Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 13:17
Non à la fermeture des 3 agences d'exploitation Enedis de DOUARNENEZ, PONT L’ABBÉ et de QUIMPERLÉ: les élus communistes du pays de Quimper interpellent!

Non à la fermeture des 3 agences d'exploitation Enedis de DOUARNENEZ, PONT L’ABBÉ et de QUIMPERLÉ.

 

104 000 usagers sont directement concernés.

Après la fermeture il y a trois ans des sites mixtes d’électricité et de gaz de Concarneau et de Châteaulin, la direction d’Enedis (EDF Distribution) entend poursuivre sa stratégie d’abandon des sites ruraux en projetant la fermeture des 3 agences d’exploitation électricité de Douarnenez, Pont l’Abbé et de Quimperlé. Tous les moyens seraient transférés à Quimper et à Caudan.

Ces 3 agences sont aujourd’hui des points d’appui de proximité pour intervenir au plus vite dans notre péninsule bretonne sur un réseau essentiellement aérien où nous faisons souvent face à des périodes climatiques très dégradées. Elles permettent de disposer à proximité, d’un camion poids lourd nacelle, de fourgons et de véhicules légers pour assurer l’astreinte, de bureaux, de vestiaires et d’un magasin avec tout le matériel électrique nécessaire, qui n’est pas seulement utilisé par le personnel de l’agence mais aussi par les agents Enedis de passage.

Mettre en sécurité, réparer rapidement, rénover et développer les réseaux, nécessite d’avoir une grande proximité et une parfaite connaissance du terrain. Assurer l’astreinte en dehors des heures ouvrables implique aussi que l’on habite à proximité de sa zone de travail.

Qu’en sera-t-il demain lorsque les agents seront basés à Quimper ou à Caudan ? Loin des communes de Penmarc’h, Guilvinec ou Treffiagat... et bien loin de Plogoff, Audierne ou Plouhinec. Quand aux communes de Bannalec, Riec sur Belon, Saint Thurien et Le Trévoux aujourd’hui très proches de Quimperlé elles seront demain éloignées de leur nouveau rattachement quimpérois. Les temps de déplacements seront donc allongés augmentant les durées d’intervention. Pensons au bilan carbone de tous ces allongements de déplacement qui seront fortement accentués durant la période touristique.

Les conséquences de ces fermetures pour la base Enedis de Quimper seront très fortes. Celle-ci devra assurer demain l’alimentation d’un territoire de 81 communes au lieu des 42 qui le composent aujourd’hui. La charge de travail va donc augmenter,

avec des allongements de temps de trajet de déplacement qui entraveront la capacité de réaction de la structure, privée des moyens humains et matériels de proximité. Dans ce contexte, les temps de coupure et les délais d’intervention pour les usagers ne peuvent que s’accroître.

 

Pourtant la crise sanitaire, le télétravail, les Visioconférences, les liens familiaux par internet, renforcent la nécessité d’une excellente continuité de service. Les familles, les entreprises, ne peuvent plus rester plusieurs jours isolées sans électricité.

Il faudrait au contraire procéder à une bonne répartition des agents et des moyens matériels sur le territoire pour conserver une forte réactivité à proximité des zones d’intervention.

L’attitude d’Enedis qui a caché ces fermetures d’agences lors des négociations avec le SDEF 29, pour le renouvellement du contrat de concession, qui vient d’être signé pour 30 ans, n’est pas non plus acceptable

Fermetures des bureaux de poste, fermetures de classes, des structures hospitalières, des centres des impôts… et maintenant des agences rurales d’exploitation Enedis. Il faut que cela cesse !

Nous devons exiger, comme le personnel en lutte rassemblé à l’agence de Douarnenez le 28 janvier dernier, l’abandon de ce projet néfaste.

Les élus communistes de Quimper sont intervenus dans ce sens à Douarnenez le 28 janvier et lors du conseil communautaire de QBO le 18 mars.

 Enedis doit renoncer à son projet de fermeture des 3 agences d’exploitation et engager les améliorations du service public de l’électricité attendues par les usagers.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents