Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 06:27
Comité des jours heureux - Pays de Morlaix, comme nous, appelez à voter pour Fabien Roussel et engagez-vous dans la campagne présidentielle!

Après la réunion du Mercredi 24 novembre 2021 :

Prochaine réunion du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix Mardi 21 décembre 2021 (18 h – local PCF Morlaix)

La presse sera invitée en début de réunion pour l’informer et pour qu’elle informe de la création de ce Comité et de son activité.

Lors de cette réunion, nous discuterons des arguments à construire pour défendre les propositions présidentielles de Fabien Roussel et de la campagne des Jours Heureux.

On y définira aussi notre activité à venir.

Il est possible aussi de participer au financement de la campagne de Fabien ROUSSEL : tout camarade qui le peut est inviter à participer à souscription ouverte (chèque à l'ordre de "ADF - PCF 29"/ à envoyer à l'adresse PCF Pays de Morlaix/ 2 petite rue de Callac/ 29 600 Morlaix)

Pour rejoindre ce comité de soutien:

comite.jh.morlaix@gmail.com

daniel.ravasio@orange.fr

 

Ils appellent publiquement à voter Fabien Roussel sur le pays de Morlaix et s'engagent dans le comité des jours heureux du pays de Morlaix: 85 personnes à ce jour sur le pays de Morlaix. 

Patrick ASSELBOURG – Plourin les Morlaix

Manu AUDIGOU – Morlaix

Marie Laure AUDIGOU – Morlaix

Françoise BAGNIS - Saint-Pol-de-Léon

Roland BAGNIS – Saint-Pol-de-Léon

Serge BAZIN – St Martin des Champs

Patrick BEGUIVIN – Plouigneau

Annie BERGOT LE CALVEZ – Morlaix

Christophe BOUDROT - Plouigneau

Jules BOUEDEC – Lanmeur

François BOURVEN - Plougonven

Guillaume BOURVEN – Morlaix

Michelle BOURVEN – Morlaix

Maëla BURLOT - Morlaix

Martine CARN – Plougonven

René CARN – Plougonven

Marc CORBEL - Lanmeur

Fabienne CYRIAQUE - Plougonven

Paul DAGORN – Morlaix

Guy DAROL - Plouigneau

Monique DAVID – Morlaix

Eugène DAVILLERS – Morlaix

Enzo DE GREGORIO – Carantec

Corentin DERRIEN – Saint Thégonnec Loc Eguiner

Jean DREAN - Plouigneau et Quimper

Aloys DUPONT - Morlaix

Ismaël DUPONT – Morlaix

Camille GLIDIC - Île de Batz

Mona JAOUEN – Plounéour Menez

Michele GAMBACHE – Morlaix

Patrick GAMBACHE – Morlaix

Mariane GAUTHIER – Plouigneau

Walden GAUTHIER – Plouigneau

Gilles GRALL – Plounéour Menez

Muriel GRIMARDIAS - Lanmeur

Joël HELARY - Plourin-les-Morlaix

Roger HERE – Plouigneau

Yvon HUET –

Christelle KERBORIOU - Plougonven

Pascal KERBORIOU - Plougonven

Elise KEREBEL - Morlaix

Jean Roland LABROUSSE – Carantec

Mariette LABROUSSE – Carantec

Jérémy LAINE – Guimaec

Frédéric L’AMINOT – Morlaix

Andréa LAURO – Morlaix

Amélie LE CALVEZ - Sizun

Jean-Luc LE CALVEZ – Morlaix

Serge LE DOYEN – Plouegat Moysan

Georges LE DUFF – Lanmeur

Suzanne LE DUFF – Lanmeur

Josette LEFUR – Plougonven

Yvan LE GALL – Morlaix

Marie-Hélène LE GUEN – Morlaix

Yvon LEJEUNE – Plourin les Morlaix

Christiane LE JEUNE – Plourin les Morlaix

Henri LE LANN - Pleyber-Christ

François LE MEUR - Morlaix

Michel LESPAGNOL – Morlaix

Marie-Françoise MADEC – Morlaix

Vinko MARKOV – Morlaix

Gisèle MOAL – Plourin-les-Morlaix

Lucienne NAYET – Locquénolé

Dominique NOGUERES –

André NUIAOUET – Morlaix

Jean-Yvon OLLIVIER – Saint Martin des Champs

Dominique OLLIVIER – Saint Martin des Champs

André PAULUS - La Feuillée/ Morlaix

Patricia PAULUS - La Feuillée/ Morlaix

Françoise PILATTE - Morlaix

Pascal POUILLET – Locquénolé

Jean Claude POSTIC – Plouegat Guerrand

Michel PRIGENT – Plouigneau

Serge PUIL -Morlaix

Jan RAFFAELY – Sizun

Daniel RAVASIO – Saint Thégonnec Loc Eguiner

Daniel RIOU – Morlaix

Amélie SALZENSTEIN – Plougonven

Valérie SCATOLLIN – Morlaix

Mikael SEILLE – Pleyber-Christ

Michel TUDO DELER – Lanmeur

Jean François VERANT – Plougasnou

Comité des jours heureux - Pays de Morlaix, comme nous, appelez à voter pour Fabien Roussel et engagez-vous dans la campagne présidentielle!
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2021 2 23 /11 /novembre /2021 07:03
Ce mardi 23 novembre de 11h à 13h mobilisation devant l'hôpital pour la venue du représentant de Macron: la politique de casse de l'hôpital public n'est plus supportable!!!

Ce mardi 23 novembre de 11h à 13h soyons nombreux mobilisés  devant l'hôpital de Morlaix pour la venue du représentant de Macron: sa politique de casse de l'hôpital public n'est plus supportable!!!

Ouest-France Morlaix 22 novembre 2021

Un appel à la mobilisation devant l’hôpital pour la venue du secrétaire d’État, mardi, à Morlaix

​À l’occasion de la venue de Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la ruralité au centre hospitalier des Pays de Morlaix (Finistère), le comité de défense de l’établissement lance un appel à mobilisation ce mardi 23 novembre 2021, entre 11 h et 13 h, pour « stopper l’hémorragie des hôpitaux publics ».

Le comité de défense du centre hospitalier des pays de Morlaix appelle « toute la population du pays de Morlaix » à un rassemblement devant le bâtiment administratif de l’établissement de santé, ce mardi 23 novembre 2021, de 11 h à 13 h, à l’occasion de la venue de Joël Giraud, secrétaire d’État en charge de la ruralité.

« Urgence pour l’hôpital public »

« Urgence pour l’hôpital public », « accès aux soins pour toutes et tous ». Voilà les mots d’ordre de ce comité, qui estime que « le gouvernement doit stopper l’hémorragie des hôpitaux publics et permettre à tous les Français d’accéder aux soins et arrêter la maltraitance institutionnelle ».

Ce mardi 23 novembre de 11h à 13h mobilisation devant l'hôpital pour la venue du représentant de Macron: la politique de casse de l'hôpital public n'est plus supportable!!!
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 07:12
Solidarité avec les sans-papiers - appel à manifester pour la réouverture d'un accueil physique à la préfecture du Finistère et le droit au travail, mercredi 17 novembre, 13h30

Réouverture d'un accueil physique à la Préfecture du Finistère

Droit au travail pour toutes les personnes munies d'une promesse d'embauche

Le recours à la dématérialisation des démarches administratives s’est accentué au fil des années, devenant même systématique pour les demandes de titre de séjour. Toutes les procédures doivent désormais se faire en ligne, de la prise de rendez-vous jusqu'au dépôt du dossier.

Face à cette maltraitance institutionnelle, même les personnes en situation régulière ont des difficultés à accéder au guichet virtuel et perdent leurs droits lors du renouvellement de leur titre de séjour. Sous prétexte de simplification et d'efficacité, cette dématérialisation imposée a avant tout pour effet de priver les personnes de leurs droits en les gardant à distance de l’administration.

Pourtant le Conseil d’État a rappelé en 2019 que les dispositions réglementaires ne permettent pas de rendre obligatoire l’accomplissement des démarches administratives par voie électronique, mais qu'une alternative doit être proposée.

Un accueil physique doit être rétabli dans le Finistère, comme dans tout le pays, et la préfecture doit être dotée de moyens humains suffisants pour répondre aux besoins des usagers et garantir pour toutes et tous un véritable service public.

En outre, la préfecture doit permettre le droit au travail pour toutes les personnes disposant d'une promesse d'embauche.

Des personnes, qui travaillaient notamment dans l'agroalimentaire, ou le BTP ou l’hôtellerie / restauration, se sont vues refuser le renouvellement de leur titre de séjour avec l'interdiction de travailler. Or, de nombreux employeurs peinent ou ne parviennent pas à embaucher dans des métiers jugés en tension par la préfecture. Il faut permettre aux personnes munies d'une promesse d'embauche de contractualiser avec leur employeur en leur délivrant un titre de séjour renouvelable.

Les associations et organisations soussignées (*) appellent les usagers des services publics, français ou étrangers, avec ou sans papiers, à se rassembler à Quimper devant la préfecture, rue piétonne Sainte-Catherine, le mercredi 17 novembre 2021 de 13 h 30 à 15 h 30.

 

 (*) liste des associations et organisations …

PCF Quimper et PCF Finistère

avec

Droit d'Asile Quimper Cornouaille

Temps Partagé

Attac-Quimper

100 pour un toit Cornouaille

et de nombreuses autres organisations

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 14:26
Photo Pierre-Yvon Boisnard, 6 novembre 2021

Photo Pierre-Yvon Boisnard, 6 novembre 2021

Photo Pierre-Yvon Boisnard, 6 novembre 2021

Photo Pierre-Yvon Boisnard, 6 novembre 2021

Présence du PCF sur le marché de Morlaix ce samedi 6 novembre 2021

Après avoir tracté auprès des salariés des entreprises Sermetta et Bosh, les communistes morlaisiens étaient présents sur le marché de Morlaix ce samedi matin, place des Otages et place Allende, pour distribuer le tract de Fabien Roussel sur le soutien au pouvoir d'achat des français et le journal santé du PCF en Bretagne, A cœur ouvert, édition octobre 2021.

Une vingtaine de milliers de tracts sont également distribués pendant 3 semaines sur tous les quartiers de Morlaix et une partie des communes du pays de Morlaix.

Des tracts de la JC seront aussi à distribuer aux Etudiants IUT Morlaix et aux Lycéens du Lycée de Morlaix 

Des journaux A cœur ouvert seront également distribués à l'hôpital.

Les communistes morlaisiens se réuniront en Assemblée Générale le mardi 9 novembre, à 18h, après une réunion de débat et de réflexion thématique sur la question des énergies le 2 novembre qui a été très riche et intéressante.

Mardi 9 novembre 2021 : AG PCF Morlaix (18 h – local PCF MORLAIX)

Samedi 13 novembre 2021 : AG PCF Finistère (10 h – 16 h / Salle polyvalente, 2 Place de l’Eglise 29140 KERNEVEL en plein cœur du bourg)


Cette Assemblée Générale sera l’occasion de faire un point sur l’activité de la fédération, des sections du Finistère, de débattre de l’actualité sociale et politique, de nos actions, la campagne des élections présidentielles et des élections législatives.

Après une matinée de débats, un apéritif convivial suivi d’un repas (couscous, fromage, tarte) est prévu à 12 h 30 sur inscription (participation de 10€ demandée). A l'issue de ce repas les débats reprendront à 14h.

Mercredi 24 novembre 2021 : réunion du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix (18 h – local PCF Morlaix)

Samedi 27 et Dimanche 28 novembre 2021 : Fête de l’Huma Bretagne à Lanester.

Ce sera le retour de la Fête de l’Huma Bretagne à Lanester.

  • Merci de noter cette date dans ton agenda.
  • Des billets d’entrée à cette fête pourront être acheté lors de l’AG du mardi 9 novembre ou lors de la réunion du Comité des Jours Heureux.
  • Un car permettra de rallier la Fête le dimanche 28 novembre : on peut s’inscrire en réponse à ce courriel ou lors de l’AG du mardi 9 novembre.

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 19:05
Photo CGT, 5 octobre 2021

Photo CGT, 5 octobre 2021

Photo CGT 5 octobre 2021

Photo CGT 5 octobre 2021

Photo CGT 5 octobre 2021

Photo CGT 5 octobre 2021

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Roger et Florence Héré de la CGT et du PCF (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Roger et Florence Héré de la CGT et du PCF (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Discours d'Yvan Le Gall pour la CGT à la manifestation intersyndicale du 5 octobre au côté notamment de Sébastien Menès de Sud (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Discours d'Yvan Le Gall pour la CGT à la manifestation intersyndicale du 5 octobre au côté notamment de Sébastien Menès de Sud (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Discours de Sébastien Menès pour Sud Solidaires (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Discours de Sébastien Menès pour Sud Solidaires (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Photo d'Yvan Le Gall (I Dupont)

