Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2022 2 29 /03 /mars /2022 06:24
Dégradation du service public postal - Une délégation du PCF Finistère rencontre les représentants de l'Etat en la personne de la sous-préfète de Châteaulin ce jeudi 24 avril

Une délégation du PCF Finistère a rencontré pour la deuxième fois en un mois les services de l'État, cette fois-ci en étant reçu par la sous-préfète de Châteaulin, sur la dégradation du service public de proximité, avec Bernard Jasserand et Ronan Sinquin, élus communistes a Quimper, et Enzo De Gregorio, responsable du MJCF 29. C'était hier à Châteaulin. Et c'est un article du Ouest-France.

 

Rencontre de Mme la sous-préfète Claire MAYNADIER pour faire suite à notre interpellation du Préfet du Finistère le 2 mars dernier.

Arrêt immédiat du démantèlement du réseau des bureaux de poste dans le Finistère.

Remettre de l’Humain dans un véritable service public postal de proximité.

Présents ;  Ronan SINQUIN, Conseiller municipal de Quimper, Enzo DE GREGORIO, responsable de la JC 29 et de Bernard JASSERAND, Maire-adjoint de Quinper.

Après avoir donné lecture de la motion du PCF 29 (pièce jointe), nous avons rappelé l’argent public perçu chaque année par la Poste au titre de l’obligation de service public, 674 Millions d’€ (500 Millions pour le service postal universel et 174 millions pour la mission d’aménagement du territoire). Nous avons exigé que ces fonds soient conditionnés au bon déploiement du service public postal sur le territoire. Par ailleurs, le groupe la Poste à perçu pendant des années des millions d’€ au titre du CICE tout en supprimant 7 à 10 000 emplois par an, il poursuit aujourd’hui ce véritable plan social. C’est à ce prix que La Poste affiche un bénéfice pour l’année 2021 de 1,2 Milliards € !

Puis nous avons alerté la sous-préfète sur la véritable hémorragie qui s’annonce dans le département où 38 bureaux de poste sont directement menacés (Sources syndicales)

Secteur sud : Huelgoat, Briec, Pleybin, Le Guilvinec, Plounéour-Lanvern, Cloars-Carnoët, Scaër, Concarneau le Rouz, Nevez, Pont-Aven, Plogonnec, Plozévet, Plouhinec, Pont-Croix, Douarnenez Tréboul, Loctudy, Penmarch, Quimper Kerfeuteun, Quimper Kermoysan, Bannalec, Coray, Camaret / Mer, Telgruc.

Secteur Nord : Guilers, Brest Kérinou, Plougerneau, Le Conquet, Ploudalmézeau, Daoulas, Pleyber Christ, Roscff, Carantec, Plouescat, Plougasnou, Guerlesquin, Lanmeur, Plabennec, Gouesnou,

Si on note une réelle baisse du courrier ordinaire, d’autres missions permettraient de relancer l’activité notamment celle de la lutte contre le fracture numérique,…Nous avons aussi insisté sur le rôle économique de la Poste qui contribue à la collecte des fonds en faveur du logement social avec le livret A (352,5 Milliards d’€). La Poste est essentielle pour le « bien vivre ensemble », sa présence dans les quartiers avec celle d’autres services publics participe au bien être des habitants.

De nombreux sujets ont été abordés, Morlaix, Quimper, le littoral,… Le rapport de Mme Claire HEDON, défenseure des droits,…

Après une écoute attentive et sérieuse la sous-préfète s’est engagée à transmettre nos éléments au Préfet et à la commission CDPPT du Finistère.

À M. PHILIPPE MAHÉ, PRÉFET DU FINISTÈRE , REPRÉSENTANT DU GOUVERNEMENT

STOP À LA DÉGRADATION DU SERVICE PUBLIC POSTAL DE PROXIMITÉ

DANS NOS TERRITOIRES !

Fermetures annoncées ou en cours de bureaux de poste, réductions des horaires d'ouverture, fermetures inopinées à répétition et sans préavis, diminution du nombre de bureaux de plein exercice, passage en force vers des agences postales communales, qui répercutent les coûts sur les mairies, ou des points relais, avec moins de services pour l’usager, et perte de conseil et de confidentialité, provoquent à juste titre émotion et colère dans notre département car le service public postal de proximité est essentiel pour l'accès aux droits, pour l'égalité, pour le lien social, déjà mis à mal par la pandémie, pour la solidarité intergénérationnelle.

