Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 21:16
Morlaix Ensemble: C'est le moment! Une équipe, un bulletin, un progamme: votre ville !
Morlaix Ensemble: C'est le moment! Une équipe, un bulletin, un progamme: votre ville !

https://morlaix-ensemble.bzh/

https://www.facebook.com/morlaixensemblebzh/

Le programme de Morlaix Ensemble - Pour une ville solidaire, écologique, active

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 21:00
Découvrez le comité de soutien de la liste Morlaix Ensemble, et, apportez votre soutien à votre tour!

342 personnes ont souhaité rejoindre le comité de soutien de la liste "Morlaix Ensemble. Pour une ville solidaire, écologique et active"

Pour une ville solidaire, écologique, active

ABALAIN Mathieu

ABABAIN Françoise

ABDOU SALAMI Nordine

ABGRALL Dylan

ABOUDOU Aïcha

ADOUARD Philippe

AHAMADA Amnatie

AHAMADA Hamza

AHAMADA Mahamoud

AHOUMANI Faharia

AMOROS Véronique

ASSOUMANI Abdou

ARZUR Martine

AUDIGOU Hélène

AUDIGOU Manuel

AUDIGOU Marie-Laure

AUZILLAUD Philippe

BANNIER Bernard

BARGUIL Charlotte

BARNET Gilles

BEGUIVIN Patrick

BELLIN Michel

BERNARD Nathalie

BERNARD Renée

BERTHELEME Amélie

BEUZIT Jean-Pierre

BEVOUT LE COZ Sylvie

BICHEREL Didier 

BICHEREL Eliane

BIDEAU GUYOMAR Sophie

BINAISSE Elisabeth

BIZOT Claire

BLANVILLAIN Laure

BLANVILLAIN Luc

BOENNEC Anne Yvonne

BOENNEC Marc

BOGA Gisèle

BOINA Chakour

BOUACHRA Milly

BOUCHEZ Pierre

BOUDAOUD Mohamed

BOUDROT Christophe

BOZELLEC Nolwenn

BLEUZEN Sébastien

BOULBENNEC François

BOULCH Claudie

BOURVEN Guillaume

BOURVEN LACROIX Michèle

BRETON Elen

BRIGNOU Bernard

CADOUX Madeleine

CALMELS Jérôme

CAMEAU Jean

CARADEC Anne

CARADEC Maryvonne

CARN Martine

CAROFF Claudine

CAROFF Ronan

CASTREC Henri

CHARLES Carol

CHATELAIN Nadine

CICOLARI Ilaria

CLOTTEAU Mickaël

CLUGNAC Youen 

COAT Raymonde

COAT Vincent

COCAIGN Marie-Claire

COIC Kristell

COPON Marylise

CORBEL Marc

COSTI Piergiacomo

COUSIN Anne

CREIGNOU Solange

CROCHET Céline

CUDENNEC Renaud

DAGORN Paul

DANIEL Léo

DARCEL Florian

DAROL Guy

DAVID Alain

DAVID Yoann

DAVID Monique

DE CLERMONT-TONNERRE Renaud

DE GREGORIO Enzo

DELANNEE Christian

DELEAU Cyril

DERRIEN Corentin

DERRIEN Dominique

DERRIEN Michel

DESBOIS Bruno

DOSSER Franck

DRABKIN Yvan

DUBOUCHAUD Antoine

DUCOURANT Christophe

DUPILLE Guy

DUPONT Aloys

DUTERTRE Yoann

EGRET Erika

EUZEN Yvon

FAUCHEUR Elisabeth

FAUCHEUR Jonathan

FAUCHEUR Yannick

FICHET Jean-Luc

FOUCAULT Esther

GABA-SALAUN Murphy
 
GABA ENGABA Sandrine

GAMBACHE Michèle

GARNIER CHATAL Françoise

GAUDIN Cyrille

GAUDIN BERGER Rachel

GAUDIN Marjolaine

GAUTHIER Walden

GAUTHIER DESTABLE Mariane

GENDROT Fréderic

GEREONE Maureen

GICQUEL ML

GIROTTO François

GLIDIC LE CALVEZ Camille 

