Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 20:36

Dossier de presse pour la Marche Solidaire des 7, 8, 9 avril - rédigé par Fraternité Douarnenez

Appel pour le droit d'asile et la suppression du réglement Dublin- Marche solidaire les samedi 7, dimanche 8, lundi 9 avril de Guipavas à Quimper
Le programme: 
 
Samedi 7 avril:
 
9h30-10h: rassemblement au parking P3 de l'aéroport de Guipavas (1h gratuite)
10h-10h30: manifestation devant l'aéroport de Brest-Guipavas (pour protester contre les expulsions de migrants dublinés)
Puis entre 10h30 et 11h: déplacement en voiture jusqu'au parking situé sur le pont Albert Louppe
11h-12h: marche jusqu'à Plougastel Daoulas (3 km)
12h-14h: repas partagé au jardin Bobby Sand (près de la mairie de Plougastel-Doualas)
14h-18h: marche jusqu'à Daoulas (11km)
18h: Déplacement en voiture jusqu'au centre Juvenat Notre-Dame à Châteaulin où un hébergement est possible
 
Ramener son pique-nique et ses provisions, où des éléments de repas à partager
 
Dimanche 8 avril:
 
Au centre Juvenat de Châteaulin
Toute la journée, animations, projections, temps d'échange et d'information, repas partagés
Hébergement possible le soir
 
Lundi 9 avril:
 
9h: covoiturage de Châteaulin jusqu'à Douarnenez
10h: Rassemblement devant la mairie de Douarnenez, puis covoiturage jusqu'à Quimper
12h: Rassemblement devant la cathédrale Saint-Corentin et marche dans Quimper
 

 

 

Appel pour le droit d’asile et la suppression du règlement Dublin

Pour comprendre le règlement Dublin : https://www.youtube.com/watch? v=f4mCR1N5HCQ

 

Marche pacifique et solidaire 

Brest-Quimper

Les 7/8/9 avril 2018

 

Le règlement de Dublin bafoue la Déclaration universelle des droits humains, la Constitution française et la Convention de Genève. La menace qui pèse sur ces droits fondamentaux nous concerne toutes et tous !

 

Pour leur survie et pour trouver la paix, beaucoup d'hommes, de femmes, d'adolescents, d'enfants, ou de familles entières, sont contraints de fuir leur pays. Mais le règlement Dublin ne donne pas aux exilés le droit de choisir un pays plutôt qu'un autre dans l'Europe de Shengen. Ainsi, pour mériter de demander l'asile à la France, il faut réussir à y entrer en traversant tous les pays qui l'entourent sans jamais avoir été contrôlé et contraint par la police de donner ses empreintes pour le fichier Eurodac qui stocke les empreintes digitales des demandeurs d'asile.

 

Sinon, c'est « Dublin », le statut de toutes les personnes que le préfet se permet d'assigner à résidence ou qu'elle enferme en centre de rétention, ce que la future loi asile et immigration projette de systématiser, puis qu'elle expulse hors de France. Ces enfermements sont honteux car l’exil n’est pas un délit !

 

Pourtant, grâce à l'article 17 du règlement Dublin, la préfecture peut les autoriser à déposer leur demande d’asile en France. Hélas, malgré les nombreuses demandes qui lui sont faites, le préfet du Finistère ne semble pas décidé à user de son droit. Un article de la constitution française permet également de passer outre le règlement Dublin. *

 

De nombreux collectifs et associations travaillant aux côtés des personnes en exil et pour la défense de leurs droits, se sont rassemblés. Ils vous invitent à participer à une marche pacifique en solidarité avec les dublinés, de Brest à Quimper, les 7, 8 et 9 avril. (programme détaillé en pj)

-       Samedi 7 avril : rassemblement à l’aéroport de Brest à 9h30, puis marche

-       Dimanche 8 avril : journée infos-débats-films-ateliers à Châteaulin

-       Lundi 9 avril : rassemblement à Douarnenez à 10h00 place de la mairie, puis place saint Corentin à Quimper à 12h00, avec prises de parole, et marche jusqu'à la préfecture.

 

Merci de partager largement cet appel : informons, mobilisons-nous pour la solidarité et le respect des droits humains !

Lien pour vous inscrire et participer à l’organisation :

https://goo.gl/forms/f3a8xNvNL NfS1Mzq2

 

     Pour les collectifs engagés sur la marche : Informez-nous très vite si vous souhaitez proposer quelque chose à mettre au programme (sujet de discussion ou débat, animation, film, etc) de la journée de dimanche, afin que cela figure au programme. 


Si, en tant qu'appelant à ces trois jours de marche, même si vous ne participez qu’à une partie, vous souhaitez voir apparaître le nom de votre organisation ou association au bas du tract, merci de nous en faire part avant jeudi 29 mars, date à laquelle le tract sera finalisé, à l'adresse mail : fraternitedz@gmail.com 


* Article 17 du Règlement Dublin :

1. Par dérogation à l’article 3, paragraphe 1, chaque État membre peut décider d’examiner une demande de protection internationale qui lui est présentée par un ressortissant de pays tiers ou un apatride, même si cet examen ne lui incombe pas en vertu des critères fixés dans le présent règlement.”

 
Article 53-1 al 2 de la Constitution :

“Toutefois, même si la demande n'entre pas dans leur compétence en vertu de ces accords, les autorités de la République ont toujours le droit de donner asile à tout étranger persécuté en raison de son action en faveur de la liberté ou qui sollicite la protection de la France pour un autre motif.”
Partager cet article
Repost0
5 avril 2018 4 05 /04 /avril /2018 19:57
Au marché de St Pol de Léon le mardi 3 avril: Distribution de tract pour le rassemblement  du vendredi 6 avril à Rennes (10h30 devant l'ARS) du comité de défense de l'hôpital de Morlaix

Au marché de St Pol de Léon le mardi 3 avril: Distribution de tract pour le rassemblement du vendredi 6 avril à Rennes (10h30 devant l'ARS) du comité de défense de l'hôpital de Morlaix

Au dernières nouvelles, 8 morlaisiens du comité de défense de l'hôpital sont déjà prévus au co-voiturage pour se rendre à Rennes pour la manifestation régionale de défense de l'hôpital devant l'ARS. 

Un covoiturage est proposé, au départ du parking de Géant (côté Citroën) à 8 h.

Les membres du Comité de défense du CHPM ont procédé, hier matin, à une distribution de tracts invitant la population à se mobiliser pour la défense de l’hôpital public.

Les membres du Comité de défense du CHPM ont procédé, hier matin, à une distribution de tracts invitant la population à se mobiliser pour la défense de l’hôpital public.

Une opération de distribution de tracts, symbolisant une « scène de crime », a eu lieu hier matin sur le parvis de l’Hôtel de ville, organisée par le comité de défense du Centre hospitalier des Pays de Morlaix (CHPM). Il s’agissait, pour les militants, de communiquer sur le mouvement national de défense contre « la tentative de meurtre sur l’hôpital public et sur la Sécurité Sociale » et sur le rassemblement régional qui aura lieu à Rennes le vendredi 6 avril, à 10 h 30, place des Colombes.

 

Un covoiturage

 

Martine Carn, responsable du comité explique : « Face à la catastrophe sanitaire annoncée, c’est une grande première en Bretagne avec la participation de nombreux comités de défense des hôpitaux qui manifesteront devant l’ARS à Rennes ». Le comité appelle le public à s’associer à cette action et à exprimer sa volonté d’une politique de santé qui réponde aux besoins et pour l’accès aux soins pour tous.

Un covoiturage est proposé, au départ du parking de Géant (côté Citroën) à 8 h.

