Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 06:05
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la Paix à Morlaix le 2 mars: 700 manifestants!

Un très beau rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et pour la paix, contre l'invasion d'un état libre. C'était ce soir, plein d'émotion, à Morlaix place des Otages avec près de 700 manifestants, à l'appel des élus de Morlaix-Communauté, du pays de Morlaix, de Morlaix, et de 21 organisations qui ont fait entendre un texte commun lu par nos camarades de la Ligue des Droits de l'Homme et du Mouvement de la Paix au nom du collectif unitaire Solidarité Ukraine, Jacques Normand et Claudine Gueguen, Jean-Paul Vermot prenant la parole ensuite en solidarité avec les Ukrainiens et pour la paix au nom des élus du territoire.

 

Non à la guerre, paix en Ukraine,
Solidarité avec les Ukrainiens.
Rassemblement à Morlaix à 18h le mercredi 2 mars
 
21 organisations ont rédigé un appel commun au rassemblement de solidarité avec l'Ukraine à Morlaix, place des Otages, mercredi 2 mars à 18h
 
CONTRE LA GUERRE, POUR LA PAIX,
NON A L'AGRESSION RUSSE EN UKRAINE
Nous condamnons l’agression militaire impérialiste que la Russie de Poutine vient de lancer contre l’Ukraine et son peuple, qui ne peut avoir aucune justification.
 
Nous rappelons le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et nous rendons hommage à la résistance légitime des autorités et du peuple ukrainiens face à l’invasion de l’armée russe.
 
Nous saluons également le courage de toutes les personnes qui, en Russie même, osent braver la dictature en affirmant leur opposition à la guerre et qui font contrepoint à la propagande officielle en apportant une information différente sur la nature du conflit.
 
Nous appelons à construire une mobilisation internationale solidaire des populations ukrainiennes :
 
- Pour le retrait de toutes les forces russes d’Ukraine ;
- Le refus du chantage à l’usage de l’armement nucléaire, d’où qu’il vienne.
- Pour des sanctions drastiques contre le régime de Poutine.
- Pour l’accueil dans de bonnes conditions et sans arrière-pensée des réfugiés qui fuient la guerre.
- Pour rétablir la paix en Europe, la France doit porter cette exigence devant l’ONU dans le respect de la charte des nations unies qui stipule dans son préambule la volonté de préserver les peuples du fléau de la guerre.
 
La France et l’Europe doivent peser dans la négociation et une initiative diplomatique pour une désescalade militaire et une conférence de la paix sous l’égide de l’ONU.
Sur ces bases, le collectif solidarité avec l'Ukraine appelle les habitants du Pays de Morlaix à participer très nombreux au rassemblement citoyen du mercredi 2 mars à 18h place des Otages à Morlaix.
 
Les Premiers Signataires du collectif solidarité avec l'Ukraine Pays de Morlaix:
 
ACAT, AFPS, AJPF, Esperanto Solidareco, LDH, Mouvement de la Paix, Université Européenne de la Paix, CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, FI, Ensemble, Gauche indépendantiste, EELV, Génération.S, MJCF 29, NPA, UDB, PCF, PS
 
Les élus de Morlaix-Communauté et la ville de Morlaix appellent aussi au rassemblement le mercredi 2 mars à 18h Place des Otages devant le Kiosque en solidarité au peuple ukrainien et l'appel au retrait des troupes russes d'Ukraine.
Partager cet article
Repost0
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 05:57
Dans le Finistère, les communistes demandent l'arrêt immédiat de la dégradation du service postal
L'article du Télégramme du 2 mars 2022 sur la réception de la délégation du PCF Finistère et des élus communistes finistériens pour la défense du service public postal de proximité et des bureaux de Poste en préfecture.
 
 
Le Télégramme/Benjamin Pontis - 2 mars 2022
 
Plusieurs élus communistes du Finistère, dont Ismaël Dupont (conseiller départemental du Finistère), Bernard Jasserand (maire adjoint du quartier de Kerfeunteun), Yvonne Rainero (conseillère municipale à Quimper) et Ronan Sinquin (conseiller municipal à Quimper), se sont rendus devant la préfecture du Finistère, mercredi 2 mars.
 
