Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 06:30
Hommage à Margot Caudan à Plouhinec ce 24 novembre
Hommage à Margot Caudan à Plouhinec ce 24 novembre
Hommage à Margot Caudan à Plouhinec ce 24 novembre

C'était hier l'hommage à notre camarade Margot Caudan. Voici quelques photos partagées de cet hommage à Plouhinec par Delphine Alexandre.

"Vaillante centenaire, Margot Caudan tenait toujours le stand de Port-Louis à la fête de l’huma Bretagne. Nul doute que lors de notre prochaine fête, dans quelques jours, les camarades auront tous une pensée émue pour notre Margot, engagée de la première heure contre le fascisme et toute forme de tyrannie.
En 1935, elle s’était engagée auprès des jeunesses communistes, après avoir côtoyé les élèves juifs, échappés des pogroms, les allemands ayant fui le nazisme ou les italiens exilés du régime de Mussolini. Elle disait que son « entrée en résistance était le chemin normal ». Ce chemin l’a tout de même conduite plusieurs fois en prison, d’abord en 1940 pour son appartenance à l’UJFF ( union des jeunes filles de France), puis en 43 pour son activité d’agent de liaison, l’édition et la diffusion de tracts dans une imprimerie clandestine dont elle s’occupait avec son mari, Louis. Les interrogatoires laissent place à l’emprisonnement pendant plus d’un an. Libérée en août 44, elle contribue à la libération de Paris en assurant les liaisons entre les barricades.
Tout au long de sa vie, elle a continué à militer au sein du PCF mais également auprès des jeunes générations « pour l’avenir et parce que le danger fasciste ne s’est pas du tout effacé »…
En janvier 21, elle a reçu la légion d’honneur.
Aujourd’hui, le PCF est en deuil.
Pensées chaleureuses à sa famille, ses amis, aux camarades de la section de Port-Louis, de la fédé 56.
Nous perdons tous une grande dame.
Margot, tout mon respect.
Delphine Alexandre, présidente du groupe communiste au Conseil Régional de Bretagne, vice-présidente à la région Bretagne, élue communiste à Lorient"
 
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 07:22
Photo Ouest-France - La fédération du Finistère du parti communiste a organisé son assemblée générale des sections du département, à Kernével, accueillie par Jacques Rannou, le maire-délégué de Kernével. | OUEST-FRANCE

Photo Ouest-France - La fédération du Finistère du parti communiste a organisé son assemblée générale des sections du département, à Kernével, accueillie par Jacques Rannou, le maire-délégué de Kernével. | OUEST-FRANCE

Rosporden. Les 20 sections communistes du Finistère réunies

Ouest-France, 23 novembre 2021

Après deux ans sans pouvoir se rencontrer, 70 adhérents finistériens du Parti communiste français (PCF)* se sont réunis dans la salle polyvalente de Kernével, à Rosporden (Finistère).

* Sur 860 adhérents PCF en Finistère

Une rencontre pour évoquer la situation sociale et politique et pour organiser la campagne des élections législatives. C’était l’objectif de l’assemblée générale de la fédération du Finistère du Parti communiste, selon son secrétaire départemental, Ismaël Dupont.

Situation des femmes

Près de 70 personnes ont répondu à cette invitation. Gladys Grelaud, conseillère régionale communiste de Bretagne, élue aux dernières élections, a évoqué des thèmes qui lui tenaient à cœur, en lien avec la situation des femmes.

Depuis le mouvement #Metoo, on constate une vraie mobilisation des femmes avec l’apparition d’un mot nouveau, les féminicides. On manque de moyens pour soutenir ces femmes en difficulté qui peinent bien souvent à trouver des hébergements d’urgence. Un exemple : une femme qui a besoin de fuir son foyer de Landerneau doit chercher un hébergement à Brest. »

Défense des migrants, éducation populaire

Au sein du parti communiste, la jeune femme veut que des protocoles concrets d’accompagnement de la personne soient établis. Même chose pour les dépôts de plainte. Il s’agit aussi de se préoccuper des enfants. Un sujet encore tabou, dans les familles. »

Ses camarades, Enzo de Gregorio, secrétaire départemental des jeunes communistes de France du Finistère, et Marion Francès, secrétaire de la fédération, estiment que le communisme parle aux jeunes.

Cela permet de revenir à des valeurs fortes de solidarité. On constate que nos militants sont investis dans des associations, au sujet de plusieurs questions, comme la défense des migrants ou l’éducation populaire. »

Maire délégué communiste de Kernével

Jacques Rannou, communiste et maire délégué de Kernével, a exprimé sa satisfaction d’accueillir cette rencontre. On ne s’est pas vus systématiquement. Comme tout le monde, le parti communiste a été impacté par le Covid avec des fêtes et rencontres annulées. Nos salles sont mises à disposition à toute personne qui le demande. »

Ismaël Dupont sait que les sections vont pouvoir à nouveau se rassembler, lors de la 30e édition de la Fête de l’humanité qui se déroulera samedi 27 et dimanche 28 novembre, au parc des expositions de Lanester, à Lorient. Il y aura des débats et des artistes, sur scène, comme Miossec ou La Caravane Passe

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 06:40
Du droit au logement et du droit au territoire - par Gladys Grelaud et Dominique Gontier

Du droit au logement et du au droit au territoire

Articles et dossiers de presses, colloques, congrès, déclarations pour certaines intempestives, la question du logement interpelle subitement.

