Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 12:01
Le Pen n'était pas la bienvenue à Brest - 200 personnes pour dire non à Marine Le Pen (Ouest-France, 30 janvier 2020)

Article Ouest-France, 30 janvier 2020

Brest. 200 personnes pour dire non à Marine Le Pen

Ils se sont rassemblés à 12 h 30 dans le centre-ville de Brest (Finistère). Soit trois heures avant la venue de la leader du Rassemblement national, Marine Le Pen, pour officialiser la candidature de Renée Thomaïdis aux municipales.

À 12 h 30, rendez-vous était pris pour un pique-nique devant l’hôtel Continental du centre-ville de Brest (Finistère), à l’appel de 18 organisations syndicales et politiques.

Trois heures plus tard, dans l’établissement en question, Marine Le Pen devait présenter officiellement la candidate du Rassemblement national pour les élections municipales, Renée Thomaïdis.

Le pique-nique, peut-être à cause du temps, a tourné au traditionnel rassemblement avec prise de parole des différentes forces syndicales et politiques de gauche.

 

«Idées nocives»

Pour la CGT, Olivier Pichon a été le premier à s’exprimer. « Quand nous avons appris que Marine Le Pen était à Brest aujourd’hui, on a pensé qu’il était nécessaire de dénoncer la présence de quelqu’un que nous ne souhaitons pas voir à Brest, compte tenu des idées nocives et dangereuses qu’elle porte », a-t-il indiqué.

 

Plusieurs représentants d’organisations syndicales et politiques ont aussi pris la parole. «En six ans, pas un Brestois n’a vu le FN», a notamment lancé Pierre-Yves Cadalen, tête de liste LFI aux élections municipales.

Peu après 14 h 30, une centaine de personnes étaient toujours présentes devant le Continental. Les policiers aussi, barrant l’accès à l’hôtel.

Face à face entre policiers et manifestants

 

 

 

Vers 16 h, les policiers font face aux manifestants, devant la permanence départementale du Rassemblement national.

Le Pen n'était pas la bienvenue à Brest

 

Le Pen a du déplacer le lieu de sa conf de presse à  Brest, en effet, vive réaction unitaire de 18 orgas politiques et syndicales de gauche, 250  manifestant.e.s qui dénoncent les menace du RN contre les militant-e-s :

 "Au pouvoir, nous les mettrons hors d'état de nuire" écrit dans la presse le RN par la voix de son porte-parole Gilles Pennelle. 

Les orgas vont réagir ensemble en s'adressant au Procureur de la République contre ces menaces inacceptables.

200 personnes réunies ce jeudi à Brest avant la venue de Marine Le Pen, la conférence de presse déménagée

 Le Télégramme >>>>>
 

Brest. 200 personnes pour dire non à Marine Le Pen

 Ouest-france >>>>>>

 

-------------------------------------------

 

Le Pen n’est pas la bienvenue à Brest

Alors que Marine Le Pen tiendra une conférence de presse jeudi 30 janvier à Brest, pour lancer la campagne de sa liste aux municipales, 17 organisations syndicales, politiques et associatives (*) appellent à un pique-nique antifasciste à 12h30, square de la Tour d’Auvergne (devant l'hôtel Continental).

Au moment où le mouvement social mène un combat pour le retrait du projet de réforme des retraites, les organisations signataires appellent les Brestoises et les Brestois à dénoncer les mensonges du RN qui stigmatise les immigrés alors que le véritable problème de notre pays relève fondamentalement du partage des richesses

(*)Alternative UBO, UL CGT Brest, CNT, Ensemble, EELV, FSU, FI, Génération S, LDH, MRAP, NPA, PCF, PS, Solidaires 29, UCL, UDB, VISA 29.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 05:09
Retraites. L’université Rennes 2 prend position contre la réforme et suspend les cours… étonnant

Le conseil d’administration de Rennes 2 prend officiellement fait et cause contre la réforme des retraites du gouvernement. La direction décide aussi de suspendre les cours et les contrôles continus ce mercredi 29 janvier, jour de mobilisation nationale. Une prise de position politique qui interroge.

Le conseil d’administration de l’université de Rennes 2 dit clairement son opposition au projet de loi de réforme des retraites porté par le gouvernement. Réuni le vendredi 24 janvier, il a adopté une motion pour faire valoir cette opposition. Et l’a rendu publique ce mardi 28 janvier.

