Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2022 1 19 /09 /septembre /2022 07:31
21 septembre 2022 : Mobilisons-nous pour la paix et le désarmement (PCF)
21 septembre : Mobilisons-nous pour la paix et le désarmement

En envahissant l’Ukraine, V. Poutine a déclenché une tragédie au cœur de l’Europe avec son cortège de crimes, de destructions et de réfugiés. Cette guerre, à l’image de celle d’Afghanistan, d’Irak, de Syrie ou du Sahel, ne peut être gagnée mais sème la terreur, le chaos, et porte en germes de nouveaux antagonismes, de nouveaux conflits, de nouvelles violences notamment contre les femmes.

L’OTAN sort renforcée de cette escalade guerrière, légitimant les logiques de confrontation qui conduisent à une remilitarisation de l’Europe, à une augmentation des dépenses d’armement, alors que ce commerce affiche déjà une insolente prospérité. Elle entend aussi passer d’un rôle régional à un rôle global afin d’intervenir sous toutes les latitudes. Y compris, le cas échéant, contre la Chine.

Quelles que soient les divergences politiques avec tel ou tel État, aucun peuple du monde n’a intérêt à cette militarisation des relations internationales. Les défis mondiaux ne se résoudront pas dans la guerre. Et l’Europe n’a rien à gagner à l’opposition entre le bloc occidental et le reste du monde.

Les menaces potentiellement dévastatrices des guerres et des économies de guerre, nous éloignent des grands défis humains et de ceux qui menacent la planète : le réchauffement climatique avec sa succession de catastrophes (sécheresse, inondations, montée des océans, pollution, destruction du vivant…) ainsi que les insécurités humaines (économiques, alimentaires, sanitaires, énergétiques…). Les inégalités mondiales croissantes face à ces défis sont à la source de nouvelles conflictualités.

Les guerres, le changement climatique et les diverses formes d’insécurités ne sont pas étrangers les uns aux autres. La combinaison des activités humaines sur la nature, avec la course aux profits, le productivisme, la prédation des ressources naturelles, détruit notre patrimoine commun.

Les richesses du monde, le travail humain, la science et les technologies doivent servir l’avenir du genre humain et de la planète et non pas la sophistication des guerres et des armements.

Ensemble, nous devons ouvrir d’autres voies.

Les défis contemporains ne connaissent pas les frontières et ne se régleront qu’à l’échelle globale. Nous sommes désormais dans une obligation de solidarité humaine, car personne ne gagnera contre les autres.

La course aux armements et la nucléarisation du monde sont des obstacles à l’émergence d’un nouvel ordre mondial plus juste et plus durable. Elles confortent les systèmes de dominations. Les milliards qui partent dans le fracas des bombes et détournent d’immenses richesses seraient plus utiles dans l’élaboration de grands projets communs pour l’humanité, dans le respect de la souveraineté des peuples, la justice sociale, la démocratie, la liberté, le partage des connaissances et la métamorphose écologique, conformément à la Charte des Nations unies et aux huit domaines de la culture et de la paix définis par l’Unesco. Cela ne se fera pas sans coopération, sans désarmement ni processus d’élimination des armes nucléaires.

Même s’il est étroit dans ce monde de fracas, le chemin existe pour bâtir un projet global de sécurité humaine. Les voix des peuples unis et des organisations de la société civile peuvent être efficaces, permettant, dans un cadre multilatéral, de construire une paix durable.

C’est le sens de l’appel lancé par Fabien Roussel en faveur de la paix et du désarmement.

Pascal Torre
responsable-adjoint du secteur international
chargé du Maghreb et du Moyen-Orient

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2022 1 19 /09 /septembre /2022 06:48
Résolution du Conseil National du Parti Communiste Français - 18 septembre 2022

Résolution du Conseil national du PCF

18 septembre 2022

Réunis en conseil national, les communistes appellent en premier lieu à faire du mercredi 21 septembre une grande journée de mobilisation pour la paix et la fin des conflits armés partout dans le monde. Nous appelons à la mobilisation contre la guerre en Ukraine, décidée et déclenchée par le pouvoir russe, afin d’y mettre un terme et de conjurer les risques qui l’accompagnent. L’OTAN, renforcée par l’escalade guerrière en cours, légitime des logiques dangereuses de confrontation, de remilitarisation de l’Europe et d’augmentation des dépenses d’armement.

