Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 16:20

Hamon-Mélenchon: une victoire, pas deux défaites! Ne laissons pas MACRON, FILLON OU LE PEN gagner! 

Frédéric Boccara

Face au blitzkrieg des droites,
Union – action – plate-forme commune

Chacune des trois droites (F. Fillon, M. Le Pen, E. Macron) programme un blitzkrieg pour recomposer notre pays en phase avec le nouvel ordre que cherche  le capital financier et qu’il n’arrive toujours pas à trouver. Référendum dans la foulée pour l’une, ordonnances en quelques mois pour les deux autres (avec plus de flou chez Macron). Dans tous les cas : profiter d’une tétanisation post-élection pour assommer le mouvement populaire et engager une révolution conservatrice.

Tous les trois cherchent, de façon différente, à répondre aux défis nouveaux révolution informationnelle et numérique, nouvelle phase de la mondialisation (Trump, Chine, Brexit, migrations, militarisation), crise écologique au service du capital financier. F. Fillon s’appuie sur une base sociale traditionnelle, ultra-conservatrice sur les « valeurs » qu’il utilise pour rassurer certains sur le « sociétal », il programme un choc de compétitivité anti-social au service des profits et un enrôlement renforcé dans la guerre économique avec une intégration politique et économique accrue autour de la zone euro au sein d’un pôle eurasien, et avec une militarisation accentuée. M. Le Pen utilise le prétendu « coût de l’immigré » pour masquer le coût du capital, détourner la colère populaire face à l’insuffisance des services publics, aux délocalisations et au chômage, et faire l’Union sacrée nationale derrière le patronat pour une guerre économique renforcée. E. Macron conjugue un appui sur le grand capital et sur les couches moyennes supérieures (cadres supérieurs et aspirants patrons) par un discours chatoyant sur l’entreprise et sur la modernité technologique et sociétale (lui pourtant si ambivalent sur les étrangers vivant en France), pour effectuer lui aussi un choc de compétitivité anti-social, mais dans une fuite en avant fédéraliste vers une intégration européenne atlantiste et un condominium européen de quelques gouvernements au service des grandes multinationales financières.

Face à cela, les enjeux d’une gauche de contenus sont aigus, fondamentaux, pour relever les défis objectifs que le capital financier prétend relever. Mais comment s’attaquer à ces enjeux si, à la présidentielle, la gauche est éliminée dès le premier tour ?

M. Valls battu, cela change la donne. Une plateforme politique est encore possible. On peut partir d’un certain nombre d’objectifs sociaux et écologiques qui sont communs : le rejet de la loi El Khomri, un revenu pour chacun, une émancipation du travail, une nouvelle culture écologique pour une nouvelle production et une nouvelle consommation, le développement des services publics et sortir de l’austérité jusqu’au niveau européen, l’antiracisme et le refus du rejet de l’Autre. L’accord affirmerait que l’enjeu consiste en la conquête de nouveaux pouvoirs sur des moyens financiers au service de ces objectifs, qui doivent être eux-mêmes suffisamment ambitieux. C’est le triptyque fondamental objectifs sociaux et écologiques/moyens sur l’argent/pouvoirs nouveaux qu’a toujours rencontré la gauche ; soit lors de ses échecs (le « Mur de l’argent » durant le cartel des gauches, les « 200 familles » de la Banque de France lors du Front populaire, la « dictature de la finance » depuis 1982-83) ; soit lorsqu’elle a réussi en les affrontant victorieusement (notamment à la Libération).

Ce type d’accord serait une base donnant sens à une unité pour la présidentielle, avec une pluralité de candidatures aux législatives et une conception de l’union pluraliste, reposant sur l’autonomie d’action créatrice de ses composantes et la primauté à l’intervention populaire.

