Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 12:10
Le gouvernement fait sur le dos des fonctionnaires, des économies drastiques pour réduire les déficits publics (Jean-Marc Canon, CGT)

Le gouvernement fait sur le dos des fonctionnaires, des économies drastiques pour réduire les déficits publics

mardi 30 octobre 2018 - Lettre du cidefe

Lundi 29 octobre au matin, le Premier ministre a dévoilé la feuille de route du gouvernement pour la réforme de la fonction publique.

Le premier objectif est de supprimer 50 000 postes de fonctionnaires d’ici 2022. Le gouvernement souhaite donc inciter les agents à quitter leur emploi via des plans de départs volontaires. Ceux qui acceptent partiraient avec 24 mois de salaire et le droit aux allocations chômage.

Sur France Info, Jean-Marc Canon, secrétaire général de syndicat CGT de la Fonction publique a dénoncé "le gouvernement, le président de la République, de vouloir faire des fonctionnaires (...) le bouc émissaire d’une crise pour laquelle ils ne sont en rien responsables et ils ont choisi de faire sur leur dos des économies drastiques pour réduire les déficits publics.

« il y a déjà plus d’un million d’agents non titulaires sur les cinq millions d’agents de la fonction publique. Les administrations écornent déjà le principe selon lequel un emploi permanent doit être pourvu par un titulaire. Certains agents restent en CDD pendant six ans avant de pouvoir passer en CDI. Au-delà du problème de la précarité, le statut est avant tout un gage de neutralité et d’impartialité des agents, notamment face à des ordres qui pourraient être illégaux donnés par un supérieur ». Il craint ainsi que l’emploi titulaire passe " de la norme à l’exception"

Précarisation du statut des agents : le plan d’E. Philippe pour la Fonction publique

mardi 30 octobre 2018[]

Le 29 octobre, le Premier ministre a réuni le "deuxième Comité interministériel de la transformation publique".

Le chef du gouvernement a annoncé un bouleversement profond de l’action publique. Il a précisé les actions du gouvernement pour mettre en place ses 4 orientations :

- Des services publics plus proches des usagers 
- Des démarches plus simples et plus accessibles 
- Une intervention publique plus claire et plus performante 
- Un Etat qui se transforme lui même

Concernant les territoires, "il faut concentrer les efforts là où il y en a le plus besoin" a t-il affirmé. Pour lui "il est nécessaire de passer d’une logique d’uniformité à une logique d’équité et investir les moyens du service public là où ils sont les plus nécessaires et les plus attendus pour compenser les inégalités.

"Il nous faut aussi organiser les services de l’État avec plus de modularité, dans le sens d’une plus grande différenciation selon les territoires. C’est le sens de la circulaire relative à l’organisation territoriale des services publics du 24 juillet 2018.

Il est important aussi développer la logique contractuelle avec les collectivités territoriales. Certaines régions en font déjà l’expérience (pacte Bretagne). Enfin, dans le cadre de ses missions, l’Agence nationale de cohésion des territoires apportera appui et expertise aux territoires. Nous voulons être à leurs côtés et les accompagner, en particulier les plus fragiles."

Le Premier ministre a confirmé vouloir accroître le recours aux contrats non-titulaires.

Il a rappelé sa volonté de renforcer l’individualisation de la rémunération des agents, et de mettre en place des outils favorisant des plans de suppressions d’emplois massifs, alors que l’objectif de 50 000 postes de fonctionnaires en moins a été avancé d’ici 2022.

Le doublement de la couverture des frais liés aux mobilités, une compensation en cas de salaire moins élevé dans le nouveau poste pouvant durer jusqu’à six ans et le droit au chômage, est mis en avant.

La dématérialisation des démarches, la numérisation des administrations et le recours à l’intelligence artificielle sera amplifié. Des ordonnances médicales aux inscriptions sur les listes électorales en passant par les dépôts de plainte, de nombreux actes administratifs devraient être désormais accessibles en ligne dès 2019.

- Lire l’article de Vie Publique

Le dossier de presse

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011