GOLINSKI- PILATTE Françoise

GOSSET Sébastien

GOUEDARD Martine

GOUTTEUX Maryvonne

GOUTTEUX Michel

GRALL Catherine

GRUAT Jean-Victor

GUENGANT Floriane

GUENGANT Gwenvaël

GUENGANT Loïc

GUENGANT Valérie

GUEGUEN CAMEAU Brigitte

GUENOLE Michèle

GUERNALEC Yann

GUILBERT Hervé

GUYOMAR Anne-Marie

GUYOMAR Yvon

HADRYS Arnaud

HAGENBACH Henri

HAMADI Abdou

HAMADI Abharia

HAMDANI CHEHA Mohamed

HAMIDOU ALI Youssouf

HAMON Céline

HAMON François

HAMON Marie

HASSAN Maha

HEBREARD Stephane

HERE Florence

HERE Roger

HERE DERRIEN Mathis

HERRY Morgan

HERVE Yvon

HUET Yvon

HUON Joëlle

IMRANE Fatima

INOUSSA Fatima

IRRIEN Joseph

JACOB Joseph

JAOUEN Chantal

JAOUEN Lysianne

JEFFROY Pascal

JEGOU Daniel Yves

JEGOU Gilbert

JOLY Remy

KAROSSI Saïd

KERBORIOU Pascal

KERBORIOU Christelle

KERBRAT Morgane

KERGOAT Gaëtan

KERGUELEN Brigitte

KERGUILLEC Julien

KOLLO Oumarou

LAINE Jeremy

LAMBLA Véronique

L'AMINOT Evan

L'AMINOT LE ROY Stephanie

LAOUR Antoine

LAURANS Claire

LAURANS Muryel

LAURENT Adrien

LAURENT Arthur

LAUTROUS Valérie

LE BAIL Marie-Annick

LE BARS Annie

LE BARS Julien

LE BODIC Paolo

LEBRANCHU Jean

LEBRANCHU Marylise

LE BRETON Jean-Claude

LE BRETON Nolwenn

LE CALVEZ Amélie

LE CALVEZ Jean-Luc

LE COZ Edith

LE COZ Kévin

LE COZ Mathieu

LE DEUNFF Sabrina

LEFEUVRE Géraldine

LEFEUVRE Karim

LEFEVRE Natacha

LE FUR CADIOU Jeannine

LE HEGARAT Thibaut

LEGALL Christian

LEGALL Clément

LE GALL Georgette

LE GALL Hervé

LE GALL Jean-Michel

LE GALL Yvan

LE GALL LE TOHIC Aurélie

LEGENT Emmanuel

LE GOFF Armelle 

Le GOFF Pierre

LE GOFF Victoire

LE GUEN Marie-Hélène

LE MAGUET Martine

LE MENAGER Hélène

LE MENAGER Maurice

LE NINAN Yann

LE NINAN Corinne

LE NOHEH Philippe

LE ROUX Claire

LE SANN Justine

LE SAOÛT Glenn

LE SAOUT Sandra

LESIGNE Henri

LE VEN Baptiste

LINTANF Gisèle

LUCAS Catherine

MADEC Xavier

MAJOREL Christian

MANAC'H Bérénice

MANDO Denis

MANDO Estelle

MANNEVY Juliette

MARCHAL Martine

MAREC Tanguy

MARIE Sébastien

MARKOV Vinko

MAYER Sigrid

MAYOR Erwann

MAYOR Noëlle

MCHANGAMA Ibrahima

MEL Brigitte

MENOU Jean-Paul

MERRER Florian

MICHEAU Christophe

MINGAM Laurence

MIOSSEC Samuel

MOAL Michel

MOAL Pierre

MOISAN Yves

MONTJARRET François 

MONTJARRET Marie-Jo

MOREIRA Julian

MORIN Gabriel

MORIN Gwenola

MOUSSA Youssouf

MRINI Noëlle

MROIVILI Yayaya 

NASSUHATI Ahmed

NAYET Jean-Marc

NAYET Lucienne

NEDELLEC Caroline

NEDELLEC Pascal

NEUMANN Sébastien

NICOLE Tegwenn

NOAN Robert

NOGUERES Dominique

OLLIVIER Françoise

PAGNARD Jeannine

PARANTHOINE Eugène

PAPE Angélique

PAPE Yann

PASQUIER CALMELS Lauren

PAUGAM Antoine

PAUGAM Loïc

PAUGAM Martine

PAULUS Patricia

PELLEN Gisèle

PELLERIN Eric

PELLERIN Marie

PENNEC Guy

PERROT Mariane

PICHON Geneviève

PIRIOU Thierry

PHILIPPE Benjamin

PLOUZEN Maïwen

POIRIER Nolwenn

PORTIER Sébastien

POSTIC Jean-Claude

POSTOLLEC Stephane

PREVOST Jean-Pierre

PREVOST Nicole

PUIL Serge

QUEGUINER Mathieu

QUEINNEC Annie

QUEINNEC Roger

RAVASIO Daniel

RIOUAL Annie

ROBIC Catherine

ROLLAND Thomas

ROUDOT Michel

ROUSSEL Remi

SAIDHASSANI Houzaimata

SALAÜN Annick

SALAÜN Jean-Baptiste

SALAZAR Juan Manuel

SANTINI Nicole

SANTINI Pierre

SCATTOLIN Paskal

SCHEIN MAX

SEGUIN Thierry

SEILLE Mikaël

SELLY Mireille

SERGENT Pierre

SIBIRIL Teddy

SORHOLUS Janine

SOULTOINE Ahamada

STEPHAN BARTHE Julie

SUOR Siuguech

TALEC Michel

TALON Jacques

TANDE Guy

TANZILI Fabrice

THATJE Julia

THEPAUT Jean-Arthur

THEPAUT Louise

THEPAUT Marine

THERETTE Jean

THERETTE Paulette

THIRARD Rodolphe

THOMAS Albert

THOMAS Anne-Marie

THOMAS Claire

THOMAS Jacques

THOMAS Katell

THOMAS Pablo

THOMAS Yannick

TOCQUER Maryse

TOSSER Simon

TOUBOULIC Gwenola

TROEL Gilles

TROLEZ Annie

VERANT Jean-François

VERMOT Marie-Emmanuelle

VIEUBLE Sandrine

VULPIANI Sylvaine

YAHIAHOUI Lydie

YOUNOUSSIA Ahamid

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 11:56

PCF - Commission Economie Sociale et Solidaire

 

Ce texte est paru sur le site de Libération et sur médiapart (blog alicecoop. Cette tribune est co-signée par 22 personnes ( voir en fin de texte) dont Sylvie Mayer , Janine Guespin et Benoît Borrits qui participent aux travaux de la commission ESS du PCF, n’hésitez pas à faire part de vos réflexions, d’autres actions (confinées) vont suivre.

François Bernard

 ___________________________________________________________

 

La pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt de nombreuses entreprises ce qui laisse anticiper une récession significative. Gouvernements et institutions financières internationales n’ont plus qu’un mot d’ordre : sauver l’économie ! Mais de quelle économie parle-t-on ?

La politique d’Emmanuel Macron et des institutions financières internationales vise à sauver le capitalisme

Le gouvernement souhaite-t-il réellement aider les entreprises, qui vont rencontrer de grandes difficultés économiques au cours des mois prochains, ou veut-il simplement sauver le patrimoine des actionnaires ? Pour ce gouvernement et ceux qui l’ont précédé, il ne s’agit pas de sauver les entreprises ou d’accompagner les entrepreneurs mais de protéger les logiques financières qui ont conduit ces dernières années à dévaloriser le travail en le traitant comme un coût qu’il faut sans cesse réduire. Contrairement à une idée reçue, la référence n’est plus « l’entreprise » dans laquelle les collectifs de travail produisent les biens et/ou les services, mais la « société de capitaux », entité juridique derrière laquelle opèrent les actionnaires et les propriétaires des actions.

