Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 07:04



 

 
 
Fédération du Parti Communiste Français du Finistère/ 5 rue Henri Moreau/ 29 200 BREST
 
Le 29 juin 2017,
 
Cher-e camarade,
 
Tu es cordialement invité-e à une :
 
Assemblée Générale des communistes finistériens
samedi 8 juillet à Rosporden de 10h à 13h
 
(salle du complexe sportif de la Boissière au bourg de Kernevel)
 
en présence de Xavier Compain, membre de la direction nationale du PCF, et secrétaire du comité régional PCF Bretagne.
 
Cette assemblée sera suivie d'un apéritif et d'un pique-nique/barbecue.
 
La fédé et les camarades du sud-Finistère s'occuperont de la base du pique-nique (chips, fromage, merguez, boissons) mais si tu veux préparer une tarte sucrée ou salée, un gâteau, une salade à partager, cela permettra de mettre encore plus les palais à la fête. Merci d'annoncer ta présence pour les préparatifs  à : dominique-gontier5829@orange.fr / 06 74 44 04 90
 
 
Il est important de se retrouver pour partager et construire ensemble notre réflexion à partir d'un débat où tous les points de vue seront écoutés et respectés afin de relancer l'activité du Parti Communiste après les moments politiquement difficiles que nous venons de traverser.
 
Ces dernières semaines, les institutions de la Vème République ont joué à fond et ont profité à deux formations politiques nouvelles (La République EMarche et France Insoumise). L’Assemblée Nationale sera presque univoque (80% des sièges pour En Marche qui n’a réalisé que 15% des inscrits à la présidentielle et aux législatives), au service d'un président qui représente essentiellement les intérêts du grand capital.
 
A gauche le PS est laminé et les scores de la FI et des candidats de Macron sont impressionnants, peu importe la qualité des candidat.e.s présenté.e.s, leur implantation locale et leur campagne.
 
Le refus de France Insoumise de s'allier au PCF sur une base de respect mutuel alors que nous avons soutenu la campagne de Jean-Luc Mélenchon et lui avons permis d'être candidat par les parrainages de nos élus nous a coûté cher, en même temps qu'à la gauche de transformation en général. Nous n'avons pas eu la même exposition médiatique que FI et la même dynamique pendant l'élection présidentielle et les médias nationaux nous ont assez systématiquement ignorés.
 
A l'origine d'une déroute et marginalisation de la gauche, la responsabilité de Hollande ces cinq dernières années et du PS est écrasante : renoncements tous azimuts, politique anti-sociale qui a nourri colère et désarroi.
 
En Finistère les scores du PCF sont très bas (dans les 7 circonscriptions, entre un peu moins de 1% et un peu plus de 3% pour les candidats que le PCF présentait seul, sans rassemblement possible malgré nos efforts et nos propositions). Même là où nous avons mené des campagnes dynamiques sur la durée, avec toujours une ouverture au rassemblement à gauche, cela n'a pas changé grand chose. La candidature suppléante au candidat FI dans la 7e circonscription permet un score de 14% mais sans se qualifier au 2nd tour.
 
Ces scores très décevants et préoccupants pour l'avenir sont à l’image du score national (2,70% en moyenne nationale, mais 3,5 % en moyenne là où nous étions présentset régional (3 circonscriptions en Bretagne où le PCF fait plus de 5%), à part quelques circonscriptions où le Parti est bien implanté et/ou a des sortants.
 
Petit baume au cœur, mais c'est surtout important politiquement pour la suite : nous réussissons à faire élire 4 députés supplémentaires par rapport à 2012 et pouvons constituer un groupe avec 11 députés communistes et 5 députés ultra-marins. Si nous avons perdu deux sièges de députés sortants (Sansu et Carvalho), aucun de nos sortants n'a subi de défaite cinglante comme d'autres députés de gauche. 9 nouveaux députés communistes siégeront à l'Assemblée Nationale, avec de très belles victoires en Seine-Maritime, dans les Bouches-du-Rhône, dans le Nord.
 
 
Plus globalement, la situation issue des campagnes et élections présidentielles et législatives 2017 ne constitue pas seulement un nouveau et profond séisme de la vie politique française, elle en accélère le remodelage de façon inédite.
 
Les deux principales formations politiques qui ont dirigé le pays n'ont pu accéder au second tour de l'élection présidentielle. Et l'abstention a atteint, aux élections législatives de juin, un niveau historique dramatique qu'il faut comprendre comme une forme de rejet des pratiques et des institutions politiques confisquées et sclérosées.
 
La nature même du régime est en plein bouleversement, et les libertés et droits démocratiques, humains et sociaux de notre peuple sont menacés.
 
Le président Emmanuel Macron sort conforté d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale pour mettre en œuvre sans plus tarder ses projets de destruction du modèle social français.
 
La question de l'avenir de notre combat posée. De la redéfinition et de la mise en question de notre projet, de notre stratégie, de nos modes d'organisation et d'action.
 
Dans un contexte de profondes divisions de la gauche de transformation sociale, divisions que le PCF, malgré ses initiatives, n'a pas été en mesure de résorber, le Parti communiste essuie un véritable échec électoral et rencontre un problème d'identification et de reconnaissance de son utilité et de son avenir dans l'électorat.
 
Le Conseil National du PCF des 23 et 24 juin a ouvert un processus de débats et d'actions vers un congrès extraordinaire en 2018 (en juin ou à l'automne). Le PCF est appelé à se réinventer.
 
Le PCF se doit de remettre en chantier une stratégie et des pratiques de conquêtes et de victoires durables pour la transformation sociale.
 
Le Conseil national du PCF invite les communistes à ouvrir dès à présent un processus de débats, d'actions et d'élaboration collective qui verrait son aboutissement en 2018 par la tenue d'un congrès national extraordinaire dont les thèmes et questions à trancher seront élaborés par les adhérents du Parti eux-mêmes.
 
Un bilan doit être fait collectivement qui permette de faire, clairement et lucidement, la part des problèmes politiques présents et de l'expérience de ces 15 derniers mois, de celle des problèmes structurels et stratégiques qui sont les nôtres depuis des années.
 
L'Université d'été du PCF (Angers, 25-27 août) et la Fête de l'Humanité 2017 (La Courneuve, 15-17 septembre) constitueront deux rendez-vous nationaux importants dans ce processus général. 
 
La fédération du Parti Communiste Français du Finistère se fixe pour objectif d'envoyer au moins 10 militants à l'Université d'été d'Angers, mais plus si possible. Le coût des inscriptions sera pris en charge au moins pour moitié par la fédération (75€ sur les 150€ de forfait d'inscription). Renseignements et inscriptions : dupont.ismael@yahoo.fr/ 06 20 90 10 52.
 
La fédération aura un stand à la fête de l'Huma les 15, 16, 17 septembre. Un appel est fait à toutes les bonnes volontés pour participer au montage, à la tenue et à l'animation du stand. Pour s'inscrire comme bénévole, contactez Jean-Louis Pascal : pascaljeanlouis0432@orange.fr/ 06 75 86 25 76. Des fiches d'inscription seront envoyées prochainement, ainsi que des invitations à d'autres réunions de préparation.
 
La fédération du Finistère se donne aussi pour objectif de vendre 400 vignettes de bons de soutien à l'Humanité. Les vignettes sont à acheter et commander auprès des sections.
 
Dans cette situation délicate pour nous, pour notre peuple et nos acquis démocratiques et sociaux, mais où nous n'avons pas pour autant à rougir de nos efforts de rassemblement pour qualifier une gauche servant les intérêts de la population et pour lutter contre l'extrême-droite, les communistes ont besoin de se rencontrer, de s'entraider, d'échanger, et de faire entendre leur parole originale et unique, notamment aux cinq fêtes organisés par les sections du PCF Pays Bigouden, de Scaër, et de Fouesnant cet été :
 
- le lundi 14 août à la Forêt-Fouesnant (soirée crèpes)
 
- aux fêtes et repas du pêcheur du Pays Bigouden: samedi 15 juillet au port du Guilvinec (en présence du secrétaire départemental), samedi 22 juillet au port de Lesconil, samedi 19 août au port de Loctudy (en présence de Xavier Compain)
 
- à la fête de l'Isole à Scaër: 19 et 20 août.
 
Nous faisons aussi un appel solennel à tous les camarades qui le peuvent et ne l'ont pas déjà fait pour verser à la souscription à l'ADF PCF 29 pour nous aider à financer nos campagnes législatives (même si beaucoup de dons ont déjà été effectués qui permettent de financer déjà nos campagnes dans plusieurs circonscriptions), à défaut de remboursement d’État, et nous aider à faire face aux avances de dépenses pour la fête de l'Humanité.
 
Les chèques sont à libeller à l'ADF PCF 29 (déductible de 66 % sur vos impôts) et à envoyer à : Fédération PCF du Finistère/ 5 rue Henri Moreau/ 29 200 BREST.
 
En souhaitant vous retrouver bientôt dans nos réunions et dans nos combats communs, je vous souhaite un bel été, qui résonne fortement avec nos valeurs d'humanité, de fraternité, de convivialité, de ténacité et de combativité. La fédération compte 15 nouveaux adhérents depuis le début 2017, signe que les valeurs, le discours et les pratiques du PCF ont un sens pour beaucoup de personnes encore.
 
 
Fraternellement,
 
 
Ismaël Dupont, secrétaire départemental.    
Assemblée Générale des communistes finistériens le samedi 8 juillet à Kernevel (sur la commune de Rosporden) de 10h à 13h en présence de Xavier Compain

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011