Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 20:08
Lucienne Nayet et Philippe Grincourt lors de l'inauguration de l'exposition rétrospective des photos de Jean-Marc Nayet

Lucienne Nayet et Philippe Grincourt lors de l'inauguration de l'exposition rétrospective des photos de Jean-Marc Nayet

Ouest-France

Locquénolé. Les photos de Jean-Marc Nayet attendront le public

Les mesures sanitaires ont empêché l’ouverture de l’exposition des photos de Jean-Marc Nayet, vendredi 30 octobre 2020, à la salle du Préau, à Locquénolé (Finistère). Elles resteront accrochées en attendant la fin de la période de confinement.

Durant quelques heures, juste avant le confinement, l’exposition « Rétrospective Jean-Marc Nayet » a ouvert ses portes, avant de les renfermer jusqu’à la fin de la période de confinement. Elle devait se tenir du vendredi 30 octobre au mardi 8 novembre 2020, dans la salle du Préau, à Locquénolé (Finistère). « Ce n’est que partie remise, précise Guy Airaud, coordinateur de l’événement. Tout est en place, l’expo est prête et attendra son public. »

Mémoriser les instants de la vie

Cette rencontre est une rétrospective de l’ensemble du travail de Jean-Marc Nayet, photographe passionné, qui s’est éteint en février. Son épouse, Lucienne, et son ami photographe, Philippe Grincourt, ainsi que ses amis, désirent ainsi lui rendre un dernier hommage.

Empreint d’humanité, Jean-Marc Nayet a toujours photographié ses contemporains. « Jean-Marc était un poète, souligne Philippe Grincourt. Il avait un imaginaire riche et menait sa vie avec gourmandise. Il avait un regard, et savait mettre en valeur ses sujets. »

« Son langage, c’était la photo et l’écriture, ajoute Lucienne Nayet. Sans cesse, il a voulu mémoriser les instants de la vie. La photo, c’était une source de partage et d’échange avec les autres, une façon de dialoguer, avec cœur et humanité. »

Immortaliser l’instant et l’émotion

Le choix des tirages photographiques exposés a été difficile, tant ils sont nombreux et variés : les Poilus lors des cérémonies de commémorations à Béthune (Pas-de-Calais), dont il était originaire, les enfants palestiniens dans le camp de Wavel au Liban, au travers de l’association Morlaix-Wavel dont il était le président, des musiciens dans les bals populaires, les fanfares avec ses amis de Pattes à caisse.

Grand amoureux de l’Irlande, il photographiait la vie dans les pubs. En 2019, il a photographié des dessins de Poilus réalisés par l’artiste Guy Denning sur papier kraft et collés sur les murs du village de La Feuillée. Il a aussi accompagné l’artiste plasticien Pierre Chanteau dans le projet de L’œil en Finistère. Des images immortelles, donc, qui sauront attendre les visiteurs.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/locquenole-29670/locquenole-les-photos-de-jean-marc-nayet-attendront-le-public-7037748

Voir aussi:

Inauguration de l'exposition retrospective du travail photographique de Jean-Marc Nayet (photos Jean-Luc Le Calvez)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011