La Poste est aussi bien souvent la banque des milieux populaires, au cœur des quartiers et des bourgs, c’était un lieu de conseil, de vie sociale, de service : la course à la rentabilité, l’abandon des bureaux de poste jugés non rentables est une perte sèche pour le lien social et républicain.

Selon les syndicats, ce sont 38 bureaux de poste du département qui sont en cours de suppression ou menacés dans un proche avenir.

Sur le Finistère Sud, si on avait il y a 15 ans environ 130 bureaux et agences postales, aujourd'hui on ne compte plus qu'une trentaine de bureaux  et seulement une dizaine avec plusieurs agents sur un même site ; on y comptabilise à ce jour environ 15 à 20 facteurs-guichetiers, plus d'une soixantaine d' Agences Postales Communales et plus d'une quinzaine de Relais Poste Commerçant.

La disparition d’un bureau de poste ici, la réduction des plages d’ouverture ailleurs, signifie plus de difficultés pour tous les habitants, en zone rurale ou urbaine, une perte de droits pour ceux qui ont le plus besoin du service public en raison de la précarité de leurs ressources, de l’isolement, de l’âge, du handicap, de la maladie.

C’est l’aggravation de la fracture numérique et le recul de l’égalité.

C’est un handicap supplémentaire pour des territoires déjà fragilisés par le poids des difficultés sociales, ou par le vieillissement de leur population, un pas de plus vers une mort lente.

C’est une charge financière pour les communes obligées de suppléer aux défaillances de la Poste.

Pourtant la Poste a des obligations de service public, en tant que prestataire du service postal universel, et par le Contrat de présence postale territoriale dont elle est signataire. Elle reçoit une aide financière annuelle de l’État pour cela, jusqu’à 674 millions d’euros en 2021, 500 millions pour le service postal universel et 174 millions pour la mission d’aménagement du territoire.

Le Groupe La Poste vient même de se déclarer « entreprise à mission » et d’inscrire dans ses statuts l’engagement de contribuer au développement et à la cohésion des territoires, celui d’œuvrer pour l’inclusion sociale et la transition écologique !

Comment concilier de telles affirmations avec les réductions d’ouverture et la disparition programmée d’un bureau comme celui de Kermoysan à Quimper, classé quartier prioritaire de la politique de la ville ; avec la fermeture du bureau de Guilers, zone urbaine en pleine expansion ; avec la désorganisation permanente des bureaux de poste du Cap Sizun, très menacés, dans un territoire excentré, socialement et démographiquement fragile. Avec la fermeture du bureau de Roscoff, ou celle du bureau de Tréboul à Douarnenez, transformé en agence postale communale, comme ceux de Plozévet, de Plogonnec...Avec l’amputation des horaires d’ouverture dans plusieurs communes du pays de Morlaix, ou dans le quartier de Kerfeunteun à Quimper.

Nous pourrions énumérer tous les bureaux supprimés cette année ou menacés de l’être, ou affaiblis dans leur fonctionnement, chaque cas contredit les engagements de la Poste.

Et que dire de la démarche écologique de la Poste quand elle supprime les bureaux de proximité générant ainsi toujours plus de déplacements ?

On peut faire la même observation pour le courrier.

L’impact désastreux des "réorganisations" de ces 2 dernières années avec la diminution du nombre de tournées et leur allongement, le manque de personnel, se fait sentir pour les usagers qui reçoivent un service dégradé et toujours plus coûteux, et pour les salariés précarisés et en souffrance.

"Récupérer" une lettre recommandée quand on était absent au moment du passage du facteur se transforme parfois en jeu de piste.

La distribution de la presse aux abonnés, indispensable à notre démocratie, est aussi affectée.

La Poste argumente sur la baisse de fréquentation des bureaux, mais elle l’organise avec des fermetures épisodiques sans préavis, des horaires inadaptés aux besoins de la population.

Quant à la diminution du courrier, si elle repose sur une évolution réelle, elle est fortement accélérée par l’explosion des tarifs postaux, plus 68 % depuis 2017 pour la lettre prioritaire !

