Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 07:00
Les candidats de Finistère et Solidaires sur le Canton de Morlaix - François Hamon, Ismaël Dupont, Gaëlle Zaneguy, Claudine Kerguiduff - avec le soutien de Solange Creignou et de Jean-Paul Vermot, conseillers départementaux actuels, pour notre conférence de presse d'annonce de candidature ce 5 mai (photo Corentin Derrien)

Les candidats de Finistère et Solidaires sur le Canton de Morlaix - François Hamon, Ismaël Dupont, Gaëlle Zaneguy, Claudine Kerguiduff - avec le soutien de Solange Creignou et de Jean-Paul Vermot, conseillers départementaux actuels, pour notre conférence de presse d'annonce de candidature ce 5 mai (photo Corentin Derrien)

Présentation des candidats Finistère et Solidaires pour le canton de Morlaix - Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont, avec Claudine Kerguiduff et François Hamon en suppléants
Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont, candidats titulaires "Finistère et solidaires" pour le canton de Morlaix (Photo Laurent Peron)

Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont, candidats titulaires "Finistère et solidaires" pour le canton de Morlaix (Photo Laurent Peron)

🟢🔴Ce midi, 5 mai 2021, conférence de presse pour présenter nos candidatures et notre projet !🟢🔴
 
Nous, Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy, avec nos suppléants Claudine Kerguiduff et Francois Hamon, nous nous engageons à œuvrer pour une politique de solidarité qui doit se pérenniser dans les années à venir comme cela a été le cas jusqu’à présent.
 

Candidats :

  • ZANEGUY Gaëlle, adjointe en charge de l’enfance jeunesse et la langue bretonne, Commune de Saint-Thégonnec Loc-Eguiner

    • Agée de 38 ans. Assistante sociale

    • Elue depuis 2008, 2nd mandat d’adjointe sur Saint-Thégonnec Loc Eguiner.


 

  • DUPONT Ismaël, 1er adjoint au maire, Commune de Morlaix

    • Âgé de 41 ans. Documentaliste

    • Élu depuis 2014, 2ème mandat sur Morlaix.


 

Suppléants :

  • Claudine KERGUIDUFF, Conseillère municipale à Taulé

    • 58 ans. Contrôleuse de gestion chez Hop !

    • Élu sur un 1er mandat en 2008, et un second depuis 2020


 

  • François HAMON, Maire de St Martin des champs et Vice-président à Morlaix communauté

    • 67 ans, retraité d'EDF/GDF

    • 2nd mandat de maire

 
 
" Dans la continuité de l’action de Jean-Paul Vermot et Solange Creignou, les conseillers départementaux de gauche sortants du canton de Morlaix, et dans une cohérence d’ensemble avec les 27 quatuors de candidats « Finistère et Solidaires », nous souhaitons nous engager pendant six ans au service du territoire, de ses communes et des habitants, avec un souci constant des priorités humaines, sociales et environnementales.
 
Par « solidarité » nous souhaitons souligner l’accompagnement très fort du département à tous les âges de la vie, mais aussi le soutien nécessaire aux familles/personnes fragilisées. Nous voulons pour preuve le bilan du département, en dépit des baisses perpétuelles des dotations de l’État, mais aussi les innovations dont la majorité a été à l’initiative dans la gestion de la crise sanitaire.
 
Au-delà des Solidarités, nous aurons à cœur de porter les projets politiques de notre programme départemental dans les domaines de l’économie locale, la transition écologique, la culture, le patrimoine, et l’accompagnement de notre jeunesse. Nous porterons les projets de territoire et souhaitons être dans une relation de proximité avec les maires du Canton, avec qui nous avons d’ores et déjà commencé à prendre contact.
Pour mener à bien ce projet, nous nous appuierons sur le bilan de la majorité de gauche du Conseil Départemental.
 
45 millions d’euros par an ! C’est le montant de la baisse des dotations de l’État, que le département du Finistère subi depuis 2015. Les dotations sont passées de 224 millions d’euros à 189 millions d’euros, mais pas les services rendus à la population !
 
Le budget du dernier conseil départemental du Finistère adopté en janvier 2021 prévoit une baisse de recettes de 20 millions d’euros, liée à la baisse des dotations d’État, et cela alors même que les besoins que prend en charge le département (protection de l’enfance, accompagnement des personnes âgées et des handicapés, autonomie, prise en charge du RSA, dispositifs d’insertion) ne font que croître avec la crise sociale, qui précède la crise sanitaire mais qui a été amplifiée par elle.
 
Cette année, 12 millions de plus seront consacrés au financement du RSA dans le Finistère, et ce n’est pas compensé par l’État qui au contraire réduit les moyens du département, par une perte de dotations et d’autonomie fiscale.
 
Le budget consacré à l’Enfance est passé de 93 millions d’€ en 2015 à 109 millions d’€ en 2021, preuve d’un vrai volontarisme de la majorité de gauche au département dans le domaine du social et des solidarités malgré l’impact financier et économique des politiques de l’État.
 
Celui du Handicap est passé de 140 millions d’€ en 2015 à 157 millions d’€ en 2021, et preuve d’un vrai volontarisme de la majorité de gauche au département dans le domaine du social et des solidarités malgré l’impact financier et économique des politiques de l’État.
 
Celui des personnes âgées est passé de 110 millions d’€ en 2015 à 123 millions d’€ en 2021, preuve d’un vrai volontarisme de la majorité de gauche au département dans le domaine du social et des solidarités malgré l’impact financier et économique des politiques de l’État.
 
Encore dernièrement, le département a tenu de le choc et fait face à l’urgence de la crise sanitaire, s’affirmant dans son rôle de collectivité des solidarités : augmentation de 12 millions d’euros de versement du RSA, assouplissement des modalités de recours aux aides d’urgence, fonds de soutien aux associations caritatives, abondement du fond Covid-Résistance de la région (1,8 millions d’euros fléchés pour les TPE, les travailleurs indépendants, les acteurs de l’ESS), versement de 2 millions d’€ de primes aux professionnels du social et du médico-social, appui aux services d’aide à domicile (reprise des déficits des associations liées aux pertes d’activité).
 
Dans cette période de crise sanitaire qui n’en finit pas, le département du Finistère, dont l’essentiel du budget et des actions est consacré à la solidarité, continue à porter ses valeurs sociales. 
L’action sociale et les politiques de solidarités représentent 65 % du budget du Département (handicap, enfance, personnes âgées et autonomie, aides sociales, insertion). Le financement des collèges et la protection des espaces naturels sont aussi des compétences importantes du département, comme la voirie départementale, le soutien au monde de la culture et la cohésion sociale, au monde associatif.
Gaëlle et moi, nous souhaitons nous engager pendant six ans au service du territoire, de ses communes et des habitants, avec un souci constant des priorités humaines, sociales et environnementales".
 
Pour aller visiter notre page Facebook:
Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont-Finistère&Solidaires-Canton de Morlaix
 
Pour participer à notre comité de soutien, envoyez-nous un mail: dupont.ismael@yahoo.fr et/ou
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents