Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 08:57

Jean-Luc Fichet va donc quitter la présidence de Morlaix-Communauté qu'il occupait depuis 2014 pour réintégrer le Sénat.

Pas sûr au vu de ses votes au Sénat dans les premières années du quinquennat Hollande et de ses prises de position pendant les Primaires Socialistes et à l'issue de celles-ci, plutôt favorables à la ligne Valls, qu'il appuie au Sénat une opposition à la ligne néo-libérale du pouvoir Macron-Edouard Philippe. 

En tout cas, comme président de Morlaix-Communauté, poste qu'il avait brigué au dernier moment contre Marc Madec à la suite de la perte de son mandat de sénateur, il n'aura pas favorisé suffisamment de notre point de vue la défense et le développement des services publics, le contrôle de l'argent public dans l'aide aux entreprises, la prise de décision démocratique et transparente impliquant tous les élus communautaires, et cherchant à consulter les citoyens. 

Nous espérons que le successeur de Jean-Luc Fichet à la tête de Morlaix-Communauté sera guidé par une volonté de gérer la collectivité dans le respect de la démocratie et selon des orientations vraiment à gauche, en rupture avec l'austérité et les politiques pro-business, respectueuses de la diversité des points de vue et soucieux de mettre les élus communautaires en position de responsabilité. 

Ismaël Dupont, élu communautaire du Front de Gauche.   

Jean-Luc Fichet de retour au Sénat en remplacement de François Marc (Le Télégramme et Ouest-France, 20 juillet 2017)

À la rentrée, il rentrera au Sénat, après trois ans d'absence. Jean-Luc Fichet, actuel président de Morlaix communauté et maire de Lanmeur, a été désigné par le sénateur du Finistère, François Marc, pour prendre son relais en septembre, pour raisons de santé. 

Le courrier a circulé parmi les maires et les élus territoriaux du département. L'actuel sénateur du Finistère, François Marc, a annoncé qu'il se retirerait de ses fonctions parlementaires, à la fin du mois de septembre. « J'ai été conduit à prendre cette décision en raison de problèmes vertébraux récurrents », a justifié François Marc. Et pour prendre son relais, il a désigné Jean-Luc Fichet, « qui figure en troisième position sur la liste ayant obtenu deux sièges, lors des élections sénatoriales de 2014 ». 

Une annonce « soudaine » 
L'actuel maire de Lanmeur a déjà siégé comme sénateur, entre 2008 et 2014, avant de prendre la présidence de Morlaix communauté. « C'est soudain pour moi, je n'aurais pas imaginé redevenir sénateur », explique Jean-Luc Fichet. « J'étais dans la trajectoire de Morlaix communauté, qui me plaît beaucoup. Toutefois, je connais bien le Sénat, et suis heureux et intéressé pour reprendre cette fonction de parlementaire. Il y aura à s'exprimer sur beaucoup de sujets intéressants ». 

Quid de Morlaix communauté ?
 
« Une fois la désignation officielle faite, j'enclencherai ma propre démission de la mairie et de Morlaix communauté », affirme Jean-Luc Fichet, qui s'était fermement prononcé en faveur du non-cumul des mandats. Pour autant, il souhaite rester toujours autant en lien avec son territoire. « Les gens me connaissent, et je crois que c'est une des choses qui m'est reconnue : je suis proche de mon département et du territoire. À Morlaix communauté, nous avons écrit un projet, une feuille de route. Tous les dossiers m'ont passionné, particulièrement celui de l'aménagement de la gare ou de la Manufacture. J'ai présidé pendant trois ans une collectivité sereine, je n'ai aucun doute que mon successeur continu
era dans cette direction, avec sa patte ».L'élection du nouveau président se fera après la démission de Jean-Luc Fichet, par les membres du conseil communautaire.

