Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 05:22
Pour un plan d'urgence dans l’Éducation
 
La section du Pays de Brest du PCF apporte son soutien au rassemblement syndical qui aura lieu ce jeudi 23 septembre à 11 h place de la Liberté à Brest pour exiger un plan d'urgence dans l'Education.Elle appelle les personnels de l’éducation nationale , les parents et les lycéens et étudiants à y participer
Cette année la rentrée a une une fois de plus été caractérisée par l’absence de mesures concrètes pour sécuriser les enseignants et les élèves. quand c’est flou... Aucune des mesures portées par les syndicats de l’éducation ou les associations de parents depuis de longs mois n’a été prise en compte ! En particulier au collège et au lycée il est prévu de garder les classes ouvertes si un élève est testé positif au covid, mais d’exclure les élèves non vaccinés. Cette mesure est irréalisable : elle contraint le personnel à contrôler le statut vaccinal des élèves, et exige des enseignant·e·s qu’ils fassent en même temps cours en présence et à distance ! L’État refuse de prendre ses responsabilités et se défausse une fois de plus sur les collectivités locales, les chef·fes d’établissement et les enseignant·e·s.
CASSE DU BAC Pire, Blanquer et Macron continuent à prendre prétexte de la crise pour imposer leur politique à marche forcée. Puisque les épreuves communes sont compliquées à organiser tant que le virus circule, Blanquer impose le passage du bac au contrôle continu : il achève ainsi de casser le cadre national du diplôme (déjà bien entamé par la réforme du lycée et Parcoursup) et accroît la concurrence entre les établissements et les inégalités entre les familles et les territoires. l’école : un enjeu démocratique Ce gouvernement renonce à l’ambition d’une école commune à toutes les classes sociales et transforme le service public d’éducation en service minimal, au moment même où les débats sur le vaccin montrent que nous avons besoin, pour que la démocratie fonctionne, que l’ensemble des citoyennes et citoyens partagent une culture commune de haut niveau.
Les communistes proposent :
de recruter 90 000 enseignants (admissibles aux concours, listes complémentaires...) et prérecrutement après le Bac.
Hausses de 30% des salaires, et le dégel du point d’indice.
Créer un fonds national pour garantir la gratuité de tout ce qui est nécessaire à la réussite scolaire
Pour l’enseignement supérieur, mettre en place un revenu étudiant autour de 850 euros pour que la nécessité de gagner sa vie n’empêche plus personne de réussir ses études.
Donner du temps aux élèves et aux enseignants : les élèves ont besoin de temps pour rattraper tout ce qui n’a pas pu être fait.
En urgence : aménager les programmes scolaires et prendre un moratoire sur toutes les pratiques de sélection : abrogation de la réforme du lycée et de Parcoursup.
Dégager un temps de concertation et de formation inclus dans le service des enseignant·e·s, sans augmentation du temps de travail, et reconstruire la formation continue.
Augmenter progressivement le temps scolaire pour revenir à 27h/semaine en maternelle, garantir le droit à la scolarité dès 2 ans, arriver à 32 h par semaine en primaire et au collège et rouvrir la possibilité de passer le bac pro en 4 ans au lieu de 3.
Brest: le PCF appelle à manifester avec les personnels de l'Education ce 23 septembre à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation intersyndicale dans l'Education Nationale
Brest: le PCF appelle à manifester avec les personnels de l'Education ce 23 septembre à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation intersyndicale dans l'Education Nationale
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 07:03
Les militants communistes, ici Ismaël, Michel, Jean-Claude, Jean-François, étaient présents sur le marché de Morlaix le 18 septembre pour la présentation de la conférence ciné-débat des mardis de l'éducation populaire sur le coup d'Etat de Pinochet et Victor Jara le 21 septembre 2021 à Plourin-les-Morlaix, salle du Cheval blanc à 18h, avec Hector Herrera, et la campagne présidentielle de Fabien Roussel

Les militants communistes, ici Ismaël, Michel, Jean-Claude, Jean-François, étaient présents sur le marché de Morlaix le 18 septembre pour la présentation de la conférence ciné-débat des mardis de l'éducation populaire sur le coup d'Etat de Pinochet et Victor Jara le 21 septembre 2021 à Plourin-les-Morlaix, salle du Cheval blanc à 18h, avec Hector Herrera, et la campagne présidentielle de Fabien Roussel

