Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2018 4 12 /04 /avril /2018 19:59
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste
Lorient, au coeur des enjeux de l'économie maritime: formation PCF et Cidefe ce jeudi 12 avril avec des élus, syndicalistes, militants, et Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste

Une journée passionnante à Lorient de réflexion et de prise d'information sur l'économie maritime, la région et l'Europe, à Lorient organisée par le PCF 56 et le CIDEFE avec Marie-Pierre Vieu, députée européenne PCF-Front de Gauche, Yann Le Pollotec, membre de la direction nationale du PCF, commission Industrie - économie numérique, Delphine Alexandre, élue du PCF à Lorient, des gestionnaires de "Lorient, la base" et de la Sellor, un cadre employé de la SEM du port de pêche, un syndicaliste docker CGT Eddy Le Goulven, Rozenn Douillard, de la CGT Arsenal, et des visites de la base de Course au grand large de Lorient qui a pris le pas sur les sous-marins nucléaires la construction et réparation militaire et du 1er port de pêche de France en chiffre d'affaire.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 19:33
Soutenons les Cheminots en lutte à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand le vendredi 13 avril à 10h

Soutenons les Cheminots en lutte

 

rassemblement à Châteaulin

 

le Vendredi 13 avril 2018 à 10h00

 

 

Les syndicats CGT des cheminots du Finistère dans le cadre de l'action entamée le 3 Avril organisent un rassemblement à Chateaulin

 

Vendredi 13 Avril 2018

 

devant la permanence du député Ferrand

   

 2 rue Baltzer – 29150 Châteaulin à côté de la Mairie

 

Parking à proximité.

   

A 10h00 rassemblement en ville de CHATEAULIN devant la permanence de FERRAND

 

prise de parole, 

 

Puis 

 

AG commune des cheminots du Finistère 

 

à la gare de CHATEAULIN avec casse croute de lutte.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 12:01
Manif pour l'hôpital de Morlaix et le maintien du service de chirurgie en cardiologie le 2 décembre dernier, avec plus de 2000 participants à la manif!

Manif pour l'hôpital de Morlaix et le maintien du service de chirurgie en cardiologie le 2 décembre dernier, avec plus de 2000 participants à la manif!

Vers une fermeture imminente du service de soins intensifs de l'unité de cardiologie de l'hôpital de Morlaix? Courrier de Martine Carn à la directrice de l'hôpital
Nous venons d'apprendre, selon des sources officieuses, que la fermeture de l'unité de soins de cardiologie de l'hôpital de Morlaix était imminente.
 
Dès la connaissance de cette information Martine Carn, notre présidente, a adressé un courrier à la directrice de l'hôpital de Morlaix pour lui demander une entrevue en urgence.
 
En effet, une telle situation aurait de graves conséquences sur l'ensemble de l'édifice que constitue l'hôpital de Morlaix.

 

Voici le courrier que Martine Carn, pour le comité de défense du centre hospitalier public de Morlaix vient d'adresser à la directrice de l'Hôpital, Madame Bénard, pour demander une entrevue. 

La mobilisation ne fait que (re-) commencer et aura besoin d'être de grande ampleur!!!

 

***

 

Comité de défense de l'hôpital public

en Pays de Morlaix                                                                           Le 10 avril 2018

cdhchpm@gmail.com

 

La présidente

 Martine CARN                                                                                        à

                                                                                       

                                                           Madame Bénard, directrice du

Centre hospitalier du Pays de Morlaix

 

Madame la Directrice,

 

Selon des informations qui viennent de nous parvenir, nous apprenons que de graves menaces pèsent sur lunité de soins intensifs de cardiologie.

 

Selon ces informations alarmantes, lUSIC de lhôpital de Morlaix fermerait définitivement, de façon imminente.

 

Cette situation, si elle était confirmée, serait extrêmement grave par elle-même. Elle ne serait pas non plus sans conséquences sur les autres services de lhôpital, et en particulier le service de réanimation dans un premier temps.



Plus largement cest tout l’édifice de la structure hospitalière qui se trouverait impacté par des réactions en chaîne.