Les réactions des élus 
Agnès Le Brun. Le maire de Morlaix a réagi dans un communiqué, formant le souhait que « seul l'intérêt général nous guide », « à l'heure où la solidarité territoriale est plus que jamais nécessaire pour préserver la vitalité des territoires ». Concernant un éventuel intérêt pour la présidence, Agnès Le Brun n'a pas formulé de candidature, pointant, toutefois, que « factuellement et statistiquement, c'est une anomalie de ne pas avoir de ville centre présidente d'une agglo ». Françoise Raoult. 
Élue de Saint-Thégonnec-Loc-Éguiner, Françoise Raoult s'est dite « assez fière que Jean-Luc Fichet se retrouve dans cette situation ». « Il est un peu tôt pour faire des pronostics, il faut discuter, mais la logique voudrait que ce soit le premier vice-président qui reprenne la main. Il est important qu'il y ait une continuité », appuie la deuxième vice-présidente de Morlaix communauté. Thierry Piriou. Pour le maire de Pleyber-Christ et premier vice-président de Morlaix communauté, « c'est encore un moment fort au conseil, un nouveau président et un nouveau bureau à venir. Tout est envisageable, je pourrais imaginer reprendre cette responsabilité, cela pourrait m'intéresser », formule l'élu pleybérien, pour qui Jean-Luc Fichet « a su concilier les différents éléments pour l'intérêt collectif, et fera un bon sénateur avec son expérience ».
 
 
 

Le Télégramme - Morlaix 

 

François Marc quitte son siège au Sénat
 
Jean-Luc Fichet de retour au Sénat
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 06:54
Les militants du PCF Morlaix présents sur le marché de Morlaix le samedi 22 juillet et le samedi 26 août

Les militants communistes de la section de Morlaix seront présents sur le marché de Morlaix pour vendre la vignette de la fête de l'Humanité, distribuer des tracts et rencontrer les citoyens du pays de Morlaix le samedi 22 juillet et le samedi 26 août de 10h à 12h.    

Les militants du PCF Morlaix présents sur le marché de Morlaix le samedi 22 juillet et le samedi 26 août
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 10:11
Manifestation des militants du comité de défense du centre hospitalier en pays de Morlaix le 27 avril 2017

Manifestation des militants du comité de défense du centre hospitalier en pays de Morlaix le 27 avril 2017

Martine Carn prenant la parole devant les usagers et les personnels de l'hôpital lors d'un rassemblement face à la mairie le 27 avril dernier

Martine Carn prenant la parole devant les usagers et les personnels de l'hôpital lors d'un rassemblement face à la mairie le 27 avril dernier

Voici un nouveau courrier que Martine Carn, présidente du comité de défense de l'hôpital public en Pays de Morlaix, vient d'adresser à Mme Sandrine Le Feur députée de la 4ème circonscription du Finistère.
 
Ce courrier fait suite à une série de démarches. 
 

- Entre les deux tours des législatives : envoi d'un courrier aux deux candidats restés en lice, dont Mme Le Feur, pour exposer la situation du CHPM de Morlaix et des conséquences pour les usagers (fermeture de 55 lits durant l'été, et plus durablement manque de moyens pour exercer les missions de service public de santé) et notre demande d'engagement de leur part dans ce sens;

- Le 6 juillet, en l'absence de réponse de la part de Mme Le Feur, élue député le 18 juin, nouveau courrier  lui indiquant son absence de réponse et demande d'intervention dans un délai rapide;

- Le 11 juillet, Mme Le Feur  adresse un message à Martine Carn indiquant qu'elle a transmis notre courrier du comité au ministère de la santé, qu'elle est en contact le responsable de la CFDT au CHPM avec lequel elle avait obtenu un rendez-vous avec l'ARS, qui finalement n'avait pas pu avoir lieu, et qu'elle est est disposée au dialogue;

- Le 13 juillet, réponse de Martine Carn indiquant sa surprise que le comité n'ait pas été tenu au courant des démarches vis à vis de l'ARS, alors qu'avec les syndicats (CFDT, CGT et SUD) , la mairie de Morlaix et Mme Le Branchu, députée jusqu'en juin, il avait été convenu d'une intervention commune auprès de l'ARS, dont le comité de défense de Morlaix était partie prenante, et rappel de notre demande d'être associés aux initiatives.

 

Comité de défense de l'hôpital public

en Pays de Morlaix Le 13 juillet 2017

cdhchpm@gmail.com

 

La présidente

Martine CARN

à

Madame Sandrine LE FEUR

Députée de la 4ème circonscription du Finistère


 

Madame la députée,

 

J’ai bien pris connaissance des termes de votre message du 11 juillet.

 

Vous m’informez que vous aviez pris rendez-vous avec l'ARS vendredi dernier, avec le représentant de l’un des syndicats du centre hospitalier de Morlaix pour évoquer les problèmes soulevés, mais que ce rendez-vous n’ayant pu avoir lieu vous avez sollicité une nouvelle date de rencontre.

