Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 05:47

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2022 3 07 /09 /septembre /2022 06:13
Au programme de l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité, 9, 10, 11 septembre à Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté

Samedi à 12h, rendez-vous des communistes bretons à l'espace Bretagne avec des interventions de Philippe Jumeau, porte-parole du Comité régional PCF Bretagne, d'un.e responsable de la JC Bretagne, et de Gladys Grelaud, conseillère régionale. 

Au programme de l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité, 9, 10, 11 septembre à Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté
Au programme de l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité, 9, 10, 11 septembre à Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté
Espace Bretagne Samedi 15h-17h00
 
 
Table ronde sur le droit à la mobilité pour un service public utile et efficace
pour les bretonn.e.s et le climat : le train, un outil des jours heureux
 
Intervenants :
 
- Alexandre BOYER, cheminot CGT ligne fret Perpignan-Rungis
 
- Cyril DALLOIS, cheminot CGT Ile et vilaine
 
- Roger HERE, vice-président communiste en charge des mobilités à Morlaix communauté
 
- Gérard LAHELLEC, sénateur communiste des Côtes
d’Armor
 
Animée par Gladys GRELAUD, Conseillère régionale Bretagne communiste et Christian PELTAIS PCF Morbihan
Au programme de l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité, 9, 10, 11 septembre à Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté
Au programme de l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité, 9, 10, 11 septembre à Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2022 3 07 /09 /septembre /2022 06:12
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!

La Fête de l’Humanité est le grand moment politique de la rentrée, la plus ancienne et la plus grande fête populaire de France, un des deux ou trois plus grands festivals de France aussi, réunissant plusieurs centaines de milliers de personnes chaque année.

Cette année, les vendredi 9, samedi 10, et dimanche 11 septembre, la fête de l'Humanité se transporte sur un nouveau site, à Bretigny-sur-Orge- Plessy Paté dans l'Essonne, base 217, après 22 ans passés à Dugny-La Courneuve.

Nous entrons maintenant dans la dernière ligne droite de la  préparation de la Fête c’est particulièrement vrai aussi pour la diffusion du bon de soutien à 35 euros. Que vous veniez ou non à la fête, pour pouvez acheter un bon de soutien auprès des militants et sections communistes du département pour soutenir L'Humanité et la fête de L'Humanité.

N'oublions pas que, même pour les camarades et sympathisants qui ne peuvent pas venir cette année sur la fête, le bon de soutien est aussi une manière de soutenir le journal L'Humanité et la fête de l'Humanité.
 
Une autre façon de participer : la souscription. Le chèque est à expédier à l’ordre de l’Humanité en partage – Souscription Fête de l’Humanité -  à adresser au Directeur de l’Humanité – 5, rue Pleyel  - 93528 Saint-Denis Cedex.
 
Ou bien, pour participer financièrement à la tenue du stand du PCF Finistère, pour lequel nous avons réalisé plusieurs investissements cette année, qui seront amortis dans la durée, chèque à l'ordre de PCF 29 - Fédération du PCF Finistère/ 5 rue Henri Moreau / 29 200 Brest

Nos monteurs du PCF Finistère (une vaillante équipe d'une douzaine de personnes) arrivent lundi 5 septembre sur le site avec le poids lourd qui transporte le stand et le matériel du stand.

Puis ce sera parti pour 3 jours de montage.

Le lieu en est différent et nous allons devoir trouver de nouveaux repères, mais le besoin de se retrouver reste intact et important.
 
Durant ces 3 jours l’ambition de la Fête est d’offrir des espaces de rencontres, de débats, de moments festifs et de convivialité. La réussite de cette Fête est un défi à relever et cela dépend de nous.
 
Actuellement, 50 bénévoles environ sont inscrits pour travailler dans le stand du PCF Finistère.
 
Ces bénévoles, avec de très nombreux jeunes, ne sont pas tous adhérents du PCF, ils n'habitent pas tous non plus le Finistère: nous accueillons aussi des copains de Toulouse, de Nantes, de Champagne, de région parisienne, avec une envie, profiter de la fête de l'intérieur en passant de très bons moments de fraternité ensemble.
 
