Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2022 2 22 /02 /février /2022 06:35
Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix
Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix

Nous nous sommes retrouvés le vendredi 11 février dernier en réunion du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix, au 2, petite rue de Callac, un comité de soutien à Fabien Roussel, qui compte aujourd'hui 155 membres appelant publiquement à voter Fabien Roussel dans le Pays de Morlaix. 30 personnes étaient présentes à cette réunion, à cette occasion, nous avons d'ores et déjà programmé un certain nombre d'initiatives pour la campagne de Fabien Roussel sur le Pays de Morlaix.

 

  • Mardi 22 Février : distribution du tract programme sur le marché de Saint Pol de Léon (rendez-vous à 9 h 30)

 

  • Mercredi 23 Février : distribution du tract programme sur le marché de Roscoff (rendez-vous à 10 h)

 

  • Mercredi 2 Mars : réunion publique à Plounéour-Menez (18 h – Restaurant Roc’h Tredudon au 11 Place de la Mairie). réunion publique sur le projet de Fabien Roussel et de la campagne de la France des Jours Heureux à Locquénolé

 

  • Vendredi 4 Mars : Assemblée Générale du « Comité des Jours Heureux – Pays de Morlaix » (18 h – local PCF Morlaix : 2 Petite Rue Callac 29600 Morlaix).

 

  • Mercredi 7 Mars : distribution du tract programme sur Taulé (rendez-vous 10 h à la Mairie)

 

  • Mercredi 9 Mars : réunion publique sur le projet de Fabien Roussel et de la campagne de la France des Jours Heureux à Locquénolé (18 h 30 – Salle Kerbrat, sous réserve de confirmation de l'accord du Conseil Municipal)

Pour les élections législatives, qui suivront les présidentielles, ce seront Valérie SCATTOLIN et Enzo DE GREGORIO qui défendront les couleurs du PCF et du projet de La France des Jours Heureux.

Campagne de Fabien Roussel - Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix
Partager cet article
Repost0
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 07:59
Rassemblement pour la relance de la ligne Morlaix-Roscoff, à l'initiative de l'UDB, mais avec une très forte participation des communistes - le 22 janvier avec un formidable discours de la conseillère régionale communiste finistérienne Gladys Grelaud, qui avait un collectif de travail communiste sur le ferroviaire travaillant en contact avec les syndicats de cheminots et les collectifs d'usagers est à l'origine de cette contribution des communistes bretons sur le transport ferroviaire régional.

Rassemblement pour la relance de la ligne Morlaix-Roscoff, à l'initiative de l'UDB, mais avec une très forte participation des communistes - le 22 janvier avec un formidable discours de la conseillère régionale communiste finistérienne Gladys Grelaud, qui avait un collectif de travail communiste sur le ferroviaire travaillant en contact avec les syndicats de cheminots et les collectifs d'usagers est à l'origine de cette contribution des communistes bretons sur le transport ferroviaire régional.

Transport ferroviaire - PCF – Bretagne.  Des milliards pour des portions de LGV avec la LNOBPL et  Des millions pour le TER ?
Transport ferroviaire - PCF – Bretagne.  Des milliards pour des portions de LGV avec la LNOBPL et  Des millions pour le TER ?
Rassemblement pour la relance de la ligne Morlaix-Roscoff, à l'initiative de l'UDB, mais avec une très forte participation des communistes - le 22 janvier avec un formidable discours de la conseillère régionale communiste finistérienne Gladys Grelaud, qui avait un collectif de travail communiste sur le ferroviaire travaillant en contact avec les syndicats de cheminots et les collectifs d'usagers est à l'origine de cette contribution des communistes bretons sur le transport ferroviaire régional.

Rassemblement pour la relance de la ligne Morlaix-Roscoff, à l'initiative de l'UDB, mais avec une très forte participation des communistes - le 22 janvier avec un formidable discours de la conseillère régionale communiste finistérienne Gladys Grelaud, qui avait un collectif de travail communiste sur le ferroviaire travaillant en contact avec les syndicats de cheminots et les collectifs d'usagers est à l'origine de cette contribution des communistes bretons sur le transport ferroviaire régional.

PCF – Bretagne.

Des milliards pour des portions de LGV avec la LNOBPL et

Des millions pour le TER ?

Jusqu’au 28 février 2022 se mène le débat sur le grand projet de Ligne Nouvelle Ouest Bretagne Pays de Loire (LNOBPL) avec la possibilité de s’exprimer, via le site Internet (www.lnobpl.fr), sur les besoins de mobilité des personnes et des biens, et les réponses à y apporter, pour les 25 à 30 ans à venir. Ce projet à l’étude depuis 2009, au vu de la lettre de cadrage du Gouvernement et de la présentation de SNCF Réseau, semble ficelé d’avance avec deux scénarios ferroviaires se dessinant graduellement:

  • 1er étape de Nantes à Rennes, (calendrier non précisé) avec la création d’un tronçon de ligne nouvelle (LGV) entre Rennes et Redon (contournant l’ancien tracé et les gares intermédiaires comme Guipry-Messac) et amélioration de la ligne existante de Nantes/Savenay/Redon.

  • 2ème étape de Rennes à Brest (après les travaux de Nantes à Rennes), avec des options de portion de ligne nouvelle (LGV) entre Rennes et Montauban de Bretagne ou Lamballe, et entre Morlaix et Brest, afin de mettre Brest à 3h00 de Paris.

Ce projet LNOBPL, d’un budget prévisionnel de 6 milliards d’euros, prétend s'inscrire dans la continuité de Bretagne Grande Vitesse (BGV) pour mettre Brest et Quimper à 3 heures de Paris. Il dessert d’abord la politique de métropolisation du territoire breton en privilégiant Nantes, Rennes et Brest au détriment de la Bretagne rurale et littorale, des lignes ferroviaires du quotidien et de proximité de la majorité des bretonnes et des bretons qui ont de plus en plus de difficultés à se loger en raison de la très forte inflation des prix des logements dans la métropole de Rennes et les territoires directement desservis par le TGV. La Bretagne des 20 minutes pour tout.e.s (être à 20 minutes des services, 20 minutes de son emploi) n’est pas un vain objectif et ce n’est pas avec des voies routières embolies que les trajets domicile travail se réduiront pour les plus éloignés de leurs emplois, emplois toujours plus métropolisés, eux-aussi.

Et demain, selon les projections démographiques attendues, si l’on tient compte de l’arrivée d’environ 500 000 habitants en plus en Bretagne d’ici 30 ans et de la rareté du foncier avec le zéro artificialisation, ces difficultés vont s’accentuer et les besoins de mobilité s’accroîtrent. A cela s’ajoutent des flux de circulations sur des routes et des voies express surchargées, un prix de plus en plus exorbitant des carburants, une nécessité vitale de réduire les pollutions.

La mise en service de la Ligne Grande Vitesse Le Mans/Rennes en 2017 a bouleversé le plan de transport ferroviaire breton et obligé à redéfinir les dessertes TER. Une nouvelle convention TER signée entre la Région Bretagne et la SNCF pour les dix prochaines années en fixe les contours. Après d’âpres discussions et toute la ténacité des élus communistes bretons il n’y aura pas d’ouverture à la concurrence mais un vaste plan d’investissements pour poursuivre le développement du TER en Bretagne engagé depuis plusieurs décennies. Pour autant de forts mécontentements, des insatisfactions, des critiques se font jour et s’expriment tels que des horaires inadaptés aux besoins du quotidien, des correspondances impossibles entre TER et TGV, une baisse des dessertes TER. Aussi priorité doit être donnée aux investissements utiles à la mise en œuvre de cette nouvelle convention.

Si aujourd’hui, grâce à l’action des élus communistes bretons, la desserte TGV de la quasi totalité des gares Grandes Lignes bretonnes par la SNCF est acquise, avec ces nouveaux tronçons de lignes nouvelles, depuis la réforme du transport ferroviaire votée en 2018 libéralisant le transport de voyageurs, rien ne dit que les opérateurs privés continueront à les desservir.

En Bretagne, le TGV a permis de réduire les distances et les temps de trajets, pour parti d’intégrer les villes bretonnes dans le réseau ferré national et européen en toute sécurité au bénéfice de l’économie, de l‘emploi et des populations. Les communistes bretons n’opposent pas le TGV au TER mais conditionnent le soutien à la LNOBPL à l’engagement de projets TER/FRET ambitieux et qui répondent aux besoins des bretonnes et des bretons dans leurs vies quotidiennes, comme les usagers les portent et plus généralement dans une logique d’aménagement de territoire équilibré pour toute.e.s. Le développement de l’un et de l’autre, conjointement mené par un seul opérateur de service public ferroviaire, la SNCF, fait du transport ferroviaire, économe en énergie, à l’impact carbone et environnemental réduit, un atout indéniable de développement durable et écologique. Le TGV et le TER doivent participer à un aménagement équilibré du territoire avec des moyens de rabattements organisés et des correspondances compatibles.