Et l'on découvre les conséquences désastreuses pour la majorité des habitants de la spéculation foncière et immobilière, de la spécialisation des territoires, du poids des résidences secondaires dans certaines communes et de l'assignation à résidence dans bien des cas.

Alors certes ce phénomène n'est pas particulier à la Bretagne et ne se limite pas d'ailleurs aux secteurs touristiques mais à l'ensemble des zones à forte valeur spéculative. On y trouve évidemment une partie de la frange littorale mais également des villes comme Rennes,ou Brest et leurs abords résidentiels.

Et la mise en place d'un statut de résident, version localisée d'un statut de bonne conduite n'y changera absolument rien. Notons au passage que la seule et réelle vocation de cette proposition est de fait d’introduire à bas bruit des critères identitaires au droit au logement.

Les constats que tout un chacun peut faire - gentrification du centre des grandes villes, gentrification des zones côtières à vocation touristique, développement de locations touristiques de courte durée, éloignement des salariés des zones d'emplois ou des secteurs bien pourvus en équipements etc – ne sont que le résultat des effets pervers du marché du logement laissé hors de toute régulation publique.

Chacun peut aujourd'hui mesurer les dégâts d'une politique totalement tournée vers le « laisser faire », le « fil de l'eau » la réduction de l'action publique et la transformation du logement social conçu pratiquement à son origine comme un logement de service public en logement des plus démunis.

On peut ensuite venir nous parler de mixité sociale, de cohérence entre le lieu de travail et le domicile, de bonne gestion des mobilités, d'indispensables transitions énergétiques, sociales, environnementales, dans la réalité , on est très loin du compte.

Si nous voulons une société inclusive, qui respecte de droit de tous les citoyens en matière de logement et de lieux de résidence nous ne pouvons en rester là.

Il y a des leviers qui existent. Il faut les utiliser.

Il y a des batailles à gagner. Il faut les mener.

Il y a des objectifs à atteindre. Il faut les désigner.

Le Parti communiste s'est toujours battu pour le droit au logement et le droit au territoire.Il s'est toujours battu pour que les citoyens dans leur diversité vivent là où ils ont envie de vivre quel que soient leurs moyens et leurs origines. Le recours systématique et systémique à la promotion immobilière privée ne peut répondre à ces objectifs d’égalité des droits.

Il est grand temps de redonner toute sa place stratégique au logement de service public, au logement pour tous. Car ce qu'il est convenu d'appeler le logement social c'est d'abord le logement pour tous. On ne peut donc détourner sa mission en le limitant au logement des plus démunis. En fait le logement de service public attribué sous conditions de ressources qu'il s'agisse du logement locatif ou en accession à la propriété intéresse la grande majorité des habitants de la région et 70% d'entre y sont éligibles. C'est donc un élément majeur du droit au logement et au territoire.

Il faut encourager les communes les communauté des communes et d'agglomération, à utiliser tous les moyens qui sont d’ores et déjà à leur disposition pour maîtriser le foncier et les opportunités immobilières, notamment dans les secteurs où l’exclusion des couches populaires est la plus marquée ou en voie de gentrification. En gardant pour ligne de conduite l’intérêt collectif et le bien commun.

Les organismes du logement de service public locaux, départementaux sont des partenaires essentiels avec lesquels il convient de conclure des conventions pour des interventions ciblées destinées à promouvoir la mixité sociologique.

Il est temps aussi d'expérimenter des solutions nouvelles comme l'Office Foncier Solidaire qui a déjà fait ses preuves à Paris et à Rennes, l’acquisition par bail emphytéotique, l'acquisition du logement sans le terrain, offrant la possibilité aux classes moyennes et populaires de vivre dans des zones qui leur sont de fait interdites.

Gladys Grelaud, conseillère régionale communiste ( Finistère)

Dominique Gontier,  PCF 29

Article pour le journal "Avenir" qui sortira à la fête de l'Humanité Bretagne, article des fédérations bretonnes du Parti communiste

 

Droit au logement, les propositions communistes:

Le logement est à la fois un droit reconnu par la Constitution et un bien marchand qui fait l’objet de spéculation. Dans les métropoles, la hausse des prix du mètre carré pénalise les familles, jusqu’à les exclure des grandes villes ou les livrer à la merci de propriétaires peu scrupuleux. Nous devons refuser que le logement soit une marchandise. Le manque de logements dignes et durables à un coût accessible à toutes et tous est un problème majeur de notre pays. Derrière la volonté affichée de favoriser l’accès à la propriété, se cache le désir profond de ce gouvernement de s’attaquer au secteur du logement social. Il représente pourtant un rempart pour permettre à des familles aux revenus modestes de se loger dignement. L’habitat privé insalubre, qu’il soit lié à l’habitat ancien, aux copropriétés dégradées ou à la paupérisation du tissu pavillonnaire est loin d’être un épiphénomène. Dans certains secteurs, le nombre de logements insalubres représente jusqu’à 40 % du parc de logement privé. Dans un contexte de crise du logement, les marchands de sommeil prospèrent sur le dos de la précarité et de la fragilité de familles entières. Au vu de la situation, les réponses ne peuvent pas reposer que sur les épaules des communes. Une intervention publique d’ampleur est nécessaire. Malgré des efforts conséquents autour de la rénovation urbaine, la violation de la loi SRU par certaines communes, la hausse des loyers et la baisse des APL ont aggravé les difficultés des habitant·e·s. Nous affirmons que le droit au logement doit primer et qu’il doit être garanti pour permettre à chaque citoyen·ne, à chaque famille de se loger et de sortir d’une insécurité insupportable. Il est temps qu’émerge un véritable droit au logement pour toutes et tous. Nous proposons :

  • Un arsenal législatif renforcé contre les marchands de sommeil et le déblocage de moyens pour reloger et soutenir dans leurs procédures les victimes de ces délinquants.
  • La construction de 200 000 logements sociaux par an et le renforcement de la loi Solidarité renouvellement urbain en imposant 30 % de logements sociaux en zones urbaines. Des mesures coercitives plus fortes contre les villes qui ne respectent pas la loi doivent être prises.
  • Une aide à la pierre à hauteur de 40 % du coût des opérations pour permettre de construire massivement.
  • Un plan d’action national pour mettre un terme aux copropriétés dégradées et pour la rénovation thermique de l’habitat.
  • Un renforcement de l’encadrement des loyers, avec l’objectif que la proportion du loyer et des charges dans le budget des familles ne dépasse pas 20 % de leurs revenus ; revalorisation de l’APL et suppression de la caution dans le parc privé.
  • L’augmentation des taxes sur les logements vacants et les résidences secondaires dans les zones en déficit de logements.

Plus que jamais, la bataille à mener pour se loger dignement en France doit être une cause nationale.

 

Il est possible de proposer des idées : cliquer sur le lien ci-dessous.

https://www.lafranceencommun.fr/un_logement_digne_et_durable

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 06:17
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis, sur le thème de la Servante écarlate (roman de Margaret Atwood), dans le cadre de la semaine brestoise contre les violences faites aux femmes et aux filles ✊
Nous étions présent·es pour soutenir leur action et faire connaître les propositions des communistes en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles !
Photos PCF Brest
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
21 novembre - Happening du Planning Familial de Brest au marché Saint-Louis avec la participation des camarades du PCF BREST
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 18:05
Photos Yvonne Rainero, PCF Quimper

Photos Yvonne Rainero, PCF Quimper

Droits des migrants, accès à la préfecture du Finistère, droit d'asile - les militants communistes au côté des associations et citoyens solidaires le 17 novembre à Quimper
Droits des migrants, accès à la préfecture du Finistère, droit d'asile - les militants communistes au côté des associations et citoyens solidaires le 17 novembre à Quimper
Droits des migrants, accès à la préfecture du Finistère, droit d'asile - les militants communistes au côté des associations et citoyens solidaires le 17 novembre à Quimper
Droits des migrants, accès à la préfecture du Finistère, droit d'asile - les militants communistes au côté des associations et citoyens solidaires le 17 novembre à Quimper
Rassemblement ce 17 novembre devant la préfecture du Finistère à Quimper, à l'appel de nombreuses organisations dont le PCF, contre la dématérialisation des démarches imposée aux étrangers et pour un accueil en préfecture leur permettant un accès aux droits.
Et plus généralement pour le droit de tous les usagers dans tous les services publics à un accueil humain, contre le tout internet facteur de discrimination et de non recours aux droits.
Comment à Quimper ne pas évoquer Jean Moulin, fondateur du Conseil National de la Résistance dont une salle de la préfecture porte le nom car il fut sous-préfet de Châteaulin, massacré à Lyon par Klaus Barbie, et son ami Max Jacob, dont la maison natale se trouve de l'autre côté de la rivière, mort au camp de Drancy à la veille de sa déportation à Auschwitz ? Ou leur ami Picasso un de nos plus grands peintres mais éternel étranger surveillé par la police française?
L'évocation de ce passé devrait être une mise en garde contre les discours de haine, contre ceux qui discriminent les êtres humains, un appel à la vigilance.
Nés ici ou ailleurs, tous humains !
Yvonne Rainero, PCF Quimper
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 12:18
Le Télégramme, 17 novembre 2021

Le Télégramme, 17 novembre 2021

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 19:08
Manifestation pour la libération de Salah Hamouri à Quimper le mardi 25 octobre 2017, 130 personnes

Manifestation pour la libération de Salah Hamouri à Quimper le mardi 25 octobre 2017, 130 personnes

A Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron

A Monsieur le Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian

Messieurs,

Le lundi 18 octobre Monsieur Salah Hamouri, citoyen français demeurant à Jérusalem-Est s’est vu notifier par les autorités israéliennes d’occupation la révocation de son statut de résident dans cette ville où il est né, de père palestinien et de mère française. Il bénéficie par conséquent d’une double nationalité.

