce glissement curieux : il ne s’agit plus de gagner la présidentielle, mais simplement d’accéder au second tour et se donner deux semaines de sursis dans les débats.

Ces plus de 15 millions de voix qui manquent traduisent cruellement l’incapacité de la gauche tout entière à parler au monde du travail, à travailler correctement avec les syndicats, à avoir un discours crédible sur un tas de sujets. Et c’est un problème bien plus ardu qu’un simple jeu d’arithmétique électoral auquel il faudra faire face.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 06:13
L'Humanité 20 avril

L'Humanité 20 avril

Partager cet article
Repost0
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 06:02
Ecrivons à Salah Hamouri, à nouveau détenu sans motif depuis le 7 mars 2022 par l'Etat d'Israël
Avec Salah Hamouri, avec le peuple palestinien, pour la paix et la justice, pour le plein respect du droit international

Depuis le 7 mars, et à nouveau dans le secret de la rétention administrative (absolument illégale au regard du droit), les autorités israéliennes maintiennent en détention l'avocat franco-palestinien, Salah Hamouri. Il doit y rester 3 mois.

Le « crime » de Salah ? être résident palestinien de Jérusalem-Est et défendre son droit à y demeurer, lui et les siens, lui et son peuple. Ce lundi 4 avril, sa ville d'adoption, Ivry-sur-Seine, a décidé en conseil municipal de lui attribuer la citoyenneté d'honneur. Il faut saluer comme il se doit ce geste de solidarité et le faire savoir. Salah Hamouri, bien que privé de ses droits à la défense puisque les motifs de poursuite et condamnation sont discrétionnaires, n'est pas seul. Le peuple palestinien n'est pas seul !

Pour quelle raison, la ville d'Ivry, ou les maires de Stains, Bagneux, Mitry-Mory, tous ces parlementaires, militant·e·s de la paix et de la solidarité et tant de personnalités s'engageant auprès du collectif Libérez Salah ont-ils et elles le courage qui manque au président Emmanuel Macron et à son âme damnée, le ministre Le Drian ? Mais peut-être déjà parce qu'à leurs yeux, à nos yeux, c'est une affaire de décence et de droiture ; car l'affirmation que les êtres humains « naissent et demeurent libres et égaux en droit » n'est pas gratuite et revêt un sens précis qui ne « s'adapte » pas au gré d'alliances opportunistes ou des complicités tacites. Non seulement cela ne se marchande pas, mais cela fonde même un sens à l'action politique : défendre l'exigence de la reconnaissance d'un État palestinien aux côtés d'Israël, défendre les prisonnier·e·s politiques palestinien·ne·s, s'opposer à la colonisation et à l'occupation, se battre contre l'instauration d'un régime d'apartheid en Israël même, c'est tenir à la lettre au droit international et aux résolutions de l'ONU.

Comment alors ne pas ressentir cette immense colère de voir notre chef de l'État, si prompt à s'indigner de crimes et violations des droits humains – lorsqu'ils ne sont pas le fait de dirigeants occidentaux –, trier en permanence « à la gueule du client » les causes, les peuples, les personnes dont les droits fondamentaux sont piétinés ? Monsieur Macron, plus notre diplomatie persévèrera dans cette voie, plus la France se mettra elle-même hors-jeu sur le plan international. Elle se verra incapable de susciter des possibilités concrètes contribuant aux transformations de l'ordre international qui s'annoncent, en pesant pour ouvrir des perspectives qui bénéficient autant au bien-être de notre peuple qu'à celui des peuples de tous les pays sans lequel notre propre bien-être est illusoire.

Le « deux poids-deux mesures », l'injustice permanente, ce sera la marque définitive d'un ordre international conçu par les puissances occidentales, pour leurs uniques intérêts et la sauvegarde de leur hégémonie sur les peuples du monde. Cet ordre-là vacille sous le poids de ses contradictions internes, mais aussi des réactions légitimes qu'il suscite : le pire comme le meilleur pourrait en sortir. Certains veulent remplacer une hégémonie par une autre, une « alliance » par une autre. Ce n'est pas le cas des communistes, internationalistes. La condition pour que le meilleur sorte de ces temps de « basculement » est que les peuples, les forces du travail et de la création se rassemblent et imposent la satisfaction de leurs intérêts à la grande marche du siècle et des logiques de solidarité en lieu et place de celle de domination et de concurrence.

Personne n'est dupe du renoncement du gouvernement français et de l'abandon, de fait, d'une position historique de la France fondée sur les principes du droit international qui est celle de la « solution à deux États ». Ce choix français, comme celui de vendre des armes à des régimes agressifs, des régimes tyranniques ou à des belligérants (oui : hier la Russie et aujourd'hui l'Ukraine – pour ne prendre que ce terrible exemple), ne garantit aucune sécurité « globale » ; au contraire : il la mine en permanence. L'exigence de la reconnaissance de l'État palestinien n'est pas optionnelle au regard du droit et malgré les apparences et le bal des hypocrites qu'on impose au peuple palestinien depuis des décennies. À l'approche du 10 avril, Monsieur le Président, il serait bon de s'en souvenir.

À la suite de Fabien Roussel, candidat du PCF à l'élection présidentielle, qui lui a manifesté son soutien, des élu·e·s et militant·e·s communistes engagé·e·s dans la mobilisation pour obtenir la libération immédiate de Salah, nous voulons amplifier encore la solidarité en démultipliant les interpellations directes au président Macron (#EmmanuelMacron), les initiatives et rassemblements de paix, et en collectant les fonds nécessaires à la défense de Salah et des prisonnier·e·s politiques palestinien·ne·s en envoyant vos dons à l'AFPS (21ter rue Voltaire, 75011 Paris).

Lydia Samarbakhsh
membre du CEN,
responsable du secteur International

Ecrivons à Salah Hamouri, à nouveau détenu sans motif depuis le 7 mars 2022 par l'Etat d'Israël
Partager cet article
Repost0
18 avril 2022 1 18 /04 /avril /2022 13:04

 

A l'attention de la France insoumise

Cher·e·s camarades,

Nous avons bien reçu votre courrier transmis hier et nous vous en remercions.

Nous le recevons comme une réponse positive à l'appel de Fabien Roussel pour une rencontre entre nos formations politiques.

 

A l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, jamais l’extrême droite n’avait totalisé autant de voix sous la Ve République, ce qui lui permet à nouveau de se qualifier pour le second tour. Jamais depuis 20 ans, autant de nos concitoyennes et concitoyens ne se sont abstenus à une élection présidentielle.

L’heure est grave.

Dans cette situation, la priorité pour les communistes est de battre Marine Le Pen dans les urnes, dimanche 24 avril.

C’est pourquoi nous appelons à prendre des initiatives, partout dans le pays, pour révéler et combattre le projet de l’extrême droite et de ses forces organisées. Nos milliers d’élu·e·s, parlementaires, maires, conseillères et conseillers régionaux, départementaux et municipaux sont pleinement mobilisés en ce sens, en lien avec nos forces militantes présentes sur l’ensemble du territoire.

Et c’est pourquoi, dimanche 24 avril prochain, fidèles à notre histoire, nous utiliserons et nous appelons à utiliser le seul bulletin de vote à notre disposition pour battre Marine Le Pen dans les urnes.

Nous le ferons sans aucune concession à Emmanuel Macron, premier responsable de cette situation, dont nous avons été tout au long du quinquennat et dont nous resterons les adversaires résolus.

Dans cette situation très difficile pour le pays, il y a un motif d’espoir.

La gauche progresse de 4,27 points par rapport au scrutin de 2017 et obtient près de 32 %. Cela doit d'abord à la progression de 652 569 voix de Jean-Luc Mélenchon, qui avec l'Union populaire obtient 7 712 520 voix et aussi au résultat de notre candidat, Fabien Roussel, qui recueille 802 422 voix en portant le projet d’une France des Jours heureux. Ces candidatures, avec leurs atouts respectifs, ont donc permis de renforcer la dynamique de toute la gauche.

Après avoir porté à cette élection présidentielle nos ambitions pour la France, la spécificité de nos projets, il s'agit désormais de continuer à élargir nos capacités de rassemblement respectives, dans le respect de nos objectifs et pratiques politiques, tout en travaillant les convergences indispensables à des avancées concrètes pour les Françaises et les Français.

Toutes les forces de gauche font face à une responsabilité historique et doivent agir ensemble : en se rassemblant, dans le respect de leurs résultats aux échéances électorales et de leurs spécificités, elles peuvent battre la droite de Macron, l'extrême droite et faire élire le plus grand nombre possible de député·e·s de gauche, en visant l’obtention d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, en juin prochain.

Cette ambition est essentielle pour être en capacité de mener les combats sociaux et démocratiques dans le prochain quinquennat, avec les millions de citoyennes et citoyens qui sont prêts à s’y engager avec nous.

Nous sommes prêts à discuter de vos propositions et nous en avons également à vous soumettre, en visant une base d’accord partagé sur l’ensemble des questions, qui ouvre un espoir nouveau pour la gauche, et pour la France.

Dans l’attente de notre rencontre,

Cordialement,

Le comité exécutif national du PCF

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 05:21

 

À quelques semaines de la fin de cette XVe législature, le temps est venu de dresser le bilan du mandat des députés communistes passé sous la présidence d’Emmanuel Macron et au sein d’un hémicycle dominé par une majorité En Marche aux ordres de l’Exécutif.

 

 

Mandat marqué par une succession de crises : crise démocratique, crise sociale, crise sanitaire, et aujourd’hui une guerre aux frontières de l’Union européenne. Dans un tel contexte, le bon fonctionnement de notre démocratie aurait voulu que les représentants du peuple soient pleinement associés aux débats pour mieux appréhender ces crises successives et trouver ensemble les réponses politiques à même de les résoudre. Il en fut tout autrement, et jamais le Parlement n’aura été tenu plus éloigné des décisions.

La crise sanitaire en est le plus parfait exemple. Elle appelait une gestion collective associant les représentants du peuple pour trouver les réponses adéquates à une crise inédite. Seul, toujours seul, le Président a décidé sans jamais prendre en compte nos propositions. Elles étaient nombreuses, détaillées, élaborées par des élus confrontés, sur leurs territoires, aux conséquences concrètes de l’épidémie. Nous avons néanmoins pu nous saisir d’une possibilité offerte par le Règlement de notre Assemblée pour mener une commission d’enquête sur les conséquences du Covid sur nos enfants. Une dimension totalement ignorée et sous-estimée par le gouvernement. Elle a permis de mettre en lumière les effets délétères des confinements successifs sur leur santé physique et psychique, sur leur scolarité… Les propositions qu’elle a formulées restent, malheureusement, toujours d’actualité.

Malgré la pratique verticale du pouvoir par l’exécutif et les maigres possibilités offertes par une Constitution et un règlement si peu respectueux de l’opposition, jamais nous n’avons renoncé à faire entendre les attentes et les besoins populaires dans l’hémicycle. Jamais nous n’avons renoncé à porter des propositions répondant aux besoins des plus modestes et en difficulté, parvenant parfois même à les faire prendre en compte.

Plusieurs avancées sont ainsi à mettre à notre actif. La revalorisation des retraites agricoles, obtenue au terme de plusieurs années d’un combat collectif mené́ aux côtés des retraités agricoles et de leurs représentants, en est une belle illustration.

Riche de son expérience mais aussi de son renouvellement (11 nouveaux députés ont été élus en 2017), notre groupe a été une voix singulière, à la fois respectée et redoutée.

