Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 04:02
Porte-à-porte Finistère & Solidaires à Plounéour Menez

Porte-à-porte Finistère & Solidaires à Plounéour Menez

Corentin Derrien, Jean-Michel Parcheminal, Jean-Michel Floch, Jean-Luc Messager, René Chever

Corentin Derrien, Jean-Michel Parcheminal, Jean-Michel Floch, Jean-Luc Messager, René Chever

Devant la maison des Jeunes, l'école Jules Ferry et le restaurant scolaire - Jean-Michel Floch, Jean-Michel Parcheminal, Jean-Luc Messager, René Chever, Corentin Derrien

Devant la maison des Jeunes, l'école Jules Ferry et le restaurant scolaire - Jean-Michel Floch, Jean-Michel Parcheminal, Jean-Luc Messager, René Chever, Corentin Derrien

Emplacement du futur nouveau gymnase financé par le Conseil Départemental

Emplacement du futur nouveau gymnase financé par le Conseil Départemental

Un magnifique espace jeux dans le bourg de Plounéour-Menez

Un magnifique espace jeux dans le bourg de Plounéour-Menez

L'école d'herboristerie

L'école d'herboristerie

Départementales - Les candidats Finistère & Solidaires et leurs soutiens en porte-à-porte à Plounéour-Menez - 12 juin 2021
Devant le nouveau collège de Plounéour-Menez: + 8 millions d'euros investis par la majorité de gauche au Conseil Départemental pour le collège pendant le mandat

Devant le nouveau collège de Plounéour-Menez: + 8 millions d'euros investis par la majorité de gauche au Conseil Départemental pour le collège pendant le mandat

Très bon moment de porte-à-porte à Plouneour Ménez avec une partie de nos soutiens sur la commune, dont l'ancien maire Jean-Michel Parcheminal, reconnaissant du soutien aux projets de la commune du Conseil Départemental et des conseillers départementaux sortants Solange Creignou et Jean-Paul Vermot, et avant, d'Yvon Abiven, René Chever, élu municipal, Jean-Michel Floch, ancien adjoint, Jean-Luc Messager, agriculteur bio (élevage laitier) en retraite depuis 2019, mobilisés pour une victoire de la gauche dans le canton de Morlaix. D'excellentes discussions avec les habitants dans cette commune dynamique à la riche histoire ancrée à gauche, et dont les projets des dernières années ont été spectaculairement menés à terme: nouveau collège (superbe), école d'herboristerie, cheminements doux, rénovation du bourg...

Notre comité de soutien à Plounéour-Menez compte notamment:

René Chever, élu municipal de Plounéour-Menez - Jean Michel Floch, ancien élu à  Plounéour Ménez - Gilles Grall musicien syndicaliste intermittent du spectacle Plounéour-Menez - Mona Jaouen artiste chanteuse Plounéour-Menez - Jean-Luc Messager, agriculteur bio, retraité depuis 2019, Plounéour-Menez - Jean-Michel Parcheminal, ancien maire de Plounéour-Menez  - Marie-Noëlle Postic, enseignante retraitée, auteur de plusieurs livres sur la persécution des Juifs du Finistère sous l'Occupation, Plounéour-Menez 
 
 
Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 20:52
Gaëlle Zaneguy et Ismael Dupont, les candidats de Finistere et Solidaire aux élections départementales sur le canton de Morlaix. J’ai le plaisir, avec Solange Creignou, de leur apporter notre plus entier soutien pour les élections dimanche. Nous l’avons dit : nous sommes fier de nos successeurs !!! 💪🌹💪 Jean-Paul Vermot

Gaëlle Zaneguy et Ismael Dupont, les candidats de Finistere et Solidaire aux élections départementales sur le canton de Morlaix. J’ai le plaisir, avec Solange Creignou, de leur apporter notre plus entier soutien pour les élections dimanche. Nous l’avons dit : nous sommes fier de nos successeurs !!! 💪🌹💪 Jean-Paul Vermot

16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix
16 juin, mairie de Morlaix - Départementales - Photos de la réunion publique de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon, candidats Finistère & Solidaires pour le canton de Morlaix

Notre 2e réunion publique des élections départementales à Morlaix dans la salle Ange de Guernisac (des mariages et du Conseil Municipal) ce soir,  mercredi 16 juin.

Merci à nos soutiens pour leur présence!

