Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 06:53

Conférence des mardis de l’éducation populaire du PCF Morlaix le mardi 14 mai à Morlaix. L’historien douarneniste Jean-Paul Sénéchal a décortiqué et raconté avec maestria les logiques de bloc sociaux et politiques du Finistère du Front Populaire (1934-1938), s’inspirant de la méthode marxiste de Gramsci et s’appuyant sur le travail d’années de recherche dans les archives, y compris sur le monde paysan.  Passionnant !  37 personnes ont suivi sa conférence débat au local du PCF Morlaix.  Mikaël Theng de l'équipe communication du PCF Finistère a filmé cette conférence-débat qui a rencontré un vif succès. Vous trouverez-ci joint la vidéo de ce mardi de l'éducation populaire consacré à l'histoire.

Mardi de l'éducation populaire, 14 mai 2019 - au local du PCF Morlaix, l'historien douarneniste Jean-Paul Sénéchal raconte le Front Populaire dans le Finistère et la société finistérienne au temps du Front Populaire

Le Front Populaire dans le Finistère: C'était 1936, le Front Populaire vu de Bretagne

Mardi de l'éducation populaire, PCF Morlaix: vidéo de la conférence de l'historien Jean-Paul Sénéchal sur le Finistère du Front Populaire (14 mai 2019)
Partager cet article
Repost0
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 07:44
35 nouvelles adhésions au PCF dans le Finistère et 47 nouveaux adhérents dans notre fédération depuis janvier 2019

35 nouvelles adhésions au parti communiste français dans le Finistère depuis le début de l'année 2019, dont beaucoup de jeunes, plus 12 camarades arrivés d'autres départements (pour un départ dans une autre fédération).

Nous sommes bien partis pour arriver a nos objectifs de 10 pour cent d'adhérents et cotisants en plus en deux ans!
La fédération du Finistère et notre Parti se renforcent et c'est heureux.
Adhérer au PCF permet de faire progresser et diffuser ses idées et ses combats, pour la justice sociale, l'égalité des droits, le respect et l'émancipation des travailleurs, la lutte contre la pauvreté et la précarité, les discriminations, l'anti-racisme, la paix, la lutte contre l'impérialisme et le néo-colonialisme. D'être acteur d'une lutte pluri-séculaire pour le progrès social et humain, contre l'arrogance et la domination exclusive des riches et du capital!
Une adhésion a d'autant plus de valeur chez nous qu'elle s'assortit d'une cotisation mensuelle ou annuelle, qui donne des droits de vote et de co-construction des décisions, et qu'elle se fait dans un contexte où, malgré une influence électorale à reconstruire, le PCF est redevenu le premier parti de France en nombre d'adhérents.

Nous sommes actuellement à 880 adhérents, dont 550 environ à jour de cotisations.

En 2018, c'est 40 nouvelles adhésions qui avaient été réalisées dans le Finistère. Nous sommes bien partis pour dépasser les 40 adhésions de l'année 2018 dans la fédération du Finistère. Notamment avec la fête de l'Humanité et la rentrée sociale qui approchent qui sont souvent de grands moments d'adhésion et de renforcement.

La moyenne de cotisations par adhérent chaque année est de l'ordre de 145 euros. C'est avec les cotisations de nos adhérents, les indemnités de nos élus (une trentaine dans le Finistère), bien plus qu'avec l'argent public, que nous touchons beaucoup moins que d'autres partis (c'est lié à l'influence électorale... aux remboursements des frais de campagne, pas à la vigueur militante sur le terrain), que nous pouvons mener des batailles politiques. 

Le dynamisme de notre campagne des européennes, notre présence constante sur le terrain, nos initiatives militantes et d'éducation populaire, et un souffle nouveau apporté par Ian Brossat et Fabien Roussel n'y sont sans doute pas pour rien.

Le communisme est toujours une idée neuve, qui n'a rien perdu de son actualité et de son caractère subversif, et surtout une pratique politique de générosité accordant les actes à notre idéal de Paix, d'entente et de partage entre les peuples, de société meilleure, avec une dignité de vie pour tous, plus humaine, égalitaire et réellement civilisée.

La fête de l'humanité sera encore un grand moment d'adhésion, comme la rentrée universitaire. Face aux capitalistes et aux fachos, la nécessité de s'organiser pour résister et proposer une véritable alternative à la société du fric, des inégalités et de la haine.