 

Cette situation est inacceptable.

 

Ce service ne doit pas fermer, et lhôpital de Morlaix doit être maintenu dans lintégralité de ses missions sans aucune exception.

 

Compte tenu de la gravité de la situation nous vous demandons une entrevue en toute urgence.

 

 

Je vous prie dagréer, Madame la directrice, lassurance de ma considération distinguée.

 

Partager cet article

Repost0
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 11:42
Photos Yvonne Rainero

Photos Yvonne Rainero

Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes (Yvonne Rainero)
Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes (Yvonne Rainero)
Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes (Yvonne Rainero)
Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes (Yvonne Rainero)
Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes (Yvonne Rainero)

Lire aussi: 

100 personnes à la Marche entre Guipavas et Daoulas pour le droit d'asile et la fin du règlement Dublin

Lancée samedi 7 avril à l'aéroport de Guipavas, la marche de solidarité avec les migrants a traversé le Finistère et s'est achevée ce lundi 9 avril par une déambulation dans Quimper de 300 personnes pendant plus de 2 h de la cathédrale à la place de la Résistance en passant par la préfecture.
Marche colorée, bon enfant, réunissant toutes les générations.
Femmes et hommes engagés dans des associations de solidarité, militants de diverses organisations, simples citoyens ont marché et chanté ensemble contre l'expulsion des migrants, pour l'abrogation des procédures de Dublin, et pour interpeller le préfet du Finistère à ce sujet.
Pas un représentant des forces de l'ordre au long du trajet, pas même en faction devant la préfecture! Ils étaient sans doute occupés ailleurs...Cas unique de mémoire de militant...
Arrivés quai Dupleix, les "marcheurs" de la solidarité (ne pas confondre avec d'autres !) ont pacifiquement bombardé les abords de la préfecture de petits avions en papier réclamant l'ouverture des frontières, l'arrêt des procédures de Dublin...La porte de la préfecture en fut elle-même décorée.
Après le rassemblement organisé pour protester contre les expulsions de jeunes scolarisés, cette manifestation réussie marque une nouvelle fois le fort attachement qu'il y a dans notre ville et notre région à la solidarité et aux droits humains.
Nous ne lâcherons pas !

Pour la bonne compréhension des photos, le panneau "De l'air de l'air, ouvrez les frontières, que les COLLOMBes prennent LELARGE" fait référence au nom du ministre de l'Intérieur et à celui du préfet Lelarge...

Yvonne Rainero, secrétaire de section du PCF Quimper

Partager cet article

Repost0
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 18:59
Conférence débat: les FTP brestois dans la Résistance. Fac Ségalen à Brest le jeudi 19 avril à 18h

Partager cet article

Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 18:53
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine
Rouge Finistère n°2 - avril 2018: le journal départemental du PCF distribué à 30 000 exemplaires dans le Finistère à partir de la semaine prochaine

