Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:31

Communication malhonnête du ministre Blanquer pour cette rentrée : il se moque des enseignants, des élèves et de leurs familles !

Le problème du manque d’enseignants pour remplacer les professeurs des écoles absents n’est pas nouveau, il est antérieur à la crise sanitaire puisque déjà en février 2020, juste avant le premier confinement, de nombreuses classes du Finistère étaient chaque jour sans enseignant.

Ce nombre n’a pu qu’augmenter avec le contexte sanitaire, entre les enseignants malades et celles et ceux placés en éviction. Le SNUIpp-FSU 29 rappelle que 14 postes de remplaçants ont été fermés lors de la carte scolaire de février 2021.

Il y a une réelle contradiction entre les actes et les discours. Lorsqu’un professeur d’école est absent et non remplacé, ses élèves sont accueillis dans les autres classes de l’école sauf si des parents d’élèves préfèrent et peuvent garder leur enfant à la maison pour éviter cet accueil en surplus dans les autres classes. Dans le contexte sanitaire actuel, cette organisation va à l’encontre de la sécurité de toutes et tous puisque les groupes classes déjà surchargés sont ainsi brassées alors même que cela est contre indiqué par le protocole sanitaire et que les équipes pédagogiques font tout leur possible au quotidien pour éviter les brassages (récréations échelonnées, répartition des locaux, modification des emplois du temps, abandon d’activités en décloisonnement ou en commun à plusieurs classes...).

La sonnette d’alarme avait été tirée sur ce sujet depuis des mois par les enseignants et les représentants de leur syndicat majoritaire, le SNUipp-FSU.

À la veille de la reprise, enfin, le 23 avril, le ministère a apporté une réponse, bien discrètement par le biais du document officiel FAQ COVID-19 sur le site education.gouv.fr.

Il stipule : « Dans les écoles, lorsqu’un enseignant absent ne peut, malgré le renforcement des moyens de remplacement, être immédiatement remplacé, les élèves ne peuvent en aucun cas être répartis dans les autres classes. L’accueil des élèves est alors suspendu dans l’attente de l’arrivée du professeur remplaçant. »

Cela devrait logiquement signifier que lorsqu’un enseignant est absent et non remplacé, les élèves ne sont pas accueillis à l’école mais doivent rester chez eux.

Pourtant la communication du ministre sur les ondes radios le 23 avril au matin ne faisait absolument pas état de cette décision. Ses propos ont été les suivants : « Dans cette dernière ligne droite de l’année scolaire, nous ouvrirons autant de postes que nécessaire pour le remplacement »

« Nous nous mettons vraiment en situation de pouvoir remplacer dans tous les cas. Les cas où on est obligé de répartir les enfants doivent rester exceptionnels et nous recommandons évidemment de ne pas le faire puisque c’est contraire à la règle de non brassage. » « Nous faisons tout pour que ça n’arrive pas. Nous avons organisé les choses pour que le plus possible, (il y aura peut-être des exceptions mais le plus possible), le remplacement se fasse à chaque fois. » Pas un mot sur ce qui est indiqué sur le site ministériel en cas de non remplacement (retour maison) et pourtant, c’est bien cette situation qui s'impose dans des dizaines de classes et à des centaines de familles depuis lundi pour plusieurs raisons de force majeure : Tout d'abord, nous tenons à le rappeler : depuis 2017 c'est plus d'une cinquantaine de postes de professeurs des écoles qui ont été supprimés dans notre département.

Puis, nous le savons, l’expérience l’a montré : il sera tout à fait impossible de recruter autant d’enseignants que nécessaire pour pouvoir remplacer dans tous les cas ! Lorsque le ministre parle d’ « ouvrir des postes », il s’agit en fait de recrutements de personnels non formés à l’enseignement sur des contrats de quelques mois, sans formation pédagogique, qui sont ensuite remerciés.

Malgré le contexte, le ministre a refusé, pour augmenter le nombre d’enseignants, que soient finalement admis les candidats au concours d’enseignants inscrits sur la liste complémentaire, les premiers recalés du concours, ceux qui se sont préparés, qui ont un début de formation et qui n’attendaient que d’être repêchés. Ensuite, le nombre de tels recrutements "autorisé" par le ministère sera notoirement insuffisant pour pallier le manque car la DASEN du Finistère peine à recruter ces personnels. Même si le ministre promet des recrutements, à cette période de l’année cela risque d'être compliqué et plutôt de l'ordre du symbolique. Les annonces du ministre ne sont pas représentatives de la réalité du terrain, réalité pourtant bien connue de son administration et de ses agents à travers tout le territoire. Le ministre se moque des enseignants, des élèves et de leurs parents ! La solution de renvoyer les élèves chez eux lorsque l’enseignant absent n’est pas remplacé est-elle satisfaisante ? NON. Toute organisation qui engendre une déscolarisation des enfants est à déplorer. La poursuite de la crise sanitaire durant l’année scolaire 2020/2021 était annoncée de façon unanime par les spécialistes depuis juin 2020. Le ministère aurait dû anticiper le recrutement de personnels supplémentaires dès la rentrée scolaire 2021 ? pour permettre la poursuite de la scolarité sans brassages. Cette situation découle de décennies d’austérité budgétaire dans tout les services publics, l’éducation nationale en particulier. La défaillance et le défaut d’anticipation vont plonger de nombreux parents dans la difficulté lorsqu’il leur faudra garder leur enfant à la maison au pied levé en cas d’absence de l’enseignant. La moindre des choses aurait été d’informer massivement la population de cette modification de l’obligation d’accueil dans les écoles au lieu de laisser croire, par des annonces médiatiques hier encore, que tous les remplacements seraient effectifs ! Cela place les directeur-ice-s d'école en première ligne face au mécontentement des parents. Nous nous inquiétons des risques psycho-sociaux découlant de cette problématique. Une fois de plus : désorganisation, contradictions, incohérences, mensonges... Et réalité des enseignants : débrouillez-vous avec les parents d’élèves auxquels de fausses informations ont été communiquées!

Communication malhonnête du ministre Blanquer pour cette rentrée : il se moque des enseignants, des élèves et de leurs familles ! (SNUipp-FSU Finistère)
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:23
1er Mai 2021 à Morlaix: manifestation intersyndicale à 14h place Puyo
1er Mai 2021 à Morlaix.
Suite à la réunion inter-syndicale de ce matin il a été décidé :
- programmer l'action du 1er Mai à 14h00 à Morlaix
- rendez-vous pour la prise de parole : place PUYO
- défilé au centre-ville avec un passage rue de Brest en solidarité avec les occupant-e-s du Théâtre de Morlaix
Venez nombreuses et nombreux !
Affiche à diffuser largement afin de rassembler au maximum pour cette grande journée des travailleuses et travailleurs!
1er Mai 2021 à Morlaix: manifestation intersyndicale à 14h place Puyo

1er mai 2021 : Ensemble pour les droits sociaux et les libertés

Depuis plus d’une année, la pandémie liée à la Covid bouleverse la vie, le travail, les libertés individuelles et collectives des populations sur tous les continents.

En France, le 1er mai, journée internationale des travailleurs et travailleuses va, une nouvelle fois, se dérouler dans un contexte de crise sanitaire.

La persistance de la circulation des virus est rendue plus alarmante par l’insuffisance des moyens de notre système de santé publique, moyens matériels et humains particulièrement dans les services de réanimation mais aussi dans les établissements hospitaliers, médicaux sociaux ou encore dans les déserts médicaux.

Ce constat indéniable de difficultés d’accès aux soins trouve ses causes dans des choix budgétaires visant à faire toujours plus d’économies. Pour nos organisations, il est temps de mettre en œuvre un plan d’urgence pour rebâtir un système public de santé à hauteur des besoins.

Le « bout du tunnel » tant espéré est également ralenti par une carence d’approvisionnement en vaccins. L’insuffisance de moyens consacrés à la recherche publique et à la production du médicament n’est pas sans lien avec cette situation de pénurie. Les organisations signataires renouvellent leur demande d’une mise à disposition accélérée de vaccins sûrs et efficaces pour toutes les personnes qui le souhaitent.

Cette crise sanitaire se double d’une crise économique et sociale très grave malgré les dispositifs mis en œuvre et malgré la solidité de notre système de protection sociale.

Pourtant, l’emploi et les salaires sont affectés et pourraient l’être durablement. L’incertitude quant au redémarrage de l’activité de nombreux secteurs, à l’arrêt ou au ralenti depuis des mois, et aux conséquences à plus long terme, gagne.

De trop nombreux plans sociaux, de restructurations injustifiées, de délocalisations d’activités avec leur cortège de suppressions d’emploi sont en cours. Beaucoup d’entreprises ont pourtant bénéficié d’aides publiques importantes sans aucune contrepartie. Nos organisations exigent leur conditionnalité au respect de normes sociales et environnementales et à la préservation des emplois, tant dans l’industrie que dans les services. À l’éducation nationale, dans les services publics, comme dans les différentes administrations, les suppressions de postes se poursuivent. Il est temps de stopper l’hémorragie par des recrutements indispensables à l’exercice de missions de qualité.

La précarité et la pauvreté gagnent du terrain en particulier chez les jeunes et les salariés fragilisés par des contrats à durée déterminée. De plus en plus, émerge le sentiment d’une génération sacrifiée. Nos organisations demandent en urgence un plan de soutien supplémentaire en direction de la jeunesse.