Adhérer au PCF, c'est aussi faire le choix d'intégrer un collectif solidaire et fraternel d'action et de réflexion pour aider à un changement véritable dans la société, pour l'Humain et la planète, et à faire reculer la loi de l'argent et du capitalisme.  Un parti qui a 98 ans d'histoire, avec une conception de la pratique politique et de la défense des intérêts populaires peu commune.

Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF - fédération du Finistère

12 août 2019

federation@29.pcf.fr - Fédération du PCF du Finistère/ 5 rue Henri Moreau/ 29 200 BREST

Page Facebook: Parti Communiste Français du Finistère

Stand du Finistère - Fête de l'Huma 2019

35 nouvelles adhésions au PCF dans le Finistère et 47 nouveaux adhérents dans notre fédération depuis janvier 2019
35 nouvelles adhésions au PCF dans le Finistère et 47 nouveaux adhérents dans notre fédération depuis janvier 2019
Partager cet article
Repost0
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 06:35
Partager cet article
Repost0
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 06:11
Le PCF 29 appelle à soutenir un jeune ressortissant ivoirien vivant depuis plus de 2 ans à Morlaix menacé d'une reconduite à la frontière en étant présent avec lui au tribunal administratif de Rennes le 12 août 2019 à 11h. Un co-voiturage est prévu à 8h à Morlaix

Le PCF 29 appelle au soutien de J. devant le tribunal administratif de Rennes le 12 Août à 11H.
Depuis quelques années la cité du viaduc accueille des jeunes fuyant les régimes autoritaires, les guerres et la misère.
Bien souvent, ils sont recueillis par des militants associatifs, politiques où tout simplement des citoyens se battant pour un meilleur accueil des réfugiés, trop longtemps laissés seuls et sans aide de la part d’un Etat inhumain.
Parmi eux, J. (Dont nous ne mettrons pas le nom pour éviter une trop grande mise en danger) est venu de Côte d’Ivoire, une bonne partie de sa famille a été assassinée sous ses yeux quand il avait 12 ans. Rescapé de cet acte ignoble, J. rejoint la France après un long et douloureux séjour en Libye et avoir enfin débarqué sur les côtes italiennes.
Alors âgé de 17 ans, J. arrive dans le Finistère à Morlaix où il est reconnu comme mineur isolé, il intègre le Lycée Tristan Corbière pour y faire ses études. Il est soutenu par l’association Morlaix Libertés et F. qui, ensemble permettront à J. de totalement s'intégrer dans la cité du viaduc.
J. a subi le parcours des jeunes mineurs arrivants en France. Il a eu le droit aux radiographies des os pour estimer l'âge (modéliser à partir d’un homme blanc moyen dans les années 30 aux États-Unis), des entretiens ranimant ses traumatismes pour estimer la véracité de ses propos. Durant cette période, il a également appris le décès de son dernier parent, sa maman.
J. est, comme beaucoup des jeunes de son âge, un grand passionné de foot. Il joue actuellement à C., où il est apprécié de se camarades et de l'encadrement. Et surtout, il poursuit ses études. Grâce à F. qui mène le combat à ses côtés, il a trouvé la place qu’il mérite: celle d’un jeune Morlaisien de 20 ans pouvant enfin vivre sa vie, à nos côtés. Il vient d'avoir son bac pro, a eu une proposition d'embauche pour un emploi saisonnier d'été et d'apprentissage, était accepté dans une école professionnelle, mais tout est bloqué actuellement par le refus de régulariser et de recevoir même ses soutiens de la préfecture, et par une OQTF.  
L’ensemble du Parti Communiste Français (la demande de régularisation de J. est soutenue par Fabien Roussel qui a été au préfet du Finistère, Pierre Laurent, et plusieurs autres élus communistes du Finistère), la fédération du Finistère du PCF, la section de Morlaix du PCF, avec les associations de défense des droits humains, de nombreux élus du territoire de tous bords politiques (Maires, Sénateurs, Député-e-s, conseillers municipaux – départementaux - régionaux) qui ont demandé la régularisation de J. par lettre au préfet, des citoyens, ensemble nous demandons que cesse dès à présent le matraquage de l’État et des préfets contre nos camarades persécutés dans leur pays et arrivant en Europe au péril de leur vie.
J. se rendra à Rennes le 12 Août prochain à 11 h . Il a fait un recours au tribunal administratif (3 contour de la Motte) contre le refus du titre de séjour assorti d’une OQTF (obligation de quitter le territoire Français) qu'il reçu.