Inscriptions sur cdhchpm@gmail.com ou m.carn@orange.fr

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 11:58
photo Glenn Le Saout

photo Glenn Le Saout

photo Glenn Le Saout

photo Glenn Le Saout

De 5h à 19h ce mardi 3 avril 2018, la grève des agents de collecte des ordures ménagères de Morlaix-Communauté: 95% de grévistes, de nombreuses revendications satisfaites
De 5h à 19h ce mardi 3 avril 2018, la grève des agents de collecte des ordures ménagères de Morlaix-Communauté: 95% de grévistes, de nombreuses revendications satisfaites
De 5h à 19h ce mardi 3 avril 2018, la grève des agents de collecte des ordures ménagères de Morlaix-Communauté: 95% de grévistes, de nombreuses revendications satisfaites

Quand la détermination et le nombre sont là, que la cause est légitime, les mobilisations sont payantes. 

En témoigne l'issue de la grève d'hier au service Environnement de Morlaix Communauté, suivie par 95% des agents de déchetteries titulaires et des agents de collecte au ramassage des ordures, et animée par la CGT et notamment son délégué du personnel et porte-parole sur Morlaix-Communauté, Marc Corbel.

Une grève commencée à 5 heures du matin, clôturée à 19h, menée dans la bonne humeur, la résolution, les agents concernés ayant envisagé un mouvement prolongé si leurs revendications étaient ignorées, comme en 2010, où, après 10 jours de grève, il avait obtenu satisfaction, du moins à titre de promesse, d'un certain nombre d'exigences. 

Là, une première discussion a eu lieu le matin avec Thierry Piriou, le président de Morlaix-Communauté, et Guy Pennec, le vice-président Transport, et Guy Pouliquen, le vice-président au personnel, puis une autre en fin d'après-midi. 

22 points des grévistes ont été examinés sérieusement les uns après les autres: problème d'encadrement avec une rupture de confiance et de dialogue avec un cadre, besoin que les agents soient associés à la réflexion sur les réorganisations de tournée, création d'un poste, titularisation des contractuels, temps de travail, CHSCT, accès au document de l'audit flash en 2017.... 

Tout a été mis sur la table et finalement, du fait des engagements du président et des vice-présidents de Morlaix-Communauté à se pencher sérieusement sur un certain nombre de questions, les agents grévistes ont décidé de mettre fin à la grève.

Glenn Le Saout (FIDL et PCF) , Patrick Le Goas (FO), et Ismaël Dupont (élu communautaire PCF, membre de la commission environnement) étaient venus rencontrer et soutenir les grévistes du service collecte de Morlaix-Communauté et écouter ce qu'ils avaient à formuler sur leurs conditions de travail et leurs revendications.     

Ouest-France
Morlaix communauté. La grève levée, la collecte des ordures reprend

Publié le 03/04/2018

 

Piquet de grève devant le service environnement, à la Boissière. | Photo Ouest-France

La CGT indique avoir obtenu des engagements concernant plusieurs revendications. Le blocage du dépôt des camions de collecte est levé, la collecte des ordures reprendra ce mercredi.

Mardi, aucun camion n’a pu quitter de dépôt, à la Boissière. Un blocage était en place, pour « faire entendre nos revendications auprès de Morlaix communauté », indiquait Marc Corbel, délégué CGT. En conséquence, la collecte des ordures n’a pas pu se tenir dans le territoire de l’Agglo.

La grève est levée, fait savoir Marc Corbel mardi soir. « On a été reçus pendant plus d’une heure par le président, Thierry Piriou, et deux vice-présidents. On a obtenu plusieurs engagements avec un planning, concernant la prise en compte des risques psychosociaux, la constitution de groupes de travail pour le régime indemnitaire. »

Il salue aussi « un engagement fort qui valorisera les agents : ils seront associés à la réorganisation des tournées de collecte, qui doit entrer en vigueur début juin ».

https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/morlaix-communaute-la-greve-levee-la-collecte-des-ordures-reprend-5670756

Le Télégramme, 4 avril 2018

Le Télégramme, 4 avril 2018

Partager cet article
Repost0
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 09:17
Article du Télégramme, pages Morlaix, sur la conférence de Greg Oxley sur la Révolution Française (1789-1794) le mardi 26 mars, en présence de 34 personnes, dont 15 non communistes: "Parti Communiste, la Révolution au programme".

