Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 07:12

J'étais ce matin avec les agents communaux de la ville de Morlaix en grève contre le passage aux 1607 heures (augmentation de leur durée de travail pour l'équivalent de 9 jours/an) et qui se réunissaient devant les services techniques de l'ancien lycée de Kernéguès pour discuter des propositions d'Agnès Le Brun suite à une première négociation vendredi dernier. Considérant la situation et les perspectives, les agents communaux ont décidé très majoritairement de lever la grève et d'accepter la proposition du maire d'une augmentation du régime indemnitaire de 40€/mois pour les catégories C et de 15€/mois pour les catégories B et du maintien des congés liés à l'ancienneté, avec une négociation pour les personnels non concernés par le régime indemnitaire, en échange de l'augmentation de la durée du travail (passage de 1547 h à 1607 h par an). Sans être une victoire des personnels, il y a là quand même un acquis relatif qui n'aurait pas été obtenu sur lutte collective et mobilisation syndicale.

photo Monique Kermomnès (Le Télégramme)

photo Monique Kermomnès (Le Télégramme)

Après une semaine de mobilisation, marquée par la menace sur la tenue du Saint-Pol - Morlaix, les agents municipaux ont mis fin, hier, à leur mouvement social. Un accord a été trouvé avec la mairie pour la mise en place des 1.607 heures travaillées par an au 1e r janvier prochain.

Au 1e r janvier 2018, le temps de travail des agents municipaux passera à 1.607 heures par an contre 1.540 actuellement. Une annonce qui intervient après plus d'une semaine de mobilisation du personnel communal qui craignait, avec ce changement, de perdre des acquis sociaux. Le point d'orgue de cette mobilisation aura été marqué par la menace de perturber la tenue du Saint-Pol - Morlaix, dimanche prochain. Hier matin, « 
dans une ambiance tendue, après de longues heures de négociations entre le maire et les représentants du personnel, la CGT des territoriaux et la section CFDT Interco de la Ville, les agents ont accepté les propositions qui ont été faites par la direction », indique un communiqué signé par l'intersyndicale.

Des compensations


En échange de l'accord sur les 1.607 heures, les syndicats ont obtenu quelques compensations : l'augmentation du régime indemnitaire pour les Catégorie C et B, le maintien des jours d'ancienneté, 27 jours de congés et la conservation des jours de RTT selon les scénarios proposés. Chaque service négociera en interne la mise en place du temps de travail annuel. 
Agnès Le Brun, maire de Morlaix, a « pris acte avec satisfaction de la reprise du travail par les agents ». Pour elle, « la reprise des discussions a porté ses fruits, et a permis d'aboutir à un compromis. En application de la réglementation en vigueur, la durée de référence du travail effectif à la Ville de Morlaix sera fixée à partir du 1e r janvier 2018 à 35 heures par semaine, et le décompte du temps de travail sera réalisé sur la base d'une durée annuelle de travail effectif de 1.607 heures, sans préjudice des heures supplémentaires susceptibles d'être effectuées ». Les représentants du personnel précisent, eux, rester « vigilants sur l'application des 1.607 heures ». Le préavis de grève court toujours le temps que « le nouveau protocole soit validé et signé ».

Monique Keromnès, Le Télégramme, 31 octobre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011