Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 09:08
Neuf rassemblements sont prévus en France dimanche. Pour la Bretagne, il se tiendra devant la base de l’Oblongue, en presqu’île de Crozon. (Le Télégramme/Jacky Hamard)

Neuf rassemblements sont prévus en France dimanche. Pour la Bretagne, il se tiendra devant la base de l’Oblongue, en presqu’île de Crozon. (Le Télégramme/Jacky Hamard)

« La France doit ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires ». Sur ce thème, le Mouvement pour la Paix et le collectif En marche pour la paix organisent un rassemblement régional, dimanche, devant la base de sous-marins de l’Île Longue, sur la presqu’île de Crozon. Neuf rassemblements sont programmés en France.

« Nous sommes dans une période trouble, nous assistons à une augmentation constante des dépenses d’armement, constate Roland Nivet. Pourtant en 2017, nous avons gagné le traité de non-prolifération, mais les puissances nucléaires ne cessent de le violer. La France a décidé de doubler ses crédits pour moderniser son arsenal », critique le porte-parole national du Mouvement pour la paix.

« 76 % des Français sont favorables à l’engagement de la France dans un processus d’élimination des armes nucléaires, 66 % sont pour une ratification immédiate du traité », précise-t-il (sondage La Croix-Mouvement pour la paix-Planète paix réalisé en juin auprès de 1 000 personnes).

Le programme

Le rassemblement est programmé à Crozon-Le Fret. De 11 h à 12 h 30, débats sur la ratification du traité et sur une zone dénucléarisée au Moyen-Orient. À 12 h 30, rencontre avec les collectifs. De 12 h 30 à 14 h, pique-nique et concert. À 14 h, intervention des délégations internationales. À 14 h 30, départ de la marche. À 16 h, lecture de l’appel international. De 16 h 30 à 17 h, retour au port et fest-deiz.

Contacts

Site : http://culturedelapaix.orgMail : paix.bretagne@mvtpaix.org. Tél. 02 99 51 24 03.

Le Télégramme Quimper

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 15:53
Intervention de Glenn Le Saoût à Morlaix pour la FIDL

Intervention de Glenn Le Saoût à Morlaix pour la FIDL

 

Bilan Parcoursup de la FIDL Bretagne

La rentrée scolaire 2018-2019 ayant été bien entamée, le bilan de l'année antérieure est à faire. Une année placée sous le signe des luttes et des combats pour la justice scolaire, l'égalité des chances pour la réussite de tous dans leur cursus spécifique.

Lors de cette nouvelle année nous avons pu voir le projet de Gabriel Attal aboutir. Comment ne pas s'opposer à ce que propose ce dernier ?

- Sélection déguisée

- Mise en concurrence des élèves entre eux

- Mise en concurrence des établissements publics/privés

- Fin du droit d'échec pour l'élève

Parcoursup' a fait des dégâts importants chez les lycéens. Loin d'être un outil d'aide et d'orientation ambitieux comme le mérite la jeunesse, ce dernier n'a eu que pour but de simplifier la sélection à l'université grâce notamment à des algorithmes locaux permettant à l'établissement les ayant mis en place, de « filtrer » les élèves sur des critères spécifiques tels que : leurs notes, leur établissement d'origine, l'avis des professeurs. Critères ne permettant pas de vérifier la réelle motivation de l'élève à l'accession dans la filière souhaitée. La suppression de la hiérarchisation des vœux en est un exemple criant. La nécessité de rédiger une lettre de motivation aurait pu être pertinente si les équipes éducatives et administratives avaient obtenu les moyens nécessaires à une véritable étude de ces documents.

Les programmes APB et Parcoursup, véritables applications au service du Privé depuis de nombreuses années, ont permis de voir des écoles type « Buisness School » aux frais de scolarité élevé (entre 7000€ et 15000€ en fonction de la région et de la réputation), proliférer partout dans l'Hexagone. Remplaçant bien souvent l’État dans ses missions, ces écoles soulignent encore une fois le fait que le statut de l'élève s'est transformé d'étudiant en client. Voilà pourquoi nous dénonçons cette mise en place déguisée de « clientèle scolaire ». 

Quel bilan pour Parcoursup ? Celui d'un outil soit disant « révolutionnaire » qui n’a fait qu’accentuer la concurrence entre les élèves, et les soumettre à une pression encore plus importante.

Qu'en est-il des mesures d'accompagnement (année de remise à niveau ou année de transition) destinées aux élèves en difficulté ? Où sont passés les crédits et les places promises pour ces élèves ?

Parcoursup était censé réduire le problème des filières en tension, des amphithéâtres bondés, du stress des élèves, des inégalités de territoire pour les établissements. Nous sommes loin du compte, les élèves se plaignent des conditions générales d'études, du moins ceux qui ont pu accéder à l'Université ou une filière qui, bien souvent, n'était pas leur premier choix.

Certains ont redoublé par manque de places dans les établissements proposant la formation souhaitée, d'autres ont disparus du système Parcoursup et enfin bon nombre ont abandonné le système éducatif public pour se diriger vers le Privé et débourser des sommes « astronomiques » pour avoir un diplôme payant. Encore une fois l’État s'est décrédibilisé.

Nous invitons l'ensemble des députés à visiter les Universités et ainsi constater les résultats désastreux de leur décision. Sans doute nombreux ont été ceux qui ont voté ce texte sans aucune connaissance du sujet.

Glenn Le Saoût, responsable régional de la FIDL BRETAGNE 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 15:11
La sénatrice communiste des Côtes d'Armor Christine Prunaud reçue ce 8 octobre par l'Agence Régionale de Santé à Rennes pour alerter sur la fragilisation extrême des hôpitaux publics et du service aux patients
Le 14 juin, Christine Prunaud et Dominique Watrin, devant l'hôpital de Morlaix, avec le comité de défense de l'hôpital et des militants communistes

Le 14 juin, Christine Prunaud et Dominique Watrin, devant l'hôpital de Morlaix, avec le comité de défense de l'hôpital et des militants communistes

Après sont tour de Bretagne des hôpitaux, la sénatrice communiste Christine Prunaud qui était venue avec Dominique Watrin en visite l'hôpital de Morlaix le 14 juin, rencontrant direction, personnels, organisations syndicales (CGT et CFDT), et le comité de défense de l'hôpital de Morlaix était aujourd'hui à l'ARS à Rennes pour rendre compte de ce qu'elle avait analysé et constaté lors de ses visites dans les hôpitaux bretons avec Dominique Watrin et Laurence Cohen. Elle a porté l'impatience, la colère, et l'inquiétude des personnels, syndicats et usagers.   

   

 

Rennes, ce matin : Temps d'échange avec l'ARS Bretagne et les parlementaires bretons : " Les enjeux de l'offre de soins sur les territoires "

On continue ... Cette réunion me laisse penser que la situation de nos hôpitaux (entre autres) n'est malheureusement, pas prête de s'améliorer !

Toujours plus de "réorganisation", de regroupements et de fusions. L'hôpital de proximité ne semble plus être d'actualité.

Mis à part le constat que "le contexte financier est extrêmement tendu", pas de modalités pratiques et financières sur les projets de restructurations ou sur les initiatives à venir !

J'ai profité de cette rencontre pour alerter de Directeur Général de l'ARS sur une partie des revendications évoquées dans le cadre du tour de France des hôpitaux, particulièrement, sur la situation de la Maternité de Guingamp. Un recours hiérarchique à été déposé auprès de la Ministre, qui donnera bientôt sa réponse définitive. L'avis de l'ARS m'a semblé très défavorable au maintien de la maternité.

Je poursuis jusqu'au vote du budget PLFSS et PLF 2019, le "tour de Bretagne des hôpitaux". Contact : l.thomas@clb.senat.fr

Christine Prunaud, sénatrice communiste des Côtes d'Armor 

 

Une visite très riche de rencontres et d'enseignements des sénateurs communistes Christiane Prunaud et Dominique Watrin à l'hôpital de Morlaix ce jeudi 14 juin, avec rencontre avec la direction, des personnels soignants dans différents services, les organisations syndicales CGT et CFDT, et le comité de défense de l'hôpital

La sénatrice communiste des Côtes d'Armor Christine Prunaud reçue ce 8 octobre par l'Agence Régionale de Santé à Rennes pour alerter sur la fragilisation extrême des hôpitaux publics et du service aux patients
La sénatrice communiste des Côtes d'Armor Christine Prunaud reçue ce 8 octobre par l'Agence Régionale de Santé à Rennes pour alerter sur la fragilisation extrême des hôpitaux publics et du service aux patients
La sénatrice communiste des Côtes d'Armor Christine Prunaud reçue ce 8 octobre par l'Agence Régionale de Santé à Rennes pour alerter sur la fragilisation extrême des hôpitaux publics et du service aux patients
La sénatrice communiste des Côtes d'Armor Christine Prunaud reçue ce 8 octobre par l'Agence Régionale de Santé à Rennes pour alerter sur la fragilisation extrême des hôpitaux publics et du service aux patients
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 14:22
Résultats de la consultation interne des communistes pour la base commune du Congrès des 23-24-25 novembre dans le Finistère

Voici le résultat de la consultation des adhérents du PCF Finistère sur la base commune de discussion du Congrès des 23 au 25 novembre à Ivry.

Merci à tous les camarades qui ont organisé le vote et les débats dans les sections.

Merci à tous les adhérents qui ont exercé leur souveraineté à l'occasion de ce scrutin interne important, et qui ont contribué à apporter leurs réflexions sur l'avenir du PCF, les choix et directions qu'il doit prendre.

Notre Parti a une nouvelle fois fait la preuve de sa capacité à conjuguer exigence politique, sens critique, volonté de construire, fraternité et écoute de la diversité des points de vue.

Tous les textes ont été examinés, discutés, pris au sérieux.

Unis, rassemblés, et prêts à engager des transformations qui s'imposent pour peser davantage sur le débat politique et être mieux entendus, nous sortirons plus forts!

Fraternités à tous nos camarades, ceux du présent et ceux de l'avenir!

Maintenant, nous avons un mois et demi pour continuer à travailler la base commune de discussion, notamment en intégrant l'apport utile d'autres textes qui ont été appréciés par beaucoup de communistes, comme nous sommes nombreux à l'attendre. 