Photo d'Yvan Le Gall (I Dupont)

Photo I Dupont

Photo I Dupont

Photo I Dupont

Photo I Dupont

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

photo I Dupont

photo I Dupont

photo I Dupont

photo I Dupont

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Photo CGT - 5 octobre 2021

Photo CGT - 5 octobre 2021

Les camarades du PCF au premier plan (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Les camarades du PCF au premier plan (Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Photos de la manif intersyndicale du 5 octobre 2021 à Morlaix: 300 manifestants ont défilé pour l'augmentation des salaires, les retraites, l'emploi et les conditions de travail
(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

(Photo Pierre-Yvon Boisnard, 5 octobre 2021)

Manif à Morlaix ce matin pour les salaires, les retraites, l'emploi et les conditions de travail à l'appel de l'intersyndicale. Un défilé jusqu'au Poulliet en revenant par l'allée du Poan Ben et les Jacobins.

Environ 300 manifestants, des travailleurs et des retraités, des citoyens, des militants de la CGT, de la FSU, de Sud, de FO et des militants communistes bien sûr!

Et 500 manifestants à Quimper, 1000 à Saint-Brieuc, 1500 à Brest, 2500 à Rennes, 800 à Lorient, 270 à Lannion, 150 à Guingamp, 250 à Vannes, 150 à Pontivy, en tout + de 7000 en Bretagne administrative.

***

 

 

Ouest-France, 5 octobre 2021 - Gaëlle Collin

« On demande de quoi vivre » : à Morlaix, 260 personnes mobilisées ce mardi 5 octobre

​L’intersyndicale avait appelé à la manifestation, ce mardi 5 octobre 2021. À Morlaix (Finistère), 260 personnes se sont mobilisées, et ont déambulé dans le centre-ville. Les revendications étaient larges : la défense du pouvoir d’achat, la revalorisation des salaires et des retraites.

« Dans le pays de Morlaix (Finistère) et Landivisiau, les services de santé sont à la peine. HOP ! dont l’avenir est incertain, Bosch où la situation est compliquée », détaillaient les représentants de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, Unef et UNL, pour expliquer leur appel à manifester. Ce mardi 5 octobre 2021, ils étaient 260 à défiler dans les rues du centre-ville pour défendre leur pouvoir d’achat, l’emploi et les retraites.

Dans le cortège, des salariés de l’hôpital et de HOP !, des enseignants, des retraités, des agents du médico-social, ainsi que quelques représentants de partis politiques. Les revendications étaient multiples, allant de la revalorisation salariale à celle des retraites, en passant par l’opposition à la réforme de l’assurance-chômage, entrée en vigueur vendredi 1er octobre 2021.

« Nos conditions de travail sont dégradées »

Parmi les mobilisés, des travailleurs du médico-social. « On nous dit qu’on est soignants, lorsqu’on est soumis à l’obligation vaccinale contre le Covid. Mais on n’est plus considérés comme tel lorsqu’on exige des revalorisations salariales », soulignent, ironiquement, des salariés des Genêts d’or. Ils n’ont pas eu le droit, contrairement à leurs confrères de la fonction publique hospitalière, à la prime de 183 € mensuelle prévue par le Ségur de la santé.

« On demande de quoi vivre, poursuivent-ils. Notre point d’indice est gelé depuis dix ans, sauf que le coût de la vie a augmenté. Être payé 1 300 € pour être aide-soignant, ce n’est pas possible ! Nos conditions de travail sont dégradées et résultat, on a des difficultés de recrutement. Nos métiers ne sont plus attractifs. »

Communiqué de la section du pays de Morlaix du PCF

3 octobre 2021

La section du Pays de Morlaix du PCF appelle à  participer massivement à la manifestation syndicale du 5 octobre à 11 h place des otages à Morlaix

Augmentez les salaires et les retraites !
C’est le slogan qui marquera la manifestation du 5 octobre pour les emplois, les salaires et les conditions de travail et d’études.
Et les raisons de manifester ne manquent pas quand on sait que le SMIC vient d’augmenter de 2% seulement quand la rémunération des grands patrons progresse de 30% et que celle des grands actionnaires est de l’ordre de 40%.
Les familles populaires ont déjà bien du mal à boucler les fins de mois mais elles subissent aujourd’hui des hausses insupportables : denrées alimentaires, tarifs de l’énergie avec une nouvelle augmentation de 12,6 % du prix du gaz au 1er octobre (soit une augmentation de 57 % depuis le début de l’année), augmentation du prix de l’électricité et envolée du prix des carburants à la pompe.
Le député communiste Sébastien Jumel vient de proposer d’appliquer un taux réduit de TVA sur le gaz comme sur tous les produits de première nécessité. Une telle mesure permettrait effectivement de soulager dans l’urgence des millions de familles.

A cela se rajoute l'ignominie de la réforme de l'assurance chômage ! Le Président de la République et son Premier ministre ont donc décidé d'imposer la mise en œuvre de la contre-réforme de l'assurance-chômage en ce 1er octobre, malgré l'unanimité qu'elle rassemble contre elle.

Selon les chiffres de l'Unedic, avec l'entrée en vigueur de celle-ci, 1,15 millions de personnes vont ainsi voir aujourd'hui leurs droits baisser drastiquement, en moyenne de 17 % et jusqu'à 40 % pour les 400.000 les plus précaires, dont de nombreux jeunes. 50% des allocataires touchent moins de 860 euros par mois : Comment oser dire que l'on gagne plus au chômage qu'en travaillant !
Cette décision est une ignominie à l'égard des salariés concernés, jugés coupables d'un chômage dont seuls sont responsables les gouvernements successifs et le MEDEF

5 bonnes raisons de manifester

EMPLOIS

- Pour exiger la suspension des plans de suppressions d'emploi
- Pour le conditionnement des aides publiques au maintien et à la création d'emplois stables
- Pour exiger la création des emplois nécessaires pour répondre aux besoins dans les hôpitaux, les Ehpad... et dans l'ensemble de la fonction publique

AUGMENTATION DES SALAIRES
- Pour donner les moyens à toutes et tous de vivre dignement de leur travail et relancer l'économie via la consommation des ménages

DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE

- Pour conditionner les aides publiques aux entreprises à des critères sociaux et environnementaux et en assurer leurs contrôles par les représentants des personnels
- Pour maintenir et relocaliser les activités stratégiques sur le territoire
- Pour relancer la recherche et l'innovation à hauteur de 3 % du PlB

SERVICES PUBLICS

- Pour gagner des moyens pour les services publics de l'éducation, la santé, les transports, l'eau, de l'énergie... afin qu'ils répondent aux besoins de la population et aux défis de
demain

CONDITIONS DE TRAVAIL

- Pour une baisse du temps de travail hebdomadaire
- Pour le droit à la déconnexion et à l'encadrement du télétravail
- Pour l'ouverture des droits à la retraite à 60 ans à taux plein
- Pour la reconnaissance de la pénibilité

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 16:35
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
1er octobre 2021: 150 personnes place des Otages pour la manif des retraités (Photos Jean-Luc Le Calvez)
Les revendications:
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
 
La section du Pays de Morlaix du PCF apporte son soutien à la manifestation à l'appel de  7 organisations syndicales et associations de retraités qui aura lieu vendredi 1er octobre à 11h place des Otages.

Alors que le premier ministre veut faire oublier l’enterrement de la loi grand âge, promise depuis le début du quinquennat et censée donner corps au « cinquième pilier de la Sécurité sociale » consacré aux enjeux de la dépendance (le rapport Libault de 2018 prévoyait 6 milliards d’euros en 2024 pour faire face aux besoins du grand âge.), on en loin du compte pour faire face aux besoins de la perte d'autonomie avec un plan gouvernemental de 400 millions.

La mobilisation des salarié-e-s et des retraité-e-s doit donc s’engager sans attendre pour gagner l’intégration du droit à l’autonomie dans la branche maladie de la Sécurité sociale, financé par les cotisations sociales, au sein d’une Sécurité sociale intégrale. Dans le cadre d’une nécessaire loi sur le grand âge et l’autonomie, exigeons la mise en place d’un grand service public de l’autonomie, en établissements ou à domicile avec 200 000 embauches dans les EHPAD et 100.000 dans le secteur de l’aide à domicile.

Alors que le président de la République veut reporter à 64 ans l’âge de départ à la retraite en modifiant les règles paramétriques en agissant sur l’âge de départ à la retraite et en augmentant le nombre de trimestres cotisés la mobilisation s'impose .

