Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 06:39
Communiqué d'Ismaël Dupont, élu du Front de Gauche à Morlaix-Communauté: ne pas se laisser confisquer la possibilité du choix d'une gestion publique des transports: Une question élémentaire de démocratie!
Communiqué d'Ismaël Dupont, élu du Front de Gauche à Morlaix-Communauté
 
Morlaix - le 20 avril 2017
 
Ne pas se laisser confisquer la possibilité du choix d'une gestion publique des transports:  Une question élémentaire de démocratie! 

A trois mois de l'échéance de l'expiration des contrats de DSP avec Kéolis et d'affermage avec deux entreprises locales pour les transports en commun, une information sur les appels d'offre au cahier des charges pour le renouvellement des contrats est prévue au prochain Conseil Communautaire, le lundi 24 avril.

Or, force est de constater que, non seulement, rien n'est fait pour informer et consulter la population sur le choix très important qui sera fait entre la prolongation de la délégation de service public ou au contraire le passage en gestion publique (Société Publique Locale ou Régie Publique) mais, pire encore, tout laisse penser que M. le Président Jean-Luc Fichet et son exécutif ont fait en sorte que les élus communautaires se trouvent face à un non-choix en rendant le passage en gestion publique impossible, à moins de prolonger le contrat de DSP et de remettre le choix à l'année prochaine.

Les dés paraissent malheureusement pipés.

D'abord parce que le débat approfondi qu'on nous a promis à plusieurs reprises depuis 2014 à partir de scénarios différents clairement exposés dans leur dimension financière et leurs conséquences pour le service des transports et les usagers, n'a toujours pas eu lieu, à deux mois de la date prévue du vote.

On a lancé l'appel d'offre pour une nouvelle DSP de 7 ans avec une unification des contrats sur les transports urbains à Morlaix et Saint-Martin des Champs et sur les transports scolaires péri-urbains sans travailler parallèlement et en transparence à étudier et préparer les conditions de mise en route d'une Régie Publique ou d'une SPL.

On risque de prétendre demain devant les conseillers communautaires et les citoyens qu'il n'y a aucun autre alternative possible, parce que les conditions matérielles et financières, les conditions de temps ne sont pas réunies pour reprendre une gestion publique du transport.

On va nous dire que nous sommes objectivement contraints, faute d'anticipation et de préparation sérieuse du scénario de reprise en gestion publique, de renouveler une DSP qui ne permet pas de réelle transparence des comptes, qui va servir à nouveau de vache à lait pour des actionnaires, et surtout qui ne permettra pas, ni de s'adapter à une réelle prise en compte des besoins en toute souplesse, ni de servir l'objectif d'intérêt général d'un développement du transport en commun au service de la lutte contre le réchauffement climatique, de la mobilité de tous, jeunes et vieux, de l'égalité des territoires et du soutien au pouvoir d'achat.

Pour éviter d'enrichir des multinationales à partir de l'argent public, pour que le service mieux aux besoins de la population, nous sommes nombreux, élus et citoyens, à plaider pour une gestion publique des transports en commun, comme de la distribution de l'eau potable et de l'assainissement.

Nous ne nous laisserons pas dessaisir de ce choix essentiel du service public ou de l'entreprise privée pour gérer une activité d'intérêt général et de service public.

Nous exigeons un débat ouvert, préalable à l'assemblée communautaire où aura lieu le vote final, donnant une réelle chance à une possibilité de choisir la gestion publique des transports, avec un vote non imposé et le temps pour les élus communautaires de réfléchir à la question avec tous les arguments en présence de part et d'autres avec leurs collègues dans les conseils municipaux et en informant et consultant les citoyens qui n'ont pas voté en 2014 pour un choix de reconduction de la DSP Transports à Morlaix-Communauté quand ils ont élu leurs conseillers communautaires.

C'est une question de démocratie élémentaire.

Ismaël Dupont, élu du Front de Gauche à Morlaix Communauté

 
Communiqué d'Ismaël Dupont, élu du Front de Gauche à Morlaix-Communauté: ne pas se laisser confisquer la possibilité du choix d'une gestion publique des transports: Une question élémentaire de démocratie!

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011