Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 10:31
Un comité de soutien pour l'hôpital de Morlaix (Ouest-France, 23 mai 2016)
Partager cet article
Repost0
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 06:32
Création d'un comité de défense de l'hôpital public du pays de Morlaix: Réunion publique le vendredi 17 juin, 20h à la salle du Cheval Blanc à Plourin les Morlaix

Santé. Création d'un comité pour la défense de l'hôpital

Les dix membres fraîchement élus du conseil d'administration prévoient leur première réunion publique dans le courant du mois de juin.

« On faisait du sacré boulot sur la fin de vie. Maintenant, c'est devenu une usine à humains ». Infirmière au centre hospitalier des pays de Morlaix pendant plus de 30 ans, Martine Carn a été l'une des intervenantes lors de la réunion de lancement du comité de défense de l'hôpital de Morlaix qui s'est tenue mercredi soir. « On est en évolution descendante ! Il faut arrêter de supprimer des lits et des postes », continue-t-elle.

« C'est la course »

Comme elle, ils sont une petite dizaine à s'être déplacés pour échanger leurs expériences et ressentis de soignants. « L'avis général des collègues, c'est qu'on n'a plus le temps, c'est la course », enchaîne Jocelyne Turpin, aide-soignante. Initié par des membres du Front de gauche, qui concrétisent « une idée dans l'air depuis les élections régionales », ce comité de défense a pour vocation principale de communiquer plus efficacement au grand public les revendications et inquiétudes du personnel soignant. Dans leur viseur, la menace de fermeture du service psychiatrique de Roz Avel et la fusion des services des Cormorans et Ty Dour. Seul syndicat présent, la CGT a déploré « un combat mené depuis plusieurs mois sans que la direction soit à l'écoute. On revendique pour les salariés, mais aussi afin que l'offre de santé pour les patients ne soit pas dégradée ».

Réunion publique en juin

Une réunion publique sera organisée en juin, et une action de débrayage au CHPM est prévue vendredi 27 mai, à partir de 14 h 15. À l'issue de la réunion, l'assemblée a élu un comité d'administration de dix membres. La porte-parole sera Martine Carn ; le secrétaire, Roger Héré ; la trésorière, Jocelyne Turpin et la trésorière adjointe, Pascale Fauchon.

http://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/sante-creation-d-un-comite-pour-la-defense-de-l-hopital-20-05-2016-11074846.php

Réunion publique du comité de défense du centre hospitalier du pays de Morlaix le vendredi 17 juin à 20h, salle du cheval blanc à Plourin les Morlaix.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 14:47
Patrick et Marie-Laure servent l'apéro

Patrick et Marie-Laure servent l'apéro

Le discours d'accueil de Daniel Ravasio sur notre analyse de la situation politique et des débouchés à construire a été écouté avec beaucoup d'attention

Le discours d'accueil de Daniel Ravasio sur notre analyse de la situation politique et des débouchés à construire a été écouté avec beaucoup d'attention

Roger Héré et Michel Lespagnol

Roger Héré et Michel Lespagnol

Patrick Hervé et Patrick Béguivin, deux nouveaux adhérents qui ont beaucoup donné!

Patrick Hervé et Patrick Béguivin, deux nouveaux adhérents qui ont beaucoup donné!

La CGT bien représentée à l'apéro et au repas de la fête
La CGT bien représentée à l'apéro et au repas de la fête

La CGT bien représentée à l'apéro et au repas de la fête

Claude Bonnard, sont orgue de barbarie et ses chansons sociales ont animé l'apéritif

Claude Bonnard, sont orgue de barbarie et ses chansons sociales ont animé l'apéritif

Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
L'équipe de cuisiniers, du Royal pour les gueux! Rien n'est trop bon et beau pour la classe ouvrière dit-on: Jean-Rolland Labrousse, Pierre Saint-Jalme, Jean-Pierre Beuzit et Nathalie sa compagne

L'équipe de cuisiniers, du Royal pour les gueux! Rien n'est trop bon et beau pour la classe ouvrière dit-on: Jean-Rolland Labrousse, Pierre Saint-Jalme, Jean-Pierre Beuzit et Nathalie sa compagne