Ainsi, c’est le collectif de travail qui constitue l’entreprise. Sa finalité n’est pas de faire du profit mais de produire et vendre des biens et des services, de réaliser une valeur ajoutée. La société de capitaux est l’expression juridique la plus répandue de l’entreprise dans laquelle les actionnaires captent, sous forme de profit, une partie de la valeur ajoutée, ce qui n’est pas le cas chez les artisans et dans les Scop. Salaires et cotisations sociales sont un dû, et lorsque les actionnaires ne peuvent les honorer, le pouvoir doit revenir aux salarié.es pour la sauvegarde de l’entreprise.

C’est ce que l’État veut à tout prix éviter. Or ce n’est pas à l’État, c’est-à-dire aux citoyen.nes et contribuables, de se substituer aux sociétés dans le paiement des salaires et des cotisations sociales. En faisant cela, l’État épargne les sociétés qui, comme Amazon, profitent de la crise du moment. En période de baisse de la production, les salaires et cotisations sociales doivent être assurés collectivement par l’ensemble des entreprises et si elles ne le peuvent pas, les salarié.es doivent prendre le contrôle de celles-ci. L’intervention de l’État n’a pour objectif que de sauver le capitalisme et nullement l’économie réelle.

 

Ce sauvetage est contradictoire avec les aspirations sociales et écologiques des populations

Cette pandémie est aussi l’occasion de découvrir l’évidence. La chute de la production en Chine a provoqué une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 25 % sur les deux premiers mois de l’année. Les Vénitiens sont stupéfaits de revoir des poissons dans des eaux devenues subitement claires. L’air est désormais moins asphyxiant dans nos villes.

Beaucoup se mettent à espérer que la sortie de la pandémie soit l’occasion de repenser nos modes de production et de vie, de conjurer le péril écologique qui menace notre humanité. D’autant que moins de production signifie plus de temps libre, plus de temps pour soi. Et si nous éliminions les productions inutiles ? Et si nous arrêtions les stratégies d’obsolescence programmée des entreprises ? Et si, plutôt que de recycler les emballages, source de nouvelles pollutions, nous nous engagions dans une démarche de zéro-déchets ? Et si, en ayant considérablement baissé le transport des marchandises, nous changions nos modes de transport individuels pour privilégier le rail au détriment de l’avion et de la voiture ? Ceci suppose de revenir sur les plans de privatisation du rail. Et si nous arrêtions de considérer le non-marchand comme une « charge » qui pèse sur la compétitivité des sociétés de capitaux, afin de disposer d’une santé publique à la hauteur d’une société humaine et digne ?

Tout ceci est possible et nécessite des débats citoyens ainsi que des plans massifs de reconversion professionnelle dans une logique qui ne laisse plus personne en situation d’exclusion économique. Ceci implique de reconnaître enfin les qualifications des individus. Mais cette nouvelle manière de voir est contradictoire avec le plan de relance qui est annoncé dont l’unique objectif est de redonner de la valeur aux sociétés de capitaux.

 

Le principe de démocratie doit prévaloir dans toute la société, y compris dans la sphère de l’économie

La sauvegarde de l’économie productive de biens et de services passe par la reprise en mains des entreprises par les salarié.es et le pouvoir donné aux usagers de déterminer ce qu’il faut produire. Nous ne pouvons plus laisser les forces du marché déterminer les investissements et les citoyen.nes doivent pouvoir déterminer les grandes orientations de l’économie par un système financier socialisé géré par elles et eux, comme l’a été le régime général de sécurité sociale de 1947 à 1967. L’exercice commun d’une telle démocratie économique suppose que nos vies soient libérées de l’aléa de marchés sur lesquels nous n’avons guère de prise.