Pour les communistes ,pour une vie digne, aucune pension ne doit être inférieure au SMIC.
Le PCF propose d’ouvrir ce droit sans autre condition que d’avoir une carrière complète (hors pénibilité et carrière longues), qui sera reconnue comme telle dès lors qu’elle ne comporte, entre la fin du lycée, du secondaire et l’âge de 60 ans, que des périodes d’activité, de formation initiale ou continue, de chômage ou d’implications familiales.
 

JOURNEE D’ACTION « RETRAITéS »

VENDREDI 1er OCTOBRE 2021,

A 11 H 00 , DEVANT LE KIOSQUE, PLACE DES OTAGES, A MORLAIX

Le choix d’une action unitaire avec les organisations de retraités du Groupe des 9, le vendredi 1er octobre 2021 n’a rien d’anodin.

En effet, pour mémoire, chaque année, le 1er octobre a lieu la Journée internationale des personnes âgées, créée par l’ONU le 14 décembre 1990.

A cette occasion, le gouvernement a prévu d’intervenir sur le thème du « bien vivre » …

Dès lors, il s’agit, pour nous, de ne pas le laisser parler seul sur ce sujet, car, nous pensons que le « bien vivre », c’est avoir les moyens de vivre !

C’est aussi, à cette période, que le gouvernement arbitrera, dans le cadre de la loi de finances, l’augmentation des retraites et des pensions.

D’autre part, début octobre, les parlementaires, sur proposition du gouvernement, vont débattre du PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) pour 2022, avec vote au Parlement en fin d’année (qui concerne les retraites, la santé et l’action sociale).

Nous défendrons l’augmentation des retraites et des pensions, parce qu’elle constitue un investissement juste socialement et nécessaire pour l’économie.

Redonner du pouvoir d’achat aux retraités est d’utilité publique et permettrait de favoriser la croissance dont le pays a besoin.

Nous porterons aussi la nécessité d’une protection sociale à 100 % et le droit à l’autonomie dans le cadre de la Sécurité sociale.

Nous rejetterons le discours de nos gouvernants qui consiste à dire et à penser que les retraités sont de manière inéluctable un coût pour la société.

Enfin, nous porterons haut et fort l’exigence de services publics renforcés dans leurs trois composantes (santé, collectivités territoriales et Etat), par des accueils de proximité et du personnel en nombre et qualifié.

Le service au public rendu par des commerçants n’est pas du service public, de même que le seul accueil par Internet n’est pas du service public.

En cette journée internationale des personnes âgées, revendiquons une retraite en bonne santé, une pension de haut niveau aujourd’hui et pour les générations futures et exigeons le droit au bien vieillir !

Ce VENDREDI 1er OCTOBRE 2021, A 11 H 00, DEVANT LE KIOSQUE, PLACE DES OTAGES, A MORLAIX, les organisations locales de retraités (CGT, FO, CFE/CGC, FSU et Solidaires) appellent les retraités à se mobiliser et à porter leurs exigences en participant à cette manifestation.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 05:19
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
 
La section du Pays de Morlaix du PCF apporte son soutien à la manifestation à l'appel de  7 organisations syndicales et associations de retraités qui aura lieu vendredi 1er octobre à 11h place des Otages.

Alors que le premier ministre veut faire oublier l’enterrement de la loi grand âge, promise depuis le début du quinquennat et censée donner corps au « cinquième pilier de la Sécurité sociale » consacré aux enjeux de la dépendance (le rapport Libault de 2018 prévoyait 6 milliards d’euros en 2024 pour faire face aux besoins du grand âge.), on en loin du compte pour faire face aux besoins de la perte d'autonomie avec un plan gouvernemental de 400 millions.

La mobilisation des salarié-e-s et des retraité-e-s doit donc s’engager sans attendre pour gagner l’intégration du droit à l’autonomie dans la branche maladie de la Sécurité sociale, financé par les cotisations sociales, au sein d’une Sécurité sociale intégrale. Dans le cadre d’une nécessaire loi sur le grand âge et l’autonomie, exigeons la mise en place d’un grand service public de l’autonomie, en établissements ou à domicile avec 200 000 embauches dans les EHPAD et 100.000 dans le secteur de l’aide à domicile.

