Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 06:36
Troudousten: de la location... avec Aiguillon! Premier compte rendu du Conseil Municipal de Morlaix du 11 mai 2017 par Ronan Tanguy (Le Télégramme, 12 mai 2017)

À l'arrêt, faute de clients, le projet immobilier en lieu et place de l'ancienne école de Troudousten va finalement rebondir sous forme de logements locatifs et non plus accessibles à la propriété. Avec, aux manettes, le même opérateur, Aiguillon construction, qui prévoit toujours de bâtir 43 habitations. L'immeuble va être détruit d'ici la fin de l'année. Le début des travaux est prévu dans la foulée pour une livraison espérée fin 2019.

C'était l'un des points phares du conseil municipal d'hier soir. Un conseil qui a validé, malgré les cinq oppositions et les trois abstentions des élus de la minorité, la vente du site de l'ancienne école de Troudousten à Aiguillon construction pour un montant de 125.000 €. L'opérateur est donc désormais le propriétaire de ce terrain de 5.000 m² sur lequel il va réaliser des logements sociaux locatifs.

43 logements, surtout du T3


« C'est un créneau sur lequel on sait qu'il y aura de la demande », affirme Thomas Duke, directeur commercial d'Aiguillon construction, qui avait pourtant annoncé en octobre dernier qu'il se retirait de l'affaire. En cause, l'échec de la commercialisation des lots sous forme de prêt social de location-accession (PSLA), faute de clients intéressés. « Ce produit peu connu, réservé à une niche, était ambitieux », souligne le promoteur, qui avait évoqué aussi, à l'époque, « un marché atone et une pression fiscale loin d'être neutre ». La municipalité avait alors indiqué qu'elle allait se retourner vers un autre promoteur. Mais les deux parties ont finalement trouvé un accord qui prévoit donc du locatif uniquement. « On transforme notre programme.

 

 L'idée était de sortir par le haut sur ce dossier », indique Thomas Duke, en précisant que le projet comporte toujours 43 logements qui vont du T2 au T4. « On aura davantage de T3 destinés à une famille avec un enfant », précise le promoteur. Le calendrier prévoit la déconstruction de l'ancienne école, fermée depuis 2008, d'ici la fin de l'année. Les travaux débuteront ensuite dans la foulée. « On espère une livraison pour la fin de l'année 2019 », renseigne le directeur commercial d'Aiguillon.

« Cette entreprise a été incompétente jusqu'alors »


« Quitte à repartir sur un autre projet, il aurait été plus judicieux de reparler du fond, et notamment de l'aménagement de l'espace, de la circulation et des parkings », a commenté Ismaël Dupont, pour qui « 43 logements à cet endroit, c'est trop ». « Je ne suis pas contre l'aménagement car il faut effectivement faire quelque chose sur ce site qui devient dangereux. Mais je ne comprends pas pourquoi on continue à travailler avec cette entreprise qui a été incompétente jusqu'à maintenant », s'est agacé, quant à lui, Hervé Gouédard. « Sous peine de faire perdre de l'argent à la collectivité, on était quasiment obligé de traiter avec Aiguillon », lui a répondu le maire, Agnès Le Brun. En faisant référence à une dette de 300.000 € qui remonte à 2006.

MJ pour l'enfance refait débat

Comme c'est le cas chaque année, le montant des subventions accordées aux associations a de nouveau fait débat, hier soir, lors du conseil. Avec, comme l'an passé, un échange appuyé sur l'aide financière de 3.000 € accordée à MJ pour l'enfance. « On nous dit que la ville de Morlaix n'a pas à aider les associations extérieures. Or, celle-ci a son siège à Saint-Martin. Et, à ce que je sache, le grand Morlaix n'existe pas encore », a ironisé l'élu d'opposition Hervé Gouédard, déjà circonspect, il y a un an, devant la subvention versée à cette association humanitaire présidée par Michel Jestin qui vient en aide aux enfants du Bénin.

« 3.000 €, c'est peanuts »


« On en aide d'autres extérieures à Morlaix, comme Armor aéro passion, la SNSM de Primel ou la Prévention routière », a précisé l'adjointe aux associations, Charlotte Julie. Avant que Jean-Paul Vermot n'entre à son tour dans le débat : « L'action de MJ pour l'enfance est remarquable », a d'abord souligné l'élu socialiste, en se tournant vers le maire : « Vous deviez inviter le président de l'association à nous présenter ses actions. Ce serait bien de le faire, histoire de juger si elle a vraiment besoin de cette subvention ». « Elle a 250.000 € de budget. 3.000 € pour elle, c'est peanuts », a appuyé Hervé Gouédard.

