Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 20:48
Ouest-France

Roscoff. 5 000 personnes dans la rue en soutien à Perharidy

le 

Environ 5000 personnes ont défilé dans Roscoff.
Environ 5000 personnes ont défilé dans Roscoff. | Photo : Ouest-France

Organisée en soutien au personnel du centre de Perharidy, menacé par une réforme du financement des soins, la marche citoyenne prévue ce samedi matin a rassemblé quelque 5 000 personnes à Roscoff (Finistère).

Après une pétition sur change.org ayant réuni près de 9 000 signataires, les organisateurs espéraient beaucoup de monde à la marche citoyenne en soutien au personnel du centre de Perharidy. Pari réussi : ils étaient environ 5 000 ce samedi à 10 h 30, au départ de la gare de Roscoff !

 

Le vieux port noir de monde pendant les prises de parole.

 

La mobilisation est très forte depuis l’annonce, en fin d’année dernière, d’une réforme du financement pour les établissements de soins de suite et réadaptation (SSR).

 

Le centre de Perharidy est à la pointe dans le traitement de la mucoviscidose.

 

Si elle est appliquée en l’état, le centre pourrait voir son budget amputé de 33 % sur cinq ans. « Le nouveau mode de calcul ne valorise qu’une seule pathologie, ne tenant donc aucun compte des autres soins réalisés », explique l’intersyndicale CFDT-CFE-CGC-CGT-Sud de la Fondation Ildys, citant l’exemple « d’un patient obèse, amputé et dialysé ».

Avec un très probable impact sur la masse salariale, 600 salariés à Roscoff, sans compter les emplois indirects.

« Ce centre, c'est l'image de Roscoff !  »

Samedi matin, dans les rues de Roscoff, ils étaient sans doute tous là, ou presque, ainsi que leur famille et proches. « J’ai des amis qui y travaillent, donc je les soutiens », raconte Fabien, de Saint-Pol. Mais ce centre, c’est plus encore : « Comme la station biologique, c’est l’image de Roscoff ! »

Dans les rangs du tranquille cortège, le consensus est total. Syndicats, élus, direction, conseil d’administration de la fondation Ildys, soignants, patients… « Ensemble, sans clivage pour une cause juste : défendre un site d’exception pour les soins d’exception prodigués à nos enfants et nos familles », souligne Nicolas Floch, maire de Saint-Pol-de-Léon.

 

Parmi les élus, Nicolas Floch (maire de Saint-Pol), Joseph Seité (maire de Roscoff), Maël de Calan (conseiller départemental).

 

Stéfano De Blasio, délégué Sud, syndicat majoritaire à la fondation Ildys, « n’avait pas de doute sur cette participation massive, car je sais qu’il existe une histoire commune, je dirais même une histoire d’amour, entre le centre de Perharidy et la population. Et elle n’est pas près de s’arrêter ».

 

Adrien Kervella, président de la fondation Ildys, Hélène Blaize, directeur général et Stéfano De Blasio, délégué Sud, syndicat majoritaire à la fondation Ildys.

 

L’intersyndicale « demande au gouvernement que la dotation modulée à l’activité, telle qu’elle est mise en place depuis le 1er mars, soit abandonnée ou modifiée pour les SSR spécialisés comme le centre de Perharidy ».

http://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/roscoff-5-000-personnes-dans-la-rue-4883501

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents