Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 06:52
Une soixantaine d'agents de la ville de Morlaix ont manifesté hier, mardi 31 janvier, en mairie pour protester contre la sanction infligée à un collègue dans le cadre d'un différend avec un supérieur hiérarchique et pour remettre en cause plus globalement la gestion des personnels à la ville de Morlaix

Ils sont descendus après s'être réunis spontanément à 9h30 le matin dans les locaux des services techniques, scandalisés par la sanction infligée à un collègue des services techniques dans le cadre d'un conflit avec un responsable hiérarchique traînant depuis longtemps alors que les torts étaient au moins partagés et que plusieurs agents s'en plaignaient. 

Ils remettent plus largement en cause la gestion des ressources humaines à la ville de Morlaix, le manque de cohérence dans les décisions, la gestion de l'argent public (les voitures de fonction pour les uns, les garages à moto à usage personnel que l'on construit à la va-vite pour les chefs, les gros salaires pour des cadres dont la qualité du travail pose question, le deux poids deux mesures au niveau de l'écoute du maire et du DGS: la parole des employés "de base" sans qui tout s'écroule étant peu entendue), le management.

60 agents des services techniques ont débrayé hier en fin de matinée, garant leurs voitures de service devant la mairie, et montrant au maire et à la Directrice Générale des Services qu'ils pouvaient aussi faire bloc, être solidaires là où d'autres préféreraient diviser pour mieux régner, et se mettre en colère pour soutenir un camarade injustement sanctionné et dire que la coupe était pleine. 

Devant la mobilisation, la DGS a fixé un nouveau rendez-vous aux organisations syndicales jeudi prochain. Un préavis de grève illimité a été posé par les organisations syndicales qui étaient associées et unies dans cette mobilisation. 

Il est temps vraiment de mettre un peu d'ordre au niveau des donneurs d'ordre et d'apaiser les relations professionnelles en ville de Morlaix car, aussi bien au niveau de l'administration générale -  où la valse des postes et des responsables a été très importante ces derniers mois, comme les mises au placard, où certains recrutements posent plus que des questions - que des services techniques ou du musée, c'est le mal-être des personnels de la ville qui domine! 

Pas sûr que le discours et les pratiques sarkozystes ou fillonnistes de la maire de Morlaix (on ne sait plus trop bien, mais au fond, cela revient à peu près au même.. et les fonctionnaires territoriaux ont du souci à se faire) permettent d'améliorer les relations sociales et le sentiment d'efficacité et de reconnaissance dans le travail des personnels. 

Pour ma part, en tant qu'élu d'opposition, je me suis rendu hier soir aux services techniques à Kernéguès pour comprendre ce qui s'était passé et discuter avec des agents grévistes de la situation, de ses suites, et plus largement de ce qui cloche dans la gestion des personnels de la ville. 

Plus largement, je suis et nous sommes, élus d'opposition, en contact régulier avec les syndicats - CGT, SUD, CFDT - pour suivre la situation des agents de la ville et les problèmes, sachant que nous n'avons plus d'élu d'opposition au CTP. Nous avons aussi l'occasion de rencontrer des agents de la ville en souffrance et en colère hors cadre syndical, percevant ainsi une forme de dégradation de l'ambiance à la ville au niveau des personnels, particulièrement au niveau de l'administration générale.  

La virulence des dernières publications de l'intersyndicale, de la CGT, de Sud sur la gestion des personnels et les écarts ou carences de certains cadres témoignent de problèmes criants au niveau de la direction et des directions des agents de la ville qui interpellent au premier chef la responsabilité politique du maire et renvoient aussi à des erreurs de décision.   

Ismaël Dupont, conseiller municipal d'opposition Front de Gauche 

Membre de la commission Education-Culture et de la Commission Finances à la ville de Morlaix.   

  

  

Le Télégramme, 1er février 2017

Le Télégramme, 1er février 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011