Cette unité est possible dans un débat à gauche, avec des propositions précises. Le débat de la Bellevilloise du 28 février l’a montré. Intitulé La finance est (toujours) notre ennemi, il a rassemblé les 5 formations de gauche pour cette présidentielle (Verts, PS, France insoumise, Ensemble, PCF) ... Parallèlement, un appel à l’unité a été signé en quelques jours par plus de 5 000 personnes. Intitulé Rassemblement à gauche : urgence, il est initié par des citoyens aux engagements différents (syndicalistes, intellectuels, artistes, responsables du PS, responsables du PCF, nationaux et fédéraux, élus...). Il propose 8 points précis avec des éléments de convergence et de débat : Emploi, travail, salaires ; Protection sociale ; Services publics ; Écologie ; Argent ; Europe ; Démocratie ; Egalité et Justice.

Rien n’est donc joué. Il est encore possible de conjurer la catastrophe. Nous refusons la « politique du pire ». C’est la ligne constante des communistes français depuis 1934, qu’ils ont réaffirmée à 94 % pour cette présidentielle en continuant « d’agir jusqu’au bout pour parvenir à une candidature commune et empêcher la victoire de la droite et de l’extrême droite ». Car s’unir, ce serait lancer une dynamique nouvelle, qui peut mener loin.

Il est indispensable de porter des contenus précis dans les deux campagnes : présidentielle et législatives. C’est le moyen de tenir la gauche debout, avec des idées communistes debout et renouvelées, un parti communiste debout en cette année 2017. C’est le moyen de contrer les idées de renonciation, de collaboration avec le grand capital financier ou de rejet de l’Autre. Et ceci, en prenant au sérieux les défis de nouveauté portés par les révolutions informationnelle, écologique, monétaire, démographique et militaire.

C’est le moyen d’unir le plus largement ceux qui souffrent, jusqu’aux élections législatives où peut se manifester une union d’un type nouveau à gauche pour appuyer des candidats présentés par le PCF dans une démarche ouverte, pour battre aussi bien l’extrême droite et la droite que la gauche de renonciation ou que le gauchisme. Ce dernier tend à stériliser la radicalité, à l’enfermer et à conforter ainsi la division, donc la pôle position de Macron, en refusant au nom du « tout ou rien » tout type d’alliance à gauche.

Pourtant, la radicalité est plus nécessaire que jamais. Car ce qui est à l’ordre du jour, ce n’est pas de mettre des digues ou des barrières au capitalisme hyper-financiarisé actuel, mais bien d’engager concrètement le dépassement du capitalisme et du néolibéralisme, pour aller vers une civilisation de partages pour chacun.e, commune à toute l’humanité. Bref, une radicalité en prise sur le réel et non de simple posture. Farfelu ? Loin de là. La social-démocratie est profondément en crise parce que l’ordre du jour est de dépasser le capitalisme. Les gens le sentent bien. C’est pourquoi il serait fou de parier sur une recomposition sociale-démocrate de la gauche, vers une sorte de parti socialiste d’avant 1914, même avec un courant communiste ou marxiste. La recomposition de la gauche se fera sur des idées, et avec une grande dose de communisme autogestionnaire, pour chacun.e. Elle demande un PCF épanoui, autonome, ressourcé dans les luttes du monde du travail et de la société. Un PCF moderne, qui n’a pas peur d’être lui-même. Ce ne sera pas facile, mais nous n’avons pas le choix.

En économie politique, dépasser le capitalisme, c’est relever le défi d’une nouvelle efficacité et se libérer, pour cela, de la domination du capital financier. C’est ce que partagent différents amis d’Économie & Politique à l’étranger que nous avons pu rencontrer ces derniers mois dans leur pays ou en France : Chinois, Russes, Italiens, Brésiliens, équatoriens ou Cubains.

Cette approche peut permettre de construire des majorités autour d’idées, de propositions radicales et réalistes à la fois. La dernière en date s’est formée au Conseil économique social et environnemental autour de l’avis adopté pour « Le financement des PME/TPE au service de l’emploi et de l’efficacité », avis que j’ai présenté. Seul le MEDEF l’a rejeté, avec son satellite CGPME, tandis que la CFDT s’abstenait et que tous les autres groupes l’ont appuyé par un vote positif, toutes les autres confédérations syndicales mais aussi les artisans ou les professions libérales.

