Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 19:24
 Invitation


 Le groupe Centre Bretagne de France Palestine Solidarité organise une soirée de solidarité avec la Palestine, le samedi  15 juin au  restaurant du Buffet de la gare, place de la gare à CARHAIX.


A  17h 30, projection du film de Romuald Vuillemin, « paroles sous occupation » suivi d’un débat avec la participation de Zinat SALHAB,  jeune  palestinienne, habitante à Hébron, actuellement en stage à Carhaix à l’invitation de la municipalité et du groupe local France-Palestine et qui a participé au tournage du film. (Entrée gratuite).


A 20h, repas palestinien, musique et chants palestiniens. Participation aux frais 12 €.  (boisson en plus)  s’inscrire  auprès de JP Jeudi (06 79 67 28 18) ou de Nazim Khalfa (02 98 93 09 18).

 

logo AFPS

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 10:38

 

Contribution du groupe agriculture / agroalimentaire

 

L’agriculture, la pêche maritime et les filières alimentaires n’échappent pas à la marchandisation d’un capitalisme mondialisé, avec toutes les conséquences que cela entraine pour la sécurité alimentaire et l’environnement. Les communistes en ont pleinement conscience, c’est dans cet esprit que l’Humanifeste du PCF, le document d’orientation issu de notre 36ème congrès, intègre naturellement les questions agricoles et alimentaires dans l’état des lieux qu’il dresse de notre monde comme dans les propositions qu’il fait pour sortir notre société de la crise du capitalisme.

Naturellement ces enjeux résonnent en Bretagne, terre de paradoxe. Première région agricole de France et dans les dernières quant au revenu agricole par exploitant. Là où les politiques libérales nationale comme européenne ont démantelé les navires de pêche et conduit à la disparition de cinq fermes par jour.

Ces enjeux résonnent en Bretagne. L’agriculture, adossée au secteur agroalimentaire génère un chiffre d’affaires de 8,2 milliards d’euros. Là où producteurs et salariés des groupes alimentaires coopératifs comme privés, ne pourront résister aux prix mondiaux de leurs dentées comme de leurs forces de travail. De cela, les communistes bretons en sont conscients…

Aussi, à l’issue de leur conférence régionale, ils se donnent l’ambition de porter des réponses alternatives sur les questions alimentaires, de la terre comme de la mer. Celles-ci se construisent autour de quelques grands axes :

  • anticiper les moyens d’élever l défi alimentaire en quantité comme en qualité,

  • prendre appui sur ses 56 000 salariés, 3800 établissements agroalimentaires pour relocaliser le savoir-faire et la valeur ajoutée en Bretagne. Devant la grande distribution et les intérêts financiers, légitimer les exigences de rémunération du travail.

L’heure est à un modèle de développement, qui satisfasse les besoins alimentaires, émanciper de la spéculation et soucieux de la santé publique. Notre croissance est celle d’un développement régional, social et écologique. En ce sens nous encourageons l’agriculture paysanne et la pêche artisanale.

Au regard de l’importance que méritent ces questions, le PCF remet au cœur de la société, l’Humain d’abord. Pour cela nous avons besoin d’un nouvel élan communiste. Pour y contribuer, un groupe de travail agroalimentaire, appelé à s’élargir s’est réuni à Saint-Brieuc en avril dernier. Une première feuille de route s’est esquissée pour la prochaine période.

  • Campagne en faveur de l’emploi agroalimentaire, de la filière avicole, de l’accompagnement de la transition écologique…

  • Initiatives de contenus transformateurs et de rassemblements pour l’ouverture d’une conférence régionale sur la réindustrialisation agroalimentaire bretonne.

  • Mise en débats et popularisation des propositions communistes avec la tenue d’un débat lors de la fête de l’Humanité Bretagne 2013.

  • Mise en perspectives d’un Front de gauche thématique de l’agriculture et de la pêche avec la volonté affirmée d’un PCF moteur. La tâche est exaltante. Elle appelle à l’imagination d’un nouveau parti pris communiste.

Xavier Compain

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 06:57

Chaine humaine à Notre Dame des Landes

Le 11 mai, Notre Dame des Landes construit sa chaîne de solidarité

L’année 2013 marque une nouvelle étape dans notre combat contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes : les liens tissés entre les paysans, les élus, les 200 comités de soutien et les militants de la ZAD donnent la voie pour un abandon de ce projet.


Après les rapports accablants de la "commission du dialogue", du "collège d’experts scientifiques" et de la "mission d’expertise de l’impact sur l’agriculture", les promoteurs du projet sont encerclés par des contraintes de tous ordres, écologiques, politiques, économiques et même juridiques.