Marie-Paule a été bien présente à travers les bons souvenirs qu'elle a laissées et ses œuvres si diverses

Marie-Paule a été bien présente à travers les bons souvenirs qu'elle a laissées et ses œuvres si diverses

Elise Kerebel et Marylise Lebranchu qui a acheté une toile de Marie-Paule avec qui elle a été élue

Elise Kerebel et Marylise Lebranchu qui a acheté une toile de Marie-Paule avec qui elle a été élue

quand Nicole joue à cache-cache pour faire en sorte que les loups carnivores ne dévorent plus les petits cochons

quand Nicole joue à cache-cache pour faire en sorte que les loups carnivores ne dévorent plus les petits cochons

Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Le Trio Quenderu: accordéon, voix et lowland-pipe avec les Corre de Roscoff

Le Trio Quenderu: accordéon, voix et lowland-pipe avec les Corre de Roscoff

Mona Jaouen et son accompagnateur guitariste

Mona Jaouen et son accompagnateur guitariste

le stand loterie avec Annie Le Calvez a bien marché

le stand loterie avec Annie Le Calvez a bien marché

Le stand pêche à la ligne avec Monique David

Le stand pêche à la ligne avec Monique David

Daniel Ravasio et Emile Turlan, élu à Landivisiau, en grande discussion

Daniel Ravasio et Emile Turlan, élu à Landivisiau, en grande discussion

Fête du Viaduc le 1er mai 2016 à Morlaix, un bon cru: photos de Jean-Luc Le Calvez
Partager cet article
Repost0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 07:15
Mercredi 27 avril - Présentation à la presse du programme de la fête du Viaduc organisée place Allende par le PCF dimanche 1er mai: Jean-Luc Le Calvez, Ismaël Dupont, Daniel Ravasio, Rolland Labrousse, Mariette Labrousse, Benoît Dormegnie, Alain David

Mercredi 27 avril - Présentation à la presse du programme de la fête du Viaduc organisée place Allende par le PCF dimanche 1er mai: Jean-Luc Le Calvez, Ismaël Dupont, Daniel Ravasio, Rolland Labrousse, Mariette Labrousse, Benoît Dormegnie, Alain David

Lancement de la 52 ème fête du Viaduc à Morlaix
Lancement de la 52 ème fête du Viaduc à Morlaix
Lancement de la 52 ème fête du Viaduc à Morlaix
Lancement de la 52 ème fête du Viaduc à Morlaix
Ouest-France, 28 avril 2016: annonce de la 52e fête du Viaduc

Ouest-France, 28 avril 2016: annonce de la 52e fête du Viaduc

Partager cet article
Repost0
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 20:09
Collage d'affiche "pour une société du partage, zéro chômage" à Morlaix
Collage d'affiche "pour une société du partage, zéro chômage" à Morlaix
Collage d'affiche "pour une société du partage, zéro chômage" à Morlaix
Collage d'affiche "pour une société du partage, zéro chômage" à Morlaix
Partager cet article
Repost0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 07:36
Partager cet article
Repost0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 09:14

Les déchetteries de Morlaix Communauté sont des services publics de proximité essentiels pour la vie quotidienne, le tri des déchets et la préservation de l’environnement.

A ce jour, Morlaix Communauté compte 7 déchetteries et 3 plates formes dédiées aux déchets verts.

Depuis le printemps 2015, un plan de rénovation des déchetteries est à l’étude au niveau de Morlaix Communauté, tout ceci sans réelle transparence des débats ni consultation des populations concernées.

Le contexte de baisse drastique des dotations de l’état (-10 millions d’euros de 2013 à 2017) et le coût exigé pour la mise aux normes obligatoires des déchetteries (arrêté du 26 mars 2012), laissent craindre une réduction du nombre de déchetteries et un éloignement de celles-ci vis-à-vis des citoyens.

Dans le cadre de l’étude de Morlaix Communauté, la déchetterie de Saint Thégonnec – Loc Eguiner est menacée : il est envisagée de fermer cette déchetterie et de construire une nouvelle déchetterie à Pleyber – Christ pour tout le secteur.

Afin d’informer et de débattre avec la population, le Front de Gauche du Pays de Morlaix a organisé une réunion le mercredi 9 mars avec le soutien du collectif qui s’est créé à Plougonven face à la menace de fermeture de la déchetterie de cette commune.

Une quinzaine de personnes ont répondus présentes.

Un collectif s’est créé pour exiger le maintien et la rénovation de cette déchetterie très utile à la population.

Une pétition va être lancée.

NON à la fermeture de la déchetterie de SAINT THEGONNEC – LOC EGUINER.
NON à la fermeture de la déchetterie de SAINT THEGONNEC – LOC EGUINER.
Partager cet article
Repost0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 08:06
photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

photo Pierre-Yvon Boisnard 27 02 2016

Partager cet article
Repost0
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 10:16
Les militants de la section PCF du pays de Morlaix seront sur le marché de Morlaix le samedi 20 février pour rencontrer les citoyens et distribuer un tract: L'Urgence de dire stop

Parti Communiste Français

Membre du Front de Gauche

Section de Morlaix

2 Petite Rue Callac 29600 MORLAIX – tel : 02 98 88 30 35

Mel : pcfmorlaix@wanadoo.fr
Blog : http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/

L’urgence de dire STOP!

Un échec patent sur le chômage et l’emploi, une société malade, un gouvernement dit de gauche qui concrétise les rêves de la droite, une fuite en avant sécuritaire qui met à l’écart la justice ..... l'urgence est de dire "STOP"!

Hors de la politique libérale, point de salut. C'est ce que tentent d'imposer dans les consciences les Macron, Hollande, Valls, Sarkozy et consorts, agrippés à l'échéance de 2017 et à leur jeu mortifère avec l'extrême droite pour se maintenir au pouvoir.
Alors que le gouvernement a sombré loin des rivages de la gauche, la colère et la déception n'ont pas trouvé à qui parler. Des bénévoles de Calais aux syndicalistes de Goodyear, des millions de citoyens, chacun à sa manière, relèvent la tête. Souvent ils militent dans des associations, luttent dans leur entreprise ou sont actifs sur le terrain écologique, mais nourrissent une sévère défiance à l'égard du politique.
Quel est ce nouvel outil à inventer pour que ces aspirations communes à la solidarité et au progrès trouvent un débouché politique ?
Dans ce marasme, l'appel pour une primaire à gauche, guidé par l'idée qu'« il n'y a pas de fatalité à l'impuissance publique », est venu secouer le cocotier. Surmontant des réserves légitimes, des personnalités politiques se disent désormais ouvertes à une primaire populaire, qui se pose clairement comme une alternative à François Hollande.
Pour le PCF, « Quand la situation politique est si forte de danger, qu'il y a autant de forces disponibles pour une alternative mais tellement de dispersion, la responsabilité d'un parti comme le mien est de tout faire pour les faire converger » (Pierre Laurent - secrétaire national du PCF).
Toutes ces forces doivent d’abord converger sur un projet, un projet à construire avec tous ceux que désespère la politique menée, avec tous ceux qui désespèrent de la politique et qui ne sentent pas entendu, avec la jeunesse (révoltée et désabusée à la fois), …. La question essentielle est bien celle de la définition démocratique des contenus politiques, à l’opposé du libéralisme, à promouvoir (et non celle des egos). Viendra plus tard le moment du choix de celle ou celui qui en qui en sera le porte-parole” ?

Travail, emploi, formation: quel projet de société?

« Zéro chômeurs/du travail pour tous, voilà ce qui sera un axe central pour un nouveau projet de société. Dans tous les domaines, nous devons envisager les choses autrement car la société marche sur la tête. L'une des grandes ambitions, avec la protection de la planète, sera de construire une société sans chômage. (…) Le travail, l'emploi, l'éducation pour tous, doivent être au coeur de notre projet.
Ceux qui nous disent que nous sommes obligés d'entrer dans la guerre économique pour protéger l'emploi nous mentent. Nous ne cessons d'abdiquer nos principes devant les exigences des marchés et des multinationales. Et l'emploi recule, mois après mois, année après année. Les paysans sont poussés au désespoir parce qu'on ne rémunère pas le travail paysan à sa juste valeur. La révolution numérique, qui permettrait de réduire le temps de travail, n'est utilisée que pour promouvoir l' « uberisation », c'est à dire la dérèglementation généralisée du travail. Pour nous, cette révolution peut au contraire nous permettre de construire un nouvel âge de la Sécurité sociale qui sécuriserait l'emploi et la formation toute la vie. Évidemment, cela nécessite de mobiliser l'ensemble des richesses disponibles : les immenses sommes détournées par les banques et les marchés financiers doivent revenir à la société ».