Alors que le président de la République veut reporter à 64 ans l’âge de départ à la retraite en modifiant les règles paramétriques en agissant sur l’âge de départ à la retraite et en augmentant le nombre de trimestres cotisés la mobilisation s'impose .

Pour les communistes ,pour une vie digne, aucune pension ne doit être inférieure au SMIC.
Le PCF propose d’ouvrir ce droit sans autre condition que d’avoir une carrière complète (hors pénibilité et carrière longues), qui sera reconnue comme telle dès lors qu’elle ne comporte, entre la fin du lycée, du secondaire et l’âge de 60 ans, que des périodes d’activité, de formation initiale ou continue, de chômage ou d’implications familiales.
Communiqué de section du PCF Pays de Morlaix à la manifestation des retraités à l'appel de l'intersyndicale le 1er octobre
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 06:16
Face à la mascarade des Assises de la santé mentale, les communistes manifestent leur soutien aux professionnels de la psychiatrie (Brest, 28 septembre 2021)
Face à la mascarade des Assises de la santé mentale, les communistes manifestent leur soutien aux professionnels de la psychiatrie (Brest, 28 septembre 2021)
Face à la mascarade des Assises de la santé mentale, les communistes manifestent leur soutien aux professionnels de la psychiatrie (Brest, 28 septembre 2021)
Face à la mascarade des Assises de la santé mentale, les communistes manifestent leur soutien aux professionnels de la psychiatrie (Brest, 28 septembre 2021)

Avenir de la psychiatrie: nos camarades étaient présents à Brest hier a la manif des professionnels avec une expression du PCF pour de vrais moyens pour la psychiatrie.

Photos Gladys Grelaud, conseillère régionale communiste finistérienne, Enzo de Gregorio, secrétaire départemental de la JC, Jean-Paul Cam, secrétaire de section PCF de Brest.

Soutien @pcfbrest29 au rassemblement pour une psychiatrie où l’humain est au cœur, ce midi à #brest

 

***

✊ Soutien aux psychiatres et aux psychologues rassemblés le 28 septembre pour dénoncer la mascarade des Assises de la Santé mentale!
STOP !!!
🚫 à la T2A en psy
🚫 à l'isolement et la contention
🚫 à la normalisation des soins
🚫 à la fermeture des lits et des structures
🚫 au mépris de la profession de psychologue
OUI !!!
✅ à une loi de santé mentale avec plus de moyens pour la pédopsy, et qui redonne toute sa place à la psychiatrie de secteur !
✅ à plus de reconnaissance et d'autonomie de la profession de psychologue
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 10:08
Journée d'action retraités - Rassemblement devant le kiosque place des otages à Morlaix le vendredi 1er octobre à 11h à l'appel de l'intersyndicale des retraités

JOURNEE D’ACTION « RETRAITéS »

VENDREDI 1er OCTOBRE 2021,

A 11 H 00 , DEVANT LE KIOSQUE, PLACE DES OTAGES, A MORLAIX

Le choix d’une action unitaire avec les organisations de retraités du Groupe des 9, le vendredi 1er octobre 2021 n’a rien d’anodin.

En effet, pour mémoire, chaque année, le 1er octobre a lieu la Journée internationale des personnes âgées, créée par l’ONU le 14 décembre 1990.

A cette occasion, le gouvernement a prévu d’intervenir sur le thème du « bien vivre » …

Dès lors, il s’agit, pour nous, de ne pas le laisser parler seul sur ce sujet, car, nous pensons que le « bien vivre », c’est avoir les moyens de vivre !

C’est aussi, à cette période, que le gouvernement arbitrera, dans le cadre de la loi de finances, l’augmentation des retraites et des pensions.

D’autre part, début octobre, les parlementaires, sur proposition du gouvernement, vont débattre du PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) pour 2022, avec vote au Parlement en fin d’année (qui concerne les retraites, la santé et l’action sociale).

Nous défendrons l’augmentation des retraites et des pensions, parce qu’elle constitue un investissement juste socialement et nécessaire pour l’économie.

Redonner du pouvoir d’achat aux retraités est d’utilité publique et permettrait de favoriser la croissance dont le pays a besoin.

Nous porterons aussi la nécessité d’une protection sociale à 100 % et le droit à l’autonomie dans le cadre de la Sécurité sociale.

Nous rejetterons le discours de nos gouvernants qui consiste à dire et à penser que les retraités sont de manière inéluctable un coût pour la société.