« Cette réforme vise à mettre à mal le système par répartition et de solidarité entre les générations fondement de notre état social depuis la libération, poussant notamment les cadres et professions intermédiaires à se tourner vers des offres de capitalisation privées. Cette réforme aura des effets très concrets pour les personnels et étudiants de notre université. En passant des dernières meilleures années pour la base de calcul des pensions à la prise en compte de l’intégralité de la carrière du job étudiant à l’emploi fixe, elle pérennise la précarité subie pendant nos études » , argumente notamment le conseil d’administration, présidé par le président de l’université et composé notamment de 16 enseignants-chercheurs et personnels, de 6 représentants des étudiants et de 8 personnalités extérieures à l’établissement.

« On suspend les cours pour éviter les blocages »

En parallèle, et « dans le cadre d’un appel à mobilisation nationale », la direction de l’université annonce « suspendre les cours et les contrôles continus » ce mercredi 29 janvier, sur les trois campus de l’université (Villejean, La Harpe et Mazier).

« Je suspends les cours pour éviter les blocages. Si je les autorise, j’ai un blocage de l’université plusieurs jours d’affilée, justifie le président Olivier David. Il y a un appel à bloquer des organisations étudiantes pour demain, mercredi, jeudi et vendredi. C’est ce que les gens ne comprennent pas. »

Et sécuriser le site ? « Techniquement, c’est impossible vu le nombre d’entrées et sorties. Tout le monde peut rentrer et sortir comme il veut, indique le service de communication de l’université. On ne peut pas fermer le site. C’est ce qu’on a beaucoup de mal à faire comprendre au public. »

(...) 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 17:20

Marine Le Pen n’est pas la bienvenue à Brest

Alors que Marine Le Pen tiendra une conférence de presse jeudi 30 janvier à Brest, pour lancer la campagne de sa liste aux municipales, 17 organisations syndicales, politiques et associatives (*) appellent à un pique-nique antifasciste à 12h30, square de la Tour d’Auvergne (devant l'hôtel Continental).

Au moment où le mouvement social mène un combat pour le retrait du projet de réforme des retraites, les organisations signataires appellent les Brestoises et les Brestois à dénoncer les mensonges du RN qui stigmatise les immigrés alors que le véritable problème de notre pays relève fondamentalement du partage des richesses

(*)Alternative UBO, UL CGT Brest, CNT, Ensemble, EELV, FSU, FI, Génération S, LDH, MRAP, NPA, PCF, PS, Solidaires 29, UCL, UDB, VISA 29.

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 16:27

Jeudi Rouge 30 janvier, organisé pour le Réseau Partage des Savoirs du PCF.

 

JEUDIS ROUGES

comprendre, agir, risposter

Espace Benoîte Groult

 

3, avenue du Coat Kaër - 29300 Quimperlé

 

Jeudi 30 janvier 2020, 18 h 30

Salle ISOLE

3ème de la saison 2019/2020 et second du cycle La Bretagne en vrai.

La Bretagne en vrai, loin des cartes postales, d'une région en carton pâte dont on nous rebat les oreilles.

Loin des plages, du farniente,des menhirs, des calvaires...

Tiens au fait en parlant de calvaires qu'en est il des cohortes de travailleurs pauvres, des exclus, des réfugiés, de la misère dans notre département ?

Loin de nous l'idée de dresser un tableau apocalyptique mais d'aborder avec des spécialistes un sujet généralement ignoré ou à tous le moins minimisé.

Nous avons  invité pour présenter ce dossier et en débattre des représentants de deux assocations reconnues au plan national et départemental, le Secours Populaire Français et le Secours Catholique.

 

Le détail de la soirée -Précarité, pauvreté, exclusion, un autre visage de nos territoires

Regards croisés du

 

Secours Catholique

Isabelle Biseau présidente de la délégation départementale et Ludovic Raulin délégué diocésain

et du Secours Populaire Français

Françoise Le Lann et Yves Guiriec membres du comité départemental.