Nous appelons la France à agir pour une solution diplomatique, seule solution pour mettre un terme aux souffrances humaines qu’elle engendre et écarter le risque d’utilisation d’armes de destruction massive et d’armes nucléaires et celui d’une extension du conflit qui pourrait déboucher sur une nouvelle guerre mondiale. Cela passe par une conférence européenne pour la paix et la sécurité collective avec l’ensemble des États.

Après un été marqué par l’inflation grandissante alors que le CAC 40 tutoie des records ainsi que par les conséquences du dérèglement climatique, la rentrée se fait sous la menace de la récession et la montée des problèmes énergétiques. En cette rentrée, des millions de nos concitoyennes et concitoyens affrontent d’immenses difficultés face à la hausse des prix et la casse par le pouvoir des services publics d’éducation et de santé.

Ces événements révèlent la profondeur des crises en cours qui ont toutes en commun d’être nourries par le capital et qui s’alimentent mutuellement. Pour conjurer la crise capitaliste et relever les défis de ce siècle, l'heure est à construire un renouveau du communisme français.

La politique du pouvoir et de l’union des droites, faite de gros cadeaux aux profits, de petits chèques aux milieux populaires et de nouvelles régressions sociales, ne permet pas de répondre à l’exigence d’une vie digne pour chacune et chacun et aux défis économiques, sociaux et énergétiques. Réforme de l'assurance chômage, réforme des retraites, budgets d'austérité pour la sécurité sociale et l’État, restrictions énergétiques... c'est un programme de classe, un programme de combat pour faire payer la crise au peuple qu’annonce Emmanuel Macron en cette rentrée. La situation est d’autant plus grave que le Rassemblement national, à l’influence décuplée à l’Assemblée nationale, cherche à exploiter la première occasion offerte par la crise de régime pour développer sa politique raciste et xénophobe.

Relever les défis du travail et de l’énergie

Le chômage touche aujourd’hui près de 6 millions de nos concitoyens et la précarité se renforce avec plus de 100 000 personnes supplémentaires qui ont eu recours à l’aide alimentaire depuis le début de l’année. Des centaines de milliers de salariés démissionnent tandis que de fortes pénuries d’emploi se font jour dans de nombreux domaines.

Face à la crise du marché du travail capitaliste et aux exigences sociales et écologiques, le PCF lance une grande campagne pour faire du travail, de l’emploi, de la formation et de l’intervention des salarié.e.s un enjeu central du débat politique, mettre en échec les réformes programmées, notamment celles de l’assurance chômage et des retraites, obtenir des avancées immédiates telle la hausse des salaires, des indemnités chômage et l’amélioration des conditions de travail, des embauches et faire grandir l’exigence d’une sécurisation de l’emploi et de la formation pour garantir à chacun.e le droit à un emploi ou une formation dans une sécurité de revenus.

Le PCF appelle également toutes les forces vives du pays à mener ensemble une grande campagne unitaire contre le projet gouvernemental de recul de l’âge de départ en retraite et à construire un contre-projet pour une réforme des retraites digne du XXIe siècle.

En outre, à quelques mois de l’hiver, beaucoup de nos concitoyen.ne.s ont cette même question en tête : vais-je pouvoir payer mes factures d'énergie, ne pas souffrir du froid ou devoir choisir entre me nourrir correctement, me déplacer ou me chauffer ?

Face à l’inquiétude populaire devant la hausse des prix de l’énergie et pour relever le défi énergétique, après l’appel de Fabien Roussel à une résistance républicaine des collectivités et celui de maires communistes et de gauche, le PCF appelle à faire grandir la mobilisation avec les salariés, les élus, les collectivités et la population pour une maîtrise publique de l’énergie, des formations et des embauches massives, pour sortir le gaz et l’électricité du marché européen comme l’Espagne et le Portugal et fixer les prix en fonction de la réalité des coûts de production par EDF et Engie qui doivent devenir des établissements publics sous maîtrise sociale et collective. En effet, il est nécessaire tant pour les collectivités, que pour les entreprises et nos concitoyen.ne.s que le prix de l’énergie baisse.

C’est fort de cette ambition et de ces propositions que Fabien Roussel engage avec les communistes un tour de France des régions pour poursuivre le dialogue initié en grand avec les Français.es lors de l’élection présidentielle, des élections législatives et des luttes récentes.