Au lieu de cela, la réforme de l’assurance chômage, rejetée par toutes les organisations syndicales et qui n’a d’autre but que de faire de nouvelles économies, est poursuivie.

Elle pourrait pénaliser plus 1,7 millions de demandeurs d’emploi, parmi eux les plus précaires et particulièrement les plus jeunes.

Nos organisations renouvellent leur exigence d’abandon de la réforme aux conséquences désastreuses, elles entament des recours juridiques pour faire échec à sa mise en oeuvre et se mobilisent, aux côtés des salariés précaires, des intermittents, des saisonniers, intérimaires, etc.

Elles militent pour le renforcement de la protection sociale qui passe également par l’abandon définitif de tout projet régressif en matière de retraites. Elles s’opposent aux velléités d’intégrer au projet de loi de finances de la sécurité sociale, la part de budget de l’État consacrée à l’Agirc-Arrco et à l’Unedic.

Le contexte de crise sanitaire conduit aussi à limiter les libertés et le rôle pourtant essentiel du syndicalisme. Nos organisations combattent toutes les entraves à l’activité syndicale et toutes les atteintes aux libertés individuelles et collectives notamment le droit constitutionnel de manifestation.

Elles condamnent la prolongation sans fin de l’état d’urgence et appellent au retrait des dispositions contenues dans le projet de loi sécurité globale et les décrets sécurité intérieure qui remettent en cause ces libertés.

Le 1 er mai est une journée qui unit internationalement les travailleurs et travailleuses avec leurs organisations syndicales. Le progrès des droits sociaux et des garanties collectives est conditionné à ce que tous les peuples puissent vivre en paix et disposent des libertés individuelles et collectives indispensables à leur développement.

Nos organisations réaffirment leur soutien aux combats qu’ils mènent avec leurs syndicats pour la justice sociale. Elles dénoncent la répression sanglante qui s’abat sur la population en Birmanie (Myanmar), ainsi qu’à l’encontre du syndicat HKCTU à Hong Kong dont le secrétaire général Lee Cheuk Yan est menacé de prison. Elles agissent pour le respect immédiat des droits démocratiques et syndicaux.

Nos organisations CGT, FO, FSU et Solidaires appellent toutes les travailleuses et travailleurs à se saisir du 1er mai, partout en France, pour en faire une journée de mobilisation et de manifestation, pour s’engager avec détermination pour l’emploi, les salaires, les services publics, la protection sociale, les libertés et la paix dans le monde.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:22
Tous dans la rue le 1er mai 2021 pour les droits sociaux et les libertés
 
Le PCF appelle à se mobiliser très nombreux dans les rassemblements organisés sur 7 lieux de manifestation par l'intersyndicale CGT-SUD-FO-FSU:
 
Dans le Finistère, les appels sont :
 
Brest 11h00 Place de la Liberté
 
Quimper 10h30 Place de la Résistance
 
Morlaix 14h00 Place Puyo
 
Quimperlé 11h00 Square Liskaêr (devant l’UL)
 
Carhaix/Huelgoat/Rostrenen 11h00 Maison des syndicats de Carhaix
 
Châteaulin 11h00 Place de la Résistance
 
Pays Bigouden 10h30 Devant l’UL CGT
 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:21
1er mai - Participez à la grande souscription du PCF
Cher·e camarade, cher-e ami-e, cher-e sympathisant-e
 
L'année dernière, l'opération de souscription que nous avons réalisé partout en France avec la vente de muguet virtuel a été un grand succès.
 
Nous avons, comme l'année dernière, réalisé un visuel symbolique, un brin de muguet virtuel pour un 1er mai "de lutte et d'espoir", associé à une souscription.
 
Cela permet aux adhérent·e·s, aux sympathisant·e·s, à toutes celles et ceux qui sont attaché·e·s à soutenir notre parti le 1er mai de le faire à nouveau cette année, et cela afin de soutenir les nombreux défis du Parti communiste cette année: Préparation des Présidentielles, Départementales et Régionales, résistance à la politique de casse sociale de Macron.
 
C'est d'autant plus important que beaucoup d'initiatives et fêtes du PCF n'ont pu avoir lieu cette année 2021, et l'an passé.
 
Notre détermination à défendre les droits des travailleur·euse·s est plus forte que jamais dans cette période de crise sanitaire et économique. C'est le sens de notre mobilisation pour un 1er mai de lutte et d'espoir.
 

Nous proposons à nos concitoyen.ne.s de construire avec nous un nouveau pacte pour la France qui ouvre la voie aux jours heureux : pour sortir la santé des mains des logiques marchandes et des laboratoires pharmaceutiques ; pour nous libérer du poids de la finance et faire jouer un autre rôle aux banques et aux assurances, pour créer des emplois ; pour ouvrir enfin l'espoir pour chacun.e d'avoir un emploi stable, correctement rémunéré. Nous voulons porter le SMIC à 1500 euros nets tout de suite, pour toutes et tous ! Et une hausse générale des salaires.

Aussi, pour financer cette activité militante nous te proposons cette année de soutenir nos actions par l'achat d'un brin de muguet virtuel en faisant un don en ligne en cliquant sur l'image ci-dessous :

 
Nous appelons nos adhérent·e·s à participer à cette souscription mais bien sûr aussi à la partager auprès d'ami·e·s, de contacts, de collègues, de voisin·e·s, afin de permettre à toutes et tous celles et ceux qui nous sont proches de contribuer financièrement à nos actions pour défendre les droits des travailleur·euse·s.
 
Cette souscription sera ouverte le 1er mai et durera jusqu'au 5 mai.
 
Elle se fait sur le site internet national du Parti à cette adresse : https://www.pcf.fr/le_muguet_du_1er_mai
 
Le paiement se fait par carte bancaire.
 
Pour un paiement par chèque, envoyez un chèque libellé à l'ordre de l'ADF PCF 29 : Fédération du Finistère du PCF - 5 rue Henri Moreau - 29 200 BREST
 
L'identification de l'adresse postale lors d'un don en ligne sur Internet nous permettra de reverser tout l'argent récolté aux fédérations.
 
Amicalement,
 
Ismaël Dupont, secrétaire départemental PCF Finistère - Ronan Tanguy, Trésorier du PCF Finistère- Jean-Paul Cam, secrétaire à l'organisation PCF Finistère
 
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:00
Apéritif place Allende fête du Viaduc 2012

Apéritif place Allende fête du Viaduc 2012

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
Fête du Viaduc 2012, avec Célestino Lopez, le batteur cubain aux mains d'or (qui devait revenir en 2020 assurer la partie artistiqyes avec Claude Couamme et Patricia Paulus)

Fête du Viaduc 2012, avec Célestino Lopez, le batteur cubain aux mains d'or (qui devait revenir en 2020 assurer la partie artistiqyes avec Claude Couamme et Patricia Paulus)

Fête du Viaduc 2012: le chœur de femmes A Piacere

Fête du Viaduc 2012: le chœur de femmes A Piacere

Fête du Viaduc 2012 - la famille Chandru

Fête du Viaduc 2012 - la famille Chandru

Fête du Viaduc 2012- Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012- Photo Rodolphe Thirard

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
 Fête du Viaduc 2012- Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012- Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012 - Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012 - Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012  - Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012 - Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012  - Photo Rodolphe Thirard

Fête du Viaduc 2012 - Photo Rodolphe Thirard

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

Fête du Viaduc 2013 avec le groupe Zogo...et la musique bretonne de Joël et Dom (Bombarde, Veuze et accordéon) Un excellent souvenir!

Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
Fête du Viaduc 2013

Fête du Viaduc 2013

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

Fête du VIADUC 2014 - la 50 ème fête du 1er mai du PCF, place Allende à Morlaix: Entre 400 et 500 personnes sur la fête malgré le temps mitigé, 200 repas servis: on est loin de la petite affluence décrite par le journaliste du Télégramme... Cette 50eme fête du Viaduc a rempli toutes ses promesses sur le plan fraternel, musical (avec la chorale du Front de Gauche et Claude Bonnard à l'orgue de Barbarie, Célestino Lopez et Christina, le groupe Voodoo Revival...) et politique (avec les discours très percutants des candidats aux Européennes du Front de Gauche Xavier Compain et de Bertrand Seys.

On pouvait voir à la fête du 1er Mai du PCF, place Allende à Morlaix, une exposition intéressante et touchante sur 50 ans d'histoire de la fête du Viaduc et du journal du Parti communiste, Le Viaduc, réalisée grâce à un patient travail de sélection d'archives de Jean-Luc Le Calvez.

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
fête du Viaduc 2014

fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

Fête du Viaduc 2014

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

C'était en 2015, la 51e fête du Viaduc. Photos de Jean-Luc Le Calvez.

600 à 700 personnes environ à passer dans l'après-midi, 200 personnes à déjeuner sur place (on ne pouvait en accueillir en davantage, même si la demande était plus élevée), des militants du PCF de Fouesnant, Concarneau, des Côtes d'Armor, qui nous avaient fait le plaisir de participer à notre fête du PCF, des militants et sympathisants très nombreux du Front de Gauche, y compris du Centre-Finistère et de Landivisiau, une participation appréciée aussi de ces militants et sympathisants du Front de Gauche en cuisine, au service.

