Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 16:05
Conférence débat avec Gérard Filoche à Quimper le 2 avril sur la loi travail à l'initiative de la Ligue des Droits de l'Homme
http://quimper.pcf.fr/85562
à l'initiative de la LDH,
conférence-débat sur le droit du travail
avec Gérard Filoche
samedi 2 avril à 17h
à Quimper, Halles St François
Casse du code du travail.
Comment résister ?
Quelles alternatives?

Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, militant de l'aile gauche du PS, tient une rubrique hebdomadaire dans l'Humanité-Dimanche.

Il a donné il y a quelques jours une interview à l'Humanité quotidienne :

Retouché à la marge, le texte sur la loi travail demeure aussi condamnable que dans sa version initiale.

«Il reste aujourd’hui encore 97 ou 98 % de l’avant-projet de loi travail initial ! La logique fondamentale du texte est toujours l’attaque la plus réactionnaire depuis un siècle contre le Code du travail. Lequel a été élaboré au fil du temps pour protéger les droits de l’homme dans l’entreprise et non pour les subordonner au bon fonctionnement de ces entreprises. François Hollande, lors de sa conférence de presse de novembre 2015, l’avait d’ailleurs dit : “Nous allons adapter le droit du travail aux besoins des entreprises.” Jusqu’à aujourd’hui, ce sont les lois de la République qui l’emportent dans l’entreprise, et il est notable que Robert Badinter, dans son rapport, a tenté de noyer le poisson avec des phrases comme : “Il est interdit de faire travailler les enfants de moins de 16 ans, sauf si la loi en décide autrement.” Est aussi évoquée une durée du travail “normale” plutôt que légale ; quant à la paye, elle serait réglée “avec périodicité”, je croyais qu’on était mensualisé depuis 1971… Que faut-il comprendre ? Si l’ancien ministre mérite la reconnaissance de la Terre entière pour son combat contre la peine de mort, là il se déshonore.

Par ailleurs, on nous parle de tri-annualisation du temps de travail. Mais enfin, la vie ne fonctionne pas comme ça. On doit pouvoir prendre des congés pour se reposer. C’est pourquoi j’ai toujours été un défenseur des 3 x 8 : huit heures de travail, huit de loisirs, huit de repos. C’est pour cela qu’ont été définies les durées légales du travail. Dans ce cadre, je suis pour une majoration de 50 % dès la première heure supplémentaire, et non de 10 %. Et quand on sait qu’en France, on a un milliard d’heures supplémentaires à payer, soit l’équivalent de 600 000 emplois, ne faudrait-il pas plutôt se pencher sur cette question ? Autre exemple, une prime qui devrait concerner désormais tous les jeunes (ni en formation ni en emploi - NDLR), à un détail près, c’est qu’elle n’est pas du tout budgétée ! Aujourd’hui, il faut continuer de décortiquer ce projet de loi dans toute sa trajectoire idéologique, philosophique, juridique, historique, etc. Quoi qu’il en dise, le gouvernement est en train de descendre les marches. Il faut l’aider à descendre jusqu’au fond. »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011