Un co-voiturage est organisé au départ de Morlaix à 8 h, à l'ancien lycée de Kernéguès.

Pour plus de renseignements: comitesoutienj@laposte.net
Soyons présents nombreux pour soutenir J. afin qu'il puisse vivre enfin la vie d'un jeune morlaisien
de son âge !

Le PCF 29 appelle à soutenir un jeune ressortissant ivoirien vivant depuis plus de 2 ans à Morlaix menacé d'une reconduite à la frontière en étant présent avec lui au tribunal administratif de Rennes le 12 août 2019 à 11h. Un co-voiturage est prévu à 8h à Morlaix
Partager cet article
Repost0
7 août 2019 3 07 /08 /août /2019 06:16
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Prise de parole de Christian Collimard, animateur du Mouvement de la paix dans le Sud Finistère et du CIAN 29

Prise de parole de Christian Collimard, animateur du Mouvement de la paix dans le Sud Finistère et du CIAN 29

Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
COLLECTIF  29 (cian29*) Pour l'Interdiction des Armes Nucléaires
Le cian29 initié par le mouvement de la paix et l'université européenne de la paix regroupe une quinzaine d'associations et organisations syndicales et politiques du département dont la fédération 29 du PCF.
 
En 1945, les bombardements d'HIROSHIMA et NAGASAKI ont fait la preuve de la barbarie de l'usage des bombes atomiques. Crimes contre l'Humanité qui ont fait plus de 300 000 victimes.
 
Ce MARDI 6 AOÛT, ils s'en sont souvenus et ont dit : STOP AU PÉRIL CRIMINEL
 
Il y a mieux à faire que de financer le gâchis des militarisations de nos territoires et d'en faire des cibles oh combien dangereuses
 
Ni en Presqu'île de Crozon
Ni en rade de Brest
Ni ailleurs...
PLUS UNE SEULE BOMBE NUCLÉAIRE
 
La France doit signer le traité d'interdiction des armes nucléaires voté le 7 juillet 2017 à l'ONU
 
Ils se sont retrouvés à 10h face à la stèle de la résistance au Menez Hom près de la chapelle Sainte-Marie du Menez Hom puis ont entrepris l'ascension du Menez Hom. Christian Collimard a pris la parole au sommet pour le CIAN 29 et un pique-nique avec des chansons de Claude Couamme a eu lieu au retour près de la chapelle.
Bravo à ces résistants contre le péril extrême des armes nucléaires et de la politique de prolifération nucléaire cautionnée et mise en œuvre par la France. Au côté de militants du Mouvement de la Paix, de l'Université européenne de la paix, régionalistes, écologistes, plusieurs militants finistériens du PCF étaient présents, comme d'habitude, dont Daniel Laporte, militant bien connu de Carhaix, qui nous a livré ce beau reportage photo.
 
Merci à lui!
 
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Le jour anniversaire de la destruction de Hiroshima, rassemblement pour l'interdiction des armes nucléaires au Menez Hom le 6 août 2019 à l'initiative du Comité pour l'interdiction des armes nucléaires finistérien (CIAN 29) - reportage photo de Daniel Laporte
Partager cet article
Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 07:11
Rassemblement au Menez Hom en 2015 pour l'interdiction des armes nucléaires  (photo Le Chiffon Rouge)

Rassemblement au Menez Hom en 2015 pour l'interdiction des armes nucléaires (photo Le Chiffon Rouge)

Rassemblement au Menez Hom en 2015  pour l'interdiction des armes nucléaires (photo Le Chiffon Rouge)

Rassemblement au Menez Hom en 2015 pour l'interdiction des armes nucléaires (photo Le Chiffon Rouge)

COLLECTIF  29 (cian29*) Pour l'Interdiction des Armes Nucléaires
 
En 1945, les bombardements d'HIROSHIMA et NAGASAKI ont fait la preuve de la barbarie de l'usage des bombes atomiques.
 
Ce MARDI 6 AOÛT, SOUVENONS NOUS et REDISONS: STOP AU PÉRIL CRIMINEL !
 
Aujourd'hui, soutenons les acteurs du progrès humain qui veulent que les richesses disponibles soient consacrées au bonheur de toutes et tous.
 
Il y a mieux à faire que de financer le gâchis des militarisations de nos territoires et d'en faire des cibles oh combien dangereuses
 
Ni en Presqu'île de Crozon
Ni en rade de Brest
Ni ailleurs...
PLUS UNE SEULE BOMBE NUCLÉAIRE
 
La France doit signer le traité d'interdiction des armes nucléaires voté le 7 juillet 2017 à l'ONU.
 
CLAMONS CE MESSAGE
 
MARDI 6 AOUT
à partir de 10h au MENEZ-HOM
Au programme :
10h : RDV à la stèle de la résistance
face à la chapelle de Sainte-Marie du Menez-hom
Départ de la montée pour la paix 
11h : Rassemblement et prise de paroles au sommet
12h30 : Pique-nique partagé, animations...
 
Le cian29 initié par le mouvement de la paix et l'université européenne de la paix regroupe une quinzaine d'associations et organisations syndicales et politiques du département dont la fédération 29 du PCF.
 
Lire aussi:
Collectif finistérien pour l'interdiction des armes nucléaires:  rassemblement du 6 août, 10H, au Menez Hom en souvenir des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki
Collectif finistérien pour l'interdiction des armes nucléaires:  rassemblement du 6 août, 10H, au Menez Hom en souvenir des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki
Partager cet article
Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 07:00
Les militants communistes finistériens présents au Festival du Bout du Monde à Crozon pour annoncer la fête de l'Humanité 2019
Les militants communistes finistériens présents au Festival du Bout du Monde à Crozon pour annoncer la fête de l'Humanité 2019
Les militants communistes finistériens présents au Festival du Bout du Monde à Crozon pour annoncer la fête de l'Humanité 2019

Les militants communistes finistériens, Christian Beaumanoir, Gilbert Sinquin, Glenn Le Saoût, Paul Paimbeni, Maxime Paul, étaient présents au Festival du Bout du Monde à Crozon le samedi 4 août pour faire la promotion de la fête de l'Humanité et vendre la vignette bon de soutien. (Avec une customisation des verres)

Ils ont aussi battu le rappel pour la fête de l'Humanité aux Jeudis du Port à Brest il y a 10 jours.

Photos Glenn Le Saoût

Les militants communistes finistériens présents au Festival du Bout du Monde à Crozon pour annoncer la fête de l'Humanité 2019
Les militants communistes finistériens présents au Festival du Bout du Monde à Crozon pour annoncer la fête de l'Humanité 2019
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2019 5 26 /07 /juillet /2019 07:53
Élise Foliot présente un portrait de son père. (Le Télégramme/Delphine Tanguy)

Élise Foliot présente un portrait de son père. (Le Télégramme/Delphine Tanguy)

À 89 ans, Élise Foliot a eu tout le loisir de mesurer que le temps passe. Mais sa mémoire est encore vive au souvenir de son père Alain Signor, instituteur et militant communiste, entré dans la Résistance avant de devenir député du Finistère.

Une rue de Pont-l’Abbé porte son nom. « Ce n’est pas lui qui l’a demandé. C’était après sa mort », s’empresse de préciser Élise Foliot, sa fille, qui souhaite raviver le souvenir de son père, un homme intègre, trop tôt disparu à l‘âge de 65 ans.

« C’était un homme très simple qui a passé une grande partie de sa vie à Pont-l’Abbé où il est né et qui a fait deux mandats de député », expose cette dernière qui tient à effectuer ce devoir de mémoire avant d’elle-même disparaître. « Il était instituteur et il a été arrêté dans sa classe, devant ses élèves, par la police pétainiste, avant que les Allemands n’arrivent, puis interné à l’île d’Yeu. N’avait-il pas le droit d’avoir ses idées comme tout un chacun ? », s’interroge encore aujourd’hui la vieille dame à propos de ce père qui a créé une section des jeunes communistes en 1924 à Pont-l’Abbé et a adhéré au PCF en 1927.

Depuis l’âge de 20 ans, il était communiste et nous, sa femme et ses quatre filles, on a dû se cacher.

Il rejoint La Résistance en zone sud

 

« Depuis l’âge de 20 ans, il était communiste et nous, sa femme et ses quatre filles, on a dû se cacher », se souvient Élise. Révoqué de son poste d’instituteur par le régime de Vichy le 28 octobre 1940, il rejoint les rangs de la Résistance en zone sud après s’être évadé du camp de Saint-Augeau, dans le Cantal. « Nous étions seules, ma petite mère et ses quatre filles. Il a bien fallu qu’on nous accueille quelque part. La résistance était déjà organisée et s’est occupée de nous trouver une famille, ma sœur aînée et moi, à Plougonvelin, dans une ferme. En Bretagne il y avait des gens vraiment bien, raconte Élise avec émotion. J’avais 10-11 ans et pendant une année, on n’est pas allé à l’école. Une fois les vacances finies, on faisait attention de ne pas faire de bruit pour que les gens ne posent pas de question sur notre présence. Il y avait de la délation », complète celle-ci qui avait 15 ans à la Libération et sa sœur Monique 17 ans. Sa mère s’était quant à elle réfugiée avec les deux plus jeunes chez sa sœur dans le 14e arrondissement de Paris.

 

Un séjour de six mois en URSS

 

« Il a repris ses fonctions d’instituteur après la guerre, à Issy-les-Moulineaux puis à Brest, et il a enseigné jusqu’à sa retraite. C’est à ce moment-là qu’il a commencé à écrire sur son Pays bigouden qu’il adorait avant tout », raconte encore Élise à propos de son père qui est l’auteur d’un livre sur la révolution à Pont-l’Abbé. Elle se souvient également de son séjour en URSS, accompagné de sa femme. « C’est ma grand-mère bigoudène qui est venue s’occuper des quatre filles à Issy-les-Moulineaux ». Une grand-mère qui tenait un commerce de bières, boissons gazeuses et confiserie au n° 5 de la rue Lamartine à Pont-l’Abbé avec son fils Pierre. « Il est resté six mois là-bas et il a vu des choses qu’il n’aurait pas dû voir mais il ne pouvait pas rester sans parler », ajoute Élise. Il séjourna à Moscou de septembre 1945 à mars 1946 comme correspondant de l’Humanité et représentant du PCF et milita après son retour en France au sein de l’association France URSS.

 

Un député très actif

 

« Le 10 novembre 1946, Alain Signor fut élu député du Finistère en troisième position sur la liste « d’Union républicaine et résistante », avec Pierre Hervé et Gaby Paul. Lors de ses mandats, il fut membre des commissions de l’agriculture (1946-1947), de l’Éducation nationale (1949-1951), et surtout de la Marine marchande et des pêches (1946-1951). À la Chambre, il fut très actif : défense des agriculteurs, des pêcheurs, des normaliens et des écoles normales dont il devint le spécialiste, tout en protestant contre la guerre d’Indochine » détaille le site internet « Guerre et résistance en Pays bigouden » créé en 2016 par trois enseignants à la retraite dont Jean Kervision, ancien instituteur qui a connu la rafle du 12 août 1944. « Signor fit partie des 26 membres (15 titulaires et 11 suppléants) écartés lors du XIIe Congrès du PCF en avril 1949. Ses liens avec Charles Tillon inquiétaient la direction du PCF », apprend-on également sur ce site dédié aux anciens résistants


Le Télégramme, 25 janvier 2019 - Delphine Tanguy
Alain Signor avec Pierre Le Rose, Rol-Tanguy et Paul Le Gall et des résistantes du Pays Bigouden à une fête de la Bretagne dans les années 50

Alain Signor avec Pierre Le Rose, Rol-Tanguy et Paul Le Gall et des résistantes du Pays Bigouden à une fête de la Bretagne dans les années 50

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 07:16
Vendredi à l'espace Bretagne de la fête de l'Huma: Fest Noz avec le duo Youen Le Quintrec (accordéon diatonique) Judicaël Le Corre (bombarde, clarinette, saxophone)

Vendredi à l'espace Bretagne de la fête de l'Huma: Fest Noz avec le duo Youen Le Quintrec (accordéon diatonique) Judicaël Le Corre (bombarde, clarinette, saxophone)

Au-delà même du Brestois Miossec, invité vedette de la Grande Scène, les Bretons feront souffler leur vent musical d'ouest à La Courneuve!