Je dois vous avouer que notre comité est surpris de cette démarche effectuée sans qu’il n’en ait été avisé.

Or, ces derniers mois, il avait été convenu, avec Mme Lebranchu, députée, d’une demande de rencontre commune avec l’ARS associant les organisations syndicales (CFDT, CGT et SUD), la Mairie de Morlaix et le Comité de défense de l’hôpital public que je représente.

Pour notre part nous demandions un rendez-vous dans un court délai en raison de la mise en place effective de la décision de fermeture de 55 lits durant l’été, situation que je vous détaillée dans mon courrier du 6 juillet.

Dans votre message vous nous assurez vouloir ouvrir le dialogue sur ce sujet, et je vous en remercie. Aussi, dans ce cadre, il m’apparaît essentiel que le comité de défense de l’hôpital soit associé à ces initiatives.

Je vous en remercie par avance et, dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame la députée, l’assurance de ma considération distinguée.

 

Le comité de défense de l’hôpital public en Pays de Morlaix est adhérent de  la coordination nationale des comités de défense des hôpitaux publics et des maternités de proximité association d’usagers du système de santé agréée sous le n° N2011RN0190

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 06:59
Conseil municipal. Skate-park, Ehpad et médiathèque à l'ordre du jour (Sophie Prévost, Le Télégramme - 7 juillet 2017)

Sophie Prévost

 

Dernier conseil municipal avant la pause estivale, hier soir. Plusieurs nouveaux projets ont été inscrits au budget modificatif, dont un futur skate-park et une nouvelle médiathèque, ou « troisième lieu ». 



Budget modificatif. Des modifications ont été apportées au budget primitif 2017. Elles ont valu huit abstentions de l'opposition. En fonctionnement, le budget augmente de 2,1 M€ pour atteindre 24, 8 M€, du fait notamment de charges de personnel supplémentaires, de travaux ou de nouvelles programmations, comme le skate-park. Les recettes augmentent proportionnellement de 2,1 M€. En investissement, dépenses et recettes passent de 7,7 M€ à 10,88 M€, soit 40 % d'augmentation. « Il serait souhaitable que tous les projets d'investissement soient d'abord inscrits au débat d'orientation budgétaire, et non ajoutés au fil de l'eau », a commenté Ismaël Dupont. « Il s'agit de projets déjà inscrits en 2016. C'est juste la preuve que les choses ont été moins vite qu'on ne le voulait », justifie le maire.


Nouvelle subvention de 100.000 € pour l'Ehpad de la Boissière. 

 

Déjà versée en 2016, cette somme a pour but « de maîtriser l'impact sur le tarif journalier des résidents », dit la ville. « Est-ce que ce tarif va augmenter, oui ou non ? », questionne Ismaël Dupont, pour l'opposition. « Une réunion a lieu avec l'Agence régionale de santé en septembre. On y abordera le prix de séjour, répond l'adjointe aux affaires sociales, Marie Gallouedec, rappelant que les prix pratiqués jusque-là « étaient dans l'échelle basse ». La subvention exceptionnelle n'a pas pour vocation à être pérennisée, insiste le maire. « Elle devait compenser le désengagement du Conseil départemental, et éviter de trop pénaliser nos résidants, au vu de leur profil sociologique ». 

Le projet de skate-park inscrit pour 190.000 €. Très demandé depuis des années, le skate-park « ambitieux » promis par la ville est réinscrit au budget modificatif, pour 190.000 €. « Nous avons pris le temps d'aller voir ailleurs ce qui se fait, puis de consulter associations et pratiquants. On commence aujourd'hui à y voir plus clair », note Agnès Le Brun. « Nous avons bien fait d'attendre, car les normes viennent de changer fin 2016 », plaide pour sa part la conseillère Chantal Mingam. Sur les dix lieux présélectionnés à Morlaix, deux sont définitivement retenus « et il faudra s'occuper des deux », ajoute le maire. Ismaël Dupont souhaiterait connaître lesquels. « Ce sera évoqué lors d'une prochaine réunion informelle et non publique », répond Agnès Le Brun. 