Monsieur Salah Hamouri exerce la profession d’avocat. Spécialiste des Droits de l’Homme, il défend à ce titre, devant les tribunaux israéliens, des citoyens palestiniens victimes de la politique d’apartheid qui prévaut aujourd’hui en Israël et en Palestine occupée.

C’est en vertu d’une loi inique prétendant imposer aux Palestiniens de Jérusalem-Est un devoir d’allégeance à la puissance occupante que le gouvernement de Tel-Aviv a décidé la résiliation du statut de résident de Monsieur Hamouri, ouvrant la voie à son expulsion.

Des autorités d’occupation ne peuvent exiger allégeance des populations soumises à leur administration. C’est contraire à tous les textes internationaux et notamment aux multiples résolutions de l’ONU relatives au statut de Jérusalem depuis l’occupation par Israël de la totalité de cette ville en 1967.

La France, a indiqué le Ministère des Affaires Étrangères, « suit cette affaire avec la plus grande attention ».

Un grand pays comme le nôtre qui a vu naître la déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1792 ne peut en rester là.

Face à une violation aussi flagrante des traités internationaux, une expression forte et publique de notre pays, à la hauteur de la gravité des faits, s’impose.

Nous vous remercions, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir nous faire connaître les mesures que vous comptez prendre pour que le droit international soit respecté à Jérusalem et que Monsieur Salah Hamouri puisse y vivre librement.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, notre considération distinguée.

Les 116 élus bretons premiers signataires du courrier au président Macron et au ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian pour exiger une action résolue de la France en faveur de Salah Hamouri.

Delphine Alexandre, Vice-présidente à la Région Bretagne et présidente du groupe communiste et progressiste, élue à Lorient (56), PCF

Patrick Appéré, adjoint au maire à la politique sportive à Brest, conseiller de Brest-Métropole (29), BNC

Marc Bacci ancien conseiller municipal à Larmor-Plage (56)

Patrick Béguivin, conseiller municipal à Plouigneau (29), PCF

Claude Bellec, ancienne conseillère municipale déléguée au logement à Brest (29), jusqu'en 2020, PCF

Djelloul Benhenni, Conseiller municipal de Rosporden Kernevel (29), PCF
 
Gérard Bensoussan conseiller municipal de Tréogat (29)

Cinderella Bernard, conseillère départementale et vice-présidente du Conseil Départemental des Côtes d'Armor, élue à Bégard (22), PCF

Bertrand Bianic, Conseiller délégué en charge du personnel au Relecq-Kerhuon (29), PCF
 
René Bilien, conseiller municipal délégué au logement de la ville de Quimper (29), EELV
 
Christophe Boudrot, adjoint au sport et aux associations à Plouigneau (29), PCF
 
Claudie Bournot Gallou, Adjointe en charge des finances, de l’administration générale, du personnel et des élections, au Relecq-Kerhuon (29), PCF
 
Laure Boussard, conseillère municipale à Carhaix
 
Cécile Bouton, conseillère départementale d'Ille-et-Vilaine, vice-présidente déléguée à la citoyenneté et à la démocratie participative, à la relation aux services publics, élue à Chartres-de-Bretagne (35), PCF
 
Gaëtan Bouvet, élu de Noyal Châtillon sur Seiche (35), PCF
 
Gael Briand, conseiller municipal UDB de Lorient (56), Conseiller régional de Bretagne
 
Anton Burel Militant de la Gauche Indépendantiste et Conseiller
municipal à Cintré (35)
 
Maéla Burlot, conseillère municipale à Morlaix (29), sympathisante PCF
 
Georges Cadiou, ancien maire-adjoint de Quimper (29)
 
François "Fañch" CADIOU, Adjoint à la Jeunesse et au Sport à Saint-Jacques-de-la-Lande (35)

Christian Carduner, conseiller municipal de Scaër (29), PCF

Anna Vari Chapalain, conseillère municipale déléguée de la ville de Quimper et conseillère communautaire

Martine Carn, conseillère municipale à Plougonven (29), PCF

Christine Corfmat, conseillère municipale à Loctudy (29)

Forough Dadkhah vice-présidente de la région Bretagne, Quimper (29)

Eugène Davillers Caradec, conseiller municipal à Morlaix délégué à l'urbanisme (29), PCF

Angélique De Cecco, Conseillère déléguée au Maire du Relecq-Kerhuon,
En charge de l’égalité femmes/hommes, de la citoyenneté et de la participation citoyenne (29), UDB
 
Ollivier Delbot, conseiller municipal à Douarnenez (29)
 
Michel Demolder, maire de Pont-Pean (35), conseiller communautaire, PCF
 
Corentin Derrien, conseiller municipal de St Thégonnec Loc-Eguiner (29), PCF
 
Jérôme Desbrousses, adjoint au maire, Chevaigné (35)
 
Françoise Dorval adjointe à la ville de Quimper et conseillère communautaire (29), EELV
 
Jacques Dyonisiak, conseiller municipal UDB, Pouldreuzic (29)

Michel Durand adjoint à Bécherel (35), UDB

Ismaël Dupont, conseiller départemental du Finistère, Premier adjoint à Morlaix, secrétaire départemental du Parti Communiste dans le Finistère

Dominique Evenat, conseiller municipal UDB, Pont-Croix (29)

Edith Fer, conseillère municipale déléguée à l'enseignement à Morlaix (29)

Pierre Fourel, ancien élu Frankiz Breizh à Brest, ancien vice-Président de la Communauté Urbaine de Brest(29), Membre de l'UDB.