Fête de l'Humanité, vendredi 13 septembre en soirée sur l'Espace Bretagne de la fête de l'Humanité. après son inauguration à 17h30 par Patrick Le Hyaric et Lassana Bathily aura lieu le traditionnel Fest Noz avec le duo Youen Le Quintrec (accordéon diatonique) Judicaël Le Corre (bombarde, clarinette, saxophone) puis les chemises à fleurs du groupe TRUNK (5 musiciens) Une belle ambiance en perspective! Le lendemain, samedi 14 septembre, toujours sur l'espace Bretagne, ce sera le très beau groupe pop celtique Edmée and the Flyroots qui donnera de la voix. Avec le groupe Callipyge.

Les 4 fédérations de la Bretagne administrative, Côtes-d'Armor, Finistère, Morbihan, Ille-et-Vilaine, animent l'espace Bretagne, cette année avec les Bretons de Paris.

Des débats sont prévus:

- Samedi 14 septembre, 17h30: débat sur les enjeux du féminisme animé par les Jeunesses Communistes

- Dimanche 15 septembre, 11h: débat Santé avec l'atelier citoyen Santé-Bretagne du PCF

 Edmée and the Flyroots

Edmée and the Flyroots

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 06:15
une programmation musicale de qualité, un tarif imbattable pour une fête accessible à 28 euros. Magali Bragard une programmation musicale de qualité, un tarif imbattable pour une fête accessible à 28 euros. Magali Bragard

une programmation musicale de qualité, un tarif imbattable pour une fête accessible à 28 euros. Magali Bragard une programmation musicale de qualité, un tarif imbattable pour une fête accessible à 28 euros. Magali Bragard

Fête de l’humanité. Le rendez-vous de tous les combats
Lundi, 22 Juillet, 2019

ADP, Ceta, retraites… à La Courneuve, en septembre, l’occasion est donnée de répondre coup pour coup à Macron, en plus de se mobiliser pour l’avenir de la planète.

 

Un petit miracle a lieu tous les ans à la mi-septembre, à La Courneuve. Venues de toute la France et du monde entier, près de 500 000 personnes s’y retrouvent pour mener les combats indispensables à la construction d’un monde meilleur. Ce petit miracle s’appelle la Fête de l’Humanité. Devant la destruction de notre environnement, elle sera bien évidemment l’occasion de mener le combat pour sauver la planète. « Nous qui sommes des révolutionnaires, nous n’allons pas laisser nos enfants et nos petits-enfants vivre moins bien que nous ! » a lancé, jeudi, Patrick Le Hyaric, lors du rendez-vous organisé place de Stalingrad, à Paris, qui a permis de vendre de nombreux bons de soutien à l’Humanité donnant droit d’accès à sa fête. Pour le directeur du journal fondé il y a 115 ans par Jean Jaurès, tout est à revoir pour sauvegarder « la qualité de l’air qu’ils respirent et de l’eau qu’ils boivent ». Car le gouvernement, en nommant Élisabeth Borne ministre de la Transition écologique, vient d’envoyer le pire signal possible. Celle « qui a déjà démantelé la SNCF et qui a désormais pour seule mission de démanteler EDF » ne fera qu’accélérer la chute, prévient Patrick Le Hyaric.

La Fête de l’Humanité doit donc servir de tremplin. D’abord contre le Ceta, qui sera voté cette semaine à l’Assemblée nationale mais devra passer devant le Sénat en novembre. « Une grande mobilisation peut d’ici là voir le jour partout dans le pays », espère le parlementaire PCF Pierre Laurent, présent jeudi. Et la campagne contre le traité de libre-échange avec le Canada, qui va contourner les normes sociales, sanitaires et environnementales de l’Union européenne sans respecter l’accord de Paris sur le climat, ne sera pas la seule.