La future médiathèque, ou « troisième lieu ».Une demande de subvention de 600.000 € pour la future médiathèque les Ailes du temps, formulée dans le cadre du contrat de territoire 2015-2020, a valu là encore des questions. « Je suis surpris d'une somme aussi modeste, d'autant qu'on ne sait pas ce qui va se passer », s'interrogent Jean-Pierre Cloarec et Ismaël Dupont. Pour Agnès Le Brun, il s'agit « de mettre toutes les chances de son côté », pour avoir le temps de préparer un outil du futur, bibliothèque et lieu de vie, qu'elle appelle « troisième lieu ». « Si achat il y a, il faut négocier. Nous visitons actuellement plusieurs lieux, mais il n'est pas utile de faire monter la sauce publiquement », a répondu le maire.

Le « serpent de mer » de Troudousten.
La question du projet immobilier d'Aiguillon constructions à Troudousten a été posée en question orale. L'opposition demande au maire « de s'engager à lancer une large consultation, face aux inquiétudes des habitants du quartier ». « Nous les avons reçus et leur avons expliqué que chaque logement aura son propre stationnement et son garage. Il n'y aura pas d'empiétement sur le stationnement des autres riverains. Ces habitants, même inquiets, ne se sont pas dits contre le projet », assure le premier adjoint, Bernard Guilcher. 

Le pavillon de la culture dans le viseur. L'opposition se demande si la transformation de l'ancien office de tourisme en pavillon de la culture, place des Otages, est bénéfique et judicieuse. Le lieu renseigne les touristes pendant l'été. Pour quels retours ? « 190 visiteurs par jour s'y sont présentés en juillet 2016, 230 en août et 150 en septembre », répond l'adjoint à la culture, Georges Aurégan. Trois saisonniers y travaillent en période estivale. Une personne est exceptionnellement réaffectée cet été de la piscine de la Boissière, fermée pour travaux. L'opposition municipale estime que le lieu pourrait accueillir des réunions hors-saison. « Il n'est pas adapté à cet usage », répond l'adjoint. 

La location de la salle Sésame offerte à la CCI. Les 1.633 € de frais de location de la salle Sésame sont offerts à la CCI, à l'occasion du salon professionnel des comités d'entreprises, organisé le 3 octobre prochain. Le tout pour encourager le « consommer local », partie intégrante du salon.

 

 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 13:28
Opposition de gauche au conseil municipal de Morlaix - photo Ouest-France, juin 2016

Opposition de gauche au conseil municipal de Morlaix - photo Ouest-France, juin 2016

Le prochain conseil municipal de la ville de Morlaix aura lieu le jeudi 6 juillet 2017 à 18h30 en mairie.

A l'ordre du jour :

- décisions budgétaires modificatives

- prise en charge exceptionnelle des frais de location de la salle Sésame de Langolvas au profit de la CCI et du salon professionnel des comités d'entreprise

- demande de subventions pour des travaux dans le cadre du contrat de territoire et du contrat de ruralité, auprès de Morlaix Communauté (aménagement de la voie d'accès au port, parking paysager rampe St Nicolas, parvis de la maison Pennanault, création d'une bibliothèque les « Ailes du temps » - nous n'avons pu avoir aucune information sur son emplacement éventuel)

- garantie d'emprunt pour le financement de l'opération secteur médico-social : construction de 38 logements situés route du Croissant

- avenants aux marchés pour la réhabilitation du musée de Morlaix

- conventions relatives au financement de l'initiation à la langue bretonne dans les écoles primaires publiques de Morlaix

- tarifs cantines scolaires, garderies, centre de loisirs La Recré : proposition inchangée par rapport à l'an passé

- projet éducatif local

- attribution d'une subvention à l'association Coallia

- indemnités de fonction du maire, des adjoints et conseillers

- le Patio : aide aux familles pour l'année scolaire 2017-2018

- enrichissement des collections du musée

***

Voici deux des trois questions orales qui seront présentées par l'opposition de gauche: 

Jean-Philippe Bapcérès- Elisabeth Binaisse - Jean-Pierre Cloarec - Ismaël Dupont - Hervé Gouedard - Sarah Noll - Valérie Scattolin - Jean-Paul Vermot 

 

UN PAVILLON DE LA CULTURE: BESOIN OU FRIVOLITE?

L'ancien office de tourisme, place des otages , après désaffectation s'est vu doté d'un qualificatif avantageux: pavillon de la culture Fermé 9 mois par an, ses vitrines ne servent qu'à la propagande de la majorité municipale sur ses actions relatives à l'habitat et son environnement. (en dehors des panneaux de céramique de Jim Sévellec). 

Mais ce bâtiment doit s'ouvrir pendant 3 mois l'été pour informer le public sur la programmation des festivités municipales et le circuit des venelles (quid du doublon avec l'office du tourisme?). Comment a été décidée cette affectation puisqu' aucune information n'a été dispensée aux élus et à la population?

Quel en est le coût pour le contribuable?

Qui assure les permanences , peut-on connaître la fréquentation enregistrée l'an dernier?

Ne peut-on pas envisager une fonction alternative pour ce local si peu utilisé?

Par exemple un lieu de réunion (la ville possède déjà plus de 140 bâtiments) ou lieu d'exposition , ou service municipal?

Puisque le musée sera inaccessible pendant 3 ans pour cause de réhabilitation , ce pavillon ne peut-il pas être destiné par exemple , à présenter le projet culturel aux habitants et aux visiteurs extérieurs?

Troudousten

 

Le projet de Troudousten est un serpent de mer.

Mais un serpent de mer qui mord !!!

En effet, de mobilisation des habitants en renoncement du promoteur, de règlement de compte par presse interposée en rabibochage avec la municipalité, ce projet a du mal à naître.

On pourrait même penser qu’il est mal né.

La mobilisation semble de nouveau frémir sur le quartier.

Les raisons restent les mêmes, notamment concernant la voie traversante qui serait créée.

Depuis longtemps (des années) l’opposition demande une révision du projet, tant sur la qualité du bâti que sur la proposition d’aménagement.

Si la commercialisation des logements n’a pas eu lieu, on peut décemment s’interroger sur la qualité du projet.

Or, ce projet, il reste le même, en habitat à loyer modéré. Mais les interrogations sur la qualité du projet restent.

Mme le Maire, pouvez-vous vous engager à lancer une large consultation, avec les habitants du quartier, afin de construire un projet qui assurera de nouveaux habitants à la ville, mais également une qualité urbaine renouvelé dans le quartier de Troudousten, en lien avec les habitants ?

 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 11:41
Morlaix communauté. Achat des locaux d'Orange avec Viséo (Ronan Tanguy - Le Télégramme, 5 juillet 2017)

À l'étroit, à La Boissière, la société Viséo va déménager dans un des bâtiments d'Orange, rue du Poulfanc. Une autre partie des locaux, en grande partie inoccupés, va être rachetée par Morlaix communauté, qui espère ainsi attirer des entreprises dans cet espace proche de la gare. 

Mis en vente par Orange, les imposants locaux de la rue du Poulfanc, vides à 95 %, sont sur le point de trouver preneur. Lundi soir, le conseil de Morlaix communauté a acté le principe d'un achat conjoint avec Viséo. Trop à l'étroit à La Boissière, l'entreprise de maintenance informatique à distance va ainsi pouvoir poursuivre son développement, elle qui est passée de 17 salariés lors de son installation à Morlaix en 2009, à plus de 50 aujourd'hui.

Objectif : « Créer un lieu moderne et emblématique »


Concrètement, Viséo va acquérir l'un des trois bâtiments (le nº 2), d'une surface de 1.599 m², qui peut accueillir jusqu'à 120 personnes. Un deuxième (le nº 3), de 885 m², va être acheté par Morlaix communauté pour y aménager des locaux destinés à l'accueil de jeunes entreprises, dans cet espace idéalement situé, à deux pas de la gare. Les deux bâtiments seront indépendants, avec une copropriété pour les parties communes.

 

 « Nous souhaitons créer un lieu moderne, de qualité, emblématique et attractif », a souligné le président de Morlaix communauté, Jean-Luc Fichet, en précisant que le délai de réalisation estimatif est de 18 mois. Le troisième bâtiment restera, quant à lui, occupé par les personnels d'Orange.

Environ un million d'euros à charge de Morlaix com'


Pour Morlaix communauté, le coût prévisionnel de la réhabilitation du bâtiment 3 s'élève, pour l'heure, à environ un million d'euros, hors taxes. Il comprend notamment, la maîtrise d'oeuvre, mais aussi les travaux de désamiantage et, bien sûr, l'achat. « Les Domaines ont estimé la valeur immobilière des bâtiments 2 et 3 à 250.000 € net vendeur. On va entrer dans une phase de négociations », a indiqué Jean-Luc Fichet, en précisant que Morlaix communauté financera les aménagements extérieurs, les espaces communs et les travaux sur les façades. « J'espère qu'on ira au bout de cette opération à un endroit stratégique de la ville », a commenté l'élu morlaisien Jean-Paul Vermot, pour qui ce serait « une excellente nouvelle » de voir aboutir cette transaction immobilière.
 