Pierre LAURENT (Secrétaire national du PCF)

De l'argent, il y en a... avec un autre partage des richesses!

Dans une étude mis en lumière par la CGT en mai 2015, il était démontré que dans « les sociétés non financières », on consacrait 10 journées de travail par an aux paiements des dividendes en 1981. Ils représentent 45 jours de travail en 2011. Soit 4,5 fois plus. Autre façon de le mesurer, sur 100 euros de richesses créées, 5 allaient à la rémunération du capital. C’est 23 euros trente ans plus tard.
Voilà la vraie prédation financière à laquelle il faudrait s’attaquer pour faire reculer le chômage.
Ce sont pourtant les mêmes recettes qui ont échoué que le pouvoir s’apprête à accentuer. Alors qu’une nouvelle tranche du Pacte de responsabilité entrera en vigueur en avril, on annonce de nouvelles exonérations ou primes, toujours au nom du « coût du travail trop élevé », sans jamais auditer l’efficacité réelle du mille feuille de 200 milliards d’aides diverses aux entreprises qui existent déjà

Déchetteries en danger!

Les déchetteries de Morlaix Communauté sont des services publics de proximité essentiels pour la vie quotidienne, le tri des déchets et la préservation de l’environnement.
A ce jour, Morlaix Communauté compte 7 déchetteries (Morlaix, Taulé, Lanmeur, Pleyber-Christ, Saint-Thégonnec, Plourin-Les-Morlaix et Plougonven) et 3 plates formes dédiées aux déchets verts, (Guerlesquin, Plounéour-Ménez et Saint-Martin-Des-Champs).
Toutes ces structures ont fait preuve de leur utilité au service des citoyens. Depuis le début de l’année 2015, un plan de rénovation des déchetteries est en cours sur le territoire de Morlaix Communauté. Cela est préparé sans réelle transparence des débats ni consultation des populations concernées.
Plusieurs communes ont délibéré pour le maintien de la déchetterie du site de Toulivinen sur la commune de Plougonven et à quelques mètres de Lannéanou, cette structure est utilisée par la population du sud Est du territoire de Morlaix Communauté mais serait sur la sellette d’après l’audit qui a été effectué par un bureau d’études choisi par les élus de Morlaix Communauté.
La baisse drastique des dotations de l’état (-10 millions d’euros de 2013 à 2017) et le coût exigé pour la mise aux normes obligatoires des déchetteries, laissent craindre une réduction du nombre de ces structures et un éloignement de celles-ci vis-à-vis des citoyens. Nous ne pouvons accepter cette situation qui est un retour en arrière : les décharges sauvages vont se multiplier alors que la population avait pris conscience de l’importance du tri des déchets.

Défense de l'hôpital, c'est l'affaire de tous!

Depuis des mois le personnel hospitalier de Morlaix mène une lutte sans relâche pour la défense du centre hospitalier avec le soutien de la population et particulièrement des militants du Parti Communiste et du Front de Gauche.
Il s’agit de s’opposer aux mesures que la direction veut imposer qui, par la suppression des 3 jours de RTT et une refonte des horaires, se traduiraient par la suppression de 22 équivalents temps plein avec les conséquences que l’on imagine sur les soins apportés aux malades et la dégradation des conditions de travail.
Malgré l’ampleur de la lutte, la direction reste obstinément sourde aux propositions des hospitaliers, confortée par le soutien indéfectible que lui apporte A. Le Brun présidente du conseil de surveillance. En tant que Maire de Morlaix elle devrait pourtant être d’abord soucieuse de la qualité des soins à la population et de la défense de l’emploi.
Mais la situation est aussi (surtout ?) la conséquence de la politique de santé du gouvernement qui, en prolongeant les aspects nocifs de la loi Bachelot, veut de plus imposer 10 milliards d’euros « d’économies » dans le secteur de la santé dont 3 milliards sur l’hôpital public. C’est donc aussi la responsabilité de tous ceux qui ont élaboré ou soutenu cette politique.
Face à cette situation cette lutte devient l’affaire de tous. C’est ce qu’ont compris les participants de la réunion santé de Plourin lors de la campagne des régionales du Front de Gauche en votant à l’unanimité le souhait de la création d’un comité de défense de l’Hôpital.

Les militants de la section PCF du pays de Morlaix seront sur le marché de Morlaix le samedi 20 février pour rencontrer les citoyens et distribuer un tract: L'Urgence de dire stop
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 12:21
Yvan Le Gall, agent territorial de la ville de Morlaix, s'exprime pour la CGT, après Sébastien Menes (enseignant) pour Sud-Solidaires (à sa droite), et avant Julia Thatje (enseignante SNES) pour dénoncer les conséquences et les motivations de la réforme du collège, et la fermeture de deux classes au collège Tanguy-Prigent de St Martin des Champs

Yvan Le Gall, agent territorial de la ville de Morlaix, s'exprime pour la CGT, après Sébastien Menes (enseignant) pour Sud-Solidaires (à sa droite), et avant Julia Thatje (enseignante SNES) pour dénoncer les conséquences et les motivations de la réforme du collège, et la fermeture de deux classes au collège Tanguy-Prigent de St Martin des Champs

Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Rassemblement ce mardi 26 janvier devant la Mairie de Morlaix: en lutte pour le point d'indice, les salaires, contre la casse libérale des services publics et la réforme du collège
Les enseignants du collège Tanguy-Prigent de St Martin protestant contre la fermeture de deux classes (2 sur 8): à 100% grévistes ce mardi 26 janvier et très remontés contre la réforme du Collège et l'affaiblissement de leur collège

Les enseignants du collège Tanguy-Prigent de St Martin protestant contre la fermeture de deux classes (2 sur 8): à 100% grévistes ce mardi 26 janvier et très remontés contre la réforme du Collège et l'affaiblissement de leur collège

200 manifestants environ devant le kiosque à 11h ce matin, ce n'est pas l'affluence des grands jours mais on sait qu'il est difficile de mobiliser actuellement les salariés et les citoyens, même s'il y a beaucoup de colère contre la politique du gouvernement, car il y a aussi l'idée qu'on ne peut rien faire contre des régressions sociales qui participent d'un rouleau compresseur.

Ouest-France annonce ce matin une cote de popularité de 22% pour François Hollande...

Des territoriaux, des postiers, des agents hospitaliers, des militants syndicaux surtout de SUD et de la CGT, des enseignants et personnels des collèges aux alentours (Carantec, Mendès France à Morlaix, St Martin des Champs, Guerlesquin, Plounérin...), des militants du Parti Communiste et du Front de Gauche.

Tous unanimes pour exiger une autre politique en faveur du service public, des salaires et de l'amélioration de la qualité du service public.

A La Poste, c'est 110 000 emplois qui ont été supprimés depuis 12 ans par le non remplacement des départs à la retraite. Un plan social gigantesque qui ne dit pas son nom: il ne faut pas aller chercher très loin pour expliquer les 7 millions de chômeurs. Tous les ans, c'est au moins 6000 emplois qui sont détruits à La Poste.

Dans l'éducation nationale, on prévoit que la réforme du collège va "permettre" de supprimer l'équivalent de 19 postes de lettres modernes dans le Finistère, de 2000 postes d'enseignants en technologie sur l'ensemble du territoire, et de nombreux de postes d'allemands, de latin...