Une voix redoutée parce que nous avons été, sans cesse et avec force, le relais dans l’hémicycle de ceux qui se sont sentis méprisés durant ces cinq ans. C’est ainsi qu’en résonance avec les mobilisations soulevées par la réforme des retraites, notre opposition s’est exprimée pleinement, dans l’hémicycle, pour mettre en échec la volonté du gouvernement de démanteler le système de retraite par répartition et d’allonger la durée de vie au travail. En utilisant tous les outils parlementaires à notre disposition et malgré́ le fait majoritaire, nous avons obtenu l’abandon de ce texte et démontré qu’une réforme progressiste était souhaitable et possible. C’est aussi en résonance avec les acteurs sur le terrain que nous avons élaboré un plan ambitieux pour l’hôpital après avoir visité plus de 150 établissements de santé, dans le cadre d’un tour de France des hôpitaux mené avec nos collègues sénateurs.

Une voix respectée car notre détermination s’est toujours exprimée sans démagogie, selon les règles de la démocratie parlementaire et sans mépris pour nos adversaires politiques. Nous n’avons jamais laissé le gouvernement en paix. De façon systématique, nous nous sommes attachés à dénoncer les injustices de sa politique et à le confronter à la violence de ses décisions au cours de chacune des séances de questions d’actualité adressées au gouvernement.

À force de vigilance et d’acharnement, les députés communistes ont réussi à s’insérer dans le moindre interstice et à saisir tous les instruments règlementaires ou constitutionnels à leur disposition pour que la voix du peuple résonne à l’Assemblée nationale. C’est dire l’enjeu prioritaire qu’est le maintien d’un groupe parlementaire lors des prochaines élections législatives de juin.

André Chassaigne

Vous pouvez télécharger le bilan d’activité 2017-2022 du groupe des députés communistes et du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, 84 pages, ici : https://andrechassaigne.org/IMG/pdf/bilangroupe2017-2022.pdf

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 05:20

 

A l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, l’extrême droite qui totalise plus de 32% des suffrages exprimés – 40 % dans les Alpes-Maritimes - n’a jamais été aussi forte dans notre République. Plus de 12 millions de nos concitoyen·ne·s ne se sont pas déplacés dimanche dernier, la crise démocratique s’approfondit.

L’heure est grave. Fidèles à notre histoire, nous appelons à la mobilisation la plus large pour que Marine Le Pen et le Rassemblement national n’accèdent pas à l’Élysée et qu’ils ne placent pas nos institutions au service de leur entreprise raciste et xénophobe.

Nous refusons que « la préférence nationale » organise la discrimination entre Français et étrangers à l’encontre des droits humains, que le droit du sol soit remis en cause, que des millions de nos concitoyen·ne·s soient discriminés. Nous refusons que les droits des femmes, les libertés publiques et le droit de grève et de manifestation soient attaqués, que des militantes et militants politiques, syndicaux et associatifs et que des journalistes soient bâillonnés, que le pouvoir exécutif remette en cause l’autorité judiciaire.

En outre, contrairement à ce que la candidate du Rassemblement national prétend, son projet n’est en rien social. Elle ne défend pas l’augmentation des salaires. La retraite à 60 ans ne figure pas dans son projet. Elle entretiendra les logiques capitalistes au service d’une minorité d’actionnaires comme le montre l’action de ses amis d’extrême-droite au pouvoir dans plusieurs pays européens.

C’est pourquoi nous appelons à prendre des initiatives partout dans le pays pour révéler et combattre le projet de l’extrême-droite et de ses forces organisées. Et c’est pourquoi dimanche 24 avril prochain, les communistes utiliseront et appellent à utiliser le seul bulletin de vote à notre disposition pour battre Marine Le Pen dans les urnes.

Nous le ferons sans aucune concession à Emmanuel Macron. Il est le premier responsable de cette situation. Son quinquennat a dégradé le pouvoir d’achat, les conditions de travail, cassé nos services publics et notre industrie.

Son projet est le plus antisocial de ces dernières décennies, à commencer par le passage à 65 ans de l’âge du départ à la retraite.

Nous avons été et resterons donc les adversaires résolus d’Emmanuel Macron. En persistant dans sa politique, notamment le recul de l’âge de départ en retraite et le refus d’une augmentation des salaires, il prend un très grand risque pour le pays. Les Français·e·s veulent vivre dignement, mieux et tout de suite !

Notre mobilisation et celle des militant·e·s et des forces de gauche à cette élection, auront permis de convaincre de nouveaux électeurs et électrices. Avec « la France des Jours Heureux » notre candidature a porté dans le débat public un projet de société, des propositions essentielles, concrètes, pour le présent et pour l’avenir.

Malgré notre campagne, le vote dit « utile » a fonctionné à plein. Nous n’obtenons pas le résultat espéré. Nous comprenons ce qui a motivé les électrices et électeurs de gauche qui après avoir exprimé l’intention de voter pour notre candidat ont finalement voté pour Jean-Luc Mélenchon.

Ces institutions et ce mode de scrutin sont un piège électoral qui a siphonné tous les candidats au bénéfice des trois arrivés en tête. L’extrême droite et sa candidate en a elle aussi bénéficié pleinement et dispose en plus d’une réserve de voix.

L’heure est à la mobilisation pour battre l’extrême-droite et réussir les élections législatives. La gauche progresse de 4,27 points et s’établit à près de 32% avec une progression de 652 569 voix de Jean Luc Mélenchon qui obtient 7 712 520 voix et avec le résultat de notre candidat Fabien Roussel qui recueille 802 422 voix.

La mobilisation forte de jeunes et d’habitant·e·s de quartiers populaires, en particulier de celles et ceux qui sont stigmatisés par l'extrême-droite démontre leur attachement fort à la République et leur volonté d'un changement de politique. C’est un atout important pour battre l’extrême-droite et renforcer la gauche à l’Assemblée nationale pour être en capacité de mener les combats sociaux et démocratiques dans le prochain quinquennat. Toutes les forces de gauche ont une responsabilité.

Nous nous adressons à nos concitoyen·ne·s, aux forces de gauche, et en tout premier lieu à JeanLuc Mélenchon et aux insoumis qui, en finissant en tête de la gauche dimanche dernier, ont les clés pour créer les conditions du rassemblement de toutes les forces de gauche. Ensemble, nous pouvons empêcher l’extrême-droite et la droite de faire élire un grand nombre de députés en juin prochain. Nous proposons à la France insoumise ainsi qu’à toutes les forces de gauche de travailler, à partir de nos projets politiques respectifs, à se rassembler autour d’engagements communs, à garantir le soutien aux députés de gauche sortants, et à faire élire le plus grand nombre possible de députés de gauche en visant l’obtention d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale en juin prochain.

Parmi eux, les députés communistes ont montré toute l’utilité de leur action pour appuyer les mobilisations populaires et les relayer, pour résister à la politique d’Emmanuel Macron et porter des propositions. Fabien Roussel a fait part de sa totale détermination à travailler à ces objectifs.

Avec lui, les communistes restent pleinement mobilisés pour une France des jours heureux. Nous continuerons de porter ce projet pour la France dont nous avons la conviction qu’il peut améliorer la vie de nos concitoyen·ne·s.

Faire passer l’emploi d’abord et l’émancipation humaine, le travail avant le capital et les dividendes, obtenir l’augmentation des salaires, des retraites et du pouvoir d’achat, rebâtir une République sociale, laïque et universaliste, forte contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme, agir pour la souveraineté énergétique, industrielle, alimentaire de notre pays, faire grandir une voix indépendante de la France pour la paix et la coopération en Europe et dans le monde, voilà notre boussole.

Fort de cette ambition pour notre pays, nous mesurons le défi posé aux forces de gauche au lendemain de ce premier tour. Pour notre part, nous sommes déterminés à le relever.

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 07:07
Fabien Roussel – Élection présidentielle - Déclaration à l’issue du 1er tour  – 10 avril 2022, 20h15
Fabien Roussel – Élection présidentielle
 
Déclaration à l’issue du 1er tour  – 10 avril 2022, 20h15
 
Mesdames et Messieurs, Mes chers amis,
Je veux avant tout remercier les électrices et électeurs qui m’ont soutenu à l’occasion de ce premier tour de l’élection présidentielle, d’avoir voté pour la France des Jours heureux, pour une France heureuse, solidaire et digne. Chacune de vos voix est importante et doit être respectée.
Ce premier tour est encore marquée par une abstention forte qui révèle autant les fractures de notre société qu’un malaise profond.
L’extrême droite, représentée par plusieurs candidats, n’a jamais été aussi forte dans notre République. L’heure est grave.
Le vote dit « utile » a largement servi les 3 candidats arrivés en tête ,au détriment de tous les autres.
Face à cette lame de fond, je tiens à saluer les centaines de milliers d’électeurs et les dizaines de milliers de militantes et de militants communistes, et de tous les partenaires qui se sont engagés dans cette campagne.
Vous avez mené une campagne remarquable, vous avez été incroyables. Soyez fiers de ce que vous avez fait, car vous avez semé beaucoup de graines et elles seront utiles pour la suite.
Chacune des voix portées sur ma candidature m’engage donc. Elles seront toujours demain un point d’appui pour faire gagner la justice sociale et l’égalité, pour unir nos forces, au service du monde du travail et de la jeunesse.
Car la gauche, à l’issue de ce premier tour, reste historiquement faible. Pour la première fois, le total des voix de gauche est même inférieur au total des voix d’extrême droite.
L’enjeu, et cela restera le mien, sera donc de reconstruire un gauche forte, nouvelle, populaire mais surtout en capacité de l’emporter demain.
Mon ambition, ma détermination sont d’autant plus fortes que, ce soir, le pays affronte un défi redoutable.
Car l’extrême droite accède au second tour, avec une réserve de voix faisant peser une menace majeure sur l’avenir de la République.
Le président-candidat est le premier responsable de cette situation.
Après un quinquennat où notre peuple a vu se dégrader son pouvoir d’achat, ses conditions de travail, ses services publics, sa souveraineté industrielle ou énergétique, il a refusé le débat devant les Françaises et les Français. Pour tout programme, il n’a présenté que des mesures de casse sociale aggravée, à commencer par le passage à 65 ans de l’âge du départ à la retraite.
Une large partie de la France vient de lui dire qu’elle ne supportait plus son comportement méprisant et sa volonté d’enrichir les plus riches.
Il appartient maintenant à Emmanuel Macron de dire qu’il a entendu le message. C’est à lui de parler !
 
