Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 19:57
"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano

Espace de débats Bretagne (angle de l'avenue Martin Luther King – et de l'avenue Raymonde Tillon)


 

Samedi 16 septembre à 17h :

 

Débat organisé par la Fédération du Finistère du PCF :
 

Le Royaume-Uni après le Brexit


 

Avec Philippe Marlière

politiste spécialiste du Labour et du Royaume-Uni, universitaire à Londres, auteur de nombreux articles et analyses pour la presse française

 

Anne Sabourin

représentante du PCF au sein du Parti de la gauche européenne

 

Jean-Michel Galano militant communiste, philosophe, bon connaisseur de l'Irlande et du Royaume-Uni

 

Débat animé par Ismaël Dupont et qui s'inscrit dans la suite de l'initiative de solidarité et de rencontre PCF-SINN FEIN de Paris à l'automne 2016 et du Finistère (BREST, MORLAIX, ROSCOFF) au mois de mai 2017. 


 

Comment analyser les causes du Brexit?

Quelles sont ses conséquences économiques, sociales, politiques déjà avérées? Celles qui sont à prévoir ? Quelles perspectives pour l’Écosse et l'Irlande du Nord, le capitalisme anglais, notamment?

Comment décrire la politique de Théresa May qui a conduit à un échec électoral relatif aux élections législatives anticipées de juin dernier?  

Quelles alternatives progressistes en Grande-Bretagne, en Irlande du Nord?

En quoi l'épisode du Brexit doit-il être le catalyseur de la construction d'un autre projet européen, social, démocratique, respectueux des peuples?

 

"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano

Programme politique complet de l'espace Bretagne, fête de l'Huma 2017, envoyé par Xavier Compain et Carole Depuiset.

Encore une année avec des thématiques de débat et des plateaux très riches.

"La jeunesse face à la précarité" le vendredi à 17h, "Danger dans nos assiettes: pas de capitalisme sans casser des oeufs" le samedi à 14h30, "La Grande Bretagne, l'Irlande du Nord après le Brexit: quelles conséquences sociales et politiques" à 17h le samedi, "Aluminium dans les vaccins: pourquoi et comment s'en passer?" à 11h le dimanche.

Et le vendredi soir, fest-noz, et le samedi soir, concert aussi!

Innovation cette année, la vente solidaire de fruits et légumes le samedi après-midi.

Inauguration de l'espace Bretagne par le député communiste du Havre Jean-Paul Le Coq et inauguration de la vente solidaire avec Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF.

"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano
"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano
Débat santé du dimanche à l'espace Bretagne l'an passé

Débat santé du dimanche à l'espace Bretagne l'an passé

"Le Royaume-Uni après le Brexit" - débat organisé par le PCF Finistère à la fête de l'Huma le samedi 16 septembre à 17h avec Philippe Marlière, Anne Sabourin, Jean-Michel Galano
Partager cet article
Repost0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 06:28
Education nationale ou loterie libérale (PCF)
Education nationale ou loterie libérale (PCF)
Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 15:03

Xavier Compain a animé pendant l'Université du PCF à Angers un débat avec Jean Louis Durand , chercheur communiste à l' INRA, cégétiste , sur le thème " l'agriculture au défi de la transition écologique ". 

A la Fête de l'Humanité, le samedi 16 septembre à 14h30, il animera un débat sur l'Alimentation, la Santé, l'Agriculture et l'Environnement sur le thème " Du danger dans nos assiettes. Pas de capitalisme sans casser des oeufs".

Parallèlement, dans le sillage de la vente solidaire de fruits et légumes à juste prix du 17 août des agriculteurs du MODEF et du Parti Communiste sur une centaine de points de vente, les communistes bretons présents sur la fête de l'Humanité au parc de la Courneuve organiseront un marché solidaire de légumes et de fruits bretons le samedi 16 septembre dans l'après-midi.

Voici une interview de Xavier Compain réalisée pour le journal du PCF Finistère du mois de septembre "Rouge Finistère" en lien avec le récent scandale des oeufs contaminés au Fipronil    

PAS DE CAPITALISME SANS CASSER DES OEUFS.

3 questions à Xavier Compain, porte-parole du PCF Bretagne, animateur de la commission Agriculture-Pêche-Forêt du Parti Communiste.

Sommes nous sûr de ce que nous consommons ?

 

Avec les poulaillers traités au Fipronil, pourtant interdit on a l'impression qu'une crise agro- sanitaire succède à une crise agro-sanitaire.

Cette crise dite du Fipronil (des poulaillers géants ont été désinfectés avec ce produit interdit) fait suite à d'autres crises dans des secteurs très différents les uns des autres .. On a des alertes depuis des années Souvenons nous de la « vache folle » entre 1996 et les années 2000, des épidémies de grippe aviaire qui traversent le globe, des lasagnes à la viande de cheval. N'oublions pas non plus les dommages collatéraux, qui touchent notre environnement : les marées d'algues vertes sur nos côtes, les pollutions au nitrate des cours d'eau. Si les crises s’enchaînent, c'est que peu de choses changent et que les changements, quand il y en a, prennent un temps fou ou sont partiels. Et je ne parle pas des décisions publiques contradictoires et brouillonnes. Tout cela n'est pas lié au hasard, au « pas de chance ». Le système de production est directement en cause. C'est un système à bout de souffle qui interpelle à juste titre.

 

C'est, comme on dit, un risque systémique ?

Oui. Bien sûr C'est le gigantisme des lieux de production, la standardisation des produits et des cultures, la spécialisation des exploitations, la course au profit, en amont des fournisseurs, en aval des distributeurs. Certains qualifient le système comme « industriel libéral ». Appelons un chat un chat et une poule une poule, c'est la marque même du système capitaliste. Reprenons le cas du Fipronil. Quand une exploitation accueille 30 000 poules, pondeuses ou non, bien évidemment la désinfection obligatoire des immenses locaux ne peut être confiée qu'à des entreprises de nettoyage industriel et/ou à des procédés de décontamination particulièrement agressifs. C'était le cas en l'espèce. Le développement sans limite des exploitations - 20 000 porcelets pour 980 truies gestantes là, 1000 vaches ici, 35 000 canards ailleurs- expose le cheptel entassé au moindre virus, à la moindre attaque bactériologique et favorise les réponses en « cides » : fongicide, insecticide, pesticide, et « aincide » de suite …

 

Alors?? STOP... ou encore ?

Pour des raisons impérieuses qui intéressent l'emploi, le revenu des agriculteurs et la reconnaissance de leur savoir faire, la qualité alimentaire, l'aménagement du territoire, l'environnement il est urgent de reconsidérer le modèle agricole qui nous a été progressivement imposé au tournant des années 70. Un modèle qui a démontré sa nocivité et son inadéquation avec les besoins humains. Nous n'en voulons plus. Le monde ne se divise pas entre je ne sais quels détenteurs des progrès techniques et les folkloristes, adeptes des sabots de bois et des sols en terre battue dont nous serions.

Nous travaillons à la promotion d'une agriculture paysanne capable de satisfaire en tout premier lieu

les besoins locaux et nationaux, libérée des contraintes mortifères de la concurrence internationale, hautement qualifiée, notamment d'un point de vue agronomique, respectueuse des consommateurs et de ceux qui les nourrissent,

 

Propos recueillis par Gabriel Collorec.

rencontre pcf/ Cgt Indecosa ( photo de Xavier Compain avec Martine Sellier présidente de la CGT Indecosa )

rencontre pcf/ Cgt Indecosa ( photo de Xavier Compain avec Martine Sellier présidente de la CGT Indecosa )

Xavier Compain, Olivier Dartigoles, porte-parole du PCF, et Nicolas Bonnet-Ouladj, élu communiste à Paris, reçus à Matignon le 17 août sur la thématique des justes prix agricoles et d'une alimentation de qualité pour tous

Xavier Compain, Olivier Dartigoles, porte-parole du PCF, et Nicolas Bonnet-Ouladj, élu communiste à Paris, reçus à Matignon le 17 août sur la thématique des justes prix agricoles et d'une alimentation de qualité pour tous

Oeufs contaminés au fipronil, danger dans nos assiettes : 3 questions à Xavier Compain, porte-parole du PCF Bretagne, animateur de la commission Agriculture-Pêche-Forêt du Parti Communiste.
Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 15:00
Fête de l'Huma Bretagne les 25 et 26 novembre: déjà dans les starting-blocks
26ème fête de l’huma 
Bretagne, 25 & 26 nov. 2017
 
la 26ème Fête de l’Humanité Bretagne se déroulera au Parc des Expositions de Lorient Agglomération à Lanester (56600)  les 25 et 26 Novembre 2017…. 
 