Le PCF et les élus communistes du Finistère ont dénoncé devant la préfecture du Finistère, ce mercredi 2 mars, la fermeture du service public postal de proximité.
Une délégation du PCF et des élus communistes du Finistère s’est rendue, ce mercredi 2 mars, devant les portes de la préfecture, à Quimper, pour dénoncer « la dégradation du service public postal de proximité » tout en citant une phrase d’un discours de Jacques Chirac tenu en 1996 : « Les services publics de proximité sont un formidable ciment social ».
Dans un courrier adressé au préfet Philippe Mahé, les élus communistes tiennent à rappeler qu’il y aurait, au sein du département, 38 bureaux de poste en cours de suppression ou qui sont menacés de l’être. Sans parler des réductions des horaires d’ouverture, des fermetures partielles.
 
« Une perte sèche »
« Tout ça dans le cadre d’une logique de rentabilité de La Poste », dénonce Ronan Sinquin, élu communiste à Quimper. « C’est une perte sèche pour la population alors qu’au même moment les discours populistes progressent. On a besoin plus que jamais des bureaux de poste », complète Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF, soulignant que ces bureaux sont aussi bien « les banques des milieux populaires situées au cœur des quartiers, des bourgs, des lieux de conseil, de service, de vie sociale… ».
« La disparition d’un bureau de poste ici, la réduction des plages d’ouverture ailleurs, tout cela signifie, en zone rurale ou urbaine, une perte de droits pour ceux qui ont le plus besoin du service public en raison de la précarité de leurs ressources, de l’isolement, de l’âge, du handicap, de la maladie », continuent les élus communistes, précisant que cela a aussi pour conséquence l’aggravation de la fracture numérique et d’une fragilisation de territoires déjà en grande souffrance. Sans parler « des retards et ratés de distribution de plus en plus importants, de la tension pour des salariés précarisés et en souffrance », note Yvonne Rainero, conseillère municipale de Quimper.
 
Le cas de Kerfeunteun
Dans son courrier, le PCF tient à lister quelques cas marquants : la disparition programmée du bureau de Kermoysan, la fermeture à Guilers et Roscoff, la désorganisation des bureaux du Cap-Sizun, la transformation en agence postale communale des bureaux de Tréboul, Plozévet, Plogonnec, l’amputation des horaires d’ouverture comme dans le pays de Morlaix ou, encore, dans le quartier de Kerfeunteun, à Quimper.
 
« C’est une véritable hémorragie. Notre pétition a obtenu de nombreuses signatures pour dénoncer la fermeture chaque lundi. Mais on n’a pas été entendu. Que faut-il faire ? Exprimer une colère plus forte ? », s’insurge Bernard Jasserand, le maire adjoint du quartier de Kerfeunteun. C’est dans ce contexte global que les communistes du Finistère espèrent désormais être entendus par l’État. Leur demande ? L’arrêt immédiat de toutes les restructurations et des suppressions d’emplois car « le service public, c’est la seule richesse de ceux qui n’ont pas de patrimoine », conclut Yvonne Rainero.?
Partager cet article
Repost0
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 05:51

À M. PHILIPPE MAHÉ, PRÉFET DU FINISTÈRE , REPRÉSENTANT DU GOUVERNEMENT

STOP À LA DÉGRADATION DU SERVICE PUBLIC POSTAL DE PROXIMITÉ

DANS NOS TERRITOIRES !

Fermetures annoncées ou en cours de bureaux de poste, réductions des horaires d'ouverture, fermetures inopinées à répétition et sans préavis, diminution du nombre de bureaux de plein exercice, passage en force vers des agences postales communales, qui répercutent les coûts sur les mairies, ou des points relais, avec moins de services pour l’usager, et perte de conseil et de confidentialité, provoquent à juste titre émotion et colère dans notre département car le service public postal de proximité est essentiel pour l'accès aux droits, pour l'égalité, pour le lien social, déjà mis à mal par la pandémie, pour la solidarité intergénérationnelle.

La Poste est aussi bien souvent la banque des milieux populaires, au cœur des quartiers et des bourgs, c’était un lieu de conseil, de vie sociale, de service : la course à la rentabilité, l’abandon des bureaux de poste jugés non rentables est une perte sèche pour le lien social et républicain.

Selon les syndicats, ce sont 38 bureaux de poste du département qui sont en cours de suppression ou menacés dans un proche avenir.

Sur le Finistère Sud, si on avait il y a 15 ans environ 130 bureaux et agences postales, aujourd'hui on ne compte plus qu'une trentaine de bureaux  et seulement une dizaine avec plusieurs agents sur un même site ; on y comptabilise à ce jour environ 15 à 20 facteurs-guichetiers, plus d'une soixantaine d' Agences Postales Communales et plus d'une quinzaine de Relais Poste Commerçant.

