Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 11:18
Voilà qui est plaisant à entendre sur les ondes de la Radio Publique, tant la propagande néo-libérale y est souvent parallèlement très présente...
Nous vous recommandons la très bonne chronique d'Hubert Huertas le vendredi 14 juin sur France Culture à 7h30: "Retraites: à dada sur l'équité"
Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 06:28

Mercredi 12 juin, le Front de Gauche Morlaix était devant l'entreprise Gad de Lampaul Guimiliau pour exprimer sa solidarité aux salariés et les soutenir dans leur lutte pour sauver les emplois. Mercredi prochain, le même tract sera distribué à Landivisiau sur le marché avec les copains du Front de Gauche de Landivisiau.

 

 ....................................................................................................................................................................................................................

 

Le Front de Gauche exprime sa solidarité aux salariés de Gad et les soutient dans leur lutte pour conserver les emplois

 

La CECAB semble avoir décidé de liquider purement et simplement l'abattoir GAD de Lampaul-Guimiliau, en vertu d'une logique purement financière qui condamnerait au licenciement les 900 salariés de GAD (sans indemnités significatives ni formations proposées?). C'est lamentable et inacceptable! Voilà l'indifférence avec laquelle vous êtes payés après avoir bossé des années dans des conditions très dures et pour des salaires loin d'être reluisants.

 

On le sait tous, la fermeture de GAD à Lampaul-Guimiliau serait une catastrophe pour les régions de Morlaix et de Landivisiau où le chômage a déjà augmenté de 50% en 5 ans. Une catastrophe pour des centaines d'ouvriers, d'éleveurs, de transporteurs, de commerçants dont le gagne-pain dépend de cette activité. Combien de familles va t-on condamner au chômage de longue durée, à la mobilité forcée, à la précarité, aux fins de mois difficiles, au surendettement?

 

C'est toute l'agriculture et l'agro-alimentaire breton qui risquent d'être saccagés s'il n'y a pas de réaction des pouvoirs publics. Stephane Le Foll et le gouvernement, rivés à leur doctrine de la non-intervention, semblent s'en laver les mains et laisser faire en prétextant l'impuissance à enrayer des logiques de marché: Gad après Doux, Boutet-Nicolas, Marine Harvest … et puis, à qui le tour? A la clef, des milliers d'emplois détruits dans une région qui se dirige tout droit vers les 15% de chômeurs.

 

La droite, qui a voulu l'Europe du fric, de la mise en concurrence des salariés et des entreprises, la dérégulation des prix pour réduire le coût du travail, n'a d'autres recettes pour sauver les activités agricoles et agro-alimentaires que la fuite en avant dans le productivisme anarchique et la réduction des normes préservant l'environnement et la santé publique.

 

Pourtant, on le sait, les difficultés financières de GAD, en dehors de la mauvaise gestion avérée de la CECAB, s'expliquent par le dumping social des abattoirs allemands, la cherté de l'aliment due à la spéculation mondiale sur les matières premières, ou encore par le refus d'encadrer les marges de la grande distribution.

 

Pour éviter la désindustrialisation de la Bretagne et son entrée dans l'enfer du chômage de masse, des solutions existent:

  • Sortir du dumping social organisé à l'échelle européenne par des traités et des politiques ultra-libérales (les abattoirs allemands qui emploient des salariés étrangers payés entre 4 et 6 € de l'heure, grâce à l'application de la directive Bolkestein).

  • Garantir aux éleveurs et aux abattoirs des marges supérieures rémunérant leur travail en contrôlant les marges de la grande distribution (rétablissement des coefficients multiplicateurs)

  • Utiliser l'arme de la réquisition pour empêcher la fermeture d'activités d'intérêt général nécessaires à la survie de territoires déjà sinistrés et à notre souveraineté alimentaire, et confier la gestion de ces entreprises aux représentants des salariés si les capitalistes obnubilés par la rentabilité à court terme optent par la stratégie du pire.

  • Reprendre la main sur le développement agricole et agro-alimentaire en ne laissant pas les forces de marché s'auto-réguler en broyant les vies humaines. Sauvegarder et développer l'agriculture à taille humaine, respectueuse de l'environnement et l'alimentation de qualité pour tous.

