Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 09:37

ÉTAT FRANCAIS

PREFECTURE DU FINISTERE

 

RAPPORT n°10 - Mois de juin-Juillet 1942

 

Chapitre D concernant la Police

Prudente, insidieuse, l'action communiste continue. Si l'efficacité n'en apparaît pas toujours - par suite notamment de la rareté ou de l'échec des manifestations extérieures ( 31 Mai - 22 Juin - 14 Juillet - 1er Août) - il serait peu sage de la croire inexistante. Constamment des distributions massives de tracts ont lieu (entre autres des exemplaires fort bien édités de "L'Humanité" clandestine, ou, sur papier plus mauvais, des manifestes d'inspiration locale, tendant à ruiner l'effort du Gouvernement et discréditer et menacer des personnes nommément désignées; à chaque occasion aussi des tentatives sont faites. En voici la liste:

- 11 juin - Lambezellec - explosion d'une bombe dans le sous-sol d'un café-tabacs

- 21 juin - Quimper - explosion au siège du M.S.R. *

- Le même jour à Plounéour-Lanvern: sabotage d'un transformateur

- Nuit du 17 au 28 juin à Quimper: Dépôt de quinze pétards de tolémite à la porte de M.Moreux, délégué départemental à la Propagande, qui habite avec sa famille une maison isolée de la banlieue. La charge d'explosif était considérable et suffisante pour détruire l'immeuble. Les siens et lui n'ont échappé que par suite d'un hasard; système d'allumage défectueux, seule la mèche de rela n'a pas pris feu. 

- 28 juin à Beuzec-Conq - Sabotage d'un poteau en béton armé d'une ligne électrique à haute tension.

- Nuit du 12 au 13 juillet à Brest: Explosion d'une bombe au local du M.S.R

- Nuit du 14 au 15 juillet à Brest: à l'Arsenal, sabotage assez important dans différents ateliers, pour rendre les machines momentanément inutilisables.

- 21-22 juillet, toujours à l'Arsenal. Effervescence et cessation concertée du travail, etc. Les services de la Marine (Amiral Lenormand) ont évité de justesse l'intervention des Autorités d'occupation et obtenu que désormais des hommes (200 m'assure-t-on) de la gendarmerie maritime reçoivent armes et munitions. 

Si à BREST, il ne semble pas que M.COURCOUX, Commissaire des Renseignements Généraux, ait été bien secondé par ses collaborateurs pour l'information ou la diligence dans l'exécution, par contre, à QUIMPER, j'enregistre avec satisfaction des résultats appréciables à l'actif de l'excellente brigade des Renseignements Généraux.

Le 14 Juillet, grâce à l'initiative de M. SOUTIF, le nouveau commissaire spécial - qui a de la police une longue expérience - une importante manifestation, organisée par les communistes au cimetière d'ERGUE-ARMEL, a pu être neutralisée. L'occasion, pour les perturbateurs, était cependant fort bien choisie. Ils comptaient exploiter l'émotion publique sur la tombe de deux jeunes communistes de la localité, fusillés, la veille, par les Autorités allemandes, pour diffusion de tracts du 1er Mai. 

La liaison réalisée par M. MOREAU, prédécesseur immédiat de M. SOUTIF, et actuellement de la Brigade de la Police Judiciaire de RENNES, détaché à LORIENT auprès de l'excellent Inspecteur MITAINE, du Commissariat des Renseignements Généraux, d'une part, et de l'autre, par M. SOUTIF et ses très actifs inspecteurs, a permis l'arrestation du nommé DEREDEC Yves, 27 ans, employé de l'Enregistrement, responsable de l'organisation communiste pour la plus grande partie du Finistère et auteur de bien des factums et lettres de menace. Une perquisition au domicile de cet individu a permis la découverte et la saisie d'une grande quantité de tracts imprimés et ronéotypés, ainsi que celle de son matériel d'impression. 

Ont été, en outre, arrêtés:

QUINIOU André, 24 ans, commis de perception, responsable des Jeunesses communistes, et agent de liaison du parti pour la région du Sud-Finistère, auteur de nombreuses distributions de tracts, notamment lors du 14 Juillet dernier, 

CORCUFF Martial, 23 ans, employé de commerce, membre des Jeunesses communistes

BERNARD Louis, 22 ans, peintre, également membre des Jeunesses communistes, au même titre que le précédent,

Au cours de perquisitions effectuées préventivement dans les milieux communistes, le dénommé BAREL Marcel, 17 ans, apprenti de la SNCF, a été trouvé détenteur de tracts. Il est écroué.

