Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 20:11
Lettre à Monsieur le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas

Jean-Pierre Jeudy, vendredi 25 novembre 2016

Jean-Pierre Jeudy
Maire Honoraire de Carhaix
Chemin de roz ar gall, 29270 Carhaix

à Monsieur le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas

Monsieur le Ministre,

Je prends connaissance de votre réponse à Mme la Députée Nachury à propos de la pénalisation des appels au boycott des produits israéliens.

J’ai toujours en tête la lettre parfaitement argumentée que vous aviez adressée à votre prédécesseuse Mme Taubira pour lui demander l’abrogation de cette inique circulaire Alliot Marie. Quelle volteface ! Il faut une bonne dose de mauvaise foi pour assimiler à de la discrimination d’un groupe ethnique une action citoyenne non-violente qui se fixe clairement comme objectif la lutte contre la politique de colonisation et d’apartheid du gouvernement israélien.

Je reviens d’un séjour en Palestine. Comment ne pas parler d’apartheid quand s’éternise une occupation illégale ? Quand dans leur propre pays, à Hébron, des rues entières sont interdites aux Palestiniens, comme hier certains quartiers des villes d’Afrique du sud l’étaient aux Noirs ? Quand un jeune Palestinien de 16 ans peut être tué par le tir d’un soldat israélien pour avoir jeté une pierre en direction de son véhicule ? C’est ce qui vient de se passer le 2 octobre dernier à El Arroub, le camp jumelé avec Carhaix ?

Devant tant d’injustices et de brutalités et aussi l’impunité de cette politique qui sont l’une des causes du chaos dans lequel s’enfonce cette région, comment rester indifférent ?

L’appel au boycott des produits Israéliens est-il moins légitime que celui dirigé hier contre le régime raciste d’Afrique du Sud, ou aujourd’hui celui auquel appellent les gouvernements occidentaux contre la Russie après l’annexion (l’occupation ?) de la Crimée ?

Même si la solidarité gouvernementale vous contraint à ne pas reconnaitre la légitimité de l’appel au boycott, comment peut-elle conduire à criminaliser cette pratique par un détournement de la loi ? Laisser poursuivre des militants qui agissent au nom des meilleures valeurs de la gauche : la lutte contre le racisme, pour le respect du droit international, pour la justice, la liberté et l’égalité entre tous les peuples, c’est rappeler les plus mauvais souvenirs des gouvernements de gauche de l’époque de la guerre d’Algérie. On a vu ce qu’il en est advenu : la gauche disqualifiée et la droite au pouvoir pour plus de 30 ans.

Au moment où le Premier Ministre appelle au rassemblement de la gauche toute entière, comment peut-il être entendu lorsqu’il s’obstine à poursuivre une partie de ses meilleurs militants ?

Comment, même à un deuxième tour, aller voter pour un gouvernement qui choisit de nous poursuivre en justice quand il reste sans réagir devant ce crime de guerre perpétré par ce soldat franco-israélien qui au printemps dernier à Hébron a achevé d’une balle en pleine tête le blessé Palestinien qui gisait sans défense à ses pieds. Franco-Israélien, donc passible de la Justice Française.

En espérant que vous reste à l’esprit ce que vous écriviez à Mme Taubira en tant que Président de la commission des lois à l’Assemblée Nationale : « l’incitation à punir ce militantisme constitue une atteinte à la démocratie et aux libertés fondamentales » et sachant aussi le sujet complexe, je suis à votre disposition, si vous le souhaitez, pour en discuter avec vous à l’occasion d’une de vos venues dans le Finistère.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre la Justice et Garde, mes respectueuses salutations.

Carhaix le 24 novembre 2016
Jean-Pierre Jeudy

Jean-Pierre Jeudy, un des responsables de l'AFPS Centre-Finistère, ancien maire de Carhaix

Jean-Pierre Jeudy, un des responsables de l'AFPS Centre-Finistère, ancien maire de Carhaix

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 08:21
"Gulistan, terre des roses": un documentaire sur la résistance kurde à l'Etat Islamique le mercredi 30 novembre à Lorient

Cette projection n'était pas prévue dans notre programme trimestriel mais nous ne pouvions pas ne pas sauter sur cette belle occasion.
En effet, Zaynê Akyol, réalisatrice de ce très beau documentaire sur les combattantes kurdes à la frontière syrienne, est en Europe pour quelques projections uniques.
Nous vous proposons de la rencontrer et de découvrir son film "Gulîstan, Terre de Roses" (et la bande annonce ICI) le mercredi 30 novembre à 20h30 à l'auditorium St-Louis à Lorient.

 

J'ai Vu un Documentaire
Cité Allende (boîte n°2) / 12, rue Colbert / 56100 Lorient
06 19 05 69 45 / www.jaivuundocumentaire.fr
Suivez-nous sur Facebook !
 
