Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 07:46
La journée à la mer en or de 1 700 habitants de l’Oise (Le Parisien, 18 août 2018)

Le Parisien,  Ivan Capecchi 18 août 2018

Plus de 1 700 habitants de l’Oise ont pris la route, ce samedi, pour Dieppe dans le cadre du dispositif « Une Journée à la mer », destiné aux plus modestes.

Il est 10 heures. Isra fixe la mer. « C’est magnifique. Ça change de Beauvais », confie-t-elle. Cette lycéenne de 15 ans fait partie des 1 700 habitants de l’Oise qui ont pris, ce samedi matin, la route pour Dieppe dans le cadre du dispositif « Une Journée à la mer ». Organisé par le Parti communiste français (PCF), il vise à permettre aux personnes modestes de partir en vacances.

« Le seul fait de partir représente une petite lueur d’espoir », commente Thierry Aury, secrétaire départemental du parti. Si la journée est ouverte à toute personne, militante ou non, elle n’en garde pas moins un aspect politique. Dans les cars en partance pour Dieppe, un discours est prononcé par chaque responsable, ponctué de commentaires sur la situation sociale du pays : « Ici, personne n’a eu une piscine privée payée par l’argent public comme Brigitte au Fort de Briançon », peut-on ainsi entendre.

Aurélie, 29 ans, est venue avec ses deux enfants. A cause de problèmes de santé, elle ne peut ni travailler, ni passer le permis de conduire. « Dans ces conditions, c’est compliqué de partir en vacances », confie la jeune femme dans le car, sa petite fille endormie sur les genoux. Ce qu’elle espère de cette journée ? « Changer d’air », simplement. Christiane, elle, est accompagnée de quelques copines. Cette retraitée de 69 ans n’a qu’une hâte : « manger une moule au roquefort ! ».

Peu avant 10 heures, les vacanciers débarquent sur l’esplanade de Dieppe, surplombée par le château de la ville, qui abrite la plus grande collection d’ivoire de France. Cris de mouettes, vent marin, le décor est posé. Nicolas Langlois, le maire communiste, est même là pour accueillir les familles et se prête volontiers au jeu des photos.

De son côté, Aurélie s’est faufilée direction le marché de la ville. « C’est immense, on s’y perd ! », s’amuse-t-elle. Pendant ce temps, Florian, 17 ans, profite de la plage avec son groupe d’amis. « J’ai mis la main, elle est bonne », assure le jeune homme qui découvre Dieppe pour la première fois. Derrière lui, les vagues se brisent sur les galets, tandis que quelques baigneurs affrontent timidement l’eau.

Dans le centre-ville, Prat boit un coup au « Café suisse », qui jouxte le port de plaisance. Il est venu avec douze de ses amis, tous réunis autour d’une même passion : le jardinage. « Chaque année, on vient. Ça nous permet de passer un moment convivial », confie l’homme de 58 ans qui dit ne plus pouvoir partir en vacances « à cause des impôts locaux ».

Au même moment, Michel et Béatrice viennent de se mettre à table à la petite brasserie La Cravache d’Or. Au menu du jour : moules marinières et ses frites maison. Le couple en convient : s’ils viennent ici, ça n’est pas par manque de moyens. « Ce qui me plaît avant tout, c’est l’esprit de l’initiative », explique Michel. « On aurait pu venir par nos propres moyens, mais c’est plus pour participer à cet élan de solidarité qu’on est là », détaille ce retraité de 70 ans.

Tous les participants semblent ravis de leur journée passée à la mer. A l’image de Virginie, qui participe pour la quatrième fois. « Aujourd’hui, on a fait un tour de 45 minutes en bateau, c’était une bonne expérience », raconte cette mère de famille de 36 ans, les mains remplies de crêpes au Nutella et de beignets, sur la plage. De son côté, François, chapeau de paille vissé sur la tête, l’assure : il reviendra l’année prochaine, « sans hésiter ».