Développer les mobilisations sociales

C’est fort de cette ambition et de ces propositions que les communistes appellent les Français.es et les forces vives du pays, forces de gauche et écologistes de la Nupes et au-delà, forces syndicales et associatives à contribuer en priorité à la réussite de la journée du 22 septembre pour la santé publique et de la journée interprofessionnelle du 29 septembre pour l’emploi et les salaires.

La mobilisation unitaire des salarié.e.s, de leurs organisations syndicales, sur leurs lieux de travail, par la grève et toute forme d’actions, est un élément central du combat pour les salaires, l’emploi, la défense des retraites contre la domination capitaliste. Dans toutes les mobilisations à venir, le travail en commun et le respect des organisations syndicales est un gage d’élargissement et de succès.

Notre objectif est de réussir ces journées et aussi les mobilisations qui vont suivre, dont la marche nationale annoncée par plusieurs organisations, en travaillant à co-construire avec les organisations syndicales.

C’est en ce sens que nous appelons toutes les organisations d’ores et déjà parties prenantes de l’initiative du 16 octobre à créer les conditions avec nous d’un élargissement du rassemblement en perspective de la réunion unitaire du 4 octobre prochain. Ce travail unitaire exigeant est pour les communistes une nécessité pour décider de la participation de notre parti à la marche proposée.

Le PCF contribuera dans la durée à développer les mobilisations sociales les plus larges pour mettre en échec la politique de Macron et des droites, obtenir des avancées immédiates pour le peuple, les salarié.e.s et faire grandir l’exigence de changements radicaux, sociaux, écologiques et démocratiques, pour dépasser les logiques capitalistes. Il appelle notamment à participer aux mobilisations féministes du 28 septembre pour l’IVG et du 25 novembre contre les violences sexistes et sexuelles.

Enfin, le Conseil national du PCF lance ce jour la préparation du 39e Congrès de notre parti qui se tiendra les 7,8 et 9 avril 2023 et envisage de le réunir à Marseille si les bonnes conditions matérielles d’organisation le permettent.

Paris, le 18 septembre 2022

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2022 7 18 /09 /septembre /2022 08:24
Interview de Fabien Roussel - Ouest-France, 18 septembre 2022
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2022 6 17 /09 /septembre /2022 06:57
Locaux du PCF Finistère et de la section de Brest dégradés à Brest - halte à la violence politique!
Locaux du PCF Finistère et de la section de Brest dégradés à Brest - halte à la violence politique!

Après l'extrême-droite à deux reprises cette année (croix gammées, menaces contre les "gauchistes" que nous serions, inscriptions et autocollants pro-Zemmour, dont certains avec des armes) qui a dégradé et taggé les locaux du PCF Finistère à Brest ces derniers mois, c'est le tour d'autres hurluberlus qui après la Fête de l'humanité - la plus grande fête populaire de France avec la participation de 400 000 personnes pendant 3 jours - ont cru bon dans leur petite ou grosse tête mal faite d'insulter les communistes et de dégrader le bien acquis par le travail des militants du parti qui s'est battu pour une très grande partie des conquêtes sociales et politiques en France: le mot "MEDEF" recouvrant la porte du local de la fédération PCF et de la section de Brest, 5, rue Henri Moreau, du nom d'un ouvrier résistant communiste brestois exécuté par les nazis au mont Valérien en 43, la phrase inepte "la France des allocs vous chie dessus" bariolant le mur de la fédé rue André Berger, du nom d'un autre jeune résistant communiste tué au Mont Valérien.

Des provocations qui visent bien sûr encore et encore, jusqu'à plus soif, à détourner le sens des propos de Fabien Roussel défendant le refus de l'organisation capitaliste du chômage, et la défense du travail pour tous, comme élément structurant de la vie personnelle et sociale, et à porter le soupçon et le discrédit sur une prétendue dérive droitière du PCF qui subitement emboîterait le pas d'une politique et d'une idéologie du Medef qu'il a toujours combattu, et parfois tellement seul... Bien évidemment Fabien Roussel et les communistes défendent l'augmentation des minima sociaux et du RSA autant que celles des salaires, des retraites, et une sécurité sociale couvrant à 100% les dépenses de santé, comme nous promouvons l'extension et la défense du logement social, de la gratuité du service public, pour garantir l'accès universel - c'est dans nos programmes électoraux et dans nos propositions parlementaires en continu depuis des années - et nous avons toujours lutté contre la pauvreté et les inégalités dans la lutte parlementaire, au niveau des collectivités, de la lutte politique et sociale.

Mais nous défendons aussi une société où tout le monde aurait accès à un travail bien payé et non exploité ou aliéné, car le travail finance la sécurité sociale et les solidarités, et est un élément nécessaire de la satisfaction des besoins sociaux. Nous ne croyons pas à la fin du travail, nous ne voulons pas de la disparition des industries, de la destruction de l'agriculture.

Nous continuerons à le faire, avec la fierté des valeurs que nous portons, sans nous laisser intimider par quiconque, et surtout pas par le harcèlement bien orchestré venu d'une certaine gauche qui donne libre cours régulièrement à son anti-communisme viscéral.

Il y a quelques mois, suite aux présidentielles, les locaux du PCF Ille-et-Vilaine et ceux de bien d'autres sections et fédérations encore avaient été dégradés. Nous avions retrouvé des pancartes insultantes devant le local du PCF Morlaix nous accusant de favoriser Macron et la droite en ayant présenté la candidature de Fabien Roussel. Tout ça bien sûr sous couvert d'anonymat mais avec des messages quasi signés. Ça suffit maintenant!

Un climat de violence politique entretenu aussi par le harcèlement des militants sur les réseaux sociaux, les insultes, sarcasmes vulgaires, et menaces que nombre d'entre eux ont dû subir, un climat d'intimidation qui est profondément hystérique et anti-démocratique.

Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF Finistère

15 septembre 2022

Locaux du PCF Finistère et de la section de Brest dégradés à Brest - halte à la violence politique!

Article du Télégramme - ce 17 septembre 2022

« De tels actes ne sont pas dignes du débat que nous devons avoir à gauche », a réagi sur Twitter Enzo De Gregorio, secrétaire départemental du Mouvement des Jeunes Communistes, à la suite des tags perpétrés sur le local brestois du PCF. (Photo Le Télégramme/David Cormier)

À Brest, le local du PCF a été tagué, après la formule du premier secrétaire national, Fabien Roussel, à propos de la « gauche des allocs »

 

Image

À Brest, le local du PCF situé rue Henri-Moreau, en plein centre-ville, a essuyé deux tags, dont un ordurier, probablement inscrit dans la nuit du jeudi  15 au vendredi 16 septembre 2022. L’inscription sauvage à la bombe de peinture fait explicitement référence à la formule de Fabien Roussel, le premier secrétaire national du parti, qui, le 10 septembre, en marge de la Fête de l’Humanité, a opposé la « gauche du travail » à la « gauche des allocs ».

La formule a déclenché une polémique médiatique et une salve de critiques au sein de la Nupes. Et ces propos ne passent manifestement pas davantage dans la capitale du Ponant.

« De tels actes ne sont pas dignes du débat que nous devons avoir à gauche », a réagi sur twitter Enzo De Gregorio, secrétaire départemental du Mouvement des Jeunes Communistes.