Alors portons l’unité et les contenus indissociables, avec un Parti communiste debout et des idées communistes dans la présidentielle et les législatives, pour ouvrir une nouvelle voie, desserrer l’étau, et surtout être utiles à tous et à notre monde. Nous vivons des « temps déraisonnables » où l’on prend « les loups pour des chiens », mais « quand les blés sont sous la grêle / fou qui fait le délicat / fou qui songe à ses querelles au coeur du commun combat ».

Fréderic Boccara

Frederic Boccara

Frederic Boccara

Partager cet article
Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 13:10
Communiqué de la section PCF de Concarneau après les attentats de Londres qui ont blessé des lycéens de Concarneau
Le terrorisme a encore frappé, et ce qui nous est le plus cher a été atteint, nos enfants.
Nous nous joignons à l'angoisse des parents et à tous ceux qui ont été dans l'anxiété pour les leurs.
Concarneau est frappé pour la deuxième fois par l'action aveugle de fous pour qui, la vie, y compris la leur, n'a aucune valeur..
Aucune foi, aucune idéologie ne doit conduire les hommes (et les femmes) à tuer.
Nous espérons que nos jeunes compatriotes retrouverons la santé le plus vite possible et confiance en l'humanité.
 
La section de Concarneau-Trégunc du Parti Communiste Français, le 23 mars 2017
 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 13:07
Les syndicats et les agents ont boycotté le comité technique du centre hospitalier de Morlaix. | Ouest-France.

Les syndicats et les agents ont boycotté le comité technique du centre hospitalier de Morlaix. | Ouest-France.

Un nouveau débrayage avait lieu mercredi après-midi, au centre hospitalier des pays de Morlaix. Face à la situation de statu quo avec la direction, les agents comptent sur une mobilisation des médecins, des élus et de la population pour être entendus.

L’intersyndicale et des agents du centre hospitalier des pays de Morlaix ont boycotté, mercredi après-midi, le comité technique.

Dialogue fermé

Au début de séance, ils ont lu leurs revendications à la direction. « C’est à peine si nous avons été écoutés, explique la CGT. En tout cas, nous n’avons pas été entendus. » Un avis partagé par Sud et la CFDT. Ils dénoncent « un statut quo ».

Pour l’instant, « certains services sont concernés mais c’est l’ensemble d’un service public qui est menacé. Pensons collectif ! » Les agents dénoncent une « politique agressive de la direction envers les conditions de travail qui entraîne la baisse de la qualité du service public. »

Dialoguer avec les médecins...

Ce jeudi, les syndicats et les agents mobilisés vont se rendre au comité médical de l’établissement « pour dialoguer avec les médecins. En fonction des échanges, nous ne bloquerons pas ce comité. » Ils espèrent qu'ils les soutiennent et qu'ils se mobilisent.

...et les maires

Idem concernant la mobilisation de vendredi : « Le dialogue est fermé avec la direction, nous demandons donc de l’aide aux élus, aux maires et à la population pour nous soutenir. Nous nous rendrons au comité de surveillance pour dialoguer avec eux. Le comité ne sera pas bloqué si nous sommes entendus. » La CFDT a envoyé une série de lettres aux maires du pays de Morlaix.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 20:37
Tribune de Xavier Compain dans l'Humanité - 22 mars 2017

Tribune de Xavier Compain dans l'Humanité - 22 mars 2017

Xavier Compain le 15 mars avec l'agriculteur bio Alain Glidic à l'île de Batz

Xavier Compain le 15 mars avec l'agriculteur bio Alain Glidic à l'île de Batz

Xavier Compain avec Michel Gourvil, éleveur de vache laitière, et Daniel Ravasio, le 15 mars à Plougonven

Xavier Compain avec Michel Gourvil, éleveur de vache laitière, et Daniel Ravasio, le 15 mars à Plougonven

