Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:48
Agriculture: Réponse des candidats aux législatives du PCF dans le Finistère au questionnaire de la Confédération Paysanne

Objet : Réponse à la Confédération Paysanne sur ses questions posées aux candidats aux législatives. 

Brest, le 3/6/2017

Monsieur Vincent Pennober,

Nous sommes candidats aux élections législatives sur le département du Finistère pour le Parti Communiste Français.

Vous nous interpellez sur nos propositions pour le secteur agricole dans le cadre de ces élections.

Soyez assuré que nous avons conscience des difficultés et de la crise que subissent nos campagnes. Nous nous rejoignons d’ailleurs sur l’analyse des facteurs qui ont conduit à autant de détresse chez les paysans, à la disparition de nombre d’exploitations agricoles.

On a cru pouvoir mettre en place une agriculture à moindre coût. Il n'en est rien. Rechercher à tout prix à produire des aliments tout-venant conforte un modèle à bout de souffle qui pollue, met en danger les paysans et réduit la biodiversité. C’est tout l’impasse d’une politique agricole ultra-libérale.

Notre analyse est simple. Alors que les profits des groupes de la grande distribution flirtent avec les sommets, la paysannerie française est en grande difficulté. Les agriculteurs sont à bout de souffle, mal rémunérés ; le consommateur, lui, paye également le prix fort. Incidemment, la vitalité des territoires et notamment des ruralités s’en retrouve impacté. Nous sommes donc dans un modèle perdant-perdant.

Pourtant, un nouveau modèle agricole est possible pour sortir de la crise. Nos propositions visent à répondre à la rémunération du travail paysan, à l’accès à tous à une alimentation de qualité ainsi qu’à l’urgence de réponses liées à la crise.

Permettez-nous de développer quelques priorités.

Nous mettrons en œuvre un plan de transition écologique de l’agriculture en vue de faire de l’agriculture française un modèle d’agriculture écologique, sans OGM, autonome en intrants et ressources non renouvelables, non contaminants et contribuant à la lutte contre le changement climatique.

Pour lutter contre la concentration des exploitations nous ferons jouer un droit de préemption systématique des terres libérées en faveur de l’installation d’agriculteurs ou de l’agrandissement de petites exploitations.

Nous agirons pour une nouvelle organisation de l’agriculture dans le cadre des Nations unies, afin de soutenir le développement de marchés régionaux, de réguler les marchés mondiaux, de mettre en œuvre un plan agricole et alimentaire mondial, de promouvoir la relocalisation et la transition écologique de l’agriculture et de combattre les processus d’accaparement de terres.

Nous serons à l'initiative de la construction d’une alliance stratégique avec les pays engagés dans la défense de la souveraineté alimentaire et de l’agriculture paysanne.

Nous impulserons une coopération au développement qui priorise les accords avec les États mettant en œuvre des politiques de souveraineté alimentaire et de soutien à l’agriculture paysanne.

Nous agirons pour l'adoption d’une politique agricole commune cohérente avec l’objectif de souveraineté alimentaire, centrant la production sur les besoins du marché intérieur et la protection de ce dernier, garantissant aux agriculteurs des prix rémunérateurs, encadrant les pratiques de la grande distribution au moyen des prix minimums aux producteurs et de coefficients multiplicateurs maximums et de conférence annuelles sur les prix arbitrées par l'Etat.

La France opposera son veto à la conclusion du cycle de Doha de l’OMC, à la signature des accords de libre-échange (notamment les APE) négociés par l’Union européenne, à toutes les pressions du FMI, de la Banque mondiale et aux conditions posées à l’aide au développement exercées sur les pays du Sud.

Nous mettrons en œuvre un plan national de transition écologique de l'agriculture visant le zéro pesticide. 

Nous engagerons le soutien au développement des filières alternatives labellisées, vivrières, courtes de proximité, biologiques, reposant sur une juste rémunération du travail et permettant au plus grand nombre de bénéficier d'une alimentation de qualité.