 

photo Thierry Aury journée à la mer organisée par le PCF à Dieppe

photo Thierry Aury journée à la mer organisée par le PCF à Dieppe

photo Thierry Aury journée à la mer organisée par le PCF à Dieppe

photo Thierry Aury journée à la mer organisée par le PCF à Dieppe

Gros succès de la 24e journée à la mer à l'initiative du PCF à Dieppe ! 29 cars et plus de 1750 personnes ... et du bonheur partagé. Un bout de droit aux vacances arraché pour des centaines de familles "qui n'ont pas un pognon de dingue, ni une piscine privée à Bregançon" ! Toujours un accueil chaleureux de nos camarades dieppois, en premier lieu mon ami Nicolas Langlois, le jeune maire communiste de cette ville vivante et rebelle. Et puis en plus de la plage, des musées, du château et de la cité de la mer avec son aquarium ouverts gratuitement, de la fête, des concerts gratuits, des balades en ville, sur le marché, sur les quais des ports, des moules-frites, cette journée de solidarité concrète c'est aussi l'occasion de centaines de discussions et de contacts noués, de pétitions signées pour "un plan d'urgence pour la Santé", de populariser la Fête de l'Huma, d'adhérer au PCF pour être plus nombreux à agir pour l'humain d'abord ! "Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d'autre" disait le poète Paul Eluard. Vive la Journée à la mer !

Thierry Aury, secrétaire départemental du PCF de l'Oise

Partager cet article
Repost0
21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 07:37
Partager cet article
Repost0
21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 06:00
Alexis Tsipras et Pierre Laurent (photo Le Figaro)

Alexis Tsipras et Pierre Laurent (photo Le Figaro)

Maintenant, laissez la Grèce se reconstruire ! Communiqué de Pierre Laurent

La Grèce sort aujourd’hui officiellement de son 3e plan d’« aide », après 8 ans de mesures d’austérité qui ont appauvri les travailleurs.ses et les familles et fait chuter le PIB du pays de 25 % pour protéger les arrières de la finance.

Alors qu’une page peut se tourner, déjà Pierre Moscovici et autres acteurs de la troïka, déclarent que « La fin du programme n’est pas la fin des réformes », sous entendant que les partenaires européens et créanciers de la Grèce ne laisseront pas les mains libres à Alexis Tsipras ; lequel a annoncé un programme de reconstruction de l’État social et de redressement productif.

L’extorsion en juillet 2015, par l’Eurogroupe, à une Grèce asphyxiée financièrement, d’un memorandum d’austérité et d’une mise sous tutelle du pays, était une grave faute politique aux conséquences lourdes pour l’ensemble de l’Europe. Cette négation de la souveraineté populaire, cette humiliation, aura servi à n’en pas douter la progression de l’extrême droite sur tout le continent.

Aujourd’hui, je le dis solennellement au gouvernement de la France, à ceux de la zone euro et aux institutions financières : plus jamais ça ! Maintenant, laissez la Grèce se reconstruire.

Paris, le 20 août 2018

Maintenant, laissez la Grèce se reconstruire (Pierre Laurent, 20 août 2018)
Partager cet article
Repost0
20 août 2018 1 20 /08 /août /2018 03:14
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Stand de l'AFPS Cornouaille

Stand de l'AFPS Cornouaille

caravane de la CGT

caravane de la CGT

Dédicace d'Olivier Dartigolles (photo Caro Berardan)

Dédicace d'Olivier Dartigolles (photo Caro Berardan)

 (photo Caro Berardan)

(photo Caro Berardan)

Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Albert Coïc et les bénévoles du Pays Big à la plonge

Albert Coïc et les bénévoles du Pays Big à la plonge

Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF
Fête du Travailleur Bigouden à Loctudy le 17 août 2018: un beau succès populaire pour cette fête organisée par le PCF Pays Bigouden, avec la venue d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF

Reportage photo Caro Berardan, Ismaël Dupont, Olivier Dartigolles

Loctudy, fête du Travailleur de la Mer organisée par la section du PCF Pays Bigouden le 17 août 2018, la troisième des fêtes d'été de la section après Lesconil (où il y avait encore plus de monde!) et Le Guilvinec, des fêtes qui réunissent chaque année entre 1500 et 2000 personnes grâce au dévouement de dizaines de militants et sympathisants qui construisent ces fêtes populaires, rendez-vous incontournables des estivants de la région, souvent très fidèles. 

 Une très belle fête ce vendredi 17 août 2018 avec plus de 500 personnes sous un beau soleil rayonnant et dans un cadre extraordinaire. Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, auteur de "Macron, entreprise de démolition" était hier à la fête du Travailleur Bigouden de Loctudy, et a prononcé un discours percutant et généreux devant 500 personnes face à la mer et à l'île Tudy: 
- L'effondrement du pont de Gênes comme effet des politiques de collusion avec les milieux financiers et d'austérité, le constructeur étant lié à Ecomouv. 
- Le spectacle lamentable donné par les gouvernements européens dans la réponse inhumaine qu'il donne aux réfugiés qui quittent la Libye pour traverser la Méditerranée: comment peut-on laisser un bateau rempli de 2/3 de femmes et d'une moitié d'enfants qui quittent l'enfer libyen (pour les migrants africains) errer 4 jours en Méditerranée sur un bateau surchauffé en chipotant pour accueillir 200 malheureux en détresse dans un cas d'extrême urgence? Le peuple de marins et d'amoureux de la mer du pays bigouden ne peut que se révolter contre ça! 
- La redescente sur terre du président jupitérien dont les égarements du nervi casqué et botté Benalla et de ses collègues cassant la gueule à des étudiants et syndicalistes avec la bénédiction des services de l'Etat illustre une dérive autoritaire et anti-sociale extrêmement grave de Macron, dont les Français situent désormais de mieux en mieux le projet au service des quelques milliers de premiers de cordée de la finance.

Partager cet article
Repost0
18 août 2018 6 18 /08 /août /2018 06:32
Dans la série: cachez ces cocos que je ne saurais voir, le Parisien oublie l'Université d'été du PCF à Angers dans son récapitulatif tout en n'omettant pas les groupuscules

Alors Le Parisien, on zappe l' Université d'été du PCF des 24, 25 et 26 août à Angers ? Une bonne raison d'aller y faire un reportage pour se rattraper, non ? Et pour les militants communistes, d'y participer nombreux : plus que quelques jours pour s'inscrire sur https://2017.pcf.fr/universite

de Jérémie Giono

🛎 Question pour un champignon :

Je suis un Parti de 60.000 adhérents-cotisants, ce qui fait de moi le 3ieme parti de France (derrière LR et LREM) en nombre de cotisants ;

Je suis un Parti de plusieurs milliers d'élus locaux, ce qui fait de moi le 4ème parti de France (derrière LR, le PS et l'UDI) en terme d'implantation locale ;

Je suis un Parti qui dispose de 22 parlementaires et deux groupes des plus actifs dans les deux Assemblées législatives ;

Je suis un Parti qui réuni plus de 1000 participants à mes Universités d'été, ce qui en fait le 2nd événement le plus important du genre (derrière la FI - pour l'année postélectorale de 2017) ;

Pourtant, je suis le seul Parti dont les Universités d'été sont boycottées par une grande majorité des médias.

Je suis, je suis...