Notamment à Jean-Paul Vermot et Solange Creignou, les conseillers départementaux actuels qui ont introduit la réunion en disant pourquoi ils soutenaient Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont, François Hamon et Claudine Kerguiduff, les candidats Finistère & Solidaires, mais aussi à Marylise Lebranchu, présente ce soir, au maire d'Henvic Christophe Michaux et au maire de Locquénolé, Francis Lebrault, venus nous apporter leur soutien, comme Yvon Hervé, le maire de Sainte-Sève, dans l'après-midi après sa rencontre avec Gaëlle Zaneguy.  

En route vers un très bon premier tour pour Finistère et Solidaires après cette belle réunion publique.

Mobilisons-nous pour faire gagner la gauche dans le canton de Morlaix les 20 et 27 juin!

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 20:45
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)
15 juin - Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Photos Corentin Derrien)

Très belle réunion publique le 15 juin à 18h à la maison des associations de Saint-Thegonnec Loc-Eguiner avec nos soutiens, des paroles d'appui de Solange Creignou, Marc Madec, Olivier Le Bras, venu avec Enzo de Gregorio, et bien d'autres encore, après les introductions au débat de Gaëlle Zaneguy, Ismaël Dupont, Claudine Kerguiduff et François Hamon.

Merci à tous pour votre présence et la qualité des débats. 

Avec cette énergie collective, cette compétence, cette détermination, toutes les conditions sont réunies pour l'emporter dans le canton de Morlaix pour la gauche Finistère et Solidaires.

Photos de Corentin Derrien, 15 juin 2021

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 20:29
16 juin - Rencontre d'Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy avec l'ADMR du Pays de Morlaix

16 juin - Rencontre d'Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy avec l'ADMR du Pays de Morlaix

16 juin 2021 - Belle rencontre de 2h avec l'ADMR pays de Morlaix cet après-midi à Pleyber-Christ: un collège directeur de bénévoles, 85 salariés, 1000 personnes suivies dans l'aide à domicile a l'année. Le conseil départemental du Finistère est engagé dans des politiques solidaires et volontaristes d'accompagnement du vieillissement et de la perte d'autonomie.

Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy

Finistère et Solidaires.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 20:22
Gladys Grelaud, 38 ans, en 10e position sur la liste conduite par Mickaël Quernez dans le Finistère - La Bretagne avec Loïg - une des trois candidates communistes dans le Finistère (et 11 en Bretagne) sur la liste du président de Région avec Isabelle Mazelin et Enzo de Gregorio

Gladys Grelaud, 38 ans, en 10e position sur la liste conduite par Mickaël Quernez dans le Finistère - La Bretagne avec Loïg - une des trois candidates communistes dans le Finistère (et 11 en Bretagne) sur la liste du président de Région avec Isabelle Mazelin et Enzo de Gregorio

Nos candidats communistes sur la liste "La Bretagne avec Loïg":
Gladys GRELAUD (29)
38 ans, urbaniste à Brest métropole, spécialisée dans la résorption de l'habitat dégradé et le renouvellement urbain
Syndicaliste
Gladys Grelaud s'est engagée dans la campagne des régionales pour une Bretagne plus solidaire, pour que chaque Bretonn.e ait les moyens de vivre dignement.
suivez la campagne:
 

6 questions à Gladys Grelaud, candidate présentée aux régionales par le Parti communiste dans le Finistère

 

Gladys, peux-tu te présenter en quelques mots?
 
J'ai 38 ans, je suis urbaniste à Brest métropole.
Je me suis engagée en 2016 au parti communiste à la section de Brest pour lutter contre les injustices croissantes et criantes autour de moi, m'investir pour défendre une société plus solidaire était devenu nécessaire.  
Je suis fille et petite-fille de communistes. C'est grâce à mon environnement, ma mère surtout, à travers son engagement syndical, qui m'a sensibilisé, m'a fait prendre conscience de l'importance de défendre mes idées, de ne pas subir. 
Être communiste, c'est mettre en place des rapports de forces qui permettent à tout.e.s d'avoir sa place dans la société et d'avoir les moyens de vivre dignement : un toit, pouvoir se nourrir, se soigner, apprendre, se cultiver : s'émanciper ! Ces objectifs, il faut les faire vivre, les défendre. Les communistes finistériens le font, chaque jour, en tant que militant.e.s, en tant qu'élu.e.s de terrain.
 
Quelles satisfactions et enseignements as-tu tiré de ton engagement sur la liste de gauche et citoyenne à Landerneau en 2020?
 