Merci à tous les bénévoles et militants de s'être portés volontaires pour assurer le fonctionnement du stand!
 
Le stand du PCF Finistère se situera tout près de la grande scène Angela Davis, entre le stand du Morbihan et celui du Mouvement de la Paix, à l'angle de la rue Colonel Fabien et de la rue Gisèle Halimi. 
 
Notre stand propose au restaurant:
 
- Un menu Kig-Ha-Farz du Léon/ gâteau breton de Scaër ou far maison du pays bigouden
 
- Un menu Pikolenn (saucisses de Molène - pommes de terre grenaille) gâteau breton de Scaër ou far maison du pays bigouden
 
- Des huîtres de la baie de Morlaix affinées à Plougastel Daoulas
 
Des vins de qualité du pays nantais: Muscadet, Gros Plan, Pinot Noir, Cabernet Sauvignon
 
La plupart de nos produits sont des produits locaux finistériens ou breton et de qualité.
 
Et au Bar: Bières et cidres bretons de la coopérative Tri Martelod de Concarneau, Lambig artisanal, Whisky Breton, Chouchen, Karambig, Godi 29, Punch, Ricard, Kir, Vins, différentes variétés de soft (Jus d'Orange, Coca, Ice Tea, Oasis, Schweepes, Perrier) et de l'eau Cristaline.
 
Les inscriptions pour être bénévoles sont toujours en cours directement auprès de Marion à la FD : federation@29.pcf.fr  ou par téléphone au 02 98 43 47 78
 
N'hésitez pas à prendre contact avec la fédération pour les informations sur les covoiturages disponibles, l'accès à la fête.
 
federation@29.pcf.fr  ou par téléphone au 02 98 43 47 78
 
Toutes les informations: https://fete.humanite.fr/
 
 
 
 
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
Stand du Parti communiste du Finistère - Fête de l'Humanité 2022
9-10-11 septembre à la base 217 Bretigny-sur-Orge/ Plessy-Paté
Qu'y manger?
Qu'y boire?
Que faire, comme dirait l'autre?
Que faire? La fête!
Que manger?
Menus:
- Kig-ha-Farz (Le Pot au feu breton, plat traditionnel du Léon, Finistère-Nord, avec de la semoule de blé noir, farine de sarrasin cuite dans un sac en tissu dans le même bouillon que la viande de bœuf et/ou le jarret de porc salé, des légumes tels que carottes, oignons, chous, pommes de terre, navets, poireaux, et surtout le Lipig, crème d’échalotte au beurre, qui fait fondre les cœurs les plus endurcis) et dessert (gâteau breton de Scaër): 16€
- Pikolenn (Saucisses de Molène et Pommes de terre Grenailles avec échalottes) et dessert (gâteau breton de Scaër): 13€
Le Kig-ha-Farz ne sera servi qu'à partir du vendredi soir car il demande un temps de cuisson et de préparation important.
Des gâteaux bretons peuvent aussi être vendus à l'unité (2€).
Les Huîtres:
délicieuses huîtres n°4 de la Baie de Morlaix, affinées aux Viviers de Keraliou à Plougastel Daoulas.
Nos formules, huîtres (avec pain-beurre, ça va sans dire), à la douzaine (13€), les six (7€), remède du pêcheur (3+1 verre de muscadet: 4€).
Et pour aller avec, muscadet du pays nantais (10€ la bouteille). Vendu aussi au pichet 50 cl (6€) et au verre (1,50€).
***
Que boire?
Pour les plus sobres, et aux heures honnêtes:
Café: 1€
Eau Cristaline: 1€ la bouteille de 0,5 cl
Canettes de soft (Oasis Tropical, Coca-Cola, Jus d'Orange, Orangina, Schweepes Agrume): 2€
Bouteille Perrier: 2€
Alcools:
Le restaurant et le bar du stand du PCF Finistère proposent les vins bretons du pays nantais, fins, légers et délicats, ceux du Domaine des Hautes-Noëlles, « La Maisonneuve », à Le Loroux Bottereau (44), produits par Philippe Chon et son équipe :
Muscadet succulent evel just (en bouteille et en cubis), pour accompagner des huîtres divines, Gros Plan de qualité (et trop méprisé d'ordinaire), Gamay Rosé, et en rouge, Pinot Noir médaillé d'un concours international, et Cabernet Franc, comme peut l'être le vin rouge en général.
Bouteilles de vins: 10€
Carafes de vins: 6€ les 50 cl, 3€ les 25 cl
Vin au Verre: 1,50€
Kir: 1,50€
Kir Breton (si 25 cl, avec cidre): 2,50€
Bière Tri Martolod à la pression (bière blonde de coopérative produite à Concarneau): 2,50€ les 25 cl, 5€ la pinte
Cidre ( cidre de coopérative Tri Martolod produit à Concarneau): 2,50€
Ricard: 2€
Chouchen Melmor: 3€
Whisky breton : 3€
Punch: 3€
Godi 29 (version finistérienne de la godinette avec lambig, vin blanc, sirop de fraise): 3€
Karambig (Lambig, cidre, sirop de caramel): 3€
Lambig artisanal (eau de vie bretonne): 4€
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 de Plessy-Paté/Bretigny-sur-Orge dans l'Essonne (Base 217 - 9,10,11 septembre), nous proposerons sur le stand du PCF Finistère de délicieuses huîtres n°4 de la Baie de Morlaix, affinées aux Viviers de Keraliou à Plougastel Daoulas.
 