En réalité au cœur du problème, il y a la stratégie de financiarisation de la Poste, sa course à la rentabilité au détriment du service public. La politique de l’État, actionnaire à hauteur de 34 %, est en cause qui sacrifie les activités les moins rentables de la Poste, au détriment de ses missions d’intérêt général, de service public, d’aménagement du territoire.

Nous interpellons le Président de la République et le Gouvernement sur l’extrême gravité de la situation.

Dans l’immédiat nous demandons l’arrêt de toutes les restructurations et des suppressions d’emplois .

Comme nous l’avons déjà fait en luttant avec les salariés et les usagers ces dernières années, en refusant les restructurations accomplies au détriment du service public, nous réaffirmons notre détermination à agir pour un véritable service public postal de proximité, accessible à tous, avec des personnels sécurisés dans leur emploi et en nombre suffisant, des bureaux de poste de plein exercice irriguant notre territoire, avec un accueil physique, répondant aux attentes des habitants.

 

La fédération du Finistère du PCF et les 50 élu-e-s communistes du Finistère, directement confrontés aux besoins et aux aspirations de la population.

Avec les camarades du PCF Finistère et Quimper, nous avions remis le 2 mars une lettre argumentaire au préfet pour la défense des bureaux de poste et du service postal de proximité et nous avons rencontre la presse pour alerter sur ces enjeux fondamentaux pour le quotidien des citoyens et l'aménagement du territoire comme l'accès aux services de tous! La force du collectif nécessaire pour sauver plus de 38 bureaux de poste menacés dans le département en raison de la politique financière du groupe et de ses principaux actionnaires!

Dégradation du service public postal - Une délégation du PCF Finistère rencontre les représentants de l'Etat en la personne de la sous-préfète de Châteaulin ce jeudi 24 avril
Partager cet article
Repost0
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 07:22
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!
Superbe meeting de Fabien Roussel à Nantes à la Cité des Congrès, dans une chaude ambiance!

Un superbe meeting de Nantes avec Fabien Roussel, drôle, profond, incisif, offensif! Tous ensemble pour la France des Jours Heureux!

La fédération du Finistère avait une cinquantaine d'adhérents présents à Nantes, dont Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, les candidats aux législatives de la France des Jours Heureux sur la circonscription de Morlaix, présents en tribune au côté de Fabien Roussel, avec Ismaël Dupont.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 07:07
Soutien du PCF Finistère à la mobilisation des retraités pour leur pouvoir d'achat le jeudi 24 mars à 11h à Carhaix
Le 24 mars 2022, les retraité-e-s se mobiliseront à nouveau pour l’amélioration de leur pouvoir d’achat, la présence de services publics et la défense de la Sécurité sociale.
La fédération du Finistère appelle les retraité-e-s à répondre à l'appel de l'intersyndicale du Finistère et à manifester à Carhaix ce jeudi 24 mars à 11 h place du Champ de foire
Comment payer les factures avec l’accélération de l’augmentation des prix, de 1,9% sur un an, qui affecte des secteurs indispensables comme l’énergie, l’alimentation, les transports ? Depuis 2014, nous avons perdu entre 10 et 12% de pouvoir d’achat, soit un mois de pension par an !
La sécurité sociale fragilisée par le pouvoir qui la prive de ressources (70 milliards d’exonérations de cotisations) à quelques semaines de la présidentielle, cette question est essentielle, la sécurité sociale fait partie de notre vie. Elle a, durant cette période de Covid, confirmé toute sa place.
Les services publics, dont la présence sur tout le territoire est indispensable pour l’égalité de traitement de tous les citoyens :transports, postes, hôpitaux, aide à domicile, adaptation des logements, accueil en Ehpad, fin des déserts médicaux. Leur défense est primordiale car ils ouvrent la possibilité de vivre une retraite heureuse.
Le PCF propose une réforme pour une retraite à 60 ans avec un minimum garanti à 1500 euros.
Ce que la France d’après-guerre et en pleine reconstruction, à réussi à faire avec la création de la Sécurité sociale sous l’impulsion du ministre communiste Ambroise Croizat, nous pouvons le faire en 2022. La France d’aujourd’hui est beaucoup plus riche. Mais il faut aller chercher ces richesses accaparées par la finance et les plus privilégiés. Il faut mettre fin au régime spécial de la finance : pour une cotisation révolutionnaire ! Les revenus financiers perçus par les entreprises sont totalement exonérés de cotisation!
Nous proposons de les taxer comme les autres revenus à hauteur de 10,45 %. Cela rapporterait 30 milliards à notre système de retraites et de supprimer les exonérations de cotisations patronales inutiles dans la lutte contre le chômage.
Ainsi que la modulation des cotisations patronales en fonction de critères sociaux (emplois et salaire) et environnementaux. (Plus une entreprise investit dans l’emploi, augmente les salaires de ses salariés et respectent les normes environnementales et plus ses cotisations seront modulées à la baisse et inversement)
Partager cet article
Repost0
19 mars 2022 6 19 /03 /mars /2022 05:37
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez

150 personnes ont participé à la manifestation intersyndicale du 17 mars à Morlaix, dont de nombreux militants communistes.

Photos Jean-Luc Le Calvez

D'autres encore manifestaient à Brest, avec les camarades brestois et Léon Deffontaines, porte-parole de Fabien Roussel, dirigeant des Jeunesses Communistes, comme Enzo De Gregorio...

Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Rassemblement intersyndical du 17 mars à Morlaix - Photos de Jean-Luc Le Calvez
Partager cet article
Repost0
15 mars 2022 2 15 /03 /mars /2022 07:34
Meeting de Fabien Roussel à Nantes le lundi 21 mars - Réservez votre place dans le car du Nord Finistère, passage à Morlaix à 14h (20€ de participation)
Meeting de Fabien Roussel à Nantes le lundi 21 mars - Réservez votre place dans le car du Nord Finistère, passage à Morlaix à 14h (20€ de participation)

Le meeting de Fabien Roussel approche, le lundi 21 mars à 19h à Nantes, et nous aurions besoin de savoir au plus juste le nombre de personnes qui pourront y participer.

N'hésite pas à t'inscrire auprès de la section de Morlaix daniel.ravasio@orange.fr

ou directement auprès de la fédé soit au 02 98 43 47 78 federation@29.pcf.fr

Pour le nord-Finistère:

Nous avons un car de réservé au départ de Brest, rendez-vous au parc des chaînes à 12h30 pour un départ à 12h45.

Nous passerons par Morlaix, arrivée à 13h45 au parking de Géant (côté Citroën) pour un départ à 14h00.

Nous arriverons à Nantes à la Cité des congrès à 18h00.

Le départ de Nantes se fera à 21h40 pour un retour à Morlaix vers 01h40 et une arrivée à Brest à 03h00.

Pour le sud du département:

Nous avons bloquer 10 places dans un car du Morbihan qui partira du parking du MacDo de Lanester. Pour les horaires et les détails nous sommes entrain de voir avec les copains du 56.

Nous organiserons des covoiturages et envisageons de louer un minibus.

Nous devons communiquer rapidement le nombres de personnes à la fédération du 44 pour inscription et récupérer tous les noms et numéro de téléphone des participants pour la compagnie de car et le minibus si cette option est retenue.

Nous vous rappelons qu'une participation de 20€ est demandée à chacun

Merci de nous faire parvenir votre réponse pour le jeudi 16/03 avant 18h00.

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2022 7 13 /03 /mars /2022 13:48
Les militants communistes sur le marché de Saint-Martin-des-Champs ce dimanche 13 mars
Les militants communistes sur le marché de Saint-Martin-des-Champs ce dimanche 13 mars
Les militants communistes sur le marché de Saint-Martin-des-Champs ce dimanche 13 mars
Les militants communistes sur le marché de Saint-Martin-des-Champs ce dimanche 13 mars

Avec Lucienne Nayet, Michel Lespagnol, Serge Bazin, Pascal Pouillet, Serge Puil, nous étions sur le marché de Saint-Martin-des-Champs ce dimanche 13 mars pour faire connaître les propositions de Fabien Roussel. De très bon échanges avec les gens. Et hier après-midi, collage sur Morlaix avec Maelvin  à Morlaix après le tractage sur le marché de Morlaix!