Théâtre : prêt à verser 130.000 € à la ville

« On est prêt à verser à la ville de Morlaix la subvention qu'on accorde au théâtre à l'italienne ». En abordant la délibération sur l'aide financière, attribuée à l'association gestionnaire de l'équipement de la rue de Brest, Jean-Luc Fichet s'est dit tout à fait d'accord de changer de manière de fonctionner. « J'ai rencontré récemment le président de l'association et le directeur du théâtre. Ils m'ont expliqué que le fait d'être deux collectivités à financer l'équipement nous faisait perdre aux alentours de 80.000 € par an car on ne peut pas passer de convention avec l'État. Ça m'a sidéré », a souligné le président de Morlaix communauté, en ajoutant que la Direction régionale des affaires culturelles ne devait avoir à faire qu'avec un seul interlocuteur. « Comme la ville ne souhaite pas nous transférer la gestion du théâtre, on veut bien lui verser notre subvention. On lui a fait cette proposition. On attend sa réponse », a encore indiqué Jean-Luc Fichet, en prévenant que, l'an prochain, l'aide accordée par Morlaix communauté sera probablement moindre que celle votée lundi soir (130.000 €).

« La liberté de programmation restera la même »


La balle est donc dans le camp de la municipalité morlaisienne, que l'on n'imagine pas refuser ce principe. Sauf à ce que le conventionnement avec l'État, qui existait auparavant, entraîne des restrictions en termes d'affiche. « La liberté de programmation restera la même », a assuré l'élu morlaisien Jean-Paul Vermot, en relevant tout de même un paradoxe : « Dans son rapport, la Cour des comptes prônait le transfert de la gestion du théâtre de la ville vers Morlaix communauté ».

Soutien à Thierry Piriou. Les élus ont souhaité un prompt rétablissement à Thierry Piriou. Le 25 juin, le maire de Pleyber-Christ a chuté à vélo, près de la gare de sa commune. Bilan : dix côtes cassées, fracture de la clavicule, décollement de la plèvre et traumatisme crânien. Toujours hospitalisé, le premier vice-président de Morlaix communauté se remet de ses blessures. 

300.000 € d'avance à Global sea food. Une avance remboursable de 300.000 €, co-financée par le conseil régional (225.000 €) et Morlaix communauté (75.000 €), a été octroyée à Global sea food, qui a repris, l'an passé, les Viviers de la Méloine à Plougasnou. 

Plusieurs subventions accordées. 12.500 € à l'Adess. 30.000 € au Centre de ressources techniques (CRT). 23.884 € au Pays de Morlaix (ingénieur Telecom). 887.000 € à la Maison du tourisme. 30.070 € au Pays de Morlaix (Pays d'art et d'histoire). 8.000 € à Son ar Mein. 15.000 € à Armor aéro passion pour le meeting aérien organisé, en septembre prochain, par l'association. « On aurait pu lui attribuer les 25.000 € qu'elle réclamait », a noté le maire de Morlaix, Agnès Le Brun. 

Aide au Resam : « On manque d'informations ». 5.000 € ont été votés en faveur du Resam. « Je ne nie pas l'intérêt de ses actions, mais c'est un montant important au vu du manque d'informations et de clarté sur ses critères d'éligibilité », a observé Marlène Tilly (Morlaix). 

Habitat : un guichet unique. Morlaix communauté va créer un guichet unique concernant la rénovation de l'habitat. « Encore une plateforme, encore un intermédiaire ! », a regretté Marlène Tilly. « Au contraire, ça va servir à mutualiser toutes nos actions », lui a répondu François Girotto, conseiller délégué chargé de l'habitat. « C'est une bonne idée, mais en quoi ça doit coûter 290.000 € ? », s'est demandée Agnès Le Brun. « On va avoir des aides de l'Ademe et du conseil régional », a fait savoir François Girotto.
 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 05:42
Lundi 3 juillet: débrayage à l'hôpital de Morlaix avec le soutien du comité de défense de l'hôpital (Le Télégramme, 4 juillet 2017)

Hier matin, une cinquantaine de salariés du centre hospitalier des pays de Morlaix a débrayé pendant une heure à l'appel du syndicat Sud Santé pour dénoncer la réduction du nombre de lits pendant la période estivale. La réorganisation saisonnière des services prévoit la fermeture ponctuelle de 60 lits.