Université d'été du PCF à Angers les 24, 25, 26 août - Politique française, européenne, internationale, société, culture, art et littérature - demandez le programme de ce rendez-vous de rentrée du PCF avec un millier de participants prévus

Dans la série: cachez ces cocos que je ne saurais voir, le Parisien oublie l'Université d'été du PCF à Angers dans son récapitulatif tout en n'omettant pas les groupuscules
Dans la série: cachez ces cocos que je ne saurais voir, le Parisien oublie l'Université d'été du PCF à Angers dans son récapitulatif tout en n'omettant pas les groupuscules
Dans la série: cachez ces cocos que je ne saurais voir, le Parisien oublie l'Université d'été du PCF à Angers dans son récapitulatif tout en n'omettant pas les groupuscules
Dans la série: cachez ces cocos que je ne saurais voir, le Parisien oublie l'Université d'été du PCF à Angers dans son récapitulatif tout en n'omettant pas les groupuscules
Partager cet article
Repost0
17 août 2018 5 17 /08 /août /2018 06:25
Loctudy, vendredi 17 août: Souper marin et fête organisée par le PCF du pays Bigouden avec la présence d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF
Loctudy, vendredi 17 août: Souper marin et fête organisée par le PCF du pays Bigouden avec la présence d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Olivier Dartigolles, qui été présent à Mellac (région de Quimperlé), Lorient, et Vannes début février, , à St Brieuc pour un débat sur l'âgisme, la perte d'autonomie et les EHPAD le 8 mars,  à Morlaix et à Brest le 1er mai, sera à nouveau en Bretagne le vendredi 17 août prochain, sur le port de Loctudy, pour participer au souper marin et à la troisième fête de l'été du travailleur bigouden organisée par la section PCF du Pays Bigouden. 

Il assurera le discours politique et pourra dédicacer son livre "Macron, entreprise de démolition - Forces, failles et supercheries" plus que jamais d'actualité. 

Loctudy, vendredi 17 août: Souper marin et fête organisée par le PCF du pays Bigouden avec la présence d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF
Loctudy, vendredi 17 août: Souper marin et fête organisée par le PCF du pays Bigouden avec la présence d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF
Partager cet article
Repost0
15 août 2018 3 15 /08 /août /2018 09:00
Fête de l'Humanité Bretagne à Lanester le 1er et 2 décembre 2018 : demandez l'affiche artistique !

Une fête de l'Huma peut en cacher une autre... 

Encore un beau programme artistique et musical pour la fête de l'Huma Bretagne 2018 des 1er et 2 décembre au parc des expositions de Lorient, qui suit de 2 mois et demi la fête de l'Humanité de La Courneuve. 

A suivre aussi, en dehors des nombreux débats organisés sur la situation politique et sociale, la culture, la gauche, la présence de Ian Brossat, tête de file des communistes pour les élections européennes de mai 2019 

Ian Brossat sera présent et interviendra à la fête de l'Humanité Bretagne 2018 les 1er et 2 décembre

Ian Brossat sera présent et interviendra à la fête de l'Humanité Bretagne 2018 les 1er et 2 décembre

Partager cet article
Repost0
15 août 2018 3 15 /08 /août /2018 08:44
Les communistes vendent la vignette et présentent le programme de la fête de l'Huma aux Jeudi du port à Brest le jeudi 16 août
Les communistes vendent la vignette et présentent le programme de la fête de l'Huma aux Jeudi du port à Brest le jeudi 16 août
Les communistes seront présents au jeudi du port du 16 août à Brest.
Rendez vous pour tous ceux qui peuvent venir de 18h30 à19h30 à l'entrée côté ville:
 
Distribution de flyers fête de l'Huma et vente de vignettes . 
Jeudi du Port à Brest - photo Ouest-France

Jeudi du Port à Brest - photo Ouest-France

Partager cet article
Repost0
14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 06:26
Ian Brossat: de la lutte contre la spéculation immobilière et la flambée des prix des loyers et logements à Paris au témoignage sur son grand-père espion soviétique en Israël