 

Symbole d’un système qui sacrifie les terres vivrières, l’emploi agricole et la préservation de la biodiversité, le projet d’aéroport et le développement du transport aérien sont aussi contraires aux objectifs de réductions d’émissions de gaz à effet de serre.

 

Nous appelons donc à poursuivre la résistance, contre l’aéroport, contre le bétonnage des terres agricoles, contre la toute puissance de la multinationale Vinci, contre l’entêtement des élus PS et du gouvernement Ayrault à réaliser ce Grand Projet autant Inutile que dispendieux.


 

Pour renforcer cette lutte, les organisations politiques signataires, membres du Front de Gauche appellent à construire nombreuses et nombreux la chaîne humaine autour de Notre Dame des Landes le samedi 11 mai.


Les sympathisant.e.s et militant.e.s du Front de Gauche opposants au projet d’aéroport ont rendez-vous sur la partie Est de la chaine, route de NDL vers Grandchamps au niveau de la Chanais : RV FdG sur Chaine Humaine NDL 11 Mai. (*)


 

Nous ne lâcherons rien, ni à Notre Dame des Landes, ni ailleurs !


Les Alternatifs, Fédération pour une Alternative Sociale et Écologiste, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire, Parti de Gauche, Parti Communiste des Ouvriers de France,


* : Si arrivée par Grandchamps ou Treillières (Porte 3 sur le site d’organisation http://www.chaine-humaine-stop-aero... ) : prendre la D326 direction Vigneux. Traverser la N137 sur le pont(route Nantes/Rennes), 1ère route à droite vers NDL (reste environ 1 km).

 

 

Un car pour la chaîne humaine partira de Morlaix le 11 mai au départ du Centre Leclerc à 7h (retour vers 23h). Participation: 13,50€/ 15€/ 20€, suivant les moyens financiers/ Réservation: collectifmorlaixnonnddl@gmail.com ou 0678371919  

Partager cet article
Repost0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 16:21

inauguration-expo-deportation.jpg

 

Des moments d'émotion devant la mémoire de ces hommes et de ces femmes victimes de l'imbécillité homophobe et de l'atrocité nazie bien saisis par le regard d'Yves Abramovicz (photos protégées par le droit d'auteur).

 

https://plus.google.com/photos/109963435597173332416/albums/5874643417680512465?authkey=CJ695Ia2gKbCHQ

Partager cet article
Repost0
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 07:56

les-oublies-de-la-memoire.jpg

Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 14:10

 Exposition Se Souvenir pour refuser l’oubli

 

fiers-et-revolutionnaires-expo-a-Brest.jpg

 

« La déportation pour motif d'homosexualité demeurant un sujet assez mal connu du grand public, le collectif Fier-e-s et Révolutionnaires, l’association les "Oublié(e)s" de la Mémoire en partenariat avec la municipalité de Brest vous propose cette exposition mettant en lumière cette page de l'Histoire récente qui a également touché des ressortissants français.

L’exposition se base sur les travaux de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation ainsi que sur les propres recherches de l’association. Elle s’articule autour de trois grandes parties : - Déportations et répressions ; - Témoignages ; - Actions de reconnaissance en France.

Si à l’origine l'initiative était militante, le contenu et les textes reposent sur le travail de chercheurs et d'historiens. L’association, fidèle à son nom, entend ainsi réparer un oubli mémoriel, tout en replaçant la déportation homosexuelle dans le contexte global de l’époque. »

 Jean-Luc SCHAWB

Secrétaire Général de l’association « les Oublié(e)s de la Mémoire » .

 

A l’heure où des flots de propos homophobes sont déversés au quotidien dans les médias, réseaux sociaux par quelques réactionnaires, éluEs d’une droite ultra pour qui l’égalité des droits fait peur pour des raisons qui nous dépassent. A l’heure où les violences faites aux gays et aux lesbiennes se multiplient il nous faut nous souvenir même si certains, concernant la déportation au motif d’homosexualité en France durant l’occupation nazie, comme le sinistre ex-député UMP négationniste Vanneste ,ont dit que c’était une « légende ».  

Oui il faut se souvenir des temps sombres de l’Histoire car rien n’est jamais définitivement acquit. L’histoire peut se répéter si nous n’entretenons pas la mémoire. L’égalité des droits est un gage d’avenir en commun sans discriminations. Jean Yves Leven collectif LGBT du PCF « Fier(e)s et révolutionnaires » et coordinateur de l’expo.

  

 

EXPOSITION :

 

Du 27avril au 12 mai Hall d’honneur de la Mairie de Quartier de Bellevue à BREST.

 

Inauguration

 

samedi 4 mai à 11H00 avec interventions de : Monsieur le Maire de Brest, Jean Luc SCHAWB (Oublié-e-s de la Mémoire) et Jean Yves Leven (PCF Fier-e-s et Révolutionnaires).

 

Ces interventions seront entrecoupées de moments musicaux.

 

  affiche-Pierre-et-Gilles.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 14:11

Nous publions ici une information du collectif Front de Gauche du pays de Daoulas qui a eu la très bonne initiative d'inviter le 1er juin l'animatrice du Front de Gauche des langues régionales, la communiste Marie-Jeanne Verny. Le développement et à la sauvegarde des langues et cultures régionales sont une richesse pour notre République et non une menace! Roger Martelli l'exprime admirablement bien dans l'article proposé en lien.

 

En vue de la venue de Marie-Jeanne Verny et Fanch Broudic

au Faou, le Samedi 1er Juin2013 (9h30/12h00)

Réunion Débat organisée par le Collectif Front de Gauche du Pays de Daoulas

 

Dans la chronique « Idèas e debats » : une réflexion de Roger Martelli, historien, spécialiste des questions de la Nation :

 

Unité nationale ? Décentralisation ? Jacobinisme ? Girondinisme... ? des éléments pour débattre

Promouvoir le pluralisme linguistique de la France...

 
http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ideas&id=1333

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 06:01

 

C’est l’histoire de Michel MADEC, habitant de Carhaix, victime d’une société où le capitalisme financiarisé règne en maître, d’une société marchande où seules les notions de rentabilité, profit, accumulation ont droit de cité. Société où l’on oublie de plus en plus de faire vivre la solidarité, l’entraide, le respect … toutes les valeurs qui font la grandeur de l’être humain. Société dont nous sommes tous responsables, de gré ou de force mais dans laquelle heureusement quelques îlots de résistance existent et se développent de plus en plus.

Michel MADEC est un représentant de ces hommes qui se lèvent et disent NON.

Voici son histoire :

En 2005, il a un crédit à la consommation qu’il ne peut rembourser. Il est débiteur de 20.000 €. Il va voir le CMB qui, au lieu de lui conseiller d’ouvrir un dossier de surendettement, lui conseille de prendre un crédit-relais avec obligation de vendre sa maison.

Il vend donc sa maison, rembourse la banque et, avec le reste achète un appartement, avec un prêt de 31.000 € de la CMB.

En 2008, c’est à nouveau l’escalade, il doit reprendre un crédit revolving que, petit à petit, il ne peut plus rembourser. Le CMB lui fait une proposition de rachat de ce crédit par un prêt à la consommation.

Aujourd’hui, il doit 40.000 € à la banque.

La BANQUE DE France a établi un plan de surendettement avec vente de l’appartement, ce que Michel MADEC refuse absolument.

Voilà la démonstration du cercle infernal dans lequel une partie croissante de la population se trouve enfermée : des revenus de plus en plus faibles pour l’écrasante majorité des citoyens, un étalage indécent du train de vie de quelques-uns et de ce que la société de consommation peut offrir aux possédants et la machine à broyer du système bancaire qui écrase les petits pour mieux nourrir les gros.

Alors Michel MADEC a décidé de se battre. D’abord par une grève de la faim de 23 jours qui a mis sa santé en danger sans que les dirigeants de la Banque ne fléchissent, puis par une bataille juridique qu’il mène au nom de tous ceux qui ne peuvent le faire.

Ecoutons le :

« Je ne suis qu’un anonyme parmi les centaines de milliers, sinon des millions d’autres …

J’exhorte toutes les victimes du surendettement à sortir du silence, à ne pas avoir honte, à briser le tabou … nous ne sommes ni coupables ni responsables du surendettement.

Les coupables sont la société de consommation qui crée des besoins vains et futiles ou qui déstructure le rapport à l’argent d’une part, mais aussi l’exploitation capitaliste, toujours travailler plus pour gagner moins, qui livre les travailleurs et leurs familles aux banques et à leurs actionnaires.

Un système qui ne protège nullement les personnes vulnérables, un système où le dominant s’en sort (presque) toujours, au détriment du dominé.

C’est également un système qui ne permet pas à chacun d’avoir un toit sans s’endetter au-delà du raisonnable. Un système qui prend le toit comme garantie d’une dette d’argent, même si l’on n’a que cela. Une société soi-disant civilisée où le « droit au toit » n’existe toujours pas. »

Michel MADEC a le courage de se battre et, ce faisant, il revêt pleinement sa dignité d’homme. Il se bat aussi pour nous. Merci à lui.

