Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2022 4 14 /07 /juillet /2022 08:21

Lettre des élus communistes du Conseil Régional de Bretagne - Juillet 2022

Lettre des élus communistes du Conseil Régional de Bretagne - Avril 2022

Retour sur la session du Conseil régional de Bretagne des 30 juin et 1er juillet 2022
 

La lettre des élues communistes et progressistes
du Conseil régional de Bretagne

 

Juillet 2022 - Gladys GRELAUD
 

conseillère régionale membre de la CAO et de la Commission aménagements et mobilités
Durant cette session plénière du Conseil régional de Bretagne, Gladys GRELAUD prenait la parole au sujet de le stratégie régionale des transitions économiques et sociales :
 

« Cette stratégie que nous présentons nous donne des orientations claires dans la continuité de nos engagements de mandat. Elle nous donne un cap et une méthode pour promouvoir une économie sociale et écologique à l’échelle de la région Bretagne.
Nous n'avons eu de cesse de dénoncer les affres du libéralisme du projet présidentiel et son impact sur les hommes et la planète, il est bon que des contre-pouvoirs ressurgissent et que des projets de justice sociale et
de transition écologique voient le jour.
Face à ces grands défis de notre temps, nous saluons la méthode proposée qui s'appuie sur toutes les ressources de notre territoire.
Nous ne pourrons bâtir la Bretagne de demain sans être à l'écoute de l'ensemble des
Bretonnes et des Bretons et d’abord à l’écoute des travailleuses et des travailleurs parce que ce sont eux produisent les richesses de cette Bretagne, et rappelons-le dans cet hémicycle, c’est aussi en Bretagne que ce trouvent les plus bas salaires.

Et rappelons encore les 2/3 des smicards sont des smicardes. Il est essentiel dans cette stratégie de reconnaître et de comprendre les attentes des travailleurs, au même titre, voire plus, que celui des entrepreneurs.
Il est primordial de s'adresser à toutes et tous et pas seulement à celles et ceux qui décident, qui possèdent, mais aussi celles et ceux qui produisent les richesses de notre territoire.
Ne répétons pas les erreurs du projet présidentiel qui fait fi des aspirations populaires et ne répond à l'inflation galopante que par des opérations pièces jaunes. L’aumône, la becquée, en toute sérénité, ça n’est pas ce que nous défendons dans cette majorité.
Les travailleurs et les privés d’emploi qui vivent dans les quartiers populaires des métropoles, mais aussi des villes moyennes ou encore dans les lieu-dit à la campagne sont souvent loin des objectifs.

Nous tenons à souligner l'importance de leur prise en compte en priorités dans les politiques économiques de la région. Ce schéma dans sa construction s'adresse, d’abord, à celles et ceux qui ont si peu, qui survivent, et
où la vie chère frappe de plein fouet. Pour beaucoup, cet argent public que nous investissons améliore concrètement le quotidien et est parfois le seul rempart face à des politiques libérales qui fracturent et qui aggravent l'existant.

Là où le projet présidentiel se limite à la pose de rustine, construisons pierre par pierre un modèle breton, qui rassemble et qui protège.
Personne ne sait de quoi demain sera fait, à nous d'apporter un peu d'espoir dans une période qui en manque cruellement ».


Pour retrouver l’intégralité de son intervention:


Gladys GRELAUD session juillet 2022 -
YouTube

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 07:02
Fête de l'Humanité Bretagne 2022: les 22 et 23 octobre 2022 avec Gauvain Sers, Les Wampas, etc.
Fête de l'Humanité Bretagne 2022: les 22 et 23 octobre 2022 avec Gauvain Sers, Les Wampas, etc.
La Fête de l’Humanité Bretagne avancée au 22 octobre à Lanester
Publié le 06 juillet 2022 - Le Télégramme
 

Le comité d’organisation a dévoilé la programmation et la date avancée par rapport aux précédentes éditions. Le comité d’organisation a dévoilé la programmation et la date avancée par rapport aux précédentes éditions.