Tous ces militants seront jugés par la Cour Spéciale de RENNES et on peut penser que l'appareil clandestin du parti communiste souffrira momentanément de la disparition d'agents d'exécution aussi zélés.

Mais si depuis leur arrestation un ralentissement s'observe en effet, il ne faut pas oublier qu'une telle activité demeure protéiforme et sans cesse renaissante. Les Troïka sont difficiles à déceler. Elles se multiplient et se recrutent souvent parmi les jeunes fanatisés, encore inconnus des services de police. 

LISTE DES DIRIGEANTS DE L'EX-PARTI COMMUNISTE

BERNARD Louis, Joseph: né le 23 janvier 1920 à ERGUE ARMEL (Finistère), domicilié chez sa mère (veuve), rue Haute à Locmaria en Ergué Armel, QUIMPER. Peintre en bâtiment - sans fortune è ex-depositaire du journal "La Bretagne communiste". 

Signalement: Taille 1m66 environ - corpulence assez forte - cheveux chatains rejettés en arrière, sourcils chatains, front large et découvert, nez rectiligne, rasé, teint café au lait, visage ovale, légèrement voûté

COSQUERIC Guénolé: né le 13 février 1906 à PLONEIS (Finistère), menuisier, domicilié 26 bis rue des Reguaires à Quimper - actuellement employé par les Autorités occupantes, aux environs de Brest - ne possède aucune fortune - marié - 3 enfants (est en instance de séparation de corps) 

Signalement: Taille 1m70 environ - voûté - cheveux châtains foncés - sourcils épais châtains foncés - front large - nez rectiligne - yeux marrons - bouche moyenne - menton rond - barbe rasée - moustache noire - teint mat - visage rond et plein - corpulence forte. 

Ex-secrétaire du syndicat unitaire des ouvriers du bâtiment.

D'HERVE Jean: né le 4 Décembre 1897 à ERGUE ARMEL (Finistère), couvreur, domicilié 8 bis rue Pen ar Stang à Quimper, marié - 5 enfants. Actuellement employé par les Autorités occupantes et travaille dans les environs de BREST.

Ex-secrétaire de la cellule communiste de QUIMPER (aurait quitté vers 1933).

Signalement: Taille 1m68 environ - cheveux châtains clairs - sourcils chatains clairs - nez ordinaire légèrement concave et retroussé - yeux bleus - bouche moyenne - menton ordinaire - rasé - visage ovale - corpulence moyenne

ILLIOU François: né le 7 mars 1907 à Lambézellec (Finistère), cordonnier artisan, domicilié 17 rue de Rosmadec en Penhars, marié, 2 enfants. Sa femme est employée des PTT... Ne possède pas d'autres ressources que les gains du ménage. Ex-secrétaire du syndicat unitaire des galochiers à Rosporden. 

Signalement: Taille 1 m70, cheveux châtains clairs - sourcils châtains clairs - front haut - nez rectiligne - yeux bleus - bouche moyenne - menton moyen - rasé - teint pâle - visage allongé assez fin - corpulence moyenne - santé précaire.

JAOUEN Albert: né le 4 mars 1904 à Quimper (Finistère), plombier zingueur artisan, domicilié avenue Kergoat ar Lez en Ergue Armel, marié un enfant - ne possède aucune fortune. 

Ex - secrétaire de la cellule communiste de Quimper - Interné administrativement à Chartres.

Signalement: 1, 70 m - cheveux châtains clairs - sourcils châtains clairs - front haut - nez rectiligne - teint ordinaire - visage ovale petit -

Signe particulier: ne peut lever le bras par suite d'une blessure reçue en Espagne, en combattant dans les rangs de l'Armée Républicaine avec le grade de lieutenant. 

 

* M.S.R: Mouvement social révolutionnaire d'Eugène Deloncle, parti fasciste, collaborateur, et pro-allemand issu de la Cagoule qui va fusionner ensuite avec le RNP de Marcel Déat 

L'activité communiste finistérienne de Résistance vue et combattue par la préfecture du Finistère, rapport de juin-juillet 1942 - un document exceptionnel transmis par Piero Rainero
L'activité communiste finistérienne de Résistance vue et combattue par la préfecture du Finistère, rapport de juin-juillet 1942 - un document exceptionnel transmis par Piero Rainero
L'activité communiste finistérienne de Résistance vue et combattue par la préfecture du Finistère, rapport de juin-juillet 1942 - un document exceptionnel transmis par Piero Rainero
L'activité communiste finistérienne de Résistance vue et combattue par la préfecture du Finistère, rapport de juin-juillet 1942 - un document exceptionnel transmis par Piero Rainero

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents