Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 07:42
Valérie Scattolin, 56 ans, de Morlaix, est la candidate aux législatives pour le PCF dans la quatrième circonscription, celle de Morlaix. Enzo De Gregorio, 19 ans, de Carantec, est son suppléant. (Le Télégramme/Monique Kéromnès)

Valérie Scattolin, 56 ans, de Morlaix, est la candidate aux législatives pour le PCF dans la quatrième circonscription, celle de Morlaix. Enzo De Gregorio, 19 ans, de Carantec, est son suppléant. (Le Télégramme/Monique Kéromnès)

Législatives 2022 : Valérie Scattolin est la candidate communiste dans la circonscription de Morlaix

Publié par Monique Kéromnès  - Le Télégramme, 17 février 2022

Valérie Scattolin, 56 ans, de Morlaix, est la candidate aux législatives pour le PCF dans la quatrième circonscription, celle de Morlaix. Enzo De Gregorio, 19 ans, de Carantec, est son suppléant. (Le Télégramme/Monique Kéromnès)

Pour les élections législatives 2022 dans la circonscription de Morlaix, c’est Valérie Scattolin qui représentera le Parti communiste français. Son suppléant est Enzo De Gregorio. Ils défendent le programme du candidat à la présidentielle, Fabien Roussel.

Valérie Scattolin sera la candidate du Parti communiste français (PCF) pour les élections législatives 2022 dans la quatrième circonscription du Finistère, celle de Morlaix. La Morlaisienne de 56 ans est bien connue localement puisqu’elle est adjointe à la mairie de Morlaix (commerce, centre-ville et tourisme). Elle s’est aussi fait connaître avec son engagement syndical chez Hop !. Une entreprise qu’elle s’apprête à quitter pour une reconversion dans la décoration.

Son suppléant est Enzo De Gregorio, de Carantec. À 19 ans, celui qui travaille dans la communication est secrétaire départemental du Mouvement des jeunes communistes. Ancien syndicaliste lycéen, il s’est fait remarquer, en 2021, avec sa candidature aux élections régionales, sur la liste de Chesnais-Girard.

Défendre le programme de Fabien Roussel

« Notre candidature s’inscrit dans le même axe que l’élection présidentielle. On va défendre le programme La France des jours heureux porté par Fabien Roussel. Notre idée est d’avoir quelque chose de positif et d’affronter les logiques de la finance qui détruisent tout ! », avancent les militants.

 

Emploi, service public et transports

Le programme communiste, c’est 180 mesures. Localement, Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio insistent sur « la préservation des emplois et des services publics. On veut retrouver un dynamisme. Car, avec la covid-19, le territoire évolue », explique la candidate. Autre cheval de bataille : « La réouverture de la ligne Morlaix-Roscoff » et « la gratuité des transports pour permettre à tous de se déplacer ».

« Vu la configuration du territoire, on sait qu’une voiture est parfois indispensable. Nous défendons donc la gratuité du permis de conduire pour les moins de 25 ans. » Côté logement, « depuis la crise sanitaire, notre secteur est aussi en tension, notamment sur le littoral. On milite pour davantage de logements sociaux, un plan de rénovation et de constructions et l’encadrement des loyers ».

 

« Ouverts à tous les électeurs de gauche »

L’objectif avoué des candidats communistes : « Être en tête à gauche sur la circonscription et, bien sûr, présents au second tour ». Face à la multiplication des candidatures et le risque d’une dilution des voix, ils estiment être « une force qui compte », avec leurs 130 adhérents sur la circonscription et un « effet Roussel » qui leur a fait enregistrer 14 nouvelles adhésions.

Le comité de soutien compte, lui, 146 membres. « Nous nous adressons à tous les électeurs de gauche pour rendre une députée de gauche à la circonscription de Morlaix », expliquent les militants. Ne fermant pas, pour autant, la possibilité de discussions avec les autres forces de gauche entre la présidentielle et les législatives, selon les résultats.

Rendez-vous

Deux réunions publiques sont programmées, le 2 mars, à Plounéour-Ménez et le 9 mars, à Locquénolé. Des déplacements seront également organisés pour se rendre au meeting de Fabien Roussel, à Nantes, le 23 mars*

 

* La date du Meeting de Fabien Roussel à la Cité des Congrès à Nantes a été modifiée: c'est le lundi 21 mars à 19h.