Julia Thatje a dit les effets aberrants de cette réforme du collège qui réduit les heures d'enseignement pour les élèves, met les profs en concurrence, les oblige à construire des projets transversaux plus ou moins surfaits sur leurs temps de cours sans rémunérer les heures de concertation nécessaire au travail interdisplinaire, tout en changeant les programmes des 4 niveaux du collège en même temps dans toutes les disciplines, en transformant le brevet et l'évaluation, ce qui risque de produire une nouvelle baisse des exigences et du niveau des élèves dans l'enseignement public. Tout cela en cassant l'unité et la continuité de l'éducation nationale, en développant des logiques de management néo-libéral dans les établissements scolaires et en récupérant évidemment des postes et des heures d'enseignement: car le projet essentiel de ce gouvernement est l'économie sur les services publics et les dépenses sociales.

Après que Sébastien Menès ait bien dénoncé pour SUD la politique de régression sociale et de criminalisation des syndicats du gouvernement, Yvan Le Gall a lu une déclaration de la CGT des Territoriaux pour cette grève du 26 janvier 2016!

Ne payons pas leur dette!

Le 26 janvier 2016, tou-te-s en lutte pour le point d'indice!

Sans tenir compte des aspirations du monde du travail et des luttes qui se multiplient, à l'Elysée on s'entête dans les politiques sociales austéritaires et autoritaires: Pacte de responsabilité, attaques contre la protection sociale, atteintes aux libertés syndicales renforcées par l'état d'urgence, offensive contre le Code du Travail et le Statut des fonctionnaires, remises en cause des 35 heures, développement du travail dominical...

Dans la Fonction publique, cela se traduit par la poursuite des réformes territoriales et de l'Etat, la diminution honteuse du capital décès pour les ayants droit des fonctionnaires, la baisse des dotations aux collectivités entraînant des suppressions massives d'emplois et des attaques contre les droits sociaux des agents, la remise en cause de l'avancement d'échelon automatique et l'allongement des carrières...

Avec ces politiques régressives, la responsabilité du gouvernement est immense dans la faillite démocratique actuelle. Le message des urnes est clair: le chômage de masse, la précarité et la pauvreté ont engendré colère et désillusion, abstention et montée des idées d'extrême-droite.

Dans ce contexte s'ouvriront en février 2016 les négociations sur l'évolution du point d'indice de la fonction publique, gelé depuis plus de cinq ans. Il semble acquis que le dégel soit à l'ordre du jour, mais pour obtenir une augmentation significative il faudra peser! L'évolution du point d'indice sera fonction de l'ampleur des grèves et actions que nous mènerons! Les clameurs de la rue doivent secouer ce gouvernement souriant au MEDEF et sourd aux souffrances que nous vivons dans nos lieux de travail!

Le dévouement des agents publics a été encore salué suite aux attentats du 13 novembre. Il est tant que le gouvernement passe de la parole aux actes.

La Fédération CGT des Services Publics réaffirme ses exigences:

- Dégel du point d'indice avec mesures de rattrapage des pertes depuis 2010!

- Pas d'avancement à la tête du client!

- Maintien de l'avancement d'échelon à la durée minimale pour tous.

- Revalorisation et harmonisation des grilles de la Fonction Publique pour une véritable reconnaissance des diplômes et des qualifications

- Arrêt de la réforme territoriale et mise en oeuvre de politiques assurant le développement du service public et des emplois qui le font vivre

- Défense et développement des garanties statutaires

- Rétablissement de la cotisation CNFPT à 1% pour aller vers les 3% afin d'assurer une formation professionnelle de qualité

La CGT a aussi annoncé un rassemblement de la CGT de l'hôpital ce mardi 26 janvier de 14h à 16h pour défendre le service public hospitalier.

A lire aussi dans Ouest-France du jour:

Fonction publique. 450 manifestants dans les rues de Quimper
http://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/fonction-publique-450-manifestants-dans-les-rues-de-quimper-3994937

La Fonction publique dans la rue en Bretagne
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/la-fonction-publique-dans-la-rue-en-bretagne-913239.htm

Le Télégramme, 27 janvier 2016 - article Marine Wioland

Le Télégramme, 27 janvier 2016 - article Marine Wioland

Ouest-France, 27 janvier 2017 - le ras le bol des fonctionnaires envahit les rues, par Pauline Le Morlec

Ouest-France, 27 janvier 2017 - le ras le bol des fonctionnaires envahit les rues, par Pauline Le Morlec

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011