Henri Merlin Gaba Engaba, Conseiller Municipal délégué aux travaux et aux chantiers, ville de Morlaix (29)

Patrick Gambache, conseiller municipal délégué Ressources Humaines, Finances, Police Municipale, Administration générale à Morlaix (29), PCF

Florence Gourlay, conseillère municipale, Lorient (56)

Gladys Grelaud, Conseillère régionale de Bretagne (29), PCF

Paul Guegueniat, ancien élu UDB à Saint-Yvi (29)

Eric Guellec, 2ème adjoint au maire de Brest - Dynamique associative, relations avec les équipements de quartier, les acteurs de l’éducation populaire et les associations patriotiques et les anciens combattants (29), PCF

Philippe Guillemot, conseiller départemental de Carhaix (29), groupe autonomie et régionalisme

Xavier Hamon, adjoint au maire à Brest (29), Génération.S

Jean Claude Harle, Conseiller municipal Saint Pern (35), PCF
 
Nolwenn Henry, conseillère municipale de Quimper (29), EELV

Jacqueline Héré, Adjointe à Brest et Maire de quartier de Bellevue, conseillère départementale du canton de Brest-1 (29), PCF

Roger Héré, Premier adjoint à Plouigneau, vice-président à Morlaix-Communauté (29), PCF

Joëlle Huon, Maire de Plouigneau (29), Conseillère départementale du Finistère (canton de Plouigneau), PS

Yves Jardin, ancien élu de Douarnenez, militant de l'AFPS

Jean-Paul Jarnot, adjoint au maire à Pontivy (56), PCF

Bernard Jasserand, Maire Adjoint de Quimper (29), Conseiller Communautaire, PCF

Marie-Pierre Jean-Jacques vice-présidente de Quimper Bretagne Occidentale en charge des transports et mobilités, conseillère départementale du Finistère, canton de Quimper (29)

Jean-Pierre Jeudy, maire honoraire de Carhaix (29)

Philippe Jumeau, adjoint aux affaires sociales à Lanester, secrétaire départemental du PCF dans le Morbihan (56)

Jean-Luc Kerdoncuf  ancien élu UDB à Plouguerneau (29)

Julien Kerguillec, maire de Pleyber-Christ, vice-président à la culture à Morlaix-Communauté (29)

Anne-Marie Kervern, ancienne élue adjointe au Maire de Brest (29) UDB

Michèle Lacroix Bourven, ancienne élue à Plougonven (29), PCF

Elsa Lafaye, conseillère municipale à Fougères et élue communautaire (35), PCF

Fréderic L'aminot, adjoint au maire aux Affaires Scolaires à Morlaix (29), PCF

Jeremy Lainé, maire-adjoint à Guimaëc (29), PCF

Béatrice Le Bel conseillère municipale à Brest (29), UDB

Daniel Le Bigot vice-président de Quimper Bretagne Occidentale

Olivier Le Bras, conseiller régional de Bretagne, élu à Saint-Thegonnec Loc-Eguiner (29)

Claude Le Brun maire-adjoint à Quimper (29), EELV

Pierre Le Goff, maire de Guimaëc, conseiller départemental du Finistère, canton de Plouigneau (29)

Guénola Le Huec, Conseillère municipale de Lanester (56), PCF

Jean-Michel Le Lorc'h, vice-président à Brest-Métropole et conseiller municipal de la ville de Brest (29), PCF

Sandra Le Roux, conseillère municipale à Brest (29), PCF

Doriane Le Treust maire-adjointe de Quimper, conseillère communautaire, Génération.S

Pierre-Yves Liziar, Conseiller délégué en charge de Handicap au Relecq-Kerhuon (29), PCF

Didier Loas élu UDB à Audierne (29)

Roger Lostanlen Maire-adjoint honoraire Carhaix-Plouguer (29)

Marie-Françoise Madec Jacob, conseillère municipale aux personnes âgées à Morlaix (29), PCF

Mathilde Maillard, adjointe Santé- Personnes âgées à Brest (29), PCF

Taran Marec, conseiller municipal délégué à la langue bretonne à Brest (29), PCF

Isabelle Maugeais, élue à Pont-de-Buis, conseillère départementale du Finistère, canton de Pont-de-Buis (29), apparentée PCF

Isabelle Mazelin, Adjointe à la culture au Relecq-Kerhuon (29), PCF

Rozenn Métayer, conseillère départementale du Morbihan - Lorient Sud et Groix (56)

Monique Mévellec-Sithamma, Conseillère déléguée aux associations au Relecq-Kerhuon (29), PCF

Christiane Migot Conseillère déléguée à la mairie de Brest et conseillère déléguée à la Métropole (29) Radicaux de Gauche

Paul Mingant, conseiller municipal à Plouédern (29), UDB

Patrick Morre, adjoint au maire La Chapelle Thouarault (35)