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 20:27

 Rassemblement Paris
http://www.humanite.fr/videos/les-collectifs-anti-linky-interpellent-les-candidats-la-presidentielle-633741

Et on va leur faire confiance .... ?????
https://blogs.mediapart.fr/andre-locussol/blog/220317/engie-condamne-refuser-linky

https://reporterre.net/Face-aux-methodes-brutales-pour-imposer-le-compteur-Linky-la-resistance-grandit

 

Lire aussi sur le Chiffon Rouge: 

Un déploiement des compteurs Linky qui pose de sérieuses questions et suscite des oppositions fondées

Compteurs Linky: voeu présenté par l'opposition de gauche à Morlaix au Conseil Municipal du jeudi 16 mars 2017 à 18h30

Et le voeu présenté par l'opposition de gauche à Morlaix à l'initiative de Ismaël Dupont, voté par 9 élus (les 8 élus de gauche plus une élue de la majorité d'Agnès Le Brun): 

Voeu présenté au Conseil Municipal de Morlaix du jeudi 16 mars 2017 par Jean-Philippe Bapcérès Elisabeth Binaisse, , Jean-Pierre Cloarec, Ismaël Dupont, Hervé Gouédard, Sarah Noll, Valérie Scattolin, Jean-Paul Vermot

Des compteurs Linky qui interrogent et inquiètent: la nécessité d'une information du citoyen et d'un débat contradictoire.

Vu l’article L. 2121-29 du code général des collectivités territoriales ;

Vu l’article L. 2122-21 du code général des collectivités territoriales ;

Vu l’article L. 1321-1 du code général des collectivités territoriales ;

 

ENEDIS a entrepris en décembre 2015 l'installation sur le territoire national des compteurs « Linky » dits compteurs communicants parce qu'ils possèdent la faculté de transmettre à distance les relevés de consommation. Le remplacement des compteurs actuels est inscrit dans la loi de transition énergétique du 18 août 2015, transposition en droit français d'une directive européenne (2009/72/CE). D'ici à 2021, plus de 80 % des abonnés pourraient être équipés du « Linky ».

À Morlaixdes usagers ont été informés que leur mise en place pourrait se faire à compter du deuxième semestre de cette année.

Le remplacement du parc sur l'ensemble du territoire représente une dépense de 5 milliards d'euros pour 35 millions de compteurs installés, avec une durée de vie très limitée (7 à 15 ans). En considération du coût énorme d'une telle entreprise, l'Allemagne a fait le choix de renoncer à l'adoption systématique de ce système (l'obligation n'est applicable qu'aux gros consommateurs d'électricité), suivant les conclusions d'une étude qui indique que l'adoption massive des nouveaux compteurs n'est pas dans l'intérêt du consommateur allemand.

En France un nombre croissant de communes, prenant appui sur leur statut d'autorité organisatrice de distribution d'électricité, contestent la nécessité du remplacement des compteurs existants. À ce jour plus de 300 collectivités, pour des motifs économiques, sociaux, environnementaux et éthiques, ont pris position par un vote de leur assemblée délibérante contre l'installation des compteurs « Linky ».

Nous proposons d'adopter nous aussi un vœu contre le déploiement àMorlaix des compteurs connectés « Linky » en lieu et place des équipements existants .

Considérant que les compteurs électriques relèvent du domaine public de la commune,

Considérant que les communes ont pour vocation de servir l'intérêt général, et que le programme de compteurs communicants, au contraire, s'insère dans une logique de dérégulation de la fourniture d'électricité et vise à favoriser les intérêts privés ;

Considérant que l'exploitation de ces compteurs conduira à la suppression de plusieurs milliers d'emplois (4000 à 6000 selon les études), principalement d'ingénieurs et de techniciens chez ENEDIS, mais également dans les PME sous-traitantes ;

Considérant qu'il est économiquement et écologiquement non justifié de se débarrasser des compteurs actuels alors qu'ils fonctionnent et ont une durée de vie importante, que le coût de cette opération, exorbitant au regard du service rendu, sera à terme répercuté sur la facture de l'usager ;

Considérant que le compteur « Linky » rend possible la coupure de courant à distance et la réduction de puissance, comme l'augmentation automatique des tarifs de l'abonnement si constat d'une consommation supérieure, sans contact humain avec l'usager ;

Considérant que Linky émet un rayonnement électromagnétique du courant porteur en ligne (CPL) et que le Centre international sur le cancer a classé les ondes des radiofréquences comme « cancérigènes possible », de sorte que le principe de précaution devrait s'appliquer ;

Considérant que ce système fait peser un risque sur la confidentialité des données et donc sur la protection de la vie privée ;

Considérant que le compteur communicant n'apporte pas d'avantage significatif du point de vue du service rendu à l'usager, qu'il ne lui permet pas d'évaluer sa consommation énergétique poste par poste, et donc de mettre en œuvre une véritable démarche d'économie d'énergie ;

Considérant que le modèle « Linky » est déjà dépassé, qu'il existe, par exemple, des dispositifs connectés permettant de piloter des appareils électriques ;

Considérant que la dépense générée par ce programme à l'échelle nationale, pourrait être consacrée plus utilement à d'autres investissements, notamment dans le développement des énergies renouvelables ;

Considérant l'article L.322-4 du code de l'énergie qui dispose que les ouvrages et réseaux publics de distribution appartiennent aux Autorités Organisatrices de Distribution (AOD) ;

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, et avant de se prononcer sur le bien fondé de l'installation des compteurs « Linky » sur le territoire de la commune de MORLAIX et du déclassement des compteurs électriques existants, appelle à l’organisation d’un débat contradictoire afin que chaque citoyen puisse se faire un avis éclairé .

 

Agnès Le Brun sur les compteurs Linky: "on ne peut pas s'opposer à leur installation" (Le Télégramme, samedi 18 mars)

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 20:26

Le collectif eau publique du pays de Morlaix organise un Film-débat « Water makes Money »        (Entrée libre)

 

 

Vendredi 24 mars 2017 18h30 à Lanmeur, salle Steredenn (4 rue du 19 mai 1962)

ou

Vendredi 31 mars 2017 18h30 à Plougonven, salle des fêtes (Place des droits de l’homme)  

 

L'eau et l'assainissement sont désormais des compétences de Morlaix Communauté.

Certains contrats arrivent à échéance en 2017 : Guimaec-Lanmeur et Pen Ar Stang (Plouigneau-Plourin-Plougonven).

La Communauté doit-elle se donner les moyens d'une gestion en régie publique, ou doit-elle déléguer au privé ?

Pour y réfléchir le film "Water makes money" décrit le fonctionnement de deux compagnies du marché de l'eau Véolia et Suez qui fournissent de l'eau à environ 8 français sur 10. On y découvre ainsi la manière dont ces compagnies gagnent les marchés, les dépenses effectuées avec l'argent des usagers qui pensaient ne payer que de l'eau, l'entretiens des canalisations...etc.

Le film sera suivi d'un débat.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 11:06
Fabien Cohen

Fabien Cohen

Le docteur Fabien Cohen, responsable national Santé/Protection Sociale du PCF, qui était déjà venu le 23 février à Châteaulin dans le cadre de la campagne législative de Maxime Paul

(Législatives 2017: Photos et compte rendu du débat santé-protection sociale du PCF le 23 février à Châteaulin)

Sera présent au côté des candidats PCF-Front de Gauche aux Législatives "Rassembler pour l'Humain d'abord" Ismaël Dupont et Murielle Grimardias

Le mardi 16 mars pour une réunion publique sur la santé et la protection sociale à la salle STEDREDENN de Lanmeur (18h). Cette réunion sera suivie d'un Buffet fraternel sur réservation. 