Alors que notre humanité est aujourd’hui à un tournant qui lui permet de sauver son existence, une partie de la gauche et de l’écologie politique reste silencieuse sur cette opportunité qui porte en elle ses aspirations : la sauvegarde de l’environnement et la disparition de l’exploitation du travail et de l’aliénation marchande.

Demander à l’État de payer pour « sauver l’économie », c’est tomber dans un piège. Comme en 2008, l’État va soutenir les sociétés de capitaux engagées dans une course effrénée à la valorisation. Une fois celles-ci renflouées par l’argent public, les affaires reprendront de plus belle selon la logique capitaliste d’austérité pour les travailleur.ses, de casse des services publics et de fuite en avant dans une croissance indifférente aux besoins sociaux et écologiques.

Les mesures décidées par Emmanuel Macron sont destinées à sauver les sociétés de capitaux. Il faut s’y opposer. Nous avons aujourd’hui une occasion unique de changer notre façon de vivre et de réorienter toute l’économie en fonction des impératifs de la transition écologique. Il faut sauver l’économie de la faillite du capitalisme, et non sauver l’économie capitaliste de la faillite.

 

Signataires : 

Tony Andréani philosophe ;  Daniel Bachet sociologue ;  Ludivine Bantigny historienne ; Benoît Borrits essayiste ; Clément Caudron ingénieur ; Thomas Coutrot économiste ; Alexis Cukier philosophe ; Pierre Dardot philosophe ; Nicolas Dessaux archéologue ; Emmanuel Dockès juriste ; Bernard Friot  sociologue et économiste ; Janine Guespin professeure honoraire ; Sylvie Larue enseignante ; Christian Laval sociologue ; Mathilde Larrère historienne ; Gaëlle Maillard syndicaliste ; Sylvie Mayer parlementaire européenne (1979-1994) ; François Morin économiste ; Christine Poupin syndicaliste ; Jacques Richard expert-comptable ; Jean Sève historien, Jean-Michel Toulouse ancien directeur d’hôpital ; Pierre Zarka ancien directeur de l’Humanité.

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 06:50

 

Le lanceur d’alerte Maxime Renahy vient de publier, ce mercredi, une enquête pour le Média Tv qui met en lumière de nouvelles pratiques d’évasion fiscale. Dans la ligne de mire, des groupes français ayant pignon sur rue, qui s’appuient sur le Luxembourg, Jersey et d’autres paradis fiscaux pour optimiser leurs profits en échappant à l’impôt.

 

 

Sont ici mis en avant le secteur des EHPAD et celui des assurances vie, si douloureusement exposés depuis la crise du Covid-19. Les faits révélés sont édifiants : on apprend ainsi que Domus Vi, troisième groupe d’EHPAD privé en France, a envoyé au moins 105 millions d’euros au Luxembourg entre mars 2017 et mars 2019 tandis qu’une partie des 1800 milliards de l’assurance vie en France est investie, par Axa notamment, via des sociétés offshore dans des placements Incontrôlables. Où va l’argent des Français ?

Au regard de ces nouvelles révélations, et en attendant celles qui vont suivre, je demande solennellement au gouvernement la mise en place d’une commission d’enquête sur les activités de ces entreprises françaises dans des paradis fiscaux notoires.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 19:48
A Morlaix, pour certains, tout va très bien dans le meilleur des mondes ... Le regard de Nono sur les Municipales

26% de commerces vacants en centre-ville

15 578 habitants selon l'INSEE en 2008, contre 14 559 habitants en 2020, soit la plus forte baisse de population des villes bretonnes ( - 1015 habitants durant les deux derniers mandats de la droite).

Face à ces constats alarmants, il est temps d'agir!

Avec la même équipe, les mêmes méthodes?

A vous de juger!

Un grand merci à Nono pour son dessin pour Morlaix Ensemble.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 19:09
Revivre le débat morlaisien du second tour sur Tébéo entre Jean-Paul Vermot et Agnès Le Brun

Pour revivre le débat morlaisien du second tour des Municipales sur Tébéo, c'est par ici : https://www.tebeo.bzh/replay/156-elections-municipales-debat-2eme-tour-morlaix/10769615
Bon visionnage.