La 31e Fête de l’Humanité Bretagne se déroulera les 22 et 23 octobre 2022 à Lanester. Une date avancée par rapport aux précédentes éditions.

Depuis près de trois décennies, la Fête de l’Humanité-Bretagne est le rendez-vous politique et musical du dernier week-end de novembre, au parc des expositions de Lanester. Pour la 31e édition, il faudra inscrire une nouvelle date sur son agenda. « Le parc est pris aux dates habituelles. Nous invitons le public à venir, cette année, les 22 et 23 octobre », explique Catherine Quéric, la présidente du comité d’organisation de la fête.

Les Wampas le samedi soir

Réunis mardi 5 juillet, les bénévoles de la fête en ont aussi profité pour dévoiler la programmation musicale : les Bigorneaux de lavoir, le samedi après-midi, la Ruse du père Lafeinte et les Wampas, le samedi soir, Chokao, dimanche après-midi, et enfin Gauvain Sers, « le nouveau Renaud », pour Marc Guillevic du comité d’organisation.

Des débats seront proposés sur l’Algérie, la Nupes et l’avenir du communisme.

Les billets, qui passent à 18 € pour les deux jours et 22 € sur place, seront en prévente sur helloasso dès lundi prochain.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 05:24
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2022 2 12 /07 /juillet /2022 12:29
Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Hervé Ricou, 9 juillet 2022, AG des communistes finistériens

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

9 juillet - Pont-de-Buis les Quimerc'h: Photos de l'AG des communistes finistériens (Photos de Daniel Laporte et Hervé Ricou)
9 juillet - Pont-de-Buis les Quimerc'h: Photos de l'AG des communistes finistériens (Photos de Daniel Laporte et Hervé Ricou)
9 juillet - Pont-de-Buis les Quimerc'h: Photos de l'AG des communistes finistériens (Photos de Daniel Laporte et Hervé Ricou)
9 juillet - Pont-de-Buis les Quimerc'h: Photos de l'AG des communistes finistériens (Photos de Daniel Laporte et Hervé Ricou)
Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

Photo Daniel Laporte, AG des communistes finistériens, 9 juillet 2022

"C'est un joli nom, Camarade, c'est un joli nom, tu sais..."
Galerie de portraits des adhérents du PCF Finistère, représentants de nos 18 sections finistériennes du Parti communiste, présents à l'AG départementale du 9 juillet 2022 - Photos de Daniel Laporte et Hervé Ricou. 
Du débat sur la situation politique issue des Présidentielles et Législatives, la NUPES, situation sociale marquée par l'inflation, le développement des inégalités, la crise de la santé, du secteur médico-social, des services publics, la montée de l'extrême-droite, l'actualité internationale, la guerre et le réchauffement climatique, la crise écologique, des diagnostics partagés et des propositions d'actions et d'initiatives, et de la fraternité!
C'était à Pont-de-Buis, hier, samedi, en présence de 65 camarades.
Merci à Daniel Laporte et Hervé Ricou pour leurs photos.
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2022 2 12 /07 /juillet /2022 09:46
Conseil municipal de Brest: Jacqueline Héré (Maire adjointe de quartier PCF) présente un voeu pour la libération de Salah Hamouri, voté par la majorité de gauche
Conseil municipal du 28 juin 2022 - Prise de parole de Jacqueline Héré, adjointe au maire de la ville de Brest (élue PCF)
Vœu pour la libération de Salah Hamouri
Lien de l'intervention écrite sur le site internet : http://eluscommunistes-brestmetropole.fr/
 
"Vœu Pour la libération de Salah Hamouri
Présenté par le Groupe « Brest au Cœur et Écologiste » (Socialistes et Apparentés, Communistes et Citoyens, Écologistes - Europe Écologie-Les Verts et Apparentés, Élu.e.s de la Gauche Sociale et Écologique, Parti Radical de Gauche-Le Centre Gauche, Union Démocratique Bretonne)
 
Depuis le 7 mars 2022, Salah Hamouri, citoyen franco-palestinien, avocat défenseur des droits de l’homme et des droits des prisonniers politiques palestiniens, est de nouveau emprisonné sous le régime de la détention administrative. Aucun motif ne lui a été signifié lors de son arrestation.
Alors qu’il devait retrouver la liberté le 6 juin, sa détention administrative a été prolongée la veille de trois mois supplémentaires par le tribunal militaire israélien, sans jugement ni passage devant un juge. Le système de la détention administrative tel que pratiqué par les autorités israéliennes leur permet en effet d’incarcérer arbitrairement des personnes sans même qu’elles aient accès à leur dossier. Cet usage discrétionnaire de la détention administrative et son caractère renouvelable sans limite constituent à ce titre une atteinte aux droits humains et au droit international.
Par ailleurs, comme des centaines d’autres Palestiniens vivant à Jérusalem, Salah Hamouri est sous le coup d’une procédure de révocation de sa résidence. Pour tout démocrate, l’acharnement que subit Salah Hamouri depuis de nombreuses années est inacceptable. Tandis qu’aucune charge ne lui a été signifiée, que son dossier demeure secret, qu’il n’a pas le droit à l’assistance d’un avocat et qu’il est emprisonné sans jugement, Salah Hamouri doit pouvoir compter, comme pour tout citoyen français dans une telle situation, sur la mobilisation effective du président Emmanuel Macron et de la diplomatie française pour retrouver la liberté et enfin pouvoir mener une vie normale, avec sa famille, là où il le souhaite.
Le conseil municipal de la Ville de Brest, réuni le 28 juin 2022, demande donc au Président de la République et au Ministère des Affaires Etrangères d’engager de manière concrète les actions nécessaires pour obtenir au plus vite et sans condition la libération de notre compatriote Salah Hamouri."
 
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2022 2 12 /07 /juillet /2022 09:39
Interview de Fabien Roussel par le Journal La Montagne - 5 juillet 2022: Avancer sans excès et sans outrance
INTERVIEW DE FABIEN ROUSSEL PAR LE JOURNAL LA MONTAGNE (extrait)
La Montagne
 
Politique, mardi 5 juillet 2022
 
Fabien Roussel (PCF) :
« Je veux que la gauche puisse gouverner à nouveau en France »
Propos recueillis par Florence Chédotal
 
On reproche souvent au député du Nord et secrétaire national du Parti communiste français de faire cavalier seul. Lui préfère répondre qu'il œuvre pour la gauche.
 
Élisabeth Borne prononce mercredi son discours de politique générale. Quelles sont vos attentes ?
Il faut que le gouvernement s'engage véritablement dans des mesures fortes, pour la hausse des salaires, des retraites, le blocage des prix, et mette fin à la politique des petits chèques pratiquée ces deux dernières années, d'abord parce que ça coûte cher et ensuite parce que ça ne répond pas aux problèmes de fond.
 
Depuis le lancement de la Nupes, vous vous comportez en électron libre. Quel rôle les communistes souhaitent-ils endosser au cours de cette nouvelle législature ?
Le groupe élargi communistes et GDR (Gauche démocratique et républicaine, NDLR) a toujours été très respectueux du débat parlementaire.
Nous avons coutume de dire que nous ne sommes pas un groupe d'opposition, mais plutôt de proposition, ce qui nous a permis d'ailleurs, dans la précédente mandature, de réussir à obtenir la majorité sur la revalorisation des retraites agricoles.
Telle est notre démarche. Nous essaierons de construire des majorités avec tous les députés pour faire voter les mesures que nous pensons les plus justes pour les Français. Deux exemples : nous redéposerons le texte de loi visant à déconjugaliser l'allocation adulte handicapé, ainsi que celui destiné à faire baisser les taxes sur l'essence. Nous espérons, au regard de la nouvelle composition de l'Assemblée, pouvoir cette fois les faire passer.
 