Nos formules, huîtres (avec pain-beurre, ça va sans dire), à la douzaine (13€), les six (7€), remède du pêcheur (3+1 verre de muscadet: 4€).
 
Et pour aller avec, muscadet du pays nantais (10€ la bouteille). Vendu aussi au pichet 50 cl et au verre.
 
***
Où trouver du vin breton à la fête de l'Humanité?
Au stand du Finistère, mar plij!
Non content de servir l'excellente bière pression et le pétillant cidre qualité artisanale de la coopérative Tri Martolod de Concarneau, du puissant lambig fermier de Plouigneau, base de l'ineffable Karambig (Lambig-Cidre-Caramel), la spécialité du PCF Finistère, mais aussi de proposer en toute modestie toute une gamme d'excellents produits finistériens produits avec l'amour du goût et des traditions (fars du Pays Bigouden, gâteaux bretons de Scaër, huîtres de Plougastel Daoulas, Kig ha-Farz leonard à base de légumes frais de Roscoff, saucisses de Molène, etc), le restaurant et le bar du stand du PCF Finistère proposent les vins bretons du pays nantais, fins, légers et délicats, ceux du Domaine des Hautes-Noëlles, « La Maisonneuve », à Le Loroux Bottereau (44), produits par Philippe Chon et son équipe :
Muscadet succulent evel just (en bouteille et en cubis), pour accompagner des huîtres divines, Gros Plan de qualité (et trop méprisé d'ordinaire), Gamay Rosé, et en rouge, Pinot Noir médaillé d'un concours international, et Cabernet Franc, comme peut l'être le vin rouge en général.
Le tout pour des prix doux, qui permettent d'en recommander une, puis une autre, avec modération, car on n'est tout de même pas dans le village d'Astérix!!!
On vous attend de pied ferme les camarades, au stand du Finistère, avant que le bateau tangue!!!
Yec'hed mat! (Santé! ou Tchin Tchin!)
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!

Les fédérations bretonnes auront des stands voisins comme chaque année à la fête de l'Humanité et comme chaque année aussi, un espace Bretagne commun de débats, de rencontres, et de concerts. 

Voici le programme.

A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!

La fête de l'Humanité, c'est aussi une programmation politique et musicale très dense.

Vous pouvez la retrouver sur le site de la fête de l'Humanité, ainsi que toutes les informations pour l'accès au site:

https://fete.humanite.fr/

https://fete.humanite.fr/programmation-musicale/#/

A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
A la fête de l'Humanité 2022 sur le stand du PCF Finistère: c'est parti pour 3 jours de fête, de rencontres, de concerts et de débats!
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2022 3 07 /09 /septembre /2022 05:44

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2022 7 04 /09 /septembre /2022 05:00
Découvrez le programme musical détaillé de la Fête de l'Humanité
Découvrez le programme musical détaillé de la Fête de l'Humanité
Découvrez le programme musical détaillé de la Fête de l'Humanité
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 05:47

 

Nous entrons maintenant dans la dernière ligne droite de la préparation de la Fête de l'Humanité, c'est particulièrement vrai en ce qui concerne la diffusion du bon de soutien.