tribune de Fabien Roussel parue dans Le Monde cette semaine.
« J’assume défendre le parti du travail »
Le secrétaire national du PCF répond, dans une tribune au « Monde », aux critiques suscitées par ses propos sur « la gauche du travail » face à « la gauche des allocations [et] des minima sociaux ». Et persiste. Selon lui, le défi de la gauche est de « travailler à une société qui garantit à chacun d’avoir un emploi, une formation et un salaire tout au long de sa vie ».
En déclarant préférer le travail au chômage, je n’imaginais pas provoquer pareille polémique. Que n’avais-je dit ? Certains ont pris leurs plus beaux airs indignés et y ont vu une saillie inspirée des pires discours de la droite réactionnaire. D’autres sont allés jusqu’à s’élever contre un racisme à peine larvé. Quel délire !
Quand on parle des autres, on parle d’abord de soi. En s’indignant ainsi, que disent-ils d’eux-mêmes ? Qu’ils ont démissionné. Qu’ils ont renoncé à la grande ambition qui devrait rassembler la gauche : celle d’éradiquer le chômage. Si l’esclavagisme revenait demain, ils négocieraient avec le Medef le poids des chaînes. Pas moi. Car le chômage tue, il bousille des vies. Il fait basculer des familles entières dans la pauvreté. Il instille partout le venin de la division entre ceux qui ont un emploi et ceux qui en sont privés. De là où je vous parle, dans ce Nord ouvrier depuis si longtemps fier de ses usines et du savoir-faire de ses travailleurs, on sait la dureté du travail et le coût du chômage. On sait intuitivement que le chômage est « l’armée de réserve » du capital, comme le disait si bien Marx.
Remettre en cause la logique libérale du chômage
C’est la menace du chômage qui permet au Medef et aux libéraux d’imposer les bas salaires, les horaires élargis sans supplément de rémunération, le quotidien infernal d’une vie sans pause et sans plaisirs. Et nous devrions accepter le chômage de masse et nous contenter de garantir un revenu d’existence ? Il est temps, au contraire, de remettre en cause les logiques libérales qui ont toujours entretenu le chômage plutôt que de l’éradiquer, qui ont préféré l’accompagner plutôt que d’empêcher le déménagement de pans entiers de notre industrie.
Ouvrons les yeux. L’industrie représentait 24 % de notre PIB en 1980 et seulement 10 % en 2019. Notre flotte de pêche est passée de 11 500 bateaux, en 1983, à 4 500, aujourd’hui. Quant à la saignée paysanne, elle nous a fait passer de 1 263 000 exploitations agricoles, en 1979, à 429 000, en 2017. Résultat : 5 millions de privés d’emplois, 2 millions de bénéficiaires du RSA, 4,5 millions de primes d’activité versées par la CAF. Et 10 millions de Français sous le seuil de pauvreté. Beau succès.
Alors, j’assume. Je me bats pour une société qui se fixe comme horizon de garantir un emploi, une formation, un salaire à chacun de ses concitoyens. Et je m’inscris en faux contre ceux qui théorisent la « fin du travail ». Ce discours passe totalement à côté des réalités qui se font jour. Ayons de l’ambition pour notre pays.
Tant de besoins mériteraient d’être satisfaits. De quoi permettre à chacun de trouver sa place dans la société et de retrouver sa dignité par le travail.
Redonner du sens au travail
Regardez ces classes sans professeurs, ces trains qui ne circulent pas faute de conducteurs, ces services d’urgences fermés faute de personnels. Qui peut croire que nous relèverons le service public sans fonctionnaires en plus ? Qui peut imaginer que nous conduirons la transition écologique sans créer d’emplois ? Qui peut penser que nous pourrons reconquérir notre souveraineté énergétique, industrielle, alimentaire sans millions d’emplois supplémentaires ni formations massives ?
Bien sûr, à titre transitoire, les salariés ont besoin de protections, d’accompagnement et je serai à leur côté pour dénoncer toutes les attaques du gouvernement contre eux, avec cette réforme de l’assurance-chômage ou encore le projet de travail obligatoire en échange du RSA.
Mais quel beau défi pour un pays, pour la gauche, que de travailler à une société qui garantit à chacun d’avoir un emploi, une formation et un salaire tout au long de sa vie professionnelle. Un projet révolutionnaire qui va de pair avec l’amélioration des conditions de travail, la hausse des salaires, la réduction du temps de travail et le rétablissement de la retraite à 60 ans et vise à sécuriser tous les âges de la vie. Redonnons du sens au travail en l’émancipant de la puissance aveugle du marché et en se posant partout la question : comment produire et répondre à nos besoins, en respectant autant les êtres humains que la planète ? C’est l’ambition qui m’anime. Ni plus ni moins.
Fabien Roussel est député du Nord et secrétaire national du PCF.
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2022 2 13 /09 /septembre /2022 07:26
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
ça s'active le matin à l'épluchage et la découpe des légumes du Kig ha Farz

ça s'active le matin à l'épluchage et la découpe des légumes du Kig ha Farz

le bar du stand du PCF Finistère - Photo de Daniel Laporte

le bar du stand du PCF Finistère - Photo de Daniel Laporte

Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Stand du PCF Finistère de la fête de l'Huma 2022 - Premières photos de 3 jours de travail et de fête dans une ambiance joyeuse et fraternelle
Michel Prigent - Photo Claude Bellec

Michel Prigent - Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec - Denis Huet en pleine conversation

Photo Claude Bellec - Denis Huet en pleine conversation

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec - Adrien, Juliette, Enora et Meven au bar du PCF Finistère