La Nupes n'était-elle pas qu'un simple accord électoraliste pour vous ?
Moi, ce que je souhaite, c'est que la vie change fortement pour les Français. Mais aussi que l'union des forces de gauche et écologistes puisse l'emporter demain en étant majoritaire. Donc j'apporte mes contributions. Je salue ce qui nous a permis de gagner. Ce que nous avons construit lors des législatives est un socle pour aller plus loin.
Je souhaite élargir cette union à d'autres, convaincre les abstentionnistes et ceux qui votent pour le RN. Je fais donc des propositions à mes collègues pour nous permettre d'avancer et leur dire aussi ce qui a pu nous empêcher de gagner plus de députés.
Par exemple ? Nous avons des débats entre nous, des différences qui doivent être respectées, sur la question de l'emploi, de l'argent, de la souveraineté énergétique et alimentaire. Ces sujets sont centraux aujourd'hui.
Ce faisant, je souhaite qu'on puisse parler autant aux citoyens des grandes villes qu'à ceux qui vivent à la campagne, lesquels souffrent au même titre du système économique financiarisé, avec la disparition des services publics, les problèmes de mobilité et de logement...
Je souhaite que l'union de la gauche progresse dans ce sens, sans excès et sans outrance, dans les propos que nous pouvons tenir. Je veux que la gauche puisse gouverner à nouveau en France.
 
Le projet de loi sur le pouvoir d'achat arrive la semaine prochaine à l'Assemblée. Quelles solutions proposez-vous ?
Il faut revaloriser le travail, de nombreuses entreprises ont du mal à recruter. C'est une question de salaire, mais aussi de formation et de conditions de travail.
La hausse des salaires est une question incontournable. Coiffure, sécurité, restauration-hôtellerie... Dans 120 branches professionnelles sur 170, le salaire minimum est inférieur au Smic.
Nous avons demandé une revalorisation de 15 % du Smic dès le 1er juillet, avec un fonds de soutien aux TPE-PME pour les accompagner. Nous souhaitons aussi que le gouvernement convoque une conférence sociale sur les salaires. Dans la fonction publique, nous proposons une augmentation de 10 % du point d'indice.
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2022 2 12 /07 /juillet /2022 06:57
Fabien Roussel plaide pour une rentrée sociale ambitieuse - Naïm Sakhi, L'Humanité, 12 juillet 2022
Fabien Roussel plaide pour une rentrée sociale ambitieuse

Gauche Lors d’une conférence de presse, lundi, le secrétaire national du PCF a appelé à la mobilisation dès septembre, face au projet de régression sociale porté par Élisabeth Borne. Il partage l’idée d’une action nationale commune de la Nupes après l’été.

Publié le Mardi 12 Juillet 2022 - L'Humanité
 

Malgré les appels du pied d’Élisabeth Borne en direction des groupes d’opposition, le compte n’y est pas pour Fabien Roussel. Lors d’une conférence de presse, lundi 11 juillet, le secrétaire national du PCF a déploré un discours de politique générale « préoccupant et dangereux pour les travailleurs », prononcé le 6 juillet par la première ministre. Assurant qu’Emmanuel Macron n’avait « visiblement pas compris le message des Français qui l’ont privé d’une majorité » pour appliquer son programme libéral, le député du Nord regrette l’absence de hausse « de salaires dans le privé, mis à part des primes », dans le projet de loi sur le pouvoir d’achat. Et d’ajouter « la hausse de 3,5 % des salaires des fonctionnaires est non seulement en dessous de l’inflation mais ne concerne pas les employés des délégations de service public ».

À l’offensive, Fabien Roussel a rappelé sa volonté de travailler avec l’ensemble des forces de gauche sur « une réforme des retraites progressiste », en s’appuyant sur le projet porté par la Nupes aux législatives. « Nous avons bien noté la volonté du gouvernement d’allonger le temps de travail, souligne le député communiste, je propose un référendum pour trancher nos deux projets. » En outre, le secrétaire national du PCF a salué les journées de mobilisation syndicale des 22 et 29 septembre – « une bonne nouvelle », selon lui – et partage la proposition, émise par Jean-Luc Mélenchon, d’une action commune des forces politiques de gauche à la rentrée. « Je suis pour un appel le plus large possible, avec les organisations syndicales, assure le député, ils apporteront le marteau et nous, la faucille. »