Partager cet article
Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 06:52
Législatives. À Morlaix, Valérie Scattolin investie par le Parti communiste français (Ouest-France, Gaëlle Collin, 17 février 2022)
Législatives. À Morlaix, Valérie Scattolin investie par le Parti communiste français

​L’actuelle adjointe au commerce de Morlaix (Finistère) a officiellement dévoilé sa candidature aux élections législatives de 2022, pour la quatrième circonscription. Son suppléant est Enzo de Gregorio, Carantécois de 19 ans. Tous deux ont été investis par le Parti communiste français (PCF).

Une nouvelle page vient de s’ouvrir pour le Parti communiste français (PCF) de Morlaix (Finistère). Valérie Scattolin est la candidate officiellement investie pour la quatrième circonscription, dans le cadre des élections législatives. Ces dernières se dérouleront les dimanches 12 et 19 juin 2022. « Je passe le témoin après les deux candidatures de 2012 et 2017 », se réjouit Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF. Pour rappel, la quatrième circonscription regroupe les cantons de Lanmeur, Morlaix, Ploudiry, Plouigneau, Plouzévédé, Saint-Pol-de-Léon, Saint-Thégonnec, Sizun et Taulé.

Qui sont les candidats ?

À 56 ans, Valérie Scattolin est actuellement salariée à HOP !, en passe de se reconvertir comme décoratrice d’intérieur. Élue d’opposition à la Ville de Morlaix en 2016, elle est passée dans le camp de la majorité en 2020, devenant adjointe au commerce, aux animations du centre-ville et au tourisme.

Son suppléant est Enzo de Gregorio. À 19 ans, ce Carantécois travaille dans la communication et est secrétaire du Mouvement des jeunes communistes du Finistère. Le jeune homme est également ancien responsable départemental du syndicat Mouvement national lycéen et s’est déjà présenté aux précédentes élections régionales, sur la liste de Loïg Chesnais-Girard.

Que proposent-ils ?

« Après cinq ans de pouvoir exercé par Emmanuel Macron, les inégalités se sont aggravées, avec neuf millions de pauvres, avance la candidate. Nos députés communistes ont voté contre le passe sanitaire et contre la suppression de l’ISF et la réforme de l’assurance-chômage. »

Leurs mesures : « L’augmentation de 30 % du Smic, la retraite à 60 ans, l’abrogation de la loi sur l’assurance-chômage, la prise en charge à 100 % des soins par la Sécu, le recrutement de 90 000 enseignants, la réappropriation publique de la SNCF, d’EDF, d’Engie, de La Poste, ou encore l’accès au logement. Localement, cela se voit, notamment sur les zones côtières. »

Législatives. À Morlaix, Valérie Scattolin investie par le Parti communiste français (Ouest-France, Gaëlle Collin, 17 février 2022)
Partager cet article
Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 06:08
Il était une fois... la boutique du PCF Finistère à Brest: 5 rue Henri Moreau
Il était une fois... la boutique du PCF Finistère à Brest: 5 rue Henri Moreau
Il était une fois... la boutique du PCF Finistère à Brest: 5 rue Henri Moreau

Il était une fois... la boutique du PCF Finistère, au 5 rue Henri Moreau à Brest: tee-shirt (notamment celui avec le dessin d'Eric Appéré pour la campagne de Fabien Roussel), polo, mug, sac, pin's, livres, revues diverses, faites vos courses intelligemment au magasin général du communisme a Brest! Boutique ouverte du mardi au samedi midi. Tee-shirts a 10 euros.

Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 09:54
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix

Législatives des 12 et 19 juin 2022 - Circonscription de Morlaix

Les Candidats des Jours Heureux -

Parce que, dans le sillage de la campagne présidentielle de la « France des Jours Heureux » conduite par Fabien Roussel, nous voulons donner de la force à une gauche sociale, populaire, qui défend le pouvoir d’achat de nos concitoyennes et concitoyens, le monde du travail, les retraité.e.s, travaille à l’émancipation de la jeunesse, et affronte les logiques de la finance et du capitalisme pour partager les richesses et repenser les modes de production, les trois sections du Parti Communiste du Pays de Morlaix (Morlaix, Lanmeur, Roscoff), à l’unanimité des adhérents qui se sont exprimé (130 adhérents), et le Conseil Départemental du PCF Finistère, ainsi que le Conseil National du PCF réuni à Marseille le 5 février, ont décidé de soutenir la candidature dans la circonscription de Morlaix, la 4ème du Finistère, du binôme formé par :

en Candidate titulaire :

Valérie Scattolin, 56 ans, salariée chez Hop !, syndicaliste, en voie de reconversion professionnelle suite au plan social chez Hop ! comme décoratrice d’intérieur, élue à Morlaix depuis 2016, d’abord conseillère municipale d’opposition (Front de Gauche- PCF) et, depuis juin 2020, Adjointe au maire à Morlaix (Commerce – Centre-ville – Tourisme) et Conseillère communautaire.