Les communistes bretons privilégient la modernisation de voies existantes, pour favoriser le train du quotidien pour toutes et tous. Ils demandent que soient engagés sur les emprises déjà existantes de SNCF Réseau des travaux d’optimisation par des rectifications de courbes, de voies, des suppressions de passages à niveaux, des créations de doubles voies, de voies d’évitements en gare (permettant à un TER ou à un train FRET de laisser passer un TGV plus rapide). Ils demandent aussi à électrifier toutes les lignes et moderniser la signalisation en généralisant le système ERTMS qui permet de cadencer, augmenter le nombre et la fréquence des trains en circulation tout en augmentant les vitesses en toute sécurité.

Selon les chiffres LNOBPL, le km de création d’une ligne nouvelle se chiffre entre 25 à 30 millions d’euros contre 2 à 3 millions d’euros le km pour moderniser la signalisation d’une ligne existante. Pour un même coût, la modernisation permet de faire 10 fois plus de Kms de travaux que la création de portions de LGV, dans des délais beaucoup plus rapides (pas d’achats de terrains et d’aléas inhérents notamment environnementaux).


Avec de la volonté politique, au regard de la nécessité de décarboner très rapidement les moyens de transports voyageurs et marchandises, il est possible de mobiliser les différents financeurs et partenaires via les fonds dédiés ( Contrat de plan État – Région, Pacte d’accessibilité et de mobilité pour la Bretagne, Contrat d’avenir des Pays de Loire, LNOBPL, Fonds européens…) pour lancer dès aujourd’hui ces travaux de modernisation du réseau ferré existant et répondre à tous les besoins, y compris FRET.

Parmi les investissements et les travaux à réaliser avec la modernisation ERTMS et l’électrification complète du réseau existant, les communistes demandent :

  • La réouverture à tous trafics de la ligne Morlaix/Roscoff avec l’intégration les ports de Brest et Roscoff dans le réseau Trans-Européen ;

  • La rénovation de la ligne Quiberon/Auray et un TER à l’année ;

  • Le doublement de la voie unique Landerneau/Quimper dont les ouvrages d’art sont construits depuis l’origine pour cela, permettant des liaisons Brest – Nantes sans passer par la gare de Rennes saturée ;

  • La création d’une 2ème gare à Rennes avec contournement par le nord- est, permettant de fluidifier les trafics et de rapprocher la pointe Bretagne de Paris à 3h00.

  • La création d’une ligne TER Rennes – Fougères ;

  • La rénovation et la réouverture au service voyageur de Saint Brieuc/Pontivy/ Auray.

  • La réouverture complète au service voyageur TER de Rennes/Nantes par Châteaubriant en supprimant le butoir coupant la ligne en 2.

  • La création d’une liaison rapide Rennes/Nantes par la LGV via la virgule de Sablé.

Parallèlement, la nécessité de maintenir et développer le service public avec du personnel dans les gares, aux guichets, sur les quais et dans les trains ainsi que, desservir toutes les gares TER existantes et anciennes à rouvrir lorsque la demande existe.

Le 20 février 2022

Partager cet article
Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 06:53
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022

Le PCF dans le Finistère est animée d'une dynamique d'adhésions impressionnante depuis quelques années, accélérée encore avec la campagne présidentielle de Fabien Roussel qui fait venir vers nous de nombreux jeunes : 57 nouveaux adhérents ont adhéré en 2019, 28 nouveaux adhérents ont adhéré en 2020, 37 nouveaux adhérents ont adhéré en 2021, et en moins de deux mois, janvier et février 2022, 17 nouveaux adhérents ont adhéré en 2022, dont 10 jeunes de moins de 20 ans. Soit un total de 139 nouveaux adhérents en trois ans et deux mois. De 17h à 21h30, hier, samedi 19 février à Brest, dans nos locaux de la rue André Berger et de la rue Henri Moreau ( deux résistants communistes brestois exécutés au Mont Valérien le 17 septembre 43 après avoir été arrêtés et torturés par la police de Vichy), nous avons organisé un très bon temps d'échange avec les nouveaux adhérents disponibles, notamment 3 lycéens et 2 étudiants. Des jeunes, d'autres avec plus d'expérience, mais de solides motivations politiques et sociales pour toutes et tous, avec une première motivation qui ressort, la nécessité de faire remonter une gauche forte et authentique face aux progrès indécents des inégalités et de la misère et à la menace fasciste de l'extrême-droite. Des camarades de l’exécutif et du Conseil Départemental, de la section de Brest, le secrétaire du MJCF 29 Enzo De Gregorio, et notre conseillère régionale Gladys Grelaud, étaient là pour accueillir nos nouveaux adhérents et échanger avec eux sur leurs motivations pour militer. Et chacun bien sûr est reparti avec des tracts de Fabien Roussel! 

Rencontre avec les nouveaux adhérents du PCF au local de la fédération PCF Finistère ce samedi 19 février 2022
Partager cet article
Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 07:23
Le Télégramme, 19 février

Le Télégramme, 19 février

Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 09:54
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix

Législatives des 12 et 19 juin 2022 - Circonscription de Morlaix

Les Candidats des Jours Heureux -

Parce que, dans le sillage de la campagne présidentielle de la « France des Jours Heureux » conduite par Fabien Roussel, nous voulons donner de la force à une gauche sociale, populaire, qui défend le pouvoir d’achat de nos concitoyennes et concitoyens, le monde du travail, les retraité.e.s, travaille à l’émancipation de la jeunesse, et affronte les logiques de la finance et du capitalisme pour partager les richesses et repenser les modes de production, les trois sections du Parti Communiste du Pays de Morlaix (Morlaix, Lanmeur, Roscoff), à l’unanimité des adhérents qui se sont exprimé (130 adhérents), et le Conseil Départemental du PCF Finistère, ainsi que le Conseil National du PCF réuni à Marseille le 5 février, ont décidé de soutenir la candidature dans la circonscription de Morlaix, la 4ème du Finistère, du binôme formé par :

en Candidate titulaire :

Valérie Scattolin, 56 ans, salariée chez Hop !, syndicaliste, en voie de reconversion professionnelle suite au plan social chez Hop ! comme décoratrice d’intérieur, élue à Morlaix depuis 2016, d’abord conseillère municipale d’opposition (Front de Gauche- PCF) et, depuis juin 2020, Adjointe au maire à Morlaix (Commerce – Centre-ville – Tourisme) et Conseillère communautaire.

Candidat suppléant :

Enzo De Gregorio, 19 ans, secrétaire départemental du Mouvement des Jeunes Communistes du Finistère, ancien responsable finistérien du syndicat lycéen MNL, candidat aux dernières régionales pour le PCF avec Gladys Grelaud sur la liste du président de région Chesnais-Girard, militant du PCF depuis 2019. Enzo est quelqu'un de très engagé dans la vie sociale depuis qu'il est jeune: bénévole au centre nautique de Carantec, dans le club de foot, arbitre de foot, bénévole au Saint-Pol-Morlaix...

Pourquoi nous présentons des candidats aux législatives?

Un chiffre - Résultats cumulés du CAC 40 + 135 %: 140 milliards de bénéfices en 2021. Augmentation du SMIC en janvier : + 0,9 %

Après 5 ans de pouvoir exercé par Emmanuel Macron et sa majorité LREM qui se sont traduits par une aggravation des inégalités (9 millions de pauvres) et de la défiance vis-à-vis de la politique, par des cadeaux aux plus riches et au monde de la finance (les 5 + riches de France gagnent autant que 40 % de la population, sur toute la planète, la fortune des milliardaires a augmenté de 60 % en 2 ans, du jamais vu. Celle des 10 plus fortunés a même doublé !), et par une dégradation dramatique des capacités de travail et des moyens de nos services publics (hôpital, écoles, EHPAD, Poste, etc), il est temps de tourner la page de cette politique néo-libérale et bien souvent autoritaire qui ne favorise pas le plus grand nombre, qui remet en cause bien des libertés, et qui se signale aussi par l’ampleur de ses fiascos dans la gestion de la crise sanitaire.

8 députés macronistes dans le Finistère, un département et une circonscription de Morlaix plutôt orientés à gauche normalement, c’est un état de fait dont nous ne nous satisfaisons pas.