100 ans après la révolution d’Octobre 1917, où en sommes-nous ? Les idées progressistes avancent-elles ? Les ordonnances visant à liquider le Code du travail national et, dans la foulée, les conventions collectives de branches issues du Front Populaire et de la Libération seront au centre des débats de la fête, comme les questions de la santé, du travail… Nous avons invité les députés  François Ruffin et Pierre Dharréville, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, les frères Bocquet  et Pierre Laurent. Enfin, notre choix artistique s’est porté sur le chanteur CALI (le Samedi soir), la Ruse du Père Lafeinte, et Christophe Alévêque (le Dimanche) …. 
 
2 jours de concerts, de débats, d’échanges et de partages, de chaleur humaine et de solidarité…une vraie fête de l’humanité aux couleurs de l’avenir !
 
10€ la journée et 15€ les 2 jours en pré-vente
 
1917 - 2017
 
La Fête de l’année dernière était placée sous le signe du Front poupulaire dont on a célébré les 80 ans. Elle a accueilli une exposition sur le sujet et des films sur 1936. Ces propositions témoignaient notamment de l’importance fondatrice accordée à l’éducation populaire alors. 
 
Cette année est l’occasion de découvrir l’avant-garde russe artistique de l’époque révolutionnaire, celle qui a accompagné les changements sociaux sans jamais se fourvoyer dans un art «officiel». Elle demeure auourd’hui une source d’inspiration sans équivalent dans le cinéma, l’art, le graphisme et le théâtre. L’affiche 2017 est le reflet de cette esthétique révolutionnaire et la Fête proposera au public deux films emblématiques dont le fameux «Cuirassé Potemkine» d’Einsenstein ainsi qu’une exposition d’affiches révolutionnaires de l’époque 1917-1925. 
 
Pour faire connaître nos initiatives soyons actifs sur internet !
 
 Pour la Fête de l’Huma Bretagne on se retrouve sur le site fetehumabretagne.fr et sur facebook !
 
 
Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 07:40

Avec plus de 1100 participants, l’édition 2017 de l’université d’été du PCF s’est tenue du 25 au 27 août à Angers. Un nombre non-négligeable après une séquence électorale difficile.

 

Sourire au PCF. « C’est un succès inédit, cela fait plus de 15 ans que l’on organise des universités d’été et nous n’avions jamais rencontré un succès aussi massif » se réjouit Guillaume Roubaud-Quashie, directeur de l’université d’été.

 

Salle plénière de l’université d’été

 

Le Vent Se Lève était un des rares médias à couvrir l’événement dont il faut reconnaître le succès numérique. La séquence des présidentielles semble avoir coûté cher à la visibilité du parti au profit de La France Insoumise. Ensuite, les législatives ont clairement acté la rupture des ex-partenaires. L’université d’été est donc aussi l’occasion d’une réflexion des communistes sur la période que traverse leur parti.

« On a vécu une année très contrastée, entre le bon score du candidat que nous avons soutenu à la présidentielle et son refus de l’unité aux législatives où les résultats ont été les pires de notre histoire, en dépit du fait que nous ayons augmenté le nombre de nos députés ».

Signe de cette rupture consommée, la France Insoumise, qui tenait son rendez vous d’été en même temps à Marseille, n’a pas envoyé de représentant à Angers. Pour Pierre Laurent, secrétaire national du Parti, c’est « un manque de respect déplorable ».

 

Réaffirmation de l’identité communiste

La volonté de reconquête et de renouvellement du parti semble se traduire par un réinvestissement de thèmes qui font son identité. Beaucoup jugent en son sein que le délaissement de marqueurs et d’idées proprement communistes ont participé à l’effacement de la visibilité politique du parti. Parmi eux, André Chassaigne, chef de file des députés communistes à l’Assemblée semble avoir une formule toute trouvée : « Comme dans le sport, on aura franchi une étape quand les communistes joueront leur propre basket, leur propre jeu, pas celui des autres ».