Candidat suppléant :

Enzo De Gregorio, 19 ans, secrétaire départemental du Mouvement des Jeunes Communistes du Finistère, ancien responsable finistérien du syndicat lycéen MNL, candidat aux dernières régionales pour le PCF avec Gladys Grelaud sur la liste du président de région Chesnais-Girard, militant du PCF depuis 2019. Enzo est quelqu'un de très engagé dans la vie sociale depuis qu'il est jeune: bénévole au centre nautique de Carantec, dans le club de foot, arbitre de foot, bénévole au Saint-Pol-Morlaix...

Pourquoi nous présentons des candidats aux législatives?

Un chiffre - Résultats cumulés du CAC 40 + 135 %: 140 milliards de bénéfices en 2021. Augmentation du SMIC en janvier : + 0,9 %

Après 5 ans de pouvoir exercé par Emmanuel Macron et sa majorité LREM qui se sont traduits par une aggravation des inégalités (9 millions de pauvres) et de la défiance vis-à-vis de la politique, par des cadeaux aux plus riches et au monde de la finance (les 5 + riches de France gagnent autant que 40 % de la population, sur toute la planète, la fortune des milliardaires a augmenté de 60 % en 2 ans, du jamais vu. Celle des 10 plus fortunés a même doublé !), et par une dégradation dramatique des capacités de travail et des moyens de nos services publics (hôpital, écoles, EHPAD, Poste, etc), il est temps de tourner la page de cette politique néo-libérale et bien souvent autoritaire qui ne favorise pas le plus grand nombre, qui remet en cause bien des libertés, et qui se signale aussi par l’ampleur de ses fiascos dans la gestion de la crise sanitaire.

8 députés macronistes dans le Finistère, un département et une circonscription de Morlaix plutôt orientés à gauche normalement, c’est un état de fait dont nous ne nous satisfaisons pas.

Nous mettons notre candidature de notre binôme à disposition de tous les électeurs de gauche pour bousculer cette donne et donner une députée de gauche à la circonscription de Morlaix.

Nous pensons que Valérie Scattolin et Enzo de Gregorio forment le bon binôme pour envoyer une députée de gauche à l’Assemblée depuis la circonscription de Morlaix.

Nous voulons nous adresser très largement à tous les électeurs, bien au-delà des électeurs potentiels et futurs de Fabien Roussel, même si le comité de soutien à Fabien Roussel, comité des Jours Heureux, qui compte 143 soutiens dans la circonscription de Morlaix, est aussi un point d’appui sur cette campagne législative, tout comme la dynamique de notre candidat aux Présidentielles, classé en 2ème position à gauche par certains sondages, et surtout le seul dont les intentions de vote augmentent depuis un mois.

Nous avons besoin d’une gauche forte, à l’aise dans ses baskets, connectée à la vie sociale de nos concitoyens, à l’Assemblée Nationale et sur le terrain. Nous avons besoin d’élus qui s’impliquent auprès des citoyens, qui rendent compte à la population, qui sont visibles et accessibles pour les gens.

Nos Parlementaires communistes - nous avons un groupe au Sénat, et un groupe à l’Assemblée, avec 11 députés, associés à des députés ultra-marins de gauche - ont eu un rôle essentiel pour résister à la politique d’Emmanuel Macron, du gouvernement et de sa majorité :

vote contre le Passe Sanitaire, contre les lois de financement de la Sécurité Sociale qui organisent les fermetures de lits et baisses de moyens dans la santé, l’hôpital, contre la suppression de l’ISF, contre la réforme de l’assurance-chômage qui baisse les allocations de 30 % des privés d’emploi alors même que les dividendes des grands groupes du CAC 40 et que le patrimoine et la fortune des milliardaires français explosent.

Ils ont fait des propositions surtout, loin d’être dans une opposition systématique et stérile :

Ils ont demandé la revalorisation du SMIC (à 1930 euros brut, 1500 euros net), un revenu d’autonomie pour les jeunes (850€), une COP sur l’évasion fiscale et des vraies mesures contre l’évasion et la fraude fiscale, un retour de l’ISF, la taxation à la source sur les revenus du Capital, un moratoire sur les licenciements boursiers pendant la crise sanitaire, une loi grand âge, une loi poiur soutenir les aidants familiaux, une loi pour lutter contre les déserts médicaux en limitant la liberté d’installation des médecins et favorisant leur installation dans des zones en tension. Contre les violences faites aux femmes, pour l’égalité professionnelle femmes-hommes.

Dans le domaine international, ils défendent la paix, le droit à l’auto-détermination et à la dignité du peuple kurde, du peuple palestinien, ou encore du peuple sahraoui, le désarmement nucléaire, la levée des brevets sur les vaccins.

Grâce à la proposition de loi d’André Chassaigne adoptée en 2021, les pensions de retraite des agriculteurs ont été revalorisées, et les pensions de 200 000 conjoints d’agriculteurs retraités sont revalorisées à partir de ce mois-ci. Fabien Roussel est en même temps aux premières loges pour défendre une politique humaine de régularisation des travailleurs sans-papiers, une politique plus respectueuse du droit d’asile et a proposé, dans le sillage de la loi Gayssot qui condamne les propos racistes, d’interdire à des politiques condamnés pour des propos racistes et antisémites de pouvoir devenir élus de la République. Malheureusement, cette proposition de la loi a été refusée par la droite et la majorité LREM.

Nos priorités sont :

- 1. L’emploi, la préservation de l’emploi, le développement de l’outil industriel et de nos entreprises, le partage du travail, la lutte contre le chômage : ça passe aussi par la revalorisation des salaires et des pensions, le « Roussellement », la dynamisation de l’économie par la base !

- 2. La Santé, l’hôpital public, la lutte contre les déserts médicaux, le soutien aux structures médico-sociales, aux EHPAD

- 3. L’émancipation de la jeunesse, son droit à une formation et à des études accessibles à tous, le refus d’un avenir fait pour elle de précarité, d’ubérisation, de ségrégation sociale, le droit à la mobilité et au logement des jeunes (gratuité des transports, etc.)

Les mesures fortes de notre programme "La France des Jours Heureux":

- Augmentation à 30 % du SMIC/ Abrogation des Loi El-Khomri et de la loi sur l’assurance chômage/ Rétablissement de la retraite à 60 ans à taux plein/ Négociations pour la semaine de 32h / contrôle démocratique des aides publiques aux entreprises, la mise en place d’une loi Sécurité-formation pour mettre fin au chômage

- Prise en charge à 100 % des soins dans le cadre de la Sécu / intégration de la perte d’autonomie et du secteur de la personne âgée à la branche maladie de la Sécurité Sociale, financée par des cotisations des entreprises et des salariés, 100 000 emplois créés à l’hôpital public, 300 000 emplois créés dans les EHPAD et 100 000 emplois d’aide à domicile, financés notamment par une contribution de solidarité sur les dividendes boursiers, la création d’un pôle public du médicament.

- Recrutement de 90 000 enseignants/ devoirs à l’école/ plus d’école, plus de moyens à l’école, abolition de Parcoursup, un budget de l’enseignement supérieur qui passera de 14 milliards à 20 milliards d’euros, plan de recrutement de 10 000 enseignants chercheurs pour l’Université. Un revenu étudiant de 850 euros par mois. Le RSA ouvert aux moins de 25 ans, un droit au logement effectif pour les jeunes avec une augmentation du parc des logements CROUS. gratuité des transports en commun pour les moins de 25 ans.

- Réappropriation publique de la SNCF, d’EDF, d’Engie, de la Poste et de France Télécom. Nationalisation d’AXA et de la BNP Paribas

- Aller vers un mix énergétique 100 % public et 100 % décarbonné pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2040-2050 pour faire face aux enjeux de la crise climatique

- Engager la réindustrialisation de la France, la relocalisation des industries stratégiques, lutter contre les traités de libre-échange et les délocalisations, contre une Europe de la mise en concurrence et du dumping social.

- Défendre le manger sain et bon pour tous et une réorientation écologique de la politique agricole, dans le respect de la rémunération et du travail des agriculteurs

- Conquérir le droit universel au logement : renforcer les objectifs de construction de logements sociaux, l’encadrement des loyers, etc.

- Refonder la construction européenne, rompre avec les politiques d’austérité pour les peuples, œuvrer pour la Paix, le désarmement nucléaire et la sortie de l’OTAN, agir pour la levée des brevets sur les vaccins et faire de la santé un droit universel véritable.

Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 14:59
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix
Venue de Macron à Brest - 11 février - pique-nique revendicatif pour faire entendre une autre voix

Pique - nique revendicatif, le 11 février, pour se faire entendre pendant le sommet mondial des océans et dire notre refus de la politique de Macron ce midià  Brest, en bas de la rue de Siam, à l'occasion de la venue du président. Une centaine de personnes présentes, dont les camarades du PCF et de la CGT.

Photos Enzo de Gregorio et CGT Brest

CF. Le communiqué pour cette manifestation:

En France, la fortune des milliardaires a augmenté de 86 % depuis le début de la pandémie de COVID 19. Cette hausse représente une somme de 236 milliards d’euros, soit assez d’argent pour distribuer un chèque de 3500 euros à chaque Français. Et si ces milliardaires se sont enrichis, c’est principalement en raison de l’argent public versé sans conditions par les gouvernements.

Ces chiffres sont à mettre en regard de ceux qui montrent l’intensification de la précarité. Réforme de l’assurance chômage, baisse des APL, coupes dans les budgets sociaux… Sous la présidence d’Emmanuel Macron, les inégalités se sont encore accrues. En France, ce sont 7 millions de personnes qui dépendent désormais d’une aide alimentaire pour vivre.

Augmentations des prix des produits de première nécessité, de l’énergie comme de l’alimentation et plus globalement du coût de la vie pour toutes et tous, plus personne ne peut ignorer le contexte social et économique. Seuls les salaires, les pensions et les aides et allocations continuent de baisser au regard de l’inflation dans le privé comme dans le public. Nous demandons 300 euros d’augmentation de salaire pour toutes et tous et le blocage des prix produits de première nécessité.

A l’occasion de la venue du président de la République à Brest, nos organisations syndicales CGT, FSU, Sud Solidaires, L’Union Pirate pour l’UBO et l’Union lycéenne du Finistère appellent les salariés, les privés d’emplois, les retraites et les jeunes à se rassembler pour exprimer notre colère contre la politique anti-sociale menée par son gouvernement et ses conséquences en terme d’accroissement des inégalités.

Notre rassemblement sera aussi l’occasion de dénoncer l’opération de « Blue washing » que constitue le « One Ocean Summit ». Face aux menaces qui pèsent sur les océans (dérèglement climatique, pollutions, pêche industrielle), les solutions promues dans ce sommet permettront à des multinationales sans scrupule de réaliser encore plus de profits en exploitant les écosystèmes et les salariés.

Rassemblement pique nique vendredi 11, à partir de midi,  place Coatmeur en bas de la rue de SIAM à Brest

Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 09:07
Macron, un bon président, sérieux? Viens le lui dire à Brest - Vendredi 11 février, 12h, Place F.Coatmeur, en bas de la rue de Siam

À l’occasion de la venue du président de la République à Brest, les organisations syndicales CGT, FSU, Sud Solidaires, L’Union Pirate pour l’UBO et l’Union lycéenne du Finistère appellent les salarié·es, les privé·es d’emplois, les retraité·es et les jeunes à se rassembler pour exprimer leur colère contre la politique anti-sociale menée par son gouvernement et ses conséquences en terme d’accroissement des inégalités. Ce rassemblement sera également l’occasion de dénoncer l’opération de « Blue washing » que constitue One Ocean Summit

Retrouvons-nous demain à partir de midi Place Jean-François Coatmeur (en bas de la rue de Siam) !

Une manifestation soutenue par le PCF Pays de Brest et le PCF Finistère.

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 06:17
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine

PCF du Pays de Morlaix

Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine, le Maître du Jardin, le grand génie de la fable, de la poésie populaire et philosophique.

Valère Staraselski était auparavant en dédicace à Dialogues Morlaix et sera à Brest ce mercredi 9 février au soir pour la deuxième conférence de sa tournée finistérienne:

Le communisme et Cent ans d’histoire du Parti communiste français.

Avec Valère Staraselski, Écrivain, journaliste.

le mercredi 9 février de 18h30 à 20h30 à Brest

Une conférence-débat à l’invitation des Amis de l’Huma, se tiendra Mercredi 9 Février, de 18h30 à 20h30, salle Tessier à Brest (4 rue colonel Fonferrier)  sur 100 ans d’histoire communiste, afin de présenter l’excellent livre collectif qu’il a co-dirigé avec Guillaume Roubaud Quashie pour le centenaire du PCF (au Cherche-Midi).

Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 14:08
Pour la gratuité des transports en commun pour les Jeunes, par Enzo de Gregorio

Lors de son meeting de campagne à Marseille le dimanche 6 février 2022, Fabien Roussel a annoncé que s’il est élu Président, la jeunesse bénéficiera de la gratuité des transports urbains et Inter-urbains à travers des (Train express régionaux TER) dans toute la France. Une mesure qui peut paraître anecdotique pour nombre de Français mais qui est en réalité, une mesure en faveur du pouvoir d’achat et de l’autonomie pour les jeunes.

En effet, nous le savons, pour en avoir échangé avec de nombreux jeunes à travers le Finistère et plus largement dans mes déplacements pour le MJCF, le coût des transports dans le quotidien des jeunes est un frein énorme à leur autonomie. Ainsi, pour de nombreux jeunes, le coût d’un abonnement de transport (TER ou de transports urbain) est tel, qu’ils doivent choisir entre s’alimenter ou prendre le bus pour aller à l’université.

De même pour un jeune travailleur, qui nous avons tendance à l’oublier, il vit souvent dans la précarité avec un faible salaire. Prendre sa voiture est une option beaucoup trop chère.

Les lycéens des quartiers populaires sont souvent mal desservis en transports en commun, ils voient leurs parents se sacrifier pour leur alimentation et leurs loisirs afin que leurs enfants puissent aller sans difficulté au lycée.

Et (c’est) au fond, pour ces jeunes vivre au quotidien dans la précarité est la première source d’inégalité dans leur apprentissage. Quand un étudiant est obligé de partir une heure plus tôt pour aller en cours à pied plutôt qu’en bus, c’est une heure de travail scolaire en moins et une heure de sommeil en moins. Pour un lycéen dont les parents n’ont pas la chance de gagner dignement leur vie, ce sont des sacrifices sur la nourriture, les vacances, des cours particuliers (supplémentaires) qu’ils ne peuvent (se) payer faute de ressource.

La gratuité des transports en commun est une mesure écologique. De telle sorte que , si nous habituons les jeunes à prendre les transports en commun et non la voiture dès le plus jeune âge, nous savons que plus tard ils auront le réflexe: transport en commun, pour les trajets du quotidien. Résultat moins de voiture dans nos villes donc moins de pollution.

Cela n’est pas la seule mesure nécessaire sur les transports en commun, si les transports devenaient gratuits sans réelle redensification du transport, nous ne pourrons aider les jeunes à mieux se déplacer au quotidien que ce soit dans le cadre de leur travail, des études ou des loisirs. La perspective est d’inciter les jeunes à avoir une mobilité douce pour la culture et leurs emplois, en mettant en l’accent sur la capacité des gestionnaires à organiser ces flux et qui devront répondre à une génération toujours plus connectée et en attente de rapidité, ce qui laisse une pierre sur le chemin des transports publics au détriment de la voiture. Elle ne répondant à aucune obligation horaire ou de fluctuation.

Enzo de Gregorio, secrétaire départemental du MJCF 29

Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 12:20
Collage pour Fabien Roussel à Morlaix

Collage pour Fabien Roussel à Morlaix

7 février 2022 -
 
A bloc dans l'ouest...
 
14 adhésions au PCF depuis le début de l'année en Finistère, un MJCF qui se renforce avec l'arrivée de 10 jeunes adhérents entre 16 et 20 ans...
 
Bravo et merci à François, Arwenn, Yann, Morgan, Quentin, Nathan, Maëlvin, Mattéo, Léandre, Lilian, Nolwenn pour leur adhésion au PCF. 
 
Le communisme à la jeunesse du monde!
 
Il se passe quelque chose.
 
 
Pour adhérer au Parti Communiste Français dans le Finistère: Contact Fédération PCF Finistère -  5 rue Henri Moreau 29 200 BREST 02 98 43 47 78
06 20 90 10 52
 
Paroles de jeunes militants communistes, ayant adhéré en janvier 2022:
 
Maëlvin, étudiant à Morlaix:
"À l'occasion des présidentielles 2022 j'ai décidé de m'investir dans la vie politique en adhérant au PCF et en rejoignant le comité des jours heureux. J'habite à Morlaix le temps de mes études en BTS Gestion et Protection de la Nature. Je défends l'idée d'une société juste et démocratique. Une société où l'emploi et le climat serait au cœur des préoccupations. Une société où primerait l'intérêt général et non plus le profit personnel. Le PCF est le plus à même de porter ces valeurs, c'est pourquoi j'ai décidé de supporter la candidature de Fabien Roussel".
 