Nous mettons notre candidature de notre binôme à disposition de tous les électeurs de gauche pour bousculer cette donne et donner une députée de gauche à la circonscription de Morlaix.

Nous pensons que Valérie Scattolin et Enzo de Gregorio forment le bon binôme pour envoyer une députée de gauche à l’Assemblée depuis la circonscription de Morlaix.

Nous voulons nous adresser très largement à tous les électeurs, bien au-delà des électeurs potentiels et futurs de Fabien Roussel, même si le comité de soutien à Fabien Roussel, comité des Jours Heureux, qui compte 143 soutiens dans la circonscription de Morlaix, est aussi un point d’appui sur cette campagne législative, tout comme la dynamique de notre candidat aux Présidentielles, classé en 2ème position à gauche par certains sondages, et surtout le seul dont les intentions de vote augmentent depuis un mois.

Nous avons besoin d’une gauche forte, à l’aise dans ses baskets, connectée à la vie sociale de nos concitoyens, à l’Assemblée Nationale et sur le terrain. Nous avons besoin d’élus qui s’impliquent auprès des citoyens, qui rendent compte à la population, qui sont visibles et accessibles pour les gens.

Nos Parlementaires communistes - nous avons un groupe au Sénat, et un groupe à l’Assemblée, avec 11 députés, associés à des députés ultra-marins de gauche - ont eu un rôle essentiel pour résister à la politique d’Emmanuel Macron, du gouvernement et de sa majorité :

vote contre le Passe Sanitaire, contre les lois de financement de la Sécurité Sociale qui organisent les fermetures de lits et baisses de moyens dans la santé, l’hôpital, contre la suppression de l’ISF, contre la réforme de l’assurance-chômage qui baisse les allocations de 30 % des privés d’emploi alors même que les dividendes des grands groupes du CAC 40 et que le patrimoine et la fortune des milliardaires français explosent.

Ils ont fait des propositions surtout, loin d’être dans une opposition systématique et stérile :

Ils ont demandé la revalorisation du SMIC (à 1930 euros brut, 1500 euros net), un revenu d’autonomie pour les jeunes (850€), une COP sur l’évasion fiscale et des vraies mesures contre l’évasion et la fraude fiscale, un retour de l’ISF, la taxation à la source sur les revenus du Capital, un moratoire sur les licenciements boursiers pendant la crise sanitaire, une loi grand âge, une loi poiur soutenir les aidants familiaux, une loi pour lutter contre les déserts médicaux en limitant la liberté d’installation des médecins et favorisant leur installation dans des zones en tension. Contre les violences faites aux femmes, pour l’égalité professionnelle femmes-hommes.

Dans le domaine international, ils défendent la paix, le droit à l’auto-détermination et à la dignité du peuple kurde, du peuple palestinien, ou encore du peuple sahraoui, le désarmement nucléaire, la levée des brevets sur les vaccins.

Grâce à la proposition de loi d’André Chassaigne adoptée en 2021, les pensions de retraite des agriculteurs ont été revalorisées, et les pensions de 200 000 conjoints d’agriculteurs retraités sont revalorisées à partir de ce mois-ci. Fabien Roussel est en même temps aux premières loges pour défendre une politique humaine de régularisation des travailleurs sans-papiers, une politique plus respectueuse du droit d’asile et a proposé, dans le sillage de la loi Gayssot qui condamne les propos racistes, d’interdire à des politiques condamnés pour des propos racistes et antisémites de pouvoir devenir élus de la République. Malheureusement, cette proposition de la loi a été refusée par la droite et la majorité LREM.

Nos priorités sont :

- 1. L’emploi, la préservation de l’emploi, le développement de l’outil industriel et de nos entreprises, le partage du travail, la lutte contre le chômage : ça passe aussi par la revalorisation des salaires et des pensions, le « Roussellement », la dynamisation de l’économie par la base !

- 2. La Santé, l’hôpital public, la lutte contre les déserts médicaux, le soutien aux structures médico-sociales, aux EHPAD

- 3. L’émancipation de la jeunesse, son droit à une formation et à des études accessibles à tous, le refus d’un avenir fait pour elle de précarité, d’ubérisation, de ségrégation sociale, le droit à la mobilité et au logement des jeunes (gratuité des transports, etc.)

