Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 05:37

C'est dans l'Humanité d'hier, un entretien avec Charlotte Girard, responsable du mouvement La France Insoumise, à l'occasion de la convention sur le programme du mouvement créé sur la base d'internet et des réseaux du PG par Mélenchon. 130 000 personnes aiment la candidature de Mélenchon sur internet, ce sont les Insoumis, mais n'y a t-il que 130 000 révoltés contre la domination de l'oligarchie, les institutions de l'UE et de la Ve République, la destruction de la planète par le capitalisme, les inégalités grandissantes, le libéralisme et l'austérité en France? 

Pour la responsable et porte-parole du Mouvement, Charlotte Girard, très carrée dans ces réponses et pleine d'assurance, le programme est déjà entièrement ficelé, construit de manière participative, et plus soumis à discussion. 

"On ne peut pas revenir sur la décision prise par les Insoumis au moment de leur convention"...

et ils prétendent dépasser la forme parti?

Quelques centaines de militants qui décident du programme présidentiel pour 5 ans pour la France sans que cela soit proposé, discuté, validé avec d'autres organisations potentiellement alliées, avec les citoyens surtout... Sans chercher des convergences avec d'autres qui ne seraient pas dans le  "mouv"  irrésistible de l'insoumission porté par le petit écran, le storytelling et les sondages, derrière le leader charismatique Mélenchon.

Voici en tout cas une insoumission bien réglée, bien formalisée, bien carrée. La population sous l'ère Mélenchon n'aura qu'à bien se tenir... Le petit livre rouge dira ce qu'il faut faire et penser. 

Voilà qui donne à réfléchir. Il faut être sacrément soumis et résigné à nier sa différence  pour rejoindre les Insoumis quand on ne partage pas la totalité et certains gros  détails de la "matrice" programmatique et stratégique d'où doit surgir la révolution citoyenne. 

Voici les réponses qu'elle donne ainsi à la journaliste de l'Huma, Julia Hamlaoui: 

"Votre programme pourra t-il encore évoluer après ce week-end dans la discussion avec d'éventuels nouveaux partenaires? 

Charlotte Girard: Par définition, ils prendront le train en marche. On ne peut pas revenir sur la décision prise par les Insoumis au moment de leur convention. En revanche, l'astuce qui nous permettra de poursuivre l'élaboration programmatique, ce sont des groupes de travail pour la rédaction de livrets thématiques en ce qui concerne non plus la trame générale, mais le détail des propositions. A ce moment-là, de nouvelles organisations pourront être associées. Mais ce sera une phase où il faudra aussi porter ce programme. L'Avenir en commun sera le petit livre qu'on se passera de main en main. Il faudra également, dans la perspective des législatives, réfléchir à la manière d'amener ce programme dans les élections. 

Certains de ceux qui appellent à soutenir Jean-Luc Mélenchon, comme le fait l'appel "En 2017, faisons front commun", estiment qu'il faut revoir le cadre de la France insoumise. Cela est-il envisageable?

Charlotte Girard: Non, je ne crois pas, parce qu'on ne peut changer ce cadre toutes lers cinq minutes. Il est proposé depuis février, a été appuyé par plus de 130 000 personnes et est reconnu dans l'espace public. On va perdre un  temps phénoménal et surtout on va brouiller le message. Nous sommes un outil mis à la disposition du plus grand nombre. Nous avons vu que ça marchait. Cet espace était vacant de toute façon et il a été complètement occupé. Aujourd'hui, la logique est plus celle d'une implication progressive et continue, d'une sédimentation. Il n'y a aucune raison que la porte est fermée, ce qu'on peut faire, c'est accueillir toujours plus d'Insoumis. Mais effectivement la matrice est celle de l'insoumission. "           

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011