Les seuls arguments sérieux et réalités précises ont été apportés par Jean-Paul Vermot qui est resté poli, digne et classe tout au long du débat, sans attaquer sa concurrente mais en développant le projet de gauche et écologiste de Morlaix Ensemble, tout en étant ferme sur le rappel des faits là où Agnès Le Brun n'a cessé de caricaturer, d'interrompre, de couper la parole, de débiter parfois des mensonges et de nier l'évidence avec des pirouettes rhétoriques avec les réserves de mauvaise foi dont elle a le secret.

Bravo à Jean-Paul, vainqueur des débats du second tour de France 3 et de Tébéo!

Le débat télévisé de second tour sur France 3 entre Jean-Paul Vermot et Agnès Le Brun

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 18:26
Morlaix Ensemble à Kérozar et la Boissière ce jeudi 25 juin - Photos des rencontres de quartiers
Morlaix Ensemble à Kérozar et la Boissière ce jeudi 25 juin - Photos des rencontres de quartiers
Morlaix Ensemble à Kérozar et la Boissière ce jeudi 25 juin - Photos des rencontres de quartiers
Morlaix Ensemble
 

➡️ Encore du succès pour les rencontres de quartiers...

merci aux habitants de Kerozar et de la Boissière pour ces échanges très riches...

Votez #morlaixensemble un nouvel élan à #morlaix pour une ville plus solidaire, plus écologique, plus active !!!

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 18:21
La CGT de la Poste communique sur une annonce de campagne de dernière minute d'Agnès Le Brun: le déménagement de la DAPO
Voici un communiqué de presse de la CGT FAPT 29 Nord concernant le transfert du site de la DAPO Morlaix, projet découvert dans le programme électoral des municipales d'Agnès Le Brun.
Fraternellement.

Syndicat CGT des Salariés du Secteur des Activités Postales et de Télécommunications du FINISTERE – NORD

2, Place Edouard MAZE – 29200 BREST - 02.98.80.35.46 FAX : 09.70.32.08.69

MAIL : cgt.ptt.finistere.nord@wanadoo.fr + FB :https://www.facebook.com/CGT-FAPT-29N-


 

Communiqué Presse CGT FAPT 29 Nord

 

La CGT des activités postales et de télécommunications du Finistère Nord, s'étonne de découvrir dans le programme de campagne pour les élections municipales, d’Agnès Le Brun, que La Poste va transférer le siège de la DAPO (Direction de l'approvisionnement de La Poste), dans le quartier de la gare. Ni la CGT, première organisation professionnelle à La Poste, ni le personnel de la DAPO, présent sur le site, n'a entendu parler de ce projet.

La CGT FAPT 29 Nord s'inquiète du transfert opaque du site, sans concertation ni information, et du devenir des emplois, 75 personnes y travaillent actuellement, qu'en sera-t-il une fois le personnel transféré dans le quartier de la gare ? La restauration suivra t'elle le personnel ? ou restera-t-elle à proximité du Centre Courrier, pour le personnel de la distribution du courrier ?

Beaucoup de questions restent sans réponses, La CGT dénonce l'absence de dialogue social interne entre La Poste et les organisations syndicales, surtout qu'Agnès Le Brun affirme dans son programme que tout est déjà décidé.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 18:12
Jean-Paul Vermot, tête de liste de Morlaix Ensemble: un fil directeur, la relance démocratique (Le Télégramme, 25 juin 2020)
Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 18:00
Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Facebook live écologie de Morlaix Ensemble présenté notamment par Nathalie Barnet et Patricia Stephan.

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble au foyer Jean Moulin (Quartier Saint Augustin - Gare) : du monde et de belles rencontres!

Morlaix Ensemble à Coatserho

Morlaix Ensemble à Coatserho

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011