Les mesures fortes de notre programme "La France des Jours Heureux":

- Augmentation à 30 % du SMIC/ Abrogation des Loi El-Khomri et de la loi sur l’assurance chômage/ Rétablissement de la retraite à 60 ans à taux plein/ Négociations pour la semaine de 32h / contrôle démocratique des aides publiques aux entreprises, la mise en place d’une loi Sécurité-formation pour mettre fin au chômage

- Prise en charge à 100 % des soins dans le cadre de la Sécu / intégration de la perte d’autonomie et du secteur de la personne âgée à la branche maladie de la Sécurité Sociale, financée par des cotisations des entreprises et des salariés, 100 000 emplois créés à l’hôpital public, 300 000 emplois créés dans les EHPAD et 100 000 emplois d’aide à domicile, financés notamment par une contribution de solidarité sur les dividendes boursiers, la création d’un pôle public du médicament.

- Recrutement de 90 000 enseignants/ devoirs à l’école/ plus d’école, plus de moyens à l’école, abolition de Parcoursup, un budget de l’enseignement supérieur qui passera de 14 milliards à 20 milliards d’euros, plan de recrutement de 10 000 enseignants chercheurs pour l’Université. Un revenu étudiant de 850 euros par mois. Le RSA ouvert aux moins de 25 ans, un droit au logement effectif pour les jeunes avec une augmentation du parc des logements CROUS. gratuité des transports en commun pour les moins de 25 ans.

- Réappropriation publique de la SNCF, d’EDF, d’Engie, de la Poste et de France Télécom. Nationalisation d’AXA et de la BNP Paribas

- Aller vers un mix énergétique 100 % public et 100 % décarbonné pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2040-2050 pour faire face aux enjeux de la crise climatique

- Engager la réindustrialisation de la France, la relocalisation des industries stratégiques, lutter contre les traités de libre-échange et les délocalisations, contre une Europe de la mise en concurrence et du dumping social.

- Défendre le manger sain et bon pour tous et une réorientation écologique de la politique agricole, dans le respect de la rémunération et du travail des agriculteurs

- Conquérir le droit universel au logement : renforcer les objectifs de construction de logements sociaux, l’encadrement des loyers, etc.

- Refonder la construction européenne, rompre avec les politiques d’austérité pour les peuples, œuvrer pour la Paix, le désarmement nucléaire et la sortie de l’OTAN, agir pour la levée des brevets sur les vaccins et faire de la santé un droit universel véritable.

Législatives - Valérie Scattolin et Enzo De Gregorio, candidats présentés par le PCF et de "La France des Jours Heureux" sur la circonscription de Morlaix
Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 14:37

Saint-Brieuc - 12 février. Rassemblement contre l'extrême-droite.

Soyons nombreux ce samedi 12 février à l'appel de plusieurs organisations de gauche à manifester à Saint-Brieuc à 16h30 devant la salle Steredenn pour dire Non à l'extrême-droite, pour une Bretagne ouverte et solidaire, à l'occasion du meeting à Saint Brieuc au parc des expositions du polémiste raciste, anti-républicain, réactionnaire, misogyne, homophobe, Eric Zemmour, mis en orbite par le milliardaire breton d'ultra droite Bolloré.

Les idées d'extrême-droite ne doivent pas trouver leur place en Bretagne! 

Ne laissons pas s'implanter ces diviseurs et semeurs de haine. 

 

Communiqué de la fédération PCF Côtes d'Armor

Avec Mr Zemmour, c’est le climat de haine et de violence qui prend le pas dans le débat de l’élection présidentielle.
 

Personnalité issue de certains médias, Eric Zemmour ne manque, par ses propos, aucune occasion de faire parler la haine et la violence.
Il est l’apôtre de la politique du bouc émissaire à l’encontre des étrangers, des réfugiés, des enfants en situation de handicap, des femmes qui affirment leurs droits et revendiquent l’égalité...
Il crée un véritable climat qui s’apparente à celui de la France des années 30, climat qui préparera la collaboration.
Au regard des valeurs de notre République et des lois en vigueur, l’attitude envers ce personnage ne devrait souffrir aucune complaisance.
La Fédération du PCF des Côtes d’Armor appelle la population à exprimer, à 16h30, devant la salle Steredenn, son attachement aux valeurs de solidarité et de paix , aux valeurs de la République française à l’occasion de la tenue d’un meeting ce samedi 12 février, par les soutiens
de Mr Zemmour.