Medora Mostajo, Conseillère municipale de la ville de Quimper, Génération.S

Corinne Nicole, conseillère départementale du Finistère, canton de Carhaix (29), groupe autonomie et régionalisme

Françoise Nioche, conseillère municipale à Rosporden-Kernevel (29), PCF

Catherine Quéric, conseillère départementale du Morbihan, canton de Lorient (56), PCF

Guy Pennec, maire de Plourin-les-Morlaix, vice-président à Morlaix-Communauté (29)

Jean-Claude Perrot, Conseiller municipal à Briec (29), PCF

Christian Pierre, conseiller municipal délégué à St Evarzec (29), secrétaire fédéral adjoint Finistère, UDB
 
Jean-François Philippe, Ancien élu (25 ans de mandat) et adjoint PCF d'Hillion (22)
 
Arnaud Platel conseiller municipal de Plomelin et conseiller communautaire de Quimper Bretagne occidentale
 
Julien Ponthenier conseiller municipal de Pluguffan (29)
 
Piero Rainero, ancien élu et adjoint à Quimper, militant de la solidarité avec la Palestine, ancien secrétaire départemental du Parti communiste

Yvonne Rainero, conseillère municipale déléguée de Quimper, conseillère communautaire (29), PCF

Jacques Rannou, maire délégué de Kernevel, commune associée à Rosporden (29), conseiller communautaire, PCF

Fañch Rebours, conseiller municipal UDB, Lanloup (22)

Anita Richard, conseillère municipale PCF Rosporden Kernevel (29), PCF

Françoise Richard, conseillère municipale de Quimper (29), déléguée aux personnes en situation de handicap, EELV

Gael Roblin,Militant de la Gauche Indépendantiste et Conseiller
municipal à Guingamp (22)
 
Katell Salazar, conseillère municipale déléguée à la communication à Morlaix (29)
 
Valérie Scattolin, adjointe au maire à Morlaix, Tourisme/Centre-ville/ Commerce (29), PCF
 
Ronan Sinquin, conseiller municipal à Quimper (29), PCF
 
Arnaud Stephan, conseiller municipal délégué à la petite enfance à Rennes (35), groupe communiste
 
Patricia Stéphan, Conseillère Municipale à Morlaix (29)
 
Mathieu Stervinou, adjoint au maire de Quimper chargé des solidarités et du handicap, conseiller départemental du Finistère (29)

Pierre-Yves Thomas, conseiller municipal de Carhaix (29), PCF

Maxime Touzé, conseiller municipal UDB, Douarnenez (29)

Catherine Tréanton, adjointe aux Affaires Sociales à Morlaix, vice-présidente à Morlaix-Communauté (29), Génération.S

Christian Troadec, Maire de Carhaix (29), Vice-président à langue et à la culture bretonne au Conseil Régional de Bretagne, régionaliste

Kofi Yamgnane, ancien ministre, député et maire de Saint-Coulitz (29)

Fragan Valentin-Lemeni, UDB, adjoint au maire, Ville de Brest (29)

Gaëlle Zaneguy, conseillère départementale du Finistère, deuxième adjointe à Saint-Thégonnec Loc-Eguiner (29)

Ahamada Zoubeiri conseiller municipal à Morlaix, délégué à la vie associative (29)

Il est toujours possible pour tous les élus bretons d'être cosignataires de cette lettre-appel et pétition adressée au président Macron et à Jean-Yves Le Drian, comme aux députés et aux préfectures, en envoyant un mail à:

dupont.ismael@yahoo.fr

Un communiqué de presse partira en fin de semaine. 

Elus bretons, cosignez la lettre à Macron et Jean-Yves Le Drian pour exiger que Salah Hamouri retrouve sa qualité de résident de Jérusalem
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 07:12
Solidarité avec les sans-papiers - appel à manifester pour la réouverture d'un accueil physique à la préfecture du Finistère et le droit au travail, mercredi 17 novembre, 13h30

Réouverture d'un accueil physique à la Préfecture du Finistère

Droit au travail pour toutes les personnes munies d'une promesse d'embauche

Le recours à la dématérialisation des démarches administratives s’est accentué au fil des années, devenant même systématique pour les demandes de titre de séjour. Toutes les procédures doivent désormais se faire en ligne, de la prise de rendez-vous jusqu'au dépôt du dossier.

Face à cette maltraitance institutionnelle, même les personnes en situation régulière ont des difficultés à accéder au guichet virtuel et perdent leurs droits lors du renouvellement de leur titre de séjour. Sous prétexte de simplification et d'efficacité, cette dématérialisation imposée a avant tout pour effet de priver les personnes de leurs droits en les gardant à distance de l’administration.

Pourtant le Conseil d’État a rappelé en 2019 que les dispositions réglementaires ne permettent pas de rendre obligatoire l’accomplissement des démarches administratives par voie électronique, mais qu'une alternative doit être proposée.

Un accueil physique doit être rétabli dans le Finistère, comme dans tout le pays, et la préfecture doit être dotée de moyens humains suffisants pour répondre aux besoins des usagers et garantir pour toutes et tous un véritable service public.

En outre, la préfecture doit permettre le droit au travail pour toutes les personnes disposant d'une promesse d'embauche.