 

Le Front de Gauche sera aux côtés des salariés de GAD qui, loin de se résigner, continuent à lutter avec une colère justifiée pour faire échec à cette destruction d'activité aux conséquences humaines intolérables. A l'heure où menace l'ouverture du marché européen à un libre échange sans contrôle avec les U.S.A, la mobilisation citoyenne s'impose plus que jamais.  

 

Front de Gauche du Pays de Morlaix frontdegauchemorlaix@gmail.com

2 petite rue de Callac 29 600 Morlaix

 

front de Gauche Finistère

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 06:18

 

rassemblement-anti-fasciste-hommage-a-Clement-Meric-1.jpgrassemblement-anti-fasciste-Ouest-France.jpg

 

soutien-a-GAD-Ouest-France.jpg

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 05:53

Soutien à la grève des cheminots, dénonciation de Michelin qui, avec 2 milliards de bénéfices cette année, licencie en France, condamnation de la politique de François Hollande qui "n'a pas même essayé le changement" et tente, avec la réforme des retraites, d'aller encore plus loin que Sarkozy dans la réforme libérale, projection sur un possible mouvement social en octobre et sur les municipales de mars 2014, Pierre Laurent exprime la position du PCF.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 15:27

 

 

Fermeture de l’audiovisuel public : fuite en avant autoritaire en Grèce

Communiqué Attac France 12/06/13

Mardi 11 juin, le porte-parole du gouvernement grec annonçait brutalement la fermeture immédiate, par décret, de l’audiovisuel public grec (ERT). Avec cette décision prise par un décret illégal,  le gouvernement grec soutenu à bout de bras par les autorités européennes - la Troïka -  accentue sa fuite en avant autoritaire vers la suppression des espaces de pluralisme et de démocratie.

L’objectif officiel de cette décision prise sous la pression de la Troïka est de couper encore davantage dans les dépenses publiques. Mais l’audiovisuel public grec dégage des excédents ! Cette mesure, qui entraîne le licenciement direct de 2656 travailleurs, est essentiellement politique: il s'agit d'éliminer un secteur revendicatif de la société et d'éradiquer le pluralisme dans l'audiovisuel. La télévision publique se distinguait en effet des chaînes privées par sa couverture des mouvements sociaux se programmes culturels et éducatifs.

Depuis hier, une foule importante se rassemble devant les bâtiments de l’ERT alors que l’assemblée générale des travailleurs de l’ERT a décidé l’occupation du siège et des studios.

La fermeture a été décidée par le Premier ministre Samaras, seuls son parti Nouvelle Démocratie et le parti néo-nazi Aube Dorée l'ont approuvée. Même le PASOK, qui fait partie de la coalition au pouvoir, demande son retrait immédiat, et Syriza exige la tenue d’élections anticipées. Les deux confédérations syndicales (ADEDY, public, et GSEE, privé) appellent à la grève jeudi.

Aurélie Filippetti, ministre de la culture, s'est émue d’un « symbole tragique » et dit refuser que « l’austérité […] rime avec abandon du pluralisme ». Mais François Hollande, lui-même n’a cessé de soutenir les programmes d'austérité imposés au peuple grec :  « le peuple a subi des choix douloureux, même si pour beaucoup ils étaient nécessaires » déclarait-il en février 2013.

Le gouvernement français doit cesser de soutenir l’austérité généralisée en Grèce et en Europe. Il doit dénoncer le décret de fermeture de l’ERT ainsi que les pressions insupportables imposées par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI sur la Grèce. 

Partout en Europe, des rassemblements et manifestations s’organisent. A Paris, un rassemblement a lieu aujourd’hui 12 juin à 18h30 devant l’Ambassade grecque. Métro KLEBER, 17 rue Auguste Vacquerie, 75016 Paris – à l’initiative des étudiants et travailleurs grec-que-s à Paris.

Attac France,
A Paris, 12 juin 2013

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 15:23

 

Retraites : assez de mensonges, place à un vrai débat !

 

Une obsession récurrente anime les gouvernements depuis vingt ans : réformer les retraites. En France, le gouvernement Hollande-Ayrault projette une quatrième réforme à l’automne prochain en raison de trois arguments qui sont de faux prétextes : il y aurait un déficit plus important que prévu des caisses de retraites ; on vit plus longtemps et il faudrait travailler plus longtemps ; la Commission européenne l’exige pour ramener les déficits publics à 3 % du PIB. Le rapport présenté par Mme Yannick Moreau propose des solutions qui sont dans le droit fil des réformes précédentes ayant conduit à une diminution importante du montant des pensions sans résoudre aucun problème à long terme.