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 07:47
Primaire de la droite: raz-de-marée pour Fillon dans le Finistère... "et ce n'est pas de l'eau tiède" (dixit Agnès Le Brun): le sang et les larmes seront au rendez-vous!

Christian Gouérou, Ouest-France:

C’est la victoire de la droite, plutôt que celle du centre : en terre réputée centriste, Alain Juppé a mieux résisté qu’ailleurs. Mais il est très largement distancé.

Plus de 60 000 votants en Finistère : c’est d’abord une victoire de la participation de la droite finistérienne. Sur 64 571 votants dont 64 468 exprimés, François Fillon l’emporte avec 41 966 voix, soit 65,10 %, contre 22 502 voix, soit 34,90 % pour Alain Juppé. Le fossé est énorme. Et, dans un Finistère réputé terre centriste, si le gagnant fait un peu moins bien qu’au national, son résultat est extraordinaire.

Un raz de marée filloniste

À Carhaix, François Fillon fait 70,77 % ; à Châteauneuf-du-Faou, 72,63 % ; à Concarneau, 68,34 %. Le premier résultat tombé hier soir après 19 h, est celui de l’Île Molène : 13 voix (93 %) pour François Fillon, une voix pour Alain Juppé. Si, au national, Juppé perdait de 12 voix, disait un commentateur, ce serait « la faute à Molène, pas la faute à Voltaire ».

À l’île de Sein, avec 15 voix, il atteint les 75 %. À Plabennec, il cartonne à 70 %. À Roscoff, chez le porte-parole de Juppé, Maël de Calan, François Fillon pointe à 64,20 %. Non loin de là, à Saint-Pol-de-Léon, c’est du 60,5 %. En Finistère, pas une seule commune n’a mis Alain Juppé en tête du scrutin.

200 pièces d’1 centime pour voter à Plonéis

Plusieurs anecdotes du scrutin. Pour s’acquitter des 2 € de participation obligatoire pour la primaire de la droite et du centre, un homme a apporté 200 pièces d’1 centime, au bureau de vote de Plonéis. À Édern, idem, un homme a rempli une chaussette de pièces d’un centime. À Lanmeur, une seule clé pour deux cadenas : il a fallu ouvrir l’urne à la scie à métaux !

Ils ont dit

Agnès Le Brun, secrétaire départemental LR, pro-Fillon : « Je tire deux enseignements de ce résultat sans appel. D’une part, la population a soif de démocratie. Particulièrement celle des territoires qu’on dit intermédiaires, c’est-à-dire des territoires un peu décentrés, pas urbains. D’autre part, la population a vraiment exprimé sa volonté de voir une alternance franche, de la rupture. La rupture de la détermination, de la transparence et de la sincérité, et puis surtout de l’absence d’ambiguïté. Les deux programmes de Sarkozy et Fillon étaient très proches sur cet aspect-là : tous deux étaient ennemis de l’eau tiède, et c’est ce qui a été validé ce soir. Quant à l’investiture à l’élection législative, ça n’est pas à l’ordre du jour. »

Philippe Paul (LR), sénateur-maire de Douarnenez, pro-Juppé : « La primaire est un beau succès qui montre que l’électorat n’est pas fâché contre les partis dits traditionnels. Ces électeurs ont tranché de manière nette : tout le monde suivra François Fillon sans états d’âme. »

Pour Maël de Calan (porte-parole d’Alain Juppé, président de l’opposition départementale), « en politique, on peut avoir de la tristesse et de la déception mais pas d’amertume. Une vague a porté Francois Fillon très haut. Bravo à lui, nous nous rangeons sous sa bannière. (…) Pour ma part, je continuerai à m’engager au plan national comme au plan local pour faire vivre la sensibilité à laquelle j’appartiens : une droite sociale, européenne et modérée. »

Le résultat du 1er tour en Finistère

Votants : 59 803 ; blancs : 4 (0,01 %) ; nuls : 36 (0,06 %) ; exprimés : 59 763 (99,93 %). François Fillon 28 521 voix soit 47,72 % ; Alain Juppé 18 962 voix soit 31,73 % ; Nicolas Sarkozy 8 745 voix soit 14,63 % ; Nathalie Kosciusko-Morizet 1 395 voix soit 2,33 % ; Bruno Le Maire 1 298 voix soit 2,17 % ; Jean-Frédéric Poisson 723 voix soit 1,21 % ; Jean-François Copé 119 voix soit 0,20 %. 

