Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 04:35

Syndicat CGT des Salariés du Secteur des Activités Postales et de Télécommunications du FINISTERE – NORD 2, Place Edouard MAZE – 29200 BREST -  02.98.80.35.46 FAX : 09.70.32.08.69 MAIL : cgt.ptt.finistere.nord@wanadoo.fr + FB :https://www.facebook.com/CGT-FAPT-29N-575943229222914/

Non à la fermeture du bureau de Poste de Morlaix la Boissière!

Oui au service public !

La Direction Régionale Réseau Bretagne de la Poste a annoncé son intention de fermer définitivement le bureau de poste de Morlaix la Boissière à partir d’octobre 2018.

Le syndicat CGT FAPT 29N dénonce cette nouvelle destruction du Réseau Postal dans le Finistère. Il appelle les postiers, les usagers, la municipalité de Morlaix et les acteurs politiques du secteur à s’y opposer.

Ce bureau de poste est utile pour la population des quartiers concernés, particuliers et professionnels.

Il connait des niveaux de fréquentation très importants.

Les usagers peuvent en témoigner. De plus rien dans les statistiques fournies par la Direction de la Poste ne justifie une telle fermeture. L’argument avancé d’un manque d’opérations financières est contredit par les chiffres.

Les usagers du secteur ne se contenteront pas de l’argument mis en avant par la Poste d’une amplitude horaire accrue proposée par un commerce pour accepter une baisse de la quantité et de la qualité de services proposés.

La Poste réalise aujourd’hui plus de 800 millions d’euros de bénéfices, largement portés par les revenus de la Banque Postale et les 352 millions d’euros d’argent public reçus par la Poste au titre du CICE.

Le produit net bancaire réalisé par ces agences contribue à cette réussite. La Poste n’est donc pas dans une logique de fermer des bureaux « jugés non-rentables », mais bien sur une pure logique d’abandon de ses missions de service public et de suppressions d’emplois. Elle accompagne l'ouverture du Service Public Postal aux marchés voulue par la commission européenne.

Le bon sens voudrait que le service public postal soit renforcé pour répondre aux nouveaux besoins, notamment des usagers. Mais bon sens et rentabilité financière ne font pas bon ménage !

La banque Postale a la mainmise sur le réseau des bureaux de Poste et tout bureau qui n’a pas le profil pour devenir une agence bancaire doit être supprimé. Ces décisions entraînent une dégradation de l’offre postale due à l’ensemble des usagers (particuliers, artisans, commerçants, petites entreprises et professions libérales)

Le bureau de Poste est souvent le dernier lien entre service public et population. Son maintien est donc une question d’aménagement du territoire, surtout quand toutes les études démontrent que l’abandon des services publics favorise la paupérisation des territoires. La Direction de la Poste doit renoncer à son projet de démolition du Réseau Postal, en maintenant tous les bureaux de Poste, avec leur pleine compétence et les effectifs nécessaires pour les faire fonctionner dans de bonnes conditions de travail et de service public.

Non à la fermeture définitive du bureau de poste de Morlaix la Boissière

 

Lire aussi: 

 

Morlaix: le bureau de Poste de la Boissière fermera en 2018 (Ouest-France, 2 juin 2018)

Projet de fermeture du bureau de poste de la Boissière dans la zone commerciale du Leclerc : c'est le service public qu'on assassine!

 

photo Le Télégramme - bureau de Poste de la Boissière à Morlaix menacé de fermeture

photo Le Télégramme - bureau de Poste de la Boissière à Morlaix menacé de fermeture

Le Télégramme, 8 janvier 2018 

Dans un communiqué adressé à la rédaction, la section nord finistérienne de la CGT des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications dénonce la fermeture définitive du bureau de poste de la Boissière, annoncée par la direction régionale de la Poste. Et appelle les postiers, les usagers, la municipalité de Morlaix et les acteurs politiques du secteur à s’y opposer. « Ce bureau de poste est utile pour la population des quartiers concernés, particuliers et professionnels. Il connaît des niveaux de fréquentation très importants, écrit-elle. Rien dans les statistiques fournies par la direction de La Poste ne justifie une telle fermeture. L’argument avancé d’un manque d’opérations financières est contredit par les chiffres ». Et d’expliquer que les usagers du secteur ne se « contenteront pas de l’argument mis en avant par La Poste d’une amplitude horaire accrue proposée par un commerce pour accepter une baisse de la quantité et de la qualité de services proposés ».

Selon la CGT FAPT, La Poste est désormais sur « une pure logique d’abandon de ses missions de service public et de suppressions d’emplois » alors qu’elle est souvent « le dernier lien entre service public et population ». Le syndicat estime pour conclure que le maintien des bureaux de poste est « une question d’aménagement du territoire, surtout quand toutes les études démontrent que l’abandon des services publics favorise la paupérisation des territoires ».