Il doit dire, aujourd’hui, clairement qu’il renoncera à ses réformes insensées.
Sauf à faire courir à la France le risque d’une catastrophe démocratique, il doit renoncer à infliger à nos compatriotes une nouvelle cure de souffrance, et il doit d’ores et déjà retirer son projet d’allongement d’âge de départ à la retraite, de casse de l’hôpital public, de privatisation de l’école publique, que le pays rejette.
Pour ma part, dimanche 24 avril, je ferai le choix de la responsabilité.
Fidèle à toute l’histoire de ma famille politique, je ne permettrai jamais qu’un projet raciste et xénophobe soit mis en œuvre à la tête de l’État. Je ne me résoudrai jamais à ce que Madame Le Pen puisse utiliser nos institutions au service de son entreprise de haine et de division.
Jamais nous ne banaliserons l’extrême droite et ses idées.
C’est pourquoi, j’appelle à battre l’extrême droite, à la mettre en échec en se servant du seul bulletin qui sera à disposition.
Je fais ce choix, je sais qu’il est de plus en plus difficile, car de plus en plus de Français, d’hommes et de femmes de progrès, de gauche, n’en peuvent plus d’avoir à choisir entre la droite et l’extrême droite !
Ces 5 dernières années, nous avons combattu la politique de ce gouvernement et de son candidat. Nous serons toujours ses adversaires résolus.
J’appelle ce soir tous les candidats et toutes les composantes de la gauche, Jean-Luc Mélenchon et les Insoumis, Anne Hidalgo et les socialistes, Yannick Jadot et les écologistes, à préparer ensemble les initiatives qui permettront de battre l’extrême droite.
Je les invite aussi à nous réunir dans les tous prochains jours pour que les élections législatives nous permettent d’envoyer le plus grand nombre possible de députés de gauche à l’Assemblée nationale.
Car c’est à l’Assemblée qu’il faudra commencer à résister aux projets dangereux de la droite et de l’extrême droite, à arracher des avancées pour les Français.
A l’heure où le pays fait face aux plus grands dangers, à un monde plongé dans la guerre et le chaos, la gauche doit se reconstruire pour recréer l’espoir.
Nous continuerons de nous battre pour passer le travail avant les dividendes, arracher l’augmentation des salaires, des retraites et du pouvoir d’achat, rebâtir une République sociale, laïque et universaliste, d’agir pour la souveraineté énergétique, industrielle, alimentaire de notre pays, de faire grandir une voix indépendante de la France en Europe et dans le monde.
Avec les forces et les personnalités rassemblées pour porter la campagne des Jours Heureux, nous lancerons un Conseil national pour la République.
Nous voulons ainsi contribuer au sursaut collectif indispensable, pour la France, pour la gauche.
Une nouvelle page de l’histoire française doit s’écrire.
Vous pouvez compter sur moi pour y prendre toute ma part, avec toujours autant d’enthousiasme et d’engagement au service de tous les Français.
Partager cet article
Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 06:56
Les résultats de Fabien Roussel dans le Finistère et le pays de Morlaix

Dans les villes les plus importantes du Finistère:
 

Brest: Mélenchon en 2e position à 28,17% / Fabien Roussel à 2,61% (1577 voix)

Quimper: Fabien Roussel à 2,74% (906 voix)

Concarneau: Fabien Roussel à 2,84% (373 voix)

Morlaix: Fabien Roussel à 3,66% (279 voix)/ Mélenchon en tête à 30,37%

Landerneau: Fabien Roussel à 2,82% (241 voix)

Douarnenez: Mélenchon en tête à 30% / Roussel à 2,68% (237 voix)

Guipavas: Fabien Roussel à 2,78% (246 voix)

Le Relecq-Kerhuon: Fabien Roussel à 3,97% (284 voix)

Quimperlé: Fabien Roussel à 3,05% (206 voix)

Pont-l'Abbé: Fabien Roussel à 3,77% (199 voix)

Carhaix-Plouguer: Fabien Roussel à 5,41% (216 voix)

Châteaulin: Fabien Roussel à 2,60% (72 voix)

Landivisiau: Fabien Roussel à 2,04% (102 voix)

Fouesnant: Fabien Roussel à 2,35% (178 voix)

Lannilis: Fabien Roussel à 2,40% (82 voix)

Saint-Renan: Fabien Roussel à 2,69% (137 voix)

Moëlan sur Mer: Fabien Roussel à 3,60% (176 voix)

Penmarch: Fabien Roussel à 3,97% (149 voix)

Le Guilvinec: Fabien Roussel à 4,60% (84 voix)

Pont-de-Buis: Fabien Roussel à 3,77% (77 voix)

Scaër: Fabien Roussel à 3,92% (124 voix)

Loctudy: Fabien Roussel à 3,08% (95 voix)

 

Dans le Pays de Morlaix:

Guimaëc: Fabien Roussel à 6,02% (40 voix): Mélenchon en tête à 27%

Le Cloître Saint Thégonnec: Fabien Roussel à 5,79% (22 voix): Mélenchon en tête à 35,2%

La Feuillée: Fabien Roussel à 5,60% (21 voix)/ Mélenchon en tête à 37%

Lanmeur: Fabien Roussel à 5,38% (72 voix)

Plouégat-Moysan: Fabien Roussel à 5,23% (24 voix)

Plouigneau: Fabien Roussel à 4,46% (137 voix)

Saint-Martin-des-Champs: Fabien Roussel à 4,46% (118 voix)

Ile de Batz: Fabien Roussel à 3,98% (14 voix)

Plougasnou: Fabien Roussel à 3,80% ( 88 voix)

Morlaix: Fabien Roussel à 3,66% (279 voix)

Plourin-les-Morlaix: Fabien Roussel à 3,55% (94 voix)

Plounéour-Menez: Fabien Roussel à 3,39% (27 voix): Mélenchon en tête à 35%

Garlan: Fabien Roussel à 3,38% (21 voix): Mélenchon et Macron à 27%

Pleyber-Christ: Fabien Roussel à 3,18% (58 voix)

Taulé: Fabien Roussel à 3,06% (52 voix)

Plouézoc'h: Fabien Roussel à 2,99% (35 voix) 

Plougoulm: Fabien Roussel à 2,89% (31 voix)

Roscoff: Fabien Roussel à 2,88% (63 voix)

Locquénolé: Fabien Roussel à 2,83% (16 voix)

Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner: Fabien Roussel à 2,71% (49 voix)

Sainte-Sève: Fabien Roussel à 2,68% (18 voix)

Guerlesquin: Fabien Roussel à 2,61% (20 voix)

Carantec: Fabien Roussel à 2,20% (55 voix)

Saint-Pol-de-Léon: Fabien Roussel à 2,13% (86 voix)

Partager cet article
Repost0
8 avril 2022 5 08 /04 /avril /2022 05:43
Ils appellent publiquement à voter Fabien Roussel dans le Finistère - Vous aussi, engagez-vous au côté de Fabien Roussel!
Ils appellent publiquement à voter Fabien Roussel dans le Finistère - Vous aussi, engagez-vous au côté de Fabien Roussel!
780 personnes participent à ce jour au comité de soutien finistérien public à Fabien Roussel.
 
Ils habitent les 125 communes suivantes:
 
Bannalec, Baye, Berrien, Beuzec-Cap-Sizun, Brennilis, Brest, Briec, Carantec, Carhaix, Châteaulin, Cleden-Poher, Clohars-Carnoët, Combrit, Concarneau, Crozon, Dineault, Douarnenez, Elliant, Ergué-Gaberic, Fouesnant, Gouesnac'h, Guipavas, Gouesnou, Guilers, Guimaëc, Guisseny, Hôpital-Camfrout, Huelgoat, Ile-de-Batz, Ile d'Ouessant, Kernével, Kersaint-Landunvez, La Feuillée, La Forêt-Fouesnant, Landerneau, Lanmeur, Lannedern, Lannilis, Lanrivoaré, Lanvéoc, Le Faou, Le Guilvinec, Le Relecq-Kerhuon, Lesconil, Lesneven, Locquénolé, Locmaria-Berrien, Locmaria-Plouzané, Locronan, Loctudy, Logonna-Daoulas, Loperhet, Mahalon, Melgen, Mellac, Moëlan-sur-Mer, Motreff, Morlaix, Névez, Quimper, Quimperlé, Penmarc'h, Penzé, Plabennec, Pleuven, Pleyber-Christ, Plobannalec-Lesconil, Plogonnec, Plomeur, Plouarzel, Plouascat, Plouedern, Plouégat-Guerrand, Plouégat-Moysan, Plouénan, Plouézoc'h, Plougasnou, Plougastel-Daoulas, Plougastel-Saint-Germain, Plougonven, Plougonvelen, Plougoulm, Plouguerneau, Plouguin, Plouhinec, Plouider, Plouigneau, Plonéour-Lanvern, Plounevez-Porzay, Plouzévédé, Plounéour-Menez, Plounéour-Trez, Plounevezel, Plourin-les-Morlaix, Plouvien, Plozévet, Pont-Croix, Pont-de-Buis les Quimerc'h, Pont l'Abbé, Poullaouen, Quimperlé, Riec-sur-Belon, Roscoff, Rosporden, Rosnoën, Santec, Saint Hernin, Saint-Jean-du-Doigt, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Pabu, Saint-Thégonnec Loc-Eguiner, Saint-Pol-de-Léon, Saint-Renan, Saint Vougay, Saint-Yvi, Santec, Scaër, Sibiril, Sizun, Taulé, Telgruc-sur-Mer,Tregunc, Tréhou, Tréffiagat, Tréflez, Tréflévenez, Trémeoc 
 
Fabien ROUSSEL est actuellement soutenu par des dizaines de milliers de citoyens, syndicalistes, militants associatifs, et des milliers d'élus (53 dans le Finistère appellent à voter pour lui publiquement). Fabien Roussel est présenté par le Parti Communiste Français, et désormais c'est aussi le candidat par rassemblement et alliance du MRC (Mouvement républicain et citoyen), de GRS (Gauche Républicaine et Socialiste) de Marie-Noëlle Lienemann et Emmanuel Maurel, de Les Radicaux De Gauche, de la Nouvelle gauche socialiste, République et socialisme.

Si vous voulez vous inscrire sur le comité de soutien finistérien à Fabien Roussel, envoyez un mail à: dupont.ismael@yahoo.fr

780 personnes appellent à voter Fabien Roussel dans le Finistère:

Guy ABGRALL, comédien, auteur et adhérent du PCF, Brest

Philippe ADOUARD, retraité, Morlaix

Yves ALAIN, retraité, syndicaliste CGT, militant associatif, Le Relecq-Kerhuon

Anne-Marie ALAYSE, chercheuse Ifremer retraitée, Brest

Jean-Luc ALGOET - Brest

Sandrine ALLAIN, agente administrative, syndicaliste - Quimper

Philippe ALLOUARD, militant syndical, Quimperlé

Denis ALVAREZ, retraité fonction publique territoriale, syndicaliste, adhérent PCF Carhaix, Plounévezel

Yvette ANDOLFATTO enseignante en retraite, ancienne militante syndicale dans le 93, Plougastel-Daoulas

Gabriel ANDRE, cheminot, syndicaliste, Quimper

Christophe ANNE, Clohars-Carnoët

Françoise ANNE, retraitée, Quimperlé

Serge ANNE, retraité, Quimperlé
 
Eric APPERE, militant syndical, Brest
 
Sylvain ARALDI, militant syndical, technicien bureau d'étude ALSTOM, La Forêt Fouesnant

Patrick ASSELBOURG, retraité de l'AFPA, syndicaliste, ancien adjoint à Plourin-les-Morlaix

Catherine AUBRY, militante des Droits de l'Homme, Concarneau

Manu AUDIGOU, agent territorial, syndicaliste – Morlaix

Marie Laure AUDIGOU, salariée de la Poste – Morlaix

Josiane AUFFRET, Douarnenez

Sébastien AUTRET, syndicaliste CGT Brest Métropole

Philippe AUZILLAUD, agent administratif syndicaliste - Morlaix

Antonio AVELLAN - retraité chauffeur routier - Brest

Christiane AVELLAN - retraitée agent d'entretien - Brest

Françoise BAGNIS - Saint-Pol-de-Léon

Roland BAGNIS – Saint-Pol-de-Léon

Mariano BAHNO, médecin à la retraite, Plouézoc'h

Gérard BAL - Enseignant spécialisé syndicaliste – Plonéour- Lanvern

Denise BALLIOT, Loctudy

Gaston BALLIOT - auteur de sites d'histoire locale, Loctudy

Guy BARRE, enseignant en retraite, ancien responsable syndical- secteur Pont L'Abbé

Cyrille BARTHES, adjoint technique principal, syndicaliste CGT, Brest

Anne-Marie BARTHEZ, Brest

Serge BAZIN retraité– Saint-Martin-des Champs

Christian BEAUMANOIR, Syndicaliste cheminot CGT , ancien M/Adjoint communiste de Maurepas (Yvelines)- exécutif départemental PCF du Finistère Lanvéoc

Marie José BEAUMANOIR, retraitée du trésor public, Lanvéoc

Patrick BEAUMONT-PEUZIAT Maraîcher Plougastel-Saint-Germain

Patrick BEGUIVIN - ouvrier en miroiterie, conseiller municipal à Plouigneau

Claude BELLEC - élue communiste à Brest pendant plusieurs mandats, administratrice logement social, Brest

Christine BELLEGUIC, infirmière, syndicaliste, ancienne conseillère municipale de Névez

Djelloul BENHENNI, ouvrier du BTP, conseiller municipal de Rosporden/ Kernével

Alain BERGEOT, militant République et Socialisme, Riec-sur-Bélon, candidat sur la liste Front de Gauche aux Européennes en 2014

Annie BERGEOT, retraitée de l'éducation spécialisée, Riec-sur-Belon

Annie BERGOT LE CALVEZ - retraitée des Finances Publiques, ancienne élue à Morlaix

André BERNARD  - retraité de l'éducation nationale (ancien proviseur) Quimper

Marie-Andrée BERNARD - retraitée de la Mutualité - syndicaliste, Quimper

Odette BERRIC, retraitée, Saint Jean du Doigt

Josiane BERTHELOT - Scaër

Bernard BERTHIER ancien conseiller municipal de Saint-Yvi, syndicaliste

Christiane BERTHIER, Saint Yvi

Alain BESCOU - retraité fonction publique territoriale, Plouhinec

Martine BESCOU - retraitée publique territoriale, Plouhinec

Mehdi BEUNECHE, étudiant. Brest

Jean-Pierre BEUZIT - cuisinier - adhérent PCF - Morlaix

Bertrand BIANIC Conseiller municipal délégué en charge du personnel au Relecq-Kerhuon
 
Thierry BIGER artiste peintre graffeur, ancien conseiller départemental du Finistère, adhérent LRDG29  et militant associatif quimpérois.
Michel BIVAUD, Douarnenez
 
Morgan BIZIEN, professeur des écoles - Brest
 
Alain BIZOUARN, ancien maire adjoint de Locmaria-Berrien, retraité
 
Denise BLANCHE retraitée du secteur bancaire semi-public - ancienne élue à Fontenay-aux-Roses - militante associative, syndicale et politique vétéran du PCF, Fouesnant
 
Fernand BLANCHE retraité du logement social - Fouesnant
 
Cécile BLANCHET, infirmière libérale, formatrice CGT, Guimaëc
 
Véronique BLANCHET, Formatrice Professionnelle d'Adultes. Ancienne vice
présidente de la communauté de communes du Pays Bigouden Sud. Ancienne - 3eme adjointe au maire chargée des affaires scolaires et enfance de la ville de Pont-l'Abbé
 
Annie BLEAS, médecin psychiatre, Quimper
 
Fabienne BLOYET - Motreff
 
Bernard BLOYET - Retraité de la RATP, Syndicaliste CGT, Motreff
 
Betty BOISSEAU, agent hospitalier retraité, militante CGT, Brest
 
Dominique BONNEAU, Le Relecq-Kerhuon
 
Joëlle BONNET - Plobannalec

Anne BORGNIET-YOUÉNOU , retraitée, Brest

Jeannine BOUARD, Retraitée militante CGT et PCF (usine Renault), Pont-l'Abbé

Christophe BOUDROT infirmier à l'hôpital, syndicaliste, adjoint au maire à Plouigneau

Jules BOUEDEC ancien élu, Lanmeur

Yvonne BOUER - retraitée, Plouhinec

Zelinda BOUGET, retraitée, Lanmeur

Gael BOUGLOUAN - métallurgiste - Moëlan sur mer

Claude BOULIC, cheminot retraité , responsable associatif, Crozon

Yves-Jean BOULIC, retraité, Châteaulin

Claudie BOURNOT GALLOU Adjointe en charge des finances, de l’administration générale, du personnel et des élections Mairie du Relecq-Kerhuon

Bernard BOURSON, retraité, Plouider

François BOURVEN Cheminot, syndicaliste, Plougonven

Guillaume BOURVEN – Morlaix

Michelle BOURVEN ancienne élue à Plougonven, Morlaix

Jacqueline BRAIRE Le Guilvinec déléguée syndicale S.M.I.C.T. - C.G.T. pendant la carrière professionnelle (syndicat des médecins, ingénieurs,  cadres et techniciens ), Infirmière retraitée,  puis cadre de soins et ensuite cadre supérieure de santé jusqu'en 2004

Malika BRANELLEC - adjointe technique, syndicaliste CGT Brest

Nicolas BREUILLE - Saint Vougay

Anne BRIANT - infirmière ER, militante CGT, Guilers

Michel BRIANT - retraité SNCF, militant CGT, Guilers

Philippe BROUDEUR -Adjoint au maire à Quimper (Tranquillité publique, Anciens Combattants, Politiques mémorielles), conseiller communautaire de Quimper Bretagne Occidentale, président fédération LRDG 29 (Les Radicaux de Gauche)

Pascal BUREL, cheminot, militant syndical, Ergué-Gabéric

Jean-Michel BURGOS - Ancien délégué syndical CGT du bâtiment – Lesconil

Maëla BURLOT conseillère municipale à Morlaix

Marie-Annick CABUROL, retraitée, Clohars-Carnoët

Gérard CADEVILLE - retraité de la Direction de la Construction Navale - militant CGT - Brest

Bernard CALVEZ, Ingénieur UBO ER, responsable syndical départemental pour les personnels de l'enseignement supérieur, Le Relecq-Kerhuon

Denise CAM contrôleuse des Finances Publiques ER- Brest

Jean-Paul CAM contrôleur des Finances Publiques ER - Brest

Nicole CAMBLAN, Kersaint Plabennec 

Fannie CAMPAGNA, salariée d'une association culturelle bretonne - Plouédern

Gilles CANQUETEAU -cadre Enedis, militant syndical, secteur Quimper

Maryvonne CARADEC, retraitée, Saint-Martin-des-Champs

Christian CARDUNER - Retraité militant CGT PTT ancien secrétaire Départemental CGT  du secteur des activités postales et des télécommunications du Finistère-Sud et secrétaire régional activités postales et communication Bretagne - élu PCF Scaër

Elisabeth CARDUNER-Scaër

Monique CARDUNER - Scaër

Alain CARIOU, professeur retraité, ancien adjoint au maire, Plougonvelin

Alain CARIOU, Marin pêcheur retraité, Loctudy

Alain CARRIOU, militant CGT - Scaër

Georges CARIOU - géomètre topographe et artisan taxi - Quimper

Mimi CARIOU, Retraitée commerce, membre de la section du Pays bigouden, Loctudy
 
Jean-Claude CARIOU, professeur en retraite , militant associatif , Logonna-Daoulas

Jean-Yves CAROFF - Plougasnou

Rolande CAROFF - infirmière retraitée, Plougasnou

Martine CARN - conseillère municipale à Plougonven, militante santé publique

René CARN – Plougonven

Marcel CARLIER - Retraité, Riec-sur-Belon

Hélène CARLIER - Retraitée, Riec-sur-Belon

Philippe CARQUET - Gouesnou

Yann CASTEL - militant CGT - Plouguin

Jean-Louis CAUSEUR, militant syndical - Saint Renan

Jeannine CAVACO - Retraitée de l’Éducation Nationale - 3 mandats conseillère municipale communiste à Mellac

Eugénie CAZAUX, enseignante-chercheuse contractuelle, Brest

Bernard CELTON - ancien responsable syndical de la CGT chez Renault et en Seine st Denis - Melgven

Marcelle CELTON - ancienne ouvrière de Matra - Douarnenez

Jean Pierre CHABROL, retraité de la fonction publique territoriale, habitant à Brest.

Danielle CHAMBEIRON, veuve de Robert Chambeiron, ancien secrétaire général adjoint du Conseil National de la Résistance et membre du CNR avec Jean Moulin, Quimper

Jean CHEVALIER, Ancien élu PCF à Landerneau

René CHEVER, élu municipal de Plounéour-Menez

Mireille CLAYE, retraitée de l'Institut de sondage IPSOS, Tregunc

Stéphane CLAYETTE - fonctionnaire territorial - Plougastel Daoulas

Jean-Marc CLERY,  Professeur, secteur de Quimper.

Anne-Catherine CLEUZIOU, conseillère municipale, Brest

Robert CLEUZIOU, ancien maire d'Huelgoat

Jean-Marie CLOAREC, adjoint au maire chargé de la Culture, Rosporden/ Kernevel
 
Nadine CLOAREC - retraitée France Telecom Orange, militante syndicale, militante politique - exploitante agricole - Locmaria Berrien

Yves CLORENNEC - professeur des écoles - Quimper

Marie-Pierre COANT - enseignante retraitée - ancienne maire de Berrien, Berrien

Patrick COCHENNEC - Élu municipal de la commune de Cleden-Poher, retraité Enedis ,militant syndical CGT

Albert COÏC - Beuzec-Cap Sizun

Emile COIGNARD -retraité France Télecom- Secteur Quimper

Anne COLIN, professeure, secteur de Carhaix

Malou COLIN, retraitée, Quimperlé

Isabelle COLPIN - Artisan d'Arts- Moëlan-sur-Mer

Bernard CONDETTE - Tregunc

Annick COQUILLON-BOUDIN, retraitée de la Sécurité sociale - Crozon

Marc CORBEL - agent territorial - syndicaliste - Lanmeur

Alain CORFMAT - syndicaliste santé en retraite - Loctudy

Arnaud CORFMAT - ouvrier - Quimper

Joseph COROLLER  - ancien conseiller municipal de Lampaul Guimiliau pendant 18 ans et militant syndicaliste, Pleuven

Pascal CORNOU - Sapeur pompier professionnel, SDIS du Morbihan - Moëlan-sur-Mer

Christiane CORRE, retraitée syndicaliste, Le RELECQ KERHUON 

Jean-Claude CORRE - retraité, Riec-sur-Belon

Marie-Louise CORRE - Morlaix

Patricia CORRE - professeure - Quimper

Yann CORRE, Brest

Danièle COTTY, retraitée, Moëlan-sur-Mer

Claude COUAMME, chanteur, interprète de la chanson française, Douarnenez

Ahmed COULOMBALY, retraité, Plourin-les-Morlaix

Nicole COURTAY, retraitée de la Défense Nationale - Rosporden

Jean-Patrick COURTOIS - retraité des PTT, syndicaliste, Plounévez-Porzay

Monique COURTOIS-  retraitée de la fonction publique territoriale, syndicaliste, Plounévez-Porzay

Marie-Christine COZ, adjointe au maire Plourin-les-Morlaix

Michel CREIGNOU, ancien élu de Guisseny, retraité d'EDF. Guisseny

Stéphane CREACH, syndicaliste, habitant à l'Hôpital-Camfrout

André CREN Militant associatif Carhaix
 
Claudie CREN - Rédacteur Principal - Carhaix
 
Hubert CROGUENNOC - retraité - Brest

Fabienne CYRIAQUE - Plougonven

Paul DAGORN – enseignant à la retraite - Morlaix

Jeannine DANIEL - ancienne élue à Scaër et présidente du syndicat d'eau du Ster Goz, présidente de l'association "Bretons solidaires" qui vient en aide aux migrants, Scaër