C'est ce rassemblement à gauche, pluriel, complémentaire et nécessaire, cet enthousiasme collectif à défendre un programme et des valeurs qui m'a poussé à m'engager pour les municipales à Landerneau.  Aujourd'hui, le travail d'opposition, auquel je participe, est dense et très enrichissant notamment avec la préparation des conseils municipaux.
 
Quel lien fais-tu entre tes engagements communistes et féministes?
 
Pour moi, l'un ne va pas sans l'autre, les inégalités persistent, les femmes ne sont pas épargnées. Aujourd'hui, les femmes ont un salaire inférieur de 25% en moyenne à un homme à poste et temps de travail équivalents. Qui supportent cela ? Les femmes.  Personnellement, je ne m'y résous pas. 
 
Tu es une professionnelle du logement social et de l'habitat? Quel lien fais-tu entre ta pratique professionnelle et tes valeurs politiques et éthiques?
 
Depuis 10 ans, je m'occupe des situations d'habitat indigne et de précarité énergétique sur la métropole brestoise ainsi que des opérations de recyclage des îlots dégradés dans les quartiers  anciens. Je ne suis pas arrivée dans ces fonctions par hasard. Travailler à l'amélioration des conditions de vie dans la cité, c'est le sens que je donne aux services publics si essentiels et notamment en cette période de COVID. Les inégalités s'accentuent et les collectivités territoriales ont leur rôle à jouer.
 
Quels sont tes motivations pour t'engager comme candidate aux élections régionales et pour devenir élue régionale?
 
Avec l'année que l'on vient de passer, ces files au secours populaire qui s'allongent, le décrochage et l'isolement des jeunes, la menace des services publics de proximité au service des bretons... Il est d'autant plus nécessaire de s'engager pour tendre vers une région plus solidaire. 
 
Quels sont pour toi les dossiers prioritaires du nouveau mandat pour le Conseil Régional?
 
Dans leur quotidien, aujourd'hui, les deux sujets qui préoccupent et coûtent aux ménages bretons sont les moyens de transports et les dépenses d'énergie : pour leur trajet domicile travail, pour chauffer leur logement. Conforter, développer le rail, les transports publics, réduire la consommation de l'énergie dans l'habitat en réalisant des travaux, deux axes à travailler afin de faire évoluer substantiellement la vie des bretons.  
 

Lire aussi: Manifestation pour les droits des femmes - Prise de parole de Gladys Grelaud – samedi 6 mars 2021 à Landerneau

 
Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 11:16
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)
16 juin 2021 - Gare de Morlaix, manifestation pour la ligne Morlaix-Roscoff et la défense des lignes ferroviaires de proximité (photos Jean-Luc Le Calvez)

Belle manifestation ce matin à l'initiative de la CGT Cheminots pour la défense de la ligne Morlaix-Roscoff, avec une bonne participation des camarades du PCF.

Reportage photos de Jean-Luc Le Calvez

 

Mercredi 16 Juin 2021, à 11h15, devant la gare SNCF de Morlaix,

la CGT vous appellait à participer à un rassemblement pour exiger un service public ferroviaire marchandises et voyageurs au service des populations et du développement de l’emploi en Bretagne.

Le 16 juin 2021

Pour la défense du service public ferroviaire au service des territoires,

toutes et tous à Morlaix.

 

Présentées chaque fois comme des solutions d’améliorations, les réformes successives de la SNCF n’ont fait que détruire l’efficacité d’une entreprise intégrée et le maillage du système ferroviaire. Cela s’est traduit par la réduction de services aux usagers et la suppression de moyens.

Au gré de ces transformations, la SNCF est devenue un groupe financier qui brade son patrimoine dans des opérations financières en France comme à l’étranger. En créant des filiales capables de concurrencer sa propre maison mère, la SNCF applique le moins disant social pour mieux presser les salaires et les conditions de travail et ce, malgré le captage permanent des aides de la force publique au plan régional comme national sans véritable contrepartie.

La fermeture de la ligne Morlaix Roscoff en 2018 est la conséquence d’abandon d’infrastructures du réseau ferré national.

Pour la CGT, le ferroviaire est un atout fondamental pour le développement économique et social des territoires.

Au regard des enjeux environnementaux, il est une évidence pour la décongestion des routes et la santé de toutes et tous. En cela, il doit devenir un acteur central des mobilités du transport des marchandises comme celui des voyageurs fondés sur les compétences, la qualité de service et la sécurité.