Des syndicalistes et personnels de la santé du territoire de Morlaix, des membres du Comité de défense du centre hospitalier de Morlaix, et des porte-paroles régionaux du combat pour la santé et la protection sociale, pour la défense des hôpitaux de proximité, seront invités eux aussi. 

 

Un député vraiment à gauche pour la circonscription de Morlaix - Comité de soutien à la candidature d'Ismaël Dupont - Législatives 2017: Rassembler pour l'Humain d'abord!

  

Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, candidats PCF-Front de Gauche aux législatives sur la circonscription de Morlaix

Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, candidats PCF-Front de Gauche aux législatives sur la circonscription de Morlaix

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 10:45
Produire autrement: un enjeu pour l'Humain et la planète. Débat avec Gérard Le Puill le 23 mars, 18h30 à Carhaix

Élections législatives 11 et 18 juin 2017

 

Débat public

jeudi 23 mars 2017

à 18h30

salle Ti Ar Vro,

place Per-Jakez Hélias

CARHAIX

Produire autrement

un enjeu pour

l'humain et la planète

 

avec la participation de

Gérard Le Puill

ancien ouvrier d'usine, ancien ouvrier agricole,

journaliste honoraire et spécialiste des dossiers environnementaux

et de Maxime PAUL

 

 

Nous sommes à l'heure des choix

 

Produire autrement est une exigence pour relever le double défi de la réponse aux besoins humains et de protection de la planète.

Ce qui est en cause c'est ce mode productiviste capitaliste :

-répartition inégalitaire des richesses

-progression du chômage et de la précarité

-saccage de la planète

-surexploitation des êtres humains et des ressources naturelles

Nous portons l'ambition pour la France, l'Europe et le Monde d'un nouveau mode de production et d'un nouveau mode agricole, fondé non sur l'exigence de rentabilité, mais sur de nouveaux critères d'efficacité économique, sociale et écologique : le développement des capacités humaines, la protection de notre environnement, l'égalité, la coopération, et la solidarité des territoires. Une Répu-blique où les biens communs seraient le moteur d'un développement humain durable.

Produire autrement: un enjeu pour l'Humain et la planète. Débat avec Gérard Le Puill le 23 mars, 18h30 à Carhaix
Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 10:42
Ouest-France, article Delphine Van Hauwaert, 22 mars 2017

Ouest-France, article Delphine Van Hauwaert, 22 mars 2017

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 07:38
Martin Mac Guiness

Martin Mac Guiness

Martin Mc Guinness, un responsable historique du Sinn Fein, déterminé et passionné (Pierre Laurent)

(traduction française du message de Pierre Laurent adressé à la direction du Sinn Féin) 

 

C'est avec une grande émotion et tristesse que je viens d'apprendre le décès de Martin Mc Guinness. Responsable historique du Sinn Fein, Martin Mc Guinness a également exercé de très importantes fonctions d’homme d’Etat en Irlande du Nord, où avec détermination et passion, il a tout fait pour préserver et consolider le processus de paix et de réconciliation engagé en 1998 dans la perspective d’une réunification de l’Irlande.

Alors que le Sinn Fein et les Irlandais lui rendent hommage, je veux, au nom du Parti communiste français, saluer la mémoire de Martin Mc Guinness et adresser mes plus sincères condoléances à Declan Kearney, à la direction et aux membres du Sinn Féin, ainsi qu'à sa famille et à ses proches.

En ces circonstances particulièrement douloureuses pour le peuple irlandais, je tiens à exprimer également au Sinn Fein l’expression de la solidarité indéfectible du PCF.

Pierre Laurent,
Secrétaire national du PCF 
 

Paris, le 21 mars 2017

 

Recueillement du PCF Bretagne après la disparition de Martin Mc Guinness. Condoléances au Sinn Fein . Que des actions de solidarités concrètes se construisent entre nos partis sur le chemin d'une Irlande sociale et réunifiée !

Xavier Compain, porte-parole du PCF Bretagne, 21 mars 2017

Martin Mac Guiness

Martin Mac Guiness

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011