« L'hôpital est sous tension »


« L'été va être très compliqué parce que l'hôpital est sous tension. La prise en charge des patients est de plus en plus difficile. Parfois, certaines personnes restent dans la chambre de réveil pendant une journée entière parce qu'il n'y a pas d'autres lits disponibles. On a besoin d'une forte mobilisation du personnel », a lancé Francis Landouar, secrétaire de la section de Sud Santé. Les représentants syndicaux rencontreront également la direction de l'hôpital, lundi prochain.

Pas de trêve estivale pour les syndicats


Certains membres du personnel ont également fait part de situations anormales à l'occasion de ce débrayage, comme « l'hospitalisation d'un patient masculin dans le service de maternité » ou « une patiente qui a subi une mastectomie renvoyée chez elle le soir même, faute de places disponibles ». Le comité de défense des usagers de l'hôpital était également présent. « Certaines personnes nous disent qu'elles préfèrent aller se faire soigner à Brest plutôt qu'à Morlaix. Le personnel n'a plus le temps d'écouter les patients », s'inquiète Martine Carn. De nouvelles actions sont prévues pendant l'été.
 

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 05:25
Françoise Raoult, vice-présidente à la culture, présidait la séance en l'absence de Jean-Luc Fichet en début de Conseil Communautaire, en attendant qu'il revienne

Françoise Raoult, vice-présidente à la culture, présidait la séance en l'absence de Jean-Luc Fichet en début de Conseil Communautaire, en attendant qu'il revienne

Nathalie Bernard, vice-présidente à l'environnement (transport)

Nathalie Bernard, vice-présidente à l'environnement (transport)

François Girotto (PS) et Marlène Tilly (droite morlaisienne), tous ceux conseillers délégués en charge du logement, ont pu faire étalage de leurs divergences sur l'appel à projet pour une plateforme guichet unique pour la rénovation énergétique des logements

François Girotto (PS) et Marlène Tilly (droite morlaisienne), tous ceux conseillers délégués en charge du logement, ont pu faire étalage de leurs divergences sur l'appel à projet pour une plateforme guichet unique pour la rénovation énergétique des logements

Guy Pennec a présenté le rapport d'activité de Sotraval qui brûle les déchets de la communauté à Brest

Guy Pennec a présenté le rapport d'activité de Sotraval qui brûle les déchets de la communauté à Brest

François Hamon le maire de St Martin s'est exprimé sur l'assainissement

François Hamon le maire de St Martin s'est exprimé sur l'assainissement

Agnès Le Brun a jugé peu justifiée la subvention Maison du Monde pour le Resam et a plaidé de manière générale pour plus d'économies, sauf pour le meeting aérien aéro passion et la subvention de la communauté qu'elle a jugé insuffisante, même si elle comprend 6000€ de financement d'un repas gala avec invités VIP ville de Morlaix- lycée...

Agnès Le Brun a jugé peu justifiée la subvention Maison du Monde pour le Resam et a plaidé de manière générale pour plus d'économies, sauf pour le meeting aérien aéro passion et la subvention de la communauté qu'elle a jugé insuffisante, même si elle comprend 6000€ de financement d'un repas gala avec invités VIP ville de Morlaix- lycée...

Clothilde Berthemet en charge de l'international a présenté la délibération pour la subvention à la Maison du Monde du Resam pour la mobilité des jeunes et l'aide pour l'internationalisation du territoire (financement de rencontres presses avec les médias étrangers)

Clothilde Berthemet en charge de l'international a présenté la délibération pour la subvention à la Maison du Monde du Resam pour la mobilité des jeunes et l'aide pour l'internationalisation du territoire (financement de rencontres presses avec les médias étrangers)

Yves Moisan (maire de Ploézoch et vice président au tourisme) a présenté un bilan rapide et les projets de la Maison du Tourisme, subventionnée pour 887 000€

Yves Moisan (maire de Ploézoch et vice président au tourisme) a présenté un bilan rapide et les projets de la Maison du Tourisme, subventionnée pour 887 000€