Jean-François, Jean-Luc, Michel et Jean-Claude sur le marché de Morlaix, le 18 septembre

Jean-François, Jean-Luc, Michel et Jean-Claude sur le marché de Morlaix, le 18 septembre

Patricia, André, Michel et Jean-Luc sur le marché de Morlaix le 18 septembre 2021

Patricia, André, Michel et Jean-Luc sur le marché de Morlaix le 18 septembre 2021

500 tracts de Fabien Roussel avec nos propositions pour l'emploi et les salaires de distribués au marché à Brest ce dimanche 19 septembre au matin avec Jean-Paul, Floriane, Paul et Erwan.

500 tracts de Fabien Roussel avec nos propositions pour l'emploi et les salaires de distribués au marché à Brest ce dimanche 19 septembre au matin avec Jean-Paul, Floriane, Paul et Erwan.

Marchés de Morlaix, de Saint-Martin-des-Champs le 20 septembre, de Brest le 20 septembre, et plusieurs marchés de la région morlaisienne aussi dans la semaine, les communistes étaient mobilisés toute cette semaine passée dans le Finistère.

Partager cet article
Repost0
12 août 2021 4 12 /08 /août /2021 05:33

Le 9 mai 2021, Fabien Roussel a été investi candidat à la présidentielle 2022 par le Parti Communiste

 

Il s’agira de mieux faire connaître la candidature de Fabien Roussel, candidat du Parti communiste. Ce sera l’unique étape finistérienne de ce tour de France estival.

Le 9 mai 2021, Fabien Roussel a été officiellement investi candidat à la présidentielle de 2022 par le Parti communiste. | THOMAS SAMSON/ AFPAfficher le diaporama

« Faire connaître la candidature de Fabien Roussel (Parti communiste), recueillir les besoins et les attentes de milliers de citoyens afin d’enrichir son programme et présenter ses propositions (augmentation du Smic et des salaires, développement des services publics et réindustrialisation…) » : c’est le triple objectif de « La caravane des jours heureux » qui, après Lanester (Morbihan) et avant Cancale ou Dinard (Ille-et-Vilaine), fera étape à Morlaix (Finistère) vendredi 13 août 2021, de 14 h à 19 h, place Puyo.

« C’est à la fois un lieu de débats, de rencontres et de jeux », fait savoir la section morlaisienne dans un communiqué. Au programme, notamment, « un questionnaire » et « la possibilité d’envoyer une carte postale au Président de la République sur différentes thématiques (pouvoir d’achat, droit aux vacances, jeunesse, retraites)

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 06:23
Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy, conseillers départementaux du canton de Morlaix, écrivent au Prefet pour la régularisation de Aly Niakaté
« Si le préfet l’avait rencontré, il aurait compris. Je ne saisis pas pourquoi la décision n’arrive que maintenant, c’est brutal. Aly est très respectueux et on aimerait tous avoir un enfant comme lui. Je ferais tout pour qu’il réalise son rêve » - Photo de Aly Niakité, Ouest-France - Gaëlle Collin (article du 23 juillet 2021)

« Si le préfet l’avait rencontré, il aurait compris. Je ne saisis pas pourquoi la décision n’arrive que maintenant, c’est brutal. Aly est très respectueux et on aimerait tous avoir un enfant comme lui. Je ferais tout pour qu’il réalise son rêve » - Photo de Aly Niakité, Ouest-France - Gaëlle Collin (article du 23 juillet 2021)

Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy, conseillers départementaux du canton de Morlaix, écrivent au Prefet pour la régularisation de Aly Niakaté

Nous vous invitons à signer la pétition en ligne pour aider notre jeune ami Aly.:

http://chng.it/WV5TgJnhMR

 

Objet : Demande de permis de séjour et de régularisation pour Aly Niakaté

 

A Quimper, le 26 juillet 2021,

Monsieur le Préfet du Finistère, Philippe Mahé,

Monsieur,

Nous tenons par le présent courrier pour faire part de notre incompréhension par rapport à l’OQTF qu’a reçu le jeune Aly Niakaté, en famille d’accueil et scolarisé dans le pays de Morlaix depuis 2016 suite à une décision de l’ASE de Pontoise. Ce jeune malien est arrivé en France, d’abord en région parisienne, à l’âge de 16 ans. Il a aujourd’hui 21 ans.