Mattéo, lycéen à Landerneau:

"Le libéralisme économique est un fléau. Les crises d’intérêts nationaux se multiplient, comme les affrontements directs ou indirects, la crise de politique onusienne et d’une gouvernance mondiale sévissent aussi, le monde capitaliste est voué à l’échec, seules les puissances capables d’écraser les autres survivront, un combat s’annonce, celui du monde du capital.

Dans ce contexte, il faut combattre l'extrême-droite qui puise son pouvoir dans la haine et la peur de l’autre, affronter ceux qui voient en l’être humain un inférieur, ceux qui rêvent d'une société patriarcale ou xénophobe. Pour moi, l’égalité est la valeur première de l’humanité, pas celle des politiques au pouvoir qui s'abritent derrière l'illusion de l'union nationale. Le politique de droite est notre adversaire, le faux patriotisme est leur arme, comme la valeur travail, ou celle de l'argent et de la réussite individuelle.

Pourtant, Autrui est source d’ouverture, penser à l’autre et non penser par l’autre, faire preuve d’indépendance intellectuelle et arrêter de penser le monde comme une chimère, un monde sans unité comme nous le font entrevoir nos politiques.

J’ai écrit ce petit texte pour vous décrire ma vision générale de l’état de notre société. Il faut réformer le monde libéral, à mon échelle j’ai donc décidé d’adhérer au PCF.

Tout d’abord par rejet de la vision économique et sociale des libéraux qui comme notre président favorisent le modèle américain et anglo-saxon individualiste et inégalitaire, avec un hôpital qui devient payant ou de plus en plus privé, une augmentation de la précarité étudiante, la volonté de faire payer l’entrée de nos facs, universités… ou encore la suppression de l’ISF. Un vrai scandale quand on voit la hausse des inégalités et des très grandes fortunes!

Je veux lutter pour le changement, pour un regain de la gauche française, pour une apparition d’un communisme moderne capable de répondre aux problèmes d’aujourd’hui. Pour cela j’ai pris la décision d’adhérer au PCF, et à la jeunesse communiste pour lutter contre la précarité étudiante…

Je veux combattre la xénophobie, l’homophobie, le sexisme, et c'est pour cela que je donne ma voix au PCF et à Fabien Roussel.

Après de nombreuses lectures de son programme, il est le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions et choix politiques.

Pour ne citer que ça, je prends l’exemple de la police de proximité, par la suppression de la BAC et la mise en place d’une police locale dans les quartiers dits populaires. On pourrait aussi parler de l’écologie qui regroupe de plus en plus la jeune génération, Fabien Roussel a eu le choix intelligent : tout en permettant à la France de garder sa production électrique, il a pour projet de produire 50 % de l’énergie française avec le nucléaire et 50 % avec l’énergie verte. Sans mentir à la population sur l’importance du nucléaire française, il nous permet un regain de l’hydroélectrique tout en permettant à la population de garder un confort de vie grâce à l’électricité alors impossible sans le nucléaire. Nous pourrions aussi citer son envie de prélever les bénéfices des multinationales à la source, cela permettrait tout comme certains impôts déjà mis en place de mettre fin à la fraude fiscale représentant pour notre candidat près de 80 millions d’euros par an.

Le PCF a de l’avenir, surtout dans une société où beaucoup de gens n'arrivent plus à y vivre et se sentent plus d'y vivre. C’est pour cela que j’ai décidé d’adhérer au parti".

Quelle ironie que la place de l’homme quand le bénéfice est maître. Et la démocratie dans la république capitaliste, quelle blague ! 

Il suffirait d’une voix, puis d’oreilles attentives pour penser le bien commun, et non le poison qu’est le libéralisme américain.

Nous ne partageons pas des frontières ni des bourses. La finance le disait si bien F. Hollande, est notre ennemie, nous partageons une planète.

Une forme plus moderne et adaptée au monde du communisme pourrait surgir et ferait entrer notre monde dans une équité et une démocratie véritable, du peuple par le peuple".