Rassemblement contre la venue du candidat d'extrême-droite Zemmour à Saint-Brieuc, samedi 12 février à 16h30 devant la salle Steredennn
Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 09:07
Macron, un bon président, sérieux? Viens le lui dire à Brest - Vendredi 11 février, 12h, Place F.Coatmeur, en bas de la rue de Siam

À l’occasion de la venue du président de la République à Brest, les organisations syndicales CGT, FSU, Sud Solidaires, L’Union Pirate pour l’UBO et l’Union lycéenne du Finistère appellent les salarié·es, les privé·es d’emplois, les retraité·es et les jeunes à se rassembler pour exprimer leur colère contre la politique anti-sociale menée par son gouvernement et ses conséquences en terme d’accroissement des inégalités. Ce rassemblement sera également l’occasion de dénoncer l’opération de « Blue washing » que constitue One Ocean Summit

Retrouvons-nous demain à partir de midi Place Jean-François Coatmeur (en bas de la rue de Siam) !

Une manifestation soutenue par le PCF Pays de Brest et le PCF Finistère.

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 06:17
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine
Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine

PCF du Pays de Morlaix

Passionnant Mardi de l'éducation populaire avec Valère Staraselski ce mardi 8 février, sur Jean de La Fontaine, le Maître du Jardin, le grand génie de la fable, de la poésie populaire et philosophique.

Valère Staraselski était auparavant en dédicace à Dialogues Morlaix et sera à Brest ce mercredi 9 février au soir pour la deuxième conférence de sa tournée finistérienne:

Le communisme et Cent ans d’histoire du Parti communiste français.

Avec Valère Staraselski, Écrivain, journaliste.

le mercredi 9 février de 18h30 à 20h30 à Brest

Une conférence-débat à l’invitation des Amis de l’Huma, se tiendra Mercredi 9 Février, de 18h30 à 20h30, salle Tessier à Brest (4 rue colonel Fonferrier)  sur 100 ans d’histoire communiste, afin de présenter l’excellent livre collectif qu’il a co-dirigé avec Guillaume Roubaud Quashie pour le centenaire du PCF (au Cherche-Midi).

Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 12:20
Collage pour Fabien Roussel à Morlaix

Collage pour Fabien Roussel à Morlaix

7 février 2022 -
 
A bloc dans l'ouest...
 
14 adhésions au PCF depuis le début de l'année en Finistère, un MJCF qui se renforce avec l'arrivée de 10 jeunes adhérents entre 16 et 20 ans...
 
Bravo et merci à François, Arwenn, Yann, Morgan, Quentin, Nathan, Maëlvin, Mattéo, Léandre, Lilian, Nolwenn pour leur adhésion au PCF. 
 
Le communisme à la jeunesse du monde!
 
Il se passe quelque chose.
 
 
Pour adhérer au Parti Communiste Français dans le Finistère: Contact Fédération PCF Finistère -  5 rue Henri Moreau 29 200 BREST 02 98 43 47 78
06 20 90 10 52
 
Paroles de jeunes militants communistes, ayant adhéré en janvier 2022:
 
Maëlvin, étudiant à Morlaix:
"À l'occasion des présidentielles 2022 j'ai décidé de m'investir dans la vie politique en adhérant au PCF et en rejoignant le comité des jours heureux. J'habite à Morlaix le temps de mes études en BTS Gestion et Protection de la Nature. Je défends l'idée d'une société juste et démocratique. Une société où l'emploi et le climat serait au cœur des préoccupations. Une société où primerait l'intérêt général et non plus le profit personnel. Le PCF est le plus à même de porter ces valeurs, c'est pourquoi j'ai décidé de supporter la candidature de Fabien Roussel".
 
Mattéo, lycéen à Landerneau:

"Le libéralisme économique est un fléau. Les crises d’intérêts nationaux se multiplient, comme les affrontements directs ou indirects, la crise de politique onusienne et d’une gouvernance mondiale sévissent aussi, le monde capitaliste est voué à l’échec, seules les puissances capables d’écraser les autres survivront, un combat s’annonce, celui du monde du capital.