La disparition d’un bureau de poste ici, la réduction des plages d’ouverture ailleurs, signifie plus de difficultés pour tous les habitants, en zone rurale ou urbaine, une perte de droits pour ceux qui ont le plus besoin du service public en raison de la précarité de leurs ressources, de l’isolement, de l’âge, du handicap, de la maladie.

C’est l’aggravation de la fracture numérique et le recul de l’égalité.

C’est un handicap supplémentaire pour des territoires déjà fragilisés par le poids des difficultés sociales, ou par le vieillissement de leur population, un pas de plus vers une mort lente.

C’est une charge financière pour les communes obligées de suppléer aux défaillances de la Poste.

Pourtant la Poste a des obligations de service public, en tant que prestataire du service postal universel, et par le Contrat de présence postale territoriale dont elle est signataire. Elle reçoit une aide financière annuelle de l’État pour cela, jusqu’à 674 millions d’euros en 2021, 500 millions pour le service postal universel et 174 millions pour la mission d’aménagement du territoire.

Le Groupe La Poste vient même de se déclarer « entreprise à mission » et d’inscrire dans ses statuts l’engagement de contribuer au développement et à la cohésion des territoires, celui d’œuvrer pour l’inclusion sociale et la transition écologique !

Comment concilier de telles affirmations avec les réductions d’ouverture et la disparition programmée d’un bureau comme celui de Kermoysan à Quimper, classé quartier prioritaire de la politique de la ville ; avec la fermeture du bureau de Guilers, zone urbaine en pleine expansion ; avec la désorganisation permanente des bureaux de poste du Cap Sizun, très menacés, dans un territoire excentré, socialement et démographiquement fragile. Avec la fermeture du bureau de Roscoff, ou celle du bureau de Tréboul à Douarnenez, transformé en agence postale communale, comme ceux de Plozévet, de Plogonnec...Avec l’amputation des horaires d’ouverture dans plusieurs communes du pays de Morlaix, ou dans le quartier de Kerfeunteun à Quimper.

Nous pourrions énumérer tous les bureaux supprimés cette année ou menacés de l’être, ou affaiblis dans leur fonctionnement, chaque cas contredit les engagements de la Poste.

Et que dire de la démarche écologique de la Poste quand elle supprime les bureaux de proximité générant ainsi toujours plus de déplacements ?

On peut faire la même observation pour le courrier.

L’impact désastreux des "réorganisations" de ces 2 dernières années avec la diminution du nombre de tournées et leur allongement, le manque de personnel, se fait sentir pour les usagers qui reçoivent un service dégradé et toujours plus coûteux, et pour les salariés précarisés et en souffrance.

"Récupérer" une lettre recommandée quand on était absent au moment du passage du facteur se transforme parfois en jeu de piste.

La distribution de la presse aux abonnés, indispensable à notre démocratie, est aussi affectée.

La Poste argumente sur la baisse de fréquentation des bureaux, mais elle l’organise avec des fermetures épisodiques sans préavis, des horaires inadaptés aux besoins de la population.

Quant à la diminution du courrier, si elle repose sur une évolution réelle, elle est fortement accélérée par l’explosion des tarifs postaux, plus 68 % depuis 2017 pour la lettre prioritaire !

En réalité au cœur du problème, il y a la stratégie de financiarisation de la Poste, sa course à la rentabilité au détriment du service public. La politique de l’État, actionnaire à hauteur de 34 %, est en cause qui sacrifie les activités les moins rentables de la Poste, au détriment de ses missions d’intérêt général, de service public, d’aménagement du territoire.

Nous interpellons le Président de la République et le Gouvernement sur l’extrême gravité de la situation.

Dans l’immédiat nous demandons l’arrêt de toutes les restructurations et des suppressions d’emplois .

Comme nous l’avons déjà fait en luttant avec les salariés et les usagers ces dernières années, en refusant les restructurations accomplies au détriment du service public, nous réaffirmons notre détermination à agir pour un véritable service public postal de proximité, accessible à tous, avec des personnels sécurisés dans leur emploi et en nombre suffisant, des bureaux de poste de plein exercice irriguant notre territoire, avec un accueil physique, répondant aux attentes des habitants.

La fédération du Finistère du PCF et les 50 élu-e-s communistes du Finistère, directement confrontés aux besoins et aux aspirations de la population.

Avec les camarades du PCF Finistère et Quimper, nous avons remis cet après-midi une lettre argumentaire au préfet pour la défense des bureaux de poste et du service postal de proximité et nous avons rencontre la presse pour alerter sur ces enjeux fondamentaux pour le quotidien des citoyens et l'aménagement du territoire comme l'accès aux services de tous! La force du collectif nécessaire pour sauver plus de 38 bureaux de poste menacés dans le département en raison de la politique financière du groupe et de ses principaux actionnaires!

Défense du service public postal - Une délégation du PCF Finistère et des 50 élus communistes et apparentés reçue en préfecture le 2 mars
Défense du service public postal - Une délégation du PCF Finistère et des 50 élus communistes et apparentés reçue en préfecture le 2 mars
Défense du service public postal - Une délégation du PCF Finistère et des 50 élus communistes et apparentés reçue en préfecture le 2 mars
Défense du service public postal - Une délégation du PCF Finistère et des 50 élus communistes et apparentés reçue en préfecture le 2 mars
Défense du service public postal - Une délégation du PCF Finistère et des 50 élus communistes et apparentés reçue en préfecture le 2 mars
Partager cet article
Repost0
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 05:41
Ukraine: non à la guerre! - Nouveau rassemblement samedi 5 mars place de la Liberté à Brest - 14h30
UKRAINE : NON À LA GUERRE
À l'appel du CIAN 29 et de plusieurs organisations associatives, syndicales, politiques, dont le PCF Brest et Finistère et le MJCF 29, soyons nombreux·ses à nous mobiliser de nouveau ce samedi 5 mars pour :
➡ Le retrait de toutes les forces russes d’Ukraine
➡ Le refus du chantage à l’usage de l’armement nucléaire, d’où qu’il vienne
➡ Des sanctions drastiques contre le régime de Poutine
➡ L'accueil digne de tou·tes les réfugié·es et le respect du principe de non refoulement
➡ Le respect de la charte des Nations Unies qui stipule dans son préambule la volonté de préserver les peuples du fléau de la guerre
➡ L'ouverture sous l'égide de l'ONU d'une conférence de la paix
RDV samedi à 14h30 Place de la Liberté ! Tous les peuples aspirent à la paix, à bas les impérialismes qui les poussent à la guerre !
De nombreux militants communistes, dont nos candidats finistériens aux législatives, seront présents à ce rassemblement.
Partager cet article
Repost0
28 février 2022 1 28 /02 /février /2022 20:29
Non à la guerre, paix en Ukraine,
Solidarité avec les Ukrainiens.
Rassemblement à Morlaix à 18h le mercredi 2 mars
 
20 organisations et une trentaine de personnes se sont réunies ce soir et ont rédigé un appel commun au rassemblement de solidarité avec l'Ukraine à Morlaix, place des Otages, mercredi 2 mars à 18h
 
CONTRE LA GUERRE, POUR LA PAIX,
NON A L'AGRESSION RUSSE EN UKRAINE
Nous condamnons l’agression militaire impérialiste que la Russie de Poutine vient de lancer contre l’Ukraine et son peuple, qui ne peut avoir aucune justification.
 
Nous rappelons le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et nous rendons hommage à la résistance légitime des autorités et du peuple ukrainiens face à l’invasion de l’armée russe.
 
Nous saluons également le courage de toutes les personnes qui, en Russie même, osent braver la dictature en affirmant leur opposition à la guerre et qui font contrepoint à la propagande officielle en apportant une information différente sur la nature du conflit.
 
Nous appelons à construire une mobilisation internationale solidaire des populations ukrainiennes :
 
- Pour le retrait de toutes les forces russes d’Ukraine ;
- Le refus du chantage à l’usage de l’armement nucléaire, d’où qu’il vienne.
- Pour des sanctions drastiques contre le régime de Poutine.
- Pour l’accueil dans de bonnes conditions et sans arrière-pensée des réfugiés qui fuient la guerre.
- Pour rétablir la paix en Europe, la France doit porter cette exigence devant l’ONU dans le respect de la charte des nations unies qui stipule dans son préambule la volonté de préserver les peuples du fléau de la guerre.
 
La France et l’Europe doivent peser dans la négociation et une initiative diplomatique pour une désescalade militaire et une conférence de la paix sous l’égide de l’ONU.
Sur ces bases, le collectif solidarité avec l'Ukraine appelle les habitants du Pays de Morlaix à participer très nombreux au rassemblement citoyen du mercredi 2 mars à 18h place des Otages à Morlaix.
 