Maëlvin DANIEL - étudiant, Morlaix

Guy DAROL - journaliste et écrivain - Plouigneau

Paul DAUMONT - retraité - Telgruc-sur-Mer

Jacques DAVID, Retraité, Berrien

Monique DAVID – syndicaliste, retraitée du Télégramme, Morlaix

Eugène DAVILLERS – conseiller municipal de Morlaix

Louis DEBARNOT - retraité de l'arsenal, militant syndical et associatif - Brest

Claude DECADI - militant communiste - Douarnenez

Solange DECADI - militante communiste - Douarnenez

Edgard DE BORTOLI, militant associatif, Brest

Enzo DE GREGORIO – responsable des JC Finistère, Carantec

Michel DE PELSENEER, chef d'établissement de la Poste ER, Audierne

Marie-Hélène DEJONGHE, Le Relecq-Kerhuon

Christian DELANNEE économiste de la construction en retraite,  Morlaix
 
Nicolas DELHAYE - magasinier - Elliant

Claude DE LUNARDO adhérent PCF Lesconil 

Marie-Thérèse DE LUNARDO adhérente PCF Lesconil 
 
Jean-Pierre DEMAIMAY, Douarnenez
 
Marcel DENES, militant associatif, Fouesnant
 
Aline DENNIELOU, Le Faou
 
Jean-François DENIS - retraité Thalès, Brest
 
Benjamin DERBEZ, professeur de sociologie à l'UBO Brest
 
Arnaud DERIT, salarié ENEDIS, syndicaliste CGT, Locronan
 
Liliane DEROUT, Lanmeur

Corentin DERRIEN – étudiant, responsable de l'UEC Finistère, conseiller municipal à Saint Thégonnec Loc Eguiner

Gabriel DERRIEN - agent de maintenance en retraite,  Quimper

Jean-Jacques DERRIEN - retraité, Brest

Alain DESPIERRES, Inspecteur de l’Éducation Nationale ER, Quimper

Philippe DESSENNE, Technicien de maintenance, militant syndicaliste. Plogastel St Germain.

Eric DESURY - éducateur sportif - Brest

Jean-Philippe DEUNF - travailleur de l'agro-alimentaire - Lanmeur

Josette DEVOS trésorière LRDG29, ancienne responsable nationale CGT du groupe Saupiquet, militante associative quimpéroise.

Jean DIDOU - Guilers

Yves DILHUIT - retraité de la CNAMTS - Lannédern

Danielle DISCRIT, retraitée, Carhaix

Michel DIZES cadre territorial retraité - Plougasnou

Raymond DORVAL, agent EDF de l'énergie à Brennilis ER, Nevez

Jean DREAN - cheminot retraité, syndicaliste, Plouigneau et Quimper

Jacques DRONVAL - marin pêcheur retraité Loctudy

Anne-Marie DUBOIS, syndicaliste, adhérente PCF, Saint-Pol-de-Léon

Murielle DUBREULE, retraitée, Saint Renan

Christophe DUCOURANT - Morlaix

Francis DUFOUR, Maire-Délégué de Kernével de 1977 à 1998

Emile DUOT - retraité des travaux publics, Quimper

Marie DUIGOU, adjointe déléguée au lien social et à la citoyenneté, Bannalec

Norbert DUIGOU - militant syndicaliste, retraité de la Sécurité Sociale, Bannalec

Christian DULU, infirmier, Douarnenez

François DUOT - Retraité des travaux publics - Quimper.

Louis DUOT - Ouvrier métallurgiste, syndicaliste - Quimper.

Jackie DUQUENNE - retraité - Pont Croix

Roger DUPAS, retraité RATP syndicaliste et militant PCF, Pont L'Abbé

Aloys DUPONT - étudiant, Morlaix

Ismaël DUPONT – professeur documentaliste en collège, conseiller départemental et 1er adjoint, adjoint Finances-Ressources Humaines de la ville de Morlaix

Gilles DURIEU - Concarneau

Gilles DUSSAUTIEZ - Inspecteur conseil d'assurance - Le Relecq Kerhuon

Daniel EDELIN - retraité de la sécurité sociale,  Quimper

Ihia EL YAAKOUBI- Pleyber-Christ

Marie-France FAUJOUR, syndicaliste, retraitée de la Manu, Penzé (Taulé)

Pierre FELICE - retraité Penmarc'h

Edith FER - enseignante en collège - conseillère municipale à Morlaix, avec délégation à l'enseignement et aux affaires patriotiques et à la mémoire

Jean-Claude FER - retraité SNCF - Plouigneau

Jean-Michel FEVRIER - Retraité - Carhaix

Floriane FEYSSEL - secrétaire administrative, militante, Guilers

Marie-Laure FEYSSEL-PIBOULEAU, retraitée et adhérente du PCF, Brest

Marie Pierre FIRMIN, retraitée, militante CGT LESCONIL

Alain FLAGEUL, militant associatif, Rosnoen

Catherine FLAGEUL, militante associative et de la Paix, Rosnoen

Didier FLEGEAU Retraité BREST

Yann FLOURIOT, retraité de l’Éducation Nationale, militant, Plouvien

Gildas FOSSORIER, agent territorial, syndicaliste, Douarnenez

Alain FOUCHE, Clohars-Carnoët

Yann FOUCHER - directeur d'école, Quimper

Pierre FOURNET-FAYAS. Mellac

Marion FRANCES, secrétaire administrative, militante, Guilers

Ronan FRANCES. Ergué Gabéric

Cyrille FREY, syndicaliste, cheminot Brest/Landerneau

Emmanuel FROTEY - Trégunc

Pascal GACHE adhérent PCF Lesconil

Yvonne GADONNAY, Retraitée militante CGT, Guilvinec

Christian GAGOU - Retraité mécanicien de la réparation navale. Landerneau

Fabrice GAKIERE - Conseiller municipal de Briec, militant associatif, secteur Quimper

François-Xavier GALES- Scaër

Denise GALLON - cheminote retraitée, secrétaire de la section des cheminots cgt retraités - Taulé

Jacky GALLOU, retraité, Le Relecq-Kerhuon

Michèle GAMBACHE – professeure en retraite, Morlaix

Patrick GAMBACHE – enseignant en retraite, éditeur, conseiller municipal délégué à Morlaix

Raymonde GARNIER  -retraitée, Moëlan sur mer

Robert GARNIER - retraité, Moëlan-sur-mer

Mariane GAUTHIER – conseillère municipale à Plouigneau

Walden GAUTHIER – lycéen, membre du MJCF 29, Plouigneau

Thierry GELEBART - retraité Thalès, Brest

Mattéo GESTIN - lycéen en terminale à Landerneau (littérature - sciences politiques), habitant de Brennilis

Marcko GILATON, pizzaïolo, Mellac

Camille GLIDIC - Île de Batz

Elisabeth GLOAGUEN - retraitée polyvalente en confection PCF Lesconil

Marie-Joëlle GLOAGUEN - Retraité de la fonction publique territoriale, Secteur Quimper

Patrick GLOAGUEN retraité de la pêche, militant communiste, Lesconil

Armel GONTIER, Enseignant EPS, militant syndical et militant associatif, Moëlan-sur-Mer.

Camille GONTIER, Maître de conférence en sociologie, Douarnenez

Dominique GONTIER - Moëlan-sur-Mer

Bruno GOULIAN, cheminot retraité, syndicaliste, GUIPAVAS

Yvette GOULM, Quimper

Thierry GOURLAY, syndicaliste, Rosporden

Thierry GOURMELON, retraité, Plounéour-Trez

Marie-France GOUSSE, comptable, militante associative, CONCARNEAU

Gilles GRALL – artiste, syndicaliste, Plounéour Menez

Gladys GRELAUD - Conseillère Régionale de Bretagne, Landerneau

Jean-Victor GRUAT, ancien maire de Brennilis, fonctionnaire international à la retraite

Muriel GRIMARDIAS - militante associative, Lanmeur

Denise GUEGADEN Enseignante retraitée – Kérity Penmarc'h

Anne-Marie GUEGUEN, retraitée, Brest

Claudine GUEGUEN - militante de la paix, Morlaix

Sophie GUEGUEN - Retraitée Santé Carhaix

Alain GUEGUEN, retraité, Brest

Dominique GUEGUEN - Militante associative d'éducation populaire Brest

Fernande GUEGUEN - Retraitée de la Poste - Militante CGT - BREST
 
Françoise GUEGUEN - Militante communiste - Conseillère Pôle Emploi -Le Relecq-Kerhuon
 
Pascal GUEGUEN - section de Brest
 
Paul GUEGUEN - retraité, Brest
 
Simone GUEGUEN - retraitée ancienne conseillère municipale de Brest
 
Dominique GUELLEC, auxiliaire de vie sociale, Brest

Eric GUELLEC, adjoint au maire de Brest, président du groupe des élu-e-s communistes de la ville de Brest et de Brest métropole, Brest

Morgane GUELLEC, section PCF de Brest

Eric GUENODEN, militant syndicaliste, Loperhet

Alain GUELOU, magasinier, retraité, Plouigneau

Josiane GUELOU, manipulatrice radio retraitée, Plouigneau

Monique GUERANGER Retraitée syndicaliste, Guilvinec

Kristel GUERN, chargée d'étude, Plabennec

Malou GUIAVARC'H, professeur d'école, adhérente PCF, Plouvien

Bruno GUIGOURESE - militant syndical et associatif cessation activité amiante Naval Groupe, Brest

Fabrice GUILLAMET, dessinateur d'art celtique - Concarneau

Loeiz GUILLAMOT - journaliste en retraite, secteur Quimper

Anne-Marie GUILLOU - Scaër

Nicole GUILLOU, adjointe de direction. Quimper

Philippe GUILLOU - cadre territorial en retraite, secteur Quimper

Thierry GUILLOUX, Ouvrier Agroalimentaire, militant syndical, Carhaix,

Yves GUIRIEC, cheminot retraité, militant syndical et associatif, Quimper

Suzanne GUIVARCH, retraitée, Brest 

Alain GUYADER - professeur des écoles en retraite, secteur Quimper

Aline GUYADER - professeure des écoles en retraite, secteur Quimper

Suzon GUYAVARCH, retraitée, Plouguerneau

Patrick GUYOMARD - Landerneau

Jean GUYOMARCH - postier en retraite, syndicaliste, Quimper

Jean-Pierre GUYON - Retraité EDF, militant syndicaliste de l’Énergie, Concarneau

Jean-Christophe HAMON Cheminot à Brest, Trehou

Roger HARRE - Peintre en bâtiment. Éducateur et dirigeant à la section football du patronage laïque du Bergot depuis 1987 - Brest

Maha HASSAN - écrivaine, Morlaix

Marc HAUTECOEUR - cheminot - BREST

Joel HEDDE - retraité syndicaliste, Combrit

Dessi HEDIN, professeur et écrivaine, Karlstad, Suède, section PCF Brest

Joël HELARY - syndicaliste, retraité de l'agro-alimentaire, Plourin-les-Morlaix

Noël HELIES, retraité de l'éducation nationale. Guipavas

Bernadette HELLEGOUARC'H, Loctudy

Guy HELLEGOUARC'H, Loctudy

Martin HELLMANN, étudiant en Histoire à l'UBO Brest, Le Relecq-Kerhuon. 