 

Plus d'information contactez:pcfpaysdequimperle@gmail.co

Organisé par le réseau d'initiatives « partage des savoirs » du PCF en Bretagne sud

 

Jeudi 30 janvier - Jeudi Rouge du réseau partage des savoirs du PCF à Quimperlé avec des bénévoles du Secours Catholique et du Secours Populaire
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 16:42
Ismaël Dupont est secrétaire départemental du PC finistérien. (Photo Le Télégramme)

Ismaël Dupont est secrétaire départemental du PC finistérien. (Photo Le Télégramme)

Le Télégramme, Jean-Luc Padellec, 26 janvier

Dans le Finistère, le Parti communiste comptait 40 élus municipaux durant ce mandat. Il ambitionne d’en avoir davantage au sortir des prochaines municipales, comme l’explique Ismaël Dupont, son secrétaire départemental.

Que pèse aujourd’hui le Parti communiste dans le Finistère ?

En 2019, on a accueilli 75 nouveaux camarades, dont 15 mutations d’un autre département. La fédération compte aujourd’hui 900 adhérents. Face à la guerre sociale imposée par Macron, les gens, et notamment des syndicalistes, trouvent le besoin de s’engager politiquement, pour retrouver un débouché.

Quelle a été votre stratégie pour les municipales ?

Cela n’a pas été possible partout, mais notre volonté a été de travailler à l’union de la gauche. Si l’on veut résister au Front national et à la droite traditionnelle ou de type macroniste, c’est la seule option. Sur des projets locaux, cette union est beaucoup plus facile à réussir que sur la politique nationale. Dans beaucoup de villes du département, comme Brest, Quimper, Landerneau, Morlaix, Le Relecq-Kerhuon, le pays bigouden, Carhaix, on sera donc présents sur des listes de gauche, et c’est aussi le cas dans plusieurs petites communes qu’il ne faut pas négliger. On aura aussi deux têtes de listes d’Union de la gauche avec Christian Carduner à Scaër et Martine Carn à Plougonven.

Combien d’élus visez-vous ?

Sur le mandat 2014-2020, on avait une quarantaine d’élus dans le département, et on espère en avoir davantage après les municipales, car on a plus de gens en position éligible sur les listes. C’est notre ancrage et notre lien avec la population qui se joue dans cette échéance. Avoir des élus, c’est pouvoir accéder à l’information, et être en capacité de mobiliser les citoyens sur des thèmes qui nous sont chers comme la défense des services publics. Les élus communistes sont aussi utiles pour faire que les classes populaires ne soient pas les oubliées des programmes de gauche. Actuellement, il y a une tendance forte, et on s’en félicite, au verdissement des programmes, mais il ne faut pas oublier les thématiques sociales.

(...)  Une liste d’union reste une affaire de compromis. Globalement, là où l’on propose des candidats sur les listes, nos propositions sur la gratuité des transports pour les moins de 18 ans sont sérieusement mises à l’étude. On porte aussi des exigences fortes sur l’élargissement des tarifications solidaires dans les cantines ou les centres aérés, ou la mise en place de centres de santé publics pour lutter contre la désertification médicale.

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 16:36
Photo Ouest-France: Delphine Alexandre, candidate à Lorient, Philippe Jumeau, secrétaire départemental 56 et Alexandre Rault, secrétaire de la JC 56

Photo Ouest-France: Delphine Alexandre, candidate à Lorient, Philippe Jumeau, secrétaire départemental 56 et Alexandre Rault, secrétaire de la JC 56

Lorient. Le secrétaire départemental du PCF plaide pour « un autre modèle de société »

Ouest-France 26 janvier 2020

Philippe Jumeau, secrétaire départemental du PCF, a présenté ses vœux, samedi. Un plaidoyer pour un autre modèle de société.

Le Parti communiste célèbre son centenaire cette année. Phillippe Jumeau, secrétaire départemental, s’en est largement fait l’écho en présentant les vœux de la fédération à la soixantaine de militants, réunis samedi à Lorient. L’occasion d’insister sur « l’idéal communiste » et son projet de société « au service de l’être humain et de la planète, d’une société fraternelle et solidaire. »

« Le même besoin de justice sociale et fiscale »

Des vœux pour la paix dans le monde d’abord, dans un contexte international chahuté par « la folie guerrière de certains hommes d’État, de leur diplomatie de la gâchette et leur volonté de tension permanente ».

Des vœux marqués aussi par la fronde contre la réforme des retraites. « Personnels hospitaliers, enseignants, pompiers, policiers, étudiants, retraités, avocats, agriculteurs, fonctionnaires… Tous expriment avec force le même besoin de justice sociale et fiscale, de prise en compte de l’urgence sociale et écologique»

Pour Philippe Jumeau, « c’est tout simplement l’exigence d’un autre modèle de société qui grandit dans notre pays ».