Photo Claude Bellec - Adrien, Juliette, Enora et Meven au bar du PCF Finistère

Photo Claude Bellec - Tracy à la préparation des huîtres

Photo Claude Bellec - Tracy à la préparation des huîtres

Photo Claude Bellec - Jacky, Christian et Larry à la préparation des huîtres

Photo Claude Bellec - Jacky, Christian et Larry à la préparation des huîtres

Photo Claude Bellec - Anne-Marie et Fannie à la caisse du stand du PCF Finistère

Photo Claude Bellec - Anne-Marie et Fannie à la caisse du stand du PCF Finistère

Photo Claude Bellec - Simon et Fannie

Photo Claude Bellec - Simon et Fannie

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec - Cécile à la vente de tee-shirt

Photo Claude Bellec - Cécile à la vente de tee-shirt

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec

Photo Claude Bellec - Catherine et Jeannine, fête de l'Humanité 2022, stand du PCF Finistère

Photo Claude Bellec - Catherine et Jeannine, fête de l'Humanité 2022, stand du PCF Finistère

Photo Daniel Laporte

Photo Daniel Laporte

Photo Daniel Laporte

Photo Daniel Laporte

Déplacer une Fête, la plus grande de France, une Fête unique en son genre car elle mêle politique, culture, gastronomie et solidarité internationale, était un défi titanesque. La Fête de l'Humanité fait partie de notre patrimoine national. Pour autant, après 50 ans passés en Seine-Saint-Denis, les craintes étaient nombreuses : le public allait-il nous suivre sur les pistes de La Base 217 qui ont vu les essais du Concorde ? Après deux années de préparation et grâce au soutien de nos souscripteurs, la 87 e édition a réussi son envol au-delà de toutes nos attentes ! 400 000 personnes... Mille mercis à chacune et chacun pour son engagement, et au public chaleureux et fraternel.

Sur le stand du Finistère, 67 bénévoles ont accueilli plusieurs centaines de personnes tout au long des 3 jours de la fête, du vendredi 9 septembre au dimanche 11 septembre. Le stand avait été préparé et installé dans des conditions difficiles par une douzaine valeureux monteurs et bâtisseurs du lundi au jeudi. Merci à eux: Kaltouma, Anne-Marie, Armand, Patrick, Roger, Claude, Fannie, Melissa, Joachim, Jeannine, Enzo, Alexandra, Jean-Philippe, Bruno, Ismaël, Nina, Aloys, Floriane, Catherine, Marion, Christian, Jacky, Aurélien, Mattéo, Gladys, Soazig, Roger, Denis, Daniel, Juliette, Jeremy, Enora, Diane, Mattéo, Hugues, Cécile, Serge, Colette, Glenn, Sébastien, Romaric, Charaffedine, Taran, Amaury, Adèle, Paul, Daniel, Nimir, Jean-Marie, Adrien, Lionel, Honorine, Pascal, Cindy, Michel, Steven, Larry, Meven, Pascal, Ronan, Julia, Fabien, Michel, Louise, Odette, Valérie, Tracy, etc.

Merci aussi à tous ceux qui ont fréquenté notre stand, goûté nos plats succulents et nos boissons, et mis une si belle ambiance sur le stand.

Un Kig-ha-Farz tellement délicieux sur le stand du Finistère de la fête de l'huma 2022 qu'il n'en restait plus le samedi soir et qu'un restaurateur du 15e arrondissement de Paris qui en fait régulièrement dans son restaurant a dit a Ronan qu'il en avait rarement mange d'aussi bon, lui demandant la recette derechef. Chapeau l'artiste et sa vaillante équipe en cuisine, Catherine, Christian, Gladys, etc.

A partir du vendredi soir, le stand a très bien marché au bar et au restaurant, avec une très belle affluence et une magnifique ambiance. Il n'y avait plus de Kig-Ha-Farz dès le samedi soir et plus de saucisses de Molène-Pommes de Terre grenailles dès le dimanche à 13h. Tout le vin du pays nantais est parti, et on ne parle pas du chouchen, du lambig, du karambig, etc.

+ 200 tee-shirts originaux finistériens "Campagne de Fabien Roussel - Jours heureux 2022" vendus avec le tee-shirt du dessinateur brestois Éric Apperé à cette fête de l'humanité 2022 devant le stand. Une réussite! Il ne nous en restait que quelques unités en XL et XXL. Bravo a Ronan Tanguy pour l'idée du tee-shirt, au dessinateur Eric Appéré pour la réalisation et à notre équipe de vendeurs du stand du PCF Finistère.