Ismaël Dupont est intervenu sur l'achat du bâtiment d'Orange rue du Poulfanc en contrebas de la gare par Morlaix-Communauté pour le bénéfice de l'entreprise Viséo et sur le théâtre du pays de Morlaix et une subvention jugée insuffisante au regard du budget en déficit du théâtre malgré les 91% de taux de remplissage

Ismaël Dupont est intervenu sur l'achat du bâtiment d'Orange rue du Poulfanc en contrebas de la gare par Morlaix-Communauté pour le bénéfice de l'entreprise Viséo et sur le théâtre du pays de Morlaix et une subvention jugée insuffisante au regard du budget en déficit du théâtre malgré les 91% de taux de remplissage

Jean-Paul Vermot est aussi intervenu sur l'achat de l'immeuble d'Orange pour Viséo (l'ouverture de négociation d'achat en fait) et sur le théâtre

Jean-Paul Vermot est aussi intervenu sur l'achat de l'immeuble d'Orange pour Viséo (l'ouverture de négociation d'achat en fait) et sur le théâtre

Jean-Michel Parcheminal est intervenu sur les contraintes d'élagage et de remplacement des poteaux électriques pour l'arrivée du haut débit et de la fibre optique

Jean-Michel Parcheminal est intervenu sur les contraintes d'élagage et de remplacement des poteaux électriques pour l'arrivée du haut débit et de la fibre optique

Jean-Luc Fichet

Jean-Luc Fichet

Photos du Conseil Communautaire de Morlaix-co du lundi 3 juillet 2017 (Pierre-Yvon Boisnard)
George Auregan est intervenu sur le théâtre en réponse aux interventions d'Ismaël Dupont, Agnès Le Brun, Jean-Luc Fichet, Jean-Paul Vermot

George Auregan est intervenu sur le théâtre en réponse aux interventions d'Ismaël Dupont, Agnès Le Brun, Jean-Luc Fichet, Jean-Paul Vermot

les vice-présidents Guy Pouliquen, Yvon Le Cousse, Guy Pennec

les vice-présidents Guy Pouliquen, Yvon Le Cousse, Guy Pennec

Photos du Conseil Communautaire de Morlaix-co du lundi 3 juillet 2017 (Pierre-Yvon Boisnard)
Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 05:25
La CFDT, SUD, et la CGT appellent à la mobilisation des personnels pour un débrayage à l'hôpital de Morlaix ce lundi 3 juillet à 10h

Après la CFDT et Sud, c'est la CGT qui est revenue sur la situation que rencontre le centre hospitalier des pays de Morlaix. « Nous sommes solidaires de Sud et appelons le personnel à se joindre au mouvement de débrayage organisé lundi (demain) matin, de 10 h à 11 h », commence le syndicat en expliquant les raisons de son mécontentement. « A ce jour, il n'y a plus de place sur l'hôpital général quand des patients de psychiatrie, de soins de suite ou de maison de retraite décompensent. Ils doivent être maintenus dans leur service au lieu d'être orientés vers celui adapté à l'aggravation de leur santé, et ce malgré une prise en charge lourde et complexe pour le personnel qui est déjà en effectif réduit, parfois même isolé et sans médecin. Comment allons-nous pouvoir supporter tout l'été ces conditions de prise en charge ? », s'interroge la CGT, en livrant quelques exemples : « Le week-end dernier, l'interne de garde a dû faire des sorties dès le dimanche matin pour pallier le manque de lits. Et cela n'a pas été suffisant ». Selon la CGT, « des enfants de pédiatrie ont été transférés dans d'autres établissements car l'hôpital a fermé des lits dans ce service. Des patients relevant de la gastro-entérologie ont été admis en maternité faute de lits ».

« Chaque année, nous connaissons des difficultés estivales. Mais jamais nous n'avons été confrontés à tant de fermetures de lits. Cette situation est très inquiétante. Elle promet beaucoup de difficultés pour cet été ».

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 20:26
Manif pour l'hôpital de Morlaix du 27 avril 2017

Manif pour l'hôpital de Morlaix du 27 avril 2017

Les syndicats de l'hôpital de Morlaix (CGT, SUD et CFDT) appellent à un débrayage demain matin, lundi 3 juillet, à 10 h.
 

Tous les adhérents du comité de défense de l'hôpital qui le peuvent sont invités à soutenir leur action en étant présents à 10 h devant le bâtiment administratif de l'hôpital de Morlaix.


Roger Héré, pour le Comité de défense de l'hôpital de Morlaix

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011