 

Lire aussi:

« Austère », « conservateur », François Fillon vu par la presse internationale
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/11/28/austere-conservateur-favori-le-portrait-de-francois-fillon-par-la-presse-internationale_5039176_823448.html

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 11:07
Solidarité dans le Finistère avec les réfugiés du camp de Jalazone. 6 heures pour la Palestine à BREST le 26 novembre

L’AFPS du Nord Finistère est engagée depuis 2012 dans un partenariat avec une association du camp de Jalazone, proche de Ramallah. Nous menons diverses actions pour pérenniser ce projet, soutenu par la municipalité de Brest. Lors d’une récente mission sur place, nos amis du GL voisin de Morlaix ont aussi engagé des contacts dans le camp pour créer un partenariat. 
Dans le cadre de la Quinzaine de solidarité internationale, nous organisons une journée de soutien au camp.

Afps Nord Finistère, vendredi 25 novembre 2016

Samedi 26 novembre: 6 heures pour la Palestine à Brest en solidarité avec le camp de Jalazone (16h-22h)
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 09:31
Handicap: 1599 familles en attente de solution dans le Finistère (Carole Tymen - le Télégramme, 26 novembre 2016)
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 15:06
Après les lois MPTAM et NOTRe: quelles nouvelles ruralités en Bretagne? - débat le samedi 3 décembre, 10h - à la fête de l'Humanité Bretagne

Après les lois MAPTAM et NOTRe : quelles nouvelles ruralités en Bretagne ? 

Chers amis,

je vous rappelle que se tiendra le 3 décembre à l'occasion de la fête de l'Humanité Bretagne à Lorient  une formation CIDEFE

avec comme intervenants :

Jean Pierre Dayras, secrétaire général de l'association Nouvelles Ruralités

Roland Le Sauce, président du conseil de développement du Pays d’Auray, Conseiller Municipal d’Auray

Maxime Paul, Ancien Vice-Président de Brest Métropole

Makan Rafatdjou, architecte urbaniste

Anne-Claire Le Vaillant, Architecte consultante, assurera l'animation de cette formation.

 

Ce sera la dernière formation de 2016, aussi nous comptons sur votre présence.

Samedi 3 décembre 2016

de 10h00 à 12h00

Fête de l'Humanité Bretagne

Parc des expositions de Lorient Sud Bretagne

286 rue  Rouget de lisle

56100 Lorient

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 13:07
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 12:32
Ouest-France, 23 novembre 2016

Ouest-France, 23 novembre 2016

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 07:03
Boris Le Lay, le blogueur néo-nazi, localisé au Japon (Le Télégramme, 22 novembre 2016)

Le Télégramme - "On a retrouvé Boris Le Lay"


Plusieurs de nos ami-e-s, militant-e-s syndicaux, associatifs et politiques ont été insulté-e-s, fiché-e-s et menacé-e-s  par ce personnage cultivé et intelligent mais abject moralement et à demi fou qui rêve de ressusciter les massacres et l'idéologie raciste et anti-humaniste, anti-démocratique du IIIe Reich. 

 

Les procédures sont en cours, depuis plusieurs années pour certaines…
 
Il semble que les pouvoirs publics aient quelques velléités de lui mettre des bâtons dans les roues à défaut de pouvoir l’empêcher de nuire complètement.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 12:24
Quimper: une quarantaine de salariés de la CAF manifestent (Ouest-France, 22 juin 2016)

Par Ouest-France

Une quarantaine de salariés de la Caisse d’allocations familiales (Caf) de Quimper (Finistère) ont manifesté ce mardi matin. Ils reprochent à leur direction de leur demander toujours plus de production et de moins en moins d'accueil du public. L'accueil quimpérois était fermé ce matin, il rouvrira à 13 h 30. Tous les rendez-vous du jour avec les allocataires sont annulés.

Une quarantaine de salariés de la Caisse d’allocations familiales (Caf) de Quimper ont manifesté mardi matin. Ils s’opposent aux conséquences de la réorganisation du site quimpérois, fusionné depuis novembre 2011 avec celui de Brest. 470 personnes travaillent en contrat à durée indéterminée et une trentaine en contrat à durée déterminée à la Caf du Finistère, dont environ 250 à Quimper.

Ils veulent davantage d'accueil

Leurs revendications ? « Le retour des accueils, l’arrêt du tout-Internet et des embauches à la hauteur des enjeux », liste Norbert Duigou, délégué syndical CGT à Quimper.

Accueil fermé ce matin

L’accueil quimpérois était fermé hier matin et a rouvert à 13 h 30. En revanche, tous les rendez-vous pris dans la journée avec des allocataires ont été annulés. « Nous travaillons par pôle, dénonce une agente. Après avoir contacté la plate-forme régionale, un allocataire obtient un rendez-vous dans les deux semaines. Mais comme nous ne sommes plus polyvalents, on ne peut plus les renseigner correctement. La direction nous demande de ne pas passer plus de vingt minutes par rendez-vous : c’est court pour les situations compliquées qui ne rentrent pas dans les cases... »

Un retour de la direction ?

Les grévistes attendent un retour de la direction ce mercredi.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011