1) Les déficits annoncés des caisses de retraite (autour de 14 milliards en 2012, environ 20 en 2020) n’ont rien à voir avec le vieillissement de la population, il sont dus, pour des montants équivalents, à la crise qui bloque l’activité, l’emploi et les cotisations sociales. Poursuivre les politiques d’austérité ne peut qu’aggraver la situation. Les injonctions de la Commission européenne pour accomplir des « réformes structurelles » sont mortifères.

2) Obliger à travailler plus longtemps, soit en allongeant la durée de cotisation, soit en retardant l’âge de la retraite, soit par les deux moyens à la fois, alors qu’un chômage croissant sévit, est aussi cynique qu’absurde : comme les emplois se raréfient, ces nouvelles obligations ne pourront être satisfaites et se solderont pour les salariés hommes et femmes par une diminution de leurs futures pensions, et une incitation, à condition d’en avoir les moyens, à recourir aux assurances privées pour s’assurer un complément de retraite. De plus, elles s’inscrivent dans un modèle de développement productiviste arrivé aujourd’hui dans une impasse, mais qui condamne les individus à travailler toujours plus.

3) Les propositions du rapport Moreau font mine d’appeler toutes les catégories à faire des efforts, mais on voit bien que l’essentiel sera mis sur le dos des salariés et des actuels retraités. En prétextant tendre vers l’unification des différents régimes de retraite, notamment entre ceux du public et du privé, ce rapport prévoit l’alignement par le bas. Il oublie qu’avant les réformes qui ont déjà eu lieu, à salaire identique, les retraités du public et du privé connaissaient un taux de remplacement égal à 75 %, bien qu’obtenu par des modes de calcul différents. Il fait aussi silence sur les véritables inégalités, notamment entre hommes et femmes, très importantes dans la vie active, et qui sont aggravées lors du passage à la retraite. Enfin, ce rapport fait le silence complet sur le bond en avant des revenus du capital qui plombent l’activité, l’investissement, l’emploi et la protection sociale. Au bas mot, le « surcoût » du capital pour la société se chiffre à 100 milliards d’euros de dividendes supplémentaires par an, en comparaison avec l’époque précédant l’ère néolibérale. Quand une véritable réflexion sur ces données infléchira-t-elle les politiques sociales à venir ?

Attac et la Fondation Copernic proposeront une action collective à tous leurs partenaires pour qu’un vrai débat de société s’amorce enfin sur la retraite et la place du travail dans la vie.

 

ATTAC FRANCE - Paris, le 11 juin 2013

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 13:18

Coordination Front de Gauche Finistère

Liste diffusion CoordFDG29 mise à jour 12 juin 2013

 

Communiqué national du Front de Gauche

12 juin 2013


 

 

Non à l'accord transatlantique !

Veto de la France pour préserver l’exception culturelle ! 

 

Confirmé par le Président Obama, un vaste accord de libre-échange USA-UE sera bien négocié cette année. Cet accord fait peser une menace sur les  règles de santé publique, écologiques, sociales et culturelles en Europe. Plus largement les services publics, les normes, les marchés publics sont mis en danger par cet accord transatlantique qui permettrait aux sociétés multinationales américaines et européennes d'avoir juridiquement prise sur les États.

 

Le Front de gauche s’oppose globalement à cet accord. 

 

La dimension culturelle est particulièrement touchée. La Commission européenne a en effet décidé d’inclure dans son mandat, les services audiovisuels et culturels, décision lourde de menaces pour la pérennité de l’exception culturelle. 

 

Le Front de Gauche s’insurge contre ce renoncement de la Commission européenne à soutenir l’exception culturelle et à respecter la Convention de l’UNESCO de 2005 : le secteur culturel ne doit pas être une monnaie d’échange dans le cadre d’un vaste accord de libéralisation et entrainer une remise en cause des politiques culturelles actuelles ou à venir. 