En amont du vote de la motion de censure dans l’après-midi (lire aussi page 7), ce point presse s’est tenu à l’issue d’un comité de liaison de la Nupes. Cette réunion de travail réunissait Jean-Luc Mélenchon (FI), Julien Bayou (EELV), Olivier Faure (PS) et le secrétaire national du PCF. « La Nupes n’est ni un parti, ni un mouvement, mais une alliance électorale et un accord programmatique. Nous devrons écrire ensemble ce qu’elle sera demain pour entretenir l’espoir », mesure Fabien Roussel. Pour ce faire, les leaders des formations de gauche se sont accordés afin que les universités d’été des différentes formations contiennent un atelier réunissant des représentants des formations de la Nupes. « Nous avons besoin de nous parler, sans chichi et sans détour. Nous devons mettre en avant ce qui nous rassemble, mais aussi pointer nos limites », poursuit le parlementaire du Nord, élu dans l’une des quatorze circonscriptions où Marine Le Pen avait dépassé les 60 % face à Emmanuel Macron. Et d’ajouter  que « pour l’emporter demain, il nous faudra comprendre et analyser, ensemble, les raisons du vote en faveur de l’extrême droite ».

Par ailleurs, Fabien Roussel entreprendra un nouveau tour de France après l’été. «Je veux entendre ce que les Français ont à dire» assure-t-il. Un moyen pour le député communiste de continuer à marquer sa singularité tout en restant dans l’union.

Fabien Roussel plaide pour une rentrée sociale ambitieuse - Naïm Sakhi, L'Humanité, 12 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2022 1 11 /07 /juillet /2022 05:24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2022 2 05 /07 /juillet /2022 06:37
Bon de commande de la biographie de Madeleine Marzin d'Alain Prigent aux éditions Manifeste! - 23€+3€ de frais de port

Bon de commande de la biographie de Madeleine Marzin d'Alain Prigent aux éditions Manifeste! - 23€+3€ de frais de port

Et voici la sortie à venir de la biographie de Madeleine Marzin (1908-1998) par Alain Prigent, historien, auteur et co-auteur de plusieurs livres sur les parcours de militants du parti communiste, la résistance ). Bretonne, Madeleine Marzin fut résistante et élue communiste de Paris. Son frère Francis a également été un résistant et militant communiste de la région de Carhaix, dans le Finistère. 
 
Militante syndicaliste et communiste, Madeleine Marzin organise pendant l'Occupation la mobilisation des femmes contre la vie chère. Sa participation, dans ce cadre, à une action rue de Buci en 1942, se termine tragiquement et lui vaut d'être arrêtée puis condamnée à mort. Après la guerre, elle est élue au Conseil de Paris puis à l’Assemblée Nationale dans le 20e arrondissement (1951-1956).
 
Lire aussi:
https://maitron.fr/spip.php?article120797
N'hésitez pas à commander le livre de notre camarade des Côtes d'Armor, collaborateur régulier du dictionnaire du mouvement ouvrier, Le Maitron. Avec l'avant-propos d'Amédée Perrot.
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2022 2 05 /07 /juillet /2022 06:19
Tematai Le Gayic, député de gauche indépendantiste polynésien, plus jeune député de l'histoire, membre du groupe GDR avec les communistes

Tematai Le Gayic, député de gauche indépendantiste polynésien, plus jeune député de l'histoire, membre du groupe GDR avec les communistes

LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR EN CHARGE DES OUTRE-MER : PROVOCATION ?
Le plus jeune député de l’Assemblée Nationale - Polynésien - n’a pas raté une caractéristique bien lamentable du remaniement :
"Le ministre de l’Intérieur récupère le portefeuille des Collectivités Territoriales et des Outre-mer…
C’est quoi le message ?
A l’heure où la majorité des Outre-mer pointent du doigt le jacobinisme étatique et souhaitent plus d’autonomie et de souveraineté, on nous met sous cloche à l’Intérieur avec un monsieur qui n’hésite pas à envoyer le GIGN en Guadeloupe pour régler une crise d’accès aux services publics."
Tematai Le Gayic - 4 juillet 2022
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011