Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 10:46
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette

Résolution adoptée par 95% des 520 représentants des fédérations et parlementaires du PCF lors de la Conférence Nationale du 5 novembre: "Unis pour l'Humain d'abord - les communistes en campagne"

Sur le site du PCF, vous pouvez trouver l'ensemble des débats de la conférence nationale d'hier à La Villette, avec des débats et des interventions lucides et souvent de haute tenue , du côté des tenants des différentes positions, et dans un climat respectueux et fraternel, avec la volonté de chacun d'exprimer son point de vue en toute franchise et indépendance, ce qui fait honneur à notre parti. 
 
 
 
Les délégués du Finistère à la conférence nationale ont voté la résolution politique de la conférence nationale en regrettant pour certains que l'option d'un ajournement du choix de la candidature pour continuer à pousser le rassemblement de la gauche sur un projet progressiste tournant le dos à la politique du pouvoir actuel (l'option n°1 de nos débats depuis un mois) n'ait pas été retenue dans les options de vote.
 
Nous avons voté en conformité avec ce qui était ressorti de la dizaine de débats des communistes finistériens pour lesquels nous avons eu des comptes rendu et auxquels nous avons participé depuis un mois. 
 
***
 
Le résultat de la conférence nationale: 
 
La résolution de la conférence nationale adoptée à 94%. 
 
Et sur le bulletin de vote  
 
Résultats de la conférence nationale du PCF : 
 
Inscrits 535 
 
votants 519
 
"Option 1: Les communistes décident d'appeler à voter Jean-Luc Mélenchon, considérant qu'un rassemblement peut s'opérer avec cette candidature et qu'elle porte une grande partie des propositions de la gauche alternative à l'austérité. Tout en poursuivant leurs efforts pour une candidature commune, les communistes porteront cet appel en conservant leur autonomie critique et constructive, et travailleront à un cadre collectif de campagne afin d'oeuvrer à la construction d'un rassemblement le plus large possible".   
 
 218 voix - 44% 
 
" Option 2: Les communistes décident de présenter une candidature issue de leurs rangs, considérant qu'elle est le moyen de porter dans le débat nos propositions et notre démarche de rassemblement. Des camarades sont disponibles. Cette candidature pourrait, si la situation l'exige, sur la base d'un accord politique et après consultation des adhérent-e-s, se retirer au profit d'une candidature commune d'alternative à l'austérité telle que nous le proposons. Si cette option est retenue, le Conseil National soumettra le choix d'une candidature à la ratification des communistes" 
 
274 voix - 54% 
 
Abstention 27
 
Ce vote des délégués élus des fédérations et des parlementaires n'est pas une révolution (et encore moins de palais) contre la direction nationale (partagée dans ses avis, comme les groupes parlementaires) et Pierre Laurent qui avait donné son avis personnel pour un appel à soutenir la candidature Mélenchon la veille.
Ce n'est pas non plus un vote de repli sur soi du Parti Communiste, un vote identitaire. Nous continuons à porter l'ambition et l'exigence du rassemblement de la gauche pour éviter la catastrophe d'une évacuation de la gauche de la scène politique à travers un affrontement droite radicalisée-extrême-droite au second tour des présidentielles et un raz de marée possible bleu-brun aux législatives. 
C'est un vote pour porter un projet clair en rupture avec la Ve République monarchique, son hyper-personnalisation du pouvoir et de la vie politique, pour mettre sur le devant de la scène les besoins et les attentes de la population, en particulier de celle qui souffre, pour combattre l'Europe libérale et la dictature de la finance et du capitalisme, pour porter la voie d'une gauche populaire, soucieuse de continuer à porter ses valeurs historiques et l'héritage de la lutte des classes, mais aussi de la défense des idées démocratiques, républicaines, internationalistes, de paix. 
Beaucoup de choses dans l'attitude politique, le discours de Mélenchon nous déplaisent et lui et France Insoumise et le Parti de Gauche n'ont posé à aucun moment ces dernières semaines les bases sérieuses d'une discussion pour un accord politique qui respecte l'identité de tous et ce que représente chacun, menaçant au contraire de présenter des candidats France Insoumise dans toutes les circonscriptions aux législatives, y compris contre les candidats communistes sortants, refusant d'envisager le moindre rassemblement avec des organisations politiques à gauche aux présidentielles et aux législatives. Mélenchon n'est évidemment pas la seule voix ni la seule voie de la gauche progressiste, anti-austérité et anti-libérale.
 
Le Parti Communiste avec ce qu'il représente (55 000 adhérents, la deuxième force militante à gauche, tout juste derrière le PS qui a vu son nombre d'adhérents divisé par deux depuis 2012-  et pour quelques milliers pour le Parti de Gauche - des milliers d'élus, une histoire de 95 ans consubstantielle à l'histoire des conquêtes sociales, démocratiques et civilisationnelles du XX e siècle en France)  et ses efforts de rassemblement continus, avec le Front de Gauche, et pour l'élargir, peut tout à fait porter une voie singulière nécessaire dans ces élections présidentielles, même si pour nous, l'intérêt de la France et des Français, à savoir d'avoir une gauche présente au second tour, primera en dernier ressort si les conditions d'un large rassemblement sur un projet partagé rompant avec les orientations régressives des 5 dernières années sont réunies.     

Mais c'est maintenant à l'ensemble des adhérents communistes de se prononcer en toute indépendance de réflexion personnelle les 24-25-26 novembre. 
 
Dans un débat complexe à trancher et qui peut encore peut-être être instruit à partir de nouveaux éléments d'ici trois semaines. 
 
Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF Finistère. 
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette
Conférence nationale du PCF 5 novembre 2016 à la cité des sciences et de l'Industrie à La Villette

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011