 

 

Tout concours en cette fin d'été à faire de la fête le grand rendez-vous politique de la rentrée qui nous permettra de revenir sur les grands enjeux de la situation en tout domaine. Tout démontre qu'il y a urgence à se rassembler pour agir face à l'urgence qui frappe avec violence à nos portes.

L'Inflation qui rend la situation invivable pour des millions de familles, les températures hors norme, la sécheresse, les incendies, les orages violents qui ont ravagés des pans entiers de la planète, les guerres en Ukraine mais aussi dans 23 pays, la situation en Palestine ou encore l'anniversaire de la prise de Kaboul par les talibans...Tout appelle à une mobilisation sans précédent.

Pourtant, alors que la situation se dégrade pour le plus grand nombre et que l'urgence climatique est déjà là, il a été beaucoup question cet été des « surprofits » réalisés par les grands groupes industriels de l’énergie, du luxe, des grands transporteurs maritimes ou de l’automobile. Mais pas touche au grisbi, ces profits seraient réalisés à l’étranger, il ne faudrait donc pas les taxer, bloquer les prix, cela pénaliserait les fournisseurs, augmenter les salaires, car cela asphyxierait l’économie...

Cette situation qui fait chaque jour la démonstration de la nocivité du système capitaliste, appelle à beaucoup de débats, de réflexion, d'initiatives pour construire un projet capable de changer de système pour à la fois préserver les êtres humains, la nature, les animaux.

Un tel projet oblige à la paix et la sécurité mondiale, à une coopération internationale de haut niveau pour faire face aux défis communs que doit affronter toute l’Humanité. La fête est à la fois ce lieu de rencontre internationale et locale pour construire les mobilisations nécessaires à cette ambition de grande envergure.

D'ailleurs, le niveau des ventes en ligne montre l’intérêt et l'attente de ce moment privilégié de la rentrée. Il nous revient dans les semaines qui viennent d'amplifier la diffusion militante du bon de soutien, d'autant que son prix est bien inférieur maintenant au prix des bons vendus en ligne.

Pour cela, je propose d'être très attentif au règlement, à la fête de l'Humanité, des bons de soutiens diffusés, d'autant que le déménagement de la fête entraîne un surcoût important.

Je propose donc que l'université d'été à Strasbourg soit l'occasion de régler le plus grand nombre de bons de soutien.

D'autre part, il est important de prendre des initiatives publiques pour aller à la rencontre des jeunes, des salariés, des habitants...et leur proposer de participer à ce moment politique, culturel et festif.

En région parisienne, nous prévoyons deux temps forts de diffusion les 25 et 30 août à 18h respectivement à la Fontaine des Innocents et à la Fontaine Saint Michel.

Ce type d'initiative peut s'organiser dans de nombreuses fédés ou sections, elles peuvent être relayés sur les réseaux sociaux et notamment sur la page événement de la fête de l'Huma.

Soyons attentifs ensemble à la mobilisation des militants, des adhérents pour réussir une grande fête qui marquera le paysage politique de la rentrée.

Bien fraternellement,

Nathalie Simonnet, membre de l'exécutif national

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 05:37
une rencontre régionale sur le droit à la mobilité pour tout.e.s  Samedi 8 octobre après-midi à Morlaix organisée par le PCF Bretagne

Le samedi 8 octobre, à Morlaix, le CRAC (Comité Régional d'Action et de Concertation, issu des 4 fédération PCF Bretagne) organise une journée d'étude et de débats sur la "mobilité", le transport ferroviaire en Bretagne

Gladys Grelaud, conseillère régionale, Christian Beaumanoir et Gilbert Sinquin en sont les artisans. Merci à eux !

 

Rencontre régionale communistes MOBILITES : Samedi 8 octobre à Morlaix  

Cette rentrée s’annonce comme celle de la lutte tant les crises sont multiples. Les droits des ménages des classes populaires aux plus fragiles pour le droit à un logement décent, pour le droit à la mobilité, pour le droit de se chauffer, de manger sont remis en cause de toutes parts.  