Les Premiers Signataires du collectif solidarité avec l'Ukraine Pays de Morlaix:
 
AFPS, AJPF, Esperanto Solidareco, LDH, Mouvement de la Paix, Université Européenne de la Paix, CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, FI, Ensemble, Gauche indépendantiste, EELV, Génération.S, MJCF 29, NPA, UDB, PCF, PS
 
Les élus de Morlaix-Communauté et la ville de Morlaix appellent aussi au rassemblement le mercredi 2 mars à 18h Place des Otages devant le Kiosque en solidarité au peuple ukrainien et l'appel au retrait des troupes russes d'Ukraine.
 
Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 07:01
Rassemblement de solidarité avec le peuple ukrainien et contre la guerre en Ukraine à Brest ce samedi 26 février à 14h30

UKRAINE : NON À LA GUERRE 🕊

À l'appel du CIAN 29 et de plusieurs organisations associatives, syndicales, politiques, soyons nombreux·ses à nous mobiliser ce samedi 26 février pour :
- Un retrait immédiat des troupes russes entrées en Ukraine
- Le respect de la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues par la communauté internationale
- Un retour des parties prenantes au conflit à la table des négociations sous l'égide de l'ONU

RDV demain à 14h30 Place de la Liberté (https://fb.me/e/2ZmKbW7Pg) ! Tous les peuples aspirent à la paix, à bas les impérialismes qui les poussent à la guerre !

 

Ci-joint, l'appel du Cian (dont le PCF est membre ) à manifester demain à 14 h 30 place de la Liberté et la déclaration du comité national exécutif du PCF.

Non à la guerre en Ukraine !

Fort de sa quinzaine d'associations et d'organisations politiques et syndicales, le collectif finistérien pour l'interdiction des armes nucléaires (CIAN29) appelle la population de Brest et de ses environs à venir exprimer sa volonté de voir mettre un terme à cette guerre.

Tous les peuples aspirent à la paix, à bas les impérialismes qui les poussent à la guerre !

Pour un retrait immédiat des troupes russes entrées en Ukraine, pour le respect de la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues par la communauté internationale, pour un retour des parties prenantes au conflit à la table de négociation sous l'égide de l'ONU.

Rendez-vous à 14h30 samedi 26 février, place de la Liberté à Brest.

 

La France doit agir pour arrêter la guerre, pour la paix et la sécurité collective
Déclaration du comité exécutif national du PCF — 25 février 2022
La décision prise par le gouvernement russe d’envahir l’Ukraine déclenche l’une des crises les plus
graves essuyées par le continent européen depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Alors
que de nombreuses victimes sont déjà à déplorer en Ukraine, et que l’action de l’armée russe va en
causer beaucoup d’autres, la violation du droit international crée une situation extrêmement
dangereuse pour l’avenir des relations internationales.
Le Parti communiste français condamne sans réserve le choix de la guerre fait par Vladimir
Poutine. Si l’on ne peut taire les surenchères des États-Unis et de l’Otan, qui n’ont eu de cesse de
vouloir implanter de nouvelles bases aux frontières de la Russie, rien ne saurait justifier la
politique de force ouverte pratiquée par le pouvoir de Moscou. Loin de défendre les intérêts de
son peuple, son autoritarisme, son nationalisme et ses proximités avec l’extrême droite
européenne ne servent que les intérêts des puissants oligarques et du capital financier et rentier
qui ont plongé une grande partie de la Russie dans la pauvreté et creusé en son sein les inégalités.
Le risque de dérive vers un conflit mondial entre intérêts capitalistes rivaux est désormais très
élevé. Tout doit être fait pour stopper cette spirale. Les peuples européens, jusqu’au peuple russe,
n’ont pas besoin d’une nouvelle guerre. La menace du recours à l’arme nucléaire n’est plus un
tabou. Les grandes puissances s’engagent dans une folle course aux armements les plus
sophistiqués et les plus meurtriers. C’est extrêmement grave pour l’avenir de l’humanité. Gardons
à l’esprit les millions de morts des derniers conflits et la jeunesse sacrifiée.
Un cessez-le-feu immédiat et le retrait des troupes russes s’impose. Il faut de toute urgence
arrêter une guerre dont les premières victimes sont les populations civiles, qui se retrouvent au
milieu des combats ou sont contraintes à la fuite. Le Parti communiste français exprime toute sa
solidarité avec le peuple d’Ukraine, qui est la première victime du conflit. Une aide humanitaire
doit lui être apportée. La France et l’Union européenne doivent prendre toutes les initiatives
nécessaires pour assurer l’accueil des réfugiés.
Du fait de son histoire, la France a une voix singulière à faire entendre, en faveur de la sécurité
humaine et de la paix, du droit international et de la coopération solidaire des nations et des
peuples. En toute souveraineté, elle doit jouer un rôle moteur et actif dans la sortie rapide du
conflit.
Elle doit tout mettre en œuvre pour s’opposer aux surenchères guerrières, qui s’expriment du côté
du pouvoir russe comme dans le cadre de l’Otan, et dont le peuple d’Ukraine paierait le tribut le
plus lourd.
La communauté internationale doit isoler politiquement, diplomatiquement et économiquement
le régime de Poutine, afin de le contraindre à renoncer à sa politique de force ouverte. La livraison
d’armes à l’Ukraine, loin de préserver la souveraineté de ce pays, n’aboutirait qu’à ajouter de la
guerre à la guerre, au risque de conduire le continent européen tout entier au bord d’un
engrenage fatal.
Le rôle de notre pays est d’agir par la voie politique et diplomatique en faveur de la désescalade.En utilisant son siège au Conseil de sécurité, il doit proposer à l’ONU, de prendre l’initiative de convoquer une conférence pan-européenne extraordinaire de paix et de sécurité collective,réunissant l’ensemble des États européens, avec l’Ukraine et la Russie.cette conférence serait chargée d’aboutir un règlement négocié global, permettant de traiter les causes du conflit, de rétablir l’indépendance d’une Ukraine non alignée, et d’ouvrir une perspective de paix et de sécurité durable en Europe, sur les bases des principes de l’acte final de la conférence d’Helsinki et de la charte de Paris de 1990.Pour faire prévaloir une logique de paix contre le bellicisme des puissances capitalistes, les peuples doivent faire de toute urgence entendre leur voix.