Il y avait des stands de tombola, de pêche à la ligne, de vente de fleurs, de jeux pour enfants, de maquillage, un stand crêpes, un stand librairie, un stand Association France Palestine Solidarité où les militants faisaient signer des pétitions pour Salah Hamouri (interdit de séjour en Palestine), un stand du Front de Gauche et bien sûr un espace du Parti Communiste, tenu par Alain David et Daniel Ravasio notamment, sous le chapiteau mis à disposition par notre ami Claude Bonnard, qui a animé l'apéro avec son orgue de barbarie et ses chansons du répertoire social.

A deux heures, c'est la Souris Noire qui avait régalé et souvent ému l'assistance de leurs belles et fortes chansons. A noter que le groupe se produisait à titre bénévole.

A cinq heures, c'est Fanch Le Marrec et Jean-Paul Ferrec qui ont animé la fête avec leurs chants marins et leurs chansons pour danses bretonnes.

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

Fête du Viaduc 2016, la 52e, avec un hommage à notre camarade et amie Marie-Paule Kerebel, ancienne adjointe au maire PCF aux affaires sociales, et artiste, décédée quelques mois avant, dont Elise sa fille exposait les tableaux.

Mona Jaouen chantait sur cette fête du Viaduc.Le plateau artistique était complété par le trio "Quenderu" (cousin en vieux breton) avec Joël CORRE (petite cornemuse), Dominique CORRE (accordéon). Et bien sûr Claude Bonnard animait l'apéro!

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

Fête du Viaduc 2017 du PCF Morlaix avec Laurence Cohen, sénatrice communiste du Val de Marne, animatrice du PCF sur les questions de féminisme et de santé, notre très regretté René Saout, de la CGT du personnel de Morlaix-Co, le groupe Coverfield de Gaël Abaléo et des frères Kévin et Yvan Le Saint, Jerôme André et Claude Bonnard, des discours sur les législatives, qui avaient lieu quelques semaines après. Les photos d'enfants palestiniens de Cisjordanie et du Liban de notre non moins regretté ami Jean-Marc Nayet.

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

Expo photo Jean-Marc Nayet - Enfants palestiniens réfugiés de Cisjordanie et du Liban (fête du Viaduc 2017)

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

Fête du Viaduc 2018 avec Pol Huellou (musique écossaise et irlandaise) et Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF.

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc

La fête du Viaduc 2019 avait été marquée par une grande affluence, les élections européennes avec des discours de nos candidats bretons Glenn Le Saoût et Cindérella Bernard, la musique avec Patricia Paulus, Claude Bonnard et les musiciens de la Corniche, et le groupe Marins des Légendes, la bonne cuisine de Jean-Pierre Beuzit et Jean-Rolland Labrousse, mais surtout du soleil, de la fraternité, de la fête!!!

2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
2012-2019: 7 ans de fêtes du Viaduc
Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 18:42
Yann Foucher

Yann Foucher

"Directeur d’école et enseignant bilingue du primaire, syndicaliste au SNUipp-FSU et élu représentant du personnel, je mets en adéquation ma vie personnelle, professionnelle et mes convictions politiques en adhérent au PCF en 2019. Je suis aussi engagé au niveau associatif auprès des mineurs migrants isolés. J’ai eu la responsabilité du secrétariat départemental de la FSU de 2018 à 2020.

Quimpérois, je suis breton d’origine brestoise, bretonnant et attaché à notre langue et notre culture, à leur transmission, leur préservation et surtout à leur vitalité créatrice.

Si je m’engage aujourd’hui, c’est dans un pressant besoin de faire évoluer notre société vers plus de justice et de progrès social. A l’école, au contact des familles, des citoyens, je sais ce qu’est l’engagement pour les autres et quel sens cela donne à la vie, quelle énergie j’en tire.

J’apprends tous les ans à mes élèves : « vous êtes là pour apprendre à penser, pour progresser et faire progresser la société ensemble ». Pour repenser la place de chacun vers toujours plus d’égalités, quel que soit le genre, l’âge, la couleur, l’orientation sexuelle, l’origine sociale ou les difficultés d’apprentissage. Repenser est notre pain quotidien à l’école, il doit aussi l’être lorsqu’on gère le bien commun.

Alors pour les départementales j’ai dit oui car c’est bien l’élection des solidarités près de chez nous, celles qui comptent le plus pour assurer le dernier rempart qui protège les plus faibles des inégalités croissantes de notre société.

Pour vous servir fraternellement, donc.

Yann Foucher"

Lire aussi:

Qui êtes-vous? : Isabelle Maugeais, candidate présentée par le PCF dans le canton de Pont-de-Buis sur la liste d'union de la gauche "Finistère et solidaires" aux Départementales des 20 et 27 juin

Qui êtes-vous? : Guy Barré, candidat du parti communiste (suppléant) dans le canton de Plonéour-Lanvern

Qui êtes-vous? Maryse Rousseau: candidate présentée par le PCF dans le canton de Pont L'Abbé dans le cadre d'une liste de rassemblement de la gauche

Qui êtes-vous? Jacqueline Héré: candidate présentée par le PCF aux Départementales dans le canton de Brest-1

6 questions à Gladys Grelaud, candidate présentée aux régionales par le Parti communiste dans le Finistère

Qui êtes-vous? - Camille Gontier, candidat présenté par le PCF dans le canton de Douarnenez-Cap Sizun

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 17:24
Qui êtes-vous? : Isabelle Maugeais, candidate présentée par le PCF dans le canton de Pont-de-Buis sur la liste d'union de la gauche "Finistère et solidaires" aux Départementales des 20 et 27 juin

Isabelle Maugeais, 49 ans, Pont de Buis les Quimerch

Elle sera présentée par le PCF aux Départementales dans le canton de Pont-de-Buis sur la liste d'union de la gauche de la majorité de la gauche avec Julien Poupon, conseiller départemental sortant divers gauche, maire de Saint Urbain, vice-président de la communauté de communes de Landerneau-Daoulas en charge des mobilités, avec comme suppléants Marie Cailleau, 30 ans, adjoint au maire de Daoulas, et Sylvie Denancé, 59 ans, conseillère municipale d'opposition à Loperhet, liste soutenue par le PS, le PCF, des citoyens de gauche et le groupe majoritaire "Finistère et solidaires"

" Dès mon début professionnel mon objectif était clair.

J'ai choisi le social, le milieu rural : accompagner les jeunes comme animatrice socioculturelle dans l'idée d'en faire des citoyens qui adultes s'investiraient dans leur commune.

Cela débute à Châteaulin au Centre Social, ensuite dans la Sarthe avec Familles Rurales, pour revenir sur le nord du département à Portsall-Ploudalmézeau à l'ULAMIR puis à la mairie de Lannilis et plusieurs années dans le Pays de Vilaine, dans un Centre Intercommunal pour accompagner la dynamique jeunesse de plusieurs communes du canton d'Allaire (56).

Depuis plusieurs années membre du Conseil d'Administration du centre social de Châteaulin agréée par la CAF, tour à tour trésorière adjointe, puis trésorière, puis co-présidente convaincue que cet outil au service des habitants est indispensable pour que chacun y trouve sa place et soit reconnu comme acteur de la vie locale. « A tous les âges de la vie cette structure peut être à vos côtés. »

Attachée à ma commune et dotée d’une véritable fibre sociale, élue depuis 2016, je suis repartie dans l'aventure locale avec passion et conviction au sein de la majorité de Pascal Prigent, le maire de Pont-de-Buis.

Actuellement conseillère municipale dans plusieurs commissions (finance et personnels, environnement...) et récemment nommée membre du Conseil d'Administration au CCAS, Je suis aussi élue communautaire de la CCPCAM au CE Déchets et au CE Mutualisation avec les communes.

Aujourd'hui je m'engage sur un autre niveau indispensable pour mieux comprendre notre territoire, je souhaite participer au projet porté par Finistère & Solidaires non encartée, sympathisante et soutenue par le PCF29 aux Elections départementales . J'ai à cœur de défendre et soutenir les idées qui me ressemblent : aider la ruralité, avoir un dialogue citoyen amplifié, accompagner nos jeunes dans leur projet de vie, aider nos aînés à vivre et vieillir dans la dignité, soutenir la culture... sans oublier le respect de notre habitat commun à tous : la terre".

Lire aussi:

Qui êtes-vous? : Guy Barré, candidat du parti communiste (suppléant) dans le canton de Plonéour-Lanvern

Qui êtes-vous? Maryse Rousseau: candidate présentée par le PCF dans le canton de Pont L'Abbé dans le cadre d'une liste de rassemblement de la gauche

Qui êtes-vous? Jacqueline Héré: candidate présentée par le PCF aux Départementales dans le canton de Brest-1

6 questions à Gladys Grelaud, candidate présentée aux régionales par le Parti communiste dans le Finistère

Qui êtes-vous? - Camille Gontier, candidat présenté par le PCF dans le canton de Douarnenez-Cap Sizun

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 08:45
A un général de brigade signataire de la tribune des généraux d'extrême-droite dans Valeurs Actuelles: Ce monde n'est pas le nôtre (PCF Finistère, 30 avril 2021)

Déclaration de la Fédération du Finistère

Ce monde n'est pas le nôtre

Dans son édition du 29 avril 2021, le quotidien régional Le Télégramme donne la parole à l’un des officiers supérieurs signataire de l’appel factieux paru dans l’hebdomadaire d'extrême-droite Valeurs Actuelles.