Au vu de l’explosion du prix des carburants, de la crise climatique qui a frappé la Bretagne cet été et du travail construit depuis un an sur l’accès à la mobilité par de nombreux camarades à l’initiative du CRAC PCF de Bretagne, nous vous invitons, ouvert à tout.e.s, militant.e.s, usager.e.s et élu.e.s, pour :   

une rencontre régionale sur le droit à la mobilité pour tout.e.s

Samedi 8 octobre après-midi à Morlaix.

 

Un programme complet ainsi que les intervenant.e.s vous sera transmis très prochainement,  

Réservez d’ores et déjà votre date et de nous faire part de votre intérêt à y participer: federation@29.pcf.fr

Fraternellement,   

Pour le Comité Régional du PCF

Philippe Jumeau  

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 05:26
Espace Bretagne de la Fête de l'Humanité - Table ronde sur le droit à la mobilité pour un service public utile et efficace pour les bretonn.e.s et le climat : le train, un outil des jours heureux Samedi 15h-17h
Espace Bretagne de la Fête de l'Humanité - Table ronde sur le droit à la mobilité pour un service public utile et efficace pour les bretonn.e.s et le climat : le train, un outil des jours heureux Samedi 15h-17h
Espace Bretagne Samedi 15h-17h00
 
 
Table ronde sur le droit à la mobilité pour un service public utile et efficace
pour les bretonn.e.s et le climat : le train, un outil des jours heureux
 
Intervenants :
 
- Alexandre BOYER, cheminot CGT ligne fret Perpignan-Rungis
 
- Cyril DALLOIS, cheminot CGT Ile et vilaine
 
- Roger HERE, vice-président communiste en charge des mobilités à Morlaix communauté
 
- Gérard LAHELLEC, sénateur communiste des Côtes
d’Armor
 
Animée par Gladys GRELAUD, Conseillère régionale Bretagne communiste et Christian PELTAIS PCF Morbihan
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2022 4 01 /09 /septembre /2022 05:38

 

Dans son intervention à l’Université d’été à Strasbourg, samedi 27 août, Fabien Roussel évoque longuement la situation internationale, la crise énergétique et la crise climatique, la question des transports aussi. Extraits ci-dessous de la dernière partie de son propos sur les enjeux politiques de la rentrée.

 

 

Notre projet de société, ce n’est pas seulement de résister en désobéissant au capital, à ses relais institutionnels ou économiques. Nous voulons que les travailleurs et les classes populaires comme les classes moyennes, les peuples, s’approprient les pouvoirs partout où c’est nécessaire pour imposer les changements indispensables. Vous savez ce que ça signifie. Il va falloir se mobiliser. Beaucoup. Car le camp libéral, majoritaire en France au Parlement, avec le soutien de l’extrême droite, prépare un tour de vis violent pour les Français. Violent pour les familles populaires, pour la jeunesse, violent pour les services publics dont nous avons pourtant un impérieux besoin, violent pour le monde du travail et de la création.

Le besoin de résistance à cette politique et le besoin d’espoir, d’alternative est plus urgent que jamais pour redresser le pays. Nous y parviendrons à la seule condition que toutes les forces vives du pays qui ont intérêt au changement se mettent en mouvement. Car là se trouve la majorité politique de demain.

Comme ils l’ont fait au plus profond des années noires, avec le programme des Jours heureux, les communistes engagent aujourd’hui toutes leurs forces pour rassembler toutes les forces sociales qui ont intérêt à rompre avec les logiques capitalistes autour de la perspective d’une nouvelle République, sociale, démocratique, laïque et universaliste, qui donne enfin les moyens à la majorité de la France de décider enfin de son avenir, grâce à de nouveaux pouvoirs d’intervention et de décision.

C’est pourquoi, en cette rentrée, je lance un appel à toutes ces forces, aux forces de gauche, aux forces syndicales et associatives. À toutes et tous, je dis : construisons ensemble ce grand mouvement populaire, social et écologique, dont la France a besoin. Regardez d’ores et déjà le mouvement des travailleurs britanniques qui grandit outre-manche. Un mouvement exceptionnel quand on sait les freins à la grève dans ce pays.

Une mobilisation qui montre la force de l’action collective avec l’engagement récent des dockers qui rejoignent les cheminots, les postiers, les éboueurs, les avocats, les employés de l’opérateur télécom BT ou encore de nombreux salariés de la logistique. Certains de ces secteurs n’étaient pas entrés en grève depuis plus de vingt ans.

En France aussi nous avons besoin que le peuple, les travailleuses et les travailleurs, s’en mêlent ! C’est pour cette raison que les communistes soutiennent fortement les journées de mobilisation des 22 et 29 septembre décidées par plusieurs organisations syndicales. J’appelle les communistes à s’investir pleinement pour la réussite de ces deux journées qui marqueront une première étape indispensable de la mobilisation.

Comme je l’ai dit hier, travaillons ensemble, force de gauche et mouvement social, à une réforme progressiste des retraites et obtenons un référendum pour que les Français puissent choisir entre une réforme des retraites justes, sociale, féministe, et une réforme des retraites dures, allongeant le temps de vie au travail, triste pour l’avenir de nos enfants.

L’heure est à la construction d’un mouvement populaire inédit pour l’éradication du chômage, pour un travail et un salaire digne, pour le déploiement de la République partout et pour toutes et tous, avec le développement des biens communs que sont le climat, la santé, l’éducation, la culture, par de grands services publics et la grande paix humaine.

Et si nous voulons qu’un tel mouvement obtienne des avancées, nous devons montrer que les richesses existent et nous voulons reprendre le pouvoir dessus, sur leur production, sur leur répartition. Nous voulons nous réapproprier nos moyens de production, reconquérir notre souveraineté économique et même politique en nous délivrant des règles terribles de la concurrence libre et non faussé imposée par les traités européens.

Le monde du travail, les salariés doivent participer aux décisions dans les multinationales, dans les banques, dans les secteurs stratégiques de l’économie de l’utilisation de l’argent, qu’il s’agisse des profits des entreprises, des dépenses publiques ou encore du crédit bancaire.

C’est aussi comme cela que nous serons terriblement efficaces pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale qui continuent de piller notre économie. Exigeons toute la transparence dans la comptabilité de ces grands groupes, et battons-nous pour le prélèvement à la source de leurs impôts, avant que les bénéfices ne partent dans les paradis fiscaux !

C’est notre combat. Je veux m’adresser en particulier à mes camarades insoumis, socialistes et écologistes, à qui je rappelle notre responsabilité : C’est d’abord de permettre aux millions de Français qui veulent le changement de se mobiliser, quelles que soient leurs différences, quelles que soient nos différences.

Nous ne serons pas plus forts en effaçant notre diversité dans une fédération ou un parti unique, ou encore en tentant de chapeauter le mouvement social.

Nous serons plus forts en agissant aux côtés du peuple, des salariés et de leurs organisations syndicales, en contribuant aux mobilisations pour résister à la politique des droites et en menant ensemble, avec les Français, le débat sur les changements à opérer et l’action pour des avancées immédiates, concrètes, qui améliorent leur quotidien.

Ma candidature à l’élection présidentielle que nous avons portée collectivement est d’ailleurs riche d’enseignements. Prenons le temps d’en parler. J’en fais pour ma part un bilan très positif.

Cette campagne présidentielle, je l’entends auprès de vous, nous a permis de faire de grandes avancées, dans nos idées, dans nos rencontres avec les Français, dans notre organisation même. Nous avons enregistré 3 068 adhésions pendant la campagne de mai 2021 à avril 2022 ! La JC et l’UEC se sont renforcées avec plus de 250 adhésions et 13 fédérations créées.

Je croise tellement de Français qui me disent « continuez, tenez bon, vous êtes vraiment différent des autres à gauche ». D’autres encore qui me disent : « On n’a pas voté pour vous mais vous êtes vraiment sympathique ». Mais la prochaine fois, qu’ils votent ! Nous avons eu tellement d’échos positifs de notre campagne des jours heureux, de notre bienveillance, de notre souci de rassembler les Français, sans sectarisme, sans transiger non plus sur nos idées.

