Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 20:43
Un déploiement des compteurs Linky qui pose de sérieuses questions et suscite des oppositions fondées

Il faut savoir que les compteurs électriques sont la propriété des collectivités locales.  Ils ne sont en droit seulement que concédés par les collectivités locales à EDF pour leur gestion. Les municipalités ont donc leur mot à dire sur ces installations décidées à la sauvage d'en haut sans débat préalable avec les usagers et imposées aux citoyens qui les contestent de plus en plus au plan national. (cf. les décisions jointes de  deux communes à direction communistes, Bagnolet et Fontenay-sous-Bois qui ont déjà délibéré avec beaucoup d'autres comme la Ville de DOUARNENEZ pour  refuser sur leur territoire leur installation. 

La mise en place des compteurs Linky s'insère dans une logique de dérégulation de l'approvisionnement en électricité et de privatisation.

C'est pourquoi la CGT  Indecosa des consommateurs est très critique vis-à-vis du projet de généralisation sur le territoire des compteurs Linky comme en témoigne le début d'un tract de la CGT Indecosa daté de mars 2016  :  

" Ce compteur électrique communicant Linky est présenté aux consommateurs comme l'outil du « mix énergétique », de la maîtrise d’énergie, ambition politique affichée par le gouvernement français, notamment lors de la COP21. La généralisation de ce compteur est inscrite dans la Loi de Transition Energétique du 17 août 2015, transcription d’une directive de Bruxelles de 2009. 300 millions sont déjà posés dans le monde. C’est une décision politique, imposée à tous, usagers et élus, sans concertation. Elle vise d’ici 2050 à diviser par deux la consommation d’énergie primaire, grâce à des actions « ambitieuses » d’efficacité sur toutes les sources d’énergie.

Mais ce compteur communicant apparaît en fait surtout intéressant pour la gestion locale du réseau et pour l’intégration des énergies renouvelables décentralisées, au détriment de la cohérence nationale et de l’égalité de traitement sur tout le territoire. Il est l’outil d’un objectif idéologique au service du marché concurrentiel.

INDECOSA-CGT a pour mission d’informer et de défendre les consommateurs, de la façon la plus « dépassionnée » possible, en les protégeant de toute instrumentalisation par des lobbies politico-économiques. Pour notre association, Linky pose de vrais enjeux pour les usagers : 

- ENJEUX FINANCIERS 

- ENJEUX DE SANTE 

- PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES

Mais il répond à quels intérêts ?

 ENJEUX FINANCIERS

• ce déploiement au coût exhorbitant de 5 Mds se réalise au détriment d’investissements de développement, d’entretien et d’enfouissement de réseaux parfois défaillants, de services dus aux usagers. Il envoie en recyclage 35 millions de compteurs électriques en bon état.

• des économies d’énergie ne seront avérées que par un changement de comportement des abonnés « eau chaude et chauffage électriques ». Il est essentiel. Le compteur n’est qu’un outil de mesure, pas un moyen ! L’Allemagne a choisi de ne pas le mettre en place pour les contrats entre 3 et 6 kVA, les usagers n'y trouvant aucun bénéfice réel.

• la Commission de Régulation de l’Energie assure que « Les consommateurs ne paieront rien lorsque le gestionnaire de réseau changera leur compteur pour le remplacer par un compteur évolué Linky ».

A l’installation, ne signez rien, ne payez rien ! Les coûts seront récupérés par les gains de productivité et la destruction d’emplois des sous-traitants de relève, puis de pose, dès 2021, et de 6 000 emplois de techniciens ERDF, 80% de l’activité de cette unité. S’il y a un surcoût, la CRE le répercutera sur le tarif réglementé. Pour INDECOSA-CGT, le choix du compteur Linky n’était pas une priorité. Ce déploiement généralisé imposé par le gouvernement devrait être financé, non pas à la seule charge des concessionnaires et donc d'ERDF, mais de façon partagée par l'ensemble des fournisseurs d'électricité (Lampiris, direct energie, alterna, enercoop, eDF, eNGIe…) qui vont « marchandiser » de nouveaux services. " 

Les opposants aux compteurs Linky mettent en avant plusieurs arguments qui sont résumé dans un tract de la section PCF de Meaux. 

Linky pose des problèmes de: 

" - Santé: sensibilité aux radiofréquences (l'appareil envoie en permanence des informations par courant porteur en ligne et rayonne dans toutes les pièces de maison)

- Confidentialité des données: le président d'ERDF a déclaré être un "opérateur de Big Data". La LDH a demandé le 19 avril 2016 un moratoire sur le déploiement de Linky.   

- Continuité d'approvisionnement en cas de piratage informatique

- Coupure à distance et réduction de puissance sans contact humain préalable

- augmentation du tarif sous prétexte d'offre personnalisée

Ces compteurs n'apportent aucun avantage aux consommateurs. 

L'Allemagne et la Belgique l'ont déjà refusé!

Pourquoi pas la France?

Cette évolution à marche forcée est une gabegie écologique (des millions de compteurs fonctionnels détruits), financière (35 millions de compteurs à 140€, soit 5 milliards d'euros), et sociale puisque des milliers d'emplois seront à terme détruits. Les compteurs doivent de plus être remplacés après 10 ans.

Linky a déjà provoqué l'augmentation de nos factures: il est financé par la taxe CTA (Contribution tarifaire d'acheminement) qui finance 50% du budget d'ERDF.

Linky mesure l'énergie apparente (correction du déphasage), soit 10 à 20% en plus pour les appareils électriques avec moteurs; réfrégirateurs, aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, robots ménagers. 

Il semblerait de plus que Linky puisse provoquer des pannes et des incendies".

268 communes ont déjà refusé le déploiement des compteurs Linky.   

     
 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011