Des personnes, qui travaillaient notamment dans l'agroalimentaire, ou le BTP ou l’hôtellerie / restauration, se sont vues refuser le renouvellement de leur titre de séjour avec l'interdiction de travailler. Or, de nombreux employeurs peinent ou ne parviennent pas à embaucher dans des métiers jugés en tension par la préfecture. Il faut permettre aux personnes munies d'une promesse d'embauche de contractualiser avec leur employeur en leur délivrant un titre de séjour renouvelable.

Les associations et organisations soussignées (*) appellent les usagers des services publics, français ou étrangers, avec ou sans papiers, à se rassembler à Quimper devant la préfecture, rue piétonne Sainte-Catherine, le mercredi 17 novembre 2021 de 13 h 30 à 15 h 30.

 

 (*) liste des associations et organisations …

PCF Quimper et PCF Finistère

avec

Droit d'Asile Quimper Cornouaille

Temps Partagé

Attac-Quimper

100 pour un toit Cornouaille

et de nombreuses autres organisations

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 19:19
Triste nouvelle - décès de notre camarade de Concarneau Ginette Launay
Triste nouvelle - Décès de notre camarade de Concarneau Ginette Launay, à l'âge de 92 ans.
Elle était militante du PCF depuis ses 18 ans, en 1947!
 
Nous lui rendons hommage et avons une pensée émue pour elle, ses enfants, Marc, camarade de Concarneau lui aussi, et Pascale, et ses amis.
Nous avons appris lors de l'AG des communistes finistériens d'hier à Kernevel le décès de notre camarade Ginette Launay, adhérente du Parti Communiste depuis 1947, sans discontinuer pendant 74 ans.
Ginette est décédée chez elle à l'âge de 92 ans début octobre et un hommage lui a été rendu à Concarneau. Les camarades ont chanté pour elle le Chiffon Rouge, l'Internationale, et Jean-Louis Pascal a lu un texte à la cérémonie d'hommage, dont voici un extrait:
"Elle n'était pas militante pour la gloire. C'était une femme de conviction qui ne supportait pas les injustices et qui ne se faisait pas d'illusion sur le capitalisme, et qui envisageait toujours la révolution, sans effusion de sang, car elle était pacifiste".
Ginette était toujours cotisante, versait à la souscription pour l'Humanité, pour financer les campagnes électorales du PCF. Nous la connaissions souriante et joviale.
Elle a fait une carrière professionnelle d'infirmière en région parisienne tandis que son mari était à la RATP. Ils sont arrivés à Concarneau dans les années 90 pour leur retraite.
Nous lui transmettons aux enfants de Ginette toute notre sympathie et notre témoignage de reconnaissance pour l'engagement militant de Ginette Launay, ainsi qu'à sa fille Pascale qui vit dans le Morbihan, à leurs amis, leurs proches, et aux camarades de Concarneau endeuillés par le départ de Ginette Launay.
 
Ismaël Dupont, secrétaire départemental de la fédération PCF du Finistère
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 06:34
AG départementale des communistes Finistériens le 13 novembre à Kernevel (10h-17h)
AG départementale des communistes Finistériens le 13 novembre à Kernevel (10h-17h)

La ruche communiste au 5 rue Henri Moreau à Brest.

Bientôt dans les boîtes aux lettres des camarades, le courrier de la fédé avec "A cœur ouvert" d'octobre 2021, l'édition bretonne du journal santé du PCF, et le tract de Fabien Roussel pour la manif du 21 novembre et l'invitation à notre Assemblée générale départementale du Samedi 13 novembre a Kernevel .

Extraits du courrier du PCF Finistère à ses adhérents:

Cher.e. camarade
 
tu es invité.e à la prochaine Assemblée Générale de la Fédération du Finistère du Parti communiste français à Kernevel le samedi 13 novembre, de 10h à 16h Salle polyvalente- 2 place de l'église 29140 Kernével en plein cœur du Bourg
 
Un apéritif convivial suivi d’un repas (couscous, fromage, tarte) est prévu à 12 h 30 sur inscription (participation de 10€ demandée), avant reprise des débats à 14h.
 
Cette Assemblée Générale sera l’occasion de faire un point sur l’activité de la fédération, des sections du Finistère, de débattre de l’actualité sociale et politique, de nos actions, la campagne des élections présidentielles et des élections législatives.
 
Nous serons particulièrement heureux de nous retrouver avec des camarades de tout le département.
Nous avons organisé ces derniers mois des conseils départementaux le 16 juillet, le 28 septembre, le 19 octobre. Nous avons pu tirer un bilan des dernières élections départementales et régionales de juin, qui ont permis l’élection de 3 conseillers départementaux dans le Finistère (9 en Bretagne) et de 1 conseillère régionale (4 en Bretagne) pour le PCF, s’ajoutant, depuis les municipales de 2020, à une cinquantaine d’élus communistes ou apparentés dans les communes du Finistère, dont 16 adjoints et/ou vice-président d’agglomération, et un maire d’une commune associée.
 