 

Projet de fermeture du bureau de poste de la Boissière dans la zone du Leclerc : c'est le service public qu'on assassine!

Nous venons d'apprendre que la direction de la Poste avait décidé de mettre à exécution son projet de liquidation du bureau de poste de la Boissière pour novembre prochain.

Le 13 février 2017, alors que nous avions annoncé les premiers publiquement la volonté de fermeture du bureau de Poste de la Boissière, nous alertions sur la nécessité de se battre contre la destruction de ce service public de proximité essentiel pour la vie quotidienne des habitants du Plateau à Morlaix, et nous présentions en Conseil Communautaire un vœu qui était adopté à l'unanimité des conseillers communautaires :

Zéro fermeture de bureaux de poste dans le pays de Morlaix: voeu présenté au Conseil Communautaire du 13 février 2017 par Ismaël Dupont

Ce vœu disait : «  la société anonyme La Poste dont l'actionnaire principal est l’État mais qui est gérée comme une entreprise privée avec des objectifs de rentabilité qui marginalisent les missions de services publics traditionnelles, a décidé de supprimer le bureau de Poste de La Boissière qui emploie deux agents fonctionnaires de La Poste en externalisant l'activité si possible auprès d'un commerçant, le bureau de poste se transformant en relais commerçant.

Celui-ci évidemment ne pourrait dispenser les mêmes services bancaires, n'ayant pas accès aux comptes des clients, ne pouvant faire des retraits excédant 150 euros, ne pouvant garantir la même confidentialité et les mêmes activités de conseil (….).

Le plan de réorganisation prévoit aussi la suppression des bureaux de poste de Taulé, de Plourin-les-Morlaix, de Plouigneau, avec un transfert possible, dans le cadre d'une négociation et si les communes concernées l'acceptent, des charges vers les communes pour créer des Agences Postales Communales, ou alors une création de relais commerçants. A chaque fois, la Poste externalise et se décharge des activités de service public les moins rentables. (…)

La Poste a reçu pourtant ces dernières années 300 millions d'euros dans le cadre du CICE, tout cela pour détruire année après année des emplois (entre 3500 et 5000 emplois supprimés par an, avec des tournées de plus en plus impossibles pour les facteurs) et privilégier la rentabilité financière »

 

Si nous avons obtenu grâce à ce signal de résistance envoyé par les élus un sursis d'un an et demi pour le bureau de poste de la Boissière, toutes les victoires pour le service public ne sont que provisoires avec les logiques néo-libérales à l’œuvre au plus haut niveau de l’État. La direction de la Poste n'avait pas dit son dernier mot et entendait bien se donner les moyens de supprimer des postes à moyen terme sur Morlaix en fermant ce bureau de poste, toujours au nom de la rentabilité financière pour l'actionnaire.

 

Pourtant, le bureau de poste de la Boissière ne désemplit pas, malgré des horaires d'ouverture qui ont été volontairement réduites il y a quelques mois pour faire des économies de personnel et diminuer la fréquentation afin, à terme, de justifier une fermeture.

Il y a énormément de Morlaisiens, principalement des quartiers de la Boissière, de la Madeleine, de la Vierge Noire, de Coatserho qui sont contents d'y trouver un personnel très disponible, amical et serviable, dans une ambiance humaine, pour faire des opérations liés aux courriers, aux colis, mais aussi aux services bancaires de la Banque Postale. Avec des facilités pour s'y rendre à pied ou pour se garer sur la zone commerciale du Leclerc. La Poste est la banque que privilégient nos concitoyens les plus modestes et les personnes âgés. La présence d'un bureau de Poste de proximité dans un quartier très peuplé est importante.

Nous ne pouvons qu'exprimer notre colère face à cette volonté de supprimer le bureau de poste de la Boissière au mois de novembre, colère face à la politique de réduction de l'offre de service au public et de service public de la Poste, sous l'impulsion de la politique libérale des gouvernements successifs, de droite, PS, et macronistes, colère face à l'accord que la maire de Morlaix, Mme Le Brun, a donné pour la transformation du bureau de poste en relais commerçant.

A Taulé et à Plourin-les-Morlaix, les maires ont refusé de s'accommoder de la fermeture des bureaux de poste.

Après avoir perdu deux classes en écoles publiques à Corentin Caër et à Jean Jaurès, le quartier perdrait à nouveau un service essentiel.

Jusqu'à quand la régression ?

Pour notre part, nous ne sommes pas décidés à faire le deuil de notre bureau de poste et allons nous battre avec la population pour tenter de le sauver.

Ismaël Dupont, élu d'opposition PCF-Front de Gauche à Morlaix

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011