Le PCF appelle à des rassemblements unitaires, dès ce week-end et dans les jours qui suivront, en
faveur d’un cessez-le-feu immédiat, du retrait d’Ukraine des troupes russes, et d’une initiative
diplomatique de la France pour la paix et la sécurité collective.

 

Déclaration de la section PCF du pays de Quimper

 

La France doit agir pour arrêter la guerre, pour la paix et la sécurité collective!

La décision du gouvernement russe d’envahir l’Ukraine a déclenché l’une des crises les plus graves sur le continent européen depuis la seconde guerre mondiale.

Alors que de nombreuses victimes sont déjà à déplorer en Ukraine, et que l’action de l’armée russe va en causer beaucoup d’autres, la violation du droit international crée une situation extrêmement dangereuse pour l’avenir des relations internationales.

Le Parti communiste français condamne sans réserve le choix de la guerre fait par Vladimir Poutine.

Si l’on ne peut ignorer les surenchères des États-Unis et de l’Otan, qui n’ont eu de cesse de vouloir implanter de nouvelles bases aux frontières de la Russie, rien ne saurait justifier la politique de force pratiquée par le pouvoir de Moscou.

Loin de défendre les intérêts du peuple russe, Poutine, avec son autoritarisme, son nationalisme et ses proximités avec l’extrême droite européenne, notamment française, ne sert que les intérêts des puissants oligarques qui ont plongé une grande partie de la Russie dans la pauvreté et creusé en son sein les inégalités.

 

Le risque de dérive vers un conflit mondial entre intérêts capitalistes rivaux est désormais très élevé.

Les grandes puissances s’engagent dans une folle course aux armements les plus sophistiqués et les plus meurtriers, et la menace du recours à l’arme nucléaire n’est plus un tabou.

Tout doit être fait pour stopper cette spirale qui met en danger l’humanité toute entière.

Gardons à l’esprit les millions de morts des derniers conflits mondiaux.

Un cessez-le-feu immédiat et le retrait des troupes russes s’imposent.

De toute urgence il faut arrêter cette guerre dont les premières victimes sont les populations civiles, prises en otages au milieu des combats ou contraintes à la fuite.

Le Parti communiste français exprime toute sa solidarité avec le peuple d’Ukraine, qui est la première victime du conflit.

Une aide humanitaire doit lui être apportée. La France et l’Union européenne doivent prendre toutes les initiatives nécessaires pour assurer l’accueil des réfugiés.

La France doit faire entendre sa voix, en faveur de la sécurité humaine et de la paix, du droit international et de la coopération solidaire des nations et des peuples.

En toute souveraineté, elle doit jouer un rôle moteur et actif dans la sortie rapide du conflit.

Elle doit s’opposer aux surenchères guerrières, d’où qu’elles viennent , et dont le peuple d’Ukraine paierait le tribut le plus lourd.

La communauté internationale doit isoler politiquement, diplomatiquement et économiquement le régime de Poutine, afin de le contraindre à renoncer à sa politique de force.

La livraison d’armes à l’Ukraine, loin de préserver la souveraineté de ce pays, n’aboutirait qu’à ajouter la guerre à la guerre, au risque de conduire le continent européen tout entier au bord d’un engrenage fatal.

 

Le rôle de notre pays est d’agir par la voie politique et diplomatique en faveur de la désescalade.

En utilisant son siège au Conseil de sécurité, la France doit proposer à l’ONU de prendre l’initiative d’une conférence de paix et de sécurité collective réunissant l’ensemble des États européens, avec l’Ukraine et la Russie.

Cette conférence serait chargée d’aboutir à un règlement négocié global, permettant de traiter les causes du conflit, de rétablir l’indépendance d’une Ukraine non alignée, et d’ouvrir une perspective de paix et de sécurité durable en Europe, sur les bases des principes de l’acte final de la conférence d’Helsinki et de la charte de Paris de 1990.

Les communistes appellent à un cessez-le-feu immédiat, au retrait d’Ukraine des troupes russes, à une initiative diplomatique forte de la France pour la paix et la sécurité collective.

Aux logiques de guerre et de haine, opposons les logiques de paix et de coopération !

Yvonne Rainero, le 25 février 2022

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2022 3 23 /02 /février /2022 14:11
Une belle équipe de tractage à Guerlesquin lundi 21 février au matin sur le marché et dans les boîtes aux lettres.  Chaque jour, les communistes sont sur le terrain !

Une belle équipe de tractage à Guerlesquin lundi 21 février au matin sur le marché et dans les boîtes aux lettres. Chaque jour, les communistes sont sur le terrain !

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Distribution sur le marché de Morlaix le 19 février

Guerlesquin, 21 février

Guerlesquin, 21 février

ça colle pour Fabien Roussel presque tous les jours à Morlaix, St Martin des Champs

ça colle pour Fabien Roussel presque tous les jours à Morlaix, St Martin des Champs

ça colle pour Fabien Roussel presque tous les jours à Morlaix, St Martin des Champs

ça colle pour Fabien Roussel presque tous les jours à Morlaix, St Martin des Champs

22 février - Au marché de Saint-Pol-de-Leon ce matin avec Enzo De Gregorio, Jean-Louis Weber, Roland Bagnis, Paulette Peron, Serge Bazin pour distribuer le programme de Fabien Roussel.

22 février - Au marché de Saint-Pol-de-Leon ce matin avec Enzo De Gregorio, Jean-Louis Weber, Roland Bagnis, Paulette Peron, Serge Bazin pour distribuer le programme de Fabien Roussel.

Distribution des programmes de Fabien Roussel a Plougoulm cet après-midi. 150 programmes distribués, mais déjà quelques kilomètres avant que la pluie et le vent s'en mêlent!

Distribution des programmes de Fabien Roussel a Plougoulm cet après-midi. 150 programmes distribués, mais déjà quelques kilomètres avant que la pluie et le vent s'en mêlent!

Tracts distribués à Garlan la semaine dernière par  Jean-Luc Le Calvez et Marie-Pierre Corre.

Tracts distribués à Garlan la semaine dernière par Jean-Luc Le Calvez et Marie-Pierre Corre.

Tracts distribués à Garlan la semaine dernière par  Jean-Luc Le Calvez et Marie-Pierre Corre.

Tracts distribués à Garlan la semaine dernière par Jean-Luc Le Calvez et Marie-Pierre Corre.

Partager cet article
Repost0
22 février 2022 2 22 /02 /février /2022 06:35
Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix
Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix

Nous nous sommes retrouvés le vendredi 11 février dernier en réunion du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix, au 2, petite rue de Callac, un comité de soutien à Fabien Roussel, qui compte aujourd'hui 155 membres appelant publiquement à voter Fabien Roussel dans le Pays de Morlaix. 30 personnes étaient présentes à cette réunion, à cette occasion, nous avons d'ores et déjà programmé un certain nombre d'initiatives pour la campagne de Fabien Roussel sur le Pays de Morlaix.