Notre chef de file communiste aux élections européennes de mai 2019, lan Brossat, 38 ans, adjoint au logement à la ville de Paris écrit des essais, sur la thématique du logement et de l'accès de tous à celui-ci, et aussi un texte littéraire autobiographique, sur une histoire familiale peu commune. Voici le résumé de L'espion et l'enfant, chez Flammarion: 

" Eté 1983. Un petit garçon prend l’avion avec sa maman. Direction Israël, où il va retrouver son grand-père dans un endroit étrange. Il mettra plusieurs années à comprendre qu’il s’agit d’une prison, dans laquelle «Saba» est enfermé parce qu’on l’accuse d’être un espion. Visite après visite, par bribes, lan Brossat reconstitue le passé de cet homme étonnant, de cette famille - la sienne - pas comme les autres. L’histoire commence en Pologne, quand Marcus Klingberg, juif et petit-fils de rabbin, prend la fuite devant l’invasion nazie pour rejoindre l’Union soviétique, où il s’engage dans l’Armée rouge pour combattre les Allemands. Elle se poursuit en Israël où il codirige l’institut de recherche ultra-secret de Ness Ziona. Elle se termine en détention, lorsqu’il finit par avouer que oui, il a transmis des informations à l’URSS. Pendant trente ans, gratuitement et sans regret. Mais pour quelles raisons ? Comment ? Son épouse était-elle au courant ? Pourquoi Israël le gardait-il au secret, jusqu’à changer son nom ? Et Ian Brossat lui-même, enfant, de quelle manière a-t-il vécu ces années où, comme son Saba, il se voyait condamné au secret total ? C’est cette fascinante épopée familiale, ainsi que le récit de la relation tendre et forte qui unit, malgré l’adversité - ou grâce à elle ? - un petit-fils à son grand-père, que cet ouvrage tout en pudeur et fureur dévoile".

Pourrons-nous vivre à Paris demain ? Cette question, un nombre de croissant de Parisiens se la posent. Tandis que dans toute l'Europe, les prix de l'immobilier marquent le pas, dans la capitale française, on paie toujours plus cher pour se loger. Ainsi, depuis 2000, l'indice des prix immobiliers y a progressé de 114 % quand le salaire moyen a augmenté de seulement 10 %. Cette spéculation est en train de tuer Paris. Elle transforme la ville en musée. Pourtant, des solutions existent. Ian Brossat et Jacques Baudrier, élus communistes parisiens, entendent les défendre, les porter et les placer au coeur du débat. Avant les élections municipales de 2014, ce livre est celui d'un combat pour un Paris solidaire et populaire.

Pourrons-nous vivre à Paris demain ? Cette question, un nombre de croissant de Parisiens se la posent. Tandis que dans toute l'Europe, les prix de l'immobilier marquent le pas, dans la capitale française, on paie toujours plus cher pour se loger. Ainsi, depuis 2000, l'indice des prix immobiliers y a progressé de 114 % quand le salaire moyen a augmenté de seulement 10 %. Cette spéculation est en train de tuer Paris. Elle transforme la ville en musée. Pourtant, des solutions existent. Ian Brossat et Jacques Baudrier, élus communistes parisiens, entendent les défendre, les porter et les placer au coeur du débat. Avant les élections municipales de 2014, ce livre est celui d'un combat pour un Paris solidaire et populaire.

Nouvelle publication de Ian Brossat en septembre 2018 - Soirée de lancement à la librairie Le Merle moqueur le 6 septembre 2018: "Loin de sa promesse initiale, l'économie du partage est devenue une économie de la prédation : Paris a vu 20 000 de ses logements disparaître au profit de la plateforme Airbnb, dont elle est la première destination mondiale. Airbnb, Uber, Google et Amazon entendent aujourd'hui transformer nos villes en marchés pour maximiser leurs profits. Allons-nous les laisser faire ? "  Dans cet essai sans concessions, Ian Brossat dévoile les dessous d'Airbnb : entre lobbying et montages fiscaux, la face cachée d'Airbnb est en effet bien loin de l'image cool que se donne la firme américaine.