Aussi, à la veille des municipales, fustige-t-il « Macron et ses sbires », appelant à élire « des listes de progrès ». En plaidant pour le rassemblement le plus large possible, pour que le 23 mars au matin « des majorités vraiment à gauche soient en responsabilité dans un grand nombre de communes et à l’agglomération de Lorient. »

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2020 6 25 /01 /janvier /2020 07:07
A coeur ouvert, le journal de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne, n°4, janvier 2020
A coeur ouvert, le journal de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne, n°4, janvier 2020
A coeur ouvert, le journal de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne, n°4, janvier 2020
A coeur ouvert, le journal de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne, n°4, janvier 2020

"A cœur ouvert", le n°4 du journal de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne, vient de sortir, avec un dossier sur les personnes âgées, l'aide à l'autonomie, l'invisibilisation des personnes âgées dépendantes et des personnels qui s'en occupent dans notre société, et un compte rendu du débat de la fête de l'Humanité Bretagne avec Marie-George Bufffet et Eric Frégona. Bientôt distribué sur les lieux de santé en Bretagne.

J'ai eu l'honneur et le plaisir d'en réaliser l'éditorial sur une question qui nous tient à cœur: la place des personnes âgées dans la société et les moyens qu'on consacre à l'accompagnement humain des personnes âgées en perte d'autonomie.

Pour aller voir le site internet de l'atelier citoyen santé du PCF Bretagne animé par Christiane Caro et quelques autres camarades, avec une activité d'une régularité et d'une qualité remarquables: http://croizat-pcf.blogspot.com/

Ismaël Dupont

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2020 5 24 /01 /janvier /2020 06:17
Le bac Blanquer : un bac local dans des conditions indignes. Une seule solution : l’annulation des épreuves de janvier. Conférence de presse commune à Rennes du SNES FSU avec les parents de la FCPE le 22 janvier.

Le bac Blanquer : un bac local dans des conditions indignes. Une seule solution : l’annulation des épreuves de janvier. Conférence de presse commune à Rennes du SNES FSU avec les parents de la FCPE le 22 janvier.

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2020 5 24 /01 /janvier /2020 06:00
Le samedi 25 janvier à l'auditorium Jean Moulin au Relecq-Kerhuon à 16h:  VŒUX du PCF Finistère
Voeux 2019 (photo Le Télégramme): Glenn Le Saoût, candidat finistérien aux Européennes sur la liste de Ian Brossat, Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF, Pierre-Yves Liziar, secrétaire de section du PCF Le Relecq-Kerhuon

Voeux 2019 (photo Le Télégramme): Glenn Le Saoût, candidat finistérien aux Européennes sur la liste de Ian Brossat, Ismaël Dupont, secrétaire départemental du PCF, Pierre-Yves Liziar, secrétaire de section du PCF Le Relecq-Kerhuon

Voeux 2019 du PCF au Relecq Kerhuon

Voeux 2019 du PCF au Relecq Kerhuon

Voeux 2019 du PCF au Relecq Kerhuon avec la représentation de "Bonsoir m'amour" de la troupe du Théâtre de la Corniche: spectacle sur la première guerre mondiale

Voeux 2019 du PCF au Relecq Kerhuon avec la représentation de "Bonsoir m'amour" de la troupe du Théâtre de la Corniche: spectacle sur la première guerre mondiale

Le samedi 25 janvier

à l'auditorium Jean Moulin au Relecq-Kerhuon à 16h

(haut lieu de l'éducation populaire au Relecq-Kerhuon où René Vautier a présenté ses films lors de festivals organisés par la municipalité communiste d'alors et où la fédération organise ses vœux depuis 3 ans, avec l'an passé une représentation théâtrale de "Bonsoir m'amour" du Théâtre de la Corniche et l'année précédente, en 2018, une projection de films de Ciné-Archives: Front populaire en Bretagne et à Paris, pêche dans le pays bigouden)

VŒUX du PCF Finistère

La Fédération du Finistère du Parti communiste français et la section PCF du Relecq-Kerhuon convient leurs adhérents, sympathisants, les responsables syndicaux et politiques de gauche, les associations de solidarité, à la présentation des vœux du Parti communiste en Finistère pour une année de résistance et de succès utiles à la cause de l'humanité, du progrès social, et de l'écologie. 