Il est fondamental de relier les villes et les centres d’intérêts économique au rail, et de donner les moyens à l’entreprise d’assurer toutes ses missions avec des emplois qualifiés.

En Bretagne, pour mieux vivre ensemble et mieux travailler là où on habite, maintenir et renforcer le tissu industriel, développer l’activité économique des ports, transporter les matières et réaliser l’intermodalité des transports, il est urgent de rouvrir des lignes en Bretagne, comme ailleurs !

La ligne Morlaix Roscoff contribue à ce maillage territorial ferré nécessaire à relier les territoires entre eux.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 07:49

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 06:21
Rapport sur les ventes d'armes françaises : Partialité et opacité (PCF, Pascal Torre, 10 juin 2021)

Le rapport annuel du ministère des Armées sur les exportations d’armes françaises dans le monde vient d’être publié le 1er juin. Il s’inscrit dans le cadre d’une montée des tensions internationales mais aussi d’une nouvelle vague de militarisation qui vise à renforcer le camp occidental et à légitimer les idéologies guerrières. En dépit de quelques avancées, ce document reste opaque et incomplet ne permettant pas d’apprécier la légalité de ces ventes.

Sans surprise, la France occupe le 3e rang mondial des pays exportateurs derrière les Etats-Unis et la Russie mais devant l’Allemagne et la Chine. Le montant global s’élève pour 2020 à 4,9 milliards d’euros soit un recul de 41% par rapport à l’année précédente. Ces résultats s’expliquent par la crise sanitaire mais ne traduisent en rien une tendance de fond.

L’Arabie Saoudite, les Etats-Unis, le Maroc, le Royaume-Uni, l’Inde, la Grèce, le Sénégal, l’Australie, les Emirats Arabes Unis et Singapour constituent le groupe des dix premiers pays acheteurs. Par espaces régionaux, l’Europe totalise 25% des ventes, le Moyen-Orient : 24%, l’Asie-Pacifique : 22% et l’Afrique : 18%.

L’omniprésence des pays du Golfe demeure un objet de préoccupations car ces Etats bafouent les droits humains, violent le droit international humanitaire et sont engagés dans des conflits brutaux contre les populations yéménites. Si le rapport mentionne l’achat de systèmes de défense anti-aérienne, des robots de déminage sous-marins ainsi que des munitions, traduisant l’exacerbation de la conflictualité avec l’Iran, rien n’est dit sur la vente de navires de guerre à Riyad qui participent au blocus naval du Yémen. La vente de systèmes de défense anti-aérienne, de canons Caesar et de véhicules tactiques légers à Rabat, utilisés dans la répression du peuple sahraoui des territoires occupés, constitue également une violation du Traité sur le Commerce des Armes (TCA) dont la France est signataire.

A la différence de ce qui se passe au Royaume-Uni, en Allemagne ou aux Pays-Bas, il n’y a pas vraiment de contrôle parlementaire sur les décisions du pouvoir exécutif en matière de ventes d’armes. Ce rapport ne donne pas d’informations exhaustives entretenant le flou sur des aspects essentiels. Si les destinataires des armes sont bien désignés, leurs utilisateurs ne le sont pas. De plus, Paris utilise des intermédiaires en exportant des pièces détachées vers d’autres pays qui se chargent d’assembler les armes et de les vendre à qui bon leur semble. Quant aux licences non octroyées, aucun motif n’est communiqué. Dans ces tractations, l’opinion publique française devra se contenter des « garanties » qu’E. Macron affirme avoir reçues…comme pour le Yémen.

Cependant, l’émotion que suscite l’épouvantable crise humanitaire yéménite fait bouger les consciences. Une enquête commandée par Amnesty International montre que les ventes d’armes suscitent de plus en plus d’intérêt. Trois quarts des Français s’estiment mal informés et souhaitent plus de contrôles et de transparence. Dans une même proportion, ils estiment que le commerce des armes est contradictoire avec les valeurs portées par notre pays. Cela met à mal la théorie défendue par E. Macron ou J.-Y. Le Drian selon laquelle ces ventes assureraient le rayonnement et la compétitivité de notre pays. Il faut une certaine dose de cynisme pour prétendre que les ventes d’armes à l’Egypte, qui compte 60 000 prisonniers politiques, participent au prestige international de la France !