Enfin, nous porterons haut et fort l’exigence de services publics renforcés dans leurs trois composantes (santé, collectivités territoriales et Etat), par des accueils de proximité et du personnel en nombre et qualifié.

Le service au public rendu par des commerçants n’est pas du service public, de même que le seul accueil par Internet n’est pas du service public.

En cette journée internationale des personnes âgées, revendiquons une retraite en bonne santé, une pension de haut niveau aujourd’hui et pour les générations futures et exigeons le droit au bien vieillir !

Ce VENDREDI 1er OCTOBRE 2021, A 11 H 00, DEVANT LE KIOSQUE, PLACE DES OTAGES, A MORLAIX, les organisations locales de retraités (CGT, FO, CFE/CGC, FSU et Solidaires) appellent les retraités à se mobiliser et à porter leurs exigences en participant à cette manifestation.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 05:22
Pour un plan d'urgence dans l’Éducation
 
La section du Pays de Brest du PCF apporte son soutien au rassemblement syndical qui aura lieu ce jeudi 23 septembre à 11 h place de la Liberté à Brest pour exiger un plan d'urgence dans l'Education.Elle appelle les personnels de l’éducation nationale , les parents et les lycéens et étudiants à y participer
Cette année la rentrée a une une fois de plus été caractérisée par l’absence de mesures concrètes pour sécuriser les enseignants et les élèves. quand c’est flou... Aucune des mesures portées par les syndicats de l’éducation ou les associations de parents depuis de longs mois n’a été prise en compte ! En particulier au collège et au lycée il est prévu de garder les classes ouvertes si un élève est testé positif au covid, mais d’exclure les élèves non vaccinés. Cette mesure est irréalisable : elle contraint le personnel à contrôler le statut vaccinal des élèves, et exige des enseignant·e·s qu’ils fassent en même temps cours en présence et à distance ! L’État refuse de prendre ses responsabilités et se défausse une fois de plus sur les collectivités locales, les chef·fes d’établissement et les enseignant·e·s.
CASSE DU BAC Pire, Blanquer et Macron continuent à prendre prétexte de la crise pour imposer leur politique à marche forcée. Puisque les épreuves communes sont compliquées à organiser tant que le virus circule, Blanquer impose le passage du bac au contrôle continu : il achève ainsi de casser le cadre national du diplôme (déjà bien entamé par la réforme du lycée et Parcoursup) et accroît la concurrence entre les établissements et les inégalités entre les familles et les territoires. l’école : un enjeu démocratique Ce gouvernement renonce à l’ambition d’une école commune à toutes les classes sociales et transforme le service public d’éducation en service minimal, au moment même où les débats sur le vaccin montrent que nous avons besoin, pour que la démocratie fonctionne, que l’ensemble des citoyennes et citoyens partagent une culture commune de haut niveau.
Les communistes proposent :
de recruter 90 000 enseignants (admissibles aux concours, listes complémentaires...) et prérecrutement après le Bac.
Hausses de 30% des salaires, et le dégel du point d’indice.
Créer un fonds national pour garantir la gratuité de tout ce qui est nécessaire à la réussite scolaire
Pour l’enseignement supérieur, mettre en place un revenu étudiant autour de 850 euros pour que la nécessité de gagner sa vie n’empêche plus personne de réussir ses études.
Donner du temps aux élèves et aux enseignants : les élèves ont besoin de temps pour rattraper tout ce qui n’a pas pu être fait.
En urgence : aménager les programmes scolaires et prendre un moratoire sur toutes les pratiques de sélection : abrogation de la réforme du lycée et de Parcoursup.
Dégager un temps de concertation et de formation inclus dans le service des enseignant·e·s, sans augmentation du temps de travail, et reconstruire la formation continue.
Augmenter progressivement le temps scolaire pour revenir à 27h/semaine en maternelle, garantir le droit à la scolarité dès 2 ans, arriver à 32 h par semaine en primaire et au collège et rouvrir la possibilité de passer le bac pro en 4 ans au lieu de 3.
Brest: le PCF appelle à manifester avec les personnels de l'Education ce 23 septembre à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation intersyndicale dans l'Education Nationale
Brest: le PCF appelle à manifester avec les personnels de l'Education ce 23 septembre à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation intersyndicale dans l'Education Nationale
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011