Lilian, lycéen à Brest:

"Je suis lycéen en classe de Terminale à Brest en spécialités scientifiques bien que préférant le domaine des humanités. Je m’intéresse depuis maintenant quelque temps à la politique. Ayant aujourd’hui affiné mes convictions, j’ai trouvé nécessaire de m’engager concrètement avec les communistes pour faire mûrir mes réflexions et pour continuer à faire rayonner des valeurs humanistes. Je suis profondément motivé à agir dès à présent. "

A bloc dans l'ouest: 14 adhésions en un mois au PCF dans le Finistère
A bloc dans l'ouest: 14 adhésions en un mois au PCF dans le Finistère
Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 07:14
Mardi de l'éducation populaire sur Jean de La Fontaine avec Valère Staraselski le mardi 8 février à 18h au local du PCF Morlaix
Mardi de l'éducation populaire sur Jean de La Fontaine avec Valère Staraselski le mardi 8 février à 18h au local du PCF Morlaix
Mardi de l'éducation populaire sur Jean de La Fontaine avec Valère Staraselski le mardi 8 février à 18h au local du PCF Morlaix
Mardi de l'éducation populaire sur Jean de La Fontaine avec Valère Staraselski le mardi 8 février à 18h au local du PCF Morlaix
Mardi de l'éducation populaire sur Jean de La Fontaine avec Valère Staraselski le mardi 8 février à 18h au local du PCF Morlaix

L'écrivain et journaliste Valère Staraselski, auteur de plusieurs romans, essais, et d'un livre stimulant sur Jean de La Fontaine, "Le Maître du jardin. Dans les pas de La Fontaine" (Cherche-Midi, 2011) sera l'invité du prochain Mardi de l'éducation populaire du PCF Morlaix le 8 février 2022, à 18h, au local du PCF Pays de Morlaix, 2 petite rue de Callac, pour une conférence débat publique ouverte à tous dans des conditions de vigilance par rapport à la crise sanitaire.

Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la célébration des 400 ans de la naissance de Jean de La Fontaine, écrivain universel.

Valère Staraselski fera aussi une dédicace à Dialogues Morlaix le mardi 8 février à 16h30

Une conférence à l'invitation des Amis de l'Huma, Mercredi 9 Février, sur 100 ans d'histoire communiste à Brest, afin de présenter l'excellent livre collectif qu'il a dirigé avec Guillaume Roubaud Quashie pour le centenaire du PCF (au Cherche-Midi)

La Fontaine, une lecture indispensable
Mardi 22 Janvier 2013
 

 Le Maître du Jardin,  dans les pas de La Fontaine,  de Valère Staraselski. Éditions le Cherche-Midi, 192 pages, 15 euros. L ’œuvre, riche et varié, de Valère Staraselski se révèle d’une élégante originalité. La diversité des sujets qu’il met en vie sous sa plume est traversée cependant de constantes créatrices dont deux nous semblent nécessaires à notre époque, la capacité de faire dialoguer l’histoire avec elle-même, la capacité de faire dialoguer l’histoire avec notre futur immédiat. Un art générateur d’une grande sagesse.

Jean de La Fontaine est pour beaucoup d’entre nous un vieil ami. Pour d’autres, ce peut être un mauvais souvenir d’école. À tous, il reste plus ou moins familier. Comme ami, il est souvent ami perdu. Ce livre est une opportunité de le retrouver et de s’étonner de tout ce que nous ignorions de l’ami passé.

Car ce n’est pas une institution qu’évoque Staraselski mais un homme puissamment vivant en quatre périodes clés de sa vie agitée, quatre saisons qui disparaissent dans l’épilogue de 1695, date qui vit Jean de La Fontaine entrer dans l’éternité que nous lui connaissons. Printemps 1652, l’homme a trente-deux ans ; été, 1668 ; automne, 1680 ; hiver, 1693. Les quatre saisons d’une vie d’homme de lettres, anticonformiste, peu considéré par son époque, dérangeant les puissants, le Roi-Soleil en tête. Avant-gardiste ! Jusqu’à nos jours.

Le choix de la forme romanesque par l’auteur, plutôt que de l’essai, se révèle judicieux. Valère Staraselski cite peu les Fables dans ses pages, juste pour souligner le lien entre les écrits – une pensée ne prend corps que lorsqu’elle s’écrit – et l’intégration dans la conscience des expériences quotidiennes. Il nous décrit le monde des lettres du siècle de Louis XIV, monde dans lequel le moraliste ne trouva jamais sa place malgré quelques soutiens.

Ne nous privons pas de ce plaisir et de cette sagesse : retrouver, dans ce roman à la fois érudit et populaire, l’ami passé, grandi, libéré de notre enfance, des préjugés de l’école, des contorsions des esprits étriqués. Une rencontre heureuse avec l’histoire de France telle que certains tentent de se l’approprier. Avec ce roman d’une grande précision historique (tous les faits sont vrais), Staraselski fait œuvre très utile.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011