Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2021 6 30 /10 /octobre /2021 07:50

 

« La situation est compliquée »...

Non Olivier Veran, la situation n'est pas compliquée, elle est indigne !!

Un lit sur 5 fermé, faute d’infirmières et d’aides soignants, épuisés par la crise sanitaire des derniers mois et écœurés par le Ségur de la santé.

En 2020, 5800 lits d’accueil en hospitalisation ont été fermés. Depuis 2013, 27 000 lits supprimés!

Les grands centres hospitaliers sont au bord de la rupture.

Mais le gouvernement annonce une enquête pour vérifier les chiffres de l'enquête menée par le Professeur Delfraissy, président du conseil scientifique. C'est dingue !

Pas besoin d'être Sherlock Holmes pour comprendre que le problème c'est le salaire et les conditions de travail !

Je propose :

1) la revalorisation de salaires des soignants

2) l'abrogation des lois affaiblissant l'hôpital public (T2A. Loi Bachelot...)

3) des recrutements massifs et formation de personnels qualifiés

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2021 5 29 /10 /octobre /2021 07:16
Dernier budget du quinquennat - le président des riches fidèle à ses valeurs
Dernier budget du quinquennat – Le président des riches fidèle à ses valeurs

Le dernier budget du quinquennat porte, comme les précédents, la signature du président des riches. En 2022, la baisse des impôts se poursuivra, pour le plus grand profit des premiers de cordée : 5 milliards avec le dégrèvement de la taxe d’habitation pour les plus aisés, 3 milliards pour les grandes entreprises avec la baisse à 25 % du taux supérieur de l’impôt sur les sociétés.

Pour les plus jeunes, pour les plus fragiles, pour les retraités ? Toujours rien. Aucune mesure de justice fiscale ou de solidarité, en dépit d’une crise qui a aggravé les inégalités. Notre pays, l’un des plus riches du monde, recense désormais une personne sur cinq en situation de pauvreté, selon une étude de l’Insee, publiée le 1er septembre 2021.

Le pouvoir d’achat des Français s’effondre, laminé par les hausses successives des prix de l’énergie, des produits alimentaires, des carburants, des mutuelles et de tant d’autres biens de première nécessité. Et pendant ce temps-là, les actionnaires du CAC 40 engrangent sans vergogne des milliards de dividendes, le patrimoine des 500 plus grandes fortunes s’envole de 30 % en un an, tandis que le ruissellement tant promis fait figure de conte pour enfants, comme vient de le démontrer le récent rapport de France Stratégie.

Voilà le bilan accablant d’une politique budgétaire entièrement dédiée aux nantis et aux multinationales. D’un côté, la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, de l’ « exit tax », la mise en place de la « flat tax », c’est-à-dire le plafonnement des impôts sur les revenus du capital, soit au moins 4 milliards d’euros de cadeaux annuels. De l’autre, la baisse de 5 euros des APL, la hausse de la CSG pour les retraités, le refus de l’extension du RSA pour les jeunes, la réforme de l’assurance-chômage…

Mais au-delà de la diminution des impôts pour les plus riches, la véritable obsession de ce gouvernement est de réduire la place de l’État dans l’économie. Pour parvenir à ses fins, il le prive méthodiquement de ses moyens. En cinq ans, ce ne sont pas moins de 50 milliards d’euros qui auront manqué chaque année au budget.

Conjuguée au chantage sur la dette publique, cette perte intentionnelle de recettes fiscales ouvre grand la voie à une baisse drastique des dépenses sociales, présentée comme inévitable. Rien de plus facile, dans un système soi-disant déficitaire, que de faire passer de véritables régressions sociales, comme la réforme des retraites, heureusement avortée ou celle, hélas mise en œuvre, de l’assurance-chômage.

Dans ce contexte, inutile d’espérer des mesures à la hauteur des enjeux, pour assurer la transition écologique, redonner des moyens à notre système de santé, un nouveau souffle au logement, une ambition élevée pour l’éducation de nos enfants.

Des marges budgétaires conséquentes sont pourtant à portée de main pour construire un autre modèle de société. Le scandale des Pandora Papers, avec ses 11 300 milliards d’euros détournés dans les paradis fiscaux, soit un peu moins que le PIB de l’Union européenne, souligne l’ampleur du vol commis au détriment des États.

Nous, communistes, portons une autre vision de la société, plus équilibrée, où chacun participe et paie sa juste part d’impôt, avec une progressivité réaffirmée, une imposition du capital et les moyens pour lutter contre la fraude fiscale. C’est cela que nous proposerons lors des prochains mois.