La vente de la vignette de la fête de l’Huma Paris s’est soldée par environ 250 vignettes vendues dans le Finistère. La fédération, avec une douzaine de bénévoles, a tenu un stand Bretagne avec les fédérations du Morbihan et d’Ille-et-Vilaine. L’expérience a été positive, avec une très belle dernière fête de l’Huma sur le site de la Courneuve.
 
Les samedi 27 et dimanche 28 novembre, c’est la 30ème fête de l’Humanité Bretagne à Lanester que nous devons réussir après une annulation contrainte en 2020. Ce sera un moment important au niveau politique, festif, fraternel, et aussi dans le cadre de la campagne présidentielle de Fabien Roussel. Des vignettes bons de soutien de la fête de l’Humanité Bretagne (17€ les 2 jours, 12€ pour un 1 jour seulement) sont à vendre auprès de toutes les sections du Finistère (chèque à libeller à l'ordre de : fête de l'huma Bretagne . Des débats seront organisés sur les 150 ans de la Commune de Paris, la culture, l’école, l’extrême-droite, l’alimentation, le logement des seniors, Marcel Cachin et le centenaire du PCF, etc.
 
En face de la grande scène du parc des expositions de Lorient, le PCF Finistère aura son stand restaurant (kig-ha-farz, pommes de terre-saucisses de Molène, fruits de mer, huîtres, far du pays bigouden) et bar : nous invitons tous les adhérents volontaires pour être bénévoles à s’inscrire sur la feuille jointe.
 
Le dimanche 17 octobre, les camarades du Finistère ont été nombreux (près de 60) à Châteaubriant dans la Carrière pour commémorer le 80e anniversaire de l’exécution des 27 otages communistes et cégétistes le 22 octobre 1941, avec des discours puissants de Fabien Roussel, Philippe Martinez, Léon Deffontaines, le secrétaire des Jeunesses Communistes.    
 
Le samedi 23 octobre, nous avons eu une Commission Finances avec notre trésorier fédéral Ronan Tanguy, notre comptable Marie-France Goussé, et plusieurs camarades du CD et trésoriers de section, réunion qui a permis d’établir le montant de la souscription pour les Présidentielles et la campagne de Fabien Roussel à 2340€, des reversements d’indemnités d’élus en hausse significative qui retrouvent leur niveau de 2013 et des cotisations des adhérents relativement stables.
 
Nous invitons aussi tous les adhérents qui le peuvent à participer à la souscription pour les Présidentielles et la campagne de Fabien Roussel en envoyant un chèque à l’ordre de ADF PCF 29, soit en passant par votre section, soit en l’envoyant à la fédération : 5 rue Henri Moreau 29 200 BREST
 
La bonne nouvelle, c’est que nous avons les moyens de procéder à des embauches pour la fédération de manière à gagner en efficacité dans notre organisation et à mieux appuyer les sections. 
 
Nous invitons nos adhérent.e.s à s’engager fortement dans la campagne pour la candidature aux Présidentielles de Fabien Roussel en distribuant des tracts, collant des affiches, relayant ses interviews, popularisant nos prises de position, notre programme et notre projet autour d’eux, et en s’engageant dans les Comités des jours heureux que les sections créent dans les circonscriptions du Finistère.
 
Vous êtes aussi appelés à vous associer aux initiatives que devraient organiser prochainement les sections devant la préfecture et les sous-préfectures, démarche décidée nationalement par la direction du PCF pour mettre au cœur des débats politiques la question sociale, celle des salaires, du pouvoir d’achat, des hausses des prix, notamment de l’énergie, et populariser nos propositions.
 
Ces campagnes présidentielles et législatives, marquées pour l’instant pour la précampagne présidentielle par un contexte très pesant d’omniprésence médiatique des idées d’extrême-droite, peut être un fort moment d’implication populaire et de politisation.
 
Les communistes doivent être à l’offensive, avec devant eux un développement inédit et brutal des inégalités, de l’extrême richesse pendant que le nombre de personnes dans la précarité s’accroît, avec un président qui veut continuer à faire passer en force son projet libéral (privatisation des services publics, remise en cause de la protection sociale, des retraites).
 
Des possibilités de renforcement existent et se vérifient depuis des mois: 29 nouveaux adhérents en 2021 pour le PCF dans le Finistère !
 
Avec ses 860 adhérents, le PCF dans le Finistère est une force qui compte et qui entend gagner en audience et se renforcer encore, car la situation l’exige!
 
Nous nous félicitons aussi de l’essor du MJCF, qui faisait son congrès la semaine dernière, et de la naissance de l’UEC dans le Finistère, structures animées respectivement par Enzo de Gregorio et Corentin Derrien.
 
Pour finir, deux dates à noter dans vos agendas :
 
- le dimanche 21 novembre, 10h-16h manifestation du PCF à Paris et meeting de Fabien Roussel sur le pouvoir d’achat, l’augmentation des salaires et des pensions. La fédération peut participer financièrement aux déplacements des camarades (en covoiturage ou en train). 
 
- le samedi 8 janvier prochain il y aura une conférence régionale du PCF, sans doute à Lanester.
                 
Fraternellement,
Ismaël Dupont, secrétaire départemental
AG départementale des communistes Finistériens le 13 novembre à Kernevel (10h-17h)
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011