Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 14:27
Conseil National de la Résistance: l'actualité des exigences de démocratie sociale qu'il porte, l'actualité de sa démolition par la grande bourgeoisie et les politiques qui servent ses intérêts
Conseil National de la Résistance: l'actualité des exigences de démocratie sociale qu'il porte, l'actualité de sa démolition par la grande bourgeoisie et les politiques qui servent ses intérêts

Programme du Conseil National de la Résistance

 

-édition datant de septembre 1944 (archives Jean-Claude Cariou-Alain Cariou)

Le programme du Conseil National de la Résistance a été adopté le 15 mars 1944 en assemblée plénière des diverses organisations (syndicats, partis, tendances) de la Résistance. 
Portant d'abord sur l'organisation de la Libération (les comités départementaux de libération, l'épuration, l'aide aux déportés, les mesures immédiates) , sa deuxième parti porte sur les mesures et réformes, notamment économiques, à adopter dès la libération du territoire:

Sur le plan économique, le CNR prévoit notamment:

- l'instauration d'une véritable démocratie économique et sociale impliquant l'éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l'économie

- le retour à la nation des grands moyens de production monopolisés, fruit du travail commun, des sources d'énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d'assurance et des grandes banques

- le développement et le soutien des coopératives de production, d'achats et de ventes, agricoles et artisanales

- la participation des travailleurs à la direction de l'économie

Sur le plan social:

- le droit au travail et le droit au repos

- un rajustement important des salaires et la garantie d'un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité, la possibilité d'une vie pleinement humaine

- la reconstitution dans ses libertés traditionnelles d'un syndicalisme indépendant doté de larges pouvoirs dans l'organisation de la vie économique et sociale

- un plan complet de sécurité sociale visant à assurer à tous les citoyens des moyens d'existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se les procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l'Etat.

- la sécurité de l'emploi, la réglementation des conditions d'embauche et de licenciement, le rétablissement des délégués d'atelier

- l'élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs, améliorant et généralisant l'expérience de l'Office du blé, par une législation accordant aux salariés agricoles les mêmes droits qu'aux salariés de l'industrie, par un système d'assurance contre les calamités agricoles, par l'établissement d'un juste statut du fermage et du métayage, par des facilités d'accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes et par la réalisation d'un plan d'équipement rural.

- une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours

- une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

- la possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l'instruction et d'accéder à la culture la plus développée quelle que soit la situation de fortune de leurs parents...

"Ainsi sera fondée une République nouvelle qui balaiera le régime de basse réaction instauré par Vichy"...

Denis Kessler l'a exprimé avec le plus froid cynisme le 4 octobre 2007 dans Challenges: le but désormais du patronat, des milieux de la finance et des gouvernements qui les servent sous la présidence Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron est assez simple.

Détruire méthodiquement tous les acquis du CNR:

" La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! "

Une des pierres angulaires de cette entreprise de démolition des acquis de la résistance et des luttes ouvrières est la soumission des médias aux puissances d'argent.

Or, le programme du CNR prévoyait comme pivot de la démocratie "la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de l'Etat, des puissances d'argent et des influences étrangères"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011