Gérard HENAFF - retraité Alcatel, syndicaliste, Saint-Pabu

Maïté HENAFF - DEMARTY - retraitée Conseil Départemental 92, syndicaliste, Saint-Pabu

Jacqueline HERE - Retraitée des Finances Publiques, Maire de quartier à Bellevue (Brest), conseillère départementale

Roger HERE – retraité des Finances Publiques, syndicaliste, vice-président de Morlaix-Communauté et 1er adjoint à Plouigneau

Arnaud HERVE, traducteur, Brest

Mireille HERVY, Santec

Alain HOUZIAUX retraités métaux

Danielle HROUDA - retraitée de la fonction publique territoriale (Assistance Publique - Département de Seine St Denis), syndicaliste, Gouesnac'h

Denis HUET, enseignant à la retraite, militant syndical. Quimperlé

Pierre-Yves HUET, militant CGT, aviation civile

Yvon HUET – journaliste, syndicaliste

Laid IKNI, militant LRDG 29, Quimper

Marianne JAN, retraitée, militante du comité de défense de l'hôpital de Concarneau - Concarneau

Charles JAOUEN- Saint Jean du Doigt

Jean-Luc JAOUEN, Ancien cuisinier du Restaurant Scolaire de Kernével.

Jean-Pierre JAOUEN, militant sportif, Berrien

Mona JAOUEN - artiste chanteuse, Plounéour Menez

Yves JARDIN - militant de la défense de l'hôpital public et de la solidarité avec la Palestine - Douarnenez

Bernard JASSERAND - Maire-Adjoint de Quimper en charge du quartier de Kerfeunteun, Conseiller Communautaire de QBO. Salarié de l’énergie ER, Quimper

Sylvie JASSERAND - professeure des écoles en retraite, Quimper

Joël JEAN, négociant en bestiaux, Plouigneau

Daniel JEGOU, retraité, Morlaix

Gilbert JEHANNO - retraité de l'Arsenal - militant communiste, syndicaliste, Le Relecq-Kerhuon

Geneviève JEHANNO - retraitée de la mairie de Brest - Le Relecq-Kerhuon

Michelle JEZEQUEL - militante syndicaliste - Quimper

Jacqueline JONCOUR, Aide-soignante  retraitée , Quimper.

Daniel JOUAN - La Forêt- Fouesnant

Claude JUILLIERE, retraité militant PCF et comité de défense de l'hôpital de Concarneau, Concarneau

Nicole KERAVEC, Plomeur

Christelle KERBORIOU - salariée du secteur médico-social, syndicaliste, Plougonven

Pascal KERBORIOU - salarié de l'hôpital, syndicaliste, militant associatif, ancien adjoint au maire, Plougonven

Lilian KERBOUL - lycéen en terminale spécialités scientifiques à Brest

Jacques KERDRAON retraité, syndicaliste du bâtiment, Brest 

Marie-Claire KERDRAON, retraitée, Brest

Elise KEREBEL - salariée du secteur médico-social, conseillère municipale à Morlaix

Louis KERGOURLAY - ancien conseiller municipal d'Ergué Gaberic

Annick KERHOM - Plobannalec

Claude KERHOM - Plobannalec

Corentin KERNEIS -  retraité Scaer

Odette KERNOA, retraitée services financiers, Plozevet

Daniel KERVAREC, retraité SNCF, Quimperlé

Marianne KERVISION - Tréffiagat

Colette KHALFA - retraitée de la fonction publique territoriale, Carhaix

Virginie LABACCI - fonctionnaire territoriale section de Brest

Angèle LABIGOU - retraitée clerc de notaire - Locmaria Berrien

Jean-Jacques LABOUS, militant syndical. Plouzévédé

Jean Roland LABROUSSE – retraité Air Inter, syndicaliste, - Carantec

Mariette LABROUSSE –  retraité Air Inter, syndicaliste, Carantec

Jeannine LAGADIC, retraitée, Pont L'Abbé

Elisabeth LAINE - pépiniériste, Lanmeur

Jean-Yves LAINE - pépiniériste, Lanmeur

Jérémy LAINE – technicien anti-parasitaire adjoint au maire à Guimaëc

Frédéric L’AMINOT – ouvrier, adjoint au maire à l'enseignement à Morlaix

Enora LAMY - étudiante - section PCF Morlaix

Mattéo LAMY - étudiant - section PCF Morlaix

Claude LANGRENE -  professeur des lycées professionnels en retraite - Quimper

Georges LANNUZEL, retraité GDF, Quimper

Claudine LAPORTE - Responsable associative, Carhaix

Daniel LAPORTE - retraité, syndicaliste, Carhaix

Fanch LAPORTE - militant Syndical Retraité Carhaix

Louis LAUNAY retraité Brest

Marc LAUNAY, Concarneau

Thérèse LAURENT, retraitée, Loctudy

Yves LAURENT LE BRUN, Audierne

Andréa LAURO – salarié associatif, militant associatif, Morlaix

Patricia LAVERGNE, retraitée, Châteaulin

Marie-Annick LE BAIL - retraitée, Morlaix

Vincent LE BAYON - syndicaliste énergéticien - Brest

Alain LE BEC - professeur en retraite, militant associatif, Quimper

Chantal LE BELLEC, Cadre territoriale Retraitée, Guilvinec

Etienne LE BELLEC, Ancien  conseiller municipal de Guilvinec, Technicien études et conception pour les grandes cuisines professionnelles, Retraité, Guilvinec

Robert LE BELLEC, Ajusteur outilleur, Retraité, Pont L'abbé
 
Stephane LE BELLEC, Aide soignant, Pompier volontaire, Pont L'abbé
 
Yann LE BELLEC, Technicien de l'eau, Guilvinec
 
André LE BERRE, Retraité, Plogonnec

Annie LE BERRE, professeur agrégée de lettres, retraitée de l'éducation nationale, Brest

Jeanne LE BERRE - retraitée PTT secteur Quimper

Marie LE BERRE, retraitée Poste, militante syndicale, Châteaulin. 

Yves LE BERRE, professeur émérite des Universités, ancien adjoint au Maire de Brest (chargé de la culture), syndicaliste FSU, adhérent du PCF - Brest

Yvonne LE BERRE syndicaliste CGT membre du PCF Pont-l'Abbé

Marie-Jo LE BIHAN - Saint Martin-des-Champs

Sergine LE BOHEC - Lesconil

Yannick LE BOHEC - Lesconil

Simone LE BOHEC - Plobannalec

 Yves LE BOHEC - Plobannalec

Marie-Thérèse LE BRAS - retraitée de l'éducation nationale - Beuzec Cap Sizun

Gérard LE BRIQUER, Ingénieur retraité du ministère de l´Ecologie, Plougastel-Daoulas

Bernard LE BRUN - Technicien travaux publics en retraite, syndicaliste,  Quimper

Chantal LE BRUN - Guilvinec

Lucien LE BRUN  - ancien CDH et élu municipal de Quimperlé

Madeleine LE BRUN - Retraitée, secteur Quimper

Maxime LE BRUN - Guilvinec

Michel LE BRUN - Policier municipal en retraite, secteur Quimper

Vanessa LE BRUN, enseignante, Telgruc-sur-Mer

Amélie LE CALVEZ - conseillère municipale, Sizun

Jean-Luc LE CALVEZ – retraité de la Manu, ancien élu, syndicaliste, Morlaix

Christine LE CAM, retraitée, militante syndicale, Locmaria Berrien

Hubert LE CAM, retraité,  militant syndical,  Locmaria Berrien. 

Didier LECHEVALLIER, Indépendant secteur assurances, Trégunc

Natacha LE CLAIR, retraitée coiffeuse, Plestin-les-Grèves

Jacqueline LE CLOAREC -  professeur certifiée en retraite; ancienne conseillère municipale de  LANESTER -GUILVINEC

Robert LE CLOAREC Guilvinec professeur certifié en retraite; ancien adjoint au maire de LANESTER; ancien conseiller municipal du Guilvinec

Annick LE CORRE retraitée Ergué Gabéric

JEAN LE CORRE Retraité PTT Roscoff

Johan LE CORRE, éducateur spécialisé -Brest

Tangi LE COZ - Salarié du secteur social - Brest

Guy LE DANTEC retraité Brest

Serge LE DOYEN – ancien pompier - Plouégat Moysan

René LE DOZE - Moëlan sur Mer

Stéphane LE DOZE- soudeur - Moëlan sur mer

Stéphanie LE DOZE - secrétaire administrative - Moëlan sur mer

Romaric LEDUC -militant syndical et associatif -Brest - Pont de Buis lès Quimerc'h

Georges LE DUFF – ingénieur en bâtiment, retraité, Lanmeur

Suzanne LE DUFF – professeure des écoles, retraitée, Lanmeur

Théo LE FAOU - ancien membre du Conseil du CHU Pitié Salpètriere, Guilvinec

Jean-Claude LE FELL - retraité - Logonna Daoulas

Viviane LE FELL - retraitée - Logonna Daoulas

Jean-Claude LE FER, cheminot retraité, Plouigneau

Louis LE FUR Retraité adhérent PCF Lesconil

Josette LE FUR – Plougonven

Marie-Pierre LE GAC - Plougonven

Gabriel LE GALL, artisan ébéniste retraité, ancien conseiller municipal de Roscoff pendant 2 mandats, Roscoff

Léon LE GALL, Retraité, Saint-Jean-du-Doigt

Marie-Pierre LE GALL - Le Relecq-Kerhuon

Yvan LE GALL – employé municipal, syndicaliste, Morlaix

Corinne LE GARZIC-MAZO - infirmière D.E. - secteur Quimper

Marie-José LE GLAS Contrôleur principal du trésor public- Lanvéoc

Annie LE GOARIGUER - retraitée Plougonven

André LE GOC - Morlaix

Bernard LE GOFF - retraité d'Orange, militant syndical et associatif, Quimper

Christian LE GOFF - retraité CGT de la RATP - Le Faou

Manou LE GOFF - fonctionnaire, syndicaliste CGT, Plozévet 

Michel LE GOFF, militant syndical alimentaire, ancien conseiller municipal et candidat du Front de Gauche aux élections Régionales en 2015, Bannalec

Valérie LE GOFF - Secrétaire Médicale - Le Relecq-Kerhon

Lydie LE GUEN - employée de commerce - Quimper

Marie-Hélène LE GUEN – retraitée de la Poste, syndicaliste, Morlaix

Roger LE GUENIC - Retraité fonction publique hospitalière -Retraité CGT - Brest

Thierry LE GUENNOU ancien adjoint mairie de Baye, Baye

Brieuc LE GUERN étudiant à Brest, Plounevezel

Eric LE GUERN, Couvreur, Plounévezel

Gaëtan LE GUERN Professeur dans l'enseignement supérieur ancien adjoint à la culture à Brest - Brest

Chantal LE GUERN DROGUET - Cytologiste, Brest

Léandre LE GUERN, étudiant en 1ère année d'IUT génie biologique à Brest, Plougastel-Daoulas

Marc LE GUILLOUX - retraité - Brest

Patrick LE GUILLOUX - retraité - Brest

Rémy LE HUIDOUX Retraité Plestin-les-Grèves

Brigitte LEJEUNE, militante CGT - Guipavas

Yvon LEJEUNE – Plourin les Morlaix

Christiane LE JEUNE – Plourin les Morlaix

Jean-Claude LE JONCOUR - Retraité France Télecom, militant associatif,  Quimper

Jocelyne LE JONCOUR - Retraitée Quimper

Henri LE LANN - Pleyber-Christ

Claudie Le LORC'H - retraitée - Brest

Jean Michel LE LORC’H  Vice-Président BREST Métropole

Patricia LE LOUET - retraité ATSEM - la Forêt-Fouesnant

François LE MEUR - Morlaix

Jean-Louis LE MEUR - chauffeur routier, Quimper

Pierre LE MEUR, Militant syndical, Ancien secrétaire général du syndicat  cgt mines energie de Quimper, Retraité EDF, Trémeoc
 
Jean-Michel LEMIEUX, élu communiste à Scaër
 
Gilles LE MIGNON, militant syndical - Lanrivoaré
 
Fernande LE MOAL, ancienne ouvrière à Matra et ancienne élu communiste sous Michel Mazéas et Monique Prevost, Douarnenez
 
Karen LE MOAL, cheminote, militante syndicale, adjointe au maire chargée des sports, Rosporden/Kernével
 
Michelle LE MOAL-PERCHEC, infirmière retraitée, Quimper

Jacques LE MOIGNE - Cheminot Retraité, syndicaliste, Plouguerneau

Christine LE NEIR, auxiliaire de vie, Quimper

Colette LE NOAC'H - Scaër.