 

Les Etats-Unis veulent, en effet, profiter de ces nouvelles négociations pour tenter à nouveau d’affaiblir les protections qui existent en faveur de la diversité culturelle. Pour preuve leur souhait manifesté ces dernières années de rattacher une partie des services audiovisuels au secteur des nouvelles technologies pour mieux les exclure de l’application des règles de la diversité culturelle. L’exception culturelle serait alors réduite aux médias traditionnels et ne vaudrait plus pour la diffusion via Internet. De même, cela rendrait difficile toute contribution nouvelle au financement de la création des grands acteurs de l’Internet américains (Apple, Facebook, Amazon, Google, etc...).

Cette négociation préfigure, par ailleurs, une reprise de la libéralisation à l’OMC au moment où, sous l’impulsion des USA, on apprend que le cycle de Doha sur les services serait relancé  après plus d’une décennie d’enlisement.

Le  Président de la République, François Hollande, la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, la ministre du Commerce, Nicole Bricq, l’Assemblée Nationale, le Parlement européen, prés de 6000 cinéastes dans une pétition européenne, se sont prononcés pour l’exclusion des services audiovisuels et culturels de la négociation à venir.

  

Le Conseil des ministres du Commerce doit se prononcer sur le mandat proposé par la Commission le 14 juin 2013 afin que les négociations puissent être officiellement lancées lors du Sommet euro-américain de la mi-juin. La France est à ce jour isolée : suite aux manœuvres de la Commission consistant à fixer des « lignes rouges », c’est-à-dire de pseudo- garanties sur les politiques culturelles, une grande majorité d’Etats semble accepter l’inclusion des services audiovisuels et culturels.

 

Le Front de Gauche s’adresse solennellement au Président de la République : la France ne peut céder sur l’exception culturelle, elle doit faire usage du droit de veto au titre de la protection de la diversité culturelle, en vertu de l’article 207 paragraphe 4 a) du Traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne. Si elle ne le faisait pas, arguant de la complexité de ce choix, elle marquerait la soumission du politique face aux exigences des puissants et des marchés.

 

L’heure est donc grave: l’exception culturelle n’est pas négociable, la France doit le dire haut et fort en faisant usage de son droit de véto!

 

Ce sera pour nous la première étape d’une bataille qui doit permettre que cet accord de libre-échange transatlantique reste lettre morte.

 

Car au-delà de la question culturelle, le gouvernement français doit clairement s’engager à refuser toute disposition qui renforcerait le pouvoir des multinationales américaines et européennes et un libre-échange mortifère au profit essentiel des Etats-Unis d’Amérique remettant en cause les normes de santé publique, sociales et écologiques.

 

Le Front de gauche appelle les citoyen-es à se mobiliser pour empêcher qu'un tel traité voie le jour. Il prendra les initiatives nécessaires pour que les convergences les plus larges possibles puissent exister pour s'opposer à ce traité. 

 

bandeau Front De Gauche

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:31
Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:29

Jean-Luc Mélenchon à "Tous politiques"
Emission animée par Marc Fauvelle et Arnaud Parmentier (Monde), Bernard Pelegrin (AFP). Parmi les thématiques abordées: le décès de Pierre Mauroy, la mort de Clément Méric, l'affaire Tapie, l'Europe-la Chine ou encore la réforme des retraites.
Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:25

 

Turquie : le PCF renouvèle son soutien aux jeunes militants de la liberté à Istanbul

 

Ce matin, les forces de l'ordre d'Erdogan ont repris manu militari la place Taksim aux jeunes d'Istanbul qui depuis douze jours font entendre au monde leur aspiration à la liberté.

Le PCF et son secrétaire national, Pierre Laurent, président du Parti de la gauche européenne, renouvèlent leur soutien total aux manifestants.

Le PCF condamne la violence du gouvernement Erdogan, qui a déjà fait plusieurs milliers de blessés et cinq morts, contre tous ceux qui s’opposent à sa politique, qui veulent préserver les acquis démocratiques et laïcs, qui agissent pour la paix, la justice et les droits de toutes les femmes et les hommes de Turquie.

Le PCF est engagé depuis plusieurs mois dans une action persévérante pour empêcher la ratification d’un accord policier et judiciaire avec la Turquie par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Il est impossible de le ratifier avec un pouvoir qui emprisonne et fait tirer sur son peuple. Le PCF exige le retrait immédiat de ce texte.

Le peuple turc en lutte, les forces démocratiques et progressistes turques peuvent compter sur le soutien indéfectible des communistes français.

 

logo

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011