C’est cet esprit de rassemblement qui nous a poussés à bâtir cette coalition électorale aux élections législatives et qui nous a permis de gagner collectivement 151 députés dont 22 siègent au groupe communiste et GDR. Bien sûr, cet accord a laissé beaucoup de camarades et de députés potentiels sur le bord de la route. Mais regardons ce que nous avons réalisé pendant ces élections et surtout ce potentiel politique que nous avons gagné avec les Jours heureux !

Nous avons fait grandir dans les têtes l’utilité du Parti communiste, pour la construction d’une alternative politique en rupture avec le capital, autant que pour la construction d’une véritable union populaire !

Le Parti communiste a toujours été dans son histoire et continuera à être un acteur indispensable du rassemblement. C’est ça l’espoir à gauche et pour le monde du travail !

C’est pourquoi je vais proposer aux communistes d’engager un grand Tour de France pour aller à la rencontre des Français, des salariés, des classes populaires et des classes moyennes, des ruraux et des urbains, des salariés, des jeunes et des retraités, pour entamer un dialogue sans tabou, sans détour.

Entrons à nouveau en campagne ! Je vous propose d’organiser dans chaque région des rencontres ou je répondrai à toutes les questions qui me seront posées, en ayant la parole la plus libre qui soit, comme je l’ai fait durant la campagne. On y parlera de tout, surtout de tout ce que les Français veulent parler : travail, guerre, pouvoir d’achat, république, communisme, écologie, jours heureux… Tous les sujets pourront être abordés.

Une parole libre, pour parler de tout, pour parler de vous ! Avec une affiche, un tract pour organiser ces rencontres dont je présenterai le calendrier après la Fête de l’Huma. Je serai sur le gril le temps qu’il faut. Et comptez sur moi pour parler avec franchise et sincérité !

C’est comme cela que nous serons toujours plus forts, que la gauche sera plus forte : en agissant aux côtés du peuple, des salariés et de leurs organisations syndicales, en étant à l’écoute et en phase avec les Français.

Ce sera aussi, pour nous, pour moi, pour toute la direction du Parti, important d’être à l’écoute du cœur battant de la France, en même temps que nous préparons notre congrès.

Un congrès qui doit plus que jamais être tourné vers l’action et le rassemblement ! Dans lequel nous aborderons tous les sujets sans sectarisme et sans naïveté !

Nous devons construire un parti le plus populaire qui soit, le plus rassembleur du monde et le plus influent aussi pour que ça change en France ! Nous voulons gagner, nous voulons prendre le pouvoir au capital ! Alors il y a du boulot !

L’heure est donc à la mobilisation des communistes, partout dans le pays, dans cet objectif.

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 07:00
« L’insouciance à dénoncer, c’est celle des riches »

PCF À l’occasion d’une journée à la mer organisée par les communistes du Nord, le secrétaire national de la formation, Fabien Roussel, a défendu « un fonds pour le climat et le pouvoir d’achat ».

« L’insouciance à dénoncer, c’est celle des riches »

Dunkerque (Nord), envoyée spéciale

L’ « insouciance » est loin de refléter le quotidien des familles qui ont pu profiter jeudi, le temps d’une « journée à la mer solidaire », de la plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque (Nord). Débarqués par milliers des cars affrétés dans tout le département du Nord par le PCF, ils sont nombreux à avoir dû se serrer la ceinture depuis des mois pour faire face à l’inflation. « C’est la deuxième année qu’on ne peut pas partir en vacances, c’est de plus en plus difficile, ne serait-ce que pour acheter à manger », raconte Amélie, qui a pris le bus tôt le matin depuis Saint-Amand-les-Eaux avec ses trois enfants. Pour la petite famille équipée d’un pique-nique, la journée est un bol d’air bien mérité.