Martine LE NOZERH - retraitée intérimaire de l'agro-alimentaire (Doux, Connetable, Capitaine Cook, etc) - militante du PCF Pays Bigouden - Plozévet

Claude LE PAGE - Cheminot, syndicaliste, secteur Quimper

Marie-Lou LE PAGE - retraitée de l'éducation nationale - Morlaix

Michel LESPAGNOL – retraité PTT France Télécom, Morlaix, ancien secrétaire de section au Relecq Kerhuon

André LE ROUX commandant des douanes retraité Pont L'Abbé

Etienne LE ROUX, militant CGT, cadre hospitalier, Quimperlé

Francette LE ROUX contrôleur divisionnaire des douanes retraitée Pont L'Abbé

Marie-Christine LE ROUX,  enseignante retraitée, militante associative, Le Relecq-Kerhuon

Michel LE ROUX - professeur en retraite militant associatif - Le Relecq-Kerhuon

Sandra LE ROUX, conseillère municipale aux sports et au développement des quartiers à la mairie de Brest. Brest

Sylvain LE ROUX professeur de français

André LE ROY, pré-retraité, Brest

Annie LE ROY, retraitée Arsenal de Brest

Olivier LE SANN, travailleur de l'agriculture, syndicaliste CGT, Plougoulm

Gilbert LE SCRAIGNE - Retraité, Militant associatif, Huelgoat

Robert LE SECH, retraité de la fonction publique hospitalière, Saint-Martin-des-Champs

Marie LE TELLEC, retraitée, Quimper

Marie Rose L'HELGOUALC'H , syndicaliste Guilvinec

Yvon L'HELGOUALC'H , syndicaliste Guilvinec

Anne L'HENAFF, militante de la Paix, Lanmeur

‌Ernestine L'HENORET, retraitée Fonction Publique, Loctudy

Gisèle LINTANF - retraitée infirmière psy -  Saint-Martin-des-Champs

Oxana LIZIAR, Atsem, Le Relecq-Kerhuon

Pierre-Yves LIZIAR, Professeur des Écoles, Conseiller Municipal délégué en charge du handicap au Relecq-Kerhuon

Bernard LOUET - île d'Ouessant

François LUCAS, ancien secrétaire départemental de la CGT et ancien secrétaire de la FD PCF de l'Eure, Crozon

Arwenn MADEC TROADEC, lycéenne, résidant à Lesneven et Sizun

Lindsay MADEC, postière. Tréflévénez

Marie-Françoise MADEC – conseillère municipale déléguée aux Seniors à Morlaix

Mathilde MAILLARD, médecin généraliste, adjointe au maire de Brest

Guy MAILLOT, éducateur spécialisé ER, Quimper

Maguy MAILLOT, éducatrice spécialisée ER, Quimper

Julien MARC, Cheminot, syndicaliste CGT, adhérent PCF Finistère

Jean-Claude MARCHAL, militant CGT - Brest

Erik MARCHAND - Artiste chanteur - Poullaouen

Marcel MAGRE - retraité - Quimperlé

Taran MAREC - délégué à la langue bretonne à la mairie de Brest, étudiant en informatique, Brest

Betty MARESCAUX-TYTECA, retraitée Air Inter, syndiquée CGT, Moëlan-sur-Mer

Jean-Claude MARION, Ingénieur retraité, Kersaint-Landunvez

Vinko MARKOV – chercheur, Morlaix

Catherine MARSTEAU-LE GUERN, professeur des écoles, Plounévézel

Hamidou MARY - chauffeur livreur, adhérent PCF Scaër

Marie-Hélène MARZIN - La Fôret Fouesnant

Alain MASSON - Syndicaliste, CGT Cheminot, Guilvinec

Jacques MASSON - retraité, Locmaria Berrien

Joëlle MASSON - retraitée, Locmaria Berrien

Amaury MATHIEU, peintre en bâtiment, Silfiac, section PCF de Brest

Isabelle MAUGEAIS - Militante associative et conseillère Départementale canton Pont-de-Buis-les-Quimerc'h

Isabelle MAZELIN - adjointe à la culture au Relecq-Kerhuon, tête de liste aux élections Sénatoriales dans le Finistère en 2020, Le Relecq-Kerhuon

Jean-Yves MAZO - Postier, militant associatif, secteur Quimper

Jean-Pierre MENEZ, retraité à Plouigneau

Noëlle MENEZ, retraitée à Plouigneau

Serge MERCIER, militant - Roscoff

Jean-Luc MESSAGER, agriculteur bio, retraité depuis 2019, Plounéour-Menez

Stéphane MEILLOUR, syndicaliste agro-alimentaire. Quimperlé

Jean Pierre MERLIERE - Retraité, Carhaix

Joëlle MERLIERE - Retraitée, Carhaix

Yvon MEST - adhérent PCF - Brest

Monique MEVELLEC SITHAMMA, professeure en retraite, syndicaliste, élue conseillère municipale au Relecq-Kerhuon.

Christiane MIGOT, conseillère municipale et conseillère communautaire de Brest, déléguée pour la Bretagne et les Pays de Loire de LRDG (Les Radicaux de Gauche)

Jeannine MILLET - Retraitée de la fonction publique territoriale - adhérente section PCF Pays Bigouden - Mahalon

Gisèle MOAL – ancienne adjointe, Plourin-les-Morlaix

Marie-Claude MOAL - infirmière psy retraitée, Saint-Martin-des-Champs

Madeleine MONFORT - retraitée service public hospitalier - Concarneau

Mireille MONFORT - retraitée - Plougasnou

André MONSONNEC, retraitée, Lannilis
 
Jean-Paul MONSONNEC, retraité Finances, Lannilis

Denise MONTUELLE - militante de la solidarité et PCF, Primel-Tregastel (Plougasnou)

Titouan MORAND, lycéen, Brest

Guillaume MOREAU - Brest

Louise MOREAU - Retraitée - Penmarc'h

Philippe MOREAU - Retraité, militant CGT et PCF à Penmarc’h, ancien conseiller municipal de Poissy (Yvelines), Penmarc'h 

Patrick MORENE, ancien élu PCF de Quimperlé, Quimperlé

Didier MORIN, syndicaliste Naval Groupe, Brest

Pierig MORVAN Facteur, militant associatif et syndical, Kernével/Rosporden

Roger MORVAN - St Martin des Champs

Michel MOYSAN - Concarneau

Suzanne MULLEMAN - retaitée - Plomeur

Lucienne NAYET – ancienne élue de Champigny s/Marne, militante associative autour de l’histoire de la Résistance, Locquénolé

André NEDELEC, Loctudy

Emile NEDELEC, retraité, Lesconil

Jacqueline NEDELEC-SINQUIN, Loctudy

Régine NEDELEC - Le Relecq-Kerhuon

Yves NENEZAN, Cheminot,  ancien Adjoint aux sports de 2003 à 2014 de Rosporden/ Kernével.

Jacques NICOLAS retraité de l'Education Nationale à Dineault

Françoise NIOCHE - enseignante retraitée, Conseillère Municipale Rosporden

Robert NIOCHE, retraité et syndicaliste, Rosporden

Michel NOENNEC, Retraité de la fonction publique dessinateur – syndicaliste CGT – Pont L'Abbé

Dominique NOGUERES – militante des droits de l'homme, avocate

Francis NORMAND - informaticien, secteur Quimper

André NUIAOUET – Morlaix

Alain OLIVIER - Ancien conseiller municipal à Plozévet

Liliane OLIVIER Retraitée cadre bancaire Plozevet

Jean-Yvon OLLIVIER – syndicaliste, cheminot en retraite, Saint Martin des Champs

Dominique OLLIVIER – Saint Martin des Champs

Maria OLLIVIER syndicaliste Brest

Paul PAIMBENI section du Pays de Brest du PCF

Pierre PANN retraité des Ponts et Chaussées, ancien conseiller municipal PCF à Châteaulin

Sylviane PAPIN, Clohars-Carnoët.

Claude PLAQUIN, retraité de la poste, syndicaliste, St Renan

Michèle PARET, Douarnenez

Jean-Louis PASCAL - dessinateur dans le bâtiment en retraite secrétaire de section PCF Concarneau

Yves PASQUET, professeur, syndicaliste, Quimper

François PATINEC - lycéen - Quimper

Germaine PAUBERT - adhérente communiste - Brest

Alain PAUGAM, retraité du ministère du développement durable au grade de technicien supérieur, Encarté PS 18 ans , membre du conseil fédéral 6 ans, représentation la FD 29 a la commission national de l'environnement , Plouescat

Jacques PAUGAM, ancien responsable syndical. Résidant à Penmarc'h

Denis PAUGAUME - électricien, syndicaliste,  Quimper

Françoise PAUGAME, retraitée, Quimper

Maxime PAUL - ancien adjoint et vice-président de communauté d'agglomération à Brest, Plougastel-Daoulas

André PAULUS - enseignant retraité, ancien élu à La Feuillée/ Morlaix

Patricia PAULUS - enseignante en retraite, La Feuillée/ Morlaix

Colette PAY retraitée Lesconil

Jacky PAY Retraité Communiste Lesconil

Marie-Pierre PELLEN - Tréflez

Aline PELLENNEC - agente territoriale - Plouguerneau

Marie PELLENNEC, agent territorial, Brest

Sébastien PELLENNEC - conducteur bus tram sur le réseau bibus à Brest - Plabennec

Nicole PENQUERCH, adhérente PCF - Kernével

Hervé PENVEN Retraité Equipement, Locmaria Berrien, ancien 1er adjoint au maire Huelgoat

Jean-François PENVEN - retraité SNCF, Huelgoat, ancien adjoint au maire

Jean-Jacques PENVEN - Retraité, RATP. Militant, CGT, ancien conseiller municipal de La Feuillée

Paulette PERON - Plouénan

Bernard PERRON - Retraité Carhaix

Claudine PERROT- retraitée de la fonction territoriale, militante associative, Guilvinec

Ilya PERROT - ouvrier métallurgiste en retraite,  Quimper

Jean-Claude PERROT - conseiller municipal de Briec, postier en retraite, secteur Quimper

Marianne PERROT - Guimaëc

Marie Hélène PERROT - Retraitée militante PCF

Michael PETER - maître artisan retraité- Rosporden-Kernevel

Yves PEUZIAT-BEAUMONT Fonctionnaire - Pays Bigouden

Gilbert PHELEP -  militant syndicaliste retraité - Rosporden

Yannick PHELEP,  Ouvrier Mécanicien, Elliant

Gilbert PHILIPPE, retraité, Loctudy

Jeannine PHILIPPE, retraitée, Loctudy

Michel PIBOULEAU - Syndicaliste militant associatif, Brest

Lionel PICART - ingénieur EDF, Douarnenez

Pierre-Olivier PICART - retraité éducation nationale - Brest et Crozon

François PICHON, agent communal, Landerneau

Daniel PIERRE - Retraité - Trésorier de la section PCF Quimperlé - Quimperlé

Marité PIERRE - Retraitée - Quimperlé

Yann PILARD, médecin retraité, secteur de Quimper

Françoise PILATTE - Morlaix

Camille PILORGE - technicienne de surface retraitée - Quimper

Lydie PILORGE - en invalidité - Quimper

Olivier PIRIOU - Plouzané

Annick PIROU - retraitée - Carhaix

Jean PIROU, retraité, ancien conseiller municipal, Carhaix

Laurent PLA , Professeur en lycée Professionnel,  Carhaix.