Et pour continuer, plus que jamais, à tenter de nourrir les luttes pour résister et faire naître l'espoir dans le peuple, avec un projet d'alternative à la domination capitaliste et à néo-libéralisme. 

Ismaël Dupont

 

***

Fédération du Finistère (27e fédération de France en nombre d'adhérents communistes cotisants à jour pouvant voter et première fédération de la Bretagne administrative, à 4 départements) : 

Inscrits: 514 
Votants: 325 (63%) 
Blanc: 1
Nuls: 3 
Exprimés: 321

Projet de base commune présenté par le Conseil national du PCF: "Le communisme est la question du XXIe siècle": 181 voix (56,3%)

Texte alternatif n°1: "Se réinventer ou disparaître! Pour un printemps du communisme": 24 voix (7,5%)

Texte alternatif n°2: "Pour un manifeste du parti communiste du XXIe siècle": 95 voix (29,6%)

Texte alternatif n°3: "Reconstruire le parti de classe. Priorité au rassemblement dans les luttes": 21 voix (6,5%)

 

Au niveau des sections du Finistère: 

Audierne: 75% pour la base commune du CN - 25% pour le texte alternatif n°2 

Brest: 71% pour la base commune du CN - 20% pour le texte alternatif n°2 - 4,7% pour le texte alternatif n°1 , 3% pour pour le texte alternatif n°4

Carhaix-Huelgoat: 87% base commune du CN - 13% texte alternatif n°1

Concarneau: 50% texte alternatif n°3 - 40% base commune du CN- 10% texte alternatif n°2 

Crozon-Châteaulin-Chateauneuf: 77% base commune du CN - 11% texte alternatif n°2 - 11% texte alternatif n°3

Douarnenez: 75% base commune du CN - 25% texte alternatif n°1

Fouesnant: 77% base commune du CN - 11% texte alternatif n°2 - 11% texte alternatif n°3

Lanmeur: 77% texte alternatif n°2: - 22% base commune du CN 

Le Relecq Kerhuon: 63% base commune du CN - 15,7% texte alternatif n°2 - 10,5% texte alternatif n°1 - 10,5% texte alternatif n°3

Moëlan-sur-Mer: 100% base commune du CN

Morlaix: 44% base commune du CN - 34% texte alternatif n°2 - 10,5% texte alternatif n°1 - 10,5% texte alternatif n°3

Pays Bigouden: 62% texte alternatif n°2 - 20% base commune du CN - 6,8% texte alternatif n°1 - 3,4% texte alternatif n°3

Quimper: 57% base commune du CN - 32% texte alternatif n°2 - 7% texte alternatif n°1 - 3,5% texte alternatif n°3

Quimperlé: 85% base commune du CN - 7% texte alternatif n°1 - 7% texte alternatif n°2

Roscoff: 90% base commune du CN - 10% texte alternatif n°1

Rosporden: 36% texte alternatif n°2 - 30% base commune du CN - 18% texte alternatif n°1 - 13,6% texte alternatif n°3

Scaër: 85% base commune du CN - 15% texte alternatif n°2  

 

Résultats de la consultation interne des communistes pour la base commune du Congrès des 23-24-25 novembre dans le Finistère

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Plus de 30 000 communistes choisissent leur base commune de discussion 

Les 4, 5 et 6 octobre, 49 218 communistes à jour de leurs cotisations et ayant adhéré au PCF il y a plus de trois mois, devaient choisir le texte de base commune de discussion pour le 38e congrès. 
30 833 de ces électrices et électeurs inscrit·e·s ont voté, soit 62,65 % des inscrit·e·s. 

Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 172 suffrages exprimés. 

Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF. 

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIe siècle », a obtenu 11 461 suffrages, soit 37,99 % des exprimés. 

Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 607 suffrages, soit 11,95 % des exprimés. 

Le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » totalise 12 719 suffrages, soit 42,15 % des exprimés. 

Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 385 suffrages, soit 7,90 % des exprimés. 

En application de nos statuts, le texte « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » devient donc la base commune de discussion dont tou·te·s les communistes doivent désormais se saisir pour la travailler, l’enrichir de tous les débats et contributions jusqu’au terme du congrès, avec l’impératif d’une construction collective. 

Après la grande consultation des communistes, l’assemblée nationale des animatrices et animateurs de section, les états généraux du progrès social, de la révolution numérique, les rencontres Niemeyer, les assises communistes de l’écologie, la convention pour l’art, la culture et l’éducation populaire, une nouvelle étape dans la tenue de notre congrès extraordinaire est franchie. 

Il reviendra au Conseil national des 13 et 14 octobre, ainsi qu’aux conseils départementaux, d’analyser et de tirer les enseignements politiques des choix effectués les 4, 5 et 6 octobre par les communistes. 

La gravité de la situation politique et sociale en France, en Europe et dans le monde met en devoir tou·te·s les communistes de réussir le congrès afin que notre peuple dispose d’un Parti communiste français à la hauteur des enjeux cruciaux de ce début de XXIe siècle. 

Parti communiste français
Paris, le 6 octobre 2018.

 

 

30 841 de ces électrices et électeurs inscrit·e·s ont voté, soit 62,65 % des inscrit·e·s.

Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 180 suffrages exprimés.

Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF.

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIe siècle », a obtenu 11 467 suffrages, soit 38 % des exprimés.

Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 607 suffrages, soit 11,95 % des exprimés.

Le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » totalise 12 719 suffrages, soit 42,14 % des exprimés.

Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 387 suffrages, soit 7,91 % des exprimés.

Tu trouveras les résultats par département en cliquant ICI

Si on analyse les résultats par départements et fédérations, on voit que: 

49 départements ont donné la majorité à la base commune du CN « Le communisme est la question du XXIe siècle »

28 une majorité absolue: 

21 une majorité relative:

 

 

Sur les 49 451 inscrits (cotisants à jour et ayant adhéré il y a au moins 3 mois), 30 841 de ces électrices et électeurs du PCF inscrit·e·s (adhérents depuis au moins 3 mois) ont voté pour leur base commune de congrès, soit 62,65 % des inscrit·e·s.

Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 338 suffrages exprimés.

Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF.

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIe siècle », a obtenu 11 472 suffrages, soit 37,8 % des exprimés.

Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 510 suffrages, soit 11,6 % des exprimés.

Le texte alternatif , « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » totalise 12 749 suffrages, soit 42 % des exprimés.

Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 507 suffrages, soit 8,3% des exprimés.

Tu trouveras les résultats par département en cliquant ICI

Si on analyse en détail les résultats par départements et fédérations, on voit que: 

- 40 départements ont donné la majorité au texte qui l'emporte et qui servira de base commune pour tous les communistes, le texte alternatif n°2, "Pour un Manifeste du Parti Communiste" 

24 départements avec une majorité absolue: Pas-de-Calais (87%), Charente-Maritime (83%), Var (81%),Lot-et-Garonne (80%), Puy-de-Dome (76%), Haute-Garonne (68%), Allier (67%), Ardennes (67%), Cantal (65%), Somme (64,7%), Orne (62%), Nord (61,2%), Marne (60%), Corrèze (59%), Doubs (59%), Loire-Atlantique (58%), Lot (58%), Rhône (54,9%), Ille-et-Vilaine (54%), Maine-et-Loire (53,7%), Vosges (53,5%), Haute-Marne (51%), Val-de-Marne (51,26%), Drome (50,8%)

16 départements avec une majorité relative: Aube (49%), Dordogne (48%), Meurthe-et-Moselle (47,8%), Territoire de Belfort (47%), Calvados (46,6%), Paris (46%), Hautes Pyréenées (46%), Mayenne (45%), Savoie (43,8%), Seine-et-Marne (43,2%), Jura (43%), Landes (41%), Ain (38,9%), Vaucluse (37%), Creuse (35%), Haute-Loire (31%) 

- 50 départements ont donné la majorité à la base commune du CN « Le communisme est la question du XXIe siècle »

29 une majorité absolue: Haute-Corse (80%), Lozère (78,7%), Vendée (74%), Corse du Sud (70,8%), Essonne (68%), Hautes-Alpes (63,8%), Seine St Denis (63,3%), Aveyron (63%), Nièvre (60,8%), Côtes d'Armor (59%), Indre et Loire (59%), Haute-Vienne (59%), Gironde (57,6%), Eure (57%), Eure et Loir (57%), Finistère (56%), Alpes de Haute-Provence (57%), Cher (56,5%), Pyrénées Orientales (55%), Tarn-et-Garonne (55%), Loir-et-Cher (54%), Yvelines (54%), Ardèche (53%), Bouches-du-Rhône (52,6%), Oise (52%), Manche (51,7%), Loiret (51,5%), Gard (51%), Meuse (50%)

21 une majorité relative: Gers (49,5%), Bas Rhin (49,3%), Haut-Rhin (49,1%), Cote d'Or (46,7%), Isère (47%)Sarthe (48,9%), , Ariège (46%), Vienne (45,8%), Hérault (44,8%), Hautes Pyrénées (45%), Val d'Oise (44,7%), Aude (44%), Seine-Maritime (44%), Pyrénées Atlantiques (42,7%), Haute-Savoie (41,5%), Moselle (41%), Saone et Loire (41%), Indre (37%), Hauts-de-Seine (36,5%), Charente (31,4%), Loire 

- 4 départements ont donné la majorité au texte alternatif n°1, "Se réinventer ou disparaître. pour un printemps du communisme"

1 une majorité absolue: Deux-Sèvres (53,9%)

3 une majorité relative: Yonne (44,7%), Morbihan (40,5%), Alpes-Maritime (38,5%)

- 3 départements ont donné la majorité au texte alternatif n°3 « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes": 

2 une majorité absolue: Aisne (59%), Haute-Saône (76%) 

1 une majorité relative: le Tarn (37,8%)

Pour ce qui est des grosses fédérations du PCF, 5 sur les 9 de + de 1000 adhérents ont donné la majorité absolue ou relative au Manifeste: 

1. Pas de Calais 2876 (87% pour le manifeste)

2. Nord 2679 (62% pour le manifeste)

3. Bouches du Rhone 2470 (32% pour le Manifeste)

4. Val de Marne 2343 (51% pour le Manifeste)

5. Seine St Denis 2096 (17% pour le Manifeste)

6. Seine Maritime 1504 (33% pour le Manifeste)

7. Paris 1393 (46% pour le Manifeste)

8. Haut de Seine 1290 (34% pour le Manifeste)

9. Rhône 1099 (54% pour le Manifeste)

 

Pour ce qui est des grosses fédérations du PCF, 5 sur les 9 de + de 1000 adhérents ont donné la majorité absolue ou relative au Manifeste: 

1. Pas de Calais 2876 (87% pour le manifeste)

2. Nord 2679 (62% pour le manifeste)

3. Bouches du Rhone 2470 (32% pour le Manifeste)

4. Val de Marne 2343 (51% pour le Manifeste)

5. Seine St Denis 2096 (17% pour le Manifeste)

6. Seine Maritime 1504 (33% pour le Manifeste)

7. Paris 1393 (46% pour le Manifeste)

8. Haut de Seine 1290 (34% pour le Manifeste)

9. Rhône 1099 (54% pour le Manifeste)

Et parmi les 16 suivantes les plus importantes en nombre d'adhérents, la moitié ont donné la majorité relative ou absolue au Manifeste: 

10. Haute Garonne 993 (67% pour le Manifeste)

11. Gard 989 (33% pour le Manifeste)

12. Gironde 989 (27% pour le Manifeste) 

13. Essonne 924 (19% pour le Manifeste) 

14. Dordogne 855 (48% pour le Manifeste) 

15. Isère 828 (22% pour le Manifeste) 

16. Hérault 822 (43% pour le Manifeste) 

17. Allier 781(67% pour le Manifeste) 

18. Seine-et-Marne 619 (43% pour le Manifeste)

19. Val d'Oise 664 (36% pour le manifeste) 

20. Alpes Maritime 662 (13% pour le manifeste) 

21. Pyrénées Orientales 627 (31% pour le Manifeste) 

22. Savoie 592 (44% pour le Manifeste) 

23. Puy-de-Dome 578 (76% pour le Manifeste)

24. Loire-Atlantique 552 (58% pour le Manifeste)

25. Loiret 520 (26% pour le Manifeste) 

26. Var 515 (81% pour le Manifeste) 

 

https://blogs.mediapart.fr/cartographe-encarte/blog/101018/cartographies-du-vote-des-communistes

 

Dans les médias, les commentaires sur ce vote des adhérents communistes: 

Congrès du PCF : le texte de la direction mis en minorité, une situation inédite pour le parti
 
La direction du PCF en difficulté après un vote des adhérents

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 16:00
Myriam Herbel, une infirmière malouine gagne la reconnaissance de la discrimination dont elle a été l'objet pendant ses congés maternité (L'Humanité)

"La femme du jour" dans l'Humanité d'aujourd'hui dans L'Humanité. La preuve que lorsqu'on se bat, on peut gagner !! Bravo à cette femme et au syndicat qui l'a soutenue !

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 15:53
Défenses des retraités: la section PCF de Brest appelle à se rassembler devant la permanence du député En Marche
Gel des pensions alors que l’inflation pointe à la hausse, malus instauré sur les complémentaires, ponction supplémentaire de CSG, baisse historique des aides au logement et menaces sérieuses sur la pension de réversion. Le très sérieux Observatoire français des conjonctures économiques chiffre la perte moyenne à 400 euros en 2020. Elle est loin la promesse du candidat d’En Marche de « maintenir » le pouvoir d’achat des retraités.
 
Les retraités y sont devenus une variable d’ajustement au profit des cadeaux aux vrais nantis.
 
Les petits effets correctifs annoncés pour désamorcer la colère n’inverseront pas une courbe qui plonge depuis vingt ans. Toutes les réformes des retraites ont eu pour ambition de baisser les pensions. La prochaine sous couvert d’un changement de régime,  va encore tout réviser à la baisse. La retraite est devenue un droit menacé. Pour qu’elle ne soit plus synonyme d’anxiété sociale, elle doit redevenir un horizon de sécurité.
 
C’est pourquoi la section du Pays de Brest du PCF soutient l’appel de l’intersyndicale des retraités à se rassembler  mardi 9 octobre à 10h devant la permanence du député JC Larsonneur 28 Bd Gambetta à Brest pour aller ensuite en manifestation rejoindre le rassemblement interprofessionnel  à 10h30 place de la Liberté
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 07:53
Rassemblement de soutien à l'Aquarius et au sauvetage en mer à Morlaix, Brest, Quimper, Concarneau le samedi 6 octobre à 14h30
Samedi 6 octobre  à 14H30.

 

Brest : Place de la Liberté

Quimper : Place Terre au duc

Concarneau : Place du 8 Mai 1945

Morlaix : Place des otages

 

Nous appelons les Finistériens et Finistériennes et les Finistériens à nous rejoindre en arborant à leur guise vêtement, bonnet, calicot… 

orange à la couleur de l’Aquarius .

Qu’une vague orange comme les gilets de sauvetage de l’Aquarius déferle dans les rues du Finistère.

Aquarius : ouvrons nos ports !

 

L'Aquarius de SOS Méditerranée continue sa mission d'intérêt général, sa mission humanitaire dans la Méditerranée malgré les multiples embuches que les gouvernements lui mettent : fermeture des ports, menace de retrait de pavillon du Panama, silence de l'Union Européenne !

Le silence de la France et de son gouvernement est une honte.

Le PCF demande au Panama de reconsidérer sa position sur sa volonté de retrait du pavillon de l'Aquarius autrement la France devrait se faire un honneur de donner la possibilité à l'Aquarius de battre pavillon français, ce qui lui permettrait de continuer ses missions humanitaires visant à sauver de la mort des populations en détresse.

Le PCF  soutient l’appel aux 4 rassemblements citoyens dans le Finistère à Brest, Quimper, Concarneau, Morlaix  lancés pour le samedi 6  octobre à 14 h 30 place de la Liberté à Brest.

N'acceptons pas une conception de la mondialisation qui ne donne la liberté de circulation qu'aux capitaux et aux marchandises et pas aux êtres humains, surtout quand il s'agit de vie ou de mort! 

 

Fédération PCF du Finistère, le 2 octobre 2018  

L'Aquarius mérite le prix Nobel de la Paix- Francis Wurtz, ex- député européen communiste, chroniqueur à l'Humanité  

02/10/2018 - PCF

 

(Chronique à paraître dans l’Humanité-Dimanche du 4/10/2018)

Ces jours-ci sera annoncé le nom du lauréat ou de la lauréate du Prix Nobel de la Paix 2018. L'an dernier, cette éminente distinction fut décernée à la Coalition internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), mouvement dont la magnifique campagne avait été à l'origine de l'adoption -historique !- d'un traité d'interdiction de l'arme atomique par 122 Etats, à l'Assemblée générale des Nations Unies. Le Comité Nobel s'honorerait à nouveau en attribuant cette année son prestigieux Prix à "l'Aquarius" et à la très méritoire association "SOS Méditerranée", qui affrète depuis 2016 ce bateau de sauvetage grâce auquel plusieurs dizaines de milliers de vies humaines ont pu être sauvées.

Un tel acte hautement symbolique serait d'autant mieux venu que la décision du Panama, sous la pression du gouvernement d'extrême-droite italien, de retirer son pavillon au navire humanitaire, compromet gravement la poursuite de ses missions si aucun pays ne se résout à l'immatriculer. Gageons que l'hommage du Prix Nobel de la Paix donnerait à ces héros des temps modernes un poids décuplé face aux Etats européens, aujourd'hui plus prompts à livrer les migrants aux pseudo "gardes-côtes" -et vrais criminels- libyens qu'à aider à organiser le secours à leurs victimes !

Plus généralement, un tel choix du Comité Nobel allégerait la chape de plomb du discours anti-migrant -tantôt ouvertement xénophobe, tantôt vicieusement ambigüe- qui s'abat depuis des mois sur une opinion publique en plein désarroi. Il aiderait, par exemple, cette majorité absolue de Françaises et de Français, troublés par la campagne ambiante , mais qui conservent une bonne opinion des ONG qui aident les migrants (1) , à reprendre confiance dans les valeurs humaines et à s'engager plus hardiment dans l'action pour les faire vivre au quotidien. "L'Aquarius est un symbole politique -note avec perspicacité un observateur averti de la société française- (...) Il rappelle d'autres bateaux célèbres, comme "l'Exodus", qui transporta en 1947 des juifs rescapés de la Shoah, ou encore "l'Ile de lumière", navire affrété en 1979 pour secourir les boat people en mer de Chine" (2). On pourrait ajouter le cas, odieux et tragique, du "Saint-Louis" , transportant 938 juifs fuyant l'Allemagne en 1939 à destination de l'Amérique, où ils furent refoulés pour être finalement accueillis, après une longue errance, en Hollande, en France et en Grande-Bretagne. Un tiers de ces réfugiés finira dans les camps de la mort...

Vivement un sursaut ! Sinon, nos descendants risquent de nous voir un jour avec le même regard incrédule mêlé de honte que celui que nous portons aujourd'hui sur les "zoos humains" exhibant jusqu'à la seconde guerre mondiale des hommes, des femmes et des enfants "primitifs" ou "sauvages", arrachés à leur terre africaine, sud-américaine ou australienne pour divertir les visiteurs des pays "civilisés".
---------
(1) Voir sondage ODOXA (27/9/2018)
(2) Jérôme Fourquet, Directeur du département Opinion de l'IFOP (Le Figaro, 26/9/2018)

 

Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer

A l'attention des Etats d'Europe

Cette pétition vous est adressée par SOS MEDITERRANEE, Médecins Sans Frontières (MSF)

 

· Une pétition "Sauvons l'Aquarius et le sauvetage en mer" est lancée sur la plateforme WeMove, Vous pouvez la signer en cliquant ici et la faire circuler très largement autour de vous. 
 
· Un appel à rassemblement citoyen est lancé pour le samedi 6 octobre dans de nombreuses  villes européennes (Berlin, Palerme) et déjà des dizaines de villes de France: Paris, Marseille,  Brest, Quimper Concarneau, Morlaix, Montpellier, Lyon, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Saint-Etienne,  Plus d’info sur le site ou sur Facebook
 

Texte de la pétition

En tant que citoyens, nous nous associons à l’équipage de l’Aquarius, le dernier navire civil de sauvetage en mer Méditerranée centrale, pour demander à tous les Etats d’Europe de respecter l’obligation de sauvetage en mer. Cet impératif doit primer sur toute considération d’ordre politique, dans le respect du droit international.

Nous exhortons tous les Etats en Europe à : 

  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius de repartir au plus vite mener sa mission vitale de sauvetage,
  • Respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer,
  • Assumer leurs responsabilités étatiques en établissant un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée.

 

Pourquoi c'est important

L’Aquarius opère en Méditerranée centrale depuis 31 mois, et a secouru 29.523 personnes lors de 230 opérations de sauvetage.

Ces derniers mois, la mission de recherche et sauvetage de l’Aquarius a été l’objet de manœuvres politiques délibérées visant à y mettre fin. Le navire s’est vu retirer deux fois son pavillon en un mois : d’abord par Gibraltar, puis par le Panama. En empêchant l’Aquarius d’opérer, d’autres vies seront perdues aux portes de l’Europe, des vies perdues en silence, alors que l’Europe ferme les yeux.

Pour ces raisons, nous exhortons tous les Etats en Europe à prendre les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius de reprendre sa mission vitale de sauvetage au plus vite, en octroyant sans délai un pavillon au navire.

Au cours des derniers mois, les marins et sauveteurs des navires de sauvetage civils ont été témoins de développements politiques en Méditerranée centrale incompatibles avec le droit international et maritime. Les navires de sauvetage civils sont empêchés dans leur mission ; l’obligation de porter assistance en mer n’est plus respectée. La solidarité et l’humanité sont criminalisées, en mer et à terre.

Pour ces raisons, nous exhortons tous les Etats en Europe à respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer et à dénoncer les manœuvres visant à criminaliser les sauveteurs et travailleurs humanitaires.

Face à la défaillance des Etats européens à répondre à la tragédie humanitaire en Méditerranée centrale, sur la route migratoire la plus dangereuse au monde, l’Aquarius a poursuivi ses opérations de sauvetage aux côtés d’autres navires de sauvetage. Les moyens de sauvetage font toujours cruellement défaut pour porter secours à celles et ceux qui risquent leurs vies en fuyant la Libye où leurs droits sont systématiquement bafoués. De plus, depuis le mois de juin, il n’existe plus de système opérationnel pour débarquer les rescapés dans un port sûr.

Pour ces raisons, nous exhortons tous les Etats en Europe à assumer leurs responsabilités en établissant un modèle de sauvetage européen en Méditerranée, incluant un mécanisme prévisible et pérenne de débarquement des rescapés dans un port sûr.

Des êtres humains meurent. L’Aquarius, avec le soutien de la société civile, tente de les secourir. Rejoignez-nous en signant cette pétition pour nous aider à défendre les valeurs d’humanité et de solidarité en mer »

SOS MEDITERRANEE organisera le samedi 6 octobre des rassemblements citoyens dans plusieurs villes d’Europe et en France notamment à Paris, Marseille, Lyon, Nantes, Montpellier, Toulouse, Brest, Bordeaux, Grenoble, Saint-Etienne

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2018 2 02 /10 /octobre /2018 07:44
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
Vente des dates du calendrier révolutionnaire

Vente des dates du calendrier révolutionnaire

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
Prise de parole de Berivan Firat du mouvement des femmes kurdes, avec Pascal Torre, responsable secteur international du PCF sur le Proche et le Moyen-Orient, et une copine de France-Kurdistan: Berivan et Pascal ont appelé à la solidarité par rapport au mouvement des kurdes pour une société de progrès, d'égalité, et de multi-culturalisme, loin des dictatures nationalistes oppressives et fascistes turques ou syriennes, ou du totalitarisme islamiste. La persécution du HDP, l'expérience du Rojava et du confédéralisme démocratique ont été au centre des propos.

Prise de parole de Berivan Firat du mouvement des femmes kurdes, avec Pascal Torre, responsable secteur international du PCF sur le Proche et le Moyen-Orient, et une copine de France-Kurdistan: Berivan et Pascal ont appelé à la solidarité par rapport au mouvement des kurdes pour une société de progrès, d'égalité, et de multi-culturalisme, loin des dictatures nationalistes oppressives et fascistes turques ou syriennes, ou du totalitarisme islamiste. La persécution du HDP, l'expérience du Rojava et du confédéralisme démocratique ont été au centre des propos.

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
Avec Marie-George Buffet

Avec Marie-George Buffet

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!

Photos Ismaël Dupont, Yoann Daniel, Roberte Saint Jalme, Stephane Hébréard, Françoise Guéguen, Thomas Salaün, Paul Paimbeni, Michel Tudo.  

70 militants, sympathisants et bénévoles finistériens, mais aussi de Vannes, Bordeaux, Nantes, Nancy, Paris, de Suède, ont beaucoup donné et partagé sur le stand du PCF Finistère avec toutes les personnes qui sont venues y boire et y déguster de délicieux kig-ha-farz et des saucisses de Molène-Pommes de terre avec des Fars du pays bigouden et gâteaux bretons de Scaër. 

De très beaux échanges, une expérience humaine magnifique. 

Nous sommes tous heureux d'avoir vécu ces 3 belles journées de fête qui donnent le sourire, de l'espoir et de la combativité. 

Nous avons accueilli Arlette Laguiller, Ian Brossat, Marie-George Buffet dans notre stand, et beaucoup d'amis, de camarades du Finistère, de Paris, et de toute la France. 

Fiers aussi d'avoir contribué à notre échelle à œuvrer à la réussite de cette gigantesque fête qui a attiré 800 000 personnes pendant trois jours, un tiers de visiteurs de plus que l'an passé! 

Longue vie à l'Humanité!

Tant que la politique pourra rimer ainsi avec l'ouverture, la fraternité, le combat pour les valeurs et l'égalité, il y aura de la lutte, il y aura un chemin pour rendre le monde meilleur.   

"Ici, ici… c'est la vraie vie!" comme l'ont fait scander Bigflo et Oli.       

Vendredi matin, à l'aube, la grande scène: photo de Stephane...

Vendredi matin, à l'aube, la grande scène: photo de Stephane...

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
Le concert de Soviet Suprem, incroyable aux dires des spectateurs

Le concert de Soviet Suprem, incroyable aux dires des spectateurs

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
le meeting de dimanche après-midi

le meeting de dimanche après-midi

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 20:05
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel
Un colloque passionnant pour l'abolition des armes atomiques à Brest le samedi 29 septembre avec Paul Quilès, Jacques Fath, Bernard Ravenel

Un colloque passionnant organisé par l'Université Européenne de la Paix et le CIAN 29 (collectif pour l'interdiction des armes nucléaires, avec une participation du Mouvement de la Paix et d'autres organisations syndicales et politiques, comme le PCF) à la Maison des Syndicats à Brest sur le nécessaire processus d'abolition des armes atomiques, avec des interventions très intéressantes de Bernard Ravenel, ancien responsable de l'AFPS (nucléarisation et dénucléarisation au Moyen-Orient), Jacques Fath, ancien responsable Relations Internationales du PCF, et Paul Quilès, ancien ministre socialiste de la défense, défenseur très engagé de la sortie de l'arme nucléaire et de la doctrine de dissuasion. Prochaine étape; réussir le rassemblement régional du dimanche 14 octobre devant l'Ile Longue au port du Fret à Crozon, organisé par le mouvement de la Paix, avec l'appui de plusieurs associations, organisations syndicales et politiques, dont le PCF en Bretagne, comme sur les autres lieux de manifestation ce jour là.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 19:58
Chantiers du Congrès du PCF: ça travaille sur la communication dans le Finistère

Chantiers du congrès du PCF de novembre 2018. 
Chez les cocos, ça travaille même le dimanche, mais sans se priver des bonnes choses. Réunion de travail informelle sur la communication du PCF 29 avec Gladys, Yann, Gérald, Julia, Dominique, Isabelle, Ismaël. 
Objectifs: 
- Renforcer notre lien vivant aux adhérents (téléphone, prises de contacts plus régulières, lien humain) et particulièrement les nouveaux adhérents et les adhérents isolés. 
- Construire un réseau d'initiatives sur ce sujet. 
- Développer les initiatives de formation pour les adhérents et d'éducation populaire. 
- Expérimenter des initiatives de solidarité concrète step by step dans le Finistère et aider nos camarades d'autres départements pour leurs initiatives.
- Rationaliser et étendre notre communication interne et externe. 
- Organiser une visite guidée et commentée à Fabien, au Père Lachaise et au mur des fédérés en car pour nos nouveaux adhérents finistériens. 
- Poursuivre et systématiser notre présence dans les lieux où les gens vont, et particulièrement dans les contextes festifs: Vieilles Charrues, Festival du Bout du Monde, fête du Bruit, Astropolis, Jeudis du port, Panoramas, Foire St Michel ...

La fédération du PCF, 5 rue Henri Moreau à Brest

La fédération du PCF, 5 rue Henri Moreau à Brest

Chantiers du Congrès du PCF: ça travaille sur la communication dans le Finistère
Chantiers du Congrès du PCF: ça travaille sur la communication dans le Finistère
Chantiers du Congrès du PCF: ça travaille sur la communication dans le Finistère

Tu l'as vu, notre fédé PCF Finistère, partagée entre la rue Henri Moreau et la rue André Berger, du nom de deux jeunes résistants communistes brestois fusillés par les nazis et arrêtés par la police française aux ordres de l'occupant et du régime de collaboration. 
Les communistes mobilisés contre Macron, pour l'éducation populaire, pour le désarment nucléaire! 
Les communistes que beaucoup de médias et nos adversaires enterrent un peu vite ont encore une très forte activité dans de nombreux territoires: dans le Finistère, nous avons fait une quarantaine d'adhésions depuis début 2018, dont pas mal de jeunes. La vie du Parti s'appuie sur 6 locaux dans le Finistère, un journal gratuit régulier tiré à 30 000 exemplaires, comme de nombreux autres journaux locaux, et parmi nos 850 adhérents, une bonne partie sont à pied d'oeuvre toutes les semaines dans le département.  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011