ça y est, le deuxième numéro du nouveau journal fédéral du PCF en Finistère, Rouge Finistère, est chez l'imprimeur, pour un tirage de ce 8 pages à 30 000 exemplaires. 
Décryptage de la politique de Macron, éforme de la SNCF, Grève chez Carrefour, défense de l'hôpital et de la protection sociale, solidarité avec les migrants, interview d'une animatrice "Bretons, solidaires, on agit!", interview de l'écrivaine syrienne Maha Hassan, nouveau musée de Pont-Aven, solidarité avec la Palestine et Salah Hamouri, reportage sur la coopérative de production de bière Tri Martolod, initiatives politiques et culturelles de la fédération, Olivier Dartigolles dans le Finistère le 1er mai, agenda des prochains mois, beaucoup de matière dans ce journal politique et culturel qui prend peu à peu sa vitesse de croisière, au prix d'efforts importants des uns et des autres. 
On espère que les lecteurs y trouveront leur bonheur. 
Prochain numéro prévu pour septembre et la fête de l'Huma de la Courneuve. 
Merci à Dominique Gontier pour la coordination des équipes de rédacteurs. Merci aux rédacteurs. Merci aux interviewés: Jeannine, Maha, l'équipe de Tri Martolod... 
Merci surtout à Anne Caradec et Chris Ducourant pour le gros travail de mise en page et de correction effectuée. 
Le journal est imprimé localement, à l'Imprimerie de Bretagne de Morlaix, où l'on avait déjà tiré Rouge Finistère n°1. 
Journal qui sera diffusé de la main à la main à partir de la fin de la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 11:55
Rassemblement de solidarité avec Gaza à Brest le 6 avril 2018 : une centaine de personnes, devant le monument au mort de la rue de Siam, puis jusqu'en sous-préfecture (photos Jeremy Ollivier)
Rassemblement de solidarité avec Gaza à Brest le 6 avril 2018 : une centaine de personnes, devant le monument au mort de la rue de Siam, puis jusqu'en sous-préfecture (photos Jeremy Ollivier)
Rassemblement de solidarité avec Gaza à Brest le 6 avril 2018 : une centaine de personnes, devant le monument au mort de la rue de Siam, puis jusqu'en sous-préfecture (photos Jeremy Ollivier)
Rassemblement de solidarité avec Gaza à Brest le 6 avril 2018 : une centaine de personnes, devant le monument au mort de la rue de Siam, puis jusqu'en sous-préfecture (photos Jeremy Ollivier)
Rassemblement de solidarité avec Gaza à Brest le 6 avril 2018 : une centaine de personnes, devant le monument au mort de la rue de Siam, puis jusqu'en sous-préfecture (photos Jeremy Ollivier)

Une centaine de personnes ont participé au rassemblement du vendredi 6 avril pour dénoncer les meurtres accomplis par l'Etat d'Israël contre les manifestants à Gaza.

Dans le même temps, il y a eu 20 000 participants à Gaza le vendredi 6 avril même si Netanyahou et Libierman avaient promis que l'armée continuerait à tirer à balle réelle sur les manifestants, commettant aux passages des meurtres ciblés contre des militants connus, des artistes, un journaliste. 

29 palestiniens ont été tués en une semaine, et il y a eu 3000 blessés, dont beaucoup de blessés graves. 

Aucune dénonciation d'Emmanuel Macron vis-à-vis de son cher Bibi!

Une complicité de la France vis-à-vis de la politique de répression coloniale d'extrême-droite de Netanyahou! 

Cela devient juste insupportable.

C'est ce qu'a exprimé Claude Léostic au nom des organisations qui appelaient à ce rassemblement en début de manifestation (AFPS Brest et Morlaix, Université Européenne de la Paix, Ensemble, PCF) avant qu'un cortège ne marche avec des banderoles et des slogans rue de Siam pour rejoindre ensuite la sous-préfecture avec une motion signée par les organisateurs du défilé.     

 

Partager cet article

Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 07:45
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)
Touche pas à mon hosto: manifestation devant l'ARS à Rennes le vendredi 6 avril 2018 avec la participation du collectif de défense de l'hôpital de Morlaix (photos François Rippe et A. Guillot)

400 personnes et des collectifs de défense des hôpitaux venus de toute la Bretagne devant l'ARS à Rennes ce vendredi 6 avril, avec notamment une dizaine de membres du collectif de défense de Morlaix, et une prise de parole de sa présidente, Martine Carn. 

Photos de François Rippe et Aurélien Guillot

Partager cet article

Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 06:37
Les collectifs et associations finistériens pour l'accueil des exilés organisent ce week-end une marche revendicative, entre Brest et Quimper. Leur objectif : demander au préfet du Finistère d'arrêter...

Les collectifs et associations finistériens pour l'accueil des exilés organisent ce week-end une marche revendicative, entre Brest et Quimper. Leur objectif : demander au préfet du Finistère d'arrêter...

