Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 16:47
Lucienne Nayet (photo Le Télégramme)

Lucienne Nayet (photo Le Télégramme)

Résistants et AMIS de la RESISTANCE

-ANACR 29-

Comité du FINISTERE.

Communiqué des Résistants et Amis de la Résistance du Finistère

Quand les néonazis mettent leurs pas dans ceux des assassins.

Le 19 février 2018, à la veille de témoigner devant les classes de 3 ième d'un collège du Finistère, l'une des nôtres, enfant de la guerre, Amie de la Résistance, se découvrait portant l'étoile jaune sur un site néonazi. Une photographie truquée, détournée, accompagnée d'insultes.

Faire porter, même symboliquement, l'étoile jaune à un de ses semblables, c'est le condamner à mort.

En France, en Europe, sous la botte vichyste et nazie, le port de l'étoile jaune conduisait inexorablement à la mort dans les camps d'extermination.

Ils avaient nom Auschwitz, Sobibor...

La victoire des Alliés le 8 mai 1945, le procès des criminels de guerre nazis, la Déclaration universelle des Droits de l'Homme du 10 décembre 1948, promettaient un monde dans lequel «la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables] constituait[ le fondement de la Liberté, de la Justice et de la paix dans le monde.» Plus jamais d'étoile jaune en France, en Europe, dans le monde! Plus jamais! Que les auteurs se réclamant de cette barbarie soient condamnés.

Plus que jamais nous, Résistants et Amis de la Résistance du Finistère, nous témoignerons des désastres auxquels conduit la haine de l'autre. Leur haine ne nous fera pas taire!

Merci à la presse quotidienne qui a relayé notre message. Les Résistants et Amis de la résistance du Finistère

Communiqué de l'ANACR 29 - Ouest-France, 1er mars 2018

Communiqué de l'ANACR 29 - Ouest-France, 1er mars 2018

Lucienne Nayet et Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne où est installé le musée de la Résistance Nationale

Lucienne Nayet et Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne où est installé le musée de la Résistance Nationale

http://www.champigny94.fr/article/communique-du-maire-4

Dominique Adenot, maire de Champigny, réagit aux attaques racistes contre Lucienne Nayet, ancienne élue de la ville et présidente du réseau des musées de la Résistance Nationale.

Lucienne Nayet, ancienne élue campinoise et présidente du réseau des musées de la Résistance Nationale, était victime le 15 février dernier de très violentes attaques antisémites et de montages photo insultants. Fille d’un déporté mort à Auschwitz, ne devant sa survie qu’au fait qu’elle a été cachée durant les rafles, Lucienne Nayet intervient aujourd’hui auprès des jeunes pour transmettre la mémoire de la Seconde guerre mondiale. Elle était à Champigny en octobre dernier, au côté du maire et du président du conseil départemental, lors du lancement du projet de nouveau Musée de la Résistance Nationale.

Les attaques dont elle a fait l’objet émanent d’un site internet faisant l’apologie des camps d’extermination, hébergé sur un serveur situé à l’étranger mais peut-être réalisé par des rédacteurs vivant en France.

 

Communiqué de Dominique Adenot, maire de Champigny

Champigny révolté par les attaques racistes contre Lucienne Nayet,
Présidente du réseau des Musées de la Résistance Nationale.

 

Il y a quelques jours, mon amie Lucienne Nayet, ancienne élue de Champigny, Présidente du réseau des musées de la Résistance Nationale, a été victime d'ignobles attaques antisémites.

Comme beaucoup d’autres, je lui ai aussitôt fait part de ma répulsion face à un tel déferlement de haine et d’ignominies. Je lui ai renouvelé toute mon amitié et mon soutien dans cette épreuve.

L’Etat français doit intervenir au niveau national et international, afin que toutes les recherches soient entreprises, et que les coupables soient sévèrement punis. Les propos d’une grande lâcheté ont été émis depuis un site néo-nazi hébergé aux Etats-Unis pour contourner la législation française sur les atteintes à l'humanité de caractère raciste et  antisémite. Mais des moyens existent aujourd’hui, et doivent être utilisés, pour trouver et condamner les coupables.

La bête immonde n’est pas morte, son ventre est encore fécond de nazillons qui vomissent toujours leur haine, leurs mensonges, leur négation de l’Histoire et leurs idées fascistes.

C’est bien tout cela qui est en arrière-plan de l’attaque contre la personne de Lucienne Nayet.

Présidente du Musée de la Résistance, elle poursuit, inlassablement, un travail exemplaire de mémoire, en particulier auprès des plus jeunes, dans toute la France, avec ses conférences dans les établissements scolaires.

Je connais Lucienne, son passé marqué par la traque anti-juive, par les crimes de la déportation et de la Shoah, par la Résistance. Je sais que rien ne l’arrêtera dans sa mission pour transmettre son amour de la vie et de la liberté, ses valeurs de paix, de fraternité et d’humanisme.

Cet acte ne fait que redoubler notre fierté d’accueillir le Musée de la Résistance nationale dans notre commune. Il nous conforte dans nos actions pour cultiver, faire s’épanouir nos enfants ; pour que le passé serve aux futures générations pour construire un monde solidaire, de fraternité et de paix.

Dominique ADENOT
Maire de Champigny sur Marne
27 février 2018

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011