Article du Télégramme, pages Morlaix, sur la conférence de Greg Oxley sur la Révolution Française (1789-1794) le mardi 26 mars, en présence de 34 personnes, dont 15 non communistes: "Parti Communiste, la Révolution au programme".

Partager cet article
Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 11:55
Tentative de meurtre sur la sécurité sociale, action régionale à Rennes le 6 avril devant l'ARS (tract du comité de défense de l'hôpital de Morlaix)
Tentative de meurtre sur la sécurité sociale, action régionale à Rennes le 6 avril devant l'ARS (tract du comité de défense de l'hôpital de Morlaix)
Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 10:39
Roger Héré et Marie-Hélène Le Guen - photo Ismaël Dupont

Roger Héré et Marie-Hélène Le Guen - photo Ismaël Dupont

Olivier Le Sann, Roger Héré, Serge Bazin, et Marie-Hélène Le Guen - photo Ismaël Dupont

Olivier Le Sann, Roger Héré, Serge Bazin, et Marie-Hélène Le Guen - photo Ismaël Dupont

photo Marie-Hélène Le Guen

photo Marie-Hélène Le Guen

photo Marie-Hélène Le Guen

photo Marie-Hélène Le Guen

Marché de Morlaix devant la mairie ce samedi 24 mars.
 
Roger Héré, Serge Bazin, Marie-Hélène Le Guen, Ismaël Dupont, rejoints par Olivier Le Sann et Lucienne Nayet, ont distribué des tracts du PCF sur la nécessité de se rassembler pour résister à Macron et le décryptage de sa politique de casse des fondements de la République sociale, avec nos propositions alternatives, ainsi que la lettre des Parlementaires communistes sur la défense des hôpitaux publics. Déjà, mercredi, nous étions aussi à l'hôpital de Morlaix pour distribuer cette lettre, et jeudi, dans la manif pour la Défense de la Fonction publique bien sûr. Nous avons eu des échanges très riches avec les citoyens:
 
- un usager de l'hôpital qui nous apprend comment après une opération des calculs, 1h de réveil, 1 heure passée en chambre, on le renvoie chez lui
 
- le président du club cycliste loisirs de Morlaix (Club cycliste morlaisien: existant depuis 70 ans, 95 licenciés) qui nous expose comment les élus de la majorité municipale veulent leur retirer le local dont ils jouissaient à la maison des assos du Poulliet, comme aux autres assos (Anciens Combattants, boulistes, ...) sous des mauvais prétextes et sans explication valable et franche (tantôt on leur retire la clef pour l'état des lieux soi-disant mais sans la rendre, tantôt on leur explique que le bâtiment va être loué pour avoir un gain de recettes supplémentaires pour la mairie - le club ne payait pas le local, mais ne recevait pas de subvention non plus...), tantôt on leur dit que que le local n'est pas aux normes sécurité. On les relogerait face aux services des sports à Aurégan dans un local plus petit, délabré, à partager avec l'UCPM (le club de cyclisme compétition), qui pour être atteint nécessite de monter une grande côte alors que les cyclistes, déjà retraités souvent, auront déjà fait 120 à 150 kilomètres auparavant.
 
- j'ai aussi échangé avec un membre du SC Morlaix longuement sur les possibilités de drainage de Keranroux et d'installation de terrains synthétiques (entre 700 000€ et 2 millions, selon le nombre de terrains) pour permettre aux équipes du club de s'entraîner, de jouer en toute saison, et de se développer, avec un coût d'entretien moindre ensuite, et sur les conditions ayant présidé à l'annulation des Internationaux de foot en avril.
 
- mais aussi avec des citoyens revenant sur les grèves et manifs des dernières semaines
 
- avec des militants qui défendent les droits des migrants. Comment on peut renvoyer chez lui un Afghan qui a quitté son pays parce qu'il était garagiste et a refusé de faire un plasticage pour le compte des Talibans, ce qui le condamnait à mort...?
 