En décembre 2016 il est arrivé à Landivisiau dans une famille d’accueil et a intégré le collège de Kerzourat, puis le lycée Tristan Corbière, à Plourin-les-Morlaix. Il a noué de très bons contacts dans les clubs de foot où il est passé, au Landi FC puis à l’Etoile Sportive Lampaulaise preuve d'une intégration sincère et construite socialement sur le long terme.

Ce jeune homme veut devenir électricien et passer son BTS électrotechnique en Alternance. Il a trouvé une entreprise à Landivisiau qui est prête à l’embaucher en alternance et il est pris sur Parcoursup dans le centre de formation de Brest.

Il n’y a que l’OQTF qu’il a reçu en décembre 2020 qui bloque tragiquement son avenir d’étudiant et son insertion professionnelle en France. Aly Niakaté est très impliqué, a suivi une scolarité exemplaire, qui lui a permis de décrocher un bac pro électricité avec mention Bien.

Sa famille d’accueil à Landivisiau, ses professeurs, les équipes enseignantes et camarades de classe du lycée Tristan Corbière le soutiennent et sont admiratifs de sa pugnacité. Sa vie est ici et il a tous les atouts pour s’en sortir, devenir un citoyen exemplaire et un bon professionnel. En ce sens, les entreprises qui l’ont employé, ses professeurs, ses amis ont tous témoigné par écrit de sa bonne intégration.

En tant que conseillers départementaux de notre canton et qu’élus locaux, nous faisons partie du comité de soutien pour la levée de l’OQTF de Monsieur Niakaté Aly afin qu’il puisse poursuivre sa formation professionnelle et avons pu être témoin en participant à certaines mobilisations avec lui de la force de la solidarité qui l’entoure.

Attachés au droit d’asile et à la réussite de nos jeunes du territoire, nous vous demandons, par humanité aussi bien que par réalisme, de lever l’OQTF qui frappe Monsieur Niakaté Aly et de lui permettre de pouvoir étudier sereinement en alternance pour son construire son avenir auquel il a droit

Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de nos sentiments respectueux.

Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy, conseillers départementaux du canton de Morlaix

 
 
Partager cet article
Repost0
25 juillet 2021 7 25 /07 /juillet /2021 14:00
Vendredi 6 août - Mobilisation pour le désarmement nucléaire au Menez Hom à l'occasion de la commémoration des bombardements de Hiroshima et  Nagasaki
Vendredi 6 Août - Soirée pacifiste au Menez Hom
Compte tenu du climat délétère des contestations de la volonté de mise au pas de la population par les autorités, il apparaît essentiel que l'opinion se fasse entendre en toute sérénité, sur les domaines qui font société.
La commémoration des désastres des bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki, est de ce registre.
Comme tous les ans, le mouvement pacifiste va l'honorer.
Il va le faire cette année en adaptant l'action citoyenne qui porte cette mémoire, au contexte de la nouvelle donne que représente l'entrée en vigueur du Traité d'Interdiction des Armes Nucléaires, ce 21Janvier 2021.
Aussi le CIAN 29 (Collectif finistérien pour l'Interdiction des Armes Nucléaires) appelle la population à l'accompagner pour revendiquer que la France signe ce traité et engage le processus de démantèlement de ses armes nucléaires.
Le 6 Août, c'est en soirée, du point culminant de la presqu'île de Crozon, à quelques lieux du sanctuaire de l'Ile-longue, que raisonneront, dés 18 heures, les messages favorables à un avenir résolument humain, libéré de la menace périlleuse que fait courir à l'Humanité le maintien et la modernisation d'un arsenal atomique.
Vendredi 6 août - Mobilisons-nous pour le désarmement nucléaire dans le Finistère, au Menez Hom
16h ouverture de l'espace militant au sommet du Menez Hom
17h-18h Marche vers le Menez Hom. Départ du parking Sainte-Marie du Menez Hom
18h30-21h30: Pique nique et animations au sommet du Menez Hom
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2021 4 22 /07 /juillet /2021 12:08
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021
Rassemblement de soutien à la filière bilingue à Morlaix devant le lycée Tristan Corbière le 18 juillet 2021