100 personnes à cette marche tout au long du parcours entre l'aéroport de Guipavas, le magnifique pont piéton du Relecq, Plougastel et Daoulas. Une très belle ambiance et des échanges chaleureux avec nos amis migrants africains qui ont vécu l'enfer en Libye et qui continuent à rencontrer un vrai parcours du combattant en France, beaucoup étant dublinés, certains privés de droits à l'hébergement. Une belle solidarité entre les assos et les collectifs du Finistère. Plusieurs militants du PCF étaient présents dans cette marche que nous soutenions, dont moi-même.
Ismaël Dupont

 

Article du Télégramme: 

Samedi matin, environ 80 personnes ont lancé, depuis l'aéroport, une marche demandant la fin des expulsions de demandeurs d'asile « dublinés ». Le mouvement s'installe à Châteaulin ce dimanche. 

Ils sont plus ou moins jeunes, militent dans des associations ou collectifs, comme la Ligue des Droits de l'homme, Zéro personne à la rue, Solidarité migrants... Ici, pas de bannière politique ou syndicale, mais un seul message, crié haut et fort, devant les portes de l'aéroport Brest-Bretagne : « Stop Dublin », en référence à cette procédure européenne qui veut que les migrants doivent demander l'asile dans le premier pays européen qu'ils ont traversé. « On a décidé de partir symboliquement de l'aéroport pour ces trois jours de marche, car c'est depuis ici que, régulièrement, des personnes sont injustement expulsées vers le pays où leurs empreintes digitales ont été enregistrées », expose Élisabeth Bégard, de Solidarité migrants. « C'est une procédure injuste, qui crée des flux migratoires qui n'ont aucun sens, génère des coûts considérables et, surtout, ne fait pas honneur à la France et à l'Europe ».
 
 

Cap sur Châteaulin puis Quimper lundi


Pendant trois jours, associations, collectifs et citoyens vont porter ce message de Brest à Quimper, en s'arrêtant par Châteaulin, où ils occuperont le juvénat Notre-Dame ce dimanche, pour une journée d'échange et d'information. S'ils n'étaient qu'environ 80 au départ de Brest, le cortège devait enfler à mesures des escales programmées dans la journée, notamment à Plougastel puis Daoulas. Une marche « solidaire et pacifique », qui vise à interpeller le préfet et, à travers lui, l'État, sur des pratiques jugées « inhumaines ». « L'État peut décider d'examiner, par dérogation, une demande de protection internationale qui lui est formulée par des migrants dublinés, en vertu de l'article 17 de ce règlement. Mais, pour des raisons étranges, c'est rarement fait en France », dénonce encore Élisabeth Bégard. Les « marcheurs » demandent donc au préfet d'arrêter les expulsions, pour autoriser les migrants dublinés à déposer une demande d'asile en France. « Ces gens ont dû tout fuir pour sauver leur vie. Ils arrivent en France, où la procédure Dublin en fait des clandestins. C'est ça, le pays des Droits de l'homme ? ».
 

Le Télégramme, 8 avril 2018 

Partager cet article

Repost0
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 20:36

Dossier de presse pour la Marche Solidaire des 7, 8, 9 avril - rédigé par Fraternité Douarnenez

Appel pour le droit d'asile et la suppression du réglement Dublin- Marche solidaire les samedi 7, dimanche 8, lundi 9 avril de Guipavas à Quimper
Le programme: 
 
Samedi 7 avril:
 
9h30-10h: rassemblement au parking P3 de l'aéroport de Guipavas (1h gratuite)
10h-10h30: manifestation devant l'aéroport de Brest-Guipavas (pour protester contre les expulsions de migrants dublinés)
Puis entre 10h30 et 11h: déplacement en voiture jusqu'au parking situé sur le pont Albert Louppe
11h-12h: marche jusqu'à Plougastel Daoulas (3 km)
12h-14h: repas partagé au jardin Bobby Sand (près de la mairie de Plougastel-Doualas)
14h-18h: marche jusqu'à Daoulas (11km)
18h: Déplacement en voiture jusqu'au centre Juvenat Notre-Dame à Châteaulin où un hébergement est possible
 
Ramener son pique-nique et ses provisions, où des éléments de repas à partager
 
Dimanche 8 avril:
 
Au centre Juvenat de Châteaulin
Toute la journée, animations, projections, temps d'échange et d'information, repas partagés
Hébergement possible le soir
 
Lundi 9 avril:
 