C'est ça la politique au sens noble, c'est ça qu'on veut porter au Parti Communiste, le faire ensemble, créer du débat public, être à l'écoute des citoyens. *
 
Ismaël Dupont.
Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 05:20
Grosse mobilisation à Quimper ce samedi 24 mars pour empêcher l'expulsion de Razmik (collège Max Jacob) et de Mohamed (lycée de Cornouaille) et des enfants migrants scolarisés
Grosse mobilisation à Quimper ce samedi 24 mars pour empêcher l'expulsion de Razmik (collège Max Jacob) et de Mohamed (lycée de Cornouaille) et des enfants migrants scolarisés

Ce samedi après-midi Quimper était aux couleurs de la jeunesse, de la solidarité, de la fraternité.
Plus de 600 personnes dont beaucoup de jeunes et même très jeunes s'étaient rassemblées pour demander au préfet de mettre fin aux expulsions de jeunes scolarisés. 
Les copains de Razmik, 11 ans, élève du collège Max Jacob, ceux de Mohamed, 19 ans, élève du lycée de Cornouaille, tous les deux victimes des procédures de Dublin, ceux des jeunes lycéens de Chaptal et Thépot, étaient présents avec leurs enseignants.
Les communistes qui avaient apporté leur soutien étaient là.
Après les témoignages d'enseignants et de militants associatifs nous nous sommes élancés sur les quais, les plus jeunes donnant leur rythme et leur tempo, graves mais heureux de se retrouver ensemble pour défendre les libertés et une société ouverte, sans frontière, où l'humain prenne le pas sur les procédures administratives.
Premier arrêt devant la préfecture, puis la cathédrale, le vieux Quimper, retour par le pont Max Jacob en passant à proximité de la stèle dédiée à Jean Moulin pour se séparer place de la Résistance.
Parcours marqué de symboles avec le souvenir de Max Jacob, dont le collège de Razmik porte le nom. Max Jacob né à Quimper sur les bords de l'Odet, et mort au camp de Drancy victime de la barbarie nazie. 
Souvenir aussi de Jean Moulin qui fut sous-préfet de Châteaulin, ami de Max Jacob, et dont une salle de la préfecture du Finistère porte le nom. Les valeurs du Conseil National de la Résistance dont Jean Moulin fut le fondateur sont bien oubliées de nos gouvernants et du préfet du Finistère.
Rappelons-les sans cesse à leur devoir humain d'accueil et de protection, plus encore quand il s'agit d'enfants et de jeunes et de leur droit à l'éducation.

Yvonne Rainero, secrétaire de la section PCF de Quimper. 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 16:59
Photo Pierre-Yvon Boisnard - la place des otages se remplit peu à peu - 22 mars 2018

Photo Pierre-Yvon Boisnard - la place des otages se remplit peu à peu - 22 mars 2018

photo Pierre-Yvon Boisnard

photo Pierre-Yvon Boisnard

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

Belle mobilisation ce 22 mars à Morlaix pour la Fonction publique avec 2000 manifestants: photos de Pierre-Yvon Boisnard et Ismaël Dupont
Photo Pierre-Yvon Boisnard - prise de parole de Antoine Gauchard pour la FSU

Photo Pierre-Yvon Boisnard - prise de parole de Antoine Gauchard pour la FSU

photo I. Dupont - Prise de parole de Glenn Le Saout pour la FIDL

photo I. Dupont - Prise de parole de Glenn Le Saout pour la FIDL

photo I. Dupont - prise de parole de Glenn Le Saout pour la FIDL

photo I. Dupont - prise de parole de Glenn Le Saout pour la FIDL

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I.Dupont

photo I.Dupont

photo Pierre-Yvon Boisnard - Ismaël Dupont, Christine Prigent et Jean-Claude Postic

photo Pierre-Yvon Boisnard - Ismaël Dupont, Christine Prigent et Jean-Claude Postic

photo Pierre-Yvon Boisnard - Alain David

photo Pierre-Yvon Boisnard - Alain David

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont avec Jean-Pierre Beuzit

photo I. Dupont avec Jean-Pierre Beuzit

Belle mobilisation ce 22 mars à Morlaix pour la Fonction publique avec 2000 manifestants: photos de Pierre-Yvon Boisnard et Ismaël Dupont
photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont: Marc Corbel, Glenn Le Saout, Patrick Le Goas, Manu Audigou et les copains de la CGT de l'hôpital en tête de cortège

photo I. Dupont: Marc Corbel, Glenn Le Saout, Patrick Le Goas, Manu Audigou et les copains de la CGT de l'hôpital en tête de cortège

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

photo I. Dupont

Il y avait du monde ce matin place des otages et dans le défilé morlaisien pour la journée de grèves et de mobilisations pour la défense des services publics. Au lycée, plus de 50% de grévistes, au collège Mendès France aussi, dans plusieurs écoles primaires de nombreuses classes avaient leurs professeurs des écoles en grève. Les hospitaliers étaient là en force aussi.

Entre 1400 et 2000 manifestants ont été comptabilisés, plus que les 1200 manifestants de la semaine dernière, pour la manif des retraités le 15 mars dernier, celle pour les EHPAD le 30 janvier dernier, qui avaient déjà connu une belle mobilisation. 

Le mouvement social contre la politique de Macron dirigée contre les droits sociaux, les droits des travailleurs, des précaires et les chômeurs, les services publics, s'annonce chaud ce printemps. 

De très nombreux grévistes à l'éducation nationale, dans les écoles, collèges, lycées publics, dans les Finances Publiques, à l'hôpital.  

La colère des gens est en tout cas évidente et bien présente en dépit des discours lénifiants du pouvoir. 

480 000 personnes ont manifesté partout en France selon la CGT. Une forte mobilisation, donc comparable à plusieurs grandes journées d'action contre la loi travail, mais pas encore aux mobilisations qu'il y a pu avoir contre la réforme des retraites en 2003, 2010, ou au mouvement de 1995.

La CGT totalise 10 500 manifestants dans le Finistère, dans les cortèges de Brest, Quimper (2300 à 3000), Morlaix, Quimperlé. 

Morlaix. Près de 1 200 personnes pour défendre les pouvoirs publics
 
Morlaix. 1.200 manifestants devant la mairie
 
Quimper. Plus de 2 000 personnes à la manifestation
 
Brest. Au moins 3 000 manifestants pour la défense du service public

 

photo Pierre-Yvon Boisnard

photo Pierre-Yvon Boisnard

Partager cet article
Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 16:27
manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

photo Pierre-Yvon Boisnard

photo Pierre-Yvon Boisnard

photo Lucienne Nayet

photo Lucienne Nayet

photo Lucienne Nayet

photo Lucienne Nayet

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

prise de parole de Jean-Yvon Ollivier (CGT)- manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

prise de parole de Jean-Yvon Ollivier (CGT)- manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

prise de parole de Jean-Yvon Ollivier (CGT) - manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

prise de parole de Jean-Yvon Ollivier (CGT) - manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

manif du 15 mars 2018 à Morlaix - photo Pierre-Yvon Boisnard

Et 3000 à BREST, 1500 à QUIMPER, et des centaines d'autres à Douarnenez, Pont L'abbé, Quimperlé, Châteaulin... 

manif Brest 15 mars photo JP Cam

manif Brest 15 mars photo JP Cam

manif Brest 15 mars photo JP Cam

manif Brest 15 mars photo JP Cam

Partager cet article
Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 20:42
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron
Les militants communistes en gare de Morlaix ce mercredi 14 mars pour mobiliser contre la réforme ultra-libérale de la SNCF de Macron

5 heures de présence ce matin et cet après-midi en gare de Morlaix des militants communistes pour rencontrer les voyageurs et les salariés de la SNCF et distribuer le tract national du PCF pour la défense de la SNCF ainsi que l'appel à la population et aux élus du PCF Finistère pour la défense de la SNCF et l'accessibilité de la pointe bretonne.

10 militants seront à pied d'oeuvre tout au long de la journée pour échanger avec les usagers. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011