2019 a été une année de renforcement pour la fédération PCF du Finistère avec l'arrivée de 75 nouveaux adhérents (60 nouvelles adhésions, auxquelles s'ajoute 15 arrivées de camarades d'autres départements). 

En 2020, pour l'année de notre centenaire, grâce à notre activité, nos engagements et notre combativité, le dynamisme de nos campagnes municipales que nous espérons gagnantes dans le maximum de communes du département, nous voulons et pouvons tendre vers les 1000 adhérents dans notre département. 

16h10-16h35: Discours de la fédération du PCF (Ismaël Dupont) et de la section du Relecq-Kerhuon (Pierre-Yves Liziar) à partir de 16h

puis, comme le PCF a dans ses fondamentaux en même temps que l'effort de compréhension du réel, la défense de la classe ouvrière, et la transmission culturelle et l'éducation populaire au contact des créateurs:

Visionnage collectif d'un film "La réparation navale, paroles d'ouvriers" de Fréderic Chignac

Une co-production France Télévisions / VD Prod’, Via Découvertes Films 

échanges sur le film, et à partir de 18h, apéritif convivial offert par la section du Relecq-Kerhuon pour fêter une nouvelle année 2020 de luttes, marquant aussi, pour nous, les 100 ans du Parti communiste français.

Nous prendrons des dons des personnes qui le souhaitent qui le souhaitent à destination de la caisse de grève et de solidarité des cheminots et de la CGT.

Ils s'ajouteront aux dons que le PCF a déjà décidé de réaliser (500€ pour la section de Brest, 1000€ pour la fédération, d'autres sections s'apprêtent aussi à faire des dons)... 

Voir présentation du film:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/la-france-en-docs-0/reparation-navale-brest-paroles-ouvriers-1089739.html

Autrefois poumon économique de la ville de Brest, la réparation navale est aujourd’hui devenue plus confidentielle à force de crises économiques et de plans sociaux successifs. Et pourtant elle reste bien vivante. Nous partons à la rencontre de ce qu’il reste de ce monde méconnu du grand public. Un univers à part, démesuré, avec ses codes, son histoire et même son propre langage, que nous font découvrir Gérard, Rodolphe, Jean-Claude, ou encore Eric. Qu’ils travaillent sur des navires militaires ou civils, chez DCNS ou chez DAMEN, ces hommes ont tous en commun la passion du métier. Ils nous ouvrent les portes de leur univers et nous font découvrir, par leurs témoignages, ce qu’il reste de cette tradition, de cette culture ouvrière.

Le samedi 25 janvier à l'auditorium Jean Moulin au Relecq-Kerhuon à 16h:  VŒUX du PCF Finistère
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 14:11
Morlaix - Samedi 25 Janvier 2020: Journée Mondiale d'action contre la Guerre avec l'Iran et le respect  de l'accord sur le nucléaire iranien.

Samedi 25 Janvier 2020: Journée Mondiale d'action contre la Guerre avec l'Iran et le respect  de l'accord sur le nucléaire iranien.

 

Les actions illégales et irresponsables des USA et de L'Iran dans la période récente  illustrent bien la spirale de guerre qui peut se mettre en place à tout moment avec le risque d'embrasement général et de nouvelles guerres dévastatrices sur tout  le Moyen-Orient.

 L'urgence est à la mobilisation, et à mettre en place les moyens les plus appropriés : actions  publiques, tracts, rassemblements, etc..

 Appeler le  Président  de la République  pour qu'il agisse auprès des Nations- Unies pour relancer les discussions diplomatiques pour un règlement politique des conflits en cours, pour l'arrêt des  ventes d'armes à l'Arabie  Saoudite.
 Et surtout  pour la ratification du Traité d'Interdiction des armes nucléaires adopté à l'ONU le 7 Juillet 2017.
 Toutes et tous dans l'Action!!!

 Venez nombreux et passer le message à vos amis!
 Rassemblement le samedi 25/ 01 à 11H à Morlaix sur le parvis de la mairie
        "          et  le dimanche 26/01 à 11H  prés de l'Eglise St Louis à Brest

Le Mouvement de la Paix

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011