Fabien Roussel, député du Nord

candidat à la Présidence de la République

Paris, le 20 octobre 2021

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2021 5 29 /10 /octobre /2021 07:12
Usagers, personnels et élus, mobilisons-nous pour sauver le service public postal (Michel Jallamion)
Usagers, personnels et élus, mobilisons-nous pour sauver le service public postal

En 3 ans, en France, un tiers des bureaux avec guichets ont été fermés (de 8 414 à 5 300).

Et le pire est devant nous : le nouveau plan stratégique prévoit d’en fermer la moitié d’ici à 2025.

Tout le monde est concerné. Les petites communes comme Mancieulles (1 880 hab., Meurthe-et-Moselle) qui luttent pour sauver leur unique bureau, ou les villes moyennes comme Rezé (40 000 hab., Loire-Atlantique) où les bureaux principaux sont menacés de fermeture qui entraînerait la saturation des autres.

C’est vrai aussi pour les grandes villes. À Paris (38 bureaux fermés en 5 ans), l’annonce de fermeture dans le 20e du bureau Belgrand suscite une levée de bouclier des habitants (1 000 pétitionnaires en une semaine), des élus (à l’initiative des élus PCF, 3 vœux dans le 20e et un au niveau parisien votés à l’unanimité) et des organisations syndicales. Un rassemblement a eu lieu en présence de Fabien Roussel ce jeudi 21 octobre et un collectif citoyen sera lancé le 27 octobre à l’initiative du PCF, de la CGT, de SUD PTT et de la Convergence services publics. Le 20e a 8 bureaux de plein exercice pour 200 000 habitants. En fermer un, c’est comme supprimer les bureaux des Ulis ou de Biarritz !

Dans le Val-de-Marne, 15 communes ont connu au moins une fermeture de bureau depuis 2017 et quatre bureaux sont aujourd’hui menacés : Ivry-sur-Seine Plateau, Saint-Maur-des-Fossés La Pie, Villejuif Léo Lagrange et Vincennes Jarry. Des mobilisations régulières ont lieu depuis septembre. Elles s’amplifient et s’étendent au manque d’effectifs et à la baisse des horaires de 50 bureaux sur les 80 du département.

Les effectifs diminuent encore plus vite : de 2004 à 2020 La Poste a supprimé 55 100 emplois, alors qu’elle a été la première bénéficiaire du CICE. Désormais seuls quatre départs en retraite sur dix sont remplacés.

Or la Poste livre toujours 7,4 milliards de lettres et 2,4 milliards de colis. Ce n’est pas rien. Cela justifie un service public postal de qualité. De plus, La Poste réalisera en 2021 plus d’un milliard de bénéfices et percevra chaque année 500 millions en plus de l’État.

Pourquoi cette cure d’austérité contre le service public alors ?

D’un côté, le service public universel mis en place par le traité de Maastricht. Contrairement au service public, il se limite à quelques obligations (lettre de moins de 20 grammes, 90 % de la population à moins de 5 km et à moins de 20 minutes en voiture d’un « point de contact » de La Poste, etc.). Alors que l’entreprise publique était bâtie autour de ses missions de service public, celles-ci ne représentent plus qu’une branche coûteuse dont il faut se débarrasser.

De l’autre, la cure d’austérité qui n’en finit pas : les gouvernements successifs veulent rentabiliser les entreprises publiques pour compenser et augmenter les cadeaux à la finance et les poussent donc à être ultra-rentables. Il veut que La Poste (100 % publique) se transforme en une « bancassurance » comme une autre pour toucher plus de dividendes.

D’où la baisse de qualité et de marchandisation des missions, d’où la perte de sens du métier subie par les postiers.

Cela est facilité par le dernier contrat triennal Poste-État-AMF qui n’accorde plus de pouvoir de décision au maire, hors des quartiers prioritaires de la ville et zone montagneuse, mais un simple « avis » consultatif.

Malgré tout, le rapport de force usagers-personnels-élus paie aussi bien dans les petites communes comme Castéra-Verduzan (1 000 hab.) qui a gardé son bureau ouvert le samedi, que dans les grande comme à Paris 20e qui a vu La Poste Mortier sauvée et dans le Val-de-Marne où La Poste revient sur les diminutions d’horaires.

C’est à force de mobilisations citoyennes, de grèves et de rapports de force politiques que nous réussirons à faire entendre l’importance d’un accès à des services publics de qualité pour toutes et tous partout. L’heure est à la mobilisation pour défendre et développer nos services publics, notre bien commun, et les inscrire dans le débat de la présidentielle !