Ce Général de Brigade - dont nous pouvons souligner au passage que la solde nette mensuelle se monte à 5100€ hors primes diverses, alors que le salaire net mensuel d'un chef de service en médecine hospitalière est de 4500€, on appréciera la différence! – nous décrit une France aux abois, menacée de toute part surtout par un "ennemi intérieur" qui va des gosses de banlieue aux gilets jaunes enivrés.

Mais dans quel monde vit-il, ce brave retraité ? De quelle France parle-t-il ? Pas de la nôtre en tous cas.

Que sait-il de la vie des travailleurs, des privés d'emploi, de celles et ceux qui se battent pour conserver leur outil de travail et leurs savoirs-faire et leur dignité?

Que sait-il de la vie dans les quartiers populaires où les maîtres mots sont la solidarité et le partage ?

Que sait-il de celles et ceux qui se battent pour faire vivre, malgré tout, les services publics, le patrimoine de toutes et tous, le bien commun?

Que sait-il de la violence du capitalisme auquel la majorité d'entre nous doit faire face?

De tout cela, ce brave Général de Brigade n'en sait absolument rien.

Il se contente de relater une histoire qui lui a été racontée par des gens formatés qui eux-mêmes n'ont jamais été vérifié quoi que ce soit de ce qu'ils professent.

Alors certes, les événements tragiques qui ont marqué l'actualité récente inquiètent tous les habitants de notre pays.

Mais ils ne sont pas sans cause. Ils trouvent leurs origines dans la violence du monde dans lequel nous vivons.

Ne fait-il pas le rapprochement entre les politiques commerciales, industrielles, menées au profit unique des plus riches, qui jettent des millions de personnes dans la misère et sur les routes de l'exil ?

Ne fait-il pas le rapprochement entre les politiques guerrières menées par l'Occident sous couvert de l'OTAN ou de ses fondés de pouvoir qui ont vu détruire, disparaître des pays entiers ? Ou qui les asphyxient.

Le Général de Brigade est inquiet. Nous aussi. Mais pas des mêmes choses.

Ce qui nous inquiète c'est la volonté du gouvernement et du MEDEF de profiter de la crise sanitaire pour accélérer leur offensive conservatrice. De se défausser de leurs responsabilités écrasantes dans le marasme dans lequel nous sommes plongés et qui risque de s’aggraver.

C'est bien le capitalisme qui fait aujourd’hui exploser tous les repères, qui mène des guerres tout azimut, qui jette les gens les uns contre les autres.

De ce monde là, nous n'en voulons pas.

Il est hors du temps et hors de nos besoins. Nous continuerons à travailler au monde de demain. A celui que nous voulons.

Fédération du Parti communiste français du Finistère, 30 avril 2021

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 08:39
Tribune d'extrême-droite des généraux - Halte à la sédition! - UJRE (Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide)

Halte à la sédition !

Une lettre ouverte, publiée par provocation le jour du 60e anniversaire du putsch d’Alger* et signée par une vingtaine de généraux en retraite, soutenus par un millier de militaires de tous grades, contient un appel à la sédition militaire.

Leur texte dénonce un « délitement » français dont il rend responsables l’antiracisme, l’islamisme et les « hordes de banlieue », tout en tentant de récupérer le mouvement des gilets jaunes. S’adressant « à nos gouvernants », après les avoir accusés d’atermoiements et de laxisme, il conclut par cette menace : « … la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers. ».

Cet appel est scandaleux. Le soutien sans réserve dont il fait l’objet, de la part d’une candidate à la présidence, l’est encore plus. 

Quant au pouvoir en place, après avoir fait preuve d’un inexplicable silence, il s’est contenté, par la voix de sa ministre de la Défense, de dénoncer la politisation de l’armée et d’envisager des sanctions administratives. Rien n’a pourtant été décidé en ce sens par le gouvernement, alors que cet appel à la désobéissance de l’armée vis-à-vis du pouvoir civil est prévu et sanctionné par la loi.

Pour sa part, l’UJRE, fidèle aux valeurs de la Résistance qui ont présidé à sa création, condamne énergiquement cet appel de militaires d’extrême droite qui rappelle douloureusement les prémisses d’autres coups d’État militaires dans l’histoire récente, qu’il s’agisse du franquisme espagnol ou du pinochetisme chilien.