Le programme de l’université comme le discours de Pierre Laurent ont cherché à mettre à l’agenda cette volonté d’allier l’originalité du discours du PCF sur ses fondements marxistes à une indispensable adaptation aux changements de la vie politique du pays. Le secrétaire national du parti a ainsi appelé à une « révolution démocratique contre le capital ». À l’approche d’une rentrée militante contre la « Loi travail XXL » Pierre Laurent cherche à remobiliser ses troupes en marquant un passage à l’offensive : « il n’y a pas meilleurs que les communistes quand il s’agit de résister, mais nous sommes aussi des conquérants ».

 

Critiques du « populisme de gauche »

 

André Chassaigne lors de la présentation de son livre « Et maintenant monsieur le Président ? »

S’inscrivant dans ce mouvement de réaffirmation, le rejet de l’hypothèse du populisme de gauche a pris une place importante lors de ces journées. Deux conférences, de Gérard Mauger, chercheur au CNRS et de Jean Quétier, professeur de philosophie à l’université de Strasbourg, étaient consacrées à l’analyse critique de cette notion. Pour ce dernier, le populisme de gauche de Chantal Mouffe opérerait une lecture post-moderne de Gramsci en vidant son analyse de son contenu de classe, pour ne s’accaparer que sa réflexion stratégique. L’approche relativiste que propose la méthode populiste, axée sur une analyse discursive plutôt que classiste, si elle est efficace dans la compétition politique, s’opposerait donc à l’universalisme de la pensée marxiste.

« Le communisme n’est pas soluble dans le populisme de gauche » a ainsi affirmé Pierre Laurent à la tribune. Un message qui vise à se distinguer de la France Insoumise.

Pour autant Guillaume Roubaud-Quashie tempère : « Sur le populisme il n’y avait pas de volonté agressive, le monde ne se résume pas à la FI, mais il faut analyser ce phénomène qui reçoit un écho important. C’est une notion qui propose de reconfigurer la politique et il n’est pas certain que nous ayons à y gagner comme communistes. Mais avant de la rejeter nous devons prendre le temps de la comprendre, c’est une démarche de compréhension ».

 

Le renouveau du parti en perspective

 

Au banquet, plus de 1000 personnes.

 

L’engouement rencontré par l’université d’été doit marquer le départ de la séquence amorcée par le parti vers son renouvellement. Processus qui est censé culminer avec un congrès extraordinaire en 2018. Selon le secrétaire national « L’heure est venue de notre propre révolution politique. Il faut changer tout ce qui doit l’être ». Un pari ambitieux mais nécessaire si le parti veut retrouver de la visibilité.

S’il veut exister comme force positive et autonome dans le paysage politique français, le PCF est mis face à la nécessité de trouver les moyens d’affirmer la singularité de son projet. Cette tâche ne sera pas évidente dans la mesure où la concurrence avec la France Insoumise fait rage et où cette dernière a la volonté de prendre le leadership de la contestation sociale.

« On ne peut pas reprocher à certains de vouloir se développer au détriment d’autres forces politiques, mais nous ne sommes pas dans la même optique » explique Guillaume Roubaud-Quashie, « nous avons un objectif de civilisation qui n’est pas le populisme de gauche et qui est autrement plus vaste : le communisme. C’est le projet du siècle car il n’est pas certain que la planète ait le luxe de survire à un siècle de capitalisme de plus. La France a besoin d’un parti communiste comme force politique forte et organisée mais nous continuons de tendre la main ».

Le Parti devra néanmoins affronter l’épreuve des sénatoriales lors desquelles l’existence de son groupe est mis en danger. Un enjeu politique majeur pour Pierre Laurent qui a déclaré que seul le PCF serait en mesure de former un groupe de gauche au Sénat face à l’éclatement des socialistes. Le secrétaire national a jugé que si la haute chambre devait se vider d’élus de gauche cela laisserait les mains libres au Président de la République pour modifier la Constitution à sa guise sans passer par la voie référendaire.

 
 
 
Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 19:24
A Angers, le PCF organise la "riposte" (Ouest-France, 27 août 2017)

Nathalie HAMON.

Les militants communistes préparent la rentrée sociale, à Angers (Maine-et-Loire), lors de leur université d’été qui se termine ce dimanche soir. Ils prônent « une mobilisation XXL ».

Quelque 1 100 militants et élus communistes sont rassemblés à Angers, sur le site du campus de Belle-Beille, à l’occasion de leur université d’été. Pour la deuxième année consécutive.

L’heure est à la préparation de la rentrée sociale. Déjà, avant la Fête de l’humanité les 15, 16 et 17 septembre et les sénatoriales où 16 des 18 sièges du PCF sont renouvelables, se profile une journée de mobilisation syndicale, le 12. « La réussite sera capitale pour envoyer un signal qui puisse monter en puissance », martèle Pierre Laurent, secrétaire national du PCF (120 000 adhérents).

« Austérité inégalée »

Comme il l’a répété lors de son allocution devant un amphithéâtre comble, samedi, le patron du PCF et sénateur de Paris veut « continuer de tendre la main à toutes les forces de gauche »,plutôt que de polémiquer sur l’absence de la France insoumise à l’université d’été à laquelle elle était invitée.

A Angers, le PCF organise la "riposte" (Ouest-France, 27 août 2017)

Ironisant sur « 26 000 € de frais de maquillage [qui] n’auront pas suffi à masquer très longtemps le vrai visage du nouveau pouvoir », il dénonce la baisse de l’APL de 5 €, la suppression de 293 000 emplois aidés, les ordonnances, la hausse de la CSG et "l’austérité inégalée pour les communes et les services publics".

Pierre Laurent promet un mois de septembre « effervescent ». Son combat vise le Président Macron et son gouvernement. « On a un nouveau pouvoir en place, qui avance vite, qui frappe fort. Il faut construire, dialoguer, approfondir une riposte la plus large possible. » Une mobilisation « XXL » capable, selon lui, d’« imposer des reculs à ce gouvernement ».

Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 18:42

Les Débats de la fête de l'Humanité sur l'espace Bretagne, co-animé et regroupant les 4 fédérations de la Bretagne administrative (Ille et Vilaine, Morbihan, Côtes d'Armor, Finistère), commencent à se préciser: 

Vendredi 15 septembre à 17h: le débat organisé par les Jeunesses Communistes Bretagne sur la jeunesse face à la précarité.

Samedi 16 septembre à 14h30: débat avec Xavier Compain, la CGT Indecosa, des producteurs: sur le thème de l'agriculture, de l'alimentation, de l'environnement et de la santé "Le danger dans vos assiettes: pas de capitalisme sans casser des oeufs

Samedi 16 septembre à 17h: débat organisé avec la Fédération du Finistère et le secteur International du PCF sur le thème : la Grande-Bretagne, l'Irlande du Nord après le Brexit: quelles conséquences sociales et politiques? - avec des invités membres du Sinn Féin, journaliste, responsables communistes.

Dimanche 17 septembre à 11h: le débat de l'atelier citoyen régional santé PCF-Front de Gauche: Aluminium dans les vaccins: Pourquoi et comment faut-il s'en passer? Rôle des pouvoirs Publics, du corps médical face aux laboratoires pharmaceutiques.

 

Venez nombreux à nos débats dont certains seront précisés quand à leurs intervenants exacts par la suite.

 

Fête de l'Huma - vendredi 15 au dimanche 17 septembre: les débats de l'espace Bretagne se précisent
Fête de l'Huma - vendredi 15 au dimanche 17 septembre: les débats de l'espace Bretagne se précisent
Fête de l'Huma - vendredi 15 au dimanche 17 septembre: les débats de l'espace Bretagne se précisent
Fête de l'Huma - vendredi 15 au dimanche 17 septembre: les débats de l'espace Bretagne se précisent
Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 15:11
ouverture de l'Université d'été photo de nos camarades des Côtes d'Armor

ouverture de l'Université d'été photo de nos camarades des Côtes d'Armor

Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
Eric Bocquet, sénateur communiste du Nord, auteur de plusieurs rapports parlementaires contre l'évasion fiscale et de "Sans domicile Fisc" , et Quel plaisir d'accueillir Raoul Hedebouw brillant porte-parole du Parti des Travailleurs Belges

Eric Bocquet, sénateur communiste du Nord, auteur de plusieurs rapports parlementaires contre l'évasion fiscale et de "Sans domicile Fisc" , et Quel plaisir d'accueillir Raoul Hedebouw brillant porte-parole du Parti des Travailleurs Belges

Eliane Assassi présidente du groupe communiste au Sénat

Eliane Assassi présidente du groupe communiste au Sénat

Jacquy Hénin, ancien député européen communiste, et ancien maire de Calais

Jacquy Hénin, ancien député européen communiste, et ancien maire de Calais

Discours de Pierre Laurent le samedi matin

Discours de Pierre Laurent le samedi matin

Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
Rencontre avec Raoul Peck, réalisateur de l'excellent film "Le jeune Marx" - ici avec Pierre Laurent, Alain Hayot, Camille Lainé

Rencontre avec Raoul Peck, réalisateur de l'excellent film "Le jeune Marx" - ici avec Pierre Laurent, Alain Hayot, Camille Lainé

Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
André Chassaigne au centre, a présenté son dernier livre lors d'une de ses conférences

André Chassaigne au centre, a présenté son dernier livre lors d'une de ses conférences

atelier prise de parole en public avec l'ancien journaliste de l'audiovisuel, responsable de la CGT du syndicat des journalistes, militant communiste, Jean-François Téaldi

atelier prise de parole en public avec l'ancien journaliste de l'audiovisuel, responsable de la CGT du syndicat des journalistes, militant communiste, Jean-François Téaldi

Université d'été du PCF 2017 à Angers: encore une fois, une très belle expérience et un moment de partage intellectuel et humain très fort des communistes!
avec Minh Ha Duong, prix Nobel de la paix 2007 pour le GIEC, qui nous a parlé des différentes manières de mettre en oeuvre la transition écologique

avec Minh Ha Duong, prix Nobel de la paix 2007 pour le GIEC, qui nous a parlé des différentes manières de mettre en oeuvre la transition écologique

la délégation des communistes morbihanais

la délégation des communistes morbihanais

avec Jean-François Téaldi, en séance dédicace et discussion avec mon ancien voisin du CN

avec Jean-François Téaldi, en séance dédicace et discussion avec mon ancien voisin du CN

Une université d'été intense, riche, chaleureuse, avec plus de 1100 communistes rassemblés aux campus de Lettres et de Sciences d'Angers Belle Meille pendant 3 jours, du vendredi 25 au dimanche 27, sous un soleil rayonnant, et dans une très belle ambiance, avec un effort d'organisation très important de la fédération PCF du Maine-et-Loire dirigée par Alain Pagano, avec l'aide d'Aurélien Guillot, nouveau secrétaire départemental d'Ille et Vilaine, du secteur Formation du parti et notamment de Guillaume Roubaud-Quashié, et des Jeunesses Communistes. 

Comme on pouvait s'y attendre, les médias n'ont eu globalement une présence qu'à la convention des Insoumis et au conclave interne des cadres du PS.  Et la couverture médiatique de notre université d'été a été riquiqui, limitée à la presse malheureusement. 

Pourtant, notre université avait de la gueule, avec trois députés européens Front de Gauche (Marie-Christine Vergiat, Patrick Le Hyaric, Marie-Pierre Vieu), une grande partie des parlementaires communistes, des dirigeants syndicaux, des scientifiques et universitaires, philosophes et sociologues, des journalistes. Aucun représentant du Parti de Gauche ou de la France Insoumise qui avaient pris soin de fixer leur convention le jour de notre Université d'été, et qui n'ont pas répondu à notre invitation... 

La délégation finistérienne était composée de 9 camarades: Dominique, Yvonne, Gérald, Eric, Paul, Yann, Martine, Anne-Marie et moi-même.

Nous avons tous eu un grand plaisir à voir en avant-premier le film "Le jeune Marx" de Raul Peck, décrivant la naissance de l'amitié, de la théorie et de l'engagement politique de Marx et Engels, entre 1844 et 1848, et à rencontrer ce réalisateur engagé. 

Le banquet du samedi, les soirées au bar de la JC, ont été d'autres moments forts. 

Toutes les heures et demi, 6 ateliers de conférences-débats étaient proposés en même temps, sur les sujets les plus divers, avec des intervenants différents. 