Dans ce contexte, il faut combattre l'extrême-droite qui puise son pouvoir dans la haine et la peur de l’autre, affronter ceux qui voient en l’être humain un inférieur, ceux qui rêvent d'une société patriarcale ou xénophobe. Pour moi, l’égalité est la valeur première de l’humanité, pas celle des politiques au pouvoir qui s'abritent derrière l'illusion de l'union nationale. Le politique de droite est notre adversaire, le faux patriotisme est leur arme, comme la valeur travail, ou celle de l'argent et de la réussite individuelle.

Pourtant, Autrui est source d’ouverture, penser à l’autre et non penser par l’autre, faire preuve d’indépendance intellectuelle et arrêter de penser le monde comme une chimère, un monde sans unité comme nous le font entrevoir nos politiques.

J’ai écrit ce petit texte pour vous décrire ma vision générale de l’état de notre société. Il faut réformer le monde libéral, à mon échelle j’ai donc décidé d’adhérer au PCF.

Tout d’abord par rejet de la vision économique et sociale des libéraux qui comme notre président favorisent le modèle américain et anglo-saxon individualiste et inégalitaire, avec un hôpital qui devient payant ou de plus en plus privé, une augmentation de la précarité étudiante, la volonté de faire payer l’entrée de nos facs, universités… ou encore la suppression de l’ISF. Un vrai scandale quand on voit la hausse des inégalités et des très grandes fortunes!

Je veux lutter pour le changement, pour un regain de la gauche française, pour une apparition d’un communisme moderne capable de répondre aux problèmes d’aujourd’hui. Pour cela j’ai pris la décision d’adhérer au PCF, et à la jeunesse communiste pour lutter contre la précarité étudiante…

Je veux combattre la xénophobie, l’homophobie, le sexisme, et c'est pour cela que je donne ma voix au PCF et à Fabien Roussel.

Après de nombreuses lectures de son programme, il est le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions et choix politiques.

Pour ne citer que ça, je prends l’exemple de la police de proximité, par la suppression de la BAC et la mise en place d’une police locale dans les quartiers dits populaires. On pourrait aussi parler de l’écologie qui regroupe de plus en plus la jeune génération, Fabien Roussel a eu le choix intelligent : tout en permettant à la France de garder sa production électrique, il a pour projet de produire 50 % de l’énergie française avec le nucléaire et 50 % avec l’énergie verte. Sans mentir à la population sur l’importance du nucléaire française, il nous permet un regain de l’hydroélectrique tout en permettant à la population de garder un confort de vie grâce à l’électricité alors impossible sans le nucléaire. Nous pourrions aussi citer son envie de prélever les bénéfices des multinationales à la source, cela permettrait tout comme certains impôts déjà mis en place de mettre fin à la fraude fiscale représentant pour notre candidat près de 80 millions d’euros par an.

Le PCF a de l’avenir, surtout dans une société où beaucoup de gens n'arrivent plus à y vivre et se sentent plus d'y vivre. C’est pour cela que j’ai décidé d’adhérer au parti".

Quelle ironie que la place de l’homme quand le bénéfice est maître. Et la démocratie dans la république capitaliste, quelle blague ! 

Il suffirait d’une voix, puis d’oreilles attentives pour penser le bien commun, et non le poison qu’est le libéralisme américain.

Nous ne partageons pas des frontières ni des bourses. La finance le disait si bien F. Hollande, est notre ennemie, nous partageons une planète.

Une forme plus moderne et adaptée au monde du communisme pourrait surgir et ferait entrer notre monde dans une équité et une démocratie véritable, du peuple par le peuple".

Lilian, lycéen à Brest:

"Je suis lycéen en classe de Terminale à Brest en spécialités scientifiques bien que préférant le domaine des humanités. Je m’intéresse depuis maintenant quelque temps à la politique. Ayant aujourd’hui affiné mes convictions, j’ai trouvé nécessaire de m’engager concrètement avec les communistes pour faire mûrir mes réflexions et pour continuer à faire rayonner des valeurs humanistes. Je suis profondément motivé à agir dès à présent. "

A bloc dans l'ouest: 14 adhésions en un mois au PCF dans le Finistère
A bloc dans l'ouest: 14 adhésions en un mois au PCF dans le Finistère
Partager cet article
Repost0
6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 09:34
Poul Redou en Guimaëc, dimanche 6 février, 14h: commémor'action pour le droit d'asile et une autre politique vis-à-vis des exilés!
Poul Redou en Guimaëc, dimanche 6 février, 14h: commémor'action pour le droit d'asile et une autre politique vis-à-vis des exilés!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011