A l'initiative de la fédération Div Yezh Breizh, association promouvant l'enseignement bilingue du breton à l'école publique, de la FSU, et de différents élus, dont les 4 élus départementaux des cantons de Morlaix et de Plouigneau, un rassemblement régional a eu lieu à Morlaix le lundi 19 juillet à 18h devant le lycée Tristan Corbière qui a réuni 150 personnes au moins, citoyens, militants, enseignants, parents et élèves de l'école publique bilingue, membres de Div Yezh, du SNIUPP et du SNES-FSU - Antoine Gauchard a fait un discours incisif et remarqué - élus locaux (conseillers départementaux du Finistère, le président du Conseil Départemental des Côtes d'Armor, conseillers régionaux - Christian Troadec, Paul Molac, Olivier Le Bras, Christine Prigent... - députés, etc), pour réclamer des moyens et la continuité de la filière bilingue sur les territoires de la maternelle au lycée avec les ouvertures de classes bilingue promises au lycée (Tristan Corbière à Morlaix) et en collège (collège des quatre vents à Lanmeur, collège JL Hamon à Plouha, Guingamp, collège Gwer Halou à Callac).   

L'enjeu est que le rectorat ouvre bien les filières sur lesquels il s'est engagé par respect pour les engagements des familles et des élèves, et pour ne pas marquer de coup d'arrêt au développement de l'enseignement du breton à l'école publique, sachant que l'enseignement de l'option breton a déjà été fortement impacté par les réformes du collège et du lycée. Même avec des effectifs limités la première année, il faut ouvrir la possibilité d'avoir des heures de breton et des heures de discipline en breton dans le secondaire, sans quoi on casse le développement des filières à l'école publique sur les territoires. 

Gaëlle Zaneguy a notamment pris la parole comme élue départementale de Morlaix en binôme avec Ismaël Dupont et au nom des 4 élus départementaux de gauche de Morlaix et Plouigneau. Ce fut le cas aussi de Jean-Paul Vermot, le maire de Morlaix. André Laurent, adjoint délégué à la culture et à langue bretonne de Morlaix, et Julien Kerguillec, vice-président à la culture et à la langue bretonne de Morlaix-Communauté, étaient également présents, comme plusieurs élus du canton de Morlaix.

A suivi devant le gymnase Auregan un moment de partage d'informations, d'analyses et de propositions pour l'avenir de la filière bilingue publique après le moment de mobilisation devant le lycée Tristan Corbière avec des parents, des élèves, des enseignants, des élus régionaux, départementaux, des députés, et le président de Div yezh et de Diwan. Des moyens pour la formation des enseignants, une meilleure sécurisation de leurs postes dans la filière bilingue, des nécessités de recrutement ont notamment été mis en avant.

Ce qu’il faut savoir 

sur l’effectif en bilingue public et le nombre d’inscriptions : 

  • il n’y a pas de seuil d’ouverture 
  • les élèves sont dans un dispositif scolaire qui va de la maternelle au lycée,

sur l’organisation de l’enseignement bilingue dans un lycée public

  • Il ne s’agit pas de créer une classe pour quelques élèves: L’enseignement bilingue au lycée est organisé en section. Les cohortes d’élèves bilingues en provenance de 1, 2 ou plus de collèges sont intégrés dans une ou plusieurs classes du lycée. Ils suivent tous les cours avec d’autres camarades, excepté la DNL Histoire-géo et les 3 heures de langue bretonne.
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 07:21
Daniel Ravasio, Enzo de Gregorio, Serge Bazin et Ismaël Dupont en distribution de A coeur ouvert juillet 2021 à l'hôpital de Morlaix

Daniel Ravasio, Enzo de Gregorio, Serge Bazin et Ismaël Dupont en distribution de A coeur ouvert juillet 2021 à l'hôpital de Morlaix

Jean-François Vérant, Mariette Labrousse, Ismaël Dupont distribuent le A coeur ouvert ce samedi 17 juillet place Allende sur le marché à Morlaix

Jean-François Vérant, Mariette Labrousse, Ismaël Dupont distribuent le A coeur ouvert ce samedi 17 juillet place Allende sur le marché à Morlaix

Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix

Cette semaine, le PCF Morlaix a distribué le journal santé du PCF Bretagne A cœur ouvert à l'hôpital de Morlaix le 15 juillet et sur le marché de Morlaix le 17 juillet, avec Jean-Francois, Mariette, Serge, Ismaël, Guillaume, Enzo, Daniel. Le journal, avec notamment une belle intervention de Irène Frachon qui revient sur le procès Servier, et un édito de Benjamin Amar, un des porte-paroles les plus percutants de la CGT dans les médias, également membre du PCF, sera distribué aussi à l'hôpital à Plougonven, à Brest, Quimper, et dans plusieurs autres endroits du département.

Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Morlaix, 15 et 17 juillet - Les militants communistes distribuent A coeur ouvert, le journal santé du PCF Bretagne, à l'hôpital et sur le marché de Morlaix
Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 11:16
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)

Belle manifestation ce matin à l'initiative de la CGT Cheminots pour la défense de la ligne Morlaix-Roscoff, avec une bonne participation des camarades du PCF.

Reportage photos de Jean-Luc Le Calvez

 

Mercredi 16 Juin 2021, à 11h15, devant la gare SNCF de Morlaix,

la CGT vous appellait à participer à un rassemblement pour exiger un service public ferroviaire marchandises et voyageurs au service des populations et du développement de l’emploi en Bretagne.

Le 16 juin 2021

Pour la défense du service public ferroviaire au service des territoires,

toutes et tous à Morlaix.

 

Présentées chaque fois comme des solutions d’améliorations, les réformes successives de la SNCF n’ont fait que détruire l’efficacité d’une entreprise intégrée et le maillage du système ferroviaire. Cela s’est traduit par la réduction de services aux usagers et la suppression de moyens.

Au gré de ces transformations, la SNCF est devenue un groupe financier qui brade son patrimoine dans des opérations financières en France comme à l’étranger. En créant des filiales capables de concurrencer sa propre maison mère, la SNCF applique le moins disant social pour mieux presser les salaires et les conditions de travail et ce, malgré le captage permanent des aides de la force publique au plan régional comme national sans véritable contrepartie.

La fermeture de la ligne Morlaix Roscoff en 2018 est la conséquence d’abandon d’infrastructures du réseau ferré national.

Pour la CGT, le ferroviaire est un atout fondamental pour le développement économique et social des territoires.

Au regard des enjeux environnementaux, il est une évidence pour la décongestion des routes et la santé de toutes et tous. En cela, il doit devenir un acteur central des mobilités du transport des marchandises comme celui des voyageurs fondés sur les compétences, la qualité de service et la sécurité.

Il est fondamental de relier les villes et les centres d’intérêts économique au rail, et de donner les moyens à l’entreprise d’assurer toutes ses missions avec des emplois qualifiés.

En Bretagne, pour mieux vivre ensemble et mieux travailler là où on habite, maintenir et renforcer le tissu industriel, développer l’activité économique des ports, transporter les matières et réaliser l’intermodalité des transports, il est urgent de rouvrir des lignes en Bretagne, comme ailleurs !

La ligne Morlaix Roscoff contribue à ce maillage territorial ferré nécessaire à relier les territoires entre eux.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 07:24
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin
Marche pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix  le 12 juin

Manif pour les libertés et contre les idées d'extrême-droite à Morlaix le 12 juin au matin.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2021 5 11 /06 /juin /2021 05:21
Rassemblement contre les idées d'extrême-droite à Morlaix le samedi 12 juin à 11h
Plus que jamais, marchons pour nos libertés contre les idées d'extrême-droite à Paris, Brest, St Brieuc et... MORLAIX
Rassemblement et manifestation pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite à Morlaix Samedi 12 Juin à 11h. A l'initiative de l'intersyndicale
 
Communiqué de presse de l'intersyndicale CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires :
 
Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire, les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.
 
Suite à l’appel national du 12 juin 2021 pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite, les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, AFPS, EELV, Ensemble, Gauche Indépendantiste, Génération-s, Jumelage Morlaix-Wavel, LDH, Morlaix Alternative Citoyenne, NPA, PCF, PS, UDB du Pays de Morlaix appellent tous les salariés, privés d’emploi, retraités, jeunes, précaires, … toute la population, à un rassemblement suivi d'une manifestation, dans le respect des mesures barrières contre la COVID 19, le samedi 12 juin prochain à 11h00 à Morlaix, place Edmond Puyo.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011