Outre la l'intervention de Pierre Laurent le samedi midi, avec beaucoup de hauteur, nous avons ainsi pu assister quant à nous à un débat sur la loi travail avec un syndicaliste CGT du Val de Marne très percutant et le député communiste du Havre Jean-Paul Le Coq, à de très bonnes interventions sur la situation politique allemande (avec le journaliste de l'Huma Bruno Odent et Anne Sabourin) et anglaise (une analyse du labour de Jeremy Corbyn avec un excellent exposé d'Eleanor Moody, une camarade du Nord), à deux brillants exposés philosophiques de Denis Kermen sur Georges Politzer, philosophe marxiste résistant fusillé en 42, et d'un autre camarade philosophe et universitaire, Jean Quétier, sur la philosophie du populisme de gauche post-moderne et critique du marxisme de Chantal Mouffe et Laclau qui inspirent Mélenchon, France Insoumise et Podémos, mais aussi à un atelier très marrant et instructif avec le journaliste et militant cégétiste et communiste Jean-François Téaldi sur la prise de parole en public et un exposé drôle et brillant du sociologue bourdieusien Gérard Mauger sur le Populisme. 

Si nos débats, à part ceux du Conseil National réuni en Séminaire de Travail le vendredi, n'étaient pas spécifiquement portés sur les enjeux du prochain congrès national du PCF en 2018, mais plutôt sur le monde, l'histoire (communiste particulièrement, évidemment), la science, la théorie marxiste dans un esprit d'ouverture et d'exigence intellectuelle, critique et non dogmatique, ce moment de formation de haut niveau et de partage fraternel avec des camarades de toute la France, de toutes générations, de toutes origines et milieux sociaux, incarnant la très grande diversité et richesse humaine du Parti Communiste, donne l'envie de continuer à se battre et se creuser les méninges pour construire une réponse et une riposte communiste forte et rassembleuse à la domination capitaliste et libérale, pour bâtir les moyens d'une relance efficace de la lutte pour les dominés, ceux qui subissent la dictature de la finance, celle des 1% de la grande bourgeoisie, pour ne pas en rester à l'empire de l'arrivisme, des effets de manche et des prétentions messianiques personnelles. 

Ismaël Dupont           

      

Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 15:02
Messieurs Macron et Le Drian, agissez! Israël doit libérer Salah Hamouri! (PCF)

Pierre Laurent est intervenu auprès du ministère des Affaires étrangères pour que la France demande la libération immédiate de Salah Hamouri. 

 

Messieurs Macron et Le Drian, agissez ! Israël doit relâcher Salah Hamouri !

 

L'emprisonnement de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien arrêté par l'armée israélienne dans la nuit du 22 au 23 août à son domicile de 
Jérusalem-Est, a été prolongé jusqu'à demain mardi sans qu'aucune information ni preuve sur les charges qui lui sont reprochées ne lui 
soit communiquée, ni à ses avocats ni à sa famille. Il lui serait reproché d' « appartenir à une organisation ennemie » en Israël mais l'arrestation à Jérusalem-Est et l'emprisonnement sur présomption ne sont en aucun cas conformes au droit.


Cette violation des droits de la défense sont inacceptables, et cette détention arbitraire infligée à Salah Hamouri, dont les autorités israéliennes sont coutumières, est totalement illégale au regard du droits et des conventions sur les droits humains internationales.

Le président Emmanuel Macron et le ministre Jean-Yves Le Drian, qui sont restés silencieux depuis l'arrestation de Salah Hamouri, ont le devoir  d'intervenir fermement aujourd'hui auprès de leurs homologues israéliens pour que notre concitoyen soit immédiatement relâché sans condition.

Sans intervention avec force et détermination de leur part, notre compatriote Salah Hamouri risquerait de subir la détention 
administrative, c’est-à-dire une détention de plusieurs mois sans jugement ni accès au dossier.



Le Parti communiste français engage le gouvernement français à agir sans plus tergiver
Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 05:48

A moins de 3 semaines du lancement de la fête de l’humanité 2017, bâtisseuses et bâtisseurs sont à pied d’œuvre.

Tous les savoirs faire sont au rendez-vous.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011