 

  • Mardi 22 Février : distribution du tract programme sur le marché de Saint Pol de Léon (rendez-vous à 9 h 30)

 

  • Mercredi 23 Février : distribution du tract programme sur le marché de Roscoff (rendez-vous à 10 h)

 

  • Mercredi 2 Mars : réunion publique à Plounéour-Menez (18 h – Restaurant Roc’h Tredudon au 11 Place de la Mairie). réunion publique sur le projet de Fabien Roussel et de la campagne de la France des Jours Heureux à Locquénolé

 

  • Vendredi 4 Mars : Assemblée Générale du « Comité des Jours Heureux – Pays de Morlaix » (18 h – local PCF Morlaix : 2 Petite Rue Callac 29600 Morlaix).

 

  • Mercredi 7 Mars : distribution du tract programme sur Taulé (rendez-vous 10 h à la Mairie)

 

  • Mercredi 9 Mars : réunion publique sur le projet de Fabien Roussel et de la campagne de la France des Jours Heureux à Locquénolé (18 h 30 – Salle Kerbrat, sous réserve de confirmation de l'accord du Conseil Municipal)

Pour les élections législatives, qui suivront les présidentielles, ce seront Valérie SCATTOLIN et Enzo DE GREGORIO qui défendront les couleurs du PCF et du projet de La France des Jours Heureux.

Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix
Partager cet article
Repost0
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 13:19
21 février - Les communistes du Pays de Morlaix sur Guerlesquin pour faire connaître le programme de Fabien Roussel et échanger avec les habitants
21 février - Les communistes du Pays de Morlaix sur Guerlesquin pour faire connaître le programme de Fabien Roussel et échanger avec les habitants

Guerlesquin, 21 février – avec Marie-Francoise Madec, Marie-Helene Le Guen, Pascal Poulliet, Serge Bazin, Ismaël Dupont et nos candidats aux législatives de juin 2022 Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, distribution de programmes de Roussel ce matin au marché et dans les boîtes aux lettres des habitations.

De très bons échanges avec les habitants dont plusieurs apprécient beaucoup Fabien Roussel.

Partager cet article
Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 06:20
Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix ce 19 février - Photo Ismaël Dupont

Les militants communistes sur le marché de Morlaix ce 19 février - Photo Ismaël Dupont

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Samedi 19 février, marché de Morlaix - campagne de Fabien Roussel, militants du PCF et du Comité des Jours Heureux à la rencontre des habitants avec le programme de "La France des Jours Heureux"
Samedi 19 février, marché de Morlaix - campagne de Fabien Roussel, militants du PCF et du Comité des Jours Heureux à la rencontre des habitants avec le programme de "La France des Jours Heureux"
Samedi 19 février, marché de Morlaix - campagne de Fabien Roussel, militants du PCF et du Comité des Jours Heureux à la rencontre des habitants avec le programme de "La France des Jours Heureux"
Samedi 19 février, marché de Morlaix - campagne de Fabien Roussel, militants du PCF et du Comité des Jours Heureux à la rencontre des habitants avec le programme de "La France des Jours Heureux"
Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo Pierre-Yvon Boisnard

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Les militants communistes sur le marché de Morlaix pour Fabien Roussel ce samedi 19 février - Photo JL Le Calvez

Marché de Morlaix, samedi 19 février- nous étions une vingtaine d'adhérents du PCF Pays de Morlaix (100 adhérents rien que pour la section de Morlaix, en dehors de celle de Roscoff et Lanmeur) et du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix, dont nos deux candidats aux législatives Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, pour distribuer le programme de Fabien Roussel et rencontrer les habitants.

De très bons échanges, avec des remarques très positives pour notre candidat qui est apprécié par la population, et par beaucoup qui envisagent de voter pour lui car ils trouvent que c'est le meilleur candidat à gauche, le plus clair et le plus sympathique, celui qui incarne mieux ce que devrait être la gauche.

Nous avons vendu plusieurs programmes de La France des Jours Heureux (2€), le programme de la gauche populaire, sociale, anti-raciste et universaliste.

Une présence d'autant plus nécessaire que le car d'extrême-droite des zélateurs de Marine Le Pen avec ses militants venus d'ailleurs et jamais vus d'habitude dans notre ville (fort heureusement!!!) était là pour diffuser sa propagande xénophobe.

Photos de Jean-Luc Le Calvez, Pierre-Yvon Boisnard, Ismaël Dupont

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011