La question des ventes d’armes doit rester au cœur de nos préoccupations car c’est le moyen de mieux percevoir les faiblesses de la paix. Alors que la pandémie de Covid-19 a plongé le monde dans la tourmente, nourrir les guerres est une folie. La course aux armements n’assure en rien la sécurité des peuples. La paix est un projet politique au centre des luttes émancipatrices, un élément incontournable de tout projet global pour l’humanité. Notre monde a besoin de solidarité et de coopération ce qui passe par la démilitarisation et la diminution drastique des dépenses d’armements. Cet engagement est consubstantiel du combat communiste.

Pascal Torre
responsable-adjoint du secteur international du PCF
chargé du Maghreb et du Moyen-Orient

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 05:37
Mercredi 16 juin à 20h, Mairie de Morlaix, Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires aux départementales et de leurs soutiens
Mercredi 16 juin à 20h, Mairie de Morlaix, Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires aux départementales et de leurs soutiens
Mercredi 16 juin à 20h, Mairie de Morlaix, Réunion publique des candidats Finistère & Solidaires aux départementales et de leurs soutiens

On vous attend en mairie de Morlaix, à 20h, le mercredi 16 juin, salle Ange de Guernisac, dans le respect des consignes sanitaires, pour une de nos deux réunions publiques de la campagne de premier tour des élections départementales.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 05:26
Enzo de Gregorio, de Carantec, plus jeune candidat aux Régionales sur la liste de Loig Chesnais Girard
Enzo de Gregorio, qui s'est engagé au PCF et au MJCF il y a un an et demi, et qui depuis milite de manière extraordinaire à Brest, où il est étudiant, dans la région morlaisienne, et pour le MJCF 29 dont il est devenu le secrétaire départemental, est un des 3 candidats communistes dans le Finistère aux élections régionales des 20 et 27 juin, sur la liste de Loïg Chesnais Girard, avec Gladys Grelaud, de Landerneau, et Isabelle Mazelin, du Relecq-Kerhuon.
 
A 18 ans, ce garçon réfléchi et déterminé, volontariste et généreux, est le plus jeune candidat sur la liste du Président de Région Loïg Chesnais-Girard.
 
Natif de Carantec, où il vit encore avec sa famille quand il n'est pas à Brest où il est étudiant, Enzo a eu déjà de nombreux engagements associatifs (école de voile, foot, arbitre de foot) et a été un des animateurs du mouvement lycéen quand il était en Cornouaille, alors lycéen en lycée professionnel à Concarneau (charpenterie de marine).
 
Depuis deux mois, il mène une campagne d'une énergie formidable pour les élections régionales et départementales avec Olivier Le Bras, Gwenegan Bui, Solange Creignou, Gaëlle Zaneguy et Ismaël Dupont, François Hamon et Claudine Kerguiduff, les candidats aux régionales et départementales de la région de Morlaix pour nos listes d'union de la gauche représentants les majorités aux responsabilités en Bretagne et dans le Finistère, et nos nombreux camarades sympathisants de gauche, militants du PCF et du PS, engagés pour la victoire de La Bretagne avec Loïg et Finistère & Solidaires. 
 
 
"C’est une fierté d’être le plus jeune candidat de la liste La Bretagne avec Loïg.
A l’heure où les électeurs délaisse nos bureaux de votes, où les jeunes votent de plus en plus à l’extrême-droite, je me battrais jusqu’au bout pour redonner le goût de la politique à la jeunesse.
Un grand merci à mes camarades du PCF pour leur confiance.
Les 20 et 27 juin, votez La Bretagne avec Loïg ! 🖤🤍☀️"
Enzo de Gregorio
 
 
Gaëlle Zaneguy - François Hamon - Enzo de Gregorio sur le marché de Saint-Martin-des-Champs le 14 juin

Gaëlle Zaneguy - François Hamon - Enzo de Gregorio sur le marché de Saint-Martin-des-Champs le 14 juin

Enzo de Gregorio avec Gwenegan Bui, Ismaël Dupont, Loïg Chesnais Girard à Morlaix le 12 juin

Enzo de Gregorio avec Gwenegan Bui, Ismaël Dupont, Loïg Chesnais Girard à Morlaix le 12 juin

Enzo de Gregorio sur le marché de Morlaix le 29 mai avec Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy

Enzo de Gregorio sur le marché de Morlaix le 29 mai avec Ismaël Dupont et Gaëlle Zaneguy

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011