« C'est quoi ce sectarisme ? »


« Je ne comprends pas un tel acharnement », s'est étonné Alain Tigréat, adjoint aux finances. Et Agnès Le Brun a enfoncé le clou : « C'est quoi ce sectarisme ? Ce n'est pas parce qu'une association est bien gérée qu'elle ne doit pas bénéficier d'une subvention. Encore moins lorsque l'argent est bien utilisé, qui plus est sur un projet intéressant ». 
R. T.

 

Vie associative (23.010 €, contre 33.660 € en 2016 *). Petit Tour de France, 1.200 € ; Saint-Pol - Morlaix, 5.000 € ; Internationaux de football du SCM, 2.500 € ; Yacht-Club (Tresco), 2.500 € ; Union cycliste, 400 € pour la Ronde du viaduc, 700 € pour la course de Ploujean ; Club des pêcheurs à la mouche, 100 € ; Armor aéro-passion, 1.500 € ; Morlaix - Lanmeur élevage, 100 € ; Mémoire de la Déportation, 200 € ; Scouts et guides de France, 200 € ; Prévention routière, 300 € ; Tour de Bretagne, 2.000 € ; Morlaix - Würselen, 200 € ; Morlaix - Truro, 500 € ; MJ pour l'enfance, 3.000 € ; SNSM de Primel, 250 € ; Adrasec, 60 € ; Resam (chèque culture), 2.000 € ; À fer et à flots, 300 €. Enseignement (400 €, contre 900 € en 2016). Div Yezh, 400 €.Enfance-jeunesse (9.000 €, comme en 2016). Morlaix animation jeunesse : 4.000 € pour le poste d'animateur et 5.000 € pour les loisirs à caractères familiaux. Action sociale (9.190 €, contre 12.690 € en 2016). Jardins familiaux, 500 € ; anciens combattants Morlaix et Ploujean, 250 € ; comité d'entente des associations patriotiques et amicale des marins anciens combattants, 150 € chacun ; Unions locales CGT et CFDT, 370 € chacune ; Action des chrétiens pour l'abolition de la torture, 100 € ; Ligue des droits de l'Homme, 100 € ; Unafam, 150 €; Présence écoute, 100 € ; Croix d'or, 100 € ; Paralysés de France, 250 € ; Adapei, 250 € ; Secours catholique et Secours populaire, 1.500 € chacun ; Association pour le soutien aux adultes en difficulté, 800 € ; Saint-Vincent-de-Paul, 450 € ; Addeski, 800 €; Crésus, 200 € ; Club Bon accueil, 100 € ; À vélo sans âge, 1.000 €. Patrimoine (7.000 €, comme en 2016). Maison du peuple, 7.000 €. Culture (29.100 €, contre 27.100 € en 2016). Compagnie Au hasard des oiseaux, 250 € ; Bagad, 1.500 € ; Compagnie Mawguerite, 200 € ; Korollerien, 1.500 € ; Les Originales, 700 € ; Ad Lib, 2.000 € ; Son ar mein, 350 € ; Tango Sumo, 4.000 € ; Théâtre de la Corniche, 7.100 € ; AADI, 1.500 € ; Bab Singers, 0 € ; La Baie des livres, 1.00 € ; Le Patio, 9.000 €. * En 2016, 10.000 € avaient été octroyés à Agrideiz.

Les aides aux associations sportives

Sport (57.227 €, contre 58.654 € en 2016). Billard, 305 € ; Aiki dojo sankaku, 153 € ; Association sportive PTT, 236 € ; AS vétérans morlaisiens, 304 € ; Badminton, 384 € ; Boxing-club, 650 € ; Athlétisme, 2.165 € ; Escalade, 3.682 € ; Gym, 7.613 €; Natation, 3.209 € ; Escrime, 612 € ; FSGT, 469 € ; Groupe subaquatique, 422 € ; Hockey subaquatique, 603 € ; Handball, 6.993 € ; Basket, 4.389 € ; Triathlon, 452 € ; Volley, 0 € ; Oxyd'roller, 1.389 € ; Rugby, 3.596 € ; Sakura judo, 1.403 € ; Sporting-Club, 5.989 € ; Taï chi chuan, 122 € ; Tennis, 3.356 € ; Tennis de table, 1.633 € ; Union cycliste, 1.976 € ; US Morlaix, 610 € ; Union sportive du Vallon, 100 € ; Association sportive (AS) du Château, 802 € ; AS Mendès-France, 228 € ; AS Saint-Augustin, 0 € ; AS Saint-Joseph, 546 € ; AS Notre-Dame du Mur, 100 € ; AS Suscinio, 389 € ; AS Tristan-Corbière, 230 € ; OMS (assurance minibus), 1.517 € ; Handisport-Club léonard, 250 € ; AS Rugby, 350 €.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011