Partager cet article
Repost0
12 mars 2022 6 12 /03 /mars /2022 13:12
Samedi 12 mars: les militants communistes présents avec les propositions de Fabien Roussel sur le marché de Morlaix
Samedi 12 mars: les militants communistes présents avec les propositions de Fabien Roussel sur le marché de Morlaix
Samedi 12 mars: les militants communistes présents avec les propositions de Fabien Roussel sur le marché de Morlaix
Samedi 12 mars: les militants communistes présents avec les propositions de Fabien Roussel sur le marché de Morlaix

Une douzaine de militants communistes présents sur le marché de Morlaix ce samedi matin, 12 mars, pour faire connaitre les propositions et le projet de Fabien Roussel pour une France des Jours Heureux. De très bons échanges avec les habitants! A un mois des présidentielles, on lâche rien pour porter les idées de la gauche populaire, sociale, égalitaire le plus haut possible!

Demain, dimanche 13 mars, nous serons présents au marché de Saint-Martin-des-Champs, à 10h. 

Mercredi 16 Mars : distribution du tract programme devant l’usine Bosch Saint Thégonnec.

Jeudi 17 Mars : Meeting Léon DEFFONTAINES à Brest (18 h 30 – salle à de la mairie de l'Europe à Pontanezen) - Co-voiturage à 17h15 à partir du collège Mendès France.

Vendredi 18 Mars : AG du « Comité des Jours Heureux – Pays de Morlaix », 18h, 2 petite rue de Callac à Morlaix

Lundi 21 Mars : Meeting Fabien ROUSSEL à Nantes (19 h – Salle des congrès): déplacement collectif organisé depuis Morlaix (Géant de Saint-Martin des Champs à 13h45, devant le Garage Citroën/ retour à 1h20 du matin sur Saint-Martin-des-Champs). Inscription rapide à faire auprès de: daniel.ravasio@orange.fr

Partager cet article
Repost0
9 mars 2022 3 09 /03 /mars /2022 06:38
Le mercredi 9 mars à 18h30, à Locquénolé, Salle Kerbrat, réunion publique sur le programme de Fabien Roussel avec Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio et le Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix
Le mercredi 9 mars à 18h30, à Locquénolé, Salle Kerbrat, réunion publique sur le programme de Fabien Roussel avec Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio et le Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix

Le mercredi 9 mars à 18h30, à Locquénolé, Salle Kerbrat, le Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix (157 adhérents appelant publiquement à voter Fabien Roussel), Pascal Pouillet et Lucienne Nayet, habitants de la commune, vous donnent rendez-vous pour échanger avec Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats du PCF et des Jours Heureux aux législatives, sur le programme présidentiel et législatif de Fabien Roussel et de la France des Jours Heureux.

On vous attend nombreux pour cette deuxième réunion publique de proximité des Présidentielles après celle de Plounéour Menez le 2 mars.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2022 2 08 /03 /mars /2022 12:51
8 mars - campagne de Fabien Roussel, les militants du comité des Jours Heureux devant l'entreprise Sermeta à Morlaix
8 mars - campagne de Fabien Roussel, les militants du comité des Jours Heureux devant l'entreprise Sermeta à Morlaix
8 mars - campagne de Fabien Roussel, les militants du comité des Jours Heureux devant l'entreprise Sermeta à Morlaix
8 mars - campagne de Fabien Roussel, les militants du comité des Jours Heureux devant l'entreprise Sermeta à Morlaix
8 mars - campagne de Fabien Roussel, les militants du comité des Jours Heureux devant l'entreprise Sermeta à Morlaix

Mardi 8 mars - Campagne de Fabien Roussel, pays de Morlaix

Ce midi, le comité des jours heureux du pays de Morlaix avec Jean-Luc Le Calvez, Pascal Pouillet, Serge Bazin , Jean-Claude Postic, Marie-Hélène Le Guen était devant l'entreprise Sermeta à Morlaix pour distribuer les propositions de Fabien Roussel et du projet de La France des Jours Heureux. 500 tracts distribués et un excellent accueil!

Partager cet article
Repost0
8 mars 2022 2 08 /03 /mars /2022 06:00
Le Télégramme, 8 mars - Les communistes demandent l'arrêt de la dégradation du service public postal
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011