Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 07:19
Le Chili aura t-il un président communiste, Daniel Jadue?
CHILI
 
Texte de Rosa Roja -
 
Lu sur la page Facebook d'Yvon Huet - Nicolas Maury 
 
Le 17 juillet, les alarmes des conservateurs, des modérés et de la droite chilienne se sont déclenchées. Le maire de Recoleta, Daniel Jadue, a exprimé sa volonté de participer aux élections présidentielles de l'année prochaine, aspirant à devenir le premier président communiste du Chili.
 
Il est crédité de 20% des intentions de vote, en seconde position derrière la droite (23%).
 
Une situation qui inquiète les partis de "centre-gauche" et montre surtout un véritable besoin de changement au Chili.
 
Traduction Nico Maury
 
Le Chili aura-t-il un président communiste?
La nouvelle a surpris dans tous les secteurs car il reste encore plus d'un an avant les élections et beaucoup avaient demandé à ne pas faire avancer la course à la présidentielle au milieu de la pandémie de coronavirus. Et bien que le maire issue du Parti communiste ait souligné plus tard qu'il ne s'agissait pas d'un lancement officiel de sa candidature, à toutes fins utiles, cela a été compris de cette façon.
Mais l'annonce a non seulement ébranlé la droite, mais aussi l'aile la plus conservatrice de l'opposition.
Des personnalités importantes comme le président du Parti pour la démocratie (centre-gauche), Heraldo Muñoz, ont souligné que la figure d'un communiste comme Jadue pourrait polariser les extrêmes dans le pays. Et un coup plus profond a été porté par Carmen Frei, membre du Parti chrétien-démocrate (centre-gauche), sœur de l'ancien président assassiné Eduardo Frei Montalva (1964-1970) et éminente défenseur des droits de l'homme.
"Le Chili n'est pas prêt pour un président communiste", a déclaré Frei sèchement, lors d'un entretien avec CNN Chili.
Tant la droite que certains secteurs du centre-gauche se sont consacrés à la disqualification des communistes, car nous sommes les rivaux du modèle néolibéral qu'ils soutiennent »
Lors d'une émission de "Estado Nacional" en 2017, programme politique emblématique de la télévision chilienne, le maire Jadue est arrivé avec un sac de "guagüitas", des bonbons traditionnels chiliens en forme de bébés, et a commencé à les distribuer au public. "Pour ceux qui croient encore que les communistes mangent des bébés", ironise-t-il.
C'était l'une des nombreuses rumeurs que la droite chilienne a répandue au début des années 1950 au milieu de la guerre froide, lorsque le Parti communiste a été interdit et que ses militants étaient persécutés par l'ancien président Gabriel González (1946-1952) et pendant la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990), qui est allé plus loin et a ordonné le meurtre de plus de 3000 opposants.
Camilo Sánchez, président de la Jeunesse communiste du Chili, a expliqué que pendant des années un climat de haine avait été cultivé contre les militants du parti. "Tant par la droite que certains secteurs du centre-gauche se sont consacrés à la disqualification des communistes, parce que nous sommes les rivaux du modèle néolibéral qu'ils soutiennent."
"Nous sommes stigmatisés comme des radicaux et des extrémistes, que nous divisons le pays, mais nous n'avons jamais été impliqués dans aucune opération qui limite le caractère démocratique de la nation", a-t-il rétorqué, se référant au coup d'État de 1973.
Jadue est le petit-fils d'une famille de migrants palestiniens venus de Bait Jala, une ville près de Belén, à Recoleta, une commune populaire du secteur nord de Santiago du Chili. Durant sa jeunesse, Jadue a été lié au Front populaire pour la libération de la Palestine, une organisation marxiste-léniniste panarabe fondée par George Habash en 1967, forgeant son idéologie actuelle.
Ces idées, et sa résistance à la dictature de Pinochet, l'ont conduit à rejoindre les rangs du Parti communiste du Chili en 1993, d'où il a entamé une carrière politique qui l'a positionné en tant que maire actuel de Recoleta.
De cette arène, il est connu pour ses initiatives innovantes.
En 2015, quand on a appris que les trois principales chaînes de pharmacies privées du Chili étaient de connivence pour augmenter leurs prix, Jadue a mis en place la pharmacie populaire, vendant des médicaments à moitié prix. Aujourd'hui, des pharmacies populaires sont présentes dans presque toutes les grandes municipalités du pays.
De même, il a créé l'optique populaire, l'immobilier populaire, la librairie populaire, le dentiste populaire, l'université ouverte et d'autres mesures de cette nature.
Pour la première fois en 108 ans d'histoire, le Parti communiste apparaît en tête des sondages des candidatures présidentielles, et ses membres ne sont pas disposés à laisser passer cette opportunité.
De plus, lors des manifestations sociales d'octobre dernier, Jadue était l'un des rares politiciens à avoir défilé dans la rue avec les citoyens contre le modèle néolibéral et l'administration Piñera. Pour cette raison, tous les sondages le placent comme la principale lettre de l'opposition pour succéder à Sebastián Piñera au pouvoir.
En 1969, le lauréat du prix Nobel de littérature, Pablo Neruda, était le candidat communiste à la présidence du Chili, mais il a démissionné pour soutenir l'ancien président Salvador Allende (1973-1990). En 1999, la défunte dirigeante communiste Gladys Marín a été la première femme à concourir pour devenir présidente du pays, mais elle n'a obtenu que 7% des voix.
Aujourd'hui, pour la première fois en 108 ans d'histoire, le Parti communiste apparaît en tête des sondages des candidatures à la présidentielle, et ses militants ne sont pas prêts à rater cette opportunité, même si elle dérange les conservateurs, les modérés et la droite.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011