un rendez-vous primordial pour assurer l’avenir du journal

Car la Fête sera aussi l’un des grands rendez-vous prévus contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). « Plus de 538 000 personnes ont déjà signé pour obtenir l’organisation d’un référendum alors que le gouvernement fait tout pour freiner le mouvement. Nous pouvons passer le million de signatures pendant la Fête de l’Humanité », a rappelé, jeudi, Fabien Gay. « Ce serait un coup extraordinaire porté au gouvernement », ajoute Patrick Le Hyaric. Et un formidable frein porté à son entreprise de « destruction systématique » de toutes les conquêtes obtenues de haute lutte. La réforme des retraites, par exemple. L’espérance de vie en bonne santé recule ? Rien à faire ! À l’âge légal, fixé à 62 ans, pourrait s’ajouter un « âge pivot » à 64 ans. « Autant nous dire franchement qu’on est en train de reculer l’âge de départ ! » alerte le directeur de l’Humanité, qui veut que la Fête soit un grand rendez-vous pour « reconstruire la gauche » et combattre la Macronie. La lutte pour des jours heureux passe aussi par un moment de joie en lui-même. Avec une programmation musicale de qualité, accessible pour 28 euros. Un tarif imbattable : la Fête est tout simplement le moins cher de tous les festivals. Patrick Le Hyaric invite les chevilles ouvrières de la Fête à vendre 10 000 bons de soutien supplémentaires d’ici au 30 juillet. Car, avant de mener tous les combats qui attendent la Fête, il faut remporter celui de sa tenue. « Nous devons payer par avance nombre de frais, nous n’avons pas le droit d’émettre quelques dettes que ce soit, vu notre situation », insiste le directeur. « Réussir une belle Fête » constitue de plus un rendez-vous primordial pour assurer l’avenir d’un journal « extrêmement précieux ». « Ne relâchons pas l’effort, vous allez le faire avec brio », a conclu Patrick Le Hyaric devant les militants présents.

Aurélien Soucheyre
l n'y a pas que la Grande Scène (même si notre stand se trouve à côté) à la Fête de l'Huma ! Voici le programme de la petite scène (anciennement appelée Scène du Nord), avec un plateau vraiment très sympa tout au long des trois jours... Et l'on attend avec impatience la programmation de la Scène Zébrock !

l n'y a pas que la Grande Scène (même si notre stand se trouve à côté) à la Fête de l'Huma ! Voici le programme de la petite scène (anciennement appelée Scène du Nord), avec un plateau vraiment très sympa tout au long des trois jours... Et l'on attend avec impatience la programmation de la Scène Zébrock !

Fête de l'Humanité. Le rendez-vous de tous les combats (L'Humanité, Aurélien Soucheyre, 22 juillet 2019)

Vous pouvez acheter votre vignette bon de soutien ouvrant l'accès aux 3 jours de fête auprès des militants communistes de votre commune ou de votre territoire à 28€ au lieu de 40€ . 400 vignettes militantes sont en vente dans le Finistère, la vente étant assurée par les sections du Parti Communiste et par la fédération du Finistère du Parti Communiste.

Renseignements: federation@29.pcf.fr - 06 20 90 10 52

Vous pouvez aussi participer comme bénévole au stand du Finistère de la fête de l'Huma en travaillant au moins 3 heures/jour et en pouvant planter votre tente derrière le stand et vivre la fête de l'Humanité, plus grand festival politique, culturel et artistique de France, de l'intérieur. Une soixantaine de bénévoles, militants, sympathisants, sont déjà inscrits sur le stand du Finistère 

Renseignements: federation@29.pcf.fr - 06 20 90 10 52

Une envie de vivre un moment intense, suspendu et aérien de fraternité, de fête et de joie dans une ville provisoire de militants dédiée à l'Humain d'abord et aux idéaux de la gauche et de l'internationalisme, envie de participer pendant 3 jours aux concerts de Aya Nakamura, Soprano, Shaka Ponk, Marc Lavoine, Eddy de Pretto, Paul Kalkbrenner, Sporano, Youssou NDour, Kassav", Les Negresses Vertes, Miossec, Aziz Sahmaoui, pour un prix défiant toute concurrence, participer à des débats politiques passionnants, fraterniser avec des militants, français ou étrangers, devenir communiste pour apporter sa pierre à l'édifice d'une autre société et commencer par l'humaniser ici et maintenant etc?? C’est le 13-14-15 septembre lors de la 84 ème fête de l’Humanité au parc Georges Valbon de la Courneuve. 40€ par internet et 28€ avec les militants ! Alors n’hésitez plus!