Nous défendrons la création d'organismes publics régionaux de certification bio et agriculture raisonnée. 

Nous engagerons la révision du mandat des Sociétés d’aménagement foncier et rural (SAFER) et de leur gouvernance afin d'y rendre les pouvoirs publics majoritaires et pour stopper puis inverser le processus de concentration de l’agriculture.

Nous soutiendrons l’installation de jeunes agriculteurs et la consolidation des petites exploitations, y compris par le biais de réserves foncières, notamment à proximité des villes.

Voilà, Monsieur, rapidement esquissée, une approche de ce que nous ferons si nous sommes élu-e-s députés.

En espérant avoir répondu à votre attente, nous vous remercions de votre sollicitation et vous prions de croire en notre attention ainsi que nos sentiments les meilleurs.

Nous restons à votre disposition pour échanger de manière plus approfondie si vous le souhaitez.

 

Les candidats présentés dans le Parti Communiste et le Front de Gauche dans le Finistère: 

Ismaël Dupont et Muriel Grimardias(4ème circonscription), Yvonne Rainero et Jean-Claude Perrot (1ère circonscription), Jean Paul Cam et Yasmine Tanguy (3ème circonscription), Eric Guellec et Anne-Catherine Cleuziou (2ème circonscription), Pierre-Yves Liziar et Claude Bournot-Gallou (5ème circonscription), Maxime Paul et Catherine Flageul (6ème circonscription), Martine Le Nozerh (suppléante communiste de Roland Jaouen, France Insoumise, dans la 7e circonscription), Jacques Rannou et Christine Belleguic (8e circonscription)

Ismaël Dupont, Xavier Compain, Muriel Grimardias en visite d'une ferme en transition bio au Kermeur à Plougonven dans le cadre d'une journée agriculture de notre campagne législatives

Ismaël Dupont, Xavier Compain, Muriel Grimardias en visite d'une ferme en transition bio au Kermeur à Plougonven dans le cadre d'une journée agriculture de notre campagne législatives

Résister et construire, se faire entendre et respecter. Un député vraiment à gauche pour les pays de Concarneau et Quimperlé. Jacques Rannou cheminot, Maire délégué de Kernével et Christine Belleguic, infirmière. Conseillère municipale de Névez. Soutenus par le PCF-Front de Gauche et République et Socialisme.

Résister et construire, se faire entendre et respecter. Un député vraiment à gauche pour les pays de Concarneau et Quimperlé. Jacques Rannou cheminot, Maire délégué de Kernével et Christine Belleguic, infirmière. Conseillère municipale de Névez. Soutenus par le PCF-Front de Gauche et République et Socialisme.

Eric Guellec et Anne-Catherine Cleuziou (candidats PCF à Brest Centre), Yasmine Tanguy (Brest Rural), Maxime Paul (6e circonscription), Claudie Bournot-Gallou (5e Circo), Pierre-Yves Liziar (5e circo), Catherine Flageul (6e circo), Jean-Paul Cam (1e circo)

Eric Guellec et Anne-Catherine Cleuziou (candidats PCF à Brest Centre), Yasmine Tanguy (Brest Rural), Maxime Paul (6e circonscription), Claudie Bournot-Gallou (5e Circo), Pierre-Yves Liziar (5e circo), Catherine Flageul (6e circo), Jean-Paul Cam (1e circo)

Yvonne Rainero et Jean-Claude Perrot (candidats du PCF dans la 1ère circonscription de Quimper)

Yvonne Rainero et Jean-Claude Perrot (candidats du PCF dans la 1ère circonscription de Quimper)

Agriculture: Réponse des candidats aux législatives du PCF dans le Finistère au questionnaire de la Confédération Paysanne
Agriculture: Réponse des candidats aux législatives du PCF dans le Finistère au questionnaire de la Confédération Paysanne

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LEGISLATIVES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011