Il restait quelques bourriches d'huîtres et on a vendu des huîtres au détail à la fin de la fête, notamment au mathématicien à la médaille Fields et député Cédric Villani, dont on a découvert à la fête qu'il était abonné à "Progressistes", la revue de débat et de réflexion scientifique du PCF, dirigée par Amar Bellal. 

Un immense merci à tous nos bénévoles pour leur investissement sur le stand.

Merci en particulier, et à tous ceux qui ont contribué à préparer la fête en amont (achat, préparation logistique, chargement et déchargement) sans pouvoir forcément monter à Plessy-Paté.

Photos Ismaël Dupont, Jacqueline Héré, Gilles Dussautiez, Daniel Laporte, Gladys Grelaud, etc.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2022 2 13 /09 /septembre /2022 06:23
Au meeting de Fabien Roussel de la fête de l'Humanité 2022, devant 10 000 personnes, un mariage symbolique...
Fabien Roussel marie symboliquement un Finistérien à son compagnon lors de la fête de l’Huma

Ouest-France, 11 septembre 2022

​Il se souviendra longtemps de l’édition 2022 de la fête de l’Huma, à Paris. Samedi 10 septembre, Enzo de Gregorio, secrétaire départemental du Finistère du Mouvement jeunes communistes de France, a été marié symboliquement à son compagnon, Paul Mongault-Girard, par Fabien Roussel, le secrétaire national du PCF, devant plusieurs milliers de personnes.

C’est une scène insolite, mais touchante, à laquelle les spectateurs de la fête de l’Huma, à Paris, ont pu assister, samedi 10 septembre 2022. Alors que Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste français (PCF), candidat à la présidentielle de 2022, achevait son meeting sur la scène Angela Davis, il a décidé de marier symboliquement deux jeunes militants de 19 ans : Paul Mongault-Girard et Enzo de Gregorio.

C’est une scène insolite, mais touchante, à laquelle les spectateurs de la fête de l’Huma, à Paris, ont pu assister, samedi 10 septembre 2022. Alors que Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste français (PCF), candidat à la présidentielle de 2022, achevait son meeting sur la scène Angela Davis, il a décidé de marier symboliquement deux jeunes militants de 19 ans : Paul Mongault-Girard et Enzo de Gregorio.

« Nous nous sommes mis en couple il y a un an, à la fête de l’Huma »

Tous deux sont membres du Mouvement Jeunes communistes de France (MJCF). Paul Mongault-Girard est secrétaire à l’organisation à Paris, Enzo de Gregorio, secrétaire départemental du MJCF, et originaire de Carantec. Contactés par téléphone, les deux jeunes hommes racontent : « C’est symbolique pour nous, nous nous sommes mis en couple il y a un an, à la fête de l’Huma ». Devant « 5000 à 10 000 personnes », estiment-ils, ils se sont embrassés.

Au meeting de Fabien Roussel de la fête de l'Humanité 2022, devant 10 000 personnes, un mariage symbolique...
Photo de Daniel Laporte

Photo de Daniel Laporte

Photo de Daniel Laporte

Photo de Daniel Laporte

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2022 1 12 /09 /septembre /2022 07:00
Photos de l'inauguration de l'espace Bretagne de débats et de concerts - Fête de l'Huma 2022 - avec Gladys Grelaud, Enzo De Gregorio, Philippe Jumeau
Photos de l'inauguration de l'espace Bretagne de débats et de concerts - Fête de l'Huma 2022 - avec Gladys Grelaud, Enzo De Gregorio, Philippe Jumeau
Photos de l'inauguration de l'espace Bretagne de débats et de concerts - Fête de l'Huma 2022 - avec Gladys Grelaud, Enzo De Gregorio, Philippe Jumeau

Inauguration de l'espace PCF Bretagne de débat et de concerts le samedi 10 septembre à 12h avec Gladys Grelaud, une des quatre conseillères régionales PCF de Bretagne, Philippe Jumeau, porte-parole du comité régional PCF, Enzo de Gregorio, responsable de la JC Finistère.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2022 1 12 /09 /septembre /2022 05:58

C'est Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et candidat aux présidentielles 2022 qui intervient lors du grand meeting de la Fête 2022

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2022 7 11 /09 /septembre /2022 06:08
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 06:05
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011