L’UJRE en appelle à l’ensemble des forces démocratiques afin qu’elles condamnent et agissent contre toute tentative de sédition militaire. n

Paris, le 27 avril 2021

* Putsch d’Alger : Le 21 avril 1961, quatre généraux tentent de s’opposer militairement au général de Gaulle, président de la République, qui s’apprête à négocier avec le FLN la fin de la guerre et l’indépendance de l’Algérie. Les soldats du contingent refusent de suivre les généraux séditieux. Le putsch échoue au bout de cinq jours.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 08:31

Levée de l’embargo sur Cuba et aide d’urgence – Il faut faire preuve de solidarité envers ce peuple et ce pays

Pierre Laurent,  le 29 avril 2021

 

J’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur l’embargo dont est victime Cuba. Cuba fait face depuis bientôt 60 ans à un embargo économique américain aggravé par la précédente administration américaine. Malgré cette situation difficile Cuba a fait preuve d’une solidarité internationale exemplaire, y compris auprès de pays beaucoup […]

 

J’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur l’embargo dont est victime Cuba.

Cuba fait face depuis bientôt 60 ans à un embargo économique américain aggravé par la précédente administration américaine. Malgré cette situation difficile Cuba a fait preuve d’une solidarité internationale exemplaire, y compris auprès de pays beaucoup plus développés comme la France, en envoyant plus de 1000 médecins et professionnels de santé par le biais des brigades médicales cubaines dans le monde à l’occasion de la lutte contre la pandémie actuelle.

Il est plus que temps de faire preuve également de solidarité envers ce peuple et ce pays qui tant en termes sanitaires qu’éducatifs, malgré des grandes difficultés économiques, a un bilan exemplaire. C’est en ce sens que plusieurs milliers de Cubains ont défilé le 25 avril 2021, dans deux villes du pays mais aussi à l’étranger pour ceux qui y résident. Ils demandent la fin du blocus américain, via une caravane de vélos, motos, voitures et cavaliers.

Je lui ai demandé quels actes la France compte poser en vue d’appuyer ces demandes.

Je lui ai demandé également qu’elle apporte une aide urgente suite à l’appel lancé par le ministère de la santé publique cubain en vue de pouvoir honorer une fourniture de 10 millions de seringues adaptées pour l’injection à sa population du vaccin produit par Cuba contre le coronavirus.

Levée immédiate du blocus de Cuba : une urgence pour le peuple cubain, une urgence pour les peuples du monde - Pierre Laurent interpelle le gouvernement

Levée immédiate du blocus de Cuba : une urgence pour le peuple cubain, une urgence pour les peuples du monde

Cela fera 59 ans cette année que Cuba fait face à un blocus imposé par les États-Unis. Un blocus illégal et inhumain, qui a causé de terribles souffrances à l’ensemble du peuple cubain dans le but de le contraindre à renoncer au modèle de société qu’il s’est choisi avec la Révolution de 1959.

Malgré ce blocus, le peuple cubain a réussi à édifier un système social solidaire et performant au service de la satisfaction des besoins humains, tant dans l'île que dans le monde.

Depuis 1962, on estime à 2 milliards de femmes et d'hommes à travers le monde le nombre de celles et ceux ayant bénéficié de l'action des médecins et personnels soignants cubains. Des dizaines de milliers de praticien-ne-s ont été formé-e-s .

Au plus fort de la pandémie de Covid19, tout en assurant la préservation de la population, ce sont près de 2 000 personnels médicaux cubains qui sont intervenus dans une trentaine de pays dont l'Italie, Andorre et la France, dans l'île de la Martinique.

Doté d'une expertise reconnue en biotechnologie parmi les secteurs innovants de son économie, Cuba a notamment développé le premier vaccin contre le méningocoque B dans les années 1980 pour immuniser sa propre population mais aussi vacciner de nombreuses populations du Brésil, du Venezuela, d'Argentine ou encore du Pérou.

Aujourd'hui, dans cette lutte mondiale contre le coronavirus, Cuba est en train de mettre au point ses propres vaccins, dont un est entré dans sa phase de test III. Au moment où les États les plus développés se disputent les doses des grandes firmes pharmaceutiques qui, elles, engrangent des profits faramineux, Cuba propose un bien commun mondial particulièrement destiné à soutenir la lutte contre la pandémie dans les pays du Sud.

Et voilà que, tandis que le monde affronte une crise économique, sanitaire et sociale inédite par son ampleur, les grandes puissances ne sont pas totalement engagées pour que les États-Unis lèvent enfin le blocus contre Cuba. C'est tout simplement criminel.

La levée immédiate du blocus de Cuba est aujourd'hui non seulement une urgence pour le peuple cubain mais aussi une urgence pour tous les peuples du monde, et c'est possible par un très large mouvement de solidarité internationale en perspective de la présentation d'une nouvelle résolution contre le blocus de Cuba à l'Assemblée générale de l'ONU le 23 juin prochain.

PCF

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011