Nouvelle publication de Ian Brossat en septembre 2018 - Soirée de lancement à la librairie Le Merle moqueur le 6 septembre 2018: "Loin de sa promesse initiale, l'économie du partage est devenue une économie de la prédation : Paris a vu 20 000 de ses logements disparaître au profit de la plateforme Airbnb, dont elle est la première destination mondiale. Airbnb, Uber, Google et Amazon entendent aujourd'hui transformer nos villes en marchés pour maximiser leurs profits. Allons-nous les laisser faire ? " Dans cet essai sans concessions, Ian Brossat dévoile les dessous d'Airbnb : entre lobbying et montages fiscaux, la face cachée d'Airbnb est en effet bien loin de l'image cool que se donne la firme américaine.

Partager cet article
Repost0
10 août 2018 5 10 /08 /août /2018 08:12

Le fichier recense les comptes Twitters les plus actifs sur l'affaire Benalla. Établi par DisinfoLab, une ONG belge luttant contre la désinformation, ces données devaient permettre de détecter l'existence d'une éventuelle ingérence russe. La masse de tweets, plus de 4,5 millions, pouvait correspondre à l'existence de bots, des robots chargé de gonfler artificiellement le flux sur Twitter.

Cette hypothèse a été écartée. Ce sont bien de vrais comptes, derrières lesquels se trouvent de vraies personnes physiques, qui ont généré le buzz. 

Mais c'est justement le problème. Le porte parole du PC 82 s'est retrouvé fiché pour les besoins de l'étude de l'ONG DisinfoLab. Thomas Porte a décidé de saisir la CNIL Le tarn-et-garonnais n'est pas le seul à contester son fichage. 3393 personnes figurent dans la liste. Plusieurs "fichés" ont décidé de se tourner vers le "gendarme" du Net. 

Tarn-et-Garonne : fiché dans le cadre de l'affaire Benalla, un responsable communiste, Thomas Portes, saisit la CNIL (France Info, Laurent Dubois, 9 août)

Une officine « EU Disinfo lab » se parant de l’étiquette d’ONG alors qu’elle est partenaire des institutions de l’Union européenne et de l’OTAN s’est permise de ficher nominativement selon des critères politiques des citoyen-ne-s français à propos de leurs activités sur les réseaux sociaux lors de l’affaire Benalla. Nombre de militant-e-s communistes sont victimes de ce fichage illégal qui n’est pas sans rappeler les fichages de triste mémoire de la police de Vichy. Ceci intervenant alors que le dernier survivant du groupe de Francs-tireurs et partisans - main-d'œuvre immigrée de l’Affiche Rouge vient de s’éteindre ne recevant qu’un hommage minimaliste de l’État macronien. 
L’EU Disinfo lab loin d’être une OGN, n’est qu’une officine de guerre idéologique ultra libéral qui n’hésite pas à se vanter sur son site Web a avoir contribué à l’élection d’Emmanuel Macron : «Notre succès le plus notable a été la démolition instantanée et en direct du tristement célèbre #MacronLeaks » (http://disinfo.eu/projects/#news-platform).
C’est pourquoi il est plus que légitime de se poser la question si cette officine n’a pas agit sur ordre de l’Élysée afin de produire une étude bidon alimentant une théorie du complot russe en faveur du pouvoir et de ficher ses opposants sur les réseaux sociaux.
Après les barbouzes de la Contrescarpe nous avons affaire aux barbouzes du net de l’État Macron. 
Il s’agit d’une affaire extrêmement grave pour l’avenir de la démocratie en France et en Europe. L’EU Disinfo lab, peut être à l’instigation de l’Élysée, a à la fois violé la loi informatique et liberté de 1978 mais aussi le nouveau règlement européen sur la protection des données.

Yann Le Pollotec, responsable Industrie-Révolution numérique au PCF  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011