Il y a encore une expérience plus riche que d'y aller en simple visiteur, c'est d'être bénévole dans un stand, en l'occurrence celui du Finistère, et d'y travailler quelques heures chaque jour avec la possibilité de camper derrière le stand. Contact, renseignements et inscription : Ismaël Dupont: dupont.ismael@yahoo.fr / 06 20 90 10 52

Les militants finistériens vendront la vignette sur plusieurs marchés tout au long de l'été et pendant les festivals d'été (Vieilles Charrues à Carhaix, Bout du monde à Crozon, fête du Bruit, Astropolis...). 

Voir aussi les photos des dernières années:

A la fête de l'Huma sur le stand du PCF Finistère, que de fraternité et de plaisir partagé!

A la fête de l'Huma 2017, sur le stand du Finistère, supplément de photos

Stand du Finistère – Fête de l'Humanité 2019 -

13-14-15 septembre – Parc départemental de la Courneuve

 

Inscriptions Bénévoles

Les 13, 14 et 15 septembre 2019 se déroulera la Fête de l'Humanité au Parc Départemental de La Courneuve. Le programme est à découvrir sur le site : https://fete.humanite.fr/-Programme-27-

Comme lors de chaque édition, le stand de la Fédération du Finistère sera présent sur la Place de Bretagne, à côté des autres fédérations bretonnes, des bretons de Paris, des Cheminots… Non loin de la Grande Scène.

Avec son restaurant qui propose le fameux Kig ha Farz du Nord Finistère, la Saucisse de Molène fumée aux algues, ses huîtres et autres spécialités, il est un lieu incontournable de la fête pour les gastronomes.

Son bar est aussi un lieu de rencontres, de fraternité, de convivialité, entres deux concerts, entre deux débats organisés sur l'espace consacré place de Bretagne. Les soirées y sont animées, chantantes… La bonne humeur et la camaraderie sont de mises.

Pour le bon fonctionnement du stand, la commission « Fête de l'Humanité » de la Fédération PCF 29 travaille depuis plusieurs mois déjà à la réussite de cette nouvelle édition. Celle de 2018 fut exceptionnelle avec des bénéfices indispensables à la réussite de nos luttes politiques et à la survie de notre journal : L'Humanité. En 2019, transformons l'essai, et faisons mieux !

Pour le bon fonctionnement du stand, nous avons besoin de 80 bénévoles environ. Une solide équipe est déjà constituée, mais elle a besoin d'être renforcée par de nouvelles forces. Une nouvelle relève dynamique pour que vive le stand du PCF 29 à la Fête de l'Humanité.

Tu trouveras ci-joint le bulletin d'inscription en tant que bénévole sur notre stand. Nul besoin d'être adhérent au PCF, juste l'envie, la motivation, la profonde conviction que le partage, dans ce monde, est une nécessité humaine et fraternelle. Vivre la fête autrement, partager des moments uniques avec les camarades réunis sur le stand, se loger sur place, pouvoir manger à moindre coût, assister aux concerts, participer aux débats, vivre sa fête tout simplement… Vivre une parenthèse qui marque chaque militant, chaque participant. Voilà ce que nous proposons.

Pour que cette fête existe, nous avons besoin de vous : 3 heures de bénévolat par jour au moins , 9 heures au total sur les trois jours pour ceux qui restent trois jours. Vous pouvez répartir selon vos envies sur le planning, selon votre savoir-faire, vos compétences, mais aussi selon vos souhaits d'apprendre, d'aider… Chaque poste est déterminant, chaque tranche horaire est importante !

Tu trouveras ci-joint le bulletin d'inscription, à retourner avant le 15 août 2019, à la Fédération PCF 29, à Ismaël Dupont, dupont.ismael@yahoo.fr, ou à Yoann Daniel, yoann.daniel@outlook.fr - federation@29.pcf.fr

Pour information, l'hébergement ne peut se faire qu'en tente individuelle derrière l'espace du stand. Les places en tente collective sont distribuées à la discrétion de la commission selon les besoins. Il est aussi possible de dormir sur un matelas sous la tente restaurant pour assurer la sécurité du stand.

Yoann Daniel  et Ismaël Dupont pour le PCF Finistère

Lien Page Facebook Stand du Finistère - Fête de l'Huma 2019

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011