C’est aussi l’occasion pour le secrétaire national du PCF de faire sa rentrée. Et cette année, le thème, déjà terrain de bataille à l’Assemblée avant la trêve estivale, est tout trouvé : le pouvoir d’achat. « Le président de la République ose nous dire que c’est “la fin de l’abondance et de l’insouciance” et qu’il faut “faire des efforts”. Mais dans quel pays vit-il, lui qui est de retour de son château de Brégançon avec jet-ski et piscine privée ? » lance Fabien Roussel depuis le palais des congrès Kursaal, où les vacanciers d’un jour sont accueillis par un petit pot.

Parmi eux, le discours d’Emmanuel Macron lors du Conseil des ministres, mercredi, ne passe pas mieux. « Des efforts ! ? On en fait déjà beaucoup. On travaille tous les deux avec mon mari, et on est obligés de faire de plus en plus de sacrifices, on veut nous priver du moindre petit plaisir », s’étrangle Anne-Sophie. Si pour cette maman de deux petites filles, une semaine de vacances en été était envisageable jusque-là, cette année elle a dû y renoncer.

Quant aux mesures votées par le Parlement en août avec le paquet sur le pouvoir d’achat, elles ne lèvent pas les inquiétudes. « On a une prime en septembre, c’est très bien. Mais après, comment on va faire ? » interroge Virginie, prête à rejoindre la mer avec ses jumeaux de 12 ans. Même eux ne connaissent pas vraiment la légèreté d’esprit à laquelle le chef de l’État appelle à renoncer : « C’est l’un de mes fils qui s’en est inquiété le premier quand il a vu que les 10 steaks hachés congelés sont passés de 5 à 9 euros… »

« L’insouciance que je veux dénoncer ce n’est pas celle des Français mais des super-riches qui continuent de vivre comme avant, voire mieux, alors que nous sommes en pleine crise », reprend Fabien Roussel. Il est venu avec le dernier classement Challenges sous le bras : « Après cinq années de présidence Macron, les 500 plus grandes fortunes ont augmenté de 75 % et dépassé les 1 000 milliards d’euros. » De quoi laisser songeur dans la salle, où Chantal explique qu’avec 1 200 euros de pension de retraite, entre ses charges et le soutien à son fils, elle a dû renoncer à la viande. « Avant, quand on faisait un plein de courses, c’était 50 à 80 euros, et maintenant c’est 120, 130, 150… » calcule, appuyée sur sa canne, son amie Thérèse.

Des mesures de « roussellement » contre la vie chère

Le risque, selon la responsable du PCF du Nord, Karine Trottein, c’est que « l’acceptation, la résignation gagnent du terrain ». « On en entend déjà, poursuit la communiste, qui se demandent si on va leur couper l’électricité cet hiver. » Alors, derrière son micro, Fabien Roussel fait feu de tout bois : « taxe sur les superprofits des grands groupes », « taxe antispéculation », « impôt de solidarité exceptionnel sur les grandes fortunes »… Autant de mesures de « roussellement » – soit l’inverse du ruissellement de Macron – que les parlementaires communistes défendront lors de l’examen du budget 2023 afin d’alimenter « un fonds pour le climat et le pouvoir d’achat ». « Nous proposons d’arracher au capital 50 milliards d’euros par an et que l’État et la Banque centrale européenne en mettent autant : ça fait 150 milliards. Voilà comment nous nous donnerons les moyens de répondre à nos besoins », martèle le député. Et alors que les prix du carburant continuent d’entamer le pouvoir d’achat, le député du Nord propose, pour allier justice sociale et climatique, « une carte de transport donnant accès gratuitement aux réseaux TER, de métro, de bus propres en France ainsi qu’à dix trajets gratuits en TGV ».

Augmentation du Smic, des salaires et des pensions figure aussi en bonne place des revendications affirmées ce jeudi. « Nous, Parti communiste, avec les autres forces de gauche et écologiste et les organisations syndicales, nous appellerons à la mobilisation jusqu’à ce que le gouvernement entende notre soif de justice, de progrès et de Jours heureux », assure Fabien Roussel, qui lancera à nouveau le message à l’université d’été du PCF ce week-end à Strasbourg. En perspective, les journées d’action syndicale des 22 et 29 septembre, mais aussi la « marche contre la vie chère » prévue début octobre et que du côté du PCF on espère « la plus large possible ». Il faudra bien ça pour ramener Emmanuel Macron à la réalité.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011