9h: covoiturage de Châteaulin jusqu'à Douarnenez
10h: Rassemblement devant la mairie de Douarnenez, puis covoiturage jusqu'à Quimper
12h: Rassemblement devant la cathédrale Saint-Corentin et marche dans Quimper
 

 

 

Appel pour le droit d’asile et la suppression du règlement Dublin

Pour comprendre le règlement Dublin : https://www.youtube.com/watch? v=f4mCR1N5HCQ

 

Marche pacifique et solidaire 

Brest-Quimper

Les 7/8/9 avril 2018

 

Le règlement de Dublin bafoue la Déclaration universelle des droits humains, la Constitution française et la Convention de Genève. La menace qui pèse sur ces droits fondamentaux nous concerne toutes et tous !

 

Pour leur survie et pour trouver la paix, beaucoup d'hommes, de femmes, d'adolescents, d'enfants, ou de familles entières, sont contraints de fuir leur pays. Mais le règlement Dublin ne donne pas aux exilés le droit de choisir un pays plutôt qu'un autre dans l'Europe de Shengen. Ainsi, pour mériter de demander l'asile à la France, il faut réussir à y entrer en traversant tous les pays qui l'entourent sans jamais avoir été contrôlé et contraint par la police de donner ses empreintes pour le fichier Eurodac qui stocke les empreintes digitales des demandeurs d'asile.

 

Sinon, c'est « Dublin », le statut de toutes les personnes que le préfet se permet d'assigner à résidence ou qu'elle enferme en centre de rétention, ce que la future loi asile et immigration projette de systématiser, puis qu'elle expulse hors de France. Ces enfermements sont honteux car l’exil n’est pas un délit !

 

Pourtant, grâce à l'article 17 du règlement Dublin, la préfecture peut les autoriser à déposer leur demande d’asile en France. Hélas, malgré les nombreuses demandes qui lui sont faites, le préfet du Finistère ne semble pas décidé à user de son droit. Un article de la constitution française permet également de passer outre le règlement Dublin. *

 

De nombreux collectifs et associations travaillant aux côtés des personnes en exil et pour la défense de leurs droits, se sont rassemblés. Ils vous invitent à participer à une marche pacifique en solidarité avec les dublinés, de Brest à Quimper, les 7, 8 et 9 avril. (programme détaillé en pj)

-       Samedi 7 avril : rassemblement à l’aéroport de Brest à 9h30, puis marche

-       Dimanche 8 avril : journée infos-débats-films-ateliers à Châteaulin

-       Lundi 9 avril : rassemblement à Douarnenez à 10h00 place de la mairie, puis place saint Corentin à Quimper à 12h00, avec prises de parole, et marche jusqu'à la préfecture.

 

Merci de partager largement cet appel : informons, mobilisons-nous pour la solidarité et le respect des droits humains !

Lien pour vous inscrire et participer à l’organisation :

https://goo.gl/forms/f3a8xNvNL NfS1Mzq2

 

     Pour les collectifs engagés sur la marche : Informez-nous très vite si vous souhaitez proposer quelque chose à mettre au programme (sujet de discussion ou débat, animation, film, etc) de la journée de dimanche, afin que cela figure au programme. 


Si, en tant qu'appelant à ces trois jours de marche, même si vous ne participez qu’à une partie, vous souhaitez voir apparaître le nom de votre organisation ou association au bas du tract, merci de nous en faire part avant jeudi 29 mars, date à laquelle le tract sera finalisé, à l'adresse mail : fraternitedz@gmail.com 


* Article 17 du Règlement Dublin :

1. Par dérogation à l’article 3, paragraphe 1, chaque État membre peut décider d’examiner une demande de protection internationale qui lui est présentée par un ressortissant de pays tiers ou un apatride, même si cet examen ne lui incombe pas en vertu des critères fixés dans le présent règlement.”

 
Article 53-1 al 2 de la Constitution :

“Toutefois, même si la demande n'entre pas dans leur compétence en vertu de ces accords, les autorités de la République ont toujours le droit de donner asile à tout étranger persécuté en raison de son action en faveur de la liberté ou qui sollicite la protection de la France pour un autre motif.”

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011