François PLASSART - retraité du syndicat d'électrification, ancien adjoint au maire communiste à l'enseignement à Morlaix - Morlaix

Marie-Noëlle PLASSART - Morlaix

Patrick PLIQUET - retraité CGT Arsenal - Lanvéoc

Gisèle PLOUHINEC - Locmaria-Berrien

Pierre PLOUGONVEN - Crozon

Hubert PODER - retraité cheminot militant syndical Quimper

Patrice PORODO, Responsable service clients, Kernével

Pascal POUILLET – militant culturel breton, Locquénolé

Anna POSTIC - retraitée - Chapelle-du-Mur (Plouigneau)

Jean Claude POSTICStaffeur Ornemaniste retraité PCF Morlaix ancien élu, Plouégat-Guérand

Fréderic POTIER, boulanger pâtissier 47 ans, bénévole au Secours Populaire de carhaix, Carhaix

Yvon POTIN - retraité - Brest

Jacky POUPON - adhérent PCF - Kernevel

Michel PRIGENT – ancien chauffeur routier - Plouigneau

Marie-Renée PRIMA - retraitée - Moëlan-sur-Mer

Claire PRONONCE, militante syndicale. Moëlan-sur-Mer

Pierre PRONONCE, militant syndical, bureau de l'ARAC. Moëlan sur Mer

Serge PUIL - demandeur d'emploi - section Morlaix

Patrick QUELAUDREN - Militant de l'Education populaire - PONT L'ABBE

Paul QUEMENER - ancien maire de Berrien, conseiller municipal à Berrien

Yves QUERE - retraité de la réparation navale navale, dirigeant et éducateur au PL Bergot à Brest, Plabennec

Jan RAFFAELY – ancien postier - Sizun

Brigitte RAGOT - Concarneau

Piero RAINERO - ancien conseiller régional de Bretagne et maire-adjoint de Quimper Secrétaire fédéral du PCF de 1982 à 2000, membre du Comité Central de 1987 à 2000 secrétaire régional de Bretagne de 1996 à 2004

Yvonne RAINERO - Conseillère municipale de Quimper déléguée à la santé, Conseillère communautaire, professeure agrégée en retraite, Quimper

Roger RAMONET - retraité France Télécom, syndicaliste, Quimper

Jacques RANNOU, Maire-Délégué de Kernével, commune associée à Rosporden. Cheminot E.R.

Quentin RANNOU, chargé d'affaires réseaux souple, Conseiller municipal Kernevel-Rosporden - Kernevel

Marie-Renée RAVAGNANI - Le Relecq-Kerhuon

Daniel RAVASIO – professeur en retraite, syndicaliste, Saint Thégonnec Loc Eguiner, ancien élu

Larry REA Adjoint au Maire de Le Relecq-Kerhuon En charge de l’Urbanisme et des travaux, Le Relecq-Kerhuon

Dimitri RELOUZAT - Assistant de travaux - Quimper

Gilberte RENEAUD - retraitée CAF, militante syndicale, Lesconil

Jacques RENEAUD - retraité cheminot, Lesconil

Christian RICHARD, informaticien en retraite - Kernével

Hervé RICOU - retraité EDF-Engie, syndicaliste CGT, militant associatif.  Locmaria-Berrien

Gisèle RICHEZ - Le Relecq-Kerhuon

Daniel RIOU – retraité de la Poste- Morlaix

Jeanne RIOU, fonctionnaire ER, Audierne

Michel RIOUAL, Concarneau

Michèle RIOUAL, Concarneau

Guy RIVIERE, retraité de la fonction publique territoriale, militant syndical et associatif. Locmaria Plouzané.

Erwan RIVOALAN, bibliothécaire, syndicaliste, BREST

Pierre ROBIN, retraité, ancien responsable CGT ATOSS.

Irène ROCCHI-DENNIELOU,  TREFLEZ

Tara ROGIEZ, étudiante, Brest

Yvelise ROLLAND, retraitée de l'hôpital - Moelan-sur-Mer

Philippe ROPARS, Morlaix

Michelle ROSA - retraitée - Quimper

Anne-Véronique ROUDAUT, salariée CPAM et syndicaliste, Rosporden

Michel ROUE, militant syndicaliste retraités, Brest

Catherine ROULETTE, conseillère financière - Moëlan sur Mer

Gérard ROUSSEAU, retraité de l'éducation nationale, Beuzec Cap Sizun

Maryse ROUSSEAU retraitée mutualité, Pays Bigouden

Bernard ROUX, Clohars-Carnoët

Maryse ROUZIER. Brest

Claude RUNAMBOT, retraité éducateur sportif, Douarnenez

Roberte SAINT JALMES - assistante administrative - Quimper

Christiane SALAÜN, retraitée, Quimperlé

Corentin SALAÜN, retraité, Quimperlé

Françoise SALAÜN, retraitée, Roscoff

Jean-Yves SALAÜN, retraité, Roscoff

Ludovic SALAÜN, cheminot, Brest

Maxime SALAUN, maraîcher bio - Loperhet

Rémi SALAÜN Technicien retraité DCNS Brest, syndicaliste mandaté Sécu

René SALAUN - retraité de la douane - Plougonvelin.

Patrice SALAÜN ex-journaliste au Télégramme et ex-correspondant de l'Equipe, créateur d'émissions de radio (L'Instant C, Pat d'blabla, chroniques littéraires et musicales) et de postcasts sur la vie de notre territoire (sur Radio Evasion au Faou), président de l'association de lutte contre l'hémophilie Hemo'fil'Obradoiro, Plougastel-Daoulas

Katell SALAZAR - formatrice - conseillère municipale déléguée à la communication à Morlaix

Lucie SALAZAR-MARTIN, CPE en lycée agricole, Morlaix

Amélie SALZENSTEIN – Plougonven

Arlette SAMSON - Riec-sur-Belon

Cathy SAMSON - secrétaire, Fouesnant

Joël SAVINA - Retraité, militant syndical, militant associatif, Saint Hernin

Loeiza Scattolin - lycéenne à Diwan Carhaix, 17 ans - Morlaix

Pascal SCATTOLIN - Morlaix

Valérie SCATOLLIN – syndicaliste, adjointe au maire à Morlaix, conseillère communautaire, Morlaix

Gil SCHMITT - directeur d'administration territoriale en retraite - secteur Douarnenez, Ancien directeur général des services de la Ville de Douarnenez

Gérard SECHET retraité Rosporden

Malika SECHET retraitée Rosporden

Cécile SEGALEN - Le Relecq-Kerhuon

Pascal SEGALEN - trésorier de la section PCF du Relecq-Kerhuon, ancien élu Relecq-Kerhuon

Mikael SEILLE – Pleyber-Christ

Denis SELLIN - retraité - Moëlan-sur-Mer

Irwan SELLIN - Réflexologue, Riec-sur-Belon

Marceline SEVERAC, infirmière retraitée, syndicaliste, Douarnenez

Jean-Luc SEZNEC - Artisan électricien en retraite - Quimper

Jean-Luc SIGNOR - retraité (fils du député communiste et dirigeant de la résistance Alain Signor), Brest

Gilbert SINQUIN - Cheminot, syndicaliste, Châteaulin

Ronan SINQUIN - conseiller municipal de Quimper, Postier, syndicaliste

Thérèse SINQUIN - couturière retraitée, Quimper

Michelle SINTINC - retraitée - Nevez

Janine SORHOLUS - Morlaix

Sylvain SOULARD, Pont-l'Abbé.

Gisèle SQUIVIDANT - OS1, ouvrière spécialisée en retraite, Quimper

Paulette STEPHAN - institutrice en retraite, Quimper

Thomas SUKIENNIC - cheminot, syndicaliste,  Quimper

Lhouss TAHMED, infirmier, Crozon

Francis  TALEC  - Retraité  - Plouguerneau

Guy TANDE - retraité infirmier psy -  Saint-Martin-des-Champs

Alan TANGUY - Brest

Jacques TANGUY - adhérent communiste - Brest

Michel TANGUY - adhérent communiste - Brest

Ronan TANGUY - Elu au Relecq-Kerhuon pendant 25 ans, délégué syndical national CGT du Crédit Mutuel de 1976 à 2012, Plouarzel

Yasmine TANGUY - Plouarzel

Alain TASCON - métallo et syndicaliste en cessation d'activité amiante - Le Relecq Kerhuon

Aline TASSIN, enseignante à la retraite, militante pour le droit des
enfants et des femmes, Landerneau
 
Jean-René TASSIN, militant syndical, Landerneau
 
Marie-Gaëlle TEXIER Éducatrice spécialisée
 
Emilie TEW-KAÏ - Syndicaliste CGT, salarié au SHOM, Brest
 
Julia THATJE - professeur documentaliste, responsable d'association culturelle - Morlaix

Mikael THENG - chaudronnier-soudeur, secteur Quimper

Joël THEPAULT - retraité cheminot, Quimper

Georges THIBERT - retraité SNCF - Sibiril

Pierre THIOU, étudiant, employé vendeur à temps partiel, Brest

Hervé THOMAS, cheminot retraité, militant associatif altermondialiste, Brest.

Pierre-Yves THOMAS - Retraité, syndicaliste et conseiller municipal, Carhaix

Willy TITECA - retraité AIR INTER, syndicaliste, ancien administrateur salarié Air Inter, Moëlan-sur-Mer

Robert TOULERASTEL - Penmarc'h 

Pierre TRAON retraité du BTP, adhérent PCF, Plougonven

Thierry TRIMAILLE. Professeur retraité. Pont-l'Abbé

Alain TROADEC, prof d'EPS retraité, Guimaëc

Emile TROBOE - Le Relecq-Kerhuon

Yvonne TROBOE - Le Relecq-Kerhuon

Marylise TRUPEL - adjoint administratif - syndiquée CGT, adhérente PCF - Le Relecq-Kerhuon

Joseph TUAL - Ile d'Ouessant

Marie-Claire TUAL - Ile d'Ouessant

Fabien TUDO DELER - contrôleur technique automobiles - Quimper

Michel TUDO DELER – cheminot retraité, syndicaliste, Lanmeur

Jean François VERANT – militant associatif, Plougasnou

Danielle VIDROC Retraitée Brest

Paul VIGOUROUX - prof des écoles à la retraite. Loctudy

Jean-Jacques VILLALON, Quimper

Jacques VILLARD, cheminot

Isabelle VINCENT, secrétaire dans le médico-social, Saint-Renan

Roger VINCENT, couvreur à la retraite, Saint-Renan

Jean-Louis WEBER, Santec

Denis YAOUANC, Cheminot, militant syndical, Elliant.

Jean-Marc ZANCHI, retraité, Carhaix

Marie Françoise ZANCHI, aide soignante-militante syndicale, Carhaix

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011