Michel Jallamion

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2021 5 29 /10 /octobre /2021 07:10
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:28
Photo Christophe Grassulo, Fabien Roussel à Rennes 27 octobre 2021

Photo Christophe Grassulo, Fabien Roussel à Rennes 27 octobre 2021

Delphine Alexandre, conseillère régionale communiste, prend la parole au côté de Fabien Roussel (photo Philippe Jumeau)

Delphine Alexandre, conseillère régionale communiste, prend la parole au côté de Fabien Roussel (photo Philippe Jumeau)

« Les forces de droite vont vouloir nous faire avaler leur dogme de la réduction des dépenses publiques. Nous, nous pensons qu’il faut au contraire relancer la dépense publique utile, pour répondre aux besoins populaires et pour relever les défis sociaux, écologiques, économiques.
Et nous irons chercher l’argent nécessaire en nous attaquant enfin à la domination du capital. »
Fabien Roussel
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:26
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre

Ce mercredi 27 octobre, 26 personnes ont participé à la réunion de lancement du comité des jours heureux pour organiser la campagne présidentielle de Fabien Roussel sur le territoire du pays de Morlaix.

Ce comité des jours heureux est un comité de soutien (pour s'y inscrire: comite.jh.morlaix@gmail.com) à Fabien Roussel en même temps qu'un lieu d'organisation de la campagne militante, d'animation et de débat. Le but est de rassembler les citoyennes et citoyens qui veulent s'engager auprès de Fabien Roussel, faire connaître nos propositions et notre candidat. 

Nous avons parlé de nos priorités de campagne: avenir de notre jeunesse, partage des richesses, nationalisations, réindustrialisation, transition écologique, remise en cause des institutions de la Ve République et nouvelle République plus démocratique, lutte contre l'évasion fiscale, augmentation des salaires, accès universel au logement, nouveau projet de société tenant compte de l'emprise grandissante du numérique et de la robotisation, de la mondialisation et de la précarisation des travailleurs.

Des points de distribution de tracts ont été définis: Entreprise Bosh à Saint-Thégonnec le jeudi 28 octobre, Service Environnement de la communauté d'agglomération le mercredi 3 novembre, Sermetta le jeudi 4 novembre, marché de Morlaix le samedi 6 novembre, plus un point de rencontre et de répartition des tracts pour le pays de Morlaix le samedi 30 octobre à 11h au local du PCF pays de Morlaix, 2 petite rue de Callac à Morlaix. 

La prochaine assemblée du Comité des Jours Heureux du Pays de Morlaix est fixée le mercredi 24 novembre à 18h, au local du PCF, 2 petite rue de Callac à Morlaix. Nous discuterons des propositions du programme présidentiel de Fabien Roussel et des arguments que l'on peut opposer à ceux qui les critiquent ou les jugent irréalistes. 

N'hésitez pas nous rejoindre ! A adhérer au comité de soutien à Fabien Roussel. 
 
Contact : comite.jh.morlaix@gmail.com
Page Facebook: https://www.facebook.com/Comit%C3%A9-Jours-Heureux-Morlaix-107488178399232/
Campagne présidentielle de Fabien Roussel - Lancement du comité des jours heureux du pays de Morlaix ce mercredi 27 octobre
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:07
27 octobre - Réunion de préparation du stand Finistère de la fête de l'Humanité Bretagne de Lanester à Morlaix

Nous avions hier une réunion de préparation du stand PCF Finistère de la fête de l'huma Bretagne a Morlaix. Avec Denis, Rolland, Christian, Catherine, Marion, Jean-Louis, Michel, et Ismaël

C'est dans un mois, 27 et 28 novembre, au parc des expositions du pays de Lorient sur Lanester !

Le Finistère aura son stand avec restaurant (Kig-ha-Farz, Pommes de terre-Saucisses de Molène, Huîtres, Fruits de Mer) et son bar.

Pour s'inscrire comme bénévole sur le stand du Finistère (service le samedi midi, le samedi soir, le dimanche midi, préparation cuisine, cuisine pendant le service, préparation huître, fruits de mer, caisse, bar, etc.), contact: dupont.ismael@yahoo.fr

Pour acheter des places (17€ le bon de soutien donnant droit à l'entrée les 2 jours), contactez les sections du PCF.

27 octobre - Réunion de préparation du stand Finistère de la fête de l'Humanité Bretagne de Lanester à Morlaix
27 octobre - Réunion de préparation du stand Finistère de la fête de l'Humanité Bretagne de Lanester à Morlaix
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:05
1 lit d'hôpital sur 5 fermé faute de personnel - On continue comme ça Monsieur Véran?
🔴 On tire la sonnette d'alarme, dans la rue et au sénat, depuis plus de 20 ans! Aujourd'hui 20% des lits d'hôpitaux sont fermés à cause du manque de personnel!
😡 Monsieur Olivier Véran, toujours satisfait de votre politique?! À quand des hôpitaux sans lits?!
Laurence Cohen, sénatrice communiste
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:03
Réforme de l'assurance chômage : un accélérateur de précarité, par Elsa Faucillon - la lettre des députés communistes, octobre 2021
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 05:34

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011