Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 13:23

 

L'expérience de l'association Front de Gauche pays de Morlaix 

Notre attente d'un Front de Gauche plus citoyen.

 

 

Front de Gauche pays de Morlaix 2, petite rue de Callac – 29600 Morlaix – 06 20 90 10 52 – frontdegauchemorlaix@gmail.com - http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr/ fdgmorlaix.over-blog.com/

 

Historique

 

Le Front De Gauche du pays de Morlaix prend naissance autour de militants du PCF, du PG, de la GU , de la FASE, d'ATTAC, et de quelques militants du comité de chômeurs local ( mncp 29) dans le travail des régionales de 2010. Il continue à se renforcer lors des cantonales, pour atteindre sa pleine puissance lors des présidentielles et législatives de 2012.

Pour les présidentielles, il réalise 15,5% à Morlaix et 12% sur la circonscription. Nos jeunes candidats aux législatives, Ismaël Dupont, 32 ans, et Marie Huon, 22 ans, atteignent 8,6% à Morlaix, et 5,6% sur la circonscription, face a des poids lourds politiques: Marylise Lebranchu, ministre, et Agnès Le Brun, maire de Morlaix et parlementaire européenne.

Une centaine de militants engagés sur cette campagne du front de gauche Morlaix, en feront la principale force militante. L'association 1901 Front De Gauche Morlaix voit le jour en décembre 2012.

Aux municipales, nous réaliserons encore 15,5% à Morlaix, 11% à Plouigneau et 22% à Plouégat-Guerrand par exemple... Au total, sur le pays de Morlaix, nous avons 4 élus majoritaires, 6 élus d'opposition, mais un seul élu à la communauté d'agglomération. Ces élections et cette brillante campagne municipale commencée très tôt, ont cependant donné une grande lisibilité au FDG Morlaix, et permis d''appliquer le programme « l'humain d'abord » dans nos propositions.

Aux élections européennes, malgré un résultat à Morlaix de 8,9 % doublé par rapport aux précédentes, et un résultat supérieur à ceux de la région et de la nation, la déception est grande.

Aujourd'hui, l'association FDG Morlaix c'est toujours une centaine de sympathisants, 65 adhérents, composé d'une douzaine de militants PCF, de 7 militants d'ensemble, de 6 militants du parti de gauche, et surtout d'environ 60% de militants engagés et membre de l'association, non encartés dans un parti politique. Le Front de Gauche Morlaix s'est constitué en association en même temps que d'autres collectifs locaux sur le Finistère: il a contribué à l'émergence d'une Coordination départementale du Front de Gauche qui se réunit tous les mois avec des représentants des collectifs locaux et des partis pour engager la réflexion commune et échanger des informations, engager des initiatives départementales.

 

Pourquoi ça marche?

 

Notre FDG rassemble depuis l'origine différentes sensibilités, dont presque toutes les composantes du Front de Gauche, qui n'ont pas ou peu de passé d'antagonismes sur la région de Morlaix. Il n'y avait pas non plus de postes d'élus d'union de la gauche à sécuriser localement qui auraient pu justifier que l'on freine le développement du Front de Gauche... Le PC local, ainsi que les autres composantes locales, ont fait le choix du Front de Gauche avec constance et sans ambiguïté. La section PCF avait mis en débat les orientations du congrès de 2008: fin 2009, à l'occasion des régionales, elle avait choisi le Front de Gauche à 90% des adhérents, alors qu'une liste PS-PC-UDB se présentait aussi.

Un climat de confiance s'est installé entre les gens. On n'a jamais fonctionné dans un esprit de clans entre militants des différents partis et les citoyens. On s'appuie sur les orientations et les valeurs rassembleuses du programme « L'humain d'abord » et sur le principe « un homme, une voix » pour prendre nos décisions.

Toutes les réunions sont publiques, annoncées dans la presse. Il n'y a pas besoin d'être adhérent pour y participer.

 

 

Nous avons pris la décision de l'ouverture aux non encartés. Elle s'est traduite notamment par la création d'une association avec des statuts et une organisation souple. Cette association visait à avoir un fonctionnement durable en dehors des périodes électorales, à donner un vrai pouvoir de décision aux citoyens non encartés militant dans le Front de Gauche, à expérimenter au niveau local un fonctionnement que nous aimerions voir appliquer sur le plan national, à avoir des finances autonomes pour mener nos campagnes politiques et d'éducation populaire tout au long de l'année.

Nous n'avons jamais évité les débats compliqués, vis à vis desquels les organisations politiques composant le FDG n'avaient pas la même approche sur le plan national (l'énergie, la centrale à gaz de Landivisiau, Notre-Dame-des-Landes, les langues et cultures régionales....). Pouvoir mener sans tabou et de manière approfondie et sereine ces débats nous a renforcé.

Nous visons le consensus, remettons quand c'est possible les décisions d'orientations qui ne font pas accord de tous plutôt que d'organiser trop vite des votes clivants. Nous pouvons organiser des votes si nous ne trouvons pas de consensus au bout de deux débats.

Dans notre fonctionnement externe, nous sommes à la recherche d'actions de proximité (porte-à-portes), d'éducation populaire (conférences-débats) et innovantes: journées porteurs de parole, goûters dans les quartiers avec fanfare et chorale, journées citoyennes du FDG avec partie artistique et festive, causeries citoyennes dans les cafés, édition d'un journal local trimestriel, de cartes postales. Nous sommes très investis aussi, et souvent comme force mobilisatrice dans des combats unitaires: défense des services publics, de l'emploi dans l'agro, lutte contre le TSCG, la réforme des retraites, l'ANI, contre l'aéroport de NDDL, pour le droit des palestiniens, contre l'extrême-droite...

 

Les leçons qu'on en tire

 

L'importance de l'écoute vis à vis des citoyens, et au sein du FDG, des non encartés. Pour nous, l'essentiel, c'est de chercher à réconcilier les citoyens avec la politique au sens noble et à construire le Front de Gauche comme outil de rassemblement populaire.

Malheureusement, nous avons le sentiment qu'au niveau départemental, régional, national, des obstacles s'opposent dans bien des endroits au développement des collectifs citoyens du Front de Gauche (mauvaise entente des partis, désaccord avec la ligne du FDG, intérêt des élus, conflits de personnes....).

Il n'y a pas non plus de véritable volonté d'initier la construction citoyenne du Front de Gauche partout sur le territoire national.

Il faut pourtant construire les conditions pour reconstruire une gauche qui parle au peuple et se fait entendre de lui.

Cela demande de la cohérence sur le plan des stratégies électorales et de concevoir le Front de Gauche autrement que comme un cartel d'organisations et une alliance électorale ponctuelle: pour nous, à condition de le développer partout au niveau local, c'est le creuset d'une repolitisation des citoyens, d'une reconstruction d'une gauche populaire, offensive et efficace.

 

Notre attente

 

Que les assemblées locales du Front de Gauche, et en leur sein par conséquent les citoyens non encartés, puissent peser sur les propositions, les orientations, les stratégies du Front de Gauche sur le plan national. Actuellement, le pilotage du Front de Gauche se fait de manière trop pyramidal et partidaire, en laissant de côté les citoyens et l'expression de ce qui se pense et se fait à la base.

Une plus grande volonté de développer le Front de Gauche comme mouvement citoyen et non comme simple cartel d'organisation à visée électoraliste est nécessaire si on veut sortir par le haut de la crise interne actuelle et peser davantage sur le rapport de force national.

Il faut que les collectifs locaux, et pas seulement les dirigeants des partis et des personnalités cooptées, puissent s'exprimer et influencer les décisions sur le plan national.

 

Il faut aller vers une adhésion directe au FDG sans pour autant enterrer les partis qui composent ce rassemblement. 

Partager cet article

Repost0
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 07:35

L'Assemblée Générale du Front de Gauche du Pays de Morlaix aura lieu le mercredi 27 août à 18h

au local du 2, petite rue de Callac à Morlaix 


Ordre du jour: échanges sur la situation politique et sociale, les derniers développements de la vie locale, préparation des actions militantes et des réunions publiques à venir.   

 

Cette AG, comme toutes les réunions du Front de Gauche Pays de Morlaix, est ouverte à toute personne intéressée. 

 

Le samedi 30 Août de 10h30 à 13h, le collectif Front de Gauche tiendra une permanence au local du 2, petite rue de Callac (derrière le Corto Maltese). Venez nous rencontrer!

Le samedi 30 Août toujours, le journal du Front de Gauche Pays de Morlaix, L'Humain d'abord n°4 (juillet-août-septembre), sera vendu sur le marché de Morlaix.   

 

femme front de gauche morlaix

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 08:47

Le jeudi 3 juillet, à 18h (local du PCF et du Front de Gauche, 2, petite rue de Callac à Morlaix, derrière le Corto Maltese): comité d'animation du Front de Gauche pour la vie municipale à Morlaix. 

 Ordre du Jour: 

- Point sur les derniers conseils communautaires et municipaux, et ceux à venir. 

- Communication d'informations, débats sur les questions à soumettre, les positions à défendre. 

- Quelle activité militante cet été, à la rentrée, sur Morlaix? 

- Bulletin d'information Front de Gauche sur la vie municipale à Morlaix et les positions des élus FDG. 

 

Le samedi 5 juillet, de 9h30 à 12h: vente sur le marché de Morlaix du journal du Front de Gauche Pays de Morlaix, L'Humain d'abord n°4 (50 centimes d'euros). 

 

Le mardi 8 juillet à 18h  (local du PCF et du Front de Gauche, 2, petite rue de Callac à Morlaix, derrière le Corto Maltese):  AG du Front de Gauche Pays de Morlaix.  

Ordre du Jour: 

Les luttes sociales en France et dans la région. Quelle contribution du Front de Gauche à l'activation et au débouché de ces luttes? 

 

Venez nombreux participer à nos travaux et discussions, qui sont ouverts à tous et aux nouveaux venus en particulier... 

 

femme front de gauche morlaix

Partager cet article

Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 19:03

Partager cet article

Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 08:20

Le jeudi 12 juin à 20h : AG du Front de Gauche Pays de Morlaix  au local du 2, petite rue de Callac 

Discussion sur l'organisation du Front de Gauche, sa ligne stratégique, les moyens de faire progresser notre efficacité. 

 

femme front de gauche morlaix

Partager cet article

Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 10:27

L'Assemblée Générale mensuelle du Front de Gauche Pays de Morlaix aura lieu le mardi 22 avril 2014 à 18h au local du PCF, 2, petite rue de Callac à Morlaix. Elle est ouverte à toute personne intéressée, adhérent ou pas de l'association.

On y discutera: 

- des élections européennes ( organisation de la campagne en Bretagne et sur le pays de Morlaix d'ici la date du 25 mai 2014, traitement des questions de fond: l'euro, la dette, la concurrence des économies, le rôle du Parlement Européen, comment rompre avec l'austérité et l'Europe néo-libérale?)

- de la campagne pour faire échec au traité Grand Marché Transatlantique (avec un collectif unitaire STOP TAFTA qui s'est créé à Morlaix à l'initiative d'ATTAC et projette de distribuer des documents explicatifs ainsi que d'organiser un débat public le 14 ou 15 mai).

- questions diverses (journal du Front de Gauche, finances, point sur les adhésions, fonctionnement).

 

Venez nombreux! 

femme front de gauche morlaix

Partager cet article

Repost0
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 12:13

Intervention d'Ismaël Dupont, au nom des trois élus du Front de Gauche, après l'élection du maire et son premier discours d'intention.

 

Conseil Municipal du 5 avril 2014

 

Tout d'abord, je voudrais dire que même si nous ne sommes dans la majorité, nous nous félicitons de pouvoir travailler au service de Morlaix et des Morlaisiens au Conseil Municipal.

 

C'est un honneur et une vraie responsabilité pour nous, membres du Front de Gauche, d'être pour la première fois élus du peuple et de la République.

 

Nous travaillerons dur pour donner raison aux morlaisiens – et ils sont nombreux- qui nous ont fait confiance.

 

Même dans l'opposition et sans faire comme si nous n'y étions pas, nous continuerons à défendre le projet, les propositions, les priorités qu'ils ont approuvés en votant pour notre liste.

 

Nous le ferons dans un esprit constructif et proposant, sans transformer les débats municipaux en jeux du cirque, mais avec l'espoir d'être écoutés de temps en temps par les membres de la majorité en place car, à travers nous, c'est aussi les morlaisiens, leurs attentes et leurs besoins, qui seront entendus.

 

Ce qui nous paraît le plus important est d'associer les citoyens à la gestion de leur ville.

 

De notre côté, nous irons très régulièrement les voir dans les quartiers pour recueillir leurs visions de leurs besoins et rendre compte de notre action au Conseil Municipal.

 

Nous voulons constituer au sein de l'opposition un groupe indépendant du Front de Gauche qui ait les moyens de fonctionner.

 

Nous vous félicitons, Mme Le Brun, et tous les membres de la liste « Partageons l'avenir » pour votre élection.

 

Nous souhaitons sincèrement pour nos concitoyens que, sous votre mandat, d'ici 2020, nous parvenions à progresser dans la résolution des grands problèmes auxquels sont exposés Morlaix et les Morlaisiens: le manque d'emploi et la précarité, les rapports avec Morlaix-Co, les difficultés du commerce de centre-ville, la nécessité de contenir des impôts déjà trop élevés, d'empêcher de nouvelles inondations, la précarité énergétique et le besoin de rénovation de beaucoup de logements et bâtiments publics, le défi de l'adaptation de la ville au handicap et au vieillissement de la population, l'amélioration du réseau de transport à prévoir, …

 

Vous n'oublierez pas, j'en suis sûr, que si vous êtes en droit les représentants de tous les Morlaisiens, la moitié d'entre eux simplement (ou un tiers d'entre eux si l'on compte les abstentionnistes) a adhéré à votre projet et vous a fait confiance.

 

 

Cela doit vous encourager à travailler collectif, dans le respect des idées et sensibilités différentes, en permettant à l'opposition de jouer son rôle et en donnant la parole et la considération à tous les Morlaisiens.   

 

Photos du Conseil Municipal du 5 avril 2014, par Jean-Luc Le Calvez

 

conseil Municipal 5 avril 5 avril 2014 intervention Ismaël
             Les 3 élus du Front de Gauche: Ismaël Dupont, Loïc Digaire, Michèle Abramovicz

 

Conseil Municipal 5 avril 2014 élus FDG

 

 Conseil Municipal 5 avril 2014

 

 Conseil municipal 5 avril 2014 le public

 

Conseil Municipal 5 avril 2014 les élus                                                       Les élus de Morlaix, avec l'opposition de gauche en haut. 

Partager cet article

Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 09:58

A lire dans le Ouest-France du 10 mars: 

 

" Le Front de Gauche au sujet des logements de Pors-ar-Bayec: "Lors de nos passages à Pors-ar-Bayec, plusieurs habitants nous ont exprimé leur désarroi par rapport à des conditions d'habitation qui ne font que s'aggraver. Nous l'avons constaté: les fenêtres, les portes, les plâtres, les peintures, l'électricité, les tuyauteries... tout ou presque est à refaire.

Il faut que le vice-président socialiste du conseil général du Finistère qui est président d'Habitat 29 prenne ses responsabilités. Marylise Lebranchu, lors de sa campagne électorale de 2012, avait annoncé que les réparations seraient faites en 2013. Or, en s'y prenant aujourd'hui, il faudrait encore attendre 2015 ou 2016.

Le conseil général semble avoir enfin prévu de débloquer une enveloppe pour l'amélioration des performances énergétiques à Pors-ar-Bayec mais il convient de rester prudent et exigeant par les temps qui courent".  

Partager cet article

Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 07:57

Plouigneau-Bien-vivre-ensemble-Le-Telegramme-10-mars-2014.jpg

 

Plouigneau-Bien-vivre-ensemble-Ouest-France-10-mars-2014.jpg

Partager cet article

Repost0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:57

Deux des graphistes du Front de Gauche Morlaix - Anne Caradec et Christophe Ducourant (k-rat@wanadoo.fr) ont réalisé plusieurs visuels illustrant les raisons d'agir actuelles et les valeurs du Front de Gauche. 

Nous avons édité pour commencer 1250 cartes postales de qualité supérieure à partir de 6 visuels. Ces cartes postales sont estampillées Front de Gauche et non "Front de Gauche pays de Morlaix" pour pouvoir être utilisées pour la communication politique dans tous les territoires.

Nous les vendons 1,50€ l'unité, 8€ les 6 différentes. Le produit de la vente servira à financer les activités militantes de l'association Front de Gauche du Pays de Morlaix.

Vous pouvez les commander à Anne et Christophe: 02 98 62 21 54 / 06 68 44 59 17 ou frontdegauchemorlaix@gmail.com 

Prévoir les frais de port en cas d'envoi (1,20€ pour les 6 cartes en plus)

   

 

vous poussez ils vous roulentRésistance ouvrière

 

C'est arrivé près de chez vous FDG MorlaixRésistanceUn poing c'est tout FDG MorlaixTVA

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011