 

credit-Mutuel-et-Michel-Madec-CMB.jpg

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 15:09

  

Appel pour le 5 mai 2013

 

L’affaire Cahuzac suscite la colère et la nausée.

D’une gravité extrême, elle ne révèle pas seulement l’absence de probité et d’honnêteté d’un homme. Elle met à jour, une nouvelle fois, un système oligarchique profondément néfaste, une démocratie à bout de souffle, la collusion grandissante entre les hautes sphères financières et celles de l’Etat.

Il faut mettre fin au règne de la finance !

L’heure n’est pas au bricolage mais à la réorientation de la politique du pays et à la refonte du cadre institutionnel.

Au moment où le gouvernement demande au plus grand nombre de se serrer la ceinture et après l’intervention télévisée d’un Président qui confirme son cap visant à ne rien changer, cet épisode misérable précipite la crise politique.

Le Front de Gauche est engagé dans la bataille contre l’austérité à l’image de sa campagne « pour une alternative à l’austérité ».

Dans l’immédiat, il exige que les parlementaires légifèrent en urgence contre le pouvoir de la finance, contre les paradis fiscaux, y compris en Europe, contre les conflits d’intérêt.

Il faut des contrôles, des normes nouvelles, et pas seulement des appels à la morale individuelle, des moyens financiers pour faire face à la fraude fiscale.

La défiance des citoyennes et citoyens à l’égard des responsables politiques atteint son seuil critique. Les responsables politiques ne représentent pas la population. Ainsi en Finistère, malgré les 12 % obtenus par le candidat du Front de Gauche au premier tour des présidentielles , tous les députés du département sont PS ou apparentés PS. Il n'y a aucun conseiller général du Front de Gauche au Conseil Général de notre département.

L’oligarchie croit en sa toute puissance, en son impunité. C’est pourquoi la réplique doit être forte et claire. Le Front de Gauche défend la perspective d’un processus constituant pour une nouvelle République. Redéfinir les règles sociales et démocratiques est le moyen pour que le peuple reprenne le pouvoir. La VIe République visera à élargir le socle des droits, à étendre la souveraineté populaire, à favoriser la démocratie sociale en particulier par l'application de la

proportionnelle aux élections.

Dans notre département le chômage augmente plus qu'ailleurs. Nous sommes particulièrement touchés par la crise des filières avicole et porcine, et les conséquences du modèle agricole productiviste. Face à l’accélération de la crise sociale, politique et environnementale, le Front de Gauche assumera toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur l’espoir et la transformation sociale.

Le Front de Gauche propose à toutes les forces de gauche et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier , et plus largement au peuple, de participer , contre la finance et l’austérité, à une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai à Paris.

 

11 Avril 2013

 

Courriel : fdg296@orange.fr

 

front de Gauche Finistère 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 15:21
manif-Landi-doit-dire-Non.jpg
 
C’est fini pour la centrale de Verberie (Oise)! Et pourquoi pas demain un renoncement au projet de centrale à gaz à Landivisiau? Faut-il vraiment qu'elle voit le jour cette centrale à gaz coûteuse, aux profits privatisés et aux coûts socialisés, une centrale polluante, préoccupante pour la santé publique, nous faisant dépendre d'une énergie fossile qu'on achète en Algérie ou en Libye, et dont l'utilisation contribue à déséquilibrer le climat! Non.   
A lire dans Le PARISIEN

Après cinq ans de polémiques et de manifestations populaires, Patrick Floury, le maire, a renoncé hier à son projet de centrale. Lire la suite…

 

Positions du Front de Gauche Morlaix sur cette centrale à Gaz:

 

Débat sur l'énergie des législatives:  RCF Rivages  http://www.rcf.fr/radio/rcf29/emission/381861/381862

 

Réponse au questionnaire de Gaspare (avant le 1er tour des législatives) : http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/article-reponse-au-questionnaire-de-gaspare-105030614.html

 

Communiqué du Front de Gauche Morlaix (mars 2012): http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/article-centrale-a-gaz-de-landivisiau-exigeons-un-moratoire-et-une-consultation-de-la-population-100554777.html

 

Article du Chiffon Rouge (mars 2012):

 http://le-chiffon-rouge-pcf-morlaix.over-blog.com/article-levee-de-